Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Lucky Day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Lucky Day   Jeu 13 Mar - 11:36




Le cimetière
17 septembre, 13h20.

Jae Hwa n’était pas exactement réputé pour ses signes d’hésitation. Quand il avait décidé d’une chose il se laissait rarement aller à rêvasser et en général, il atteignait son objectif dans les délais les plus brefs. Bien souvent, comme présentement, il laissait Jae Seong dans un coin plus ou moins sécuritaire pour se mettre en chasse puisqu’il fallait le dire : son objectif premier, la seule vraie raison de sa participation, ça restait le maintient de l’intensité de la partie. Non pas qu’il tuait à tour de bras, il commençait à se dire qu’à présent quelques psychopathes (Ihn Kyang pour ne citer que lui) devaient avoir resserrés les scores ou égalisés, mais il tuait pratique. Lorsqu’il craignait que le jeu soit en perte de vitesse il faisait une victime, s’assurant non seulement de la pression sur les « habitants » maudits de cette île mais s’assurant dans un deuxième temps qu’aucun collier (et surtout pas le sien) ne serait soumis à sanction pour punir ce manque d’activité.

Le début du mois avait été extrêmement pénible à cause de la tempête qui avait sévit. La forêt en portait encore les stigmates mais sous le soleil de plomb de ce mois d’août la ville ne portait plus de signe réel d’inondation… Le chaos ambiant des poubelles retournées ou des vitrines cassées était « normal » compte tenu des circonstances qui poussaient les jeunes à être là et de fait, quand Jae Hwa y mettait le pied, il avait toujours une impression un peu étrange, comme s’il n’avait fait que rêver à ce qui s’était passé… Il faut dire que s’il avait eu de la chance de n’avoir que son collier de cassé, Jae Hwa était quand même tombé vraiment malade, se prenant dans la tronche une fièvre de cheval. Ca avait d’ailleurs donné l’occasion à JS de prouver sa valeur et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il avait réussi le test haut la main. Mais peu importe… Parce que le moment présent n’avait rien à voir avec JS.

Jae Hwa était en train de courir… Alors qu’il se cherchait une proie, une biche était apparue devant lui. Toute petite, toute menue, encore fraîche et belle ce qui témoignait d'une arrivée récente… Elle avait semblé surprise de le voir… Et lorsqu’il avait finalement bondit dans sa direction, le petit animal traqué qu’elle était devenue s’était mit à courir… D’abord un cri… Puis se souvenant qu’ici ça attirerait plutôt les charognards que les bons samaritains, sa biche avait souffert de sa terreur en silence. Elle allait mourir, le destin en avait décidé ainsi, et courir ne servirait d’autant plus à rien que ses petites cannes possédaient une allonge moins entraînée et plus courte que la sienne (pour une fois !).

De fait il n’avait pas fallu bien longtemps à Jae Hwa pour finalement lui tomber dessus, dans de hautes broussailles, presque à la sortie du cimetière. Notez que l’endroit avait un côté « bien choisit ». Il aurait pu sortir son arme à feu et en user à distance mais s’aurait été gâcher une balle et risque d’attirer du monde qu’un cri n’aurait peut être pas convaincu mais que la perspective d’avoir une arme à feu aurait appâté. Jae Hwa avait juste étendu la main… Le bout de ses doigts avait d’abord rencontré le dos de son corsage sans s’y agripper réellement… Et au deuxième essai, ses doigts s’étaient refermés violemment sur sa tignasse brune, sans en faire grand cas.

La fille était tombée, s’était débattue… Avait même crié… Et pour la faire taire, assit à califourchon sur ses jolies hanches fines, Jae Hwa lui avait asséné une forte gifle, lui ouvrant la lèvre inférieure au passage et la sonnant passablement. Ses mains s’étaient alors refermées sur son cou et il avait commencé à serrer, plantant son regard dans celui soudainement pourvu d'un léger strabisme de la jeune femme… Il avait pu commencer à voir la vie se débattre au fond de ses pupilles… Et puis « il » était arrivé. Un étudiant sortit de nulle part qui avait semblé pétrifié une seconde… Avant d’attraper son sac. Une arme ? Jae Hwa avait bondit sur ses pieds, relâchant la jeune fille, laissant l’air lui regagner les poumons tandis qu’il avait sauté sur le garçon.

La lutte n’en avait pas vraiment été une. Jae Hwa avait été le premier à se servir dans le sac, attrapant un jitte pour venir l’enfoncer dans l’abdomen du garçon. Ca avait été rapide, peut être pas sans douleur mais sans barbarie… Il s’était écroulé, raide mort… Et Jae Hwa avait ramassé son sas pour fouiller à l’intérieur, se félicitant d’avoir trouvé de nouvelles armes… La demoiselle en était toujours à reprendre douloureusement son oxygène et l’avisant tout en fouillant les poches du cadavre encore chaud, il constate :

C’est ton jour de chance.

Toutes proportions gardées, évidemment.

On dirait que tu vas vivre encore un peu.

Rien dans les poches… Jae Hwa en revient au sac, malheureusement assez maigre, reprenant à propos de la jeune fille :

Donne-moi ton sac que je regarde à l’intérieur.

Et histoire qu’elle soit prévenu :

Tu es probablement en état de choc. Même si tu arrivais à te remettre debout immédiatement, tu ne courrais sûrement pas plus vite qu’il y a quelques minutes. Reste là à te reposer, si quelqu’un approche je m’en occuperais.

Voilà presque qu’il mettait la biche en sécurité à présent. Bah… Quelque chose lui disait qu’elle ne survivrait peut être pas bien longtemps.

Je m’appelle Jae Hwa au fait. Et toi ?

JS serait fier : il sociabilisait. Tentative de meurtre mise à part quoi.



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Jeu 17 Avr - 18:48

Je suis arrivée sur cette île depuis 3 jours. Les 3 plus longs jours de ma vie. Et je crois pouvoir dire sans me tromper que ce ne se sont sûrement pas les trois seuls que je passerais ici. Il n'y a aucun moyen de sortir... Il faut que notre faction soit seule survivante mais on ne sait pas vraiment qui est des nôtres ou qui ne l'est pas. Pour tout dire je ne sais même pas dans quel camp je suis... Alors franchement, je pense que la seule chose que nous allons faire c'est mourir ici. Je dirais bien qu'il nous est possible de vieillir loin de tout et dans la peur mais avec les colliers que l'on porte, il ne nous reste qu'une chose à faire : tuer ou être tué... Je pense que ça doit être mon karma.

La nature est sauvage mais elle est beaucoup plus douce que la nature humaine. Depuis trois jours je marche. Je ne reste jamais à découvert très longtemps et jamais immobile très longtemps. Même la nuit. Je dors quelques heures puis je marche, encore et encore. Je ne sais pas quoi faire. Si je dois approcher les gens ou non, si je dois sauter d'une falaise pour en finir. Je ne sais plus. Je suis totalement perdue et j'avoue que j'ai vraiment du mal à vivre. Après être arrivée, j'ai fuit. Je me suis retrouvée dans une forêt. J'y ai passé un moment et finalement, je me suis rapprochée de la lisière pour observer les environs. Tout en continuant à bouger. Finalement j'ai aperçu un chantier. A découvert. J'hésite : rester cachée, y aller, rester cachée...

Pendant mes réflexions, cachée dans un buisson, je vois deux gars passer, l'un courant après l'autre pour lui prendre son sac. Il vise le sac. Alors je regarde le mien. En posant le pieds sur l'île, j'ai couru avec les affaires fournies et les miennes. J'ai tout rassemblé et rangé en arrivant. Mais si je sors, je prends le risque qu'on me voit et qu'on cherche à me le prendre. Mais me séparer de lui serait encore plus dangereux. Mais en même temps, il me gênera. Je soupire un peu assise dans mon buisson. J'en profite pour grignoter mon deuxième fruit. Je suis nulle en reconnaissance de plante. Alors je dois faire attention à ce que je cueille. Et puis mes fruits allaient pourrir. Mais bon. Le mieux serait de pouvoir trouver un endroit où cacher mes affaires tout en gardant mon sac vide. Mais les gens fouinent, les autres cherchent comme moi le moyen de survivre. Bon tant pis, pas moyen de prendre le risque de perdre mes affaires.

Une fois fini le fruit, je bois une petite gorgée d'eau. Puis une deuxième. J'en bois peu mais régulièrement pour ne pas gaspiller. Je regarde autour de moi puis finalement je range et je sors de mon buisson pour aller jusqu'à l'orée de la foret. J'observe bien les lieux puis quand je vois qu'il n'y a personne, j'avance. Je vais jusqu'au chantier pour voir ce que je peux trouver. Je fouille un peu, je regarde autour de nous, je regarde et je soulève les bâches. Mais il n'y a rien. Je pourrais prendre une bâche pour m'abriter quand il pleut ? Peut être oui, mais je ne sais pas trop. Finalement un bruit me fait avancer. Enfin me fait m'enfuir. Comme il vient de derrière moi j'avance en m'éloignant de la forêt. Je n'aime pas du tout ça. Finalement je m'arrête et je regarde en arrière essoufflée. Je ne vois rien, je n’entends rien. J'ai du rêver. Je deviens un peu parano ici. Je regarde autour de moi.

Après ce petit temps de repos je reprends ma route et lorsque je le vois, je ne peux m'empêcher de crier. Bien sur je m'arrête bien vite, je n'ai pas besoin d'attirer quelqu'un d'autre ici. Je suis idiote ! Bref, j'arrête de gamberger et je me mets à courir. Je fuis à nouveau et je continus à courir encore et encore mais il est trop grand et trop rapide, alors il me rattrape et me fait tomber. Je me bats, je me débats. J'essaie de le mordre ou de le griffer. Je donne des coups au mieux. Mais ça se solde très vite par un échec critique quand il m'assène une claque magistrale. Ça me calme, pas de doute. Il vient à moitié de m'arracher la tête la. Comme il enroule ses mains autour de mon coup, très vite l'air me manque. Je panique. Mourir étouffée. Quelle horreur. Je agrippe à ses poignets, je les griffe, j'y plante mes ongles et je me débats tout en essayant de trouver de l'air.

« Chang Min... Chang... »

Ma voix s'éraille je ne sais même pas pourquoi je l'appelle à l'aide... Des larmes perlent dans mes yeux alors que je commence à ne plus avoir d'air. Et au moment où je pensais que j'allais mourir, il relâche la pression. Je me mets à tousser tout en aspirant l'air. Le sang coule de ma lèvre ouverte et ma tête tourne. Mes aspirations sont pénibles et rauques. Et je ne le vois qu'à peine tuer ce garçon. Je ne comprends pas bien. Je recule un peu, je m'éloigne le plu possible sans être vraiment capable de faire plus tant que je n'aurais pas réussi à reprendre mieux conscience de mes mouvements. Il revient vers moi. Je panique à nouveau et je tente de me relever mais sans succès. J'ai trop mal à la tête. Il dit que j'ai de la chance. Bien sur, oui. Soyons fous. Puis que je vais vivre encore un peu. Dans le fond j'aurais sans doute préféré mourir. Enfin, il me demande mon sac. Il reprend très vite la parole en me conseillant de rester la. Puis il se présente. Je le regarde un moment. Je dois dire que je ne suis pas vraiment ravie de le rencontrer sachant qu'il m'a presque arraché la tête il y a à peine deux minutes.

« Se Jin... Mais tu n'auras pas mon sac »  

Je l'assassine du regard, non mais qu'est-ce qu'il croit ? Qu'il va pouvoir se servir comme ça ? Autant qu'il me tue tout de suite. Je n'ai déjà pas d'arme alors s'il prend les seules choses qui peuvent m'être utile, autant qu'il me tue directement, cela m'évitera de mourir de faim ou de me faire tuer par un sadique tordu... Je me demande pourquoi il ne veut pas me tuer. Je fronce les sourcils sans vraiment comprendre tout en essayant de reculer encore jusqu'à rencontrer la pierre. Une pierre. Je regarde et je comprends où nous sommes. Un cimetière. Remarquez, s'il me tue je serais déjà à ma place, c'est parfait au moins. Je repose mon regard sur lui, méfiante. Il faut que je sache s'il bluff ou s'il compte vraiment me laisser repartir gaiement.

« Pourquoi me laisserais-tu vivre ? »

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité


Dernière édition par Bae Se Jin le Lun 28 Avr - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Sam 19 Avr - 8:59





La fille était jolie, menue, des yeux bien en amande et le teint clair. Comme beaucoup de filles sur cette île néanmoins, elle finirait par perdre de cette beauté virginale pour en prendre une autre, un peu plus sauvage. Sur cette île ça ne lui servirait pas à grand-chose, à moins de tomber sur un prédateur avec un appétit différent de celui du sang mais bon… C’était un peu trash, même pour lui. Tuer c’était une chose, abuser s’en était une autre.

La voix de la demoiselle est un peu rocailleuse. La faute à la pression qu’il avait exercée sur son cou, sûrement. Dire qu’il aurait pu lui briser la nuque pour qu’ils gagnent un peu de temps mais que sa prise n’avait pas été possible dans un premier temps. Ca lui avait sauvé la mise. C’était bizarre parfois la vie. Jae Hwa a un regard pour ses mains, faisant aller ses doigts deux secondes. Des premières phalanges jusque sur l’avant bras, « Se Jin » lui avait laissé de belles signatures plus ou moins sanglantes du bout de ses ongles. Les femmes et leurs « armes » naturelles… Ceci dit par rapport au sac :

Je suis pas sûr que tu sois vraiment en mesure de discuter, Se Jin.

En tout cas elle ne manquait pas de panache pour lui refuser son sac alors qu’il pourrait encore lui bondir dessus. Ceci étant dit, bien qu’il n’irait pas le lui annoncer parce qu’il était du genre à faire dans l’économie de blabla, Jae Hwa n’avait qu’un intérêt très limité pour le sac de la jeune fille. Le sien était plein, autant en armes qu’en matériel de survie et à moins qu’elle possède quelque chose de « vraiment » intéressant, il ne s’encombrerait pas davantage.

La fille recule, butant sur une pierre tombale, semblant réaliser où elle avait mit le pied. Est-ce que c’était la promiscuité double avec la mort qui lui redonnait un peu de courage ? Voilà qu’après avoir fuit, la petite biche se rebiffait légèrement, sans en faire trop néanmoins, instinct de survie oblige, probablement.

C’est qui Chang Min ? Tu voyages avec quelqu’un ?

Et dans la lignée de sa curiosité :

Tu es arrivée quand ? Le 15 ? Tu es de quelle couleur ? Tu le sais ?

Le B-A-BA des questions sur cette île en somme. Jae Hwa ne comptait plus le nombre de fois où il les avait posées et tant qu’il aurait du souffle et de la vie, il la poserait encore de manière inlassable. Quant à la dernière question, sans doute aussi légitime que pertinente, Jae Hwa a un petit sourire narquois. Il s’accroupit au passage, histoire de ne pas être une cible debout et immobile au milieu des tombes. Peut être qu’il était petit mais il restait toujours plus grand que les pierres quoi. Finalement il a un mouvement de la tête pour montrer l’autre garçon, raide mort. L’odeur du sang, ferrique, commençait à lui chatouiller un peu désagréable les narines. Il avait « l’habitude » mais ça restait dégeux, même pour lui.

Parce qu’il a prit ta place.

Et parce que l’explication à elle seule ne suffisait probablement pas, il ajoute :

Je tue pratique. Je ne suis pas ici pour jouer le jeu. Je n’ai pas été choisit comme toi.

Non. Parce que son parcours avait été assez différent. Il pouvait sûrement se « vanter » d’être le seul avec un parcours comme le sien mais en même temps, Jae Hwa n’était pas sûr que c’était réellement une fierté. Il savait qu’il allait mourir un jour, qu’il ne quitterait jamais l’île… C’était ça d’espoir en moins sur ses adversaires. Mine de rien, si au début ça comptait peu, au fur et à mesure des jours, l’idée se rendait peut être bien dans sa tête. Bref.

Je suis volontaire. Le seul du genre alors ne crois pas que tout le monde te laissera la même chance.

Il a un sourire vaguement moqueur pour la jeune fille, ajoutant :

Ce serait dommage de te tuer tout de suite si tu viens d’arriver. Autant que tu profites un peu de « l’hospitalité » de l’île.

Et de fait, histoire d’y aller de son petit conseil inutile il ajoute :

Trouve-toi un étudiant plus faible ou profite du fait que tu sois encore fraîche et belle pour en embobiner un. Tue-le et arme-toi. Parce qu’avec ton gabarit, si tu perds tes forces avant de le faire, tu vas grandement diminuer tes chances.

Jae Hwa à un regard circulaire autour d’eux, passant son poids d’une jambe sur l’autre histoire de ne pas s’ankyloser complètement et il termine :

Bienvenue sur l’île, au fait…




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Sam 19 Avr - 22:43

Je reste méfiante. Mon souffle semble petit à petit revenir à la normale. Ma gorge me brûle un peu, et je sais déjà que j'aurais de très beaux hématomes qui mettront des jours à partir. Mais je n'ai pas le choix et pour le moment je peux remercier le ciel d'être toujours en vie. Je ne peux m'empêcher d'aviser le corps sans vie du jeune homme. Un pincement me serre le cœur. Il est mort et moi je vais vivre. Je pense à sa famille puis à la mienne. Mes parents seraient-ils heureux de me revoir vivante ? Et dire qu'avec Chang Min nous étions tous les deux persuadés que j'étais leur préférée... Il faut croire que même pour leur enfant chérie, ils n'étaient pas prêts à se battre... Pathétique hein. Finalement, peut être que je ferais mieux de mourir ici, sur cette île. Plus rien ne m'attend chez moi. Plus rien et plus personne. Je baisse un instant les yeux songeuse avant de relever le regard sur lui lorsqu'il reprend la parole. Pas en mesure de discuter. Mouais, passons. De toute façon s'il le veut il faudra qu'il le prenne et je ne le laisserais pas faire sans me débattre encore.

Il me questionne ensuite sur Chang Min. Évidement, cela ne lui a pas échappé. J'aurais du me taire, qu'est-ce qui m'a pris ? Je sais très bien que supplier mon jumeaux décédé ne m'avancera à rien. Mais bon, il paraît que certaines choses font faire des choses stupides : l'amour, la peur, la mort... Je le regarde toujours, guettant ses gestes et du coup, lorsqu'il me questionne sur ma date d'arrivée et ma couleur, je me rends compte que non je ne la connais pas … Je ne sais pas quoi lui répondre, quoi lui dire. Mentir ? Oui mais pour dire quoi ? De toute façon j'ai trois chances sur quatre de ne pas être de la même couleur que lui et de me tromper en lui mentant. Donc la question est réglée. A peine ai-je eu le temps de penser que l'honnêteté semblait la solution pertinente que je le vois s'accroupir pour répondre à ma question. Tuer pratique. Et la suite me laisse perplexe. Je penche un peu la tête sur le côté en fronçant les sourcils intriguée. Qui pourrait être volontaire et surtout pourquoi ? Je le laisse ensuite me seriner ses conseils avant qu'il finisse par me souhaiter la bienvenue. Je glisse ma main sur ma gorge en grimaçant légèrement parler me fera sans doute souffrir dans les prochains jours et je sais d'avance que cela me posera des difficultés pour nouer des alliances enfin si je sens le niveau de confiance augmenter ce qui ne semble pas gagné d'avance.

Je choisis volontairement de ne pas reparler de mon sac qui se trouve à ce moment précis coincé entre mon dos et la stèle sur laquelle je suis appuyée. Je tenterais bien de me relever mais vu notre position rester assise semble plus sage comme ça on ne nous repérera pas. Après tout, je ne dépasse pas la pierre et suis donc cachée par les autres pierres, tout comme lui maintenant qu'il est accroupi. Je reprends donc sur sa série de question de ma voix rauque :

« Non, je suis seule... Chang Min c'est mon jumeau. » Je n'évoque pas sa mort mais mes yeux semblent toujours un peu tristes, un peu fuyants lorsque je parle de lui. « Le 15 oui et non, je ne connais pas ma couleur »

A peine ai-je prononcé mes mots que je les regrette. Mais qu'aurais-je pu dire ? Je ne sais pas. Peut-être tenter le bluff ? Oui mais non. Je ne connais pas encore bien l'île et ses habitudes. Je ne suis là que depuis trois jours et je peine encore à comprendre ce qu'il m'arrive. Je ne peux me risquer à mentir alors que je ne maîtrise pas bien mon mensonge. Je me ferais tuer avant même d'avoir pu tenter de rattraper mon erreur...  

« Pourquoi tu t'es porté volontaire ? »

J'aimerais bien connaître la raison d'un tel choix. Je le regarde un instant. Pas de pitié ou de compassion, il a choisi ce qu'il lui arrive. Je n'aurais jamais fait un tel choix mais il a ses raisons et j'imagine que la plus à plaindre de nous deux, c'est moi. Je ne sais pas vraiment comment prendre ses conseils. Il n'a pas tort mais tuer est-il vraiment obligatoire ? Il y a sans doute d'autres gens comme lui qui tuent pratique, pour alimenter le jeu. Il me suffirait de ne pas me faire repérer, d'être petite et discrète. Combien de temps une telle stratégie pourrait-elle durer ? Avec ce collier autour de mon cou, cela pourrait être un risque considérable. Je songe à toutes ces nuits que j'ai passées dans la rue depuis la disparition de mon frère. Vendre des cachets de drogue n'est sûrement pas bien différent que tuer quelqu'un directement, après tout beaucoup de junkies finissent par mourir d'overdose. Alors de combien de mort silencieuse et inaperçue suis-je déjà la cause ? Je le savais déjà, mais maintenant que je suis ici, quelle différence cela ferait-il avec avant ? Aucune je suppose. Je ne sais pas très bien en fait.

« J'imagine qu'il n'y a que ça à faire... Jouer le jeu... »  

Je grimace un peu et me redresse un peu le regardant sans ciller, je n'ai plus peur de lui. Je ne le lui fais pas pour autant confiance, mais je n'ai plus peur et je ne me laisserais pas faire sans me débattre s'il repose ses mains sur moi. De même que le fait de « jouer le jeu » ne semble pas me mettre si mal à l'aise. Cela semble sûrement surprenant. Je me demande comment les autres filles ont réagi en arrivant ici : dégoûtées ? Effrayées ?

« Il y a du monde autour du lac ? »

C'est plus une question rhétorique qu'autre chose, j'imagine que les alentours doivent être bondés. Mais c'est le seul endroit où il sera possible de m'approvisionner en eau, alors il faut bien que je le sache à un moment ou à un autre et autant profité du fait qu'il connaisse mieux l'île que moi : si je le sais d'avance je pourrais bien trouver une autre solution pour réussir à remplir mes bouteilles. Je le regarde déterminée à obtenir une réponse à cette question, cela pourrait bien me sauver la vie.

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité


Dernière édition par Bae Se Jin le Lun 28 Avr - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Mar 22 Avr - 10:24





Se Jin ne bouge pas, à propos du sac, et Jae Hwa soupire de manière un peu exaspérée. Ces gens qui n’avaient pas l’instinct de survie… A quoi pensaient-ils ? Se Jin était là, à le regarder de façon légèrement défiante, comme si elle ne croyait pas qu’il puisse venir le chercher et si besoin pour se faire la violenter à nouveau. Voir la tuer. Il avait décidé de lui laisser la vie sauve mais si elle ne coopérait pas, il ne pouvait rien non plus elle après tout.

Tu as envie de mourir finalement ?

Il hausse les épaules, s’intéressant plutôt un instant à cette histoire de jumeau. Particulier… Il paraît que les jumeaux sont toujours très complices et bien souvent inséparable. Est-ce que c’était cette même séparation qui venait soudainement ternir le visage de Se Jin ? Elle semblait en tout cas très affectée mais Jae Hwa n’était pas exactement réputé pour sa compassion et son empathie.

Hé ben comme ça il en restera un à tes parents.

Quelque chose comme ça. Tu parles d’une consolation. Au moins Se Jin allait servir la patrie à sa façon. Le volontaire se garde bien de le dire parce qu’en général, cette réflexion n’avait pas beaucoup de fans et il était las de devoir expliquer la vie aux autres. Jae Hwa avait déjà bien assez de Jae Seong qui lui mettait sans arrêt des bâtons dans les roues en se plaignant de tout. Encore qu’il avait cessé depuis un moment. A présent il restait silencieux ou tentait de trouver une approche positive à ses démarches. Ca s’enlignait quand même salement vers un syndrome de Stockholm ou quelque chose comme ça… Mais ça leur servait et Jae Hwa préférait quand même lorsqu’ils étaient capables de se parler sans se bouffer le nez et sans qu’il ait à le menacer en permanence.

Se Jin lui confirme en tout cas venir d’arriver. Ca se voyait comme déjà dit. Il ne répond toutefois rien pendant un moment, se contentant de la regarder en réfléchissant, songeant à tout ce temps qui avait passé depuis le 1er mai, lorsque lui-même était arrivé. Quelques jours avant l’anniversaire de la création du NEC d’ailleurs. A peu de chose près, ça aurait eu une valeur commémorative. Ceci étant dit, rebranchant un peu avec la situation présente, Jae Hwa demande, à propos de la couleur inconnue :

Tu veux que je te la donne ?

Tout en restant accroupit le plus possible, Jae Hwa fait quelques pas en direction de la jeune fille. Un petit sourire désabusé se peint sur ses lèvres quant à ses propres motivations alors qu’il demande encore :

Tu es sûre de vouloir le savoir ? En règle générale les gens n’aiment pas la réponse.

Mais sans lui laisser l’occasion de lui confirmer ou bien pas, il ajoute :

Je crois en la loi Battle Royale. Je crois en son efficacité et sa nécessité. Alors je veux faire durer le jeu le plus possible pour qu’un maximum de données soient collectées. Moi vivant, les chances de voir le jeu finir diminuent de manière drastique.

Il n’allait probablement pas se faire une nouvelle copine là comme ça mais Jae Hwa avait l’habitude… Et puis mine de rien, Se Jin n’était pour l’heure pas une très grande adversaire, sans vouloir la sous-estimer. L’île savait très bien métamorphoser les gens. A voir si elle réussirait à vivre jusqu’à cette métamorphose. En tout cas pour ce qui était de jouer le jeu :

Effectivement. De toute façon on a dû t’énoncer les règles non ? S’il n’y a pas de morts de manière assez régulière, ils font exploser trois colliers au hasard pour remotiver les troupes. C’est absurde de survivre de manière pacifique si c’est pour mourir alors de cette manière non ?

Puis une question… Qui fait arquer un sourcil à Jae Hwa. Il a un petit air maussade pour Se Jin, faisant encore quelques pas dans sa direction, se trouvant cette fois tout proche. Toujours pas de réponse alors qu’il étire le bras par-dessus l’épaule de la jeune fille dans le but avouer d’aller chercher le sac à dos, prévenant :

Je n’aurais aucun scrupule à, au minimum, te tabasser.

Pas parce qu’elle était une fille qu’il hésiterait non… Elle ne serait pas la première avec qui il en aurait finit, d’une façon ou d’une autre. Et pour répondre quand même à sa question à propos du lac :

Je ne sais pas pour le lac. J’ai l’air d’un radar à joueurs peut être ?

Puis haussant les épaules, il consent quand même à lui expliquer :

Si tu veux éviter les zones les plus dangereuses, esquive la ville. Beaucoup y vont pour se ravitailler.




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Lun 28 Avr - 16:23

Il n'a pas oublié mon sac. Cela aurait été trop beau n'est-ce pas ? Je soupire un peu, à la fois agacée et ennuyée. Je n'ai pas envie qu'il fouille dans mes affaires, j'ai toujours détesté ça et en plus il y a le paquet de pilules que je devais vendre. Je ne veux pas qu'on sache. Même si ici, les règles sont différentes, je préfère garder cet atout dans ma manche au cas où. Mais visiblement, il en a décidé autrement et je le regarde sans faiblir. Mon côté biche apeurée semble soudain disparu. Même si je sais que face à lui je n'aurais jamais le dessus. D'ailleurs il se passera un moment avant que je puisse avoir le dessus physiquement sur quelqu'un.

Mais lorsqu'il reprend la parole, ses mots se fichent en moi comme des poignards. Ma gorge se serre et je suis obligée de détourner les yeux. Si seulement j'étais sure que mon frère soit en sécurité auprès de mes parents. Non, malheureusement le destin en a voulu autrement. Peut être puis-je seulement me consoler en me disant qu'au moins il ne connaîtra jamais les horreurs de cette île ? Je ne sais pas. J'aurais tellement voulu qu'il soit avec moi. Ensemble nous aurions pu survivre. Mais là, ce n'était plus le cas.

Le temps que je reste un peu perdue dans mes pensées, il reprend la parole et me propose de me dire ma couleur. Je ne suis pas sure de pouvoir lui faire confiance, mais en tout cas j'aurais une chance qu'il me dise la bonne couleur. Mais si nos couleurs étaient différentes, cela pourrait jouer en ma défaveur. Sauf que ce qu'il me dit ensuite vient contredire ce que je pensais. Je penche la tête un peu surprise. En un sens il n'a pas tort. Je préfère survivre en devenant moi même une meurtrière que de mourir tuer par cette chose autour de mon cou. Parce que le gouvernement ne faillira pas à sa parole. Nous pourrions tenter de faire une paix globale entre nous pour tenter de leur faire comprendre que nous pourrions changer. Mais les gens, les jeunes ne pensent pas comme ça. Et eux auront besoin de faire un exemple. Nous sommes cet exemple. Il n'y a qu'un moyen de quitter cet île : jouer.

Depuis que je sors plus et dans des rues moins cotées, je commence à me rendre compte que l'univers de la jeunesse n'est pas aussi parfait que ce que je ne le pensais. Est-ce contre ça que le gouvernement cherche à lutter ? Ou s'amuse-t-il seulement avec nous ? Je ne saurais le dire.

« Pourquoi est-ce que tu soutiens un tel projet ? »

Je ne suis pas aussi agressive qu'on aurait pu le penser. En fait je suis à la fois surprise et intriguée. Je ne pensais pas trouver quelqu'un qui soit d'accord avec ce projet. Je me demande pourquoi il en est arrivé à cette façon de penser. Ce que je veux dire c'est qu'il a forcément des raisons pour qu'il soit du côté de la loi BR. Comme il veut mon sac, je n'ai plus vraiment le choix. Je ne suis pas de taille à lutter donc pour éviter d'être secouer et de prendre le risque que quelque chose se brise à l'intérieur de mon sac, je me penche un peu et je le retire. Comme lui s'était aussi un peu péché, nous très proche à présent, mais je ne suis pas du genre à me troubler pour si peu. Il y a trop d'informations en trop peu de temps.

« Ne casse rien... Il faudra quand même que j'y aille quand j'aurais aussi besoin de me ravitailler. Même si pour le moment je n'ai pas vraiment de chance de m'en sortir, je veillerais à rester à l'écart, au moins un peu... Mais merci de l'info... »

J'esquisse un sourire puis je regarde autour de nous mais personne ne semble se profiler à l'horizon, le calme est toujours de mise et seules nos voix viennent troubler le silence. Il faudrait veiller à ne pas parler trop fort pour ne pas alerter les autres de notre présence entre les pierres. Pas question de mourir bêtement. Je repose mon regard sur lui et dit :

« Tant que tu ne cherches pas encore à me tuer en découvrant ma couleur je veux bien oui... »

Je ne suis pas sure que lui demander de ne pas me mentir soit une bonne idée. Autant croiser les doigts. Je pense que j'aurais sûrement besoin d'un autre avis, quand j'aurais trouvé quelqu'un de confiance. Pas que je lui fasse confiance à lui, non loin de là. Mais je n'ai pas vraiment le choix la. Je ne suis pas s'il arrivera à suivre puisque je n'ai pas vraiment répondu dans l'ordre. Je suis un peu chamboulée et j'ai encore du mal à réfléchir. J'espère seulement que je tiendrais plus que quelques jours et en même temps j'appréhende un peu le moment ou j'aurais à tuer quelqu'un parce qu'à ce moment là, je risque fort de perdre la part d'humanité qui me rend gentille.

Je me passe finalement une main sur le visage et je me masse la gorge en le regardant simplement, surveillant le moindre de ses gestes prête à me jeter sur lui au cas où il tente de me voler un truc.

« Vu que tu es là depuis le début, tu aurais pu connaître les habitudes des autres, c'est pour ça que je demandais pour le lac. »

J'hausse les épaules tout en repliant mes jambes en tipi et j'enroule mes bras autour d'elles, posant mon menton sur mon genou, tout en le regardant. Pas question de le lâcher du regard. Je me pose pas mal de question sur lui et sur son volontariat, j'espère qu'il y répondra un peu. Cela ne m'éclairera pas vraiment sur l'île et sur le jeu mais bon au moins j'en saurais un peu plus sur lui et j'arrêterais de me déconcentrer sur autre chose.

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Dim 4 Mai - 9:11




Bon. Visiblement il y a un « truc » avec le second enfant de la fratrie et Jae Hwa à un « hm… ? » légèrement interrogateur en arquant un sourcil, ne demandant toutefois pas. Il n’avait jamais joué les psy et pour tout dire il s’en fichait. C’était pas par manque de cœur mais s’il se mettait à faire raconter leurs petits problèmes à tous les étudiants de l’île, il en aurait pour un long, très long moment. Et de toute façon, sur cette île, tout le monde essayait de mettre ses soucis d’avant de côté parce qu’ici, il fallait plutôt un moteur psychologique pour avancer. Enfin pour ce qu’il en disait…

Une question habituelle franchit les lèvres fines et Jae Hwa à un soupire pas vraiment ennuyé mais quand même. Il commençait à avoir l’habitude qu’on la lui pose et là encore, de manière générale, la réponse ne plaisait pas. Sauf qu’elle avait l’air déterminée à avoir sa réponse tout en ayant plus non plus tout à fait cette attitude de défi qui lui donnait juste envie de lui balancer une nouvelle grande mandale dans la figure. C’était triste quand même ces jolis minois qui ne s’adoucissaient que face à la force ou à la violence… !

Pour plusieurs raisons. D’abord pour l’aspect militaire. Les statistiques. C’est un champ de bataille.

Et d’ajouter rapidement :

Oui je sais, tu penses sûrement que les données sont peu pertinentes parce que vous n’êtes pas des soldats. Mais dans quelques années, si ce n’est pas déjà fait, les garçons auraient fait leur service militaire. Un an à apprendre à faire la guerre pour finir réserviste toute leur vie, ça les prépare pas non plus à ce qui va leur arriver, si ? Quant aux filles… Hé bien je suppose que l’île à prouver qu’elles avaient plus de ressources qu’on ne le pense.

Le tout avec un petit air dubitatif à propos des jeunes filles. Oui bon… On ne se refaisait pas et Jae Hwa avait un petit côté (ok, un grand côté) macho dont il ne cherchait pas à se défendre. Ca agaçait ou ça faisait son charme mais en tout cas présentement ça lui fait juste hausser les épaules.

Et puis la jeunesse de notre pays est malade. Elle ne respecte plus rien. Moi je suis militaire normalement. Je peux te dire que tous ces gamins qui sont sur l’île se pensent tous meilleurs les uns que les autres. Ils sont la gangrène du futur. Sur cette île il y en a peu que  j’aurais personnellement épargnée. La plupart pleurent sur leur propre sort ou deviennent de vrais psychopathes. Ils trouvent la loi BR injuste et aimeraient que quelqu’un se lève contre elle mais 24h avant de mettre le pied sur l’île ils dormaient bien au chaud dans leur lit sans se demander si sur une île du projet, quelqu’un était en train de mourir.

Que de mots d’affilés, pour une fois. Mais de toute façon son attention se recentre sur le sac de Se Jin puisqu’elle finit par se faire à l’idée qu’il faudra bien le lui remettre. Jae Hwa s’en saisit, ne lui arrachant pas vraiment des doigts mais le prenant de manière ferme histoire qu’elle en revienne pas encore à changer d’avis façon girouette. Il trouve les trucs habituels au départ… Carte, boussole, bouteilles d’eau, un peu de nourriture… Ca ne l’intéresse même pas pour l’heure. Avec JS ils géraient leur petit stock de ravitaillement ou dénichaient sur place. Ca évitait de s’encombrer et ça permettait de prendre d’autres choses à la place. Vêtements d’hivers, couverture… Il ouvre rapidement la trousse de toilette, jette un œil et soupire en la refermant, la laissant retomber dans le sac pour prendre une photographie, l’observant une seconde avant de convenir :

Bel air de famille.

Il la laisse tomber dans le sac à nouveau avant de remettre un peu fort le sac de la jeune fille entre les bras de cette dernière.

Hé ben tu vois, c’était pas si difficile. Tu as des choses intéressantes mais que je possède déjà et je manquerais de place.

Jae Hwa a un petit haussement d’épaules ensuite à propos de la couleur de Se Jin. Non. Il n’essayait pas de la tuer maintenant alors le faire une fois qu’il avait sa couleur, c’était un peu inutile. Il ne relève pas pour le lac, lui faisant signe d’une main d’étirer un peu le cou dans sa direction et de pencher la tête. Rapidement il vient dégager la nuque d’une flopée de cheveux, assurant :

Tu te rendras vite compte que savoir sa couleur puis celle des autres c’est une marque de pouvoir sur cette île. Même les psychopathes s’intéressent parfois à la question.

Le volontaire vient tirer un peu sur le collier pour parvenir à voir la pastille colorée entre l’épiderme encoure doux de la jeune fille et le collier métallique. Vert. Marrant. Il lui semblait en croiser pas mal en ce moment. Peut être qu’il devrait en chasser quelques uns plus particulièrement. Mais pour l’heure ça ne pressait pas puisque ce n’était pas sa propre couleur.

Evidemment, tu ne seras pas obligé de croire que je te dis la vérité. Mais bon, ici tout le monde est susceptible de mentir.

Et dieu sait qu’il avait mentit une paire de fois au sujet des couleurs des gens !

C'est vert. Tu es verte.

Spoiler:
 



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Mar 6 Mai - 15:56

Je n'arrive pas encore à rester de marbre lorsqu'on me parle de mon frère. Je doute d'ailleurs d'y arriver un jour. Nous étions vraiment très proches, fusionnels même. Alors sa disparition reste encore très douloureuse en moi. Peut-être qu'un jour j'arriverais à en parler sans détourner le regard, mais une chose est sure, ce n'est pas ici que je réussirais. Pour autant, je ne compte pas pleurer dans les bras de Jae Hwa, ou même de quiconque sur ce foutu caillou. Je regarde finalement à nouveau le jeune homme, me fichant pas mal de son « Mhh ? ». Je ne lui dirais rien, il ne voudrait surement pas l'entendre de toute façon. Je l'écoute lorsqu'il répond à ma question, c'est surement la chose la plus intéressante qu'il ait à me dire vu qu'il ne sait pas me dire combien de joueurs traînent en général au bord du lac.

Lorsqu'il achève son monologue je penche un peu la tête et je le regarde simplement. Dans un sens il n'a pas tort, cela ne m'empêche pas de ne pas partager son avis. Personnellement, je ne pense pas que cela puisse réellement apporter de choses pour l'armée. Ce n'est pas vraiment la même chose, pour moi, il y a une différence entre une guerre et une simple boucherie. Parce que cette île c'est ça : le côté malsain, le côté pervers de l'être humain. Une guerre, ça se caractérise aussi par l'aspect fraternel et le travail d'équipe entre les soldats. Alors qu'ici, honnêtement, y'a-t-il vriment un travail d'équipe ? Avec cette histoire de couleur qu'on ne connait même pas d'ailleurs, n'importe qui peut vous mentir, vous manipuler et se servir de vous. Je ne vois pas en quoi cela pourrait aider les militaires... Je retiens mon soupire et je lui dis :

« Tu sais, même si les jeunes sont malades, s'ils sont arrogants et trop surs d'eux, peut être que le problème vient aussi un peu des parents... Après tout, on est le reflet de notre éducation non ? »

Je le regarde simplement. J'ai vu mes parents regarder leur dernière enfant être enlevée sous leurs yeux, sans sourcillier, comme s'ils 'en fichaient. Bon ok, on avait jamais eu à se plaindre de nos parents, mais je sais que ce n'est pas le cas de tous les gosses. Combien de couples laissent leurs enfants faire n'importe quoi, sont persuadés d'avoir les meilleurs enfants du monde et les placent sur des piedestals ? Alors après tout, il ne faut pas non plus oublier l'influence des parents. Et même celle des professeurs. Je revoie mon frère, avec ses difficultés scolaires. Je me souviens du mépris de certains professeurs et des autres élèves. Comment ne pas mal tourner avec ça ? Et en quoi un tirage aléatoire aiderait à cela ? N'étais-je pas moi même la meilleure élève de ma classe ? Je n'en étais pour autant pas une grosse conne méchante et arrogante. Je me destinais à de la médecine ou de la psychologie, quelque chose qui me permettrait d'aider d'autres gens. Alors pourquoi ? Pourquoi moi ?

« Et comme tu l'as si bien dit, ça n'a pas l'air d'effrayer beaucoup ceux qui ne sont pas ici... »

Je le regarde simplement. Il pense ce qu'il veut, même si à mes yeux il se fourvoie un peu. Ce n'est surement pas l'idée la plus révolutionnaire du siècle. Mais bon, si il pense que ça peut marcher, tant mieux pour lui hein. Il est sans doute celui qui a le plus d'expérience d'entre nous, mais certains sont surement très opinîatres. Un peu comme moi. Il fouille dans mon sac, de toute évidence, le fait de mettre les pilules bien au fond, cachées dans un recoin a payé. Il ne les a pas vu, ou du moins je ne l'ai pas vu les regarder. Ce qui semble un bon point. Cela me laisse cet atout pour survivre. J'essaie de ne pas trop réagir quand il me parle de notre air de famille et je réceptionne mon sac malgré sa brutalité. Je le remets sur mon dos, dans le cas où je devrais partir vite. Je ne relève pas vraiment ce qu'il vient de dire, me contentant de le remercier du bout des lèvres. Il m'épargne, il ne prend rien, alors ça n'a pas l'air gagné pour moi, je pars avec des dettes déjà. Comme si ma situation n'était déjà pas catastrophique. Je le regarde toujours puis finalement, il reparle de la couleur. Pour une fois, nous sommes d'accord.

Je penche la tête pour le laisser faire, un peu tendue par le fait de me laisser toucher par quelqu'un que je ne connais pas, qui a failli m'étrangler qui plus est. Mais je ne dis rien. Je ne suis pas sure de pouvoir lui faire confiance et je n'ai aucun moyen de savoir quelle est ma couleur hormis faire confiance à quelqu'un.

C'est comme ça que j'ai entendu le vert franchir ses lèvres. Cela me permet donc de redresser la tête pour le regarder. J'essaie de voir s'il ment, si je peux voir un signe de faiblesse dans son regard mais ce type est militaire, j'imagine fort bien que la faiblesse il ne connait pas. J'aimerais tellement pourtant. Je souris et je dis :

« Ok... Merci »

Je ne sais pas encore si je dois le croire, mais au moins j'ai une indication. Si la prochaine personne qui regardera mon collier me dit vert aussi, je serais en droit de les croire, sinon la méfiance sera de mise encore plus qu'avant. Je passe une main sur ma gorge qui me fait un peu mal. Je pense que j'aurais mal pendant un moment et bien sur je n'ai pas d'aspirine. C'est fort dommage. Bref, je le regarde et je demande :

« Combien de temps tu crois que ça va durer tout ça ? »

On ne sait jamais, vu qu'il a l'air si sur de lui et si calé en stratégie militaire, il en a peut être une idée déjà toute faite.

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Ven 9 Mai - 10:14




Jae Hwa acquiesce lorsque Se Jin lui parle des parents qui avaient abandonné l’éducation de leurs enfants. Pour ça elle avait raison et pour le coup, il n’allait même pas essayer de prétendre le contraire. Le parallèle ne plairait peut être pas, mais c’était comme pour les chiens. On disait qu’il n’y en avait pas de mauvais. Juste de mauvais maître. C’était un peu vrai… Et un peu faux. Mais il y avait une vraie morale de cette histoire à tirer et même si Jae Hwa ne la tirait peut être pas là où on l’attendait, il affirme :

Hé bien justement. Si les parents ne le font pas, il faut que quelqu’un d’autre le fasse. De cette manière on évitera aussi que les adolescents d’aujourd’hui, c'est-à-dire les parents de demain, soient aussi laxistes.

Et bien sûr que ça ne se ferait pas en une journée ni en un ou deux Battle Royal. Il en faudrait beaucoup avant que les choses changent. C’était comme ça que l’évolution et le progrès avançaient. Du coup, lorsque Se Jin lui met sous lez ses propres mots, en quelque sorte, Jae Hwa acquiesce à nouveau tout en haussant les épaules.

Un seul jeu ne changera sûrement rien. Ni cinq, ni dix. Peut être même pas cent. Il nous a fallu longtemps pour domestiquer le feu, inventer la roue, passer de monarchie à démocratie jusqu’à quelque chose de plus totalitaire. Il faut parfois du temps.

Ils n’étaient que les artisans dont on ne se souviendrait jamais d’un monde meilleur. Se Jin n’y verrait peut être aucun bon point… Mais pour lui qui était certain de mourir sur cette île, c’était une consolation. Une sorte de récompense en fait même. Bien sûr, Jae Hwa était endoctriné. Mais ça ne l’empêchait pas de ne parfois pas approuver certaines décisions de son gouvernement. Seulement il décidait de lui faire confiance parce qu’eux n’étaient que des grains de sable dans l’engrenage. La Corée était là bien avant eux… Et elle serait toujours là bien après.

Ceux qui sont sur cette île, toi comprise, vont mériter l’air qu’ils respirent.

Il a un regard pour Se Jin des pieds à la tête avant d’ajouter :

Tu es jolie, probablement d’un milieu si pas aisé en tout cas modeste ? De bonnes notes à l’école ? Ici les disparités sociales et intellectuelles sont remises à zéro. Tout le monde à la même enseigne avec les mêmes chances dues au hasard au début.

Bref. Il prêchait quelqu’un de probablement impossible à convaincre et ça lui fait à nouveau hausser les épaules. C’était un peu frustrant au début peut être bien… Mais finalement il avait l’habitude, c’était devenu coutumier. Du coup ils en étaient là tous les deux, à se regarder dans le blanc des yeux, Se Jin restant incertaine alors qu’il lui donne sa couleur. Elle pouvait bien hein… Si elle survivait, il espérait presque la revoir d’ici… Peut être un mois. Juste pour voir ce qu’elle était devenue. Si l’île l’avait changé, voir métamorphosé. Parce que oui : l’île faisait ça, souvent.

L’adolescente a en tout cas une question probablement intéressante et Jae Hwa réfléchit un moment. Sauf qu’il se doit bien de l’admettre :

Je ne sais pas. Nous sommes dans la seconde moitié du cinquième mois. Si j’en crois les quelques données des précédentes parties, nous sommes très loin du record. Ca dépend de ceux qui mettent le pied sur l’île. Pour tout dire, je ne sais même pas combien nous sommes au jour d’aujourd’hui. Et surtout pas combien de chaque couleur.

C’était la donnée la plus importante et bien que Jae Hwa jouait son propre jeu et non pas celui des ados de cette île, il aurait aimé la posséder oui.

Qu’est-ce que tu vas faire ? Jouer le jeu ?

Certes, Se Jin n’était pas bien grande ni bien épaisse. Pour tout dire elle ne payait pas de mine et sur un ring elle aurait tenue trois secondes et demi, probablement. Mais là encore, les chances étaient remises à zéro. On n’était pas sur un ring… C’était beaucoup plus complexe que ça et même les crevettes pouvaient espérer vaincre les ours.

Tu as toutes tes chances. Tu as plus d’aplomb que pas mal de jeunes que j’ai croisé et qui semblent pourtant toujours en vie. Je te passe les détails de ceux qui passent leur temps à fuir sans jouer. Ils dépensent probablement deux fois plus d’énergie que les autres. Un jour, à trop courir, ils chuteront et finiront dans la fosse des perdants.




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Sam 10 Mai - 23:41

Lorsqu'il reprend la parole, je le regarde simplement. Je penche la tête, encaissant chaque mot un par un. Je le regarde simple. Je lui assénerais bien une bonne gifle là, en le secouant pour le faire réagir. Je ne peux retenir une légère grimace, parce que sur le moment là, je n'arrive pas à en faire de même. Autant je peux comprendre qu'il trouve ça bien pour que les jeunes apprennent quelque chose, mais en arriver à ce genre de discours, là vraiment on frise le ridicule. Ou le sadisme malsain. Il est peut être psychopathe en fait ? Je ne sais pas trop.

« Qu'est-ce qui te fait croire que je ne mérite pas l'air que je respire ? » Je le regarde et je lui dis : « Le principe même de la sélection aléatoire va à l'encontre de ce que tu prêches. Vraiment, comment veux-tu que les jeunes apprennent quelque chose si même ceux qui sont correct et respectueux sont envoyés ici ? »

Je le regarde simplement. En fait, ma réflexion se tient. Après tout, lorsque l'on veut éduquer un enfant, on le fait pas un système de punition et de récompense. Sans forcément un cadeau à chaque bonne note, juste un mot d'encouragement est suffisant. En l’occurrence, les élèves qui sont bons et respectueux devraient pouvoir avoir l'assurance d'être exempté de ce projet, être à l'abris. Passer des heures et des heures à travailler d'arrache pieds pour se retrouver ici ? A ce moment là, autant être jeune et con, profiter de la vie au risque de se retrouver ici, au moins on est content d'avoir pu profiter de la vie.

Je le laisse continuer en l'écoutant. Je suis un peu plus calme. Enfin je n'étais pas vraiment agitée en fait, juste un peu désabusée, un peu agacée surement. Mais je ne compte pas lui dire qu'il est débile ou quoi. Il a surement ses raisons d'y croire, peut-être que l'un de ses parents ou frères à été poignardé par un jeune ? Ou un accident de voiture ? Je ne sais pas et il ne me le dira surement jamais, mais bon.

Il me dit finalement que j'ai mes chances. Effectivement, j'en ai. Mais je ne sais pas vraiment quoi faire et comment le faire. Je ne suis qu'une brindille, je n'ai jamais manié d'armes ou quoi que ce soit. Je n'en ai même pas en plus. Je cuisinais un peu avant, mais je n'étais pas une pro de l'émincé...

« Je ne sais pas vraiment... De toute façon une chose est sure je ne gagnerais pas à la force mais à la ruse... » Je le regarde simplement et je dis : « Je ne serais pas si facile que ça à tuer, ça c'est clair... »

De la à dire clairement que je tuerais de sang froid, je ne sais pas. Mais je me défendrais c'est sur. Et s'il faut en venir à tuer quelqu'un alors je le ferais, de toute façon je n'aurais pas le choix et je le sais. Finalement je le regarde et je lui demande :

« Et si tu avais un frère ou une sœur ici ? Tu serais toujours aussi en accord avec ce projet ? Selon toi, combien de jeune devront mourir de ce jeu pervers et sadique ? Tu ne crois pas qu'il y aurait d'autres solutions ? »

Je regarde autour de nous, sans vraiment paraître parano mais je surveille. Et je me surprends à penser qu'avec un peu de matériel je pourrais tendre des pièges. Cela me permettrait de tuer des gens, ou de me protéger. Et puis quoi, serait-ce vraiment si grave d'être une meurtrière ? Enfin, de tuer quelqu'un avant qu'il ne me tue ? Parce qu'après tout, c'est bien de ça qu'il s'agit : on en revient à la règle primaire la plus universelle de la nature : manger ou être mangé...

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Mar 27 Mai - 7:49




Se Jin a une question, visiblement vexée par ses différentes remarques et Jae Hwa hausse les épaules. C’était un peu individualiste sans doute que de reprendre ses explications pour ne les appliquer qu’à elle. Toutefois, puisqu’elle semblait tenir à son éventuellement sainteté, Jae Hwa va dans son sens, l’interrogeant donc :

D’accord. Raconte-moi. Qu’est-ce que tu as fait pour mériter cet air que tu respires ? Tu es une fille bien ? Tu honores ta mère et on père ? Tu n’as jamais enfreint les règles ? Tu es une jeune fille sage et méritante ? Tu suis les lois ?

C’était possible hein… Lui ne croyait pas vraiment qu’on soit exempt de toutes fautes (lui non plus ne l’était pas) mais après tout, il en fallait sûrement. Toutefois, à ce qu’elle ajoute il hoche cette fois négativement la tête. Au contraire, ce qu’il disait se tenait y comprit dans cette situation.

Non seulement cela nous remet sur un pied d’égalité avec le savoir inné à chacun, et non pas celui que l’argent peut acheter mais en plus, à propos de ceux qui « respectes » et sont « respectueux », je dirais que malheureusement, une société ne va pas mal uniquement parce que la délinquance pète l’échelle.

A ce stade, Jae Hwa fait une pause, son regard passant pour la énième fois sur les alentours. Il se devait de rester sur ses gardes et c’était d’autant plus vrai qu’il s’était déjà fait surprendre par cet autre garçon qui gisait maintenant au sol. Ils parlaient doucement mais sait-on jamais ce que des bavardages pouvaient attirer… Mais comme il n’y a rien, il poursuit :

Quant tu restes à regarder les choses aller mal sans bouger pour que cela change, tu n’es pas une solution mais une partie du problème. C’est envoyer un message fort : se terrer dans son coin en espérant ne pas se faire remarquer n’est pas ce qui nous sauvera. Il faudra faire changer les générations futures et ne pas se contenter de vivre sur soi-même.

Toutefois Jae Hwa finit par balayer l’air de la main, comme s’il avait demandé à Se Jin de laisser tomber le sujet. Et avec tout le sexisme dont il pouvait éventuellement être pourvu, il conclu brièvement d’un splendide :

Tu ne peux pas comprendre.

La jeune fille semblait en tout cas bien décidée à survivre et Jae Hwa ne peut pas s’empêcher d’avoir un sourire alors qu’elle parle de la difficulté qu’il y aurait à la tuer. C’est que sans son ange gardien qui avait amené une autre proie dans son champ de vision, Jae Hwa aurait sûrement tordu ce joli cou blanc… !

Nous verrons. Je tendrais un peu l’oreille au cas où ton nom sortirait bientôt.

Parce qu’elle n’était sans doute pas la seule à penser être plus grosse qu’un bœuf. Ceci étant dit, histoire de lui montrer néanmoins qu’il approuvait cette attitude un peu guerrière :

Mais c’est la bonne attitude. De toute façon sur cette île, les plus peureux hésitent à attaquer une cible qui fait preuve de beaucoup de confiance en elle. Ou se dégonflent parce qu’ils ont moins de combattivité.

Donc garder cette flamme qu’elle avait présentement était sans aucun doute un très bon moyen d’augmenter même légèrement ses chances de survie dans ce milieu hostile. Finalement, Se Jin lui met le monde en bouteille avec des « si » et Jae Hwa a un soupire ennuyé. Ceci dit, il reconnait :

Je trouve que le système fait une erreur en envoyant plusieurs membres d’une même famille. Mais ce n’est pas à moi de décider des règles du Battle Royale.

De fait, s’il avait eu un frère ou une sœur sur l’île, non, il n’aurait pas essayé de le tuer. Mais en même temps :

Mon but n’est pas de tuer tout ce qui bouge sur cette île. Tu en es la preuve vivante non ? Il se trouve que je voyage avec quelqu’un. J’ai mes raisons. Si j’avais eu mon frère ou ma sœur sur l’île, je n’aurais juste pas voyagé avec un inconnu je suppose. Moi je veux juste que le jeu perdure.

Donc évidemment qu’il n’aurait pas été assassiner une personne à laquelle il tenait ! Ceci étant dit, il reconnait :

J’ai croisé un type qui a son frère sur l’île. Lui il veut vraiment profiter de l’île pour lui mettre une balle dans la tête.

Il se demandait d’ailleurs un peu ce qu’il en était des deux frères… Bref. Jae Hwa hausse finalement les épaules et dans un soupire :

Quoi ? Tu as peur que ton frère se retrouve sur l’île lui aussi ? Tu ne devrais pas, ça pourrait être un soutien. Il pourrait même être vert.


Spoiler:
 


_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Mar 27 Mai - 15:42

Il est évident que le jeune homme semble convaincu par ce qu'il me dit. Il est à fond dans son raisonnement qu'il croit infaillible. Et même si on ne peut pas être totalement blanc comme neige il y a un pas entre être un adolescent normal et mériter de se retrouver sur cette île. Ok, pour ma part je l'ai sans doute mérité, mais même si je dealais, depuis peu d'ailleurs, j'avais tout de même les meilleures notes de ma classe et je faisais preuve de respect envers mes camarades et mes professeurs.

Je l'écoute donc, sans broncher, sans répondre. Bien sur que je mérite l'air que je respire, même si je ne suis pas parfaite. Puis, plus je l'écoute et plus je penche la tête. Il est évident qu'il pense que le simple fait d'être une enfant sage me condamne vu que je ne fais rien pour redresser la barre. Je finis par lui dire lorsqu'il me dit que je ne peux pas comprendre :

« Effectivement pas » Je le regarde et je dis : « Je pense que tu oublies quelque chose d'important : à notre âge, ce n'est forcément à nous d'empêcher les autres de faire des bêtises. Mais l'on peut au moins se donner la peine de ne pas être comme eux et de tenter de relever le niveau. De montrer qu'il n'y a pas que des vilains petits canards mais aussi des jeunes qui en valent la peine. Des jeunes qui s'investissent pour tenter de montrer qu'eux aussi sont là et qu'eux peuvent être de très bons éléments »

Voilà le souci de son raisonnement. Il y a effectivement les élèves qui se terrent parce qu'ils ne seront sans doute jamais de très bon élèves mais qui ne veulent pas non plus devenir des délinquants en puissance. Et il y a ceux qui comme moi, travaillent avec acharnement pour avoir de bonnes notes et pour être fier de pouvoir dire qu'ils ont et auront un jour accompli quelque chose de bien. Je me destinait à de la médecine ou quelque chose du genre. J'aurais pu, si j'avais eu l'occasion de devenir adulte, sauver des vies et tenter de rendre les choses plus simples à certaines familles. Je n'en aurais probablement jamais l'occasion. Voilà pourquoi je pense que son raisonnement est mauvais.

« Tu vois, je voulais devenir médecin. Je serais probablement sortie dans les meilleures de ma promo et j'aurais eu une place dans un bon hôpital ou j'aurais pu aider les autres. Alors peut-être que je ne suis pas parfaite, mais en tout cas j'avais des ambitions pour devenir quelqu'un de bien. Mais je suis là. Et peut être que dans mon lycée, il y a un type qui va entrer dans la mafia ou devenir un tueur en série, mais qu'il a eu la chance de ne pas être sélectionné aléatoirement... Tu parles d'un système qui fonctionne... »

J'avoue que là je suis amère. Repenser à ce que j'aurais pu être me rend triste. Certes j'étais un peu perdue avant d'arriver ici, mais je conservais quand même la volonté de vivre. Celle de devenir quelqu'un pour nous deux. Pour que mon frère puisse être fier de ce que je serais devenu en veillant sur moi de là haut. Mais non, au lieu de ça je suis ici, et la seule chose que je vais pouvoir devenir c'est une meurtrière. Et si jamais j'arrivais à sortir d'ici, vous verrez que le gouvernement trouvera encore à m'accuser de ces meurtres alors que je n'aurais fait que jouer leur jeu malsain... L'avenir semble tellement noir, tellement moins attrayant à présent.

Lorsqu'il me dit qu'il tendra l'oreille, je ne réponds pas. Peut-être que oui, peut-être que non, on verra bien. Comme on dit : « Qui vivra verra ». Je verrais bien où j'en serais dans quelques jours. Je l'écoute, c'était une question rhétorique qu'autre chose en fait, mais visiblement il tient à cœur de me montrer qu'il n'est pas un gros monstre sans cœur. Lorsqu'il me dit que j'en suis la preuve vivante, j'hoche positivement la tête. Effectivement, il m'a laissé vivre, mais bon. Si son frère ou sa sœur était d'une autre couleur il n'aurait peut être pas le choix. Cependant je choisis de ne pas le relancer sur le sujet.

Et lorsqu'il conclut son raisonnement en me parlant de mon frère je souris tristement :

« Pas de risque pour ça... Mon frère est mort. Je ne m'inquiète pas pour lui... C'était une question comme ça en fait »

J'hausse les épaules. Je n'avais pas vraiment le sourire avant mais pour le coup j'ai encore plus le cafard. Plus on discute et plus je me rend compte que je vais mourir ici. Et reparler de mon frère, et penser à la déception que ça risquera de lui causer ça me fait mal. Cependant, je me ressaisis très vite pour ne pas lui laisser le temps d'en jouer. Je ne compte pas entendre ce type me parler de mon frère et me dire que ça ne sert à rien de pleurer sa mort. Il ne sait pas ce que j'ai perdu et vu comme c'est parti il ne le saura jamais. Je me redresse un peu et je dis :

« De toute façon, maintenant qu'on est là ça ne sert plus à grand chose d'en parler n'est-ce pas ? Ce n'est pas en m'apitoyant sur mon sort que je réussirais à tirer mon épingle du jeu. »

Mon regard redevient dur et combatif. Je ne mourrais pas de la main d'un autre joueur, ça j'en fais le serment silencieux. Je ne me laisserais pas tuer par l'un de ces pervers psychopathes que cette île est en train de créer. Et tant que je peux garder le peu d'humanité que j'ai encore en moi, alors je la garderais. Mais je ne me laisserais pas abattre. S'il y a la moindre chance que je puisse sortir d'ici, quitter cette île je le ferais, et je le ferais la tête haute, ça c'est clair.

Spoiler:
 

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Lucky Day   Dim 1 Juin - 7:40




Jae Hwa… A un soupire un peu ennuyé. Il observe la jeune fille, probablement aussi butée qu’il pouvait l’être sur le sujet et hoche un peu la tête négativement, en signe de dépit. S’écoulent quelques instants après qu’elle ait fait valoir son point de vu, qui n’était finalement qu’une reformulation de ce qu’elle avait déjà dit… Et Jae Hwa, célèbre sans doute pour sa délicatesse lorsqu’il parlait aux femmes, son féminisme convaincu à la pointe de ce qui se fait de mieux en termes de tact et de délicatesse, lui demande :

Tu es idiote naturellement ou tu t’entraines ?

Il a un regard ennuyé et blasé pour Se Jin, s’adossant un peu à la pierre tombale voisine parce que dans cette position, ses jambes commençaient légèrement à s’ankyloser. Une fois dans une position plus confortable, il reprend :

Arrêtes de te regarder le nombril. Les prisons sont pleines d’innocents comme on dit.

Il a un petit rire bas et amer parce que finalement, sur cette île ils regardaient tous à leur situation au moment T. Pourtant, il s’agissait de changer le pays sur le long terme… L’histoire retenait davantage les martyrs morts pour la cause que les criminels de guerre, à moins qu’ils n’aient été de vrais tueurs en série, ce qu’aucun des étudiants sur l’île du Battle Royale n’était avant son arrivée ici, à ce qu’il sache.

Ca ne sert à rien qu’on poursuive sur le sujet. Médecin ou pas, tu es incapable de voir sur le long terme et de mettre des événements en parallèle.

De fait, haussant les épaules, il constate :

Au moins à défaut d’être maligne tu es combative.

Oui bon… Il faisait dans la finesse hein. Le pire c’est que c’était même pas méchant même si lui-même pouvait s’admettre que le crédit accordé aux femmes et aux faibles était extrêmement limité chez lui… Peut être Se Jin lui prouverait-elle qu’il avait tort… Mais de toute évidence, ce ne serait pas aujourd’hui car Jae Hwa accordait bien plus de crédits aux actes qu’aux paroles. Alors il faudrait vivre pour espérer plus tard le voir réviser un peu son jugement.

Mais laisse-moi te dire une chose : si on n’envoyait sur cette île que les rebus de l’humanité que l’on débusquait, tout le monde trouverait ça très bien et personne ne changerait sa manière d’être. Mais envois le fils de bonne famille ou la fille chérie de son papa et tout à coup, les mentalités commencent à changer.

Il s’agissait un peu de dégâts collatéraux. Bref. Jae Hwa a un signe de la main pour signaler qu’il n’espérait plus la convaincre. On ne prêchait pas une convaincue de toute façon. Le frère de Se Jin, en revanche, était déjà mort. Un certain silence suit cette affirmation et parce que Jae Hwa parlait rarement sur le dos des morts, il ajoute quand même :

Je suis désolé.

Il ne demande toutefois pas comment c’était arrivé. Parce que Se Jin était passé sur le sujet comme quelqu’un qui ne souhaitait pas s’aventurer davantage sur ce terrain. Alors soit. Il avait déjà bien assez usé de salive sans doute et JS pouvait en témoigner : il était peu bavard d’ordinaire. De fait, tout ce qu’il peut répondre alors que la jeune fille statut elle-même sur la situation c’est :

Effectivement.

Nouveau moment de silence et finalement, Jae Hwa vient remuer un peu ses épaules et sa nuque, faisant craquer légèrement quelques cervicales.

De toute façon tu vas y goûter rapidement : je m’en vais.

Il sort sa boussole d’une poche histoire de bien se repérer… Et finalement il commence à se redresser dans la direction désirée.

On se reverra peut être. Et on verra ce que tu auras à dire à ce moment là. L’île risque d’être une expérience capable de remettre beaucoup de choses en cause.

A voir combien de temps elle vivrait et combien de temps il faudrait à ce jeu de guerre pour changer la personnalité de Se Jin. A voir aussi ce qu’elle deviendrait… Une victime, un bourreau ou une « petite fille sage », un peu éloignée de cette nouvelle recrue incertaine mais combattive qu’elle était. Quoi qu’il en soit, si elle parvenait à garder cette ambition de vivre, peut être qu’effectivement, ils seraient amenés à se revoir…




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Verte


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Aucun ~

Nombre de victimes : 5
Coupons : 64
Contenu du Sac : 1 Miche de pain
1 Barre de céréales
3 Bouteilles d'eau (2 * 1L5 + 1 * 0,5L)
1/2 Boîte de morceau de sucre roux pleine

1 Carte de l'île avec ses zones
1 Boussole
1 Lampe torche (avec piles)
1 Photo de son frère
1 Portable (+ chargeur et écouteurs)
1 Sachet de pilules
1 Écharpe (+ gants assortis)
1 Carnet de compte (+crayon gris attaché)
1 Trousse de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, pince à épiler, lime à ongle, brosse, élastique, boite de tampon hygiénique, déodorant)
2 Fruits
1 Tenue de rechange
1 imperméable
1 Couverture amérindienne
1 Couverture
1 Pull en laine gris


1 Trousse scolaire (3 stylos à billes, 1 taille crayon, un crayon a papier, une gomme, de la colle U, un ciseau)
1 Hameçon rouillé
1 Livre de légendes amérindiennes
1 Tomahawk

Avatar : Kim Shin Yeong
Pseudo : Frost
Messages : 203
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Lucky Day   Mar 3 Juin - 19:39

Je préfère ne pas relever ce qu'il me dit. Je ne suis ni idiote ni têtue. Je suis juste moi, j'essaie de lui montrer que sa vision des choses n'est pas la meilleure. Même si la mienne n'est pas forcément la meilleure non plus. Je sais bien que nous avons raison tous les deux. Chacun de nous a des arguments qui sont valables en fait. Même si nous ne sommes pas d'accord avec la vision globale et entière de l'autre. Je sais que certains de ses arguments ne sont pas mauvais mais ça m'agace aussi un peu. Je souris un peu à sa deuxième phrase puis finalement je ris un peu et je le regarde :

« Tout le monde se regarde le nombril tu sais... Même notre cher et tendre gouvernement que tu aimes tant... »

Surtout eux en fait, mais je préfère ne pas aller plus loin. Nous sommes tous un peu égoïstes. C'est le propre de l'espèce humaine. Même une mère de famille qui aime ses enfants finit par faire passer son propre confort avant celui des autres à un moment donné. Pas toujours bien sûr, mais souvent. Nous sommes tous pareil dans le fond, nous avons tous un petit côté sombre et égoïste...

Il n'empêche que les régimes de terreur, on sait tous ce que ça donne. Hitler a déjà essayé et ça a déjà foiré. Il y aura un moment où ça explosera. Un moment où les gens se rebelleront et ça fera mal, très mal. Et le gouvernement regrettera ce jour où le projet a été pensé et mis en place. A sn raisonnement je soupire un peu. Il a à la fois tort et raison. La peine de mort a déjà été abolie de tellement de pays justement parce que les défenseurs des droits de l'Homme ont fait bouger des choses. C'est toujours comme ça.

Tirer mon épinfle du jeu. Ça promet mais surtout ce n'est pas gagné. Je crois que je risque d'en baver un peu. Même beaucoup. Je le regarde simplement et j'acquiesçe simplement. Pour une fois je suis d'accord. L'île risque de me changer, ça c'est clair. Je suis un peu triste à cette idée mais tant pis, de toute façon pour maintenant c'est ça ou me résigner à mourir. Je préfère encore vivre, même si c'est dur.

Il a sorti sa boussole et moi je fouille dans mon sac pour y dénicher ma carte. Sur celle ci, j'ai griffoné les zones interdites qu'on nous a donné. Je sais où je suis, mais pas exactement de quel côté. Je réfléchis rapidement sur les directions que j'ai prise en courant et j'en déduis à peu près ma position sur la carte. Je relève mon regard sur lui et je dis :

« Peut-être. Qui vivra verra comme on dit... » Je ne semble plus vraiment efrayée à présent. Je me redresse un peu et je regarde autour de nous pour vérifier que la voie est libre puis je souris à nouveau et je lui dis : « A bientôt... »

Je me relève, ignorant les courbatures qui naissent suite à ma course effreinée, au fait que je me sois tantôt débattue et tantôt raidie pendant qu'il tentait de m'étrangler, et surtout mon mal de gorge intense. Je regarde à nouveau autour de nous puis je repars dans la direction de la forêt. Pas question de rester à découvert pour le moment j'aimerais me remettre.

J'ai peur. Réellement très peur. Et surtout je ne me suis jamais sentie aussi seule. Terrifiée et seule. Je dois sembler pathétique. Et je me sens tellement faible, tellement inutile. Si j'avais été un peu plus ouverte, j'aurais peut être participer au club de karaté ? Non, il fallait que je me plonge dans des livres. A quoi me serviront les équations et les figures de styles ici ? A rien... Cependant, je m'éloigne rapidement, d'un pas souple et vif, sans un regard en arrière. Je vivrais, j'en fais la promesse.


-----
HJ – Ce post signe ma dernière réponse ! Merci beaucoup pour ce sujet :) J'ai adoré joué avec toi, on pourra remettre ça avec plaisir ^^

_________________

Mes rps en cours


- www. Je ne suis plus à 1 près... ft Baek Seung Ho au planétarium.
- www. Un repas chaud autour d'une table ft Ahn Sae Hee au parc.
Recherche - 1 lien : Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Lucky Day   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucky Day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BTSSB - Lucky Pack 10 septembre !
» Lucky Luke
» Lucky Pack
» lucky perd ses poils autour du cou
» Lucky Bamboo


Lethal Instinct :: 
 :: Lieux Communautaires :: Cimetière
-