Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Jeu 13 Fév - 16:23

Le 11 août 2013 ; 7h35
Le planétarium



Maintenant qu’il était relativement en sécurité dans le planétarium, quoique trempé jusqu’à l’os et grelotant de froid, Jae Seong réalisait bien qu’il avait été complètement idiot. Il n’y avait aucune autre façon de décrire ce qu’il avait fait et il se sentait vraiment con. Lorsque la tempête avait éclatée, il était dehors. Limja avait rapidement été mis en sécurité (toute relative) dans son sac. Et franchement, il n’y avait que dans les films que JS avait vu une tempête d’une telle envergure s’abattre si rapidement. Le fait d’être sur une île rendait probablement l’expérience mille fois pire à cause des divers tsunamis qui s’y abattaient. Il avait franchement eu peur et dans la panique, il avait à tout pris voulu regagner le planétarium malgré la distance, parce que c’était là que Jae Hwa et lui devaient se rencontrer. Ça, ça avait été sa première action stupide et il s’en mordait encore les doigts. Il n’allait absolument pas en parler à son compagnon, ça non... S’il lui demandait des précisions, ce qui ne risquait pas d’arriver parce que JS en était un peu venu à la conclusion qu’il s’en foutait tant que les résultats étaient là, il allait lui faire croire qu’il s’était mis à l’abris dans un arbre ou quelque chose du genre.

C’est dans sa fuite qu’il avait croisé le chemin d’un malheureux... et ne l’avait pas aidé. Ça, c’était plutôt intelligent de sa part. Le problème, c’est que sa conscience le torturait à mort présentement. Parce que non seulement il l’avait laissé à son triste sort, mais il avait vu un objet terriblement pratique et n’avait pas pu le laisser derrière. Il lui avait donc piqué un petit réchaud... En soit, c’était une bonne chose, mais il n’allait plus en fermer l’oeil de la nuit. Il espérait autant recroiser ce type pour s’assurer qu’il était encore en vie que de ne jamais le revoir pour ne pas être dans le pétrin. C’était peut-être un prédateur, pour ce qu’il en savait... Heureusement, en se raccrochant à l’idée qu’il avait peut-être évité de se faire tuer en guise de remerciement, Jae Seong retrouvait un peu de calme ! Donc oui, finalement ça, ça n’avait pas été si idiot que ça. Mais s’il s’était contenté de ça, il n’aurait pas trop songé à son manque d’intelligence flagrante en pleine période de crise... Parce que ça avait été quand même bien pire que ça, tout compte fait.

Au bout d’une quinzaine de minutes à attendre seul dans le planétarium, à entendre le bâtiment craquer de façon quasi morbide et à s’inquiéter à mort pour Jae Hwa, Jae Seong s’était relevé d’un bond. Il avait câliné Limja pour le réconforter deux secondes, puis avait caché son sac et son réchaud dans un coin du planétarium. Très bien caché. Il avait aussi laissé Limja dans son sac, puis était sorti du planétarium dans la tempête. Ouais... Ça c’était vraiment pas fort... Ce qui était quand même fort, c’est qu’il avait réussi à remettre la patte sur ce qu’il cherchait : Jae Hwa ! Il ne sait trop comment... Mais il avait réussi à le retrouver et il l’avait ramené en luttant au planétarium. Rien de cassé chez Jae Hwa, si ce n’est qu’il avait fait une tête très drôle en le voyant arriver et prendre un peu les choses en main. Panique, toujours. JS était vraiment changeant sous la peur et l’urgence, il faut dire. Bref, rien de cassé non... si ce n’était son collier et ils avaient tous les deux un peu angoissé. Puis, son nom avait été appelé lorsque ça s’était calmé. Jae Hwa était parti. JS avait encore une fois angoissé. Et il était finalement revenu.

Il se tenait là, devant lui, la mine grave et pour cause : il avait un nouveau collier. JS l’observait tout en faisant un pas vers l’arrière, le coeur battant la chamade.

« Si ça se trouve, ils t’ont juste remis la même couleur, non ? », commence lentement JS, ne croyant lui-même pas ce qu’il disait. « Sinon ça pourrait éventuellement flinguer leurs statistiques. Ils doivent tenir des stats sur tout, même sur les couleurs de collier une fois qu’ils sont distribués... »

Il y a un long moment de silence entre eux. La question n’avait même pas été posée que JS s’en défendait déjà. Il ne voulait pas regarder la pastille de ce foutu collier. Il s’approche finalement, levant une main pour la glisser sur le front de Jae Hwa.

« T’as de la fièvre et t’as du mal à tenir sur tes jambes. Tu devrais vraiment te reposer un peu. On en reparlera... », ajoute-t-il finalement, comme si c’était une bonne façon de clore le sujet. « J’vais te montrer ce que j’ai trouvé. Pose-toi. »

Et parce que ce n’était pas une suggestion, Jae Seong force Jae Hwa à s’asseoir. Il était tremblant et pâle. Ça l’inquiétait vachement. Et en fait, il n’avait rien dit, mais le front de l’homme était bouillant. Il devait vraiment remédier à la situation d’une façon ou d’une autre. Posant le sac de Jae Hwa tout près de son propriétaire, il l’ouvre pour prendre la dague que l’homme y cachait. Il fini par pointer l’homme d’un index un peu accusateur, comme un parent qui veut bien se faire entendre.

« Tu restes là. C’est sérieux. Je reviens, moi. Je vais aller chercher mes trucs. J’amène ça juste au cas où. Reste bien posé là. », explique-t-il. Et sans tergiverser, il tourne les talons en ajoutant : « Limja doit se faire un sang d’encre. »

Il change de pièce, l’observe un moment... et hésite. Dans sa panique, il se souvenait l’avoir caché en hauteur. Mais où, exactement ?? Il y reste près de dix minutes, pestant un peu contre lui-même jusqu’à ce qu’une idée de génie lui traverse la tête trop tard pour être réellement intelligente. Il appelle faiblement Limja... qui lui répond du haut d’une armoire. Pauvre p’tit chat ! Jae Seong attrape une chaise pour aller voir le dessus de la dite armoire et a un sourire lorsqu’il ouvre son sac. Une petite tête poilue passe au travers, miaulant à nouveau avant de lui lécher le nez. Il rigole, câline... sauf que soudainement, son visage redevient grave et son coeur bat la chamade. D’ici, il entendait un rire. Clairement pas celui de Jae Hwa.

« Le volontaire... dans un sale état. C’est beau à voir. Non, j’t’assure. C’est vraiment un cadeau. »

JS repousse Limja dans le sac, puis le referme. Paniqué, oui... Mais cette fois l’urgence est tellement palpable. Il n’y a tellement pas de place pour l’échec que JS ne réfléchit même pas et ne panique pas vraiment. Son esprit est d’une clarté irréprochable qui le perturbera grandement plus tard. Sa main se referme solidement sur l’arme blanche alors que ses pas discrets le mènent jusqu’à une scène qu’il aurait aimé ne jamais voir. Jae Hwa était acculé, un type tenant un vieux morceau de bois plein de clous rouillés le menaçant. Pendant deux secondes, JS hallucine que c’est Park Ihn Kyang... avant de cligner deux ou trois fois des yeux pour réaliser que l’homme est beaucoup plus petit et semble quand même un peu nerveux. Il a un tic. Il passe sa langue contre sa lèvre inférieure sans arrêt. Son regard semble fou. Lentement, JS passe dans son dos, à distance raisonnable. L’autre ne semble pas l’entendre, tant mieux. Et l’étudiant ne réfléchit même pas... Alors que le couteau est levé pour porter un coup fatal, il lui saute dans le dos. L’autre a le temps de lui donner un coup de coude paniqué dans l’estomac, faisant grogner JS et lui faisait surtout voir des étoiles, mais il n’hésite pas et le poignarde dans la gorge.

Plus tard, il allait se rappeler de deux choses. La chaleur poisseuse du sang sur sa main et le râle écoeurant  produit juste avant sa mort par cette menace qui n’en était plus une. JS relâche le kriss sans le retirer, n’y songeant même pas pour l’heure. Il observe son oeuvre, lèvres entrouvertes. Son ventre s’agite, puis sa gorge, signe qu’il était sur le point de vomir, mais il le retient. Toutefois, il tombe lourdement à genoux, ses jambes ne le supportant plus et il reste dans cette position, le regard vide et la tête dans le même état. Il venait de tuer un homme. Il l’avait fait... et c’était horrible.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Sam 22 Fév - 8:43




Jae Hwa se sentait… Nauséeux. Fiévreux aussi. Ils en avaient à peine terminé avec cette damnée tempête que lui qui croyait s’en être bien tiré réalisait que finalement il ne se sentait pas si bien que ça. Il y avait d’abord eu ce message lui demandant de se rendre sur l’île à une heure dite… La zone avait été placé comme interdite sauf pour les concernés sans doute… Là bas une femme lui avait détaché son collier et il fallait admettre que Jae Hwa avait eu du mal à comprendre. Peut être que ça lui avait fait peur de s’imaginer une seconde qu’il allait repartir. Peur oui. Avait-il mal fait son travail ? Quelque chose allait se produire ? Et Jae Seong ?

Sauf que finalement, on lui avait juste remplacé le collier dont les circuits avaient été salement endommagés. La femme n’y avait pas été de main morte et lorsqu’il avait questionné pour savoir si sa couleur était identique, les lèvres de cette femme étaient restées résolument closes. Fantastique. Jae Hwa n’avait pas insisté, sachant que c’était inutile et dans les minutes qui suivaient il était repartit au petit trot pour rejoindre JS là où il lui avait dit d’aller l’attendre : le planétarium. Un endroit isolé mais pas trop loin de la zone de la plage où lui-même avait dû se rendre. Quoi qu’il en soit, ce problème là s’était réglé rapidement. L’autre commençait à lui poser d’avantages de problème… Entre le manque de sommeil, la malnutrition, la rudesse psychologique de tout ce qui se passait sur cette île… Le froid des torrents d’eau qui lui étaient passés sur le corps avait visiblement eu raison de lui. Jae Hwa pouvait sentir sa peau brûler sans même la toucher, une migraine royale s’emparait de lui et pour tout dire il commençait à voir flou, peinant à rester bien camper sur ses deux pieds…

Pourtant, Jae Hwa avait réussi à rejoindre le planétarium en mode automatique. Ses oreilles bourdonnaient et il réalise le danger que cet état représente quand JS surgit devant lui, probablement moins discret qu’il n’en avait l’air… Et qu’il ne l’entend pas. Ca ne l’empêche pas de se montrer grave, levant le menton pour montrer son collier tout neuf, expliquant d’une voix enrouée :

Ils ont changé mon collier. L’autre avait les circuits grillés.

Et avant que Jae Seong ne soit déçu à supposer qu’il n’avait plus été, l’espace d’un instant, sous la menace de ce bijou maudit, Jae Hwa ajoute :

Circuits grillés ça veut pas dire que la charge explosive n’était plus instable.

En tout cas, Jae Seong prouve à nouveau qu’il est vif d’esprit… Parce qu’il met immédiatement le doigt sur un problème de taille : la couleur de son collier. Leur association avait été depuis le début basée sur le principe de la différence de leur couleur. Et voilà qu’à présent ils avaient une chance d’avoir la même à nouveau. Une toux rauque et grasse franchit les lèvres de Jae Hwa qui grimace alors que ça lui lance dans la tête, ne répondant pas immédiatement, marmonnant plutôt en manquant de se faire un croche pied tout seul, se rattrapant à un pan de mur, étourdit.

Dans cet état, Jae Hwa entend à peine la suite. En fait, il ne sent même pas qu’il se retrouve finalement assit, ses jambes complètement coupées. Malade. Et pas un petit peu, il le réalisait bien. Jae Seong s’en va… Et les minutes qui suivent lui semblent durer des heures. D’ailleurs, quand une silhouette lui arrive dessus, Jae Hwa voit tellement trouble qu’il suppose un instant que JS est de retour, marmonnant à nouveau, son prénom cette fois. Sauf que force est de constater que ce n’est pas du tout JS… L’adrénaline s’en mêle, lui permettant de bondir il ne sait comment de son siège alors que l’inconnu était déjà sur lui, sans doute tout prêt à profiter de cette situation pas mal unique.

Jae Hwa titube… Puis adrénaline ou pas, acculé contre un mur, il finit par chuter au sol, la tête lui tournant, les oreilles bourdonnant si fort qu’il entend l’autre lui parler sans comprendre ce qu’il lui dit. Une myriade de points colorés vient danser devant ses yeux… Et Jae Hwa utilise ce qui lui reste d’énergie pour tenter de ne pas tourner de l’œil. S’il devait mourir, il ne voulait pas que ce soit dans son inconscience.

Mais rien. Soudainement il n’entend plus l’autre type et quand sa vue lui permet à nouveau d’y voir plus clair et son ouïe d’entendre, c’est pour voir Jae Seong, debout près du corps à présent sans vie… Son kriss était enfoncé dans la gorge du type au sol et JS semble sur le point de tourner de l’œil. Jae Hwa essai de se relever… Mais c’est peine perdu.

JS…

Nouvelle quinte de toux.

Tu as fait ce qu’il fallait. Arrête de le regarder.

Mais JS semble sous le choc et Jae Hwa puise quelques forces pour s’exclamer plus fort :

Arrête !

Et quand il a à nouveau l’attention de l’étudiant, il lui affirme :

Je vais m’évanouir alors il faut que tu restes lucide… Je m’en occuperais après il faut que tu…

Le retour des points colorés et des bourdonnements…

Viens. Merci. Je m’occupe de toi après. Il faut… Reste calme…

Et de tourner définitivement de l’œil. Mais oui, quand il reviendrait à lui, il irait consoler un peu le jeune homme et il s’occuperait de nouveau de tout. Il lui devait bien ça… Qui aurait cru que le geek Jae Seong sauverait la vie du volontaire, n’est-ce pas ?


En fait je savais pas trop comment amené le truc, mais on pourrait faire une ellipse de quelques heures et Jae Hwa sera mignon *PAN*


_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Ven 7 Mar - 5:49


Pendant un moment qui lui avait semblé tout aussi interminable qu’éphémère, JS n’avait su détacher son regard de cette mort dont il était l’auteur. C’était affreux... Ça n’avait absolument rien des morts glamours qu’on voyait régulièrement à la télévision. Hollywood enjolivait vraiment tout. Mais rien ne pouvait vous préparer aux yeux exorbités, au geyser de sang ayant franchit les lèvres ou encore au dernier râle qu’un mort pousse avant de rendre l’âme pour de bon. Et rien ne pouvait non plus vous préparer à être celui qui était la cause de cette mort. Comment Jae Hwa faisait-il pour vivre avec ça ? En était-il réellement capable ou ne refoulait-il pas tout au fond de lui ? Jae Seong était dégoûté, horrifié et effrayé. Et il n’était même pas certain de savoir ce qui lui faisait le plus peur. La perspective que Jae Hwa ait faillit rendre l’âme... ou bien le fait qu’il ne ressentait peut-être rien en retirant la vie de cette façon si barbare ? Heureusement, c’est son compagnon lui-même qui le tire soudainement de ses macabres pensées.

Jae Seong sursaute tout en tournant prestement la tête vers le jeune homme. Et il se rend compte que s’il n’avait pas été rappelé à l’ordre de cette façon, il aurait perdu connaissance dans les secondes suivantes. Jae Hwa semble de plus en plus mal en point et l’inquiétude reprend un peu le dessus, heureusement. L’urgence aussi. Et c’est peut-être cette dernière qui permet à Jae Seong de trouver la force nécessaire pour laisser de côté ce qui venait de se produire. Pas entièrement... il était encore traumatisé. Mais il avait quelque chose d’important sur quoi se concentrer et c’était vital, présentement.

« Chut... Arrête de parler. Garde tes forces... », murmure lentement JS, sa voix si rauque qu’il ne la reconnaissait même plus. Mais ça importait peu, à présent. Il se pose juste à côté de Jae Hwa, une main sous la tête du jeune homme, repoussant de celle libre quelques mèches de cheveux humides de pluie et de sueur. « Je... je m’occupe de tout. C’est... C’est promis. »

Et comme il l’avait déjà dit... Jae Hwa s’évanouit effectivement. Un petit moment de battement se passe... Jusqu’à ce que soudainement, JS réalise que s’il restait là, quelqu’un d’autre allait forcément fini par débouler. Alors il se fait le plus responsable possible, passant surtout en pilote automatique. Tant bien que mal, il réussi à traîner Jae Hwa jusqu’à cette pièce dans laquelle il avait caché son sac et Limja. D’ailleurs, les deux l’y attendent encore, ce qui le réconforte un peu. Et heureusement pour lui, Jae Hwa était un poids plume. Il l’installe dans un coin le plus confortablement possible, retirant même sa veste étudiante pour la caller sous la tête du jeune homme. Puis, après un long, très long débat mental, il fini par se relever pour retourner dans l’autre pièce. Là, il observe les alentours. Tout sauf ce qu’il devait regarder et pourtant, il fini par poser les yeux sur le cadavre. Il le fallait. D’ailleurs, c’est en se répéter cette phrase telle un mantra que JS s’approche lentement, très lentement. Il tente de faire abstraction de tout ce qui le répugnait dans cette situation.

Il s’accroupit près de sa victime, un haut-le-coeur le prenant aussitôt. JS se force à retenir son souffle, ce qui est difficile alors qu’il est complètement paniqué et que son coeur bat à plein régime. Toutefois, il entreprend de fouiller sa victime. Parce qu’il devait rester lucide et qu’il devait jouer pour survivre et non pas tout laisser à Jae Hwa. Lui aussi avait sa part de responsabilité... Alors il fouille. Pour ne trouver qu’une stupide vieille gourde percée et dont le bouchon manque, ce qui l’enrage ! Il la lance plus loin dans une exclamation rageuse. Et comme animé par cette frustration, il en profite pour la pire partie de son boulot. Il attrape la lame du kriss et tire. Du sang s’écoule sur sa main, le faisant se relever vivement, de nouvelles nausées le prenant. L’odeur ferrique se répand désagréablement dans la pièce. Ne demandant pas son reste, JS se dirige vers la pièce où Jae Hwa est... avant de froncer les sourcils, songeur. Il change d’idée, tourne les talons et va chercher la gourde ayant un peu plus tôt souffert de ses nerfs à vif.

Il essuie le kriss sur un vieux rideau, puis entreprend de couper la gourde en deux. Ainsi, elle peut recueillir un peu d’eau malgré tout et de fait, il va en chercher dehors avec maintes précautions. Une fois fait, il revient à la pièce dans laquelle repose Jae Hwa et là, retire sa chemise pour l’imbibée d’eau et la poser sur le front de l’homme.

« Réveille-toi, Jae Hwa... J’ai besoin de toi, moi... », marmonne JS entre ses dents.

Il défait la chemise de l’homme, qui était présentement complètement bouillant, puis la lance plus loin. Elle était inutilisable pour le moment, trempée d’eau et de sueur. Ils allaient passer au lac le plus tôt possible... JS se relève, tourne un peu en rond dans la pièce, encore sous le choc et ayant du mal à se concentrer. Pourtant, il devait faire baisser cette foutue fièvre ! Mais insister était vain... et de fait, JS fait ce qu’il sait faire de mieux : réfléchir. Mais aussi, agir cette fois. Il se dirige d’un pas décidé vers le sac de Jae Hwa, attrape la corde qu’il y avait déjà vue, puis le Desert Eagle. Clairement pas la meilleure arme à feu pour ça, mais en une quinzaine de minutes, une arme fatale est pourtant mise sur pieds. La porte devait rester fermée à tout prix tant que Jae Hwa n’était pas revenu à lui-même. Avec son mécanisme, en l’ouvrant un coup de feu mortel devait être actionné. C’était tout en théorie car JS n’allait clairement pas gaspiller une balle de cette façon... mais il avait le chic pour les cours de physique.

Finalement, revenant près de Jae Hwa, il est épuisé psychologiquement et physiquement, mais il est aussi plus calme et entreprend de s’occuper de l’homme comme il peut, épongeant son front et agitant le livre des rêves près de lui pour lui faire un vent frais. Jae Hwa allait revenir  à lui maintenant... C’était obligé. Il ne pouvait pas rester dans cet état indéfiniment... Il ne le pouvait tout simplement pas !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Lun 10 Mar - 12:10




Combien de temps était-il resté évanoui, exactement ? Jae Hwa n’aurait pas su le dire… Mais chaque muscle de son corps lui semblait s’être solidifié pour devenir aussi dur et lourd que de la pierre dans le processus. Son corps lui semblait brûlant et sa cage thoracique faite de plomb, ce qui lui coûtait un effort assez colossale pour pouvoir respirer. Ses bronches encombrées lui avait soudainement causé une toux qui lui avait levé le cœur et l’estomac pendant que son crâne, pas en reste, lui avait lancé d’aigus petits signales qui lui avaient vrillés les temps. Malade. Au moins il n’était plus temps de le nier. Ca tombait mal mais de toute façon, sur cette île, ce genre de chose ne pouvait jamais tomber très bien.

Lorsqu’il rouvre les yeux, sa vue est encore floue. Un peu d’air frais lui parvient et il sent une goutte d’eau froide glisser le long de sa tempe et plutôt que d’aller s’écraser sur le sol, elle suit la courbe de sa nuque jusqu’à son épaule, le faisant légèrement frissonner. Difficile de dire si ça lui faisait du bien ou si au contraire son corps désapprouvait avec force. Avec un manque d’énergie flagrant, Jae Hwa vient attraper le bras de JS qui secouait le livre pour qu’il cesse de l’agiter de cette façon. Il alternait en quelques secondes à des sensations de chaud et de froid pour tout dire et tirant sur le bras du garçon comme il peut, il l’encourage à se coucher, venant le maintenir solidement contre lui.

D’une voix rauque et usée, Jae Hwa assure :

Chaud et froid… Il faut faire communiquer nos deux chaleurs.

Et c’était d’autant plus faisable que l’un comme l’autre était à présent seulement en pantalon… Ca ne le troublait pas d’avantage et Jae Seong n’avait pas la peau qui brûlait ou piquait quoi ! Plutôt la peau douce de ces adolescents qui sont presque tout juste sortit de l’enfance, ne leur déplaise. Une de ses mains se pose dans le creux de ses reins pour y faire légèrement pression, l’invitant à ne pas reculer. Une jambe passe également par dessus celle de Jae Seong pour qu'il ne bouge pas... Il n’avait pas tout à fait la force de se battre là alors JS allait devoir faire un effort !

Ensuite ? Ensuite il s’était évanoui à nouveau ! Il avait ensuite alterné entre phase d’inconscience et de semi-présence pendant plusieurs heures, jusqu’à ce que finalement il ouvre les yeux en se sentant un peu mieux. Encore nauséeux, encore presque aphone et tout… Mais mieux. Jae Hwa avait alors relâché JS qui s’était à moitié endormit mais semblait avoir lutté pour garder toute sa conscience et finalement il s’était relevé, faisant jouer un peu ses articulations grippées et ses muscles engourdis. Conscient qu’il devait faire quelque chose pour JS, Jae Hwa s’était approché, avait saisit son menton entre deux doigts… Et baiser son front. Peut être pas avec toute la tendresse du monde mais on parlait quand même du volontaire… ! Au moins n’avait-il pas été brusque.

Je me sens mieux.

Sa voix éraillée semblait dire le contraire et pourtant c’était vrai. Jae Hwa observe un moment JS… Puis tourne la tête vers la porte d’entrée, observant le mécanisme mit en place… Avant d’aller à son sac, transvasant le fouet qui s’y trouvait pour le mettre dans le sac de JS, commençant à regarder ce qu’il pouvait transvaser d’autre. Il avait besoin de place.

Comment tu te sens ?

Rapport au type qu’il avait tué un peu plus tôt…

Je vais aller le fouiller.

Et parce qu’il était vraiment décidé à faire un geste, il ajoute :

Bravo pour le piège, c’était malin.

Celui de l’arme et de la corde là. Et c’était vrai que ça l’était ! Mais Jae Seong avait oublié d’être con le jour où il était venu au monde. Jae Hwa récupère une bouteille d’eau, en buvant une longue rasade qui adoucit le temps d’une seconde sa gorge douloureuse et finalement il en revient à Jae Seong.

Je sais que ça ne va pas te consoler, mais si ça n’avait pas été lui, ça aurait été nous.

Et il savait aussi que JS en avait déjà conscience. De fait, il assure à nouveau :

Tu as fait ce qu’il fallait. Plutôt que de penser au fait que tu as prit une vie, pense au fait que tu en as sauvé une autre.

A moins qu’il ne regrette de l’avoir fait ? Est-ce que JS pensait que la vie de ce type valait éventuellement plus que la sienne ? Jae Hwa ne pose pas la question, ayant une sorte de conviction intérieure qui lui disait que non. A force, le courant avait commencé à vraiment bien passer entre eux non ? Bon ils n’étaient pas copains comme cochon m’enfin…

Finalement, Jae Hwa vient s’assoir à côté de JS… L’observe d’ainsi placé tout près… Et vient finalement pencher la tête en avant, invitation muette à regarder la nouvelle couleur de son collier.

Je ne vais pas te tuer si la pastille est bleue.

Jae Hwa était peut être un meurtrier mais il n’avait jamais donné à JS l’occasion de le prendre pour un menteur, si ?


_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Dim 16 Mar - 5:34


Dire que JS ne panique pas après plusieurs très longues minutes sans voir un quelconque changement dans l’état de Jae Hwa serait un mensonge. Mais, il reste fidèle au poste, agitant son bouquin en espérant qu’il faisait la bonne chose, sans pouvoir en être sûr non plus. Il était peut-être intelligent -heureusement, il ne lui restait que ça ici-, mais il n’avait pas fait médecine non plus. Il ne fallait pas trop lui en demander. Il ne saurait dire exactement combien de temps passe. Il tente de ne pas perdre la notion du temps en regardant régulièrement par la fenêtre, mais après une telle tempête, le ciel restait plutôt sombre. Difficile de s’orienter grâce à celui-ci, du coup. Mais soudainement, le sortant de ses songes, Jae Hwa s’agite un peu. Il cesse aussitôt d’agiter son livre, puisque ça semble déranger l’homme qui frissonnait à présent. JS entrouvre les lèvres, le coeur battant... mais soudainement, le volontaire lui sort un truc qu’il... ne comprend absolument pas !

Heureusement que Jae Hwa joint la parole au geste. Et peut-être par habitude de suivre aveuglement les demandes de celui qui était, en quelques sortes, son leader, JS se laisse attirer vers Jae Hwa sans protester. Toutefois, il en rougit assez violemment, gêné bien que l’homme ne semble pas avoir les capacités de le remarquer. Communiquer leurs deux chaleurs.. Ok, il ne savait pas trop en quoi ça pouvait aider, mais il ne pouvait que prier pour que Jae Hwa n’ait pas un truc contagieux. Il était pourtant resté. D’abord timidement. Puis après que la première heure ait tournée, il s’était replacé un peu plus confortablement, en profitant un peu. Parce qu’ici, la chaleur humaine était rare. Alors il avait glissé ses bras autour de la silhouette fine et pourtant beaucoup plus solide qu’on l’eût cru. Il avait posé sa tête contre l’épaule de Jae Hwa et tout en restant le plus attentif possible aux divers bruits de l’endroit, il avait un peu somnolé.

Dès que Jae Hwa semble revenir à lui, JS s’en veut un peu de s’être abandonné à demi aux bras de Morphée. Son ingénieux plan pour faire de la porte un piège mortel n’était pas suffisant parce que tout ça ne fonctionnait qu’en théorie. Mais, ça avait été plus fort que lui... Il était crevé et si l’excitation et le malaise de cette proximité l’avaient d’abord tenu éveillé, la chaleur de Jae Hwa et le confort d’être contre un corps plutôt qu’un sol dur avaient rapidement eu raison de lui. C’était un peu de ce réconfort dont il avait besoin pour oublier le crime terrible qu’il avait commis. Certes, pas sans très bonnes raisons, mais... Ça ne changeait absolument rien pour sa conscience encore vierge de tout acte violent. C’est toutefois une vraie joie qui se prend de JS alors que soudainement, Jae Hwa se relève, un peu comme si de rien n’était. Bon sang, il était fait de pierre et de métal, cet homme ! Un sourire se dessine sur les lèvres de l’adolescent. Sourire qui se transforme pourtant en petite moue surprise alors que soudainement, les lèvres de son compagnon viennent à la rencontre de son front.

JS se relève avec précaution une fois la petite surprise passée. Il s’approche... mais Jae Hwa lui échappe déjà, visiblement motivé à rester comme toujours en mouvement. Le jeune homme glisse ses bras autour de son corps, un petit sourire revenant à nouveau flotter sur ses lèvres, incertain mais malgré tout bel et bien présent. Jae Hwa lui annonce qu’il se sent mieux et JS ne peut qu’assurer :

« Tu en as l’air. »

Il a un nouveau petit sourire devant l’empressement de l’homme de tout reprendre en main. C’était rassurant, cette étrange relation qu’ils avaient. Peu auraient compris à quel point Jae Hwa faisait beaucoup pour lui. À prendre le contrôle de cette façon, il lui évitait de prendre des décisions qu’il regretterait. Et preuve que Jae Hwa lui était vital, le seul moment où il avait dût baisser ses armes, JS avait été obligé d’abattre un homme... Alors pour le moment, le jeune homme consent à être ce compagnon obéissant qu’il aurait toujours dût être même s’il ne pouvait s’y résoudre entièrement. Alors il s’assoit à nouveau, laissant l’homme contrôler tout ce qu’il lui plaira. Puisqu’il ne s’y précipite pas, JS ne souligne pas tout de suite quelle tâche morbide il avait effectué, un long frisson lui traversant néanmoins l’échine à ce souvenir. Il a toutefois un pâle sourire à propos de son piège, posant un moment les yeux dessus.

« Merci. », murmure-t-il d’une voix blanche, ne faisant pas remarquer que Jae Hwa semble dans de particulièrement bonnes dispositions, même s’il est évident qu’il le pense très fort ! « Je... Ça va aller. »

Toutefois, sa voix s’étrangle un peu dans sa gorge, signe que ça ne va pas bien du tout. Il acquiesce lentement à propos de l’enjeu qu’il y avait eu dans cette mort, même s’il songe tout bas que la sienne, de vie, n’aurait peut-être pas été en danger. Mais ça ne changeait rien. Il avait réalisé par le fait même qu’il tenait énormément à celle de Jae Hwa et pas juste pour le côté pratique de leur collaboration. Ce n’était pas une chose désagréable, mais elle pourrait le devenir. Il fallait être prudent. Geulimja a un petit miaulement de son poste d’observation, au-dessus de l’armoire et JS a un petit regard un peu absent pour le chat, qui allait encore attendre un peu avant d’en descendre. Il en revient à Jae Hwa, qui se pose tout près de lui, inclinant déjà le cou pour lui révéler sa nuque... et Jae Seong s’en fiche un peu, là comme ça. Il passe ses bras autour des épaules du jeune homme, l’attirant tout contre lui pour l’étreindre fortement.

« J’ai cru que t’allais jamais te réveiller... », admet-il, révélant ainsi une partie de son trouble. « Tu étais tellement chaud, ta peau me brûlait presque et... tu frissonnais pourtant. Je savais pas quoi faire. Je savais juste qu’il fallait faire baisser ta température parce qu’à 42 degrés, le cerveau est foutu et... et... je savais pas trop dans quel état t’allais te réveiller si ça arrivait. Je suis juste heureux de voir que t’es toujours le même. Enfin, un peu plus affectueux. Ça fait peur mais c’est cool. »

JS rigole sans que le coeur n’y soit vraiment, mais il avait bien fallut qu’il fasse un trait d’humour pour oublier un peu. Il s’arrête toutefois rapidement, ce rire nerveux ne lui ressemblant pas et lui faisant même un peu peur alors qu’il se rend jusqu’à ses oreilles. Ça le fait pâlir encore un peu, mais il garde un peu contenance malgré tout, relâchant Jae Hwa. Il a un regard pour le collier maudit... et avant d’y venir, il aborde un autre sujet.

« C’est déjà fait. Il... n’avait rien sur lui si ce n’est cette gourde. Elle avait un trou et plus de bouchon alors je l’ai coupé pour au moins y récupérer un peu d’eau pour t’éponger avec... », murmure JS avant de s’interrompre, sa voix s’éteignant doucement alors qu’il a un regard pour sa chemise un peu dégoûtante à présent forcément. Comme s’il se rappelait qu’il était torse nu, l’adolescent glisse ses bras autour de son torse, histoire de le cacher un minimum. Il n’était pas aussi bien foutu que Jae Hwa, même si cette pensée au milieu de toutes les autres détonnait beaucoup. C’était dans les moments les plus angoissants qu’on pensait aux trucs les plus futiles, sûrement. « Le poignard est là-bas. »

Ce disant, il a un petit signe de tête pour l’endroit où ils étaient couchés un peu plus tôt. Si Jae Hwa ne l’avait pas vu, c’est qu’il était dans le dos de JS à ce moment. Sa voix avait aussi un peu flanché, parce qu’il ne pouvait que se souvenir de ce qu’il avait dût faire pour récupérer l’arme. Mais, il n’avait pu se résigner à la laisser là pour que le premier venu la récupère. Puis, finalement, il n’a plus rien à dire si ce n’est à propos de ce damné collier pour lequel il a un regard presque haineux. D’une voix plate, il annonce :

« Je sais que tu ne me tueras pas. Je suis même certain que si je décidais de partir par moi-même, tu ne me tuerais pas si tu me recroisais dix fois. »

Alors Jae Hwa n’avait pas idée à quel point il avait confiance en lui, pas vrai ? Mais ça s’était fait comme ça... Et au-delà de la confiance, il y avait aussi son coeur adolescent qui battait. Et qui, présentement, faisait très, très mal parce que Jae Seong se doit d’ajouter quelque chose.

« Mais je te connais, maintenant. », murmure-t-il lentement, la voix étouffée par un sanglot qui remonte le long de sa gorge sans pour autant se faire entendre. « Et je ne crois pas que tu me garderais avec toi si tu étais bleu. Je pense que si c’était qu’une question de survie, je me résignerais, tu vois. Mais c’est pas que ça et j’ai pas envie d’en arriver là, Jae Hwa. »

Jae Seong a un petit reniflement, mais se ressaisit un minimum. Il se relève finalement, faisant quelques pas dans la pièce pour aller jusqu’à la fenêtre crasseuse par laquelle un peu de soleil filtrait enfin. Un soleil qui déclinait pourtant déjà. Le jeune homme lève une main pour la poser contre la fenêtre sale, chassant la crasse sur une petite longueur alors qu’elle glisse lentement jusqu’en bas.

« J’ai l’impression d’avoir jamais trouvé comment me rendre indispensable. T’es pas un guerrier. T’es un rôdeur. Tu fais front seul. »

Et peut-être que dans le fond, il venait juste de se rendre compte que ça risquait de ne jamais changer, peu importe ce qu’il faisait. Pas qu’il croyait avoir fait des efforts monstres depuis, néanmoins et il s’en voulait un peu pour ça. Finalement, Jae Seong ajoute sans hésitation cette fois, mais à voix basse :

« Je vais regarder. Au moins, si ça doit se terminer, ça se sera terminé sur une bonne note grâce à toi. Merci. »

Jae Hwa avait été fantastique depuis une petite dizaine de minutes. C’était plus qu’il n’avait jamais osé espérer.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Mer 19 Mar - 9:40




Jae Hwa n’avait pas relevé à propos « d’avoir l’air d’aller mieux », pas certain de savoir s’il y avait de l’ironie ou juste de la bienveillance dans cette affirmation et ne souhaitant pas s’étendre sur le sujet d’un moment de faiblesse alors qu’il se sentait encore assez chaud et engourdit. Au moins y avait-il vraiment du mieux et dans quelques jours il n’y paraîtrait plus. Dans quelques heures, s’il avait de la chance. Heureusement, même si de son côté JS lui répond d’une voix assez blanche et qu’il bute un peu sur quelques mots, son compagnon semble capable de garder sa raison et son sang froid. Tant mieux parce qu’il avait déjà assez à faire et à récupérer pour gérer toutes les situations en même temps, bizarrement.

Bon d’accord… Il savait que JS en avait gros sur le cœur là. Il n’était pas aussi hermétique qu’il en avait l’air parfois aux réactions humaines, merci bien… Mais pour le moment, personne ne pourrait trouver les mots pour consoler Jae Seong et soyons sérieux : surtout pas lui. De toute façon, JS savait déjà qu’à son avis, il avait fait ce qu’il fallait. Avant même qu’il le lui dise très certainement. Et si ça pouvait quand même l’aider un peu, Jae Hwa fait remarquer, se raclant la gorge pour la rendre moins rocailleuse :

Je sais l’idée que tu te fais de moi. Mais tu as vu des joueurs comme Ihn Kyang. Ils sont nombreux. Je n’ai rien à voir avec eux.

Alors non : sa mort n’aurait rien arrangé à la situation, si c’était un peu à ça qu’il pensait. Parce que même s’il ne mettait pas une priorité à tuer les chasseurs (qui avaient le mérite de faire poursuivre le jeu) il n’hésitait pas non plus si le moment se présentait et qu’il le fallait. C’était un peu le cycle de la vie, ou plutôt de la chaîne alimentaire de l’île. Les gros poissons mangent les petits.

Bref. C’est le moment d’en savoir plus sur sa couleur… Mais plutôt que de s’intéresser immédiatement à son collier, JS vient… Le prendre dans ses bras. Il y a un léger moment de malaise… Mais Jae Hwa ne bouge pas. Certes il ne lui rend pas cette étreinte alors que ça aurait sûrement fait du bien à Jae Seong… Mais au moins il ne le repousse pas non plus et c’était déjà pas si mal, le connaissant, non ? Cherchant alors sans doute à se rassurer tout seul avec le son de sa propre voix, JS entreprend de lui parler de sa crainte face à la situation qu’ils venaient de vivre… Avant de lui faire un topo médical qui le fait tiquer. Sympa de lui dire qu’il avait peut être bien faillit devenir un légume hein !

Jae Hwa lève en revanche les yeux au ciel à propos de « faire peur » parce qu’il était plus affectueux. Et un peu froissé dans son orgueil, il a un petit mouvement d’épaule pour dégager Jae Seong, grognant un peu, pour la forme :

Oui ben ça va, prends pas tes aises non plus…

Non mais ! On avait pas idée de lui dire les choses de cette manière ! En tout cas JS change de sujet, expliquant qu’il avait déjà fouillé le mort… Et Jae Hwa est surprit… Mais de manière positive. Il a un regard pour le couteau en acquiesçant, notant de le récupérer ensuite et ne songeant même pas à aller vérifier que cette tête en l’air avait pu laisser passer quelque chose, assurant un peu maladroitement :

C’est bien.

Encore un peu et il lui tapotait la tête en lui donnant un sucre. C’était pas l’impression qu’il voulait donner mais c’était pas trop son domaine ça ! Bref… On en revient enfin au collier de toute façon… Et Jae Hwa se contente d’opiner brièvement du chef quand Jae Seong suppose vis-à-vis de ses réactions. Oui, c’était probable, il n’allait pas dire le contraire. Sauf que le bleu poursuit… Les larmes semblant remonter… Et Jae Hwa reste silencieux un long moment, ne sachant pas quoi dire. Est-ce que JS était en train d’essayer de lui dire quelque chose de précis là… ? Le volontaire cherche un peu ses mots, bute dans sa tête en essayant de former un discours qui ait du sens… Mais Jae Seong s’est déjà relevé, faisant les cent pas, visiblement angoissé et peiné alors qu’il semble plus regretté leur relation que le reste. Et de fait, pas certain de bien suivre l’autre adolescent :

Je ne comprends pas. Tu es inquiet pour ta survie ou pour les sentiments d’amitié que tu as développés pour moi ?

Il n’essayait pas d’être brusque ou quoi… Et même qu’il y a un mois ou deux il aurait juste laissé tomber le sujet en demandant à JS de venir jeter un coup d’œil à son collier avant qu’il s’énerve quoi !

Qu’est-ce que tu attends de moi ?

Histoire que ce soit plus clair. En tout cas, penchant à nouveau la tête en avant pour que Jae Seong puisse regarder la pastille de son collier une bonne fois pour toute, il constate :

Tu pourrais me mentir. Mais ce serait rompre le lien que nous avons. Et même s’il est fragile, il est important non… ?

Non ?



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Mar 8 Avr - 20:43


« Non. Tu ne sais rien de ce que je pense de toi. »

Le ton de Jae Seong n’était pas froid, ni dur... mais malgré tout sans appel. Il ne relève pas le regard vers Jae Hwa, ni n’a de mouvement vers lui ce disant et pourtant, son ton est on ne peut plus convaincu. Il glisse une main dans ses cheveux, main qui tremble encore sous la pression et les émotions des dernières heures. S’il avait su qu’après cette tempête, sa vie serait chamboulée à ce point... Il ne l’aurait peut-être même pas cru. Ça pouvait sembler étonnant, puisqu’elle était déjà sans dessus-dessous. Mais même ici, JS n’avait jamais supposé qu’il allait devoir tuer quelqu’un de ses mains pour sauver un meurtrier. Or, comme il l’avait dit à Jae Hwa, il ne savait absolument pas ce qu’il pensait réellement de lui. Il ne l’avait pas fait pour sauver un meurtrier, mais pour sauver la personne qui comptait à présent le plus dans sa vie, peu importe la place qu’elle y prenait. Alors présentement, ce qui était dur à prendre, c’était ce meurtre, tout simplement. Et non pas les raisons, qui elles apaisaient sa conscience un minimum, malgré tout.

Mais Jae Hwa ne serait jamais prêt à entendre parler de ça. Jae Seong le savait, mais avait aussi eu l’espoir que ça change. Pourtant, alors qu’il pose un regard fatigué sur l’homme après l’avoir relâché d’une étreinte à sens unique, il comprend que c’est peine perdue. Alors il se contente de rester là, yeux à présent fermés pour se reposer un minimum.

« Grognon... », murmure-t-il avec un certain amusement malgré tout. « Ça va, c’était juste une plaisanterie. »

Puis, Jae Hwa félicite d’une façon un peu plate, mais ça ne change rien au fait que l’intention est là et que ça fait plaisir à un JS un peu à côté de ses pompes. Par contre, pour une fois, plutôt que de laisser filer le sujet comme il savait si bien le faire, Jae Hwa demande des précisions sur quelque chose qu’il n’avait pas compris. Cette même chose dont JS avait décidé de ne jamais parler. Il y a un moment d’hésitation de son côté alors qu’il observe les traits encore juvéniles du bel homme. Et finalement, secouant la tête de gauche à droite, JS répond de façon évasive.

« Mes raisons ne sont pas importantes. », assure-t-il dans un premier, évitant ainsi un sujet qu’il n’avait pas envie d’aborder. « Ça ne changerait de toute façon absolument rien à ce que tu pourrais faire si le pire arrivait. »

Il vient prendre le collier entre deux doigts pour le tordre un peu, l’impression d’être sur le point de vomir se faisant encore plus présente. Cet endroit leur faisait toujours de sales tours. Pourquoi est-ce que ça aurait été différent, cette fois ? Pourquoi est-ce que le sort serait en leur faveur, pour une fois ? Jae Seong y croit tellement fort, à ce malheur, que pendant quelques secondes, il retient son souffle, prêt à tourner de l’oeil. Il est certain de voir du bleu. Du bleu partout sur cette damnée pastille... rouge. Rouge. Il prend une longue inspiration tremblante en relâchant le collier de Jae Hwa. Amen. Rouge... Le jeune homme glisse des mains toujours plus tremblantes dans son visage pour tenter de reprendre contenance.

« Je veux pas dire, mais t’avais surtout l’air de me manipuler avec tes histoires de lien important. Me la fait pas à l’envers, Jae Hwa. Peut-être que je suis une vraie calamité avec un couteau à la main, mais je suis loin d’être idiot. », commence-t-il par prévenir tout en retirant ses mains de son visage, lançant un petit regard aigu à l’homme. Ça n’avait pas été facile à entendre et il avait voulu le croire avec force, mais depuis quand Jae Hwa jouait-il les mignons avec lui ? Ça n’avait aucun sens. En tout cas, l’important dans tout ça : « Tu es rouge. »

Au moins... Ça, c’était fait. Le souci maintenant, c’était qu’il comprenait que leur couleur pouvait changer n’importe quand. Qui sait si ça n’arriverait pas à nouveau ? Jae Seong se fait peut-être plus calculateur alors qu’à nouveau, son regard s’égard sur Jae Hwa. Et en même temps, même s’il voulait manipuler, il savait qu’il n’aurait pas le coeur à le faire. Alors finalement, il demande ce qu’il aurait toujours dût demander :

« La vraie question maintenant, c’est qu’est-ce que tu attends de moi pour que je te sois indispensable ? »

Il était prêt à ne pas péter les plombs dans les prochaines minutes et à avoir une conversation sérieuse si seulement c’était possible. JS commençait à avoir à nouveau peur pour sa place auprès de Jae Hwa. Mais cette fois, c’était différent. Cette fois, il avait peur de manquer d’intérêt pour Jae Hwa... et ça, c’était presque impossible à prévoir et à réparer.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Dim 13 Avr - 7:37





La relation qu’entretenaient Jae Hwa avec Jae Seong avait toujours été un peu à couteaux tirés. Ils étaient rarement en phase l’un avec l’autre et s’il était normal que parfois Jae Seong perde patience dans l’attente d’un geste de sa part, il pouvait être assez frustrant de constater qu’il perdait systématiquement patience quand Jae Hwa faisait un effort pour faire ce fameux geste. Pas que ce soit de la faute de l’un ou de l’autre. C’était juste une question de moment… Et ils étaient vraiment très mal réglés. De fait Jae Hwa se contente d’un soupire, se sentant de toute façon encore trop groggy et nauséeux pour se lancer à corps perdu dans la bataille. A croire qu’il commençait à se résigner sur le fait qu’ils ne s’entendraient jamais et mine de rien, Jae Hwa trouvait ça dommage, n’en déplaise à JS qui, quoi qu’il en dise, se forgeait quand même pas mal une opinion de lui négative.

JS en revenait souvent à « ce qu’il ferait si le pire arrivait ». Jae Hwa pouvait comprendre que ça le tracasse mais c’était comme si tout ce temps passé ensemble ne lui avait rien apprit. Ca l’étonnait de plus en plus mine de rien… Parce qu’il lui semblait que leur relation avait évolué à lui et qu’on en était plus aux menaces de cette épée de Damoclès au dessus de la tête de JS. Jae Hwa lui avait répété plusieurs fois qu’il n’avait pas l’intention de le tuer et n’avait jamais dit très exactement qu’il l’abandonnerait derrière. Pas depuis longtemps en tout cas. Mais JS était dans son bad trip et compte tenu de leur situation, le volontaire ne pouvait pas non plus complètement le lui reprocher. Sauf que sa propre personnalité ne changerait pas comme ça non plus et de fait ils se retrouvaient à devoir composer chacun avec le caractère de l’autre. Parce que croyez-le : si JS était obligé de faire avec son caractère distant et un peu froid, Jae Hwa devait faire avec le caractère râleur et plaintif de JS ! Au moment de leur rencontre, si JS l’avait été à ce point, Jae Hwa et lui ne seraient peut être même plus en train d’en parler aujourd’hui… !

T’adore présumer de ce que je ferais, décidément.

Il n’ajoute rien parce que de toute façon JS avait déjà le film dans sa tête alors quoi ? Se justifier ? Pour quoi faire puisque de toute façon JS semblait ne pas avoir envie de le croire. De toute façon, JS vient enfin regarder son collier et Jae Hwa reste dans l’attente, se laissant un peu étrangler par le « bijou » en acier, attendant avec plus d’anxiété que ne le supposait JS malgré tout. Parce que c’était bien beau de dire à Jae Seong ce qu’il ne ferait pas s’ils étaient de la même couleur… Mais ça camouflait surtout une idée néantique de ce qu’il ferait s’il c’était le cas.

Jae Seong ne lui donne pas sa couleur tout de suite… Mais si le jeune homme avait été particulièrement crispé jusque là et qu’il reste tendu, Jae Hwa pense pouvoir affirmé que « le pire » est passé. Parce que Jae Seong n’était pas encore capable de maîtriser entièrement ses émotions, surtout après la journée qu’il venait de passer et qui s’était conclu par un premier meurtre. Mais lorsqu’il l’accuse de le manipuler, Jae Hwa tique quand même, constatant :

T’as vraiment décidé d’être le gros con des deux aujourd’hui.

Et d’ajouter, un peu sec parce qu’il n’appréciait pas qu’on l’accuse de faire les choses en douce :

C’est vrai que je me suis montré hyper manipulateur depuis qu’on se connait.

Lui il marchait plutôt aux menaces pour avoir ce qu’il voulait et JS le savait.

Mais si ça te plaît de le penser… Tu flippes tellement à l’idée que je puisse être sympa que même quand je le suis tu me prêtes de mauvaises intentions.

Sa couleur était néanmoins tombée dans le délai… Et Jae Hwa enregistre l’information. Rouge donc. Jae Seong continuait de flipper dans son coin et Jae Hwa lui envoi un petit regard un brin méprisant. C’est juste qu’il avait aussi été tendu dans l’attente de sa couleur, qu’il se sentait encore vraiment malade et tout… Alors JS choisissait pas trop son moment pour ce genre de conversation cruciale.

Ce que je veux n’a pas changé. Pourquoi tu réagis comme ça tout à coup ?

Jae Hwa claque sa langue contre son palais avant de reprendre :

Tu crois que j’irais m’enquiquiner à aller prendre quelqu’un d’autre avec moi alors que ça fait des semaines que je fais avec toi ? Tu sais comment je fonctionne et tu agis en fonction. Tu viens de me sauver la vie. Pourquoi je prendrais le risque de recruter quelqu’un d’autre ?

Ca ne faisait… Aucun sens dans sa tête. Bien sûr qu’il y en aurait peut être pour se proposer et pour se montrer très motivé… Mais franchement :

Ca ne m’intéresse pas. Je suis bien comme ça.

Et d’ajouter, un peu frustré :

Et rien à foutre que tu me crois pas.




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Dim 27 Avr - 13:20


Jae Seong lance un petit regard aigu à Jae Hwa malgré tout à ce qui est ajouté. Oui, il présumait beaucoup. Mais ce n’était pas comme si son compagnon n’avait pas été clair sur les raisons de leur collaboration et ce qui les liait vraiment, non ? D’ailleurs à ce sujet, JS fait remarquer :

« C’est vrai, je présume beaucoup. Mais c’est toi qui m’a répété qu’on était ensemble parce que ma couleur est différente de la tienne. Tu l’as dit des millions de fois à des gens qu’on a croisé. Je ne t’ai pas vraiment entendu dire quelque chose d’autre à ce sujet. À part que tu t’étais peut-être assez attaché à moi pour me laisser sans me tuer et ne pas le faire en me recroisant, si par un quelconque miracle je ne suis pas déjà mort. Alors oui, je présume beaucoup. Mais je n’ai pas grand chose pour faire autrement. Je préfère présumer au pire de ce qui pourrait arriver plutôt que d’y être confronté un jour en ayant cru que tu m’aimais vraiment. »

Voilà. C’était sorti. Et même pas en hurlant, cette fois. Jae Seong essayait juste de se protéger de la façon qu’il connaissait le mieux et il s’avérait que celle-ci n’était pas très agréable. Il n’en était pas fier... c’est sûr. Mais y avait-il vraiment une autre alternative ? Sauf qu’une fois la couleur donnée, Jae Hwa l’accable un peu. C’était un sport national entre eux, à dire vrai. Ça attire une exclamation un brin frustrée chez JS, d’ailleurs, parce que c’était carrément une insulte, là. Jae Seong se dirige vers l’armoire, grimpant sur une chaise un peu branlante histoire de récupérer Geulimja. Le petit chat miaule en se lovant contre lui et il le caresse un peu, y prenant un certain plaisir parce que ça le détend malgré l’engueulade qui avait lieu. Geulimja est néanmoins invité à se glisser à nouveau dans son sac et JS referme presque complètement le dit sac, histoire que le chat ne se casse pas sous leur ton qui montait.

Jae Hwa se défend d’user de manipulation et franchement, même si JS savait très bien qu’il n’était pas du genre à le faire, c’était quand même pas une première dans l’humanité que quelqu’un s’y mette soudainement, hein.

« Désolé, mais vu les circonstances, tu peux difficilement me le reprocher ! », tempête Jae Seong tout en croisant les bras sur son torse. « Je sais quels sont tes buts et tes attentes ici. Et que soudainement, alors qu’on aurait pu devenir ennemis, tu me parles de cette façon... Oui, ça avait quelque chose d’étrange ! Quoi alors ? Je suis supposé ne plus me méfier du tout ? Alors donnes-moi de bonnes raisons de le faire ! »

Quant à la suite... Jae Seong fini par avoir une petite exclamation un peu exaspérée malgré lui.

« Mais c’est ÇA le problème ! Ce que tu veux n’as pas changé ! Tu te souviens comment tu me considérais au début de notre collaboration ?! J’avais l’impression d’être un boulet à ton pied. Et parfois je me demande si ce n’est pas toujours le cas. Ça me rend complètement dingue ! », s’exclame JS, dépassé par cette confrontation comme ils n’en avaient encore jamais eu. Pourtant, ils s’étaient pris la tête une paire de fois. « J’en ai marre parce que je ne comprends pas pourquoi de mon côté, je me suis tant attaché à toi et j’ai l’impression que jamais ça ne me sera rendu. Je me sens con ! »

Puis, Jae Hwa lui parle des inconvénients à prendre quelqu’un d’autre que lui pour faire équipe. Jae Seong a un moment de silence avant de quand même faire remarquer :

« C’est pourtant ce qui serait arrivé si tu avais été bleu. Je me trompe ? »

Mais une chose de sûre... si Jae Hwa était vraiment bien dans leur duo, alors ça faisait au moins ça à JS. Le jeune homme glisse une main contre son bras, frictionnant pour essayer de se réchauffer un peu. Le choc, la peur, la prise de tête... Rien pour l’aider à se réchauffer, là comme ça. Mais il se fait beaucoup plus calme alors que soudainement, il ajoute :

« Moi aussi. Je suis bien avec toi. »

Trop bien, justement... JS s’approche de Jae Hwa, s’arrêtant juste devant lui. Il observe le jeune homme un moment avant de finalement le prendre dans ses bras une nouvelle fois, comme un peu plus tôt. Mais cette fois, il attrape les bras de Jae Hwa pour les passer lui-même autour de sa taille. Là... C’est comme ça qu’on faisait et il n’allait pas péter un fusible parce que son compagnon posait ses mains sur lui !

« Je me sens bien quand on est sur la même longueur d’onde. Quand tu me protèges. Et même si j’ai du mal à accepter ce qui s’est passé, je me sens aussi bien quand je te protège. J’ai encore du mal à l’accepter parce que tes idéaux vont violemment à l’encontre des miens. La lutte pour laquelle tu milites... j’ai encore du mal à la comprendre. Mais je ne te vois plus comme un monstre depuis longtemps. Et quand j’essaie de l’expliquer aux rares personnes qui m’adressent la parole, j’oublie que j’en ai honte pour te défendre bec et ongles. », explique lentement Jae Seong tout en posant sa tête contre celle de Jae Hwa. « Mais j’ai toujours cette peur qu’un matin, tu décides qu’il vaut mieux faire route à part. Et même si j’ai un fort instinct de survie, ce qui me fait le plus peur ce n’est pas d’être livré à moi-même, mais de réaliser soudainement que je n’étais absolument rien pour toi. Ça m’anéantirait. Alors je lutte contre mes sentiments pour toi. Est-ce que tu comprends ce que j’essaie de te dire, Jae Hwa ? »

Parce que c’était assez important... C’était la raison pour laquelle il partait au quart de tour la majorité du temps...

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Sam 3 Mai - 6:57




Hé bien c’était une philosophie que JS et lui ne partageaient pas. Et franchement, Jae Hwa à un petit soupire ennuyé, se sentant encore nauséeux et malade et n’ayant pas plus envie que ça de s’agiter et de se mettre en colère au risque de faire revenir encore la fièvre. Il avait tout de même répondu, froissé par l’attitude de Jae Seong qui ne semblait jamais se satisfaire de son attitude même lorsqu’il faisait des efforts. En fait, pire encore, Jae Hwa avait parfois l’impression qu’il choisissait exactement ces moments pour en remettre une couche, comme s’il se disait que ce petit écart de faiblesse lui donnait l’occasion qu’il attendait. C’était vraiment très désagréable et de toute évidence : il détestait ça.

Par contre à propos des « bonnes raisons », Jae a un nouveau regard de reproche pour Jae Seong, un peu amer oui. Lui avait vraiment pensé qu’ils avaient une relation privilégiée même si parfois un peu chiante. C’était comme ça qu’il y avait songé dernièrement et voilà que JS lui parlait de méfiance et de preuves qu’il n’avait pas eu. Le pire c’était de le voir serrer dans ses bras cette fichue boule de poil en le disant alors que justement, s’en était une, de preuve. D’ailleurs Jae Hwa ne se gêne pas trop pour le faire remarquer :

Tu as un chat dans ton sac. Des armes aussi. Et je n’ai pas été voir dans mon sac si tu m’avais piqué un truc il me semble.

Alors bordel, que JS arrête de faire comme s’il n’était qu’une grosse victime de sa personnalité ! Qu’il arrête de reposer son chagrin sur ses épaules parce qu’il était près de lui et qu’il arrête de lui jeter ses angoisses à la figure en ne regardant que ce qu’il voulait de la situation.

« Les circonstances » hein ? Tu parles de quelles circonstances ? Celles qui font que tu sois TOUJOURS en train de TOUT me reprocher ou presque ? Surtout dès que j’essai d’être sympa ? C’est dingue, tu t’en rends compte au moins ? Dès que j’essai de te faire plaisir et d’être agréable tu te rebiffe, à croire que tu attends le bon moment ! C’est clair que ça donne envie de faire des efforts, excuse-moi du peu hein !

Du coup, Jae Hwa l’avait vraiment mauvaise et lorsque JS lui parle d’être « attaché à lui », ça doit se voir sur son visage qu’il n’en croit rien du tout, lui non plus. Peut être qu’il n’avait pas assez prouvé les choses à l’autre étudiant… Mais Jae Hwa fait remarquer :

Tu ne m’as pas beaucoup prouvé ce que tu dis non plus je te signale. En me sauvant la vie aujourd’hui ? Si juste sauver une vie suffisait à le déterminer tu me rabattrais pas les oreilles avec ça.

Et c’était son compté que justement il l’avait prit en compte, avait félicité et remercié à sa façon. Mais voilà où ils en étaient. Motivant n’est-ce pas ? Quant à ce qui serait arrivé si son collier avait été bleu, Jae lâche finalement :

Je ne sais pas !

Non, il n’avait plus d’idée parfaitement arrêtée. JS préférait le croire dur comme fer cependant et Jae Hwa s’en fichait parce que de toute façon, tout en appréciant sa compagnie, il essayait d’avoir une vision pratique de la situation également. De toute façon, toujours un brin amer il ajoute :

Même si je pensais fermement que non, tu trouverais encore à dire que tu ne me crois pas parce que tu ne peux pas me faire confiance, parce que je te manipule peut être ou je ne sais quoi. Tu parles d’attachement et d’être bien en ma compagnie mais toi, dis-moi, qu’est-ce que tu fais pour en témoigner ?

Jae Hwa a un regard interrogateur pour JS histoire qu’il réponde à cette question que oui : il se posait réellement.

J’essai de te valoriser un peu dernièrement et plus je le fais, plus tu m’enfonces. Finalement je devrais agir comme dans nos débuts tu as raison. Enfin… Comme je le fais toujours à t’entendre.

Jae Seong revient près de lui, vient prendre une proximité pas tout à fait nouvelle mais quand même assez inexploré en lui assurant (première nouvelle) qu’il ne le prend « plus » comme un monstre… Mais le mal est quand même déjà fait et Jae Hwa vient poser ses mains sur les épaules du jeune homme pour le repousser un peu. Pas brusquement… Mais fermement.

J’en ai assez, JS. Que tu ais des sauts d’humeur : je comprends. Que parfois tu ais besoin de relâcher la pression : pareil. Que ce soit moi qui prenne en général : ok. Mais tu fantasmes que je sois quelqu’un d’autre. Que je console en câlinant pour te rassurer quand tu entends un bruit au milieu de la nuit, que je me mette à éprouver des remords peut être même pour ce que je fais. Tu parles d’affection ou de sentiments mais tu sembles refuser net l’idée que je puisse en avoir et tu me le reproche vivement.

Jae Hwa se relève, faisant quelques pas pour dégourdir un peu ses jambes où commençaient à y passer des fourmis.

Je ne suis peut être pas la meilleure personne au monde et surtout pas de cette île, j’ai sûrement beaucoup de travers et je ne doute pas qu’humainement tu sois bien meilleur que moi. Mais si tu te sens comme un boulet alors que ça fait des semaines et des semaines que je n’ai rien dit en ce sens, comment moi je devrais me sentir sous tes agressions ?

Il a finalement un mouvement de la main pour encourager JS à ne pas répondre.

Ca suffit. Je suis KO et de toute façon, quoi que je dise, tu auras toujours raison. Je ne sais même pas pourquoi je me donne encore la peine de me justifier après tout ce temps, c’est toujours pareil. Et si je te dis que tu peux partir si ça te déplaît tant, tu fais encore si c'était moi le méchant. Résultat il n'y a rien qui puisse te satisfaire, je commence à avoir l'habitude.




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Mar 13 Mai - 3:37


Jae Seong avait explosé à ce nombreuses reprises depuis son arrivée sur l’île, même si ces éclats ne s’étaient pas manifestés immédiatement. Il y avait eu, dans un premier temps, la peur inspirée par Jae Hwa lui-même mais aussi par ses quelques menaces qui l’avaient forcé à rester tranquille. Puis, comme Jae Hwa le faisait un peu remarquer, les menaces s’étaient espacées... l’attitude du jeune homme avait changée. Pas complètement parce qu’il arrivait encore que ça clash de son côté aussi. Dans ces cas-là, JS se taisait d’un coup. Mais là, maintenant, ce n’était pas une de ces situations. Quoi qu’il en soit, le plus jeune des deux n’avait jamais vraiment été du genre à exploser. Il préférait de loin se faire oublier. Mais ça ne reflétait pas sa réelle personnalité. Il s’était écrasé devant son père par peur. Devant les adolescents de son école toujours par peur. Et à présent qu’il était sur l’île de la peur, il s’élevait devant Jae Hwa... Par peur ? Non. Ça ne correspondait pas au profil. JS réalisait que peut-être cet homme-là, devant lui, lui permettait d’une façon ou d’une autre d’être la personne qu’il aurait toujours dût être.

C’était un peu difficile à admettre malgré tout. Parce que si ses reproches incessants étaient un tort, en effet, Jae Hwa n’avait effectivement pas le profil pour attirer autre chose et en effet, il ne faisait pas d’efforts pour que ça le devienne. Mais... il y avait quelque chose de précieux malgré tout entre eux. Quelque chose que JS, alors qu’il observe en étrécissant un peu les yeux le jeune homme qui s’égosille désespérément, le frappe soudainement en plein visage et ce même si ce n’était pas nouveau. Il y avait du respect. Et pas juste à sens unique, même si présentement Jae Hwa se posait sûrement la question. Ça laisse JS complètement silencieux, regardant son compagnon qui s’énerve sans bouger, l’entendant sans se manifester. Il ne pipe donc pas mot, même si Jae Hwa semblait parfois attendre une réponse. Ce qui devait être frustrant... Mais pour la première, toute première fois, il laissait l’homme dire tout ce qu’il avait sur le coeur sans l’interrompre une seule fois.

Ce n’est que lorsque Jae Hwa cesse finalement de parler, reprenant son souffle après avoir fait plusieurs pas dans la pièce, que Jae Seong consent à rouvrir la bouche.

« Je te recouds même si ça me débecte. Je t’ai protégé, même si je ne peux pas le faire souvent parce que j’ai plusieurs lacunes à ce sujet comparé à toi. Je protège ma place auprès de toi bec et ongles au point d’en devenir complètement fou dès que quelqu’un te tourne autour, surtout une fille. Parfois je te le dis. », énumère lentement Jae Seong, sans pour autant prendre un ton complaisant ou supérieur. Il ne faisait qu’énoncer quelques petites choses qu’il faisait, certaines que Jae Hwa n’avait peut-être pas remarqué mais qui était belles et bien là. Parce que non, lui non plus n’était pas complètement noir. Et... « Je te défends lorsqu’on essaie de me prouver que tu es un monstre sous l’emprise duquel je suis. »

Il y a un nouveau moment de silence. JS se sentait exténué. Le contre-coup de l’engueulade, de la tempête, de la peur, mais surtout du meurtre. Il glisse une main contre ses yeux, puis contre son bras. Ces premiers brûlaient et ce dernier était transit de froid comme le reste de son corps. Mais il y avait encore quelque chose dont il devait être sûr.

« Tu me respectes... N’est-ce pas ? », demande-t-il sur le ton de la trouvaille du siècle. Désolé... mais c’était un truc duquel il avait manqué toute sa vie. Et autre chose, malgré tout, parce que ça avait un peu tiqué chez lui : « Tu as certains sentiments pour moi ? »

JS pose un petit soupir en ramenant son sac contre lui plutôt que dans son dos. Il se dirige vers une chaise, s’y assoyant, sentant qu’un mal de crâne allait se pointer sous peu. Mais c’était très secondaire, soudainement. Il fait signe à Jae Hwa d’aller se poser dans un coin plus à l’abris.

« Je vais surveiller pendant que tu te reposes un peu. Tu en as besoin... La fièvre ne t'as pas laissé de repos. », murmure lentement le jeune homme, sa colère ayant disparue d’un coup, remplacée par une certaine lassitude. Les choses étaient devenues compliquées. Plus qu’avant. « Et j’ai besoin de réfléchir. »

Ça... Il en aurait pour des jours sûrement mais ici, il fallait accélérer le processus d’à peu près tout...

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Mer 21 Mai - 8:07




Jae Hwa avait parlé quasi d’une traite, alignant plus de mots les uns à la suite des autres qu’il ne l’avait jamais fait, probablement. Par moment, à intervalles plutôt réguliers, il avait laissé un blanc, au cas où JS aurait décidé d’ouvrir la bouche pour répondre ou… S’énerver. Réagir en tout cas. Mais l’adolescent était resté résolument silencieux et d’une certaine façon, cette non-réaction assez soudaine l’avait irrité. Entre la fatigue, la sensation d’avoir encore du plomb qui lui coulait dans les veines et cette énième dispute, Jae Hwa se sentait un peu prit au piège, pour le coup. Il commençait à renoncer à l’envie de se justifier, c’était inutile et de toute façon, peu importe ce qu’il dirait ou ferait, il ne serait jamais que le monstre qui vient pendant la nuit. Ca le laissait souvent indifférent… Mais il avait finit par penser que depuis un moment, Jae Seong le voyait d’une toute autre manière. C’était sans doute un peu le cas, en toute objectivité. Mais pas complètement non plus finalement.

JS lui fait une liste –probablement non-exaustive- des choses qu’il faisait pour lui… Et le volontaire lève les yeux au ciel, lâchant de manière acerbe :

Je sais tout ça ! Mais je te signale que quand je le prends en compte et que je cherche à récompenser ce tempérament, tu en profites pour attaquer.

Alors il ne savait plus quoi faire, tout simplement. Lui aussi avait fait beaucoup de choses pour Jae Seong… Mais ce dernier semblait les occulter complètement au profit de ses reproches à son encontre. C’était difficile de moins se comprendre qu’eux, sans doute.

A propos de respect, Jae Hwa a un regard dur pour son compagnon. Il n’avait pas envie de le dire. La faute à cette conversation qui avait encore tournée à la catastrophe alors qu’il avait voulu bien faire. Chaque compliment qui sortait de sa bouche semblait presque être « subit » par JS, comme s’il lui avait inoculé il ne sait quel poison très douloureux. Quant aux sentiments, Jae Hwa ne desserre pas plus la mâchoire. Il croise même les bras dans une attitude peut être un brin fermée. Jae Seong n’attend cependant visiblement pas de réponse, allant se poser en lui demandant de se coucher un peu, de se reposer, de faire passer la fièvre… Et dans un premier temps, c’est ce que Jae Hwa fait effectivement.

Il s’étend, ferme les yeux… Et peut être qu’une heure passe. Ou deux… En tout cas, son sommeil est un brin agité, la fièvre aidant à quelques délires au milieu de ses différents songes qui se succèdent sans jamais vraiment se ressembler. En tout cas il ne s’est guère passe plus de temps. Jae Seong est toujours sur sa chaise un peu plus loin… Et Jae Hwa finit par se relevé, courbaturé à cause de la maladie. Il lui faudrait sûrement quelques jours pour s’en remettre. Voir un peu plus car voilà qu’une toux un peu grasse s’empare de lui. Joie. Il se faisait l’effet d’une alarme ambulante.

Le volontaire s’étire un peu en grimaçant, silencieux… Et après plusieurs minutes comme ça, il revient près de JS, lui prend le poignet et l’encourage à se coucher. Est-ce qu’il comptait veiller à son tour ? Oui, mais différemment. De fait, une fois JS étendu au sol à son tour, Jae Hwa l’y rejoint, se posant contre son dos, refermant un bras autours de sa silhouette tout en rondeurs discrètes. Et cette fois il a la pleine maîtrise de lui-même, c’est tout à fait conscient.

Jae Hwa ne dit toujours rien, se contentant de resserrer un moment sa prise sur JS qui ne se débat pas, que ce soit par surprise ou autre chose. A nouveau quelques minutes s’envolent et, avec une ou deux heures de retard :

Je te respecte. Mais j’ai l’impression que l’inverse est rarement vrai.

Et de fait, avant que Jae Seong ait pu répondre, il ajoute, plus calme que précédemment :

Tu l’as dit toi-même : tu me crains. C’est du respect artificiel.

Jae Hwa à un soupire, fermant les yeux une seconde avant de les rouvrir, surveillant la porte par-dessus l’épaule de son compagnon de galère.

Tu peux dormir. Je surveille.

En espérant que la situation n’allait pas à nouveau déraper de manière incontrôlée et que ces quelques mots de sa part n’allaient pas rallumer le feu chez JS. Un jour peut être qu’il saurait dire les choses de manière à ne pas se faire agresser par après. Un jour, peut être qu’il saurait s’exprimer sans que JS non plus ne se sente agresser. Mais pour l’heure, ce jour semblait encore tellement loin qu’il s’en sentait lui-même prit au dépourvu…




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Jeu 22 Mai - 3:16


Jae Seong n’ajoute rien. Pas parce qu’il n’avait rien à dire sur le sujet. Il ne paraissait peut-être pas vouloir faire autre chose que se terrer dans son coin en baissant la tête, mais c’était tout le contraire qui se passait en lui présentement. Il avait envie de se tenir sur ses deux pieds et de hurler, hurler si fort et à propos de tant de choses qu’au final, il ne saurait même plus sur qui il hurlait. Il ressentait une rage grandissante liée à l’injustice d’être ici et celle de se sentir misérable dans un rôle qu’il s’était pourtant lui-même choisi. Il garde les yeux soigneusement posés sur son sac, qui bouge un peu, signe que Geulimja s’impatiente. Et ce n’est que lorsqu’il entend la respiration un peu sifflante de Jae Hwa être à nouveau régulière, signe qu’il somnolait au moins, qu’il ose à nouveau tourner la tête vers lui, observant sa silhouette courte, fine, voire même menue... mais incroyablement forte en même temps. Le jeune homme pousse un long soupir, épuisé. Dans cet état, il aurait probablement pleuré toutes les larmes de son corps avant. Il était comme ça, oui. Mais plus maintenant, il le réalisait... Il était peut-être temps qu’il affronte les événements comme un homme, enfin. Qu’il rende les tartes plutôt que d’avoir peur de les recevoir.

Il fini par sortir Geulimja du sac, câlinant le chat qui était fort nerveux après tous ces événements. La tempête, les cris, l’odeur du sang qui lui parvenait sûrement jusqu’ici... Ponctuellement, Jae Hwa s’agite. À chaque fois, Jae Seong est prêt à agir, mais ne le fait pas. Il aborde plutôt ce délire fiévreux avec plus de calme. Il le fallait, sinon il allait vraiment finir par se détruire. Les détruire tous les deux et ce qu’ils avaient maladroitement et péniblement essayer de bâtir, sans savoir exactement ce que c’était ni l’un, ni l’autre. Jae Hwa n’avait plus autant de fièvre qu’un peu plus tôt, c’était plus qu’une évidence. Il fallait que ça passe et il fallait être patient, à présent. Alors JS reste posé sur sa chaise. Bientôt, Limja retourne de lui-même dans le sac. Régulièrement, il jette un coup d’oeil par la fenêtre pour voir le temps qui défile. On est déjà au début de soirée après tous ces événements lorsque Jae Hwa se réveille à nouveau. Une journée de plus et celle-là n’aura pas été de tout repos... Il se refusait toutefois à penser au cadavre qui refroidissait dans la pièce d’à côté.

Sauf que Jae Hwa, qui jusque là s’étirait un peu dans son coin, le tire de ses songes en venant lui attraper le poignet. JS est surpris, curieux. Mais il ne pose pas de questions, suivant seulement l’homme. Il a un regard pour son sac, dans lequel le chat dort, mais alors qu’il réalise qu’il est sur le point de se plaindre encore une fois, il se tait, laissant Limja derrière eux. De toute façon, ils n’étaient qu’à quelques mètres... Il devait vraiment arrêter de dramatiser, c’est ça ? Il s’étend, puisque visiblement, c’est ce que Jae Hwa désirait. Mais alors qu’il était sûr d’entendre les pas de l’homme s’éloigner jusqu’à la chaise en bois, c’est une pure surprise que de soudainement le sentir près de lui... puis tout contre lui. Le coeur de JS en manque clairement un battement. Il frissonne, déglutit avec difficulté, la nervosité de l’adolescence refaisant surface. Le silence plane sur les lieux, laissant à JS le temps d’avoir mille pensées idiotes et nerveuses. Mais Jae Hwa ne fait que le serrer davantage contre lui et elles disparaissent d’un coup.

Le jeune homme reprend finalement la parole alors que Jae Seong ne l’attendait plus, ayant finalement refermé les yeux. Il les rouvre, son regard triste se posant sur le mur en face d’eux. Il s’en voulait, soudainement et c’était bien pire maintenant que lorsque Jae Hwa criait... Lentement, comme s’il avait peur que Jae Hwa décide finalement de se sauver, il se retourne dans l’étreinte. Et lorsque les bras de l’homme font mine de l’abandonner, il en attrape rapidement un pour le passer autour de sa taille. Non, ce n’était pas fini. Il voulait juste le regarder deux secondes pour lui dire quelque chose. Sa main reste un moment sur celle fort grande de Jae Hwa avant de la relâchée. Il vient plutôt caresser une joue du dos de ses doigts.

« Je suis désolé. », murmure-t-il d’abord, ce qui était quand même assez rare dans le cas de Jae Seong, il le réalisait bien. « Tu montres une image tellement forte que j’oublie parfois que toi aussi, ce genre de choses peuvent te blesser. Et même si ce n’était pas le cas, ce n’est pas une raison. »

Il hésite, prend une petite inspiration... et finalement, il ajoute quelque chose qu’il avait encore du mal à s’admettre mais qu’il devait bien commencer à prendre en compte.

« Je te respecte. Sans crainte. Ce n’est pas toi que je crains. », assure-t-il lentement, relâchant la joue de l’homme pour poser sa main sur son épaule. « C’est ce que je vois quand je te regarde que je crains. Avant, je voyais quelqu’un de froid, de dangereux, avec des idéaux effrayants. Maintenant... »

Il humidifie sa lèvre inférieure, un peu nerveux. Enfin, non. Complètement en train de vivre le stress de sa vie. Mais peu importait. Ici, c’était différent. Ici, il n’y avait pas un lycée entier pour vous faire regretter ce que vous étiez.

« Maintenant, je vois un homme pour lequel... j’ai des sentiments. Pas des sentiments d’écolière, c’est différent. Et ça me fait peur. Parce qu’on n’est pas dans une cours d’école. Ici, chaque jour peut être le dernier... Et on y arrivera vraiment, au dernier jour. Peut-être bientôt. Je sais pas pour lequel de nous deux en premier... Mais je sais que maintenant, je crains autant de mourir que de te perdre. »

Jae Seong a un petit soupir un peu tremblant tout en posant sa tête contre l’épaule de Jae Hwa. Il glisse une jambe par-dessus celles du jeune homme, fermant à nouveau les yeux, se sentant un peu plus paisible, étonnamment. Et plus fort, peut-être. C’était indescriptible. Mais une chose avant...

« Je sais que l’homosexualité fait peur et dégoûte. », convient finalement JS, pas non plus complètement idiot. « Mais je n’exige rien du tout et tu peux ignorer ce que je viens de dire si ça te permet d’être plus à l’aise. Je te promet de ne jamais en reparler si c’est ce que tu veux. J’ai pas envie que tu commences à m’éviter... Ne le fais pas, s’il-te-plaît. »

Parce que ce serait quand même difficile de voir cette situation jugée si durement par Jae Hwa. Il n’avait pas envie de savoir comment lui-même y réagirait. Ah... et aussi, yeux toujours fermés, il ajoute :

« Je deviens pas complètement naïf et romantique quand je m'entiche, moi. Je suis pas une nénette. Alors je vais continuer d'être chiant parfois, mais j'vais essayer de me contenir. Parfois. »

Sur ce, un petit sourire plein d'attitude étire ses lèvres, signe qu'il blaguait pour essayer de détendre l'atmosphère !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Ven 30 Mai - 7:46




Jae Seong se retourne… Et pendant un instant, il craint qu’effectivement, la dispute ne reprenne alors qu’il commençait seulement à se sentir un peu mieux. Mais finalement, rapidement, il réalise que le jeune homme n’est plus vraiment dans ce mood là. Ca ne l’empêche pas de se reculer, au cas où… Mais JS le rattrape et Jae Hwa a un petit regard curieux pour son compagnon. Que voulait-il à présent ? Il ne semblait pas sur le point de se frustrer encore mais à ce niveau là, Jae Seong pouvait être plein de surprise !

En fin de compte, ce sont des excuses qui franchissent les lèvres de Jae Seong. Jae Hwa n’aurait pas osé le soupçonner et en fait, sur cette île, il s’était plutôt préparer à avoir des insultes et jamais les excuses qui pouvaient aller avec. Quoi qu’il en soit ça l’encourage à faire silence pendant que le jeune homme parle, s’exprime sur le sujet et fait même des aveux qu’il avait déjà évoqué quoi que de manière plus abrupte. C’était un peu concept pour Jae Hwa que d’entendre JS lui parler de sentiments. Il se souvenait encore de leur première rencontre et de Jae Seong qui pensait qu’il allait « abuser » de lui.

Quoi qu’il en soit, ces aveux ne font que précéder des peurs compréhensible et Jae Hwa continu de le laisser parler sans l’interrompre. Est-ce qu’il était dégoûté et effrayé ? Non. D’ailleurs, il a beau faire silence, Jae Hwa n’a pas retiré son bras de la taille de JS et son visage n’exprime probablement aucun de ces deux sentiments. Il n’allait pas prétendre que le sujet était anodin pour lui… Il avait été élevé avec certaines valeurs… Mais on en revenait quand même au fait qu’il avait sa propre liberté de pensée. Et pour tout dire, ça ne lui déplaisait pas que JS puisse développer ce genre de sentiments et avoir peur qu’il ne meurt…

La fin provoque finalement un petit rire amusé chez Jae Hwa qui attire davantage JS dans ses bras, un bras autours de ses hanches et l’autre contre sa nuque pour le maintenir contre lui.

Ca j’en doute pas une seconde. Je crois pas que tu puisses être autre chose que chiant.

Sans offense ou pas trop quoi ! JS était un putain de râleur ! Ca faisait son charme la moitié du temps… Et l’autre moitié, ça entrain en contact avec sa propre façon d’être de manière électrique pour mettre le feu aux poudres.

Moi aussi je peux faire des efforts si tu cherches pas à m’émasculer quand je le fais.

Ca… JS se voyait peut être comme un gentil garçon qui n’avait rien pour lui sur cette île mais Jae Hwa pouvait confirmer d’expérience qu’il valait mieux ne pas trop l’emmerder hein… ! Par contre pour ce qui est des sentiments du jeune homme, il ne savait pas trop quoi dire si ce n’est :

Je ne suis pas dégoûté. Ni effrayé…

Il se doutait que JS voudrait quand même avoir sa version de la situation, savoir s’il rejetait ou rejoignait ce qu’il ressentait… Mais le truc c’est que lui n’y avait pas beaucoup réfléchit dernièrement… Et JS devait savoir comme Jae Hwa n’était pas trop le genre « spontané » non… ? Alors il y a un nouveau moment de silence, Jae Hwa observant la porte un peu plus loin et finalement, plutôt que de se brusquer, il promet :

Nous en reparlerons bientôt.

Est-ce que JS pouvait attendre qu’il y ait pensé ? C’était l’affaire de quelques jours, peut être deux semaines… Et d’ici là, il s’emploierait à faire patienter le jeune homme en essayant d’être moins revêche. On ne corrigeait pas un caractère et une attitude en deux jours, il en était conscient par rapport à Jae Seong et espérait que ce dernier aussi en ait conscience… Mais il tenterait quand même le coup.

Dors maintenant. Tu es fatigué physiquement et nerveusement.

Et à nouveau, tout en resserrant un peu son étreinte autours de l’adolescent avec davantage d’affection et peut être de tendresse que de brusquerie, il réaffirme :

Je ne bouge pas. Je veille. Je te protège.

Ca devenait réellement important pour lui aussi. Un jour il saurait y mettre des mots… Mais peut être pas encore ce soir, voilà tout…



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   Lun 2 Juin - 20:56


Jae Hwa ne réagit pas mal. Ça se lit dans ses yeux, mais aussi dans son langage corporel et c’est incroyablement bon de le constater. Rassurant, surtout. De son côté, JS reste calme, tentant d’aborder les choses d’un point de vue différent... et un sourire étire ses lèvres alors que Jae Hwa tacle. Et il le prend pour ce que c’était, cette fois. Quelque chose de léger, d’amical, voire même de complice. Il vient chatouiller les côtes de ce petit idiot, mais le serre dans ses bras à nouveau parce que Jae Hwa en fait de même, plus que jamais. Et Jae Seong se sentait tout simplement bien. Il ferme les yeux, se laissant étreindre alors justement que son compagnon lui demande de lui laisser un peu d’ascendant parfois et ce, de façon volontaire ! Alors même si l’envie d’être celui qui étreint est très forte, JS ne bouge pas d’un cheveu, prêt à faire des compromis. De toute façon, s’il avait protesté, il réalisait bien que ça aurait seulement été par fierté mal placée. Parce que là, il était juste... terriblement bien.

JS ne répond peut-être pas, donc, mais son attitude doit montrer à elle seule quelle promesse implicite il venait tout juste de faire. Et il avait fait pas mal d’efforts là, alors ça allait suffire pour le moment ! Puis, les paroles du jeune homme commencent à être bien plus importantes... du moins aux yeux de JS. Ce dernier a un petit soupir de soulagement. Non, il n’avait pas lu de dégoût et dans le fond, il savait déjà que Jae Hwa n’allait pas partir dans un trip d’homophobe confirmé. Mais l’entendre de vivre voix, c’était encore mieux. Il commence à papillonner un peu des yeux, signe que le sommeil allait le gagner dans très peu de temps. Et vu les conditions, soit sa grande fatigue autant physique que morale ainsi que la protection que Jae Hwa lui offrait en le maintenant ainsi fermement contre lui, promettant de le défendre de tous les dangers, c’était sûrement normal qu’il se laisse un peu aller au repos.

Jae Seong pose une main sur une hanche étroite, menue, mais pas délicate non plus. Il se glisse lentement vers le bas, son corps épousant les angles de celui de son compagnon. Ça n’a rien de sexuel, mais ça l’attise un peu, c’est vrai. De façon très paisible, toutefois. Il se sent frissonner et, ainsi à la bonne hauteur, pose sa tête à demi contre une épaule, à demi contre un bras. Maintenant, tout était parfait. Ne restait plus qu’à rassurer Jae Hwa sur une petite chose.

« Okay. », commente-t-il d’abord tout simplement à propos de cette discussion qu’ils auraient bientôt. « Lorsque tu auras eu le temps de réfléchir. »

En gros, cette fois, c’est au rythme de Jae Hwa qu’ils iraient et étonnamment, Jae Seong était plutôt en paix avec cette idée. Il lui semblait même que c’était le plan idéal, vu la situation. Un sourire étire les lèvres de JS alors qu’il repasse en boucle dans sa tête ce petit moment où son compagnon lui avait assurer qu’il veillait, qu’il le protégeait. C’était agréable. Mais il réalisait que lui aussi, voulait protéger Jae Hwa. Et dans le fond, c’est peut-être ce qui lui permettrait d’accepter ce qui s’était produit un peu plus tôt. Le meurtre.

« Merci, Jae Hwa. », murmure finalement Jae Seong, la voix plus rauque à cause du sommeil. Il commençait déjà à partir. Mais avant : « Moi aussi, je protège... »

Et qu’on n’en doute pas. Jae Hwa était peut-être son arme la plus redoutable... mais il n’était pas en reste lui non plus.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Tempête] Get rid of my heart feat. Jae Hwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» Charte de température
» 1714 - Tempête meurtrière Calvados, ROCHECHOUART ...
» Mijoteuse, cuisson à basse température...
» Prendre la température de Bébé


Lethal Instinct :: 
 :: Points d'Intérêts :: Planétarium
-