Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 [Tempête] When nature is involved.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: [Tempête] When nature is involved.   Dim 9 Mar - 16:56


Le 10 août 2013 ; 23h56
La forêt
Zone D2


Marchant depuis une bonne heure, Min Hee avait rapidement senti le vent tourner, s’intensifier, l’air se rafraichir et rapidement la pluie s’ajouter. Si au départ, elle se disait simplement que ce serait une journée plus fraiche que la précédente, comme il en été arrivé précédemment, elle regretta bien vite cette pensée. Certes, tandis qu’elle avait longé quelques falaises dans la journée, elle avait entendu par moment les vagues frapper les paroisses de manière anormalement violente, mais la mer étant indomptable, qu’importe son état, elle n’avait pas relevé. De même, sur une grande partie de l’île, même en étant plus ou moins éloigné des bords de mer, on pouvait parfois ressentir quelques bourrasques maritimes de vent, humides, iodées, prononcées ou non. Alors si pour beaucoup le rapprochement avait été fait, ce ne fut absolument pas le cas de la brune dont on ne voyait plus que des reflets de sa précédente coloration rousse. Non, la journée s’était annoncée comme les autres, les tueries n’avaient pas stoppées, certaines zones se faisaient dangereuses toutes les 6h et la faim tiraillait toujours ses entrailles. Oui, une journée commençant malheureusement comme une autre.
Mais comme pour brisé ce quotidien, la tempête apparu très rapidement. Le ciel s’était tout à coup assombrit, se remplissant de nuages noirs épais qui dégorgeaient une pluie glacée et digne d’une pluie de mousson en quantité déversée. Le vent s’était intensifié au point que très vite, pour elle qui avait un poids certainement inférieur à 50kg pour ses quasiment 1.70m, elle eut la sensation qu’une rafale pourrait la faire s’envoler. Par chance, son sac pesant quelques kilos, ceux-ci s’additionnèrent à son propre poids et aidèrent à son maintient au sol. Commençant à légèrement paniquer tandis que la tempête prenait en puissance, elle se mit à courir à la recherche d’un abri. Cependant, en plein milieu de la forêt couvrant une surface généreuse de l’île, il lui fallait trouver son chemin, or il était hors de question qu’elle sorte sa carte dans ces conditions météorologiques.

Dans sa course, elle pu prendre conscience que le vent était certainement moins fort dans cette zone relativement couverte que dans d’autres, plus ouvertes. Alors oui, dans son malheur d’être en extérieur par pareils intempéries, elle remerciait le fait de se trouver là plutôt qu’autre part. Cela étant, le vent n’étant pas le seul facteur de cette tempête, la pluie, elle, posait un certain problème. La terre avait commencé à se gorger d’eau, et par endroit le déplacement était fastidieux. Aussi, dans sa course, Min Hee trébucha à plusieurs reprises, ses genoux et tibias découverts prenant progressivement quelques couleurs à mesure que les bleus et quelques écorchures apparaissaient. Bien sûr, elle limitait la casse, s’accrochant s’il lui était possible au premier arbre à sa portée et accueillant par la même occasion quelques échardes au creux de ses paumes, ou encore en tombant tout simplement en amortissant la chute de ses bras plutôt que de se casser les nez. Encore une fois, par chance au travers de son malheur, Min Hee n’avait rien de grave, son corps était endolori mais elle avait pleinement conscience que d’autres, pouvant se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, pouvait quant à eux perdre la vie, de manière plus ou moins rapide et plus ou moins douloureuse.
Frissonnant à cette pensée mais également à cause de la température de l’eau qui se déversait sur toute la superficie de l’île, Min Hee se reprenait après chaque chute, courant toujours dans la même direction tout en espérant se diriger vers un endroit plus sûr où personne n’aurait encore élu domicile le temps que la tempête ne s’achève.

Mais parce que cette même tempête ne faisait de toute évidence que commencer, celle-ci évolua et les éléments prirent en vigueur. Le vent, tournant, ralentissait par moment le pas de la jeune femme comme l’aidait au contraire à accélérer par moment, selon son sens. Et parce que son corps était difficile à contrôlé dans ses conditions en plus d’être tendu de toute part par la fraicheur de la pluie, Min Hee priait pour que l’aboutissement de son avancée ne soit pas l’un des bords de l’île, craignant de ne tomber d’une falaise ou de se faire happer par une vague, pouvant se noyer ou encore, trop éloignée du rivage, perdre la tête au sens propre du terme à cause du collier qu’elle avait autour du cou comme n’importe quel étudiant de cet île.
L’eau à ses pieds qui commençait à monter la motiva à continuer sa route, aussi, contre tous les vents, elle avança. Et parce qu’un malheur n’arrive jamais seul, un bruit derrière elle de craquement, de chute, puis de fracas se fit entendre. Aussitôt, poussée par la peur qu’un danger trop grand ne s’approche trop prêt, elle tourna la tête et découvrit au sol un arbre fraichement tombé. Son tronc était pourtant épais et savoir le vent si puissant pour briser un être pourtant bien plus fort qu’elle ne l’était lui glaça le sang.
Elle n’avait plus le choix. Tout ce qu’elle pouvait faire était de continuer et de voir si la bonne fortune serait à ses côtés ou non. La chose la plus sûre pour elle à l’instant T était qu’elle ne pouvait d’hors et déjà plus compter sur la forêt pour la couvrir de quelques intempéries.

Nombre d’arbres s’étaient écroulés alors qu’elle était toujours en train de lutter contre les éléments pour avancer et elle n’aurait pensé croiser quelqu’un ici. Un arbre s’était écroulé non loin de là, sur le chemin qu’elle comptait suivre, et parce qu’elle tentait de continuer en ligne droite, elle se vit très bien tenté de passer par-dessus. Cependant, alors qu’elle avançait, sa vue, souvent couverte par les éléments, se fit un peu moins floue et elle réussit à distinguer une silhouette à peu prêt à la même distance que l’était l’arbre. En d’autre circonstance, surement aurait-elle fait un détour, s’évitant d’éventuels problèmes avec un autre joueur, mais parce que ces mêmes circonstances étaient différente pour l’heure, il n’était pas question de perdre du temps. Une minute dehors pouvant être une minute de trop, une minute pouvant conduire à de graves problèmes, elle ne se voyait pas en ajouter. De plus, elle espérait que cet élève, ce joueur, comprendrait que tous les deux étant dans le même pétrin, il était déconseillé de se battre à mort.

Elle avançait donc, peinant tout de même, vers cet individu qu’elle pensait lui être inconnu, vers ces obstacles sur sa route. Son avancement était couvert par la pluie s’écrasant au sol, le vent sifflant et l’orage qui tonnait dans l’air. Néanmoins, elle avançait bel et bien et bien qu’il fut dos à elle, arrivé à proximité, à deux mètres de lui, même sans voir son visage, un sentiment de nostalgie l’envahit. Elle reconnaissait ces cheveux blonds bien que les racines commençaient à bien laisser percevoir la réelle couleur de ceux-ci, mais plus encore, elle reconnaissait sa morphologie, cette taille et cette manière de se tenir. Elle n’avait pas eu besoin de réfléchir pour se rappeler de qui il s’agissait, la réponse était apparu clairement pour elle.
Délicatement, un peu craintivement, elle s’approcha pour prendre sa main entre ses doigts et faire une petite pression dans sa paume.  Elle ne savait trop s’il allait sursauter et réagir de manière à la blesser ou non, mais elle se voyait bien mal laisser son ancien camarade planté là alors que le temps jouait contre eux.

« Min Ki… ? Qu’est ce que… Ne restes pas planté là, c’est dangereux ! » dit elle en continuant de faire quelques  légères pressions au creux de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Mer 12 Mar - 10:50




Min Ki… Etait en état de choc. Et franchement, avec ce qui venait de se produire, quiconque essayant de comprendre la situation aurait saisit les raisons de ce choc. Pour l’heure, l’île était en proie à une météo violente et quasi destructrice. Ou pas seulement « quasi » vu ce qui venait de se produire. Le ciel se déchirait, laissant tomber des torrents de pluie entre ses nuages noirs qui ne se déchiraient que pour mieux laisser tomber avec violence un éclair… Le vent soufflait à en décorner un bœuf ou, le cas présent, à en déraciner des arbres. Encore que le sien –celui près duquel il se tenait en sommes- n’avait pas été déraciné. Juste frappé par la foudre et s’il n’avait pas prit feu, son tronc s’était néanmoins cisaillé et la tempête avait fait le reste, le faisant pencher dangereusement jusqu’à ce que soudainement, dans un bruit de déchirure un peu macabre, il tombe.

A ce moment là, Min Ki était en train de courir, ayant perdu Jayden depuis un moment et paniquant à l’idée de ne jamais réussir à lui remettre le grappin dessus. Le sentiment d’urgence en lui était vraiment vif et sincèrement, il s’étonnait de ne pas s’être mit à pleurer. Ou peut être qu’il l’avait fait, ses larmes se faisant invisibles de part la complicité de la pluie. Quoi qu’il en soit, le sentier boueux qu’il avait arpenté était une véritable patinoire dans lesquelles ses pas s’étaient lourdement enfoncés. Nul doute qu’à certains endroits de l’île, ce sol mi-terreux, mi-argileux, mi-sableux devait avoir créé des sortes de sables mouvants potentiellement très dangereux…

Lui s’était contenté de glisser… Puis de tomber. Rien de grave en soit. Bien sûr il en aurait récolté quelques nouveaux bleus mais sur cette île maudite c’était le genre de choses que l’on ne comptait pas. Ca l’avait étourdit un peu parce qu’il ne s’était vraiment pas manqué… Et là, à quatre pattes, il l’avait entendu… Cette fameuse déchirure. Le temps de tourner la tête que l’arbre imposant était déjà presque lui ! Dans un sursaut d’énergie puisée il ne sait où, Min Ki avait roulé sur le côté pour se mettre hors d’atteinte, se faisant éclabousser par toute la boue que l’immense trop avait chassé de dessous lui.

Le choc avait été si violent que Min Ki était resté étendu près de l’arbre un moment à tenter de reprendre son souffle tout en essayant tant bien que mal de garder son cœur à l’intérieur de sa cage thoracique. Il avait finalement réussi à se remettre sur ses deux pieds, presque sans savoir comment, sans même réaliser qu’il le faisait, sûrement à cause d’un instinct uniquement guidé par l’expérience de cette île et puis il était resté là, hébété, hagard. Il s’en était fallu de peu et Min Ki en avait plus conscience que jamais. Il aurait suffit d’une seconde, sûrement… Et il serait mort, écrasé. Probablement tué sur le coup mais cette « consolation » était fort maigre.

Ce qui le perturbait également, c’est que sous ce tronc qui refuserait certainement de bouger même s’il le poussait très fort, Min Ki avait laissé son sac, tombé de son épaule lors de sa chute. L’arbre était dessus, comme une pierre tombale naturelle et l’image était d’autant plus choquante pour son esprit qu’entre autre chose Min Ki y avait sa tablette… Celle avec toutes les photos de sa famille. C’était comme si l’île lui envoyait un signe… Et ce dernier semblait de très mauvaise augure.

On prend sa main… Min Ki ne tilt pas tout de suite… Pourtant on y fait doucement pression et au bruit de la pluie se mêle une voix familière.

Jay… ?

Il sait déjà que ce n’est pas lui non. Parce que loin de la voix grave et profonde du Canadien, la voix qu’il entendait était douce, fine et féminine. Son regard s’était tourné vers la voix, faisant abstraction des craquements sinistres tout autour d’eux et il avait reconnu Min Hee. La pluie s’occupait de laver leurs deux visages à présent qu’il se regardait… Et Min Ki est si soulagé de voir un visage familier qu’il en met de côté leur dispute la dernière fois qu’ils s’étaient vu pour attraper l’adolescente et la serre dans ses bras, la retenant contre lui un moment sans rien dire, se consolant un instant avec la chaleur de son petit corps maigre mais bien vivant.

Lorsque finalement, Min Ki la relâche, il pointe le tronc d’une main légèrement tremblante pour expliquer :

Mon sac est en dessous. J’ai faillit…

…Mourir. Pas que ce soit une première depuis le 1er mai mais quand on connaissait bien les règles du jeu, risquer de mourir tué par la végétation de l’île ça avait un côté « coup du destin » assez bizarre. Min Ki tente de se ressaisir, regardant tout autour de lui… Avant de constater :

Il n’y a pas d’endroit où se mettre à l’abri ici.

Ceci étant dit, pour ne pas se sentir complètement inutile et parce qu’il voyait bien que malgré tout, Min Hee semblait aussi désemparé que lui face au caprice de la nature, il lui demande :

Tu as encore ta boussole ?

Puis posant un index sur sa tête, il assure :

J’ai encore le plan là. Je peux nous diriger vers le bâtiment le plus proche. On n’est pas très loin de l’ancienne scierie normalement. On y sera plus en sécurité…

Heureusement qu’elle était arrivée plutôt qu’un autre… Sinon dieu sait s’il n’aurait pas réchappé à l’incident pour mourir de la main d’un étudiant… Et dieu sait combien de temps il aurait pu rester là à fixer l’arbre mort qui venait d’ensevelir avec brutalité les vestiges de sa vie d’avant…



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Ven 11 Avr - 22:27




Dans leurs malheurs, les deux étudiants avaient eu de la chance de se croiser plutôt qu’un quelconque autre étudiant. Ils s’étaient quittés sur une dispute, mais si sur le coup Min Hee avait pu penser, une seconde, le tuer pour ses mots, ça n’avait duré qu’une seconde, et avec son retour de lucidité, cette pensée, ce souvenir même de cette pensée, avait disparu. De plus, elle ne se sentait pas non plus en danger face à lui, non pas par une faiblesse inconnu, mais par un sentiment de confiance en lui. Il avait probablement changé depuis leur arrivée, mais pour elle Min Ki resterait une personne bien, quand bien même il serait dans l’obligation de tuer. Pensée qui, potentiellement, si Min Ki était devenu un tueur, pourrait causer sa perte.

Enfin, le fait était qu’elle n’avait rien tenté de blessant envers lui et était même venu à tenter de le secouer avec délicatesse de son état actuel en lui parlant et en émettant une petite pression dans le creux de sa main. Il lui fallu le temps de se reconnecter à ce qui l’entourait avant qu’il ne réagisse. Il dit un prénom, mais Min Hee ne releva pas, ceci n’ayant pour l’heure aucun intérêt. Puis il y eu un court instant de battement, où tous les deux se fixèrent sans un mot, durant lequel Min Hee tentait de capter le regard de son ancien camarade pour à la fois savoir s’il était bel et bien avec elle, mais aussi pour se rassurer un peu. Mais ce sentiment rechercher ne fut trouvé qu’une fois dans ses bras, sans qu’elle n’ait vu venir cette étreinte. Elle avait manqué de tomber en étant tirée à lui, l’un de ses pieds ayant glissé dans la boue, mais par chance, elle avait été tenu contre lui bien assez fermement pour reprendre équilibre. Ses mains s’étaient logées dans son dos et avait serré entre ses doigts son haut, s’agrippant à lui. Et si elle n’avait pas senti qu’elle devait être forte pour eux deux dans la présente situation, sûrement aurait-elle fondu en larme, accablé de devoir vivre tout ça.

Lorsqu’ils se séparèrent, Min Hee se montra attentive à ce qu’il dit et lorsqu’il pointa du doigt l’arbre, elle ne fit que lui sourire faiblement, un regard désolé et compatissant le couvant. Puis elle hocha simplement la tête à sa remarque sur les environs, cherchant depuis un certain temps déjà à trouver un endroit pouvant la tenir un tant soit peu à l’abri de la tempête et avec chance des autres élèves. Lorsqu’il en vint à lui poser la question concernant sa boussole, Min Hee émit enfin quelques mots.

« Oui, je l’ai encore, attends… » elle fouilla dans la poche avant de son sac et attrapa l’objet qu’elle lui tendit. « Tiens. »

Puis elle le regarda montrer son front et sourit à sa remarque. Alors elle n’avait pas marché pour rien, elle trouverait certainement un endroit ou s’abriter et le jeune Min Ki également. Malgré la pluie, malgré tout ce qu’elle pouvait ruminer depuis son arrivée sur l’île, et bien qu’elle ne fut pas aussi belle qu’elle avait pu l’être, elle lui offrit un franc sourire, le fait d’être rassurée l’aidant à reprendre confiance.

« J’avais oublié que tu avais bonne mémoire. » répondit-elle tout en le laissant réfléchir.

Ce qui pour lui pouvait être parfois un poids, pouvait également s’avérer être une aubaine dans certaines situation. Hors présentement, c’était le cas.

Un coup de tonnerre s’écrasa au sol, non loin, au vu du flash qu’il eut émit mais avant tout et surtout au vu du bruit qui avait suivit, soutirant à la jeune femme un bond et quelques frissons désagréables de peur. Dans un rire nerveux qui visait également à se rassurée elle-même, elle approcha d’un pas de Min Ki et dit :

« On devrait se dépêcher de trouver un abri. On s’y sèchera. Si ce n’est pas le temps qui nous tue… Ce sera peut-être un coup de froid. »

Elle se rendit alors compte que bien qu’elle ait tenté de se montrer optimiste dans son rire, celui-ci était en totale contradiction avec ses mots quant à eux pessimistes. Aussi, en se mordant la langue, elle s’excusa à peine audiblement d’avoir dit ça et attendit de suivre le plus jeune sur lequel elle s’appuyait à présent. Elle espérait et misait ses espoirs de trouver un abri sur lui au vu de sa longue marche n’ayant jusque là aboutit à rien malgré toute sa bonne volonté. Les mots concernant la mémoire du plus jeune ainsi que la proximité de l’ancienne scierie, qu’il avait lui-même prononcés, était tout ce à quoi elle avait pu se raccroché concernant l’aboutissement de ce long moment de solitude, marchant contre vent et marée, durant certainement plus d’une bonne heure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Dim 13 Avr - 13:15




Ca avait fait du bien pour le temps que ça avait duré. Cette sensation de ne plus être tout à fait tout seul et de tenir dans ses bras quelqu’un qui ne cherchait pas à s’y débattre et qui lui avait rendu, même brièvement, son étreinte. C’est que sur cette île on répondait à tout par la violence, même à la douceur. Et d’une certaine façon, vu comme il avait agit sans lui laisser son mot à dire, Min Hee aurait tout aussi bien pu mal le prendre ou partir en peur… Alors c’était juste bien qu’elle ne l’ait pas fait.

La voix fine de la jeune fille lui parvint au milieu du raffut que faisait la pluie et Min Ki saisit la petite boussole en la remerciant d’un signe de tête, tournant un peu sur lui-même le temps de trouver le nord, passant régulièrement sa main sur le cadran flouté de pluie histoire d’essayer de bien suivre la petite aiguille rouge. Une fois le nord trouvé il lui fallait quelques secondes pour s’orienter et superposé à leur position la carte dans son esprit. C’était facile et en même temps les émotions lui brouillaient un peu les sens, ce qui était sans doute compréhensible.

Min Ki relève la tête sur Min Hee en l’entendant parler… Et bien qu’il soit pâle, un sourire vient répondre à celui de la jeune fille. Ca faisait d’autant du bien de la voir sourire dans un moment pareil que la dernière fois qu’ils s’étaient vu elle avait été plutôt très sombre… Ca lui remet un peu de baume au cœur et à propos d’avoir « oublié » qu’il avait une bonne mémoire, Min Ki taquine :

Moi je ne peux pas l’oublier, heureusement.

Pour une fois que ça lui servait à quelque chose hein. Sur cette île d’habitude c’était plutôt complètement inutile en réalité.

Un coup de tonnerre et d’après le flash lumineux qui avait suivit presque immédiatement, celui-là n’était pas tombé loin non plus… Plus que celui qui avait déraciné son arbre mais mieux valait éviter d’attendre qu’il fasse demi-tour pour les saluer à nouveau. Min Hee avait bondit de peur dans sa direction et Min Ki vient passer un bras autours de ses épaules, tentative maladroite mais néanmoins sincère de lui offrir un peu de protection. De sa main libre il indique une direction, expliquant :

Par là, mais on va devoir y aller en restant le plus éloigné possible des arbres.

Oui il avait conscience d’être dans une forêt mais ça signifiait simplement qu’ils ne couperaient pas court et resteraient sur le sentier, quitte à rallonger un peu leur trajet. Min Ki vient frictionner un peu l’épaule de Min Hee par-dessus son vêtement détrempé tandis qu’elle semble hésiter sur les émotions à exprimer, lui assurant :

C’est bien d’être positive ou de ne pas perdre un peu de sens de l’humour.

C’était beaucoup plus motivant que de pleurer dans un coin, c’est clair. Min Ki encourage donc Min Hee à le suivre, hâtant le pas, resserrant la jeune fille contre lui à chaque coup de tonnerre pour s’excuser dans la foulée, au cas où il lui aurait fait mal. Le trajet lui semble ainsi durer une éternité et ce que d’ordinaire ils auraient parcouru en une quinzaine de minutes, il leur en faut cette fois bien le double du fait de la pluie et du vent.

Lorsqu’il arrive, Min Ki pousse Min Hee à l’intérieur du bâtiment pour s’y engouffrer lui-même, ayant l’impression de s’arracher à l’extérieur. Les bourrasques étaient d’une violence assez inouïe… Il tousse un peu, ramène ses cheveux détrempés en arrière et observe autour d’eux, rassurer de ne voir personne. Pas assez courageux pour en faire le grand tour, il fait simplement signe à Min Hee de se poser dans un coin.

Si tu as des trucs dans ton sac qui ne doivent pas prendre l’eau, c’est le moment de les sortir pour les garder au sec. Nos sacs sont pas complètement étanches. Et si tu as des vêtements secs, c’est le moment.

Lui-même vient tordre sa chemise pour en extirper de l’eau avant de venir retirer ses chaussures pour tordre ses chaussettes, frissonnant un peu. Il hésite entre les remettre ou les garder pieds nus, se demandant un peu ce qui serait le pire… Et finalement il les réenfile. Sait-on jamais s’ils devaient partir à la hâte. Min Ki relève la tête vers Min Hee, lui faisant un nouveau pâle petit sourire, se sentant un peu gêné de leur dernière rencontre à présent que la principale urgence était un peu passée.

Je suis content de voir que tu vas bien.

Il aurait aimé dire quelque chose d’autre… Mais il ne savait pas trop quoi et dans l’immédiat, la seule chose qui lui venait à la tête, de manière horrible, c’est le fait d’avoir entendu le nom de Shin Hye dans les haut-parleurs. C’était sans doute pas vraiment le sujet à aborder pour l’heure, n’est-ce pas… ?



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Dim 20 Avr - 22:53




C’était étrange comme un problème commun pouvait rapprocher les gens au moins le temps de le résoudre. Au vue de leur dernière discussion, certainement, si le temps avait été plus calme, n’auraient-ils pas eu ce genre de conversation ou d’attentions, sûrement y aurait-il eu un malaise les empêchant de parler ou bien les incitant à longtemps se méfier. Elle n’en savait rien, et pour l’heure, elle n’en avait d’ailleurs que faire. Il fallait seulement que tous les deux se mettent en lieu sûr. Elle s’inquiétait aussi bien de sa propre survit que de celle de son cadet. D’ailleurs, tandis que le plus jeune se concentrait pour tenter de retrouver leur route et ainsi, au possible, les sortir de la panade, elle cherchait, les yeux plissés pour tenter d’éviter à l’eau de s’y infiltrer, de voir entre deux arbres un semblant de silhouette de n’importe quelle sorte d’habitation. Mais malheureusement, ce fut peine perdu, et elle fut contrainte de s’en remettre pleinement à lui sans réellement pouvoir apporter son aide en retour. En plus de cela, Min Ki arrivait également à lui soutirer des sourires sincères, notamment lorsqu’il parla de son impossibilité d’oublié le fait même d’être incapable d’oublier quoi que ce soit.

Puis un flash de lumière, suivit d’un bruit assez puissant lui avait soutiré un bond en direction du jeune Min Ki, auprès duquel elle cherchait un réconfort, même minime’. Et encore une fois, ce fut lui qui la rassura et non le contraire en serrant une de ses épaules. Elle l’avait alors gratifié d’un sourire timide et d’un regard assez doux, affectueux, avant de suivre son bras puis son doigt du regard. Elle acquiesça à ses mots avant de se mettre en marche à ses côté. Il était effectivement plus sage de suivre le sentier plutôt que de s’engouffrer dans la forêt et risquer qu’un arbre leur tombe sur la tête, arraché par le vent, brisé par la foudre, ou encore brûlé par cette même foudre. Couvrant ses yeux comme elle pouvait de l’une de ses mains sans pour autant s’en ôter toute visibilité, elle accrochait l’autre au haut de Min Ki, pour être sûr qu’ils ne se lâchent pas durant leur avancer, ou même, savait-on jamais, que l’un d’eux ne s’envole (idée que possédait Min Hee). Toujours durant leur avancée, il arrivait que quelques coups de tonnerre ne s’écrasent non loin d’eux, ce qui soutirait aux deux individus quelques soubresauts, frissons, ou simplement une petite forme de crispation dans un membre ou un autre. Alors, quand lorsqu’elle sentait sa mâchoire se crisper à chaque déchirure de l’air prêt d’eux, le plus jeune quant à lui resserrait lui aussi de surprise sa poigne sur son épaule, elle se sentait rassuré. Il était en cet instant un soutien pour elle. Elle n’était pas seule, et c’était une chose forte agréable, surtout dans cette situation là. Au final, elle s’en voulait presque de cela, pas réellement sûre de rendre comme elle l’aurait souhaité.

Après un temps de marche, suivant comme prévu la route, ils arrivèrent enfin au lieu recherché et lorsqu’ils s’engouffrèrent, Min Hee la première, elle eut la sensation que le vent poussait dans son dos afin de la faire entrer plus vite. Au sec, elle poussa un soupir de soulagement et laissa tomber son sac au sol sans prendre trop compte de s’il y avait quelqu’un ou non. Et lorsqu’elle leva les yeux vers Min Ki, il le vit s’en assurer sommairement et en fit donc de même à son tour. Sûre qu’il n’y ait personne avec eux, elle s’approcha de lui et comme il le lui dit, elle se mit à sortir quelques petites affaires… Ou plutôt à retourner tout son sac. Ses vêtements étaient un peu humide mais en soit pas réellement mouillé non plus. En tous les cas, ils étaient bien plus secs que ceux qu’elle portait actuellement. Elle sorti sa carte, un peu mouillée sur certains bords, puis ses deux talkies walkies afin de voir s’il n’avait pas prit l’eau. Pour le reste, les quelques fruits rouges ramassés et conservé dans sa boire Tupperware étaient bel et bien au sec. Son portable, son baladeur, jusqu’alors enroulés dans ses vêtements se portaient bien. Ne restait plus que ses armes, qu’elle préféra garder dans le fond de son sac sans rien en dévoilé au plus jeune. Excepté sa carte qu’elle laissa au sol pour sécher à l’air libre, un des talkies walkies, sa boite Tupperware et ses vêtements, elle rangea ses quelques babioles dans son sac qu’elle referma précautionneusement. Se redressant, elle tira sur son gilet au sol et le posa sur la tête du plus jeune avant de filer entre deux meubles histoires de se cacher un minimum lorsqu’elle se changeait tout en pouvant garder un œil sur le plus jeune.

« Sèches toi comme tu peux avec mon gilet, surtout tes cheveux. Ça limitera les dégâts sur ta santé, j’espère. » dit-elle tout en se changeant, posant ses vêtements trempés sur le meuble à côté d’elle tout en enfilant ceux étant secs. « Ah ça fait du bien de se sentir un peu plus au sec dans ses vêtements. »

Une fois prête, elle le rejoignit. Mais avant de se trouver trop proche de lui, dans un coin de la pièce, elle essora ses quelques vêtements ayant prit la pluie et les laissa accrocher au premier meuble venu. Elle s’assied par la suite à côté du plus jeune puis eu un temps de silence à sa dernière remarque. Fixant un point invisible, elle eut un temps de réflexion, le regard assez sombre avant de relever la tête tout à coup et lever les bras pour montrer leur force, plus comme un mime du mouvement.

« N’est-ce pas ?! Je me sens tous les jours un peu mieux ! » dit-elle alors que dans son mouvement, ses cheveux alors tous regroupé sur son épaule gauche, laissant clairement apparaître la vilaine cicatrice qu’elle cachait habituellement sous ses vêtements.

Elle ignorait alors qu’il avait eut une pensée pour Shin Hye, elle n’y avait d’ailleurs pas pensé, mais lorsqu’elle aperçu cette marque indélébile, ses derniers souvenirs de la demoiselle remontèrent à la surface. Resserrant ses jambes contre elle et déposant le menton sur ses genoux, elle poussa un soupir accablant avant de sourire tristement en regardant le fond de la salle en face d’eux.

« Tu le sais, n’est ce pas ? Que Shin Hye est morte… » Elle passa une main dans ses cheveux, déposa sa joue contre ses genoux et regarda enfin Min Ki. « Je l’adorais. Et je crois pouvoir dire qu’elle aussi, elle m’adorait. Tu sais, elle et moi nous sommes vues le jour de mon anniversaire. Elle m’a sauvé d’un groupe de quatre personnes et m’a aidé à soigné la plaie infecté sur mon épaule en plus de m’avoir veillé. » Elle rit faiblement en fermant les yeux. « Elle se souvenait même que c’était mon anniversaire. Etonnant, tu ne trouves pas ? » Elle étira ses jambes loin d’elle et colla son dos au mur sans se courber. « Lorsque j’ai entendu son nom le jour de sa mort, je n’y ai pas cru mais, lorsque finalement j’ai réalisé… Je devais faire peur à voir. Je voulais la venger. Mais… Maintenant que la raison n’est plus brouillée par les quelques bêtises que j’ai fait, je me rends compte que ce serait impossible, je ne pourrais pas retrouver la personne qui l’a tué, et quand bien même je la trouverais, qu’est ce que ça m’apporterait ? Shin Hye restera morte. Et si cette personne a réussit à tuer Shin Hye, je ne sais pas ce qu’elle serait capable de me faire à moi. »

Elle ignorait s’il en avait réellement quelque chose à faire de tout cela, elle-même aurait voulu ne pas en parler. Cela n’aurait fait que l’ennuyer selon elle, tout simplement parce que Shin Hye n’avait laissé un bon souvenir à personne du temps du lycée. Qu’en avait-il à faire ? Mais tout était sorti d’un coup, elle en avait eut besoin, et même si elle avait peut-être parlé dans le vide, elle se sentait en cet instant nettement plus légère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Ven 25 Avr - 10:49




Min Ki s’était posé dans un coin… Puis avait retiré le gilet de sa tête, lançant une œillade à Min Hee… Avant de s’en détourner en rougissant lorsqu’il avait réalisé qu’elle se déshabillait. Et bon… Adolescence oblige, il avait peut être risqué un regard ou deux à la dérobée pour voir une parcelle de peau blanche ! Mais il n’avait pas maté non. Min Ki savait quand même être sage et il avait le cœur placé de l’autre côté en ce moment, même si ce n’était rien de bien clair. Disons que tout était confus, dans son esprit. En tout cas Min Hee avait finit par revenir et lui avait brièvement séché ses cheveux comme demandé avant d’étendre le gilet pour qu’il sèche. Il avait également retiré sa chemise pour la même raison, associé au fait que porter ses vêtements détrempés n’aideraient pas. Il hésitait encore pour le pantalon lorsque son regard avait été attiré par l’épaule de Min Hee légèrement découverte et la blessure qui s’y trouvait.

Il aurait voulu demander… Mais avait hésité un peu trop longtemps, se demandant s’il avait une légitimité pour le faire. Du coup Min Hee était temporairement passé à autre chose et il devrait attendre pour poser la question qui lui brûlait à présent les lèvres. En tout cas il avait eu un sourire alors que la jeune fille lui avait montré qu’elle se sentait mieux. C’était presque inespéré qu’elle soit restée en vie tout ce temps. Assez pour être sevrée. Mais il retrouvait davantage la Min Hee qu’il avait connu au lycée de cette façon, avec de jolis sourires et des airs plus sereins sur le visage. Ca n’empêchait pas qu’il savait qu’elle avait décidé de jouer le jeu mais finalement, rien ne lui permettait d’affirmer qu’elle en était toujours là niveau état d’esprit. Bref.

Ca se voit.

Qu’elle allait mieux oui.

Je suis vraiment content de pouvoir le constater par moi-même.

Et parce que Min Ki savait que sur cette île, tout ce qui faisait du bien à entendre se devait d’être dit, non seulement pour remonter le moral mais aussi parce qu’on n’aurait pas forcément la chance de le redire plus tard, il affirme :

Ca te rend vraiment jolie à nouveau.

Pas qu’elle fut hideuse à une autre époque… Mais la drogue pose ses marques, c’était comme ça. Quant à Shin Hye… Min Ki observe un moment de silence avant de finalement acquiescer.

J’ai entendu son nom oui.

C’était drôle comme elle en parlait juste quand il hésitait à lui-même aborder le sujet. En tout cas, Min Hee semblait réellement affectée par la nouvelle et si la dernière fois qu’ils s’étaient vu elle avait semblé dire que Shin Hye et elle étaient devenues ennemies naturelles, la donne avait vraisemblablement changé après qu’elles se soient revues. D’une certaine façon, Min Ki trouvait ça beau. Elles étaient restées amies à leur façon même si elles n’avaient pas fait front commun sur cette île.

J’ai raté la date évidemment… Mais joyeux anniversaire Min Hee.

Mieux vaut tard que jamais sans doute ! Et comme l’adolescente parle justement de sa blessure à l’épaule, Min Ki a un nouveau regard pour cette dernière. Il hésite encore une poignée de secondes et finalement, n’y tenant plus, il s’enquiert :

Qu’est-ce qui s’est passé ? Pour ton épaule je veux dire.

Ca avait dû faire mal… C’était peut être débile de résumer sa pensé à ça mais… Ca restait ce qu’il pensait oui, aussi enfantin puisse être la dite pensée. Il acquiesce pour ce qui est d’être « étonnant » dans le fait que Shin Hye n’ait pas oublié la date d’anniversaire de sa camarade même s’il fait remarquer :

L’île avait réveillé quelque chose chez elle mais il ne lui a pas prit ses souvenirs. Ni sa tendresse pour toi, visiblement.

Bien sûr, la tendresse à la Shin Hye c’était un concept un peu à part mais bon. Min Hee semblait posséder un esprit revanchard à propos de la mort de sa meilleure amie et franchement, Min Ki ne pouvait pas le lui reprocher. Il hésite encore un peu mais signale :

Pour ne pas te mentir, après avoir moi-même croisé Shin Hye, je ne sais pas si quelqu’un lui est réellement tombé dessus. Peut être qu’il ne faisait que se défendre…

C’était pas bien de dire du mal d’un mort mais Shin Hye avait vraiment menacé de le tuer et ce sans sourciller. Ho ils avaient été plusieurs à le faire depuis ce 1er mai de malheur… Mais bon, on parlait vraiment juste de cette jeune fille là. Et histoire de ne pas avoir l’air de trop en rajouter, il reprend :

J’espère qu’elle est enfin apaisée, où qu’elle soit.

Min Ki a un petit sourire pour sa camarade, essayant de changer doucement de sujet :

Tu as fait de nouvelles rencontres intéressantes ?




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Mar 13 Mai - 22:18




Min Hee était apaisée, contrairement à la dernière fois où les adolescents s’étaient rencontrés. Elle avait évidemment encore quelques sautes d’humeur de temps à autres et quelques instants de moins en moins fréquents de flottement, mais elle se soignait. De plus, en l’instant, elle n’éprouvait pas réellement de méfiance envers Min Ki, elle ne le voyait pas comme un bon comédien voyez-vous, mais plutôt comme quelqu’un d’honnête lorsqu’il parle, un peu craintif certes, mais qui ne tentait pas comme un chef de la dupé en la brossant dans le sens du poil.
Lorsqu’elle s’était changé, elle ne prit pas conscience des quelques coups d’œil rapides que pouvait laissé échappé le plus jeune, et honnêtement, même si elle l’avait remarqué, elle s’en serait peut-être senti flatté qu’on veuille encore bien lui porté une attention aussi légère malgré son corps devenu un peu trop fin, et au pire des cas et bien… Elle n’en aurait eu que faire. C’était bien le cadet de ses soucis. Et puis, elle était bien trop heureuse d’être au sec et en un seul morceau.
A nouveau prêt du plus jeune et affirmant qu’elle allait nettement mieux, elle fut touché que Min Ki lui adresse quelques paroles gentilles. Ca lui réchauffait le cœur en quelque sorte, et elle ne pu s’empêcher de lui sourire avec tendresse.

« Je suis contente de voir que tu as gardé ta gentillesse. »

Bien sûr, elle ne doutait pas du fait que l’île l’avait lui aussi changé, loin de là, mais il avait gardé au moins ce trait de caractère qui avait fait qu’elle lui avait porté de l’intérêt un jour, au contraire d’autres élèves qui étaient tellement effacés et devenu aigris à cause de cet état de fait qu’elle en avait oublié presque jusqu’à l’existence aujourd’hui.
Enfin, étant, pour en revenir à leur discussion, Min Hee s’était tout à coup montrée plutôt bavarde sans même le souhaité, hors, lorsqu’elle en prit conscience, elle se demanda dans son fort intérieur pourquoi. Certainement que cela résultait de sa solitude constante qui ne lui permettait pas de souvent se confier, vider son sac pour se décharger d’un poids. Autant dire également que la compagnie de quelqu’un lui manquait, mais elle ne se voyait malheureusement pas s’encombrer d’un poids ou, pire encore pour elle, devenir un poids pour quelqu’un d’autre. Déjà qu’elle se sentait redevable pour les services de deux de ses anciens camarades, si elle devait s’en remettre tous les jours à quelqu’un, sa fierté, encore quasi-intacte, en prendrait un sérieux coup.

Lorsque Min Ki lui souhaita son anniversaire, avec un peu de retard, Min Hee pensa que c’était adorable mais également un peu maladroit, ce qui la fit doucement pouffer de rire avant de souligner :
« Joyeux peut-être pas mais merci. »
L’intention y était, et c’était le principal.

Puis en vain la discussion concernant son épaule. Doucement, Min Hee porta son regard dessus suivit de sa main qui traça du bout des doigts la cicatrice sur toute sa longueur. Puis elle soupira doucement à ce souvenir parfois trouble.

« Je me suis fait attaqué par un garçon très certainement de la vague survenue avant mon anniversaire, vu comme il était maladroit dans sa manière de m’attaqué et dans sa manière de fondre en larme alors qu’il était l’assaillant. Enfin bref, hm… Il a réussit à planté un petit couteau ou un scalpel, je ne sais pas très bien, c’est allé très vite, dans mon épaule. J’ai réussi à lui échappé, mais je suppose que la lame devait être sale ou bien rouillé, je ne sais pas trop, je n’ai pas étudié ce genre de chose, mais ma plaie s’est infectée. Après c’est un peu vague, je me rappelle juste lorsque je me suis réveillée à l’hôpital où Shin Hye m’a protéger. Elle m’a aidé à cautérisé la plaie, faute de mieux, avec la seule lame qu’on avait en stock, un couteau de pompier, aidé de mon vieux briquet. Et je crois que j’ai perdu connaissance parce que… » Elle eut un temps de pause, rentra son visage entre ses épaules, un peu honteuse, et termina sa phrase : « Parce que c’était vraiment douloureux. »

Mais très vite, sa honte s’envola lorsque Min Ki parla de la tendresse de Shin Hye. Relevant le visage, elle le fixa silencieusement en clignant des yeux avant de pouffer à nouveau de rire. « La tendresse de Shin Hye, hm… » On pouvait voir cela comme ça après tout, puisque même elle n’aurait pas parié sur le fait que son ancien ami aurait agis ainsi avec quelqu’un d’autre. Mais très vite, elle cessa de sourire lorsqu’il lui glissa qu’il avait eut l’occasion de la croisé, et vu la manière dont il en parlait, même si cela n’était pas forcément péjoratif, elle se doutait que les circonstances de leur rencontre avait très certainement été moins agréable. Et lorsque Min Ki clôtura concernant la défunte, Min Hee ne sut que sourire brièvement, sans pouvoir parler d’avantage du cas de la demoiselle.

Et Min Ki eut la délicatesse de changer de sujet.

« Quelques unes, mais la plus part des gens qui m’ont approchés… Et bien, ils ont tenté de me tuer. » dit-elle en grimaçant. « Tu sais, j’ai réussi à échappé à la plus part, comme celui qui m’a blessé à l’épaule ou encore ceux dont on m’a protégé à l’hôpital, mais parfois… Je n’ai pas eu le choix. » Elle lui sourit d’un air un peu désolé avant d’ajouter : « Mais j’ai croisé Da Som, juste après qu’on nous ait dit de quitté le campus lorsqu’il y a eut un problème avec nos colliers ! Et… Ca n’a pas été aussi catastrophique que ça aurait pu l’être. On s’est pas mal envoyé de piques mais… Mais on a réussit à communiquer, un tout petit peu. Et on s’est relayé entre l’une qui dort et l’autre qui surveille. »

Elle passa une main dans ses cheveux et repensa à l’épisode des colliers. Le sien avait sonné lorsqu’elle était à quelques mètres du campus. Elle aurait pu mourir d’une crise cardiaque si le collier ne s’était pas occupé de son cas. Elle retourna cependant vite à la réalité et s’intéressa un peu plus au cas de Min Ki qui depuis le début montrait réellement de l’intérêt à son propre cas.

« Mais, et toi ? Même si je t’ai retrouvé tout seul, tu as pu trouver un allié depuis notre précédente rencontre ? Je crois que tu aspirais à trouvé quelqu’un avec qui faire équipe, non ? Quelqu’un sur qui tu pouvais compter au moins. » Elle lui sourit  simplement avant de se permettre de regarder son torse sans vraiment se cacher, le balayant du regard. « Tu n’as pas l’air d’avoir été trop blessé, c’est déjà ça vu depuis combien de temps ont est ici. » Il était en vie… Et cela lui fit demander, tout en perdant son sourire pour une expression un peu plus douloureuse. « Tu… Tu n’as pas eu à tuer… n’est ce pas ? » Elle l’espérait un peu, mais en même temps une forme de logique au vue de sa propre survie, lui faisait se dire qu’il avait déjà dut au moins blesser quelqu’un. Et parce qu'elle s'interessait réellement à son cas mais que les questions fusaient sans ordre logique, elle clôtura par un dernière question: « Tu as vu ton frère depuis...? Je ne crois pas avoir entendu son prénom. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Ven 23 Mai - 7:36




Oui il avait peut être… « Gardé sa gentillesse ». Min Ki avait quand même eu un bref silence pour ponctuer cet espèce de compliment et finalement, après quelques instants à observer Min Hee sans trop savoir quoi répondre, il avait admit :

Mais avant c’était peut être un peu de la naïveté. C’est différent maintenant je suppose.

Pas qu’il veuille se diminuer… En fait c’était tout le contraire. Min Yu avait été le premier à lui dire qu’il était naïf et que sa candeur serait un poids mort même pour lui. Aujourd’hui, Min Ki avait l’impression d’avoir mûrit en quelque sorte. Ses sentiments, sa personnalité… Tout ça avait un peu changé et il espérait malgré tout que ce soit quelque chose de positif même si se transformer en monstre le terrifiait un peu.

Il avait grimacé lorsque Min Hee, en riant, l’avait un peu reprit sur le côté « joyeux » de son anniversaire. C’est sûr que dit comme ça… Il avait été maladroit et quelque part, il réalisait que finalement, il lui restait peut être un tout petit peu de cette naïveté qui avait toujours un peu fait partit de lui. On ne changeait pas en un jour après tout !

Hé bien disons qu’il l’était parce qu’au moins tu étais en présence de ta meilleure amie.

Ce qui était un cadeau un peu particulier et rare sur cette île non ? Alors ce n’était pas grand-chose mais en même temps, ça avait dû avoir un petit côté inespéré. Quoi qu’il en soit, Min Hee change de sujet pour lui parler de son épaule et Min Ki suit des yeux l’index de la jeune femme alors que ce dernier suit la ligne de la cicatrice. Il frémit, plusieurs fois dans le récit, faisant le parallèle avec ses propres « aventures » et se sentant égoïstement soulagé de n’avoir pas eu à affronter ce genre de péripétie douloureuse. Aussi, lorsque Min Hee en termine, visiblement hésitante, la voix plus basse, peut être même honteuse, Min Ki assure :

Tu as été très courageuse. Je t’admire beaucoup parce que je crois que moi, dans cette situation, je n’aurais laissé absolument personne m’approcher avec un couteau à la lame brûlante… !

Alors ça c’était carrément tout vu ouais ! Min Hee l’impressionnait réellement sur ce coup là ! A la voir elle ne payait pas de mine (sans vouloir être péjoratif !) parce qu’elle n’était pas super grande et surtout un peu maigrichonne, tout ça… Mais en vrai elle avait des trésors de ressources pour gérer les moments de crise. Qu’importe ce qu’elle ait dû faire pour survivre, ça l’avait certainement beaucoup aidé.

Min Ki n’en rajoute pas à propos de la tendresse de Shin Hye… Parce que s’il l’avait fait, de toute façon, ça aurait finit par sonner faux dans sa bouche. De toute façon, Min Hee ne semblait pas vouloir aborder le sujet davantage et il la comprenait. Elle avait perdu sa meilleure amie et pas envie de remuer le couteau dans la plaie… Sans mauvais jeu de mots avec le sujet précédent quoi.

Le cadet à un long soupire à propos de ces rencontres quasi mortelles, acquiesçant parce que c’était un sujet qu’il maîtrisait plutôt bien ouais ! Il n’avait pas eu la chance de croiser beaucoup d’amis…

Je sais ce que c’est. J’ai accumulé une poisse que tu n’imagines pas à ce sujet.

Et d’ailleurs, lorsque Min Hee lui parle de Da Som, il a un petit mouvement de la main pour signaler que lui aussi l’avait croisé.

Je l’ai vu juste un peu avant toi alors, dans l’école pendant le cessez-le-feu. Ca doit être un truc de fille pour que vous ayez su bavarder parce que moi notre rencontre a été compliquée et je suis bien content qu’à ce moment là elle n’ait pas eu le droit de bondir… !

Et puis Da Som lui avait un peu laissé entendre qu’elle aurait pu lui rouler dessus façon tracteur alors pour le moment il allait se contenter de rester loin de l’adolescente ! Cette fille était un vrai dragon sous ses airs de jolie poupée ! Ceci étant dit, de manière sincère, Min Ki ajoute :

C’est bien que malgré tout elle ne se perde pas dans un rôle de tueuse je trouve…

Et… Hé bien… C’était bien que Min Hee ait été dans le même mood, il trouvait… Par contre on en vient à parler de lui-même et Min Ki acquiesce à propos de cette personne qu’il recherchait, un sourire passant sur ses lèvres, témoignage sûrement évident à lui tout seul qu’il avait effectivement trouvé ce qu’il cherchait.

Jayden. Je l’ai trouvé. Un peu perdu là mais je sais où le retrouver lorsque l’orage aura cessé. Enfin je crois. J’espère qu’il a pu se mettre à l’abri. Nous marchons ensemble sinon, c’est une personne vraiment bien, très protectrice.

Il y avait un peu d’émotion dans sa voix parce que Jayden c’était un peu devenu le centre de son univers dans l’immédiat et à propos de tuer, Min Ki garde une seconde de silence… Avant d’expliquer :

Jayden nous défend tous les deux même si ça le répugne. Mais…

Min Ki fait une courte pause… Puis baisse les yeux, vraiment pas fier.

Lorsque le cessez-le-feu a prit fin, je me suis fait sauvagement agresser. Je voulais juste me défendre et… C’est arrivé tout seul.

C’était forcément encore très vif dans son esprit, la faute à cette fichue mémoire eidétique. Ca lui cause un léger haut le cœur et Min Ki secoue la tête pour essayer plus ou moins vainement de chasser ces sensations olfactives de son esprit. De toute façon Min Hee aborde un sujet qui aurait renvoyé n’importe quel autre dans les tréfonds de sa personnalité parce que « Min Yu » était le sujet presque tabou. De fait, peut être un peu plus sec qu’il ne le voudrait, Min Ki assure :

Je ne veux pas parler de lui.

Et pour que Min Hee comprenne à quel point le sujet était glissant :

Il m’a forcé à me l’admettre : nous ne sommes plus frères.

Ca avait été très clair la dernière fois qu’ils s’étaient vus…



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Jeu 29 Mai - 14:35




Après tout ce qu’elle avait dit, c’était comme si Min Hee n’avait plus besoin de parler et simplement d’écouter le plus jeune. Ca lui avait fait du bien de vider un peu son sac, de parler sans tenter de convaincre de ne pas tomber dans un conflit qui mènerait inexorablement vers la mort. Le fait même de discuter, de manière plus sociable, lui avait fait énormément de bien, à elle qui ne s’attachait à rien et à personne. Alors elle arrivait par moment à rire, comme débarrassé d’un poids trop longtemps trainé derrière elle.
Enfin, le fait était qu’elle avait assez parlé et qu’elle préférait pour l’heure écouter. Bien sûr, tout ne lui plaisait pas dans les paroles ou les manières de parlé de Min Ki, mais elle ne le jugeait pas. Même si son avis ne comptait pas, elle pouvait imaginer que juger à tord quelqu’un pouvait être particulièrement vexant, même venant d’un inconnu. Il l’avait jugé par le passé et elle l’avait assez mal vécu, bien que ses conditions physiques comme mentales changeaient en grande partie la donne.
A ses mots sur son changement, Min Hee ne sut pas répondre. Elle ne le plus autant qu’avant pour en être témoin. Et quelque part au fond d’elle, elle avait un petit pincement au cœur de savoir que le jeune Min Ki avec lequel elle avait fait plusieurs fois la route vers le lycée n’était plus vraiment là. Elle eut un simple sourire nostalgique et détourna les yeux de lui tout en restant attentive à ce qu’il pouvait dire.
Elle garda encore et toujours le silence concernant Shin Hye avant qu’on ne passe à cette réponse concernant sa blessure. Elle le regarda à nouveau puis parla un peu, d’une voix faible :

« Je suis obligée de me protéger, même si ça fait mal, même si ça fait peur. Etant donné que je ne sais pas jusqu’où l’infection aurait pu aller… Il fallait que j’agisse. Je n’ai personne pour m’aider à m’en sortir ou encore m'épauler en remplacer un bras perdu par exemple. »

Elle ne se plaignait pas, elle justifiait juste qu'elle ait réussi à s'endurcir au point de taire parfois quelques hantises. Et puis, elle n’avait pas cherché à s’attacher à quelqu’un et ne voulait pas tellement qu’on s’attache à elle. Par peur. Peur d’être un poids lourd, peur de ne pas savoir comment protéger l’autre, peur de perdre la seule chose à laquelle elle aurait pu s’accrocher. Alors elle se devait de prendre soin d’elle-même, quitte à souffrir de ses propres fautes, de souffrir de sa propre chair, si cela lui permettait de survivre. Elle aurait pu essayer de l’expliquer à Min Ki, mais les mots ne lui venaient pas, et elle ne voulait pas l’embêter avec son état d’esprit. Il était selon elle déjà bien gentil de lui parler sans la menacer ou autre.

Puis en vint à la discussion des rencontres et elle fut surprise des propos tenus concernant Da Som. Il était étrange que Da Som et elle aient réussit à « s’entendre » mais que la blondinette se soit montré à priori menaçant envers leur cadet. Sûrement la surprise se lisait-elle dans son regard mais elle ne dit à nouveau rien, prise dans ses pensées, cherchant à comprendre le pourquoi du comment. Elle abandonna néanmoins bien vite et son visage reprit sa contenance. Elle n’était ni Min Ki, ni Da Som. Ils étaient tous trois très différents et les situations étaient différentes elles aussi. Et tout ce qu’elle réussit à faire vu d’acquiescer à sa remarque concernant le fait qu’elle ne soit pas devenu une bête sanguinaire… Tout du moins ce soir là s’était dit Min Hee au fond d’elle. Parce que tout comme Min Ki avait souligné le fait qu’il avait changé, avait remarqué également que Min Hee se portait un peu mieux, Da Som n’en était pas moins humaine et le changement pouvait rapidement opérer sur cette île.

Puis on changea de discussion, et Min Hee sourit avec une sorte de tendresse d’une grande sœur à un petit frère. Il avait l’air réellement attaché à ce dénommé Jayden et elle était heureuse que ce Jayden protège son ancien camarade. Elle était contente de voir qu’une telle relation de confiance pouvait exister entre deux individus et que cela soit tombé sur le jeune Min Ki qu’elle ne pouvait s’empêcher de voir comme trop frêle pour survivre dans la solitude totale. Elle était simplement heureuse pour le plus jeune. Même si bien sûr, dans un coin de sa tête, elle eut comme une forme de prière pour qu’il n’arrive rien qui puisse séparer ce duo lorsqu’ils se retrouveraient. Parce que, malgré tout, « un accident est si vite arrivé » comme disent certains.
Quand à l’élève que Min Ki avait tué… Et bien, elle ne pouvait que se sentir désolé pour le mort et le survivant qui devait vivre avec ça. Mais que lui dire ? Son acolyte avait bien dut assez le réconforté, et elle avait peur qu’un geste affectueux ne passe comme faux aux yeux du jeune homme.

Et au sujet Min Yu, auquel Min Ki avait, volontairement ou involontairement froidement, coupé court, Min Hee eut un temps de silence avant de reprendre la parole tout en tendant un talkie-walkie au plus jeune.

« Dis-moi, Min Ki. Tu veux bien le prendre ? J’en ai un autre. J’aimerai que, lorsque tu auras retrouvé ce Jayden, tu me le dises. Je serais un peu rassurée de ne pas te savoir seul et te savoir entre de bonnes mains. » Mais elle ajouta rapidement. « Je ne t’y force pas, si tu ne veux pas, il n’y a pas de soucis. » Puis elle sourit faiblement. « En même temps, c’est aussi un prétexte pour moi de ne pas être trop seul, et parler à quelqu'un... De temps à autres en tout cas. »

Elle avait ainsi complètement fait abstraction de l’existence même de la très courte discussion sur Min Yu, en évitant que la situation ne soit trop tendue par un silence trop lourd. Tout du moins, elle l’espérait. Puis elle lui ébouriffa les cheveux avant de les lui mettre en arrière pour dégager son visage.

« La dernière fois qu’on s’est croisé, je n’aurai pas parié te dire ça mais… Je suis vraiment contente de te revoir Min Ki. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Mar 3 Juin - 12:01




Min Hee n’était… Vraiment pas très bavarde. Du coup, il y avait des pauses régulières dans leur conversation pendant lesquelles Min Ki se sentait encore un tout petit peu mal à l’aise, comblant ces silences de quelques mots lorsqu’il le pouvait. Bien souvent, même si Min Hee avait interagit un peu avec lui sur les sujet abordés, elle faisait soudainement silence sans plus répondre. Aucune idée de ce qu’elle pensait de la situation, visiblement, la jeune fille garderait ses pensées pour elle. Il n’y avait qu’au sujet de se blessure qu’elle avait semblé vouloir partagé un peu ce qui lui passait par la tête. C’était un peu curieux, parce qu’elle se justifiait de sa bravoure, en quelque sorte. Min Ki avait admiré sa ténacité, elle n’avait pas besoin d’y donner une raison. De fait :

Tu sais c’était un compliment.

Il a un petit sourire embarrassé, ayant l’impression qu’il avait peut être mal agit en abordant le sujet. C’est vrai que ça avait peut être été maladroit de sa part. On préfère souvent garder nos blessures de manière plus secrètes. Lui-même ne se vantait pas trop et en même temps, comme il l’avait fait remarquer, Min Ki était plutôt le genre « chochotte » à la base même si ça aussi, ça changeait doucement. Il s’endurcissait sur cette île. C’était normal. Préférable aussi sans doute. Mais est-ce que c’était bien ?

Le sujet de Da Som passa également. Il y eu de la surprise sur le visage de poupée de Min Hee… Mais elle ne dit rien, là encore. Min Ki ramena ses genoux contre lui, passant ses doigts sur le dessus de ses pieds nus, ne sachant pas trop quoi dire. C’était d’autant plus vrai que le sujet « Shin Hye » avait suivit le même chemin, quoi que pour ce dernier, il pouvait comprendre. Lui non-plus n’aurait pas voulu s’appesantir si ça avait été son amie. Sa meilleure amie.

Lui-même avait vite passé sur un sujet ensuite. Celui de Min Yu. Il n’était pas encore prêt à en parler davantage. Ca faisait encore mal et même si Min Ki avait commencé à se faire une raison et à s’admettre que Min Yu et lui n’étaient pas du même côté et ce malgré la pastille de même couleur de leurs colliers. Il avait en quelque sorte entamé le deuil de leur relation pourtant conflictuelle et sans doute pas très saine.

Le silence revient dans le petit espace réduit et dehors, le vent hurle littéralement et la pluie fait un boucan d’enfer sur la toiture et même contre les murs, en fait. S’il y avait quelqu’un dans les environs, il serait probablement déjà arrivé jusqu’à eux… Vraisemblablement, ils resteraient seuls et auraient un peu de répit. Peut être qu’ils devraient en profiter, après avoir finit de bavarder, pour dormir un peu. Min Hee le tire cependant de ses réflexions silencieuses pour lui tendre un objet et Min Ki, surprit, vient le saisir dans sa main, observant le talkie-walkie sombre. Wouha… C’était super pratique ce truc… ! Tournant la tête vers sa camarde, il lui offre un grand sourire ravit, assurant :

Je vais le faire. Merci Min Hee, c’est vraiment gentil à toi !

Ca le touchait qu’elle sorte un peu de sa coquille parce qu’il avait eu l’impression, les précédentes minutes, qu’elle se refermait pour se rendre hermétique à lui. Min Ki vient tourner le bouton de fréquence, le remettant néanmoins bien vite sur celui préalablement réglé. Il allume l’objet, qui crache un peu de bruit blanc et de friture avant de se taire complètement et finalement :

Ils marchent bien ? Tu les as déjà testés ?

En tout cas :

Il faudra faire attention de ne pas les garder allumé tout le temps pour ne pas se mettre en danger. Mais ça sera bien. On pourra se parler de temps en temps et si jamais l’un de nous a un problème, ça peut être pratique.

Et puis là comme ça, ça devenait un peu sa seule possession puisque tout le contenu de son sac avait finit lourdement écrabouillé. Du coup, ça avait un côté réconfortant que Min Hee n’avait peut être pas soupçonné en lui offrant l’objet.

Il marche à pile ? Il faudra les économiser un peu aussi.

Et pas question de demander à la jeune fille où elle les avait eus… Parce que ça ne devait pas être très très longtemps… Sinon Shin Hye aurait eu un des deux appareils, n’est-ce pas… ?



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Mer 11 Juin - 11:49




Quelque part, si la demoiselle avait tenté de justifier sa conduite vraisemblablement courageuse, c’était aussi parce qu’elle se faisait un peu peur parfois. Bien sûr, elle était déjà quelqu’un avec un fort caractère dans le fond, bien qu’elle ne l’a jamais plus montré que ça, et possédait déjà une certaine détermination quant à ses objectifs. Mais depuis l’île, depuis qu’elle recommençait à se retrouver, ou tout du moins à retrouver un état mental stable, elle avait changé. Elle n’avait plus vraiment peur de la mort, de tuer non plus. Les douleurs physiques lui étaient presque égales tant qu’elle pouvait encore se déplacer et se défendre. Mais elle se détachait doucement de ses peurs et avait ainsi l’impression de perdre un peu d’humanité. La seule chose qui l’effrayait encore, et qu’elle faisait en sorte d’éviter, était la trahison. Voilà pourquoi peut-être, pour se sentir un peu plus humaine, elle avait commencé à s’expliquer. Néanmoins, la petite phrase que répondit Min Ki à cela lui soutira une réaction tout à fait humaine : son regard se perdit dans le vide, ses joues prirent une teinte légèrement rosée et elle sourit faiblement. Cela la touchait vraiment, elle qui était la première à remettre en cause ses qualités qu’elle ne percevait d’ailleurs plus vraiment.

Dehors, la tempête semblait faire parler d’elle, comblant d’ailleurs les silences des deux protagonistes. Le vent s’écrasait par bourrasques sur la bâtisse, l’orage tonnait sans sembler vouloir s’arrêter et la pluie était telle qu’on aurait cru un énorme jet d’eau au son qu’elle produisait sur la toiture. Les yeux levés en l’air, Min Hee eut un semblant de prière pour que le temps ne joue pas sur l’architecture abandonnée sous laquelle ils se couvraient avant d’en revenir à la conversation et tendre l’un des talkie walkie qu’elle trainait depuis son second mois, de souvenir.
Mais… Et bien, si la première réaction du plus jeune lui soutira une énième sourire et bien… Celui-ci se disparu à mesure qu’il posait des questions, certes pertinentes, mais que Min Hee n’avait pas relevé. N’ayant jamais fait usage d’aucun d’eux, et la personne qui les possédait précédemment ayant la paire, elle avait naïvement pensé que comme ils n’avaient pas été essayé encore, tout irait bien le jour où elle pourrait en faire usage.

Se mordant les lèvres et ses traits se tirant en une expression désolée, elle prit l’autre appareil entre ses mains et l’observa un temps.

« Je… ne sais pas. Je n’en ai jamais eu l’utilité et… Et je les ai depuis plusieurs mois déjà. Le précédent propriétaire avait les deux alors j’ai pensé qu’il ne les avait jamais utilisé. J’avais fait un test au début mais… Du temps est passé entre deux. Et puis avec ce temps, même si ils ont été protégés par mes affaires, peut-être que l’humidité, ou bien le manque d’utilisation, à pu détériorer leur état… »

Elle se sentait bête et continuait de torturer péniblement ses lèvres, tirant sur la peau séchée de celles-ci et les faisant légèrement saigner par endroit. Inspirant un coup, elle reprit contenance et alluma l’appareil entre ses mains.

« Le mieux, c’est de tester ! Même si on est à côté, ça s’entendra si tu reçois un appel et que tu reçois ce que je dis, avec le son métallique que ça devrait donner. Maintenant, si de loin ça marchera… Il n’y a qu’à espérer ! »

Elle alluma son appareil et déclencha le micro incorporé dedans tout en continuant de répondre au plus jeune, parlant cependant prêt de l’appareil pour le tester en même temps.

« On peut convenir d’un quart d’heure part jour durant lequel on les garde allumé. C’est un laps de temps assez long pour pouvoir se tenir au courant s’il y a un souci et en même temps pas trop long pour éviter d’user la batterie inutilement. On ne sera pas obliger de se parler à chaque fois, mais au moins, s’il y a un souci d’un côté ou d’un autre, ce sera plus pratique. Par contre, si on pose ce quart d’heure à un moment précis, on ne pourra pas se prévenir d’un danger s’il survient après ce temps là ou même avant. Ah ! Et on pourrait poser un jour pour discuter, et non pas pour rester en alerte au cas où l’autre aurait un souci, peut-être ? »

Elle recula l’appareil et sourit. Le second avait marché, et sur la totalité de ce qu’elle avait dit, il avait du manqué une dizaine de mots ou peut-être moins. Le fait était qu’elle aurait été comprise. Elle laissa le sien allumé en invitant son cadet à tester son micro à son tour, mais ajouta en même temps qu’elle lui faisait signe :

« Mais au cas où l’un de nous se cacherait mais que l’on veut signaler que l’on veut parler, on devrait d’abord peut-être activer le micro quelques secondes pour faire un bruit court et le plus léger possible à l’autre. Comme ça on ne risque pas d’être la cause d’un souci survenu à l’autre en faisant du bruit au mauvais moment. »

Elle suggérait cela, mais, n’ayant pas la beaucoup d’expérience avec ces machines, elle ne savait pas trop si c’était possible. Pouvait-elle seulement régler le volume ? En même temps qu’elle laissait Min Ki tester son appareil, elle observa son talkie walkie sous tous les angles sans dire un mot. Finalement, elle ouvrit un clapet se situant au dos de l’appareil et répondit à la dernière question de Min Ki en lui montrant qu’effectivement, dedans se trouvaient des piles avant de refermer celui-ci.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Sam 14 Juin - 9:27




Min Hee, qui semblait avoir réussi à se détendre jusque là, malgré quelques petits accros de stress, se fait soucieuse à nouveau à propos des talkies-walkies. Min Ki pose une seconde une main sur son épaule en lui faisant un sourire qui se voulait rassurant : pas la peine qu’elle pète l’échelle du stress pour si peu. C’était rien de grave et pour être honnête, il avait pas trop envie d’entendre parler du précédent possesseur de ce duo d’objets quoi.

Déstresse Min Hee. On est que tous les deux. Et comme tu dis, suffit d’essayer pour la fréquence, on sera vite fixé.

Le test se fait donc justement et Min Ki observe l’appareil dans ses mains, qui vrombit doucement à chaque nouveau mot prononcé par la voix douce et basse et sa camarade. Quelques mots étaient mangé mais rien qui empêche la compréhension. Bon évidemment, là ils marchaient alors qu’ils étaient côte à côte quoi. Aucune idée de la portée de ces trucs mais faudrait voir.

Ca fonctionne bien. Et tu as raison pour le quart d’heure. Pour le jour aussi. J’espère que nous n’aurons pas trop souvent des empêchements.

De fait après un moment de réflexion, Min Ki suggère :

Donnons-nous rendez-vous après un message aux haut-parleurs. Comme ça, même si l’un de nous n’a plus de montre ou quoi, on saura quand on doit l’allumer pour environs un quart d’heure. Pour le jour le samedi c’est bien non ? Puisqu’on est samedi aujourd’hui.

Du coup c’était un peu comme le premier rendez-vous d’une série de pas mal d’autres. Du moins, jusqu’à ce que les piles les lâche. Min Ki n’avait pas d’autres piles puisque son sac avait finit sous un arbre et il n’allait pas demander les siennes à Jay. De toute façon, ils en avaient besoin pour la lampe torche. Mais tant que ça voudrait bien fonctionner, ce serait parfait. Et ces trucs avaient une autonomie pas dégeux, non ? Bref. A propos de ne pas se faire repérer, Min Ki signale :

Si on laisse les talkies-walkies éteint jusqu’à ces quart d’heure qu’on a décidé, on ne devrait pas avoir de problèmes de micro qui nous dénonce. Au pire si j’allume par exemple et que tu ne peux pas allumer ton appareil, je parlerais simplement dans le vide. C’est mieux comme ça. Et si un danger arrive, nous n’avons qu’à couper.

Du coup, dans un petit rire pas complètement détendu mais qui essayait de dédramatiser, Min Ki fait remarquer :

Il ne faudra pas être trop susceptible si on se fait raccrocher au nez du coup !

Ca leur enlever le coup de l’appel en cas de danger mais de toute façon, même s’ils pouvaient le faire, rien ne leur garantissait que ça changerait quoi que ce soit. Ils seraient peut être distant de plusieurs kilomètres… Sûrement même. Et bon… Ca ne servait à rien, lorsqu’on était prit au piège, de piéger quelqu’un d’autre avec soit, probablement. Min Ki coupe finalement l’appareil histoire d’économiser les piles puis il le pose à côté de lui, venant passer une main sur son visage, fatigué.

Peut être qu’on devrait dormir un peu ? Qu’est-ce que tu en penses ? Je vais veiller un peu si tu veux et plus tard, si l’orage est toujours là, on échangera.

Bien sûr, ça voulait dire qu’ils seraient obligés de se faire confiance. Même lui avait encore quelques réserves à ce niveau là… Mais c’était Min Hee… Et une partie de lui n’avait surtout pas envie d’oublier qu’ils étaient proches, à leur façon.

Si tu veux je vais me poser à l’autre bout de la pièce si ça te rassure…

Bon, lui ça le rassurerait, par principe !



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   Dim 13 Juil - 21:21




On ne pouvait pas dire que Min Hee était totalement soulagée du poids de sa dépendance à certaines substances illicites, cependant cela s’était considérablement calmé. Il lui arrivait encore d’avoir des petits piques de stress, mais rien de bien méchant en soi. Rien d’aussi exacerbé qu’à son arrivée sur l’île et les mois qui avaient suivis tout du moins. Elle était plus… sereine, dans les conditions de l’acceptable bien sûr. Disons qu’elle s’était acclimatée, pour être plus exact. Alors, elle rougit un peu de honte quand Min Ki lui dit de se détendre, mais néanmoins, elle ne le prit pas mal, d’une parce que cela n’était pas dit dans le but d’être vexant mais bel et bien pour détendre l’atmosphère, et de deux parce qu’elle préférait qu’il le lui souligne pour reprendre contenance.
Puis sur la conversation concernant les talkies-walkies, et bien Min Hee ne put que sourire à l’idée simple mais pleine de bon sens qu’avait eu le plus jeune en proposant de se baser sur une annonce faite par les haut-parleurs. Ainsi, pour toute personne n’ayant pas de moyen de se repérer dans le temps, montres, portables, etc. cela était un très bon moyen. Et étant donné que tous entendrait la même annonce, au même instant, il n’y aurait pas d’énorme décalage entre l’allumage de l’un des appareils et celui de l’autre. Quant au jour proposé, oui, c’était parfait, une fois par semaine à compter de ce jour, ça lui convenait à elle aussi.

« C’est une bonne idée, on fait comme ça alors. Midi ou 6h heure de l'après-midi, je te laisse choisir. » dit elle en observant son propre appareil un instant.

Elle espérait qu’avec les économies d’énergies qu’ils prévoyaient pour ce couple d’appareils, ces deux petits engins auraient un minimum d’économie. Et puis, le jeune Min Ki continua à parler avec une certaine logique à laquelle Min Hee n’avait pas vraiment pensé sur le coup. Pas qu’elle ait manqué d’intelligence, mais l’on ne pouvait pas lui demandé de penser à tout, et comme souligné, il lui arrivait encore d’avoir des grimpées de stress, chose qui avait tendance à fausser son jugement parfois. Au final, elle ne tira que du bon de cet échange, puisqu’ils trouvaient, plus ou moins à tour de rôle, l’un et l’autre des solutions. Enfin, la plus grosse chose dont elle se sente le droit de se félicité pour le coup était d’avoir proposé un des talkies-walkies à Min Ki, qui en plus de ça n’avait plus son sac et devait ressentir comme une sorte de vide, supposait-elle.

« Tu as raison. Et ne t’inquiètes pas, si j’étais trop susceptible, j’irais sûrement au devant de d’avantage de problèmes que ce qu’on en a là. Tant que je sais que tu es vivant, ça me suffit je pense. »

Elle n’écoutait plus les listes de noms cités toutes les 6h. Parce qu’elle n’en connaissait pas la moitié, mais également parce que lorsqu’elle en connaissait un, c’était toujours avec un pincement au cœur qu’elle devait imaginer un être connu mort. Et si elle devait se miner à chaque nom cité, elle ne remonterait jamais la pente, si tant était qu’on pouvait la remonter, même un peu. En fait, il fallait surtout être le moins misérable, et elle l’avait comprit.

« Côté pratique dont on n’a pas trop parlé, tu pourra l’accrocher à un vêtement. Vu que… Tu n’as plus de sac… C’est plutôt pas mal. »

Elle rangea cependant le sien dans son propre sac et alors qu’il se mit à proposer de dormir, elle se redressa, tirant sur son sac pour le mettre sur son dos le temps de changer de place. Il n’avait pas tord, elle était crevée, et vu qu’il avait faillit se faire écraser par un arbre, en plus des conditions climatiques, où même du stress quasi constant qu’apportait leur vie actuelle, elle pensait qu’il devait être bien plus épuisé qu’elle.

« Que tu sois à côté ou pas, je m’en fiche un peu. Je ne pense pas que tu me ferais du mal, même si j’en n’ai pas la preuve. Reposes toi, je vais à côté de l’entrée pour faire le guet au cas où. On pourra toujours se relayer après si tu veux, ou tu pourras filer si la tempête s’est calmée d’ici là. »

Elle avança donc et s’asseyais à un mètre de la porte d’entrée, gardant tout de même une distance de sécurité au cas où. Savait-on jamais. Comme dit un dicton : Prudence est mère de sûreté. Elle lui sourit brièvement et ajouté un simple :

« Dors bien, Min Ki. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [Tempête] When nature is involved.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Tempête] When nature is involved.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» stage dégustation plantes sauvages et survie dans nature
» Charte de température
» 1714 - Tempête meurtrière Calvados, ROCHECHOUART ...
» tétines second nature


Lethal Instinct :: 
 :: Espaces Naturels :: Forêts
-