Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Jeu 12 Déc - 19:42


“in the wrong place, at the wrong moment”

▬ 11 août 2013 ; 2h56

Incessamment, une averse s’abattait. Baguettes de tambour furieuses, les gouttes de pluie martelaient la taule rouillée des voitures, rendant l'air humide et froid. Recroquevillée sur la banquette d'un vieux véhicule, Da Som entendait le tonnerre gronder. Ses bras fébriles se resserrent sur ses jambes ramenées contre elle, sa tête tremblante se pose sur ses genoux, ses paupières alourdies se closent. Cette obscurité qui voile son regard avait quelque chose de réconfortant. Elle avait peur. Ou tout du moins, elle se sentait totalement démunie. Jamais de sa vie elle n'avait craint de tels intempéries ; au contraire, elle se plaisait souvent à rester devant une fenêtre pour regarder le ciel se zébrer d'éclairs. Mais là, elle n'avait aucun abris. Trempée par une pluie battante, elle avait trouvé cette carcasse de voiture dans laquelle elle avait élu domicile, le temps que l'averse ne se calme. Mais de toute évidence, le déluge ne semblait pas prêt à s'interrompre. La pluie tombait toujours aussi drue.

Les yeux toujours clos, elle n'espérait qu'une chose ; que le jour et le beau temps soit de retour quand le rideau se relèverait. Mais le roulement des gouttes sur le toit de la voiture la gardait éveillée, évidemment. Redressant un peu la tête, elle sent un courant d'air s'engouffrer par la portière, secouant sa chevelure trempée sur ses épaules. Un violent frisson la secoue, avant qu'elle ne relève négligemment ses cheveux avec un élastique. Le regard posé droit devant elle, elle distingue à peine l'ombre d'autres carcasses et bouts de taule. Bientôt, au grondement du tonnerre et le battement de l'averse vient s'ajouter le sifflement d'un vent de plus en plus violent... Qui ne pouvait que plus l’apeurer.

Quand soudainement, un grincement menaçant provenant de la pile de ferraille derrière se fait entendre, Da Som comprend qu'il est temps pour elle de partir. Nulle part où aller, aucun endroit pour se mettre à l'abri... Mais à entendre ces vents de plus en plus rapides, elle saisit que rester dans ce labyrinthe de fer n'était pas la meilleure des idées. La carcasse de la voiture elle même commençait à tanguer de façon inquiétante. Récupérant son sac, prenant une longue inspiration, la lycéenne finit par se lancer. Maintenant le col de sa veste sur le sommet de son crâne, elle récupère à tâtons sa lampe de poche dans son sac. Le grincement du fer au dessus de sa tête, le ciel éclairci par moment, le vent... Lampe braquée devant elle, elle se met à courir, faisant fi du reste ; ce n'était plus les autres qui menaçaient sa vie cette fois, mais bien l'île elle-même.

Avançant tant bien que mal dans sa course, elle fait volte face quand un bruit sourd se faire entendre dans son dos. Un imposant morceau de fer non-identifié venait de s'écrouler lourdement sur le sol boueux. Avançant à reculons pour ne pas perdre de temps, inspectant néanmoins ses arrières, elle vient percuter quelque chose... Ou plutôt, quelqu'un. Sa lampe éclaire fugacement un visage, à priori masculin. Affolée et paniquée, elle ne parvient qu'à aboyer, brandissant ses bras vers l'avant ; « Dégages ! » Le regard furieux, elle fait basculer son sac pour y récupérer une arme, et regarde l'inconnu un court instant. Mais bientôt, son regard se porte vers la droite. Nouveau crissement de fer, elle élève sa lampe en cette direction, et voit un tas de fer tanguer dangereusement  en leur direction. Elle vocifère à nouveau au participant, prête à courir ; « J't'ai dit de bouger ! » Elle s'élance, prête à éviter les débris de fer... Et glisse.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Lun 16 Déc - 12:36




La pluie était… Vraiment dense. Elle tombait sans discontinuer et dans cette cacophonie de vent hurlant et de pluie de plomb soufflant et tombant contre la taule, Hyun Hee avait réussi à perdre Ihn Kyang de vue. La vérité ? Ca le terrifiait. Trempé jusqu’à l’os, Hyun Hee sentait la panique s’emparer peu à peu de lui et malheureusement, la météo ne semblait vraiment pas vouloir se calmer. Voilà vingt minutes au moins qu’il déambulait dans ce labyrinthe d’acier et pourtant, ça lui semblait faire des heures… C’était la nuit, il n’y voyait rien et sa lampe torche ne parvenait qu’à peine à éclairer plus de trois mètres devant lui… La faute à la poussière, la terre et le sable que les vents violents qui s’étaient levé quelques instants plus tôt avaient commencé à soulever.

Cette île était en train de devenir folle… Il lui semblait que ce n’était qu’une question de temps avant que ce caprice du ciel ne vienne complètement engloutir cette boule de terre au milieu de l’océan et bientôt ils seraient tous morts… Pas de gagnants, que des perdants… Personne ne rentrerait jamais chez lui. Pas que Hyun Hee ait réellement cru qu’il survivrait à l’horreur des lieux… Mais ça ne l’avait pas empêché d’espérer. Bien qu’il ait eu la poisse d’arriver ici malgré lui, il avait retrouvé Ihn Kyang… Et ce dernier l’avait en quelque sorte prit sous son aile même si ce n’était pas à 100% gratuit. Alors comme on dit : il avait eu de la chance dans son malheur.

Ihn Kyang ne semblait être nulle part, sa voix ne portait plus, mangée par le vent et les grincements sinistres des carcasses entassées. Son compagnon devait le chercher lui aussi, il en avait l’étrange sensation et si ce n’était pas le cas : peu importe. Parce que ce fragment d’espoir était un peu la seule chose à laquelle il s’était raccroché.

Hyun Hee avait finit par grimper sur la taule, conscient du risque parce que le tout était à la fois détrempé, glissant et instable. C’était sans parler du vent qui semblait pouvoir décorner à taureau tout à coup et même si Hyun Hee n’y voyait rien, il pouvait « sentir » l’électricité statique qui accompagnait probablement une catastrophe climatique de plus grande ampleur. Plus vite il aurait retrouvé Ihn Kyang, plus vite il pourrait… Peu importe quoi. Quelque chose. Mais avec Ihn Kyang, il avait la certitude que ce serait plus facile à traverser.

Une fois au sommet de la pile, l’adolescent avant chercher à éclairer à nouveau, ménageant ses cordes vocales usées quelques instants et lorsque le faisceau de sa lampe torche accroche une silhouette, son cœur manque un battement ! Le temps de dire ouf et il la percute… « La » parce que cette silhouette fine et petite ne pouvait pas appartenir à Ihn Kyang et effectivement, tandis que sa lampe torche l’éclaire, Hyun Hee aperçoit les traits d’une jeune fille qui semble tout aussi saisit que lui. Il ferme les yeux en grimaçant lorsqu’il se prendre la lampe torche dans les yeux, écartant la sienne par réflexe, titubant en essayant de ne pas glisser alors qu’il est brusquement repoussé ! Elle n’avait pas eu besoin d’y mettre beaucoup de force parce que la structure sur laquelle ils se trouvaient tremblait et oscillait de manière assez dangereuse…

Il y a un fracas mais Hyun Hee n’a pas le temps de se retourner vers la source de ce dernier parce que la fille… Glisse. Et là, c’est un réflexe qu’il ne contrôle même pas… Mais Hyun Hee attrape vivement son poignet, tirant dessus pour la ramener à lui ! Pendant une seconde, ça fonctionne et la demoiselle se retrouve à moitié dans ses bras… Mais l’instant d’après, l’objet non identifié qui leur fonçait dessus tombe juste à côté d’eux, fait basculer la plaque sur laquelle ils se trouvaient et VLAN, dégringolade ! Réflexe encore, Hyun Hee serre d’avantage la fille contre lui, quelques cris de douleur franchissant ses lèvres alors que dans leur chute, épaules, rein, jambes… Tout son corps se heurte. Pas que le sien probablement ! Il y a un bruit de déchirure et lorsqu’ils heurtent la terre ferme en atterrissant dans une boue sableuse, Hyun Hee saisit dans un énième réflexe la boule à neige qui avait roulé hors de son sac, priant pour que ses affaires ne se soient pas trop fait la malle…

Il met un moment à rebrancher, essoufflé, observant la jeune fille qui est encore par-dessus lui à ce moment là. Visiblement consciente puisqu’elle se met à remuer aussi.

Ca… Ca va… ?

Forcément il est encore sonné et son ton lui semble pâteux, tout son corps se retrouvant anesthésié par la chute et le froid à présent.

Il faut qu’on se mette à l’abri… Une tempête va nous passer dessus…

L’air était beaucoup trop chargé en électricité statique pour que ce ne soit pas le cas… Un orage déchire le ciel, lui montrant le joli minois de la fille qui se redresse, lui permettant à lui aussi de le faire.

Je m’appelle Hyun Hee. On a mieux à faire que de se battre, non ?

Et de fait :

Tu es sûre que tu n’es pas blessée ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Sam 18 Jan - 19:18

Rencontrer un autre participant en ces circonstances... Sur le moment, Da Som ne sait pas trop dire si c'est de la chance, ou non. Tout ce qu'elle pouvait espérer pour l'instant, c'était que ce jeune inconnu ait le même sens des priorités qu'elle. Soit, sortir coûte que coûte de ce labyrinthe pour se mettre à l’abri. Malgré le fait qu'elle fasse basculer son sac pour y récupérer une arme, elle n'était pas prête à se battre. La preuve en est qu'elle vociféré au garçon de déguerpir, sans plus le menacer. Mais alors qu'elle s'apprête à courir sans plus lui accorder d'importance, la jeune femme glisse lamentablement sur le sol boueux. Le moment était mal choisi pour chuter, et d'autant plus si l'autre participant la laissait au sol sans plus de cérémonie. Pourtant, elle n'a pas même le temps de relever les yeux vers l'individu, qu'elle sent une main se resserrer fermement sur l'un de ses poignets. Tirée brusquement en avant, Da Som force un peu sur ses jambes pour éviter d'être un poids mort, mais manque une fois encore de basculer en avant. Un vacarme sans nom se fait rapidement entendre derrière. Un court instant, elle ne comprend rien à ce qu'il se passe. Le paysage zébré par l'orage, le grondement violent du tonnerre, la pluie battante, la sensation de chute... Ce n'est que quand elle a à nouveau rencontré le sol, quand tout semble immobile un court instant, les intempéries mis à part, qu'elle comprend. Elle se redresse péniblement, réalisant qu'elle était à moitié affalée sur le jeune homme. Le visage un peu crispé de ce dernier lui indique qu'il avait sûrement plus dégusté qu'elle... La lycéenne recule péniblement pour le laisser bouger librement, alors qu'elle pense à son sac. Affolée, elle balaye du regard les environs, et devine son sac à dos en partie enseveli sous un morceau de ferraille.

Son attention en revient au participant, qui lui demande si elle va bien. Elle quitte son sac du regard pendant quelques secondes, pour observer son vis-à-vis. Elle hoche vivement la tête, sans rien dire. Ceci étant fait, elle se redresse doucement. Son corps endolori par la chute la fait doucement grimacer, mais elle parvient à atteindre son sac. D’une main, elle tente de soulever le morceau de fer, et de l'autre, de tirer la bretelle de son sac. Vainement. Après avoir pesté contre ce maudit débris, elle en revient au jeune homme, pour lui demander ; « Tu pourrais m'aider à soulever ce machin pour que je puisse récupérer mon sac ? »

Le jeune homme suggère alors qu'ils trouvent tous deux un endroit pour se mettre à l’abri des intempéries. Da Som n'a pas même le temps d'opiner, qu'il se présente. Hyun Hee. Rapidement, la jeune femme se trouve rassurée. Visiblement, ce participant avait assez de bon sens pour ne pas vouloir se battre maintenant. Le temps d'une éclaircie, elle observe le visage de son interlocuteur, avant de reprendre à son tour ; « Tu as raison. Je m'appelle Da Som. » Le moment était mal venu pour faire connaissance... Aussi ajoute t-elle rapidement ; « Tu as vu un endroit où on pourrait s'abriter ? Il y a bien quelques carcasses de voiture, mais le mieux serait de sortir d'ici. » Peut-être y avait-il un bâtiment ou un cabanon à proximité, qui avait son usage autrefois. Néanmoins, elle n'en avait pas vu de son côté. Hyun Hee reprend bientôt la parole, lui demandant si elle n'était pas blessée. « A priori, non, je peux me déplacer. Ça va aller pour toi? » interroge t-elle en faisant un signe de tête en sa direction. Après tout, c'était lui qui avait amorti leur chute.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Mer 29 Jan - 5:43




La fille ne semblait avoir un besoin quasi compulsif de se battre dans ce moment si mal choisit. Ca pouvait juste sembler « logique » mais il n’y avait pas que du bon sens là et il fallait s’être battu sur cette île à peine deux ou trois jours pour en prendre réellement conscience. Les gens oubliaient vite qu’à tendre une main un instant on pouvait plus y gagner qu’à la repousser.

Hyun Hee s’était remit debout… Grimaçant un peu parce que ses muscles, encore contractés, avaient dégusté et que ses articulations lui semblaient avoir prit cinquante ans, sur le coup. D’ailleurs, l’adolescent se demandait encore comment il avait réussi à se redresser tant il lui semblait qu’il serait plutôt resté au sol à se rouler de douleur deux minutes… Mais l’adrénaline était encore là, tout comme l’orage réellement violent qui annonçait même carrément une tempête à tout casser. L’étudiante semblait avoir eu des soucis de sac elle aussi… Et Hyun Hee se contente de remettre le sien sur une épaule, claquant sa langue contre son palais devant la petite déchirure sur le dessus. Pour le moment il ne savait pas si tout était encore dedans mais de toute façon ils n’y voyaient absolument rien entre l’heure et le temps.

S’approchant pour mieux voir ce que la fille trafique, Hyun Hee vient essayer de l’aider à soulever la pièce métallique qui l’empêchait de récupérer son sac. Ils luttent un peu… Parce que la surface était rendue glissante par toute cette eau qui n’en finissait plus de tomber mais finalement, il cède. Hyun Hee ne s’y arrête cependant pas pour le moment. Le vent, s’engouffrant dans les interstices de la ferraillerie, semblait soudainement hurler. L’air était chargé d’électricité et nul doute que s’ils n’avaient pas été gorgés d’eau, leurs cheveux auraient formé une belle auréole autour de leurs deux têtes.

« Da Som », puisque c’est son prénom, a une idée qui lui semble lumineuse avec cette histoire de carcasse de voiture, même si elle semble en douter. Bien sûr ce n’était pas un must have mais d’un signe de la tête, Hyun Hee lui fais savoir que non : il n’avait pas de meilleure idée.

Je ne sais pas toi mais sans y voir à deux mètres devant moi, je serais incapable de retrouver mon chemin.

Et ce n’est pas tout… De part et d’autre de la ferraillerie, les tas de tôle grincent de manière lugubre et menaçante…

De toute façon ce serait de la folie !

A ce moment, il est obligé de presque crier pour se faire correctement entendre de la jeune fille. C’était horrible ce vent qui les assourdissait, associé aux autres sons de l’endroit où ils se trouvaient.

On va se faire enterrer vivant ou poignarder par un débris volant. Il faut nous mettre à l’abri !

Par réflexe, prenant pour une rare fois l’initiative, Hyun Hee vient saisir la main de Da Som dans la signe, pas brusquement mais fermement, l’entraînant avec lui, se rassurant en était pour une fois ce qui ressemblait un peu à « l’homme de la situation ». Pas sûr que Da Som le laisse faire à loisir mais tant que c’était là, il récupérait un peu d’honneur et évitait de se demander où était Ihn Kyang et sa situation. De fait, Da Som avait une réponse à sa question et en même temps :

On n’a pas le choix d’avancer.

Malheureusement, les choix sur cette île étaient un luxe qui n’arrivait que peu souvent. Da Som et lui passent devant quelques carcasses trop insalubres pour les accueillir, luttant de plus en plus pour simplement faire un pas l’un devant l’autre… Glissant, poussé par un vent violent qui prenait toujours plus d’importance. C’était quelque chose de fou, jamais il n’avait assisté à pareil tempête et surtout pas d’aussi près. Sa main s’était resserrée plus fortement sur celle de l’adolescente et lorsqu’ils étaient arrivés devant la carcasse sans roue et sans moteur d’une vieille camionnette, il n’avait pas cru leur chance !

Hyun Hee avait rapidement relâché la jeune fille pour aller à l’arrière, essayant d’ouvrir… Mais c’était solidement fermé… Il avait tenté d’insister mais tout ce qu’il y avait gagné c’était de se faire mal en manquant de s’y rompre un doigt !

Viens !

Il était alors allé près des portières avant, étrangement toujours closes… Il lui avait fait signe de passer de l’autre côté pour tester celle passager… Mais les portes aussi étaient demeurées closes ! Voilà que la chance tournait, en somme. Pourtant Hyun Hee n’avait pas abandonné et prenant son courage à deux mains, retirant sa veste pour la nouer autours de son bras, il était venu fracasser la vitre, passant sa main pour aller chercher le loquet. La porte ainsi ouverte, il avait fait signe à Da Som d’entrer avant lui et d’aller se poser dans le fond de la camionnette, en espérant qu’elle ne soit pas pleine. Lui-même était entré à sa suite, refermant avec peine la portière en laissant sa veste coincée pour essayer de bloquer un maximum l’entrée du vent et de la pluie. Sans se retourner, il demande :

Tu as encore ta lampe torche ? Qu’on voit un peu où l’on est tombé ? Ca va être étroit mais ce sera mieux que rien.

En espérant qu’il n’y ai rien de trop glauque à l’intérieur, évidemment…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Dim 2 Fév - 0:24

La situation était assurément mal choisie pour avoir un problème de sac... Mais Da Som ne pouvait pas se résoudre à abandonner ses effets ici. La priorité aurait sûrement été de trouver un abris, vu les conditions météorologiques. Mais elle se voyait mal arpenter la feraillerie quand les intempéries seraient passées. De par le ciel zébré, la pluie, le tumulte et la panique, Da Som avait du mal à distinguer où ils se trouvaient... Et elle ne pouvait pas miser sur sa mémoire et son instinct pour se retrouver le lendemain.

Da Som a beau essayé de dégager l'imposant bout de ferraille, elle ne parvient à rien. Elle envoie un coup de pied dans la taule, à bout de nerfs. Geste ne lui apporte rien de plus qu'une douleur dans le pied, même s'il a le mérite de la défouler quelques peu. Elle se résout à demander de l'aide au jeune homme, qui ne rechigne pas. Tous deux tentent d'attraper la pièce glissante, tout juste assez de temps pour que la lycéenne puisse récupérer maladroitement son sac. A peine l'a t-elle remis sur son dos, elle fait un signe de tête à Hyun Hee, afin de l'aviser qu'ils pouvaient déguerpir sans plus attendre.

Le participant ne semble pas avoir de meilleure idée, et... Relève une évidence ; essayer de se repérer, et trouver une issue dans ces circonstances était difficile. Ils étaient prit au piège dans ce labyrinthe, et devaient se résoudre à l'option proposée par Da Som. La lycéenne secoue la tête de gauche à droite, signifiant qu'elle ne saurait retrouver son chemin pour l'instant. Et comme le soulignait Hyun Hee, errer ici à tâtons, en espérant trouver son chemin tenait de la folie ; ils finiraient ensevelis quelque part s'ils ne s'improvisaient pas un abris au cœur même de la feraillerie. Sans plus de tergiversation, puisqu'une décision rapide devait être prise, le participant vient saisir la main de la jeune femme pour la faire avancer Dieu sait où.

Ils avancent tant bien que mal, bousculés par les violentes rafales de vent. Plusieurs vieilles carcasses de voiture aux portes et toits défoncés longent les murs de ferraille, mais aucune ne semble pouvoir répondre à la prétention d'abris. De quoi décourager passablement Da Som, qui se voit déjà continuer à parcourir ces couloirs de fer des minutes durant sans trouver d'abris, proie aux affres du ciel. Perdue dans ces pensées, la jeune femme atterrit quand une chance semble se profiler. Une vieille camionnette en moins mauvaise état que ce qu'il leur avait été donné de voir jusqu'à dès lors. Les deux jeunes gens approchent de l'arrière, afin de forcer les portes... Qui restent résolument closes. Ils passent de part et d'autre du véhicule, pour voir s'ils auraient plus de chance aux portes avant. S'acharnant sur la vieille poignée, Da Som ne parvient à rien, si ce n'est que se trouver encore plus énervée. Elle lâche un cri, tambourine la porte, avant de voir que Hyun Hee lui fait signe de passer de son côté. Elle soupire longuement, désespérée et fatiguée, s'imaginant à l'avance de l'annonce du jeune homme... Qui n'est pas ce à quoi elle s'attendait. Ayant brisé une vitre, il avait réussi à ouvrir la portière de l'intérieur.

Sans se faire prier davantage, la jeune femme se faufile à l'intérieur du véhicule, tremblante. Tant bien que mal, elle atteint l'arrière, tandis que Hyun Hee tente d'obstruer le trou créé par la vitre cassée. A tâtons, elle cherche sa lampe torche, avec laquelle elle balaye le véhicule pour s'assurer de l'absence d'un tiers. Seule une araignée et quelques insectes semblaient avoir élu domicile ici. De quoi la soulager. Un long soupir est lâché, tandis que Da Som se laisse glisser au sol, les jambes encore vacillantes. Elle laisse sa lumière allumée, le temps que le participant puisse prendre place à son tour. « On a de la chance... Enfin, je sais pas si on pourra en dire autant d'ici quelques heures. » souffle t-elle. Difficile d'être optimiste d'être dans ce genre de situation, même s'ils avaient au moins l'aubaine d'avoir un toit. « Tu penses qu'on s'en sortira ? »

Elle élève un peu sa lampe pour détailler le visage du garçon, qu'elle n'avait pas bien vu à l'extérieur. Un minois gracile, qu'elle n'avait jamais aperçu jusqu'à là. A vue de nez, il devait avoir à peu près le même âge qu'elle. Elle finit par éteindre sa lampe, histoire de ne pas l'aveugler. Sa vue met quelques temps à s'adapter à cette nouvelle obscurité. « Merci pour ton aide, en tout cas. » dit-elle d'une voix fatiguée, mais réellement reconnaissante. « Qu'est ce que tu faisais ici ? »

Non sans écouter la réponse de Hyun Hee, elle saisit son sac et allume sa lampe pour en voir le contenu. Il y avait fort à parier que ses affaires aient fait les frais de son ensevelissement temporaire. Elle plonge la main à l'intérieur pour inspecter l'intérieur... Tout semblait en état. Ses armes étaient intacts, au même titre que ses effets personnels. Pourtant, une sensation désagréable la prend au bout des doigts. Elle ressort se main, qu'elle éclaire... Pour réaliser qu'un filet de sang coulait le long de sa main. Enroulant sa main dans son t-shirt pour stopper l’hémorragie, elle continue à éclairer le contenu de son bagage, et constate des petits bouts de verre éparpillés au fond. « Bon sang... » dit-elle d'une voix trahissant son agacement, après un claquement de langue.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Mer 12 Fév - 13:21




Hyun Hee avait finit par parvenir à boucher plus ou moins la fenêtre. Bien sûr le vent rentrait encore mais de toute façon, il préférait encore ça au fait d’être à l’extérieur, à la merci des caprices du temps. Une météo comme ça, ça avait probablement dû s’annoncer via satellites et autres radars non ? Une nouvelle bonne raison d’avoir une bouffée de colère à l’encontre de l’organisation qui avait joué du silence radio pour les laisser gérer cette situation de crise. Et plus encore : c’était la première fois que Hyun Hee voyait une tempête d’aussi près. Est-ce que ça allait durer longtemps ?

L’étudiant passe à l’arrière, plissant légèrement les yeux lorsqu’il se retrouve éclairé par la lampe de Da Som. Au moins, pendant un instant fugace il la voit mieux. Des yeux bien allongés, dessiné d’une symétrie un peu particulière qui tenait à la fois du défaut et du charme, des lèvres rondes mais fines, un peu tremblante à cause du froid sûrement et ses cheveux mi-longs lui collaient au visage, détrempés.

Hyun Hee se calle « confortablement ». C'est-à-dire dans une position qui ne fasse souffrir ni ses jambes, ni son dos ni… Rien en fait. C’était déjà tout un concept en soi parce que son corps protestait encore de la chute d’un peu plus tôt et nul doute qu’il en aurait de nouveaux bleus à ajouter à sa fabuleuse « collection ». Hyun Hee acquiesce néanmoins pour la chance, assurant lorsque la jeune fille tempère :

J’ai comprit ce que tu voulais dire.

Il va de soit que certains termes étaient à utiliser avec quasi prudence quoi. Quant à s’en sortir, Hyun Hee a une exclamation surprise et effrayé alors qu’un bruit fracassant se fait entendre contre le toit de la camionnette. Des débris devaient être en train de dévaler les pentes métalliques et heureusement, leur abri de fortune leur évitait de se trouver sur leur chemin. De fait :

Je dirais que nos chances ont augmenté de façon substantielle à l’instant même ou nous sommes arrivés dans cette camionnette…

Il acquiesce à propos de l’aide fournit, essayant de s’habituer à l’obscurité sans bien y parvenir. Il faut dire qu’aucune source de lumière extérieure ne leur arrivait réellement. Quant à ce qu’il faisait à la ferraillerie, il a un petit mouvement d’épaules avant d’assurer :

Comme toi je suppose. Je cherchais quelque chose d’intéressant.

Autant le dire comme ça. Et s’il ne parle pas d’Ihn Kyang, c’est parce qu’il avait déjà pu constater en croisant So Yeon que parler de lui pouvait amener son lot de panique et de méfiance alors que lui-même n’était pas un danger. En plus ça pouvait provoquer un soudain élan de survie et Hyun Hee préférait encore ne pas en être la victime, bizarrement.

Da Som rallume sa lampe pour fouiller dans son sac… Et Hyun Hee sursaute pour la énième fois lorsque la jeune fille jure, se penchant un peu pour voir… Et lorsqu’il voit le sang, il grimace.

Tu as cassé quelque chose ? Ca va aller, tu ne t’es pas coupée trop profondément ?

Il n’essai pas d’avance ses mains histoire de ne pas lui faire peur, même si Da Som semblait être le genre de jeune femme qu’on n’effrayait pas aussi facilement.

Ca fait longtemps que tu es sur l’île ?

Et histoire de, il ajoute :

Désolé si j’ai l’air curieux mais on est bloqué ensemble pour un petit moment encore et ça fait un moment que je n’avais pas bavardé avec quelqu’un de nouveau.

D’ailleurs, après un soupire et tout en venant se ré-adosser à la paroi de la camionnette, il s’enquiert :

Tu as déjà connu une tempête pareil toi ? Tu as une idée du temps que ça dur habituellement ? J’ai presque l’impression que l’île pourrait être engloutie toute entière…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Ven 7 Mar - 22:00

Remuée par un sursaut, alors que le toit de leur abris improvisé se plie sous le fracas d'une nouvelle chute, Da Som plisse les yeux. Peut-être ne sortiraient-ils jamais vivants d'ici. Pourtant, elle devait accorder un point à son compagnon d'infortune ; désormais cachés dans cette vieille camionnette, ils avaient probablement un peu plus de chances de survivre au vacarme extérieur... Et si la lycéenne ne saisit pas bien ce que veut dire Hyun Hee par « chercher quelque chose d'intéressant », elle n'insiste pas là-dessus, songeant que le garçon se faisait volontairement évasif. « On a été bien mal avisés de venir ici du coup... Je pensais trouver un bon abris, mais au final, on se trouve plus prisonniers qu'autre chose. Ça va être difficile de se repérer, quand tout sera plus calme. » dit-elle d'un trait, un peu angoissée par cette situation.

Le sang perle à grosses gouttes le long de ses doigts. La jeune femme grimace, s'empresse de sortir de son sac un t-shirt de rechange, l'enroule autour de sa main pour stopper au mieux l’hémorragie. « Mon miroir, je crois, et il me semble que mon flacon d'arsenic a aussi été fissuré. » commente t-elle, avant de desserrer le tissu autour de sa main, pour inspecter la plaie. « Ça n'a pas l'air grave, non. Tu n'aurais pas du désinfectant ou quelque chose dans le genre, par hasard ? »

Le jeune homme perce à nouveau le silence, demandant cette fois-ci quand elle était arrivée. « Je suis de la classe originelle. » répond-elle sobrement, tandis que son regard se lève vers l'une des vitres crasseuses de la camionnette. La pluie continuait à tambouriner sur le carreau, laissant d'innombrables traces. Un soupir lâché, elle reprend ; « Et toi ? Tu es arrivé quand ? »

Un petit sourire arque ses lèvres quand Hyun Hee poursuit, s'excusant par avance d'être curieux et bavard. « Il y a pas de mal. C'est le genre de choses que j'ai pas fait depuis un petit moment. » dit-elle, sa méfiance endormie. Ce garçon n'avait rien de menaçant... Et à supposer qu'il le soit, il cachait drôlement bien son jeu ! Mais pour l'heure, la jeune femme n'avait pas la force d'être sur ses gardes. Qui plus est, comme l'avait dit Hyun Hee, ils n'étaient pas prêts de sortir d'ici. « Avant d'emménager à Séoul, j'habitais à Incheon, donc j'ai déjà assisté à des tempêtes en bord de mer... C'est flippant, et ça peut durer plusieurs heures, comme ça peut-être assez court. Mais bon, j'ai jamais été dans des conditions comme celle-ci, à chaque fois j'étais chez moi, bien en sécurité. Rien à voir avec maintenant... » enchaîne t-elle quand des questions au sujet de la tempête lui sont posées. Ça avait de quoi la rendre nostalgique, de se rappeler le temps où elle était bien au chaud chez sa mère, le nez collé à la fenêtre alors que la tempête sévissait à l'extérieur... Ça n'avait rien d'aussi effrayant, et pas de quoi se sentir aussi vulnérable face à la nature, comme c'était le cas présentement. Un nouveau soupir s'échappe, alors qu'elle resserre les bras autours de ses jambes repliées, et pose son menton sur ses genoux. Elle fixe le jeune homme pendant un instant, silencieuse. « Tu viens d'où, toi ? » reprend-elle.

Son regard s'attarde cette fois-ci sur le sac à côté du garçon, mi-curieux, mi-désintéressé. Qu'est ce qu'il pouvait bien transporter ? Un petit mouvement de tête est fait en cette direction. « T'as pas eut trop de casse, toi ? » interroge la lycéenne, avant de relever les yeux vers le garçon.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Lun 10 Mar - 12:43




C’est clair qu’au pays des décisions à la con, venir à la ferraillerie chercher un abri relatif siégeait sans doute à la mairie. Hyun Hee se sentait quand même moins seul de savoir qu’il n’avait pas être été le seul à avoir eu cette idée un peu neuneu quoi. Da Som avait cependant raison pour autre chose : une fois la tempête passée, le décor aurait vraiment changé. Autant dire que même s’ils s’en sortaient saufs, ils auraient à faire à un véritable labyrinthe une fois à nouveau dehors. Des heures de plaisir en perspective.

S’il reste des hauteurs assez stables, on pourra essayer de voir comme ça. Au pire nous irons tout droit. Ce sera long que de franchir les murs de ferraille mais on sera certain de s’en sortir.

Pas sûr cependant qu’ils prendraient le même « tout droit ». C’était pas contre Da Som ni contre lui… C’est que de toute évidence, sans ce caprice météorologique, la jeune femme et lui n’auraient pas plus fait connaissance que ça quoi. Quoi qu’il en soit, l’étudiante lui explique sur quoi elle s’était blessée… Et Hyun Hee grimace, sursautant alors qu’il est question d’arsenic. Pas qu’il ait eu peur pour lui mais…

Tu dis ça avec beaucoup de détachement…

Il n’était pas forcément ultra calé en chimie mais c’était pas risqué que d’infecter une plaie avec de l’arsenic ??

Tu te sens bien… ?

Hyun Hee était au moins aussi inquiet par simple empathie qu’à l’idée que Da Som se mette soudainement à convulser, cracher sans et boyaux pour mourir dans un long râle dégeux et terrifiant. Non, c’était pas la mélodie du bonheur dans sa tête là mais on ne pouvait pas trop le lui reprocher hein… Heureusement, le joli minois mature de Da Som ne semblait pas se tordre d’une douleur étrangère à celle des coupures sur sa main et à propos de désinfectant, le rouge se doit de secouer la tête de gauche à droite.

Désolé. Je n’ai même rien qui te servirait de pansement. C’est très profond ? Tu crois que tu aurais besoin de points ?

Si c’était le cas ils étaient vraiment dans la panade hein… Parce qu’à moins que Da Som ait un kit… Et d’une certaine façon Hyun Hee espérait vraiment que non parce que sinon ce serait à lui de recoudre la jeune fille et rien que d’y songer il avait l’impression qu’il pourrait tourner de l’œil ! En tout cas cette fille avait vraiment « un truc » quoi. Elle était là depuis vraiment longtemps à présent et était toujours vivante. Ce n’était sûrement pas donné à tout le monde.

Je te trouve vraiment courageuse.

Surtout qu’elle semblait voyager plutôt seule non ? En tout cas de son côté :

Je suis arrivé le mois dernier. Le 1er. J’ai déjà l’impression que c’est une éternité alors j’ose à peine imaginer pour toi.

Hyun Hee inspire profondément… Puis soupire… Et lorsque le visage de Da Som s’illumine brièvement d’un petit sourire, il le lui rend, admettant à voix haute :

Tu es vraiment jolie lorsque tu souris.

Non, il ne lui faisait pas du pied. C’est juste que cette île comportait suffisamment de trucs moches alors mettre en avant les belles choses lui semblait être une manière correcte de ne pas juste déprimer.

Da Som semble en tout cas décidée à bavarder avec lui et nul doute que ça joue sur Hyun Hee qui se détend légèrement. Ca ne lui faisait pas oublier la tempête –ce serait difficile- mais ça lui permettait au moins de porter sa concentration sur autre chose et quand l’étudiante le renseigne un peu sur les tempêtes, il acquiesce.

Rien n’est vraiment jamais pareil sur cette île de toute façon. Essayons de positiver : notre situation n’est pas enviable mais elle pourrait définitivement être pire.

Le regard de Hyun Hee en revient à la main enrubannée dans un t-shirt, désolé de ne rien pouvoir faire pour soulager Da Som. Ca devait quand même faire drôlement mal et honnêtement, il l’admirait pour n’être pas en train de pleurer quoi !

Je suis de Séoul moi aussi. Mais j’y ai toujours vécu. En fait, je pensais y naître comme y mourir alors on peut dire que mes plans sont vraiment très contrariés, sans vouloir trop verser dans l’humour noir.

Hyun Hee tourne ensuite les yeux sur son sac, l’attrapant pour rallumer brièvement sa lampe torche le temps de fouiller à l’intérieur lorsque Da Som lui en reparle. Il coince la petite lumière entre ses dents, farfouillant, se sentant rassurer de voir le couteau laissé par Ihn Kyang parce que Hyun Hee savait que ce dernier aurait vraiment très mal prit qu’il le perde… Finalement il sort de là un cahier détrempé qui partait dans une bouillie de papier et Hyun Hee le laisse tomber au sol dans un bruit gluant peu ragoûtant.

Mon cahier de musique n’est plus.

Et autant qu’il puisse en juger :

Je ne trouve plus mon téléphone non plus. Mais je crois que le reste est là.

La lumière est éteinte à nouveau et replacée dans son sac.

Tu devrais passer par l’hôpital quand la tempête sera passée.

Mais d’admettre avec une relative inquiétude :

Par contre la tempête n’a pas dû avoir beaucoup de pitié, à mon avis il y aura un véritable exode là bas… Si tu y vas il faudra vraiment être prudente…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Dim 16 Mar - 23:53

Da Som se contente d'opiner à ce qu'ajoute Hyun Hee. Ce qu'il disait tenait la route, et c'était probablement là la meilleure des solutions pour être certain de sortir de cet endroit... Que Da Som ne revisiterait pas de sitôt, c'était chose sûre ! Et elle se doutait que la mise serait probablement la même pour le jeune homme. Ce dernier s'inquiète d'ailleurs soudainement quand la lycéenne que son miroir avait rendu l'âme, au même titre que le flacon d'arsenic. Il soulève le fait qu'elle n'avait pas l'air plus inquiète que ça face à cette situation... Ce à quoi elle répond, toujours calme ; « Je me suis coupée sur un bout de miroir. Et par chance le flacon est simplement craquelé, je n'ai pas l'impression que le liquide ait coulé. » Si tel avait été le cas, son doigt aurait du salement la lancer, non ? Elle n'en savait trop rien, mais elle ne pouvait que l'espérer, pour l'heure. Quand même un peu inquiète par cette éventualité soulevée, elle répond un rapide ; « Oui, oui. » quand il lui demande si elle allait bien, tout en vérifiant quand même plus précisément le flacon, sans le toucher. Maintenant fermement le bandage improvisé autour de ses doigts, elle entend Hyun Hee lui dire qu'il n'avait rien qui puisse l'aider. Néanmoins, il ne manque pas de lui demander si la plaie était profonde. « A priori, je ne pense pas. Merci de t’inquiéter. » assure t-elle, tout de même touchée par l'intention.

Quand Da Som assure qu'elle était arrivée le premier mai sur cette île de malheur, elle s'attend à tout... Mais certainement pas à se faire entendre dire qu'elle était courageuse. Certes, elle avait survécu jusqu'à là, tant bien que mal. Ses sourcils s'arquent. « Courageuse ? Pourquoi ça ? » demande t-elle, étonnée d'un tel emploi du terme. Hyun Hee annonce qu'il était arrivé le premier du mois précédent, ajoutant qu'il avait déjà eut le temps de voir les jours passer. « Hmm... C'est vrai, j'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on est venus nous chercher. Mais bon, on finit par arrêter de compter les jours. Je crois que les nouvelles vagues qui arrivent sur l'île à chaque quinzaine sont les seules choses qui me rappellent à quel point ça fait un moment que nous sommes ici. T'as pas cette impression ? »

Un petit commentaire est fait au sujet de son sourire. Et si le contexte ne se porte pas vraiment à ce genre de sentiment, la jeune femme ne peut que se sentir flattée. Ce garçon était étonnement naturel... Et Dieu, c'était vraiment reposant et surprenant de croiser quelqu'un d'ainsi. Peut-être était-ce dû à l'arrivée relativement récente de Hyun Hee. En tout cas, elle garde ce sourire doux un court instant, tout en écoutant ce que le participant ajoute. Paroles qui ne peuvent que confirmer les pensées de Da Som, qui reprend ; « Tu es toujours aussi positif ? » Ce n'était en rien un jugement, ou un reproche de quelques sortes... Elle était plutôt envieuse de cette capacité, à vrai dire.

Apprenant qu'il était originaire de Séoul, et qu'il n'avait d'autres projets que d'y passer sa vie, Da Som se fait plus curieuse, demandant ; « Tu étais encore au lycée ? Qu'est ce que tu aurais fait de ta vie, si on n'était pas venu te chercher ? » Puisque bon... Là, avoir une vie banale, voire même morne, ça tenait carrément de l'utopie. Et à moins d'un véritable miracle, il n'y avait aucune chance qu'ils puissent tous rentrer chez eux. D'ailleurs, ça faisait un moment que la jeune femme n'avait plus prit la peine d'y penser...

Constatant les dégâts qui avaient été fait à son propre sac, Hyun Hee sort de son sac un amas de feuilles trempées que la lycéenne identifie comme étant un cahier. Le jeune homme explique que c'était son carnet de musique, ce qui pousse sa vis-à-vis à interroger à nouveau ; « Tu composais, ou quelque chose dans le genre ? » Pour ce qui était de son téléphone, elle n'a aucun commentaire à ce sujet ; il ne devait plus en avoir d'utilité depuis un bon moment.

Quand il est question de se rendre à l'hôpital pour soigner convenablement sa plaie, Da Som salue la suggestion d'un hochement de tête... En revanche, Hyun Hee avait raison ; il y aurait probablement plus qu'un participant qui aurait cette même idée. Da Som hausse vaguement les épaules, rapprochant son sac d'elle. « Tu as raison. Mais ça ira. Tu sais déjà ce que tu feras toi, demain ? »

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Jeu 20 Mar - 11:13




Ha… Ouf. Exit la probabilité de voir Da Som lui claquer entre les doigts au milieu d’une phrase alors. C’était une bonne nouvelle en soit… Plus pour la jeune fille que lui-même évidemment mais quand même !! Hyun Hee acquiesce donc, préférant éviter de douter pour le moment. Ils avaient bien assez de sujets sur lesquels stresser et Da Som avait assuré à nouveau que tout allait bien, qu’elle ne se sentait pas plus patraque qu’elle n’aurait dû. Quant à cette blessure probablement pas si profonde, Hyun Hee hoche positivement la tête une seconde fois, les yeux posé, dans la semi-obscurité, sur le bandage de fortune qu’elle s’était fait. Il n’en restait pas moins qu’avec le sang perdu elle ne devait pas non plus se sentir très fraîche.

De fait, lorsque Da Som semble s’étonner de son choix de mot, s’interrogeant même dessus, Hyun Hee n’a pas besoin de réfléchir bien longtemps pour exprimer son ressentit.

Hé bien tu as l’air incroyablement solide. Enfin… Physiquement, sans vouloir te faire offense, tu n’es pas très grande, pas bien épaisse… Le genre jolie fille à l’école qui devait faire tourner toutes les têtes… Pas trop le genre qu’on devait imaginer survivre des mois sur ce genre d’île hostile.

A ce stade, Hyun Hee fait une pause dans son explication, prenant le temps de méditer un peu dessus, voir simplement de se replonger de manière nostalgique dans quelques souvenirs de sa vie d’avant. Il a un soupire… Et reprend finalement :

Tu as la tête sur les épaules, tu gardes ton calme alors qu’à ta place, beaucoup de personnes, sûrement même moi histoire de piétiner ma fierté, se serait mise à pleurer un minimum. J’aimerais avoir autant de force que toi.

Pas qu’il se pensait dépourvu de toute force non plus… Hyun Hee savait qu’il avait ses bons points… Il possédait certaines ressources, avait un réel instinct de survie… Mais voilà. Lui il savait que pour le moment il pouvait encore facilement céder à la panique et Da Som, elle, semblait dans une quasi parfaite maîtrise de ses émotions. C’était impressionnant et il l’admirait beaucoup. Quant aux quinzaines qui voyaient arriver de nouvelles vagues d’étudiants pour leur servir de calendrier, Hyun Hee reconnait :

Je ne sais pas vraiment. Je n’ai encore « vu » que deux vagues arriver. Encore qu’à le dire, ça me donne effectivement un peu le tourner. Ca paraît long et en même temps, je suis presque surprit d’avoir réussi à survivre aussi longtemps.

Même si dans son cas, ça s’expliquait par un incroyable « coup de chance » (façon de parler évidemment) puisqu’il avait croisé dès le premier jour –ou presque- Ihn Kyang, qu’il avait connu avant d’arriver sur cette île et qui lui voulait… Plus ou moins du bien, dira-t-on.

Da Som garde le sourire… Et Hyun Hee fait en sorte de le graver dans sa mémoire. C’était réconfortant ce genre de belle chose et il espérait avec force ne pas l’oublier. Alors quant à être optimiste :

Je ne le suis pas toujours. A croire que tu m’inspires. Du coup si on s’auto-inspire c’est plutôt une bonne chose pour passer la tempête !

Il a un petit rire, pas forcément par conviction mais pour dérider un peu la situation. Et de toute façon, Hyun Hee n’a pas besoin de se forcer beaucoup non plus. C’était bon de sortir deux minutes de la coquille de stress que cette île leur avait créé. Dire que c’était une situation d’urgence qui les mettait dans cette situation.

Une question ensuite sur ses ambitions d’avant… Et après avoir acquiescé à propos de son appartenance à une classe de lycée, Hyun Hee hausse les épaules.

Je voulais faire du droit, surtout pour faire plaisir à mes parents. Mais si je m’en sors, ça n’arrivera pas… Comment est-ce que je pourrais avoir encore foi et confiance dans notre système ? Et toi ?

Quant au cahier de musique qui ne formait plus qu’un tas de bouillie, Hyun Hee acquiesce à nouveau.

Oui, ça me détendait beaucoup. Je suis pianiste. J’ai toujours eu l’oreille assez musicale. Tu as un hobby toi ?

Et finalement la question du « demain ». Hyun Hee prend le temps d’y réfléchir… Sachant déjà qu’une partie de son énergie servirait à aller retrouver Ihn Kyang. Il hésite à en parler à Da Som, sachant qu’en général, parler d’Ihn Kyang c’était risquer de jeter un froid… Et finalement il se retient. Il ne voulait pas lui mentir mais juste retenir quelques informations pour garder une bonne ambiance, en quelque sorte.

Je ne sais pas. La même chose que tous les autres jours je suppose : mettre un pied devant l’autre en espérant pouvoir faire encore le prochain pas.

Nouveau silence… Pas vraiment inconfortable. De toute façon, les bruits de la ferraillerie à l’extérieur meublaient à leur façon… Mais ça n’empêche :

Tu te rends compte qu’au fond, on pourrait dormir un peu ? En même temps sans tour de garde parce que la ferraillerie est au moins autant notre prison pour l’heure qu’une sorte de gros périmètre de sécurité ?

Peut être qu’ils devraient en profiter…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Ven 25 Avr - 21:02

Hyun Hee tenait un discours qui avait de quoi remettre Da Som d'aplomb. Enfin, en quelques sortes. Au moins, ce qu'il disait lui mettait du baume au cœur... Et puisque ça faisait longtemps que la lycéenne ne s'était pas sentie autant en confiance, elle ne pouvait plus qu'apprécier cette rencontre et cet instant. Pas qu'elle soit du genre à vouloir se faire chanter des louanges à longueur de journée. Loin de là. Mais dans de telles circonstances, c'est vrai que ça avait de quoi lui redonner un peu confiance en elle. Elle n'était pas totalement d'accord avec son vis-à-vis. Tout du moins, elle ne s'estimait pas plus solide ni même courageuse que ses camarades de classe qui avaient eux aussi réussi à rester en vie jusqu'à là.

Quand Hyun Hee évoque sa force pour ne pas laisser couler quelques larmes en de telles circonstances, un petit sourire étire les lèvres de la jeune femme. Dénué de moquerie ou de dédain. « Je préfère me dire que les choses auraient put être pires. Ce n'est qu'une petite coupure, après tout. » explique t-elle. Elle s'en étonnerait presque... Mais elle arrivait à dédramatiser, très certainement à cause de la relativité des choses depuis qu'elle était arrivée ici. « Et bon... C'est plus facile de faire bonne figure quand je suis en confiance. » admet-elle, toujours légèrement souriante.

Le jeune homme explique qu'il ne voyait pas encore le temps passer de la même façon qu'elle, n'étant sur l'île que depuis un mois. Da Som se contente d'acquiescer en silence, n'ajoutant rien à ce sujet... Le temps devait encore lui paraître relativement long. Il explique qu'il était tout de même surpris d'avoir tenu jusqu'à là. Elle l'observe un moment... Il n'était pas épais et pas menaçant pour un sou – même si elle se doutait que sur l'instant, elle était absolument pas objective. « Tu t'y prends comment pour survivre, du coup ? » demande t-elle, tout de même curieuse... Et preneuse d'astuces, si il en avait.

Un petit soupir amusé est lâché de sa part quand Hyun Hee parle de cette soudaine inspiration... Mais elle voyait ce qu'il voulait dire. Même s'il lui semblait optimiste, elle concevait parfaitement que ce n'était pas facile – voire même impossible ? - de le rester dans ces lieux...

A cette question d'ambitions, Hyun Hee explique qu'il aurait probablement fait du droit, visiblement pour ses parents. « Il n'y a pas quelque chose que tu aurais voulu faire en particulier, tes parents mis à part ? » demande la participante, intriguée. Après... Elle ne pouvait que comprendre les raisons que donnaient Hyun Hee pour ne pas faire des études législatives, s'il venait à s'en sortir. Et pour la question de ses projets à elle, la jeune femme secoue un peu les épaules. « Je ne savais pas trop, si ce n'est que je ne voulais pas faire de longues études. » explique t-elle. « Mais je pense que travailler avec des enfants aurait pu me plaire. »

Quelques questions au sujet de la musique sont posées à Hyun Hee, qui en profite pour préciser qu'il jouait du piano. Spontanément, Da Som a un regard pour ses mains qui – selon ce qu'elle peut juger malgré l'obscurité – semblent effectivement longues et finement musclées par la pratique de l'instrument. La question est bientôt retournée, à laquelle elle répond sobrement ; « Hmm... Ce n'est pas vraiment un hobby, mais j'aime bien tout ce qui est relatif à la mode. »

Da Som desserre un peu le tissu entouré autour de sa main, histoire de vérifier si l’hémorragie s'était un peu calmé. Elle secoue un peu la main pour la désengourdir, avant de vérifier le bout de ses doigts. Une petite marque de coupure est toujours visible, mais le sang ne coulait plus. De son côté, Hyun Hee explique qu'il n'avait pas de projet particulier pour le lendemain, si ce n'est celui d'essayer de tenir le coup. La lycéenne acquiesce sans mot dire, laissant le silence s'installer.

Le participant rompt à nouveau le silence, annonçant qu'ils pouvaient profiter de leur abris et de leur localisation pour se reposer sans craintes. Da Som opine ; spontanément, elle aurait proposé qu'ils montent la garde chacun leur tour. Mais à vue des intempéries et de la feraillerie, ça n'était effectivement pas nécessaire. « C'est vrai, tu as raison. Mieux vaut être en forme pour demain. »

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Mar 29 Avr - 10:42




Les choses auraient put être potentiellement pire, hein ? D’une certaine façon, cette affirmation sonnait fausse aux oreilles de Hyun Hee mais en même temps, Da Som avait raison. Elle était vivante après tout. Et bien portante. Sur cette île, la santé était finalement une faible donnée par rapport à la vie elle-même. Ca ne laissait pas beaucoup de zone de gris forcément… Parce que ça rendait tout soit blanc soit noir. La vie ou la mort.

Hyun Hee rend toutefois son sourire à la jeune fille alors que cette dernière lui admet se sentir en confiance. Lui aussi était dans cette situation. Sans aller jusqu’à dire qu’il était parfaitement détendu, Hyun Hee éprouvait néanmoins une sorte de calme intérieur qu’il n’éprouvait pas toujours avec Ihn Kyang. Parce que si Ihn Kyang lui inspirait généralement la sécurité vis-à-vis des agressions extérieures, il restait lui-même une personne dangereuse et, il fallait l’admettre : assez malsaine. A son opposé, Da Som semblait assez fraîche et peu voir pas menaçante.

Da Som s’intéresse néanmoins à sa survivabilité… Et Hyun Hee a un sourire un brin crispé. La question semblait tout ce qu’il y a de plus innocent mais il n’était pas trop fier de la réponse. Un ange passe donc avant qu’il ne se décide à rouvrir la bouche, admettant :

Des choses dont je ne suis peut être pas assez fier pour t’en parler, je t’avouerais.

Le tout avec un ton qui trahissait probablement son anxiété et sa peine, sûrement. Pourtant, une partie de lui était convaincue qu’Ihn Kyang était encore une bonne personne, quelque part au fond de leur relation qui ressemblait davantage à celle d’un maître et de son esclave. C’était de la pure utopie très certainement… Mais ne dit-on pas que l’espoir fait vivre ?

Si ça ne te fait rien, je préfèrerais qu’on n’en parle pas davantage.

De toute façon il n’imaginait pas Da Som capable de littéralement se prostituer pour avoir un peu de protection. C’était pas facile pour l’orgueil de réaliser qu’une jeune fille dans son genre avait à la fois plus d’aplomb, de colonne et d’amour propre que lui. Mais chacun devait faire ce qu’il fallait pour survivre n’est-ce pas ? Au fond, personne ne pouvait réellement juger de ses actes parce qu’ici, seul le résultat comptait.

Quant à ce qu’il aurait voulu faire de sa vie si ses parents n’avaient eu aucune influence dessus… Hyun Hee hausse les épaules, devant s’admettre qu’il n’était pas trop sûr.

Tu sais à ce moment là je pensais que j’avais encore le temps de voir venir. On ne réalise pas vraiment ce que ce genre de choix représente tant qu’on n’en est pas privé je suppose.

Pour ce qui était de Da Som, il l’imaginait sans mal avec des enfants à présent. Elle semblait douce mais ferme, ce qui était une bonne combinaison pour viser l’épanouissement, pour ne pas dire l’accomplissement de jeunes enfants. En tout cas, sincère :

Je te souhaite d’y parvenir dans ce cas.

Et comme elle semblait avoir un intérêt certain pour la mode (ce qui ne le surprenait pas beaucoup !) Hyun Hee ajoute dans un petit rire :

Peut être que tu confectionneras des lignes de vêtements pour bébé ou jeunes enfants pour ta propre marque alors !

Autant boucler la boucle n’est-ce pas ?! Néanmoins il semble temps de prendre un peu de sommeil et Hyun Hee s’étire légèrement, sans trop, histoire de se défaire d’une raideur. L’espace était un tout petit peu exigu bien sûr et le bruit à l’extérieur était épouvantable mais la fatigue accumulée était plus forte encore que tout ça et nul doute qu’il trouverait rapidement le sommeil. Se posant de manière à pouvoir étendre ses jambes, Hyun Hee vient poser sa tête contre un pan de tôle, fermant les yeux de manière mi-close et poussant un petit soupire fatigué.

Dors bien Da Som. Le premier qui se réveil ne part pas sans réveiller l’autre évidemment.

Et oui : il faisait confiance à sa partenaire pour le faire et pour ne pas en profiter pour lui planter le moindre couteau dans le dos. C’était peut être faire preuve de trop de confiance en elle mais peu importe. Parfois il fallait savoir lâcher un peu prise… Sinon on se risquait à perdre la raison…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   Mar 29 Avr - 12:47

Un court instant de silence passe, au cours duquel Hyun Hee semble plutôt mal à l'aise. Da Som ne comprend pas... Sa question ne lui semblait en rien gênante. Elle était juste curieuse de voir si son vis-à-vis pouvait éventuellement lui donner des conseils qui lui seraient utiles par la suite. La jeune femme penche un peu la tête, tout en fixant le lycéen d'un regard interrogateur. Quand finalement, il daigne finalement ouvrir la bouche pour lui répondre, son incompréhension ne peut qu'être exacerbée. Elle se retient de surenchérir, histoire de dire qu'il n'y avait probablement rien de plus honteux et malheureux que de s'en prendre à des étudiants sous la panique et la nervosité, comme elle avait pu le faire. Néanmoins, le ton employé par Hyun Hee la dissuade de dire quoi que ce soit. Elle reste un court instant à le regarder droit dans les yeux, comme pour essayer de deviner ce qui pouvait se cacher derrière ses dires... Mais puisqu'il lui demande s'il était possible qu'ils changent de sujet, elle abandonne. Tout de même un peu confuse de l'avoir mis dans l'embarras, elle acquiesce sans insister.

La question des ambitions personnelles du jeune homme est abordé... Et lui même ne semble pas trop sûr. Da Som ne pouvait que trop comprendre ce qu'il voulait dire ; quand ils étaient encore au lycée, c'était un peu dur de devoir choisir, malgré la pression mise là-dessus. Et bon... C'est sûr qu'ils auraient encore eut le temps d'y penser et de faire fausse route, s'ils n'avaient pas été amenés ici. Une fois encore, la jeune femme ne peut qu'opiner à ce qu'énonce son vis-à-vis. C'est clair qu'ici, le moindre petit détail de la vie courante prenait tout de même une certaine valeur.. Et c'était quand même un peu malheureux qu'ils ne s'en rendent seulement maintenant, quoi !

La jeune femme enchaîne à son tour sur ses projets d'avenir, bien qu'elle n'en soit elle même pas complètement certaine. Mais si Hyun Hee semble sincère quant aux souhaits de réussit qu'il lui adresse, aucun sourire n'étire ses lèvres cette fois-ci. Bon, elle reconnaissait que l'intention était là, et qu'elle était appréciable... Néanmoins, souhaiter ici à quelqu'un d'arriver à réaliser ses ambitions professionnelles, c'était un peu comme souhaiter à un cul de jatte de réussir à courir un marathon, quoi. Ou pas loin en tout cas, parce que c'est clair que Da Som était pas très optimiste. Elle se retient de partager ces pensées pas mal négatives, hochant la tête en répondant d'un ton quand même un peu blasé ; « Merci... » Ses lèvres s'arquent imperceptiblement à cette idée de ligne de vêtements – elle n'y avait jamais pensé. Et à y songer, ça aurait effectivement été quelque chose qui aurait put lui plaire, au-delà des idées qu'elle n'avait déjà eut.

Tous deux s'entendent sur le fait qu'ils pourraient profiter des prochaines heures pour se reposer un peu. Hyun Hee ne perds pas plus de temps pour essayer de se caler un peu plus confortablement. Il est rapidement imité par la jeune femme, qui étend comme elle le peut les jambes sur le côté, avant de placer son sac de manière à en faire un oreiller. Le silence – relatif encore une fois, vu le tintamarre extérieur – est rompu une dernière fois par le garçon, qui lui fait promettre de ne pas partir sans l'en avertir. « Entendu. Reposes-toi bien aussi. » conclut la jeune femme en jetant un dernier coup d’œil à son vis-à-vis. Elle ne tarde pas davantage à fermer les yeux, et étant plus fatiguée qu'elle ne pouvait le penser, à sombrer dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Tempête] In the wrong place, at the wrong moment ▲ feat. Hyun Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/RÉSERVÉ) GASPARD ULLIEL ≈ if you want justice you've come to the wrong place.
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» une phrase clé pour remettre les gens en place!! mais quelle phrase??
» Comment récupérer un peu de place sur votre disque dur


Lethal Instinct :: 
 :: Lieux de Défriche :: Ferraillerie
-