Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Tête à tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Tête à tête   Ven 15 Nov - 11:35




21 juillet, 19h50
Chantier de construction


Ihn Kyang avait, avec son tact et sa délicatesse habituelle, ordonné « assit » et « pas bouger ». Le tout avait été gratifié d’une pression adéquate sur son épaule pour que Hyun Hee se laisse effectivement tomber assit sur des sacs d’un vieux plâtre devenus un peu dur d’avoir prit l’humidité. Ambiance. Et le pire, c’est qu’être traité un peu comme un chien sur ce coup là n’avait pas empêché Hyun Hee de jeter à Ihn Kyang son petit air de chiot battu, prit en flagrant délit d’avoir pissé sur le tapis et désireux de recevoir des caresses de son maître quand même.

La vérité, c’est qu’Ihn Kyang avait prévu de faire un peu de repérage pas loin et qu’il avait décréter que Hyun Hee ne lui serait d’aucune utilité pour ça, voir qu’il serait une gêne. De fait, lui était sensé rester là à simplement attendre, tout seul, et ça ne l’emballait pas plus que ça. En réalité, donc, il n’avait rien du chiot punit après une bêtise mais Hyun Hee savait un peu l’impression que ça pouvait donner et ça avait un petit côté terriblement frustrant. Mais qu’importe. Parce que de toute façon, il ne pouvait rien y faire. C’était dans la nature d’Ihn Kyang d’être dominant et un peu brusque dans sa façon de dire les choses et là, maintenant, tout de suite, sur cette île… Sa méthode était celle qui leur permettait d’être vivants à tous les deux, même un mois après son arrivée sur l’île. Enfin presque un mois. Vingt-et-un jour en réalité. Et deux mois et une semaine pour Ihn Kyang. Incroyable qu’il semble toujours autant « s’amuser » même si des airs parfois graves et attentifs trahissaient le fait qu’il savait bien que la mort rôdait.

Bref… Toute cette digression pour dire qu’il était tout seul et abandonné dans ce chantier quoi. Entre ses mains, Hyun Hee tenait le couteau qu’Ihn Kyang lui avait en quelque sorte échangé contre son katana, priant pour n’avoir pas l’occasion de s’en servir. C’est que même après 20 jours, Hyun Hee ne se voyait toujours l’enfoncer dans un abdomen ni l’utiliser pour trancher une gorge. En fait, rien qu’à l’évocation de ces idées dans sa tête, ses doigts semblaient se convulser pour essayer de relâcher le manche du couteau et Hyun Hee devait fournir beaucoup de concentration pour que ça n’arrive pas, se créant des crampes douloureuses dans toute la main.

Comment est-ce que son partenaire faisait pour trouver ça facile ? Et au fond : comment faisait-il pour laisser passer ? Parce que s’il avait déjà caché des joueurs à Ihn Kyang pour que ce dernier n’en fasse pas son quatre heure, il avait aussi su fermer les yeux, parfois. A sa manière, Hyun Hee était devenu l’un des monstres de cette île. Il n’en était pas fier… Mais qu’aurait-il pu faire ? Ca avait été un peu « ça ou mourir » et malgré toute sa candeur naturelle, Hyun Hee avait l’instinct de survie. Et pour le moment, survivre ça voulait dire rester dans les bonnes grâces d’Ihn Kyang, quitte à devoir sur-jouer un peu. C’est dommage… Il y avait toujours eu une sorte d’alchimie entre eux et soudainement, il lui semblait que cette alchimie était vraiment trop noire.

Il y a un bruit… Et Hyun Hee se redresse très légèrement, sa tête sortant un peu de ses épaules nouées, tournant rapidement à gauche et à droite pour tenter de percevoir l’origine du bruit en question. On aurait dit un petit lapin (comme Ihn Kyang le disant si bien) guettant le prédateur à la sortie de son terrier ! Hyun Hee se relève pour aller se cacher derrière un pilier de support d’une structure inachevée, le cœur battant à tout rompre et son arme plaqué contre sa poitrine comme si ça avait pu le protéger correctement.

Au premier bruit se mêle des pas, légers et un peu hésitant, d’une démarche souple… Et Hyun Hee se risque à jeter un tout petit coup d’œil. Il voit là une jeune fille, jolie bien que ses vêtements défraîchit lui indiquent rapidement qu’elle était là depuis un moment… Ou alors les derniers temps avaient été très dur quoi. Il inspire profondément, tentant de calmer les battements désordonnés de son cœur… Et finalement, d’un bond sur le côté, Hyun Hee surgit devant elle, à trois mètres environs, son couteau dressé entre deux, s’écriant à voix basse (les effets de la panique couplés au désir de ne pas ameuter tout le voisinage peut être).

Ne t’approche pas !

Au moins la fille avait-elle immédiatement figée, avant même qu’il ne le lui ordonne. Les mains de Hyun Hee lui font mal tant elles sont crispé sur le couteau, ses jointures en sont blanches genre craie de tableau et finalement, il lui demande, un peu en panique :

Qu’est-ce que tu fais là ?

Et d’ajouter, impératif :

Laisse tes mains là où je peux les voir !

Avec un peu de chance, il avait devant lui une Rose bis. Mais bon, sur cette île, il fallait assez peu compter sur la chance malheureusement.

Qui es-tu ? Tu as tué des gens déjà ?

Elle pouvait mentir… Mais il pouvait quand même poser la question, n’est-ce pas ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Tête à tête   Mer 20 Nov - 11:28

So Yeon venait à peine de mettre un pied sur le terrain du champ de construction qu’elle regretta d’être passée par-là, mais il était un peu tard pour le contourner. Elle n’aurait jamais le temps de faire le tour et de rejoindre ensuite Chae Rin en forêt comme il était prévu. Elle avait déjà eu la chance de ne pas faire de rencontres ces derniers jours, évitant la ville comme la peste les jours suivants les nouvelles arrivées. Soucieuse pour sa camarade, elle décida de se dépêcher, marchant un peu plus vite tout en regardant un peu de tous les côtés, priant pour qu’il n’y ait personne. Cela faisait un bon moment qu’elle n’avait pas fait de mauvaises rencontres, après tout, elle évitait du mieux qu’elle le pouvait ceux dont la réputation commençait à se faire sur l’île. La fuite était sa seule solution, mais elle était plutôt soulagée de ne pas avoir eu à tuer depuis le temps qu’elle était ici, plus de mois déjà, bientôt trois et pas une seule fois, elle n’avait eu besoin d’ôter la vie. Les personnes qui pensaient devoir tuer pour survivre se trompaient, elle réussissait alors pourquoi pas les autres ? Finalement ses valeurs rejoignaient celles du délégué masculin de sa classe, mais de là à rejoindre sa cause, il y avait un grand pas à faire et elle n’était pas prête à le faire.

Evitant une des grandes allées centrales, elle avança le plus silencieusement possibles entres les petites allées, regardant autour d’elle. L’ambiance générale n’était pas des plus accueillantes et elle grimaça. Et à force de regarder partout sauf devant elle, elle heurta de la ferraille, manquant de tomber. Retenant une exclamation, elle contourna l’affaire et continua son chemin, remuant son pied qui avait heurté le matériel, plus de peur que de mal. Et la jeune fille crut avoir une attaque en apercevant un jeune homme surgir devant elle, couteau à la main. Elle sursauta violemment et s’arrêta, sentant son cœur battre la chamade. Elle ne réussit même pas à reculer d’un pas, trop fixée sur le couteau qu’il tenait dans les mains. Oh, elle ne comptait pas du tout approcher, qu’il ne s’inquiète pas et d’ailleurs, il semblait plus paniqué qu’agressif en le regardant. Restant figée, sans rien dire, elle tenta de respirer calmement et de rester la plus avenante possible, qu’il ne pense pas qu’elle était venue là pour lui soutirer sa vie. La panique s’entendit de nouveau dans sa voix quand il lui demanda ce qu’elle faisait là, elle n’eut même pas le temps de répondre qu’il lui demanda de garder ses mains bien visible. Elle leva légèrement les mains devant elle et put enfin reprendre le contrôle de ses jambes qui étaient restées figer et recula de deux pas en arrière. « Je…. Je ne vais rien te faire … Je ne veux pas de problèmes. Je-je … Je vais m’en aller si tu veux…. Je dois rejoindre quelqu’un, je passais juste ici car c’était plus rapide. » Elle n’arrivait pas à contrôler les tremblements de sa voix, le couteau l’impressionnait trop, il lui suffisait d’un mouvement pour la poignarder et ce n’était pas vraiment ce dont elle avait envie. Non vraiment pas.

Elle déglutit difficilement et l’entendit lui demander qui elle était et si elle avait déjà tué quelqu’un. Il n’avait qu’à la regarder d’un peu plus près pour avoir sa réponse, non ? Elle secoua vivement la tête. « Non... Non je n’ai tué personne. Jamais. » Elle espérait qu’il voit sa sincérité, car elle ne mentait pas. « Je … Je m’appelle So Yeon, je suis là depuis le 1er mai. » Et elle remarqua à quel point cela pouvait paraître dur à concevoir qu’elle n’ait pas tué en étant là depuis si longtemps. Il faut dire que la fuite lui avait permis d’éviter ça de nombreuses fois et elle n’avait de toute façon pas le profil d’une chasseuse. Elle tenait plus aisément, et sans le vouloir réellement, le rôle du lapin que celui du chasseur. La lycéenne tenta d’apaiser un peu la situation, tentant de poser des questions aussi, non sans réussir à éviter de jeter des coups d’œil fréquent au couteau qu’il tenait, ne sachant pas s’il hésitait ou non à s’en servir. S’il l’avait vraiment voulu il n’aurait peut-être pas pris le temps de poser ses questions et l’aurait tué dans la seconde où il aurait surgit devant elle, non ? Enfin c’est ce qu’elle espérait. Une question l’inquiéta aussi. « E-euh … tu es tout seul ? » Elle regarda rapidement aux alentours avant de reposer son regard sur lui. « Je ne te veux vraiment pas de mal d’accord ? S’il te plait, repose ça, je ne vais pas te sauter dessus, tu me maîtriserais en deux secondes … » Elle resta silencieuse un moment avant de reprendre. « Tu es là depuis longtemps ? » Elle n’osait pas lui demander son nom de suite, déjà, elle voulait s’assurer qu’il ne la considère pas comme un danger imminent et surtout… Qu’il range ce couteau. C’était tout ce qu’elle désirait là, maintenant. Ça la paralysait de le voir pointer ça sur elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Tête à tête   Jeu 28 Nov - 15:10




Visiblement, la fille en face de lui était au moins aussi stressée et en panique que lui. En même temps, ça ne voulait rien dire… Il l’avait surprise (à ce qu’il semblait) et dans l’immédiat, c’était lui qui avait l’arme… Même quand on était un tueur en puissance, ça devait aider à baliser ça non ? Quoi qu’il en soit, la fille annonce ne pas vouloir de problème. Ils étaient deux dans ce cas là… Mais à force de lui bourrer le crâne avec ses histoires de démons déguisés en anges, Ihn Kyang le rendait vraiment nerveux, peut être un brin parano… Alors il n’allait pas baisser sa garde aussi facilement. Un truc qui pouvait bien décrire Hyun Hee à ce moment précis c’était son désire de vivre, même jusque dans cet enfer. On ne réalisait jamais tant à quel point on tenait cher à sa vie que dans ce genre de moment, croyez-le.

Quant à « rejoindre quelqu’un », Hyun Hee se crispe d’avantage. Est-ce que c’était une façon subtile de lui dire qu’elle n’était pas toute seule ? Que quelqu’un d’autre finirait peut être par arriver ? Est-ce qu’elle cherchait à lui faire peur ? Hé bien bravo ! C’était réussi et la voix un peu plus aigue que désirer, Hyun Hee assure :

Moi non plus je ne suis pas tout seul !

Et posant une main contre son torse comme pour donner un peu plus de poids à ce qu’il disait, il ajoute :

Et moi mon duo il a déjà du chiffre au compteur !

Pas son cas, ça devait crever les yeux mais tant pis : aucun scrupule à se défendre en utilisant Ihn Kyang ! De son côté, l’étudiante lui assure n’avoir jamais tué personne… Mais comme on dit « y a un début à tout » et tant qu’à faire, Hyun Hee préférait éviter d’être la victime révélatrice de quelqu’un, surtout d’une fille, tout aussi mignonne soit-elle.

« So Yeon », puisque c’était son nom, lui fait ensuite une drôle de déclaration. Arrivée le 1er mai ?

Tu es de la classe originelle ?

Merci mais il savait compter hein ! Sauf que du coup, ça lui semblait un peu aberrant que cette fille, pas bien grande et plutôt maigrichonne ait survécue tout ce temps sans tuer qui que ce soit. Ca réveille un peu les instincts suspicieux de Hyun Hee qui se présente quand même :

Hyun Hee…

Lui ça pouvait s’expliquer par le fait qu’il était là depuis peu qu’il n’ait tué personne ! Et encore… Enfin disons que ça s’expliquait parce qu’il avait un peu mit en avant les talents particuliers de son duo quoi. Du côté de So Yeon :

Tu veux me faire croire que tu es là depuis presque trois mois sans avoir tué personne ? Jamais ? Même pour te défendre ?

C’était tellement gros que soit c’était vraiment vrai, soit So Yeon le prenait pour le plus gros pigeon qui soit. Pour ce qui était d’être seul, Hyun Hee avait déjà répondu, mais si elle voulait des précisions (ce qui se comprenait !), il explique :

Il va revenir. Il s’appelle Ihn Kyang et il est là depuis longtemps lui aussi.

Mais de fait, puisqu’il avait donné ces informations :

Toi tu voyages avec qui ?

Quelqu’un de dangereux ? Son regard fouille un peu l’endroit… Un peu trop rapidement, se donnant mal au cœur tout seul. Il en revient néanmoins très vite à la jeune fille en face de lui qui lui demande de lâcher son arme et Hyun Hee hoche négativement la tête.

Ici chacun joue de ses atouts et il y en a beaucoup qui se font passer pour plus faibles qu’ils ne le sont.

Hyun Hee ne voulait pas spécialement se faire avoir alors qu’il avait été prévenu. Certes, il était peut être un peu moins à cran mais même si le couteau ne pointait plus de manière menaçante, il revenait souvent dans la direction de la demoiselle pour l’encourager à ne pas broncher, pas même d’un battement de cil trop brusque !

Je suis là depuis le début du mois…

Vingt-et-un jours. Et il lui semblait que ça voulait dire vingt-et-un mois, déjà. Finalement, observant sur toute la longueur l’adolescente (pas dans un but pervers, uniquement par souci de ne rien manquer d’important) il demande :

Tu as une arme ?

Et de préciser rapidement :

Je ne veux pas que tu me la montre ! Juste que tu me dises si tu en as une et ce que c’est…

Comme malgré tout, la situation semblait à couteau tiré il ajoute :

Si tout se passe bien, on va tous les deux rester vivants et retrouver nos compagnons…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Tête à tête   Mer 11 Déc - 11:43

Elle ne savait pas qui du jeune homme qui lui faisait face avec son couteau ou d’elle était le plus effrayé par la situation. Mais c’était bien lui le plus dangereux, ce n’était pas elle qui tenait l’arme et elle ne se risquerait jamais à lui sauter dessus pour le désarmer. Elle n’était pas suicidaire. Elle l’observa silencieusement, mais eut du mal à détacher son regard de l’arme pointée sur elle. Ce n’était pas la première fois et cela ne serait sans doute pas la dernière, mais elle ne pouvait empêcher cette vague de peur qui la submergeait à chaque fois. Immobile comme il l’avait ordonné, bien qu’elle n’ait pas attendu son ordre pour ne plus faire un seul mouvement, elle remarqua qu’il s’inquiéta lorsqu’elle parla d’une personne à rejoindre et se mordit la lèvre inférieure. Elle n’eut pas le temps de préciser que cette personne l’attendait beaucoup plus loin, hors du chantier de construction, qu’il avait déjà réussi à l’intimider encore plus en lui disant qu’il n’était pas seul lui aussi. Sauf qu’elle avait l’impression que son compagnon de route n’était pas bien loin contrairement au sien à elle. La suite faillit l’achever quand il parla des personnes à qui son duo avait retiré la vie. Elle déglutit et fit un pas en arrière. Elle n’osa pas lever les mains devant elle, de peur qu’il le prenne pour une attaque ou autre chose. Il avait l’air un peu parano sur les bords aussi, non ? Mais qui ne l’était pas ici.

« Je … je … je suis toute seule ici. La personne que je dois rejoindre est dans la forêt. » réussit-elle à dire en bafouillant, tentant de le rassurer. Elle le regarda et put remarquer sa surprise quand elle lui annonça qu’elle était de la classe originelle. Elle était sûre qu’une question allait être posée sur le tapis. Comment avait-elle survécut jusque-là sans tuer qui que ce soit ? Elle hocha simplement la tête, muette. Finalement il se présenta aussi, mais elle put bien voir qu’il était toujours sur ses gardes, tout comme elle d’ailleurs. Elle donnerait tout pour qu’il abaisse ce couteau. Quand il s’intéressa de plus près à son tableau de chasse qu’elle avait présenté comme étant vide et qui l’était réellement, elle faillit soupirer. Pourquoi devait-elle toujours se défendre de n’avoir jamais tué personne ? Mais elle pouvait comprendre sa suspicion à son encontre. Elle secoua la tête de droite à gauche. « Jamais. Je ne mens pas, je te le promets. J’ai survécu autrement qu’en tuant. Ce n’est pas obligatoire à ce que je sache. Tu n’as vraiment rien à craindre, s’il te plait, baisse ton couteau. » Elle était vraiment mal à l’aise et effrayée, mais ce n’était rien comparé à ce qu’elle venait d’entendre. Elle blêmit en entendant le nom de la personne qui l’accompagnait, ses yeux s’écarquillant sous la surprise et la peur. « Ihn .. Ihn Kyang ? Tu … tu voyage avec lui ? » Elle fit deux pas en arrière, tremblant légèrement avant de regarder fébrilement autour d’eux, tel une souris craignant l’arrivée du chat. « S’il te plait … je … je ne veux pas de problèmes. Laisse-moi partir avant qu’il ne revienne. S’il te plait. » Elle ne voulait vraiment pas qu’il lui retombe dessus. Et sa dernière rencontre avec Eun Ae n’avait fait que confirmer cette idée.

Tentant de ne pas prendre ses jambes à son cou, surtout après la précédente révélation, elle ne put s’empêcher de regarder frénétiquement de tous les côtés, lui répondant malgré tout. Sa voix reflétait exactement l’état dans lequel elle était : nerveuse, apeurée, paniquée. Elle se contenta juste de répondre. « Avec Chae Rin. Elle fait partie de la vague qui a suivi la classe originelle. » Il y avait peu de chance qu’il connaisse son nom, bien qu’elle soit là depuis un moment elle aussi. So Yeon fixa de nouveau l’arme qu’il refusait de lâcher, il était encore soupçonneux à son sujet et elle ne pouvait pas l’en blâmer. « Je suis faible. » souffla-t-elle, avant de reprendre. « Demande-le à Ihn Kyang, il pourra confirmer. » dit-elle, amèrement. Elle n’avait vraiment pas de chance, quoi que, elle aurait pu tomber sur lui directement. Apprenant qu’il était là depuis le début du mois, elle resta immobile, sans rien dire, le laissant l’observer. Sand doute voulait-il s’assurer qu’elle n’avait pas d’objets menaçants à vue d’œil. Il lui demanda d’ailleurs de confirmer. Elle secoua la tête négativement. « Non je n’ai rien eu, à moins que tu considères une flûte à bec comme une arme. » Sa dernière phrase qui était sans doute là pour détendre un peu l’atmosphère la fit seulement hocher la tête. « Vu que je ne compte pas t’attaquer et que c’est toi qui tient le couteau, ça ne peut mal finir que pour moi. Pas pour toi. » Elle ne put s’empêcher de rajouter. « Surtout si … » Elle jeta de bref coup d’œil autour d’elle, toujours paniquée. « … si Ihn Kyang n’est pas loin. » Elle déglutit avant de reprendre. « Pourquoi est-ce que tu voyage avec lui ? » Pour avoir de la protection peut-être ? Qui serait assez fou pour s’en prendre à celui qui voyageait avec ce psycho… avec ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Tête à tête   Sam 14 Déc - 7:41




Hyun Hee se sentait toujours suspicieux, son cœur cognant assez fort contre sa cage thoracique. Il n’avait pas bougé d’un centimètre, ses pieds comme coulé dans le béton, tout juste bon à étirer le bras pour menacer d’un couteau dont il ne savait même pas se servir. Il n’était pas idiot : So Yeon était au moins aussi effrayée que lui et même si c’était moche à dire : ça avait un côté rassurant. Bien sûr, les choses n’étaient jamais, sur cette île, exactement ce qu’elles avaient l’air d’être… Mais il fallait aussi qu’il apprenne à ne pas tout diaboliser sinon il n’en sortirait assurément jamais vivant.

L’adolescente émet quelques précisions vis-à-vis de la jeune fille qui faisait équipe avec elle… Et Hyun Hee fronce un peu les sourcils, comme réfléchissant à cette information. Elles s’étaient drôlement éloignées l’une de l’autre non ? Pas qu’il puisse dire grand-chose cependant parce que lui-même n’avait aucune idée de l’endroit où Ihn Kyang avait été crapahuter après l’avoir abandonné ici. D’ailleurs, il y avait aussi toujours cette angoisse d’attendre indéfiniment sans qu’il ne revienne jamais… Un « accident de chasse », ça arrive vite, surtout ici.

So Yeon confirme qu’elle n’a jamais tué personne… Et Hyun Hee reste difficile à convaincre, bien qu’il se fasse un peu moins menaçant. Sa main redescend un peu… Pas complètement, signe que sa nervosité pétait encore l’échelle et qu’au moindre geste brusque, ça allait partir en cacahuète.

Ne me dis pas ce que je dois faire.

Le ton n’était pas agressif… C’était une simple demande. Il commençait à en avoir par-dessus la tête qu’on lui ordonne de faire ci ou ça… Dire qu’il se trouvait plutôt indépendant, avant d’arriver sur cette île ! Depuis qu’il y était, l’adolescent avait l’impression de ne plus avoir l’occasion de réfléchir par lui-même, c’était épuisant nerveusement ça aussi.

En tout cas, le prénom d’Ihn Kyang semble faire réagir instantanément So Yeon qui se raidit et blêmit d’un même coup. Ca le désarçonne un peu… Et excusez-le du peu mais Hyun Hee avait du mal à croire que son compagnon ait pu croiser la route de quelqu’un d’autre sans lui prendre la vie. C’était une bonne nouvelle en soit mais c’était déstabilisant oui… Il hésite de fait… Et se renseigne finalement :

Tu le connais ? Tu l’as rencontré ? Où ?

La jeune fille semblait tout à coup terrorisée et sa main s’abaisse encore un peu, hésitante. Si elle feignait, elle méritait réellement un trophée pour sa représentation par ce que ça hurlait de vérité quoi. Néanmoins, il se sentait coupable de voyager avec Ihn Kyang du coup et histoire d’amoindrir un peu la situation, il ajoute :

On ne connait pas forcément le même.

C’était quoi, la probabilité d’avoir deux Ihn Kyang sur cette île ? Elle devait être assez élevée quand même non ? Mais So Yeon semblait sûre d’elle ou en tout cas, sa frayeur faisait une fixation, ce qu’il ne pouvait pas vraiment lui reprocher. Une nouvelle raideur passe dans ses épaules au sujet de la flûte à bec… Et lui-même repense au katana qu’il avait eu et « cédé » à Ihn Kyang en échange de ce couteau qui lui semblait être aussi utile qu’un cure-dent depuis qu’il se sentait en situation d’urgence.

Je préférerais que ça ne finisse mal ni pour toi, ni pour moi.

Au moins était-il sincère à ce moment là… Mais So Yeon en revient à Ihn Kyang, ce qui l’angoisse à nouveau et puisqu’elle lui demande justification, il s’énerve un brin :

Et pourquoi pas ?! Tout le monde essai de tuer tout le monde mais lui ne me veut pas mal alors pourquoi est-ce que je ne ferais pas équipe avec lui ?!

Les larmes lui montent aux yeux, parce qu’il n’était pas quelqu’un de méchant et que forcément, les actes de son partenaire n’avaient pas son approbation… Mais il avait choisit de fermer les yeux pour survivre. C’est cette île qui commandait ce genre d’instinct de survie. Ce n’était pas sa faute !

Il m’a sauvé la vie plusieurs fois. Il ne fait que suivre les règles de l’île. Il en faut bien non ?

Sa voix était déjà moins assurée à ce sujet, forcément…

Si personne ne le faisait, les colliers exploseraient tous seuls, c’est ce qu’ils ont dit…

Et c’était terrible… Mais pour So Yeon aussi ça devait être un peu « mieux vaut les autres que moi », non ? Ils ne voulaient pas mourir et pour ça, So Yeon devait aussi compter sur la participation d’autres joueurs. Des joueurs comme Ihn Kyang. Qu’importe si c’était la vérité ou bien pas, c’était rassurant pour lui de voir les choses de cette manière et pour l’heure, il n’allait pas en démordre. Toutefois, comme la jeune fille était toujours aux aguets, son regard fouillant rapidement la pièce, il ajoute :

Il est partit il y a trop peu de temps pour revenir si vite.

Mais de fait, pour assurer ses arrières, il précise :

Mais pas assez pour ne pas être à portée de voix si je cris.

Alors ils allaient se calmer mais garder une attitude respectueuse…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Tête à tête   Dim 19 Jan - 2:08

Pourquoi est-ce qu’elle était passée par là ? Elle se maudirait presque d’avoir eu cette idée et surtout de s’être séparée de Chae Rin. Non pas qu’elles auraient pu se débarrasser du jeune homme qui se tenait devant elle, mais au moins, à deux, elles auraient pu l’impressionner et il les aurait laissé partir ? Là, rien n’était moins sûr. Elle avait juste peur qu’il ne prenne mal une de ses remarques ou qu’il prenne peur face à un de ses gestes qu’il pourrait mal interpréter, ce qui le pousserait à utiliser ce couteau. En tout cas, elle tâche d’obéir sagement et de répondre à chacune de ses questions, elle avait hâte qu’il se rende compte par lui-même qu’il n’avait rien à craindre. Elle ne supportait pas d’avoir ce couteau pointée vers elle. Alors qu’elle tente de le convaincre de baisser son arme, elle se tait brusquement. Ce n’était pas vraiment un ordre, mais juste une supplication, néanmoins, il n’avait pas l’air de vouloir obéir. Elle baissa les yeux et resta dans l’attente, c’était lui qui menait la discussion. Elle n’allait pas tenter quelque chose de stupide, du moins, il faudrait d’abord qu’elle se convainque elle-même de tenter quelque chose.

Et alors qu’elle n’aurait pas pensé pouvoir être encore plus mal à l’aise, il suffit à Hyun Hee de lui donner le nom de son camarade de route. Elle n’était plus véritablement mal à l’aise, non, elle était angoissée et ne désirait qu’une chose, quitter cet endroit à toute vitesse. So Yeon aurait voulu ne plus jamais à avoir croisé Ihn Kyang. Et la possibilité qu’il y ait un risque qu’elle le croise ici-même suffisait pour la rendre nerveuse au plus haut point. Elle lève les yeux sur son vis-à-vis, elle bafouilla quelques mots avant de réussir à répondre. Et ce maudit couteau qui n’avait pas bougé d’un pouce. « Je … je l’ai croisé il y a … peut-être un peu moins de deux mois. Dans la forêt si mes souvenirs sont bons. Je ne le connais pas plus que ça, mais je me souviens très bien de lui et je n’ai pas vraiment envie qu’il se souvienne de moi … » Si on compte en plus le fait qu’à chaque fois qu’il est dans les parages, elle se retrouve dotée d’une malchance qui la pousse à devoir faire face à des situations où sa vie pourrait la quitter dans la seconde. Elle préférait donc éviter grandement de se retrouver face à lui. Si ce n’était pas le même cela l’arrangerait mais combien de chance avait-elle pour que cela soit le cas ? Surtout que Hyun Hee avait bien précisé que leur duo avait tué plusieurs fois et cela ressemblait bien à Ihn Kyang.

Après cette information, elle lui cède l’identité de son arme, enfin si on pouvait considérer cela comme tel et fut contente d’apprendre qu’il n’avait pas de réelles intentions de la tuer, préférant que les deux s’en sortent vivants. Soulagement, mais pourquoi ne baissait-il toujours pas son arme ? Et l’idée que son compagnon puisse apparaître d’un moment à l’autre l’angoissait plus que tout, elle ne put s’empêcher de le remettre sur le tapis. Elle sursauta légèrement en l’entendant hausser la voix, s’énervant. C’était bien la dernière chose qu’elle voulait. Ce qu’il lui dit était vrai, mais elle eut du mal à croire la suite, qu’il ne veuille pas le tuer tout de suite, d’accord, mais plus tard ? Il y avait réfléchit ? Et ne parlons même pas de la couleur. Quoi que, elle ne savait pas si Ihn Kyang tuait en prenant en considération les couleurs. « Tu … tu fais ce que tu veux … Désolée. Tu as bien de la chance qu’il ne cherche pas à te tuer, tu es un peu l’exception. » Elle resta immobile tout en continuant de l’écouter, elle n’aurait jamais songé que son compagnon puisse tirer un quelconque plaisir à sauver une vie. L’histoire des colliers qui exploseraient si personne ne s’entretuait lui rappelait amèrement les règles du jeu. En effet. Mais on a toujours le choix n’est-ce pas ? Du moins c’est ce qu’elle s’efforçait de croire. Elle ne put s’empêcher de répondre sarcastiquement. « Oh quelle chance de l’avoir sur cette île alors … » Ce n’est pas comme s’il était le seul d’ailleurs.

Encore un peu inquiète de ne pas savoir à quel moment Ihn Kyang allait revenir, elle posa les yeux sur Hyun Hee qui se montra rassurant et menaçant à la fois. Il y avait mieux quand même. Elle espérait vraiment qu’il ne s’amuse pas à crier juste pour lui faire peur. Elle tâcha de rester calme et inspira doucement. « Depuis combien de temps vous faites route ensemble ? » Elle hésita un moment avant de se risquer à demander. « Et vous êtes de la même couleur ? Ou la couleur lui importe peu ? » Tuait-il vraiment pour le jeu ? Ou juste pour s’amuser ? Elle avait l’impression que Hyun Hee avait une image totalement faussé de son compagnon, ou alors il préférait fermer les yeux et se savoir en sécurité à ses côtés. So Yeon songea que ce serait justement aux côtés d’Ihn Kyang qu’elle se sentirait le moins en sécurité, mais elle se retient de le lui faire remarquer. Elle tenta une question neutre. « Vous êtes venus ici pour avoir un abri pour la nuit ? » Elle songea à Chae Rin qu’elle devait rejoindre. Faites qu’il ne tarde pas trop à la laisser partir, le couteau la tenait toujours en joue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Tête à tête   Mar 4 Fév - 7:28




So Yeon avait donc bel et bien déjà rencontré Ihn Kyang et ce dernier lui avait vraisemblablement laissé un souvenir impérissable. Ce qui le faisait pas mal tiquer aussi dans l’équation c’est que de fait, elle s’en était réellement sortit vivante. Qu’est-ce que cette fille avait pour que ce soit arrivé ? Certes, elle était jolie et Hyun Hee savait que son partenaire était sensible aux charmes en tout genre. Ihn Kyang était le genre d’homme qui prend ce qu’il aime… Est-ce que c’était arrivé ? Est-ce que So Yeon et Ihn Kyang… ? Entre curiosité et petite pointe de jalousie, rejetant par instinct de survie la faute sur So Yeon (il aurait été fou de contrarier Ihn Kyang) Hyun Hee se renseigne :

Qu’est-ce qui s’est passé ce jour là ? Ne me ment pas.

Pas qu’il s’en rendrait forcément compte mais bon… Quoi qu’il en soit, le fait qu’elle reparle ensuite de son association avec Ihn Kyang lui faisait espérer, dans un petit moment de folie, qu’elle n’essaierait donc pas de lui prendre sa place. Réalisant ce vers quoi ses pensées vagabondaient, Hyun Hee fait un ou deux pas en arrière pour sembler moins menaçant, baissant finalement son arme qui vient pointer vers le sol. Il ne s’en sépare toutefois pas, les doigts toujours soigneusement crispé sur le manche et les yeux braqués sur la jeune fille. Il n’oubliait pas non plus cette « autre personne » dans l’équation.

Alors qu’elle aborde sa « chance », Hyun Hee le prend comme une attaque, son cœur se mettant à battre fort. Elle ironisait la situation c’était bien ça ? Posant sa main libre contre son torse pour se désigner sans y penser, il demande :

Pourquoi est-ce que tu le prends comme ça ? Tu ne veux pas survivre et quitter cette île toi ? Tu es quoi ? Pro-non-violence ?

C’était utopiste : ils ne pouvaient pas rester dans ce mood. Lui aussi avait cru que si à un moment… Mais Ihn Kyang lui avait remit les idées en place… Et pas que lui ! Il avait été agressé et son compagnon était intervenu. Sans lui, comme il l’avait dit : il serait mort.

Peut être qu’on devrait tous rester à ne faire qu’attendre que nos colliers explosent ? Ce qui nous assurerait que personne ne quitterait jamais l’île sûrement. Tu n’as pas de la famille qui t’attend ? Des amis ?

Hyun Hee a un petit mouvement de la main pour balayer le sujet. De toute façon, la convaincre du bienfondé des actions d’Ihn Kyang aurait été comme la convaincre d’essayer de se battre avec lui pour le tuer, ce qui était absurde. A propos de sa curiosité, notamment à propos de la durée de sa collaboration avec Ihn Kyang, Hyun Hee répond :

Je l’ai retrouvé à mon arrivée sur l’île, par hasard. Je suis arrivé le 1er juillet.

Il y avait bien moins longtemps qu’elle donc. Elle avait parlé d’une rencontre avec Ihn Kyang il y avait déjà deux mois après tout. Enfin même plus que ça : elle lui avait dit être arrivée le 1er mai avec la classe originelle mais il avait encore du mal à s’en convaincre. Pour ce qui était des couleurs, Hyun Hee reste silencieux… Avant d’admettre :

Pour le moment ma couleur ne l’intéresse pas.

Peu de chance pour qu’ils aient la même. Proche du zéro même. Mais qu’importait puisque :

Ihn Kyang m’a dit que le volontaire se baladait avec un type d’une autre couleur. Ca veut dire qu’au moins deux personnes de couleurs différentes se baladent ailleurs. Je serais moins difficile à tuer que ces deux là, je ne représente pas un danger.

Et lorsque ce serait le cas, peut être qu’il se serait endurcit ? Peut être qu’il saurait se défendre en cas d’attaque, voir mener celle-ci… Peut être même qu’Ihn Kyang serait blessé. Ciel… Est-ce qu’il se mettait à penser comme lui ? Serait-il réellement capable de le tuer un jour ? Quant à l’abri :

Nous ne resterons pas. Pourquoi tu te renseigne ? Tu comptais repasser plus tard ?

Sur le ton de l’homme méfiant qui n’appréciait pas trop cette idée, bizarrement…

Pourquoi tu ne fais pas équipe avec plus de gens si tu es vraiment ce que tu prétends être ? Des gens de ta classe. Tu ne me feras pas croire qu’ils ont décidé de tous jouer le jeu si ? J’ai entendu dire que l’un d’eux voulait faire un groupe de gens « pacifiques ».


Spoiler:
 



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Tête à tête   Sam 15 Mar - 23:44

Se souvenir de sa dernière rencontre avec Ihn Kyang ? Il y avait mieux comme histoire à se raconter autour du feu, non ? Mais après tout, elle n'était pas en position de force – comme si elle l'avait déjà été d'ailleurs – ce n'était pas elle qui tenait l'arme, et encore faudrait-il qu'elle en ait une et qu'elle s'en serve. La jeune fille, toujours les yeux fixés sur le couteau que tenait Hyun Hee, réussit à lever les yeux vers le jeune homme avant de lui raconter brièvement ce qui s'était passé. « J'étais dans la forêt, seule à l'époque, et j'avais réussi à éviter de me retrouver face à face avec un étudiant en allant un peu plus en hauteur … sauf que je suis tombée sur Ihn Kyang qui a trouvé amusant de tester ma volonté de ne pas tuer. Il m'a poussé pour que je tombe aux pieds de l'étudiant que j'avais évité afin que je le tue en me défendant. » Elle détourna la tête. Quel sadique. « J'ai réussi à m'en tirer sans le tuer et en courant très vite avant de me réfugier dans un arbre. » La jeune femme soupira. « Et à chaque fois que je tombe sur lui, je me retrouve dans ce genre de situation, sauf que ça n'a pas encore fonctionné … et j'espère que ça ne fonctionnera jamais. » Voilà, satisfait de la petite l'histoire du jour ? Elle trouvait l'attitude de Hyun Hee étrange par rapport à Ihn Kyang, approuvait-il tous ces actes ? Elle n'avait pas vraiment envie de le savoir, mais rien que pour rester avec lui, elle ne pouvait pas comprendre.

So Yeon se sentie légèrement plus rassurée quand elle vit que le couteau s'abaissait pour au final ne plus être pointé dans sa direction. Peut-être commençait-il à se rendre compte qu'elle ne lui sauterait pas dessus. En tout cas il eut l'air de mal prendre son ironie quant à la présence d'Ihn Kyang sur l'île, lui qui jouait totalement le jeu. Combien de fois on lui avait posé les mêmes questions, finalement elle ressemblait bel et bien à son vis-à-vis masculin, Han Guk. Elle n'eut pas vraiment le temps de répondre qu'il continuait, défendant presque l'attitude de son partenaire. « Parce que tu crois vraiment que tu vas partir d'ici ? Et si jamais toi et Ihn Kyang n'avaient pas la même couleur, qu'est-ce que tu pense qu'il va se passer ? Parce que tu ne partira pas d'ici si vous avez une couleur différente, tu le sais ça ? Et ce n'est sans doute pas toi qui le tuera. » C'était un peu sec dis comme ça et elle dut reprendre une bonne inspiration avant de reprendre. « Bien sur que j'aimerais partir d'ici, que j'ai de la famille … et mes amis … ils sont venus ici en même temps que moi, la majorité sont morts, ils se sont entre-tués pour la plupart. » Ils n'avaient clairement pas la même vision des choses, si elle était utopiste, alors lui ? Il croyait vraiment qu'Ihn Kyang allait lui laisser la vie sauve si jamais leurs couleurs ne sont pas unique. S'il a un peu de chance, peut-être bien qu'elles sont semblables, mais il y avait une chance sur quatre pour qu'elles le soient.

La jeune fille recula un peu, elle s'était un peu énervée, mais il ne fallait pas qu'elle oublie qu'il avait toujours l'arme entre les mains. Elle apprit ensuite qu'ils faisaient équipe depuis son arrivée, le 1er juillet, elle hocha simplement la tête avant que l'histoire des couleurs ne revienne sur le tapis. Ça ne l'intéressait pas ? À la bonne heure. « Alors tu es chanceux pour le moment. » Elle l'écouta lui parler du volontaire et de son partenaire, qui ont des  couleurs différentes. Elle trouverait presque ça naïf de se rattacher à ça. Elle ne connaissait rien du volontaire, elle l'avait seulement aperçu dans le bateau et avait tout fait pour ne pas le croiser depuis son arrivée. « Quand bien même, je demanderais presque à voir ce qui va se passer quand vous découvrirez vos couleurs, je pense que tu n'auras même pas le temps d'être déçu par sa réaction si vos couleurs ne sont pas identiques.Car si vous voulez vraiment partir d'ici, il va bien falloir qu'une seule couleur subsiste. » Et ça n'arrivera sans doute jamais vu tous les arrivages de nouveaux étudiants et l'ignorance dans laquelle ils étaient tous quant au nombre restant d'étudiants, comment pouvaient-ils savoir que là, actuellement, il y avait bien quatre couleurs restantes. Peut-être qu'il en restait que trois, ou même deux. Et quand il n'en restera qu'une, qui le leur dira ? Le jeu s'arrêtera tout simplement ? C'était une vision encore plus utopiste que la sienne.

Elle accrue encore sa méfiance en lui posant une simple question et elle se contenta de répondre calmement. « Non, je tiens juste à éviter les endroits où vous vous trouvez. Question de survie. » Elle ne voulait rien d'autre, comme si elle, elle allait revenir pour les égorger en pleine nuit. Elle avait déjà du mal à tuer une araignée. Le jeune homme enchaîna avec d'autres questions à son égard et So Yeon  baissa les yeux. Ne pouvait-il pas la laisser partir ? Elle voulait juste retrouver Chae Rin. Elle fut par contre surpris d'entendre que les projets d'Han Guk avaient atteint leurs oreilles. « En effet, mais son projet … est un peu trop utopiste pour moi. Convaincre tout le monde d'arrêter de s'entre-tuer ? S'il y avait plus de gens comme lui et moi, ça aurait pu marcher, malheureusement certains deviennent des psychopathes en puissance une fois ici. » Elle releva les yeux, mais détourna le regard, fixant des câbles qui jonchaient le sol. « Si on me laisse le choix, je préfère ne pas être dans un trop grand groupe, c'est beaucoup plus repérable, mais je n'abandonnerais pas mes camarades s'ils viennent me demander de rester avec moi. » En entendant un bruit sourd dont elle n'arrivait pas à identifier la provenance, ni la distance, elle tourna vivement la tête, regardant un peu partout. Si elle pouvait partir avant qu'il ne revienne, cela l'arrangerait. Elle jeta un coup d'oeil à Hyun Hee. « Alors, tu vas laisser Ihn Kyang se charger de moi ou tu vas me laisser partir ? Si ça peut te rassurer, je compte partie en courant sans me retourner et je ne reviendra pas sur mes pas. » Elle n'était pas vraiment suicidaire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Tête à tête   Mer 19 Mar - 9:08




So Yeon lui raconte sa petite histoire… Et honnête, Hyun Hee ne manquait pas d’empathie. Il aurait pu frissonner pour elle ou même se montrer râleur vis-à-vis d’Ihn Kyang et de ses jeux morbides. Sauf que la jeune fille avait cet air de mépris vis-à-vis de lui qui l’en empêchait. Enfin… Ce n’était peut être pas ça en réalité… Mais Hyun Hee était à cran, tout comme elle-même si elle se plaisait visiblement à croire le contraire. Lui ne se trouvait pas très différent de cette fille sauf qu’elle elle préférait attendre que les colliers explosent pour se donner bonne conscience. Et en même temps, elle prouvait qu’elle jouait la survie. Au fond, Hyun Hee était de plus en plus convaincu qu’il avait à faire à une menteuse.

Il savait qu’Ihn Kyang avait un côté joueur comme un chat qui s’amuserait avec une souris agonisante… Mais de là à répéter le même petit jeu sans cesse ? So Yeon en faisait trop à son gout et se défendait bien trop de tout acte criminel. Quand bien même elle disait vrai en affirmant ne pas avoir levé la main sur qui que ce soit, il la trouvait presque plus dangereuse qu’Ihn Kyang. L’inactivité pouvait être pire que le mal qu’elle prétendait combattre sur cette île.

So Yeon fait ensuite le tour de sa situation à lui, se plaisant visiblement beaucoup à lui faire la prémonition de sa mort. Pour quelqu’un qui se voulait « pacifique » et tout ce qui va avec, ça détonait grave. La voilà qui essayait de lui faire entrer dans le crâne qu’Ihn Kyang allait le tuer dans les plus brefs délais. Qu’une fois sa couleur en tête, il ne lui laisserait même pas le temps de comprendre la situation avant d’en finir avec lui. C’était peut être vrai, mais So Yeon présumait beaucoup des forces d’Ihn Kyang et sous-estimait allègrement les siennes, à son avis.

Ca te plaît ? De jouer les bulldozers psychologiques. Tu essais de faire quoi au juste ? De me pousser au suicide ? Ou de me séparer d’une personne qui me veut actuellement du bien ? Tu es jalouse ? Parce que toi tu te retrouve miséreuse à devoir courir en attendant que ton collier n’explose ? Enfin… En ne faisant « soi-disant » que ça.

Il la jauge un peu du regard, sourcils froncés… Elle avait semblé bien cette fille au début… Et puis la situation tournait au vinaigre. Pourquoi s’entêtait-elle à vouloir le séparer de ce qui le maintenant en vie ?

Tu crois m’apprendre les risques ? Tu as croisé Ihn Kyang deux ou trois fois dans ta vie et tu penses que tu en sais plus que moi sur la situation, alors que je le connais depuis plusieurs années et qu’en ce moment je suis avec lui tous les jours, presque à toutes les heures ?

Elle voulait lui faire peur ? Le faire se retourner contre Ihn Kyang ? C’était de la manipulation à ce stade ou en tout cas, ça y ressemblait drôlement et Hyun Hee se révoltait contre ça.

Je sais comment est Ihn Kyang. Et je ne l’approuve pas. Mais je trouve tes méthodes encore plus perfides.

Il avait un peu l’impression qu’elle espérait qu’il fasse le sale boulot à sa place pour garder ses mains bien blanches. Or pour le moment il n’en était absolument pas question. Et rien ne pouvait permettre d’assurer que leurs couleurs étaient différentes ni que le jour venu, ce ne serait pas lui qui ferait ce qu’il fallait. Bien sûr que les chances étaient faibles… Bien sûr que lui-même fondait assez peu d’espoir dessus. Un peu d’espoir c’était toujours mieux que pas du tout.

Tu ne sais rien de moi. Ni de notre relation. Tu devrais éviter les jugements hâtifs.

Quant aux utopistes et aux autres, puisque So Yeon semblait malgré tout vouloir se placer du côté des « gentils », il affirme :

En réalité, je te trouve extrêmement nocive et cruelle. En fait, je te trouve manipulatrice.

Non, il n’allait pas le cacher puisqu’elle non plus ne cachait pas ses pensées ! Il y a ensuite du bruit… Et Hyun Hee fouille un peu l’endroit des yeux, se demandant si c’était Ihn Kyang ou quelqu’un d’autre. Il en revient à So Yeon qui le brusque un peu dans cette situation et Hyun Hee lui envoi un petit regard aigu avant de lui faire un signe de la tête pour qu’elle s’en aille, commençant lui-même à se trouver une nouvelle cachette. Il en avait fait, des rencontres désagréables sur cette île… Mais c’était bien la première fois qu’on tentait de l’embobiner pour essayer de créer un conflit potentiellement mortel entre Ihn Kyang et lui. Et quelque chose lui disait que ces ennemis là, qui rompait le pain de la discorde et de la guerre psychologique étaient encore plus à craindre que les autres…

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Tête à tête   Dim 25 Mai - 17:43

Elle ne savait même pas pourquoi elle essayait encore de le convaincre qu'Ihn Kyang était tout sauf bon pour lui. Mais après tout, qu'est-ce que ça pouvait lui faire que ce dernier le tue au final ? Rien, ça ne la regardait pas, mais elle aurait sans doute de la culpabilité qui aurait pointé le bout de son nez si jamais elle apprenait qu'il avait été tué par Ihn Kyang et qu'elle n'avait rien tenté pour essayer d'empêcher ça. Quoi qu'elle disait, elle avait l'impression de le dire de travers, d'en dire trop ou que sais-je encore. Elle avait intérêt à filer vite de cet endroit si elle ne voulait pas qu'il utilise son couteau, lassé de ce qu'elle racontait. Mais elle ne comprenait pas à quel point on pouvait être aussi aveugle. Où alors il en avait pleinement conscience, mais il préférait jouer l'aveugle et faire la sourde oreille ?

So Yeon tente néanmoins une nouvelle fois de lui remettre un peu les idées en place, en lui exposant la situation, mais il n'avait pas l'air d'apprécier. Encore une fois. La coréenne était très loin d'être méchante ou même malsaine dans ses intentions, mais ce qu'il venait de lui dire lui fit assez mal. C'était réellement ce qu'on pouvait penser d'elle quand on lui parlait ? Elle secoua la tête, un peu désemparée avant de répliquer platement. « Tu sais quoi ? Pense ce que tu veux de moi, je pense que je vais essayer d'arrêter de compatir à la situation de personne que je ne connais pas. » Si elle lui avait plombé le moral et bien qu'il soit rassuré, le sien venait de descendre au plus bas. Elle n'avait qu'une envie, quitter cet endroit au plus vite, partir loin de ce garçon qui ne l'écoutait pas et qui se méprenait sur elle, mais aussi partir loin de l'endroit où se trouvait Ihn Kyang.

Elle écouta la suite avec un regard assez vide, tentant néanmoins de paraître intéressée, elle ne voudrait pas l'énerver encore plus. Elle voulait juste repartir vivante de cet endroit. Et qu'importe ce qu'il pense d'elle. « Eh bien, si tu le sais, tant mieux pour toi, je ne dirais rien de plus. » La jeune fille allait se contenter du stricte minimum jusqu'à ce qu'il décide qu'elle puisse quitter son champ de vision. Mais elle ne put s'empêcher de tiquer sur le mot méthode. Pardon ? Elle releva les yeux vers lui, surprise et presque indignée. « Mes méthodes ? Désolée de me préoccuper de toi et de ce que tu pourrais devenir, même si on ne se connaît pas... » Trop bonne, trop conne comme on disait si bien.

Décidément, elle n'aurait jamais du couper par ce chantier. Elle garda les yeux baissés, pour éviter tout confrontation visuelle, mais c'était bien la première fois qu'elle se retrouvait dans cet état après avoir discuté avec une personne sur cette île. « Ouais la prochaine fois j'éviterais... » Qu'il lui dise de partir, il n'avait pas l'air de la porter dans son cœur, alors pourquoi ne lui disait-il tout simplement pas de partir loin d'ici. Mais il n'avait pas l'air d'avoir fini. Surtout en ce qui concernait la façon dont il la cernait. Cruelle ? Manipulatrice ? Elle en connaissait des gens qui collaient à ces adjectifs sur l'île, mais elle ? C'était vraiment ce qu'il pensait d'elle ?

Elle resta muette, un peu choquée qu'on la qualifie ainsi après tout ce qu'elle fait et pas fait sur cette île. Elle avait toujours aidé ceux qu'elle croisait s'ils ne se montraient pas agressifs envers elle et elle n'avait jamais été violente. C'était un choix et elle l'assumait. Ihn Kyang lui avait fait un lavage de cerveau pour qu'il considère comme des ennemis tout ceux qui tentaient de l'aider ? Ce n'était certainement plus son problème. « Très bien. Merci pour cette qualification, ça me touche beaucoup. » dit-elle sèchement, une première. « Si tu pense que je suis une manipulatrice, soit, pense le, mais ce n'est certainement pas moi qui suis la première dans ce domaine. » dit-elle en pensant évidemment au compagnon de route du jeune homme.

La jeune fille serra l'anse de son sac quand elle entendit du bruit, prête à courir le plus vite possible. Elle jeta un coup d'oeil à Hyun Hee avant de voir qu'il l'autorisait à partir. Enfin. Elle ne lui adressa plus un regard, ni même un mot et partie dans le sens opposé au bruit qu'elle avait entendu. Tant pis pour le détour, elle avait perdu du temps, mais elle ne tenait certainement pas à croiser Ihn Kyang, ni même à s'attarder dans cet endroit. So Yeon ne l'espérait pas, mais désormais elle attendrait presque que le nom de Hyun Hee sorte des hauts-parleurs, confirmant qu'elle avait raison. Mais si c'est le cas, il l'aurait compris bien trop tard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Tête à tête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tête à tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Lethal Instinct :: 
 :: Zones Industrielles :: Chantier en construction
-