Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Hum ... happy birthday ? - Hye Sung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Dim 25 Aoû - 21:31


21 Juin
15h


So Yeon tâcha de s’appuyer contre la première chose qui lui venait, en l’occurrence une pierre tombale. Sympa. Elle recula et finit par basculer en arrière, finissant sa chute allongée. Elle soupira et se massa la tête, elle s’était cognée très bêtement contre une pierre en trébuchant sur une racine. Quelle idée de couper par le cimetière, mais au moins elle avait peu de chance de faire de mauvaises rencontres. La jeune femme se redressa, s'asseyant et passa sa main sur son front, elle saignait un peu, elle avait dû s’ouvrir quoique légèrement vu qu’elle n’avait pas l’impression que le sang coulait abondamment. Elle avait juste été sacrement  assommée et un peu désorientée sur le coup. Elle tourna la tête de chaque côté, ayant bêtement lâché un cri en trébuchant, elle espérait que ça n’avait attiré personne. Se relevant, elle fit quelque pas, encore un peu hésitant avant de reprendre sa route, rejoignant la ville qui était la base une mauvaise idée vu le nombre de mauvaises rencontres que l’on pouvait y faire. La plupart des nouveaux arrivants ou juste les plus faibles se dirigeaient bien souvent en ville pour trouver un meilleur refuge ou de la nourriture, mais ceux qui arrivaient à tuer sans hésiter l’avaient bien compris et certains les attendaient. Approchant de la ville, elle voulut éviter le coin qui regroupait le skate parc et le garage principalement et contourna donc afin d’atteindre la partie de la ville la moins fréquentée, enfin c’est ce qu’elle avait remarqué lorsqu’elle y était venue certaines fois. Le centre commercial était un véritable piège par contre.

La jeune femme continua sa route, tâchant d’être discrète, ne comptant plus le nombre de fois où elle s’était limite jetée au sol, dans les hautes herbes. Elle tâcha également de contourner la piscine municipale, y ayant déjà vu plusieurs personnes et rejoignit ce qu’elle semblait le moins « dangereux », le studio d’enregistrement. Logiquement, il n’y avait pas de nourriture, pas grand-chose d’intéressant donc elle ne devrait croiser personne. Elle avait juste besoin de se poser un moment, ses jambes n’allaient pas tenir bien longtemps à force de fuir sans cesse. La plupart des personnes qu’elle rencontrait voyait en elle une proie facile, petite et toute fine, incapable d’attaquer, de se défendre. En effet, sauf qu’elle courrait vite. Et elle avait réussi à développer un don pour se cacher, surtout en hauteur, asse pratique. Mais là, elle avait les jambes dans un sacré état, pareil pour ses bras qui commençaient à se plaindre du traitement qu’elle leur infligeait à chaque montée. So Yeon se dirigea vers le studio, rasant les murs et toujours discrètement, pour le moment elle n’avait croisé personne, par chance. Finalement elle poussa la porte du studio, tâchant de la refermer correctement, résistant même à l’envie de la bloquer de l’intérieur, ne sachant pas si quelqu’un de menaçant se trouvait à l’intérieur. La fuite restait toujours la meilleure solution à ses yeux.

Elle avança le long d’un couloir, la moquette était usée et on ne pouvait même pas savoir quelle était sa couleur de base. Elle poussa une porte, puis deux, personne pour l’instant. Elle se surprit à regarder les disques vinyles, comme si elle visitait tranquillement un endroit. Bon il ne lui restait plus que les bureaux du fond qui semblaient être des salles d’enregistrements, elle avança silencieusement et poussa l’une des portes. Rentrant dans la salle de mixage, elle passa la tête dans une salle qui contenait des instruments de musiques. Mais c’est qu’elle pourrait presque repartir avec une guitare tiens, pour aller de pair avec sa flute à bec qu’on lui avait gentiment attribué au début de cet enfer. Elle soupira et se dirigea vers le deuxième studio, poussant la porte. Elle regarda de tous les côtés, rentrant dans la pièce de mixage avant d’entendre un drôle de bruit de l’autre côté de la vitre, qui la fit sursauter et reculer, refermant la porte au passage. Elle sentit son cœur s’affoler et tâcha de respirer plus lentement, se calmant. Le bruit réitéra de nouveau, la refaisant sursauter. Mais qu’est-ce que c’était ? On dirait une sorte de grincement très aigue, comme un couinement en fait. Elle jeta un coup d’œil à la porte qui menait à la salle d’enregistrement, elle était presque fermée. C’était sans doute un vieux disque qui tournait encore. Elle s’avança vers la porte et la poussa avant de reculer de nouveau contre la porte quand elle aperçut quelqu’un, mais faisant tomber au passage une guitare de son socle qui était derrière la porte. Elle grimaça en entendant le bruit avant de se retourner vers le jeune homme assis par terre, avec un objet assez bizarre dans la main. Il avait l’air aussi surpris qu’elle. Elle le jaugea immédiatement : allait-il lui sauter dessus pour tenter de la tuer ou était-il juste venu se réfugier ici pour être tranquille ? Elle préféra rester près de la porte pour l’instant. « Euuh … C’est toi qui fait ce drôle de bruit ? » elle montra d’un signe de tête ce qu’il tenait dans sa main. Son visage lui était inconnu, il n’était pas de sa classe. Elle ne savait pas si c’était une bonne idée de lui dire qu’elle venait juste ici pour se reposer, qu’elle ne l’attaquerait pas, de toute façon, elle ne lui ferait pas grand mal. Elle déglutit avant de reprendre. « Je ne veux pas te déranger, je peux m’en aller si tu veux. » Elle ne pouvait pas vraiment empêcher le ton de sa voix d’être craintif, mais elle maitrisa son envie de fuir, juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Jeu 5 Sep - 0:30

Hye Sung s'était réveillé de mauvaise humeur. Un goût amer en bouche. Sa nuit avait été agitée par plusieurs cauchemars auxquels il ne trouvait pas le moindre sens... La vague à l'âme, l'esprit encore embrumé par une nuit aussi courte que désagréable, il était resté étendu un moment sur un vieux matelas, le regard sondant le plafond décrépis. Une araignée avait beau être passée dans sa ligne de mire, il n'y avait pas porté la moindre attention. Fait étrange, dans le sens où depuis son arrivée, le jeune homme avait toujours accordé de l'intérêt pour des choses insignifiantes. Rien que pour passer le temps. Occuper son esprit toujours proie à ce climat malsain et tendu, et qui pourtant, restait intact malgré les péripéties de ce dernier mois. Sur le moment, il avait eut l'impression d'être face à un grand vide. Quand soudain, une pensée lui était venu à l'esprit.

Le 21 juin. Ça faisait un moment que Hye Sung n'avait plus compté les jours. Pourtant, par un hasard inexplicable, il avait soudainement eut la certitude qu'on était bien ce jour-là. Le jour de son anniversaire. Le jour de ses vingt-ans. Jamais le jeune n'aurait pensé atteindre cet âge. Dans ce contexte-ci, tout du moins. Chez lui, à Suwon, la donne aurait bien été la même. A moins qu'une sombre fatalité ne se soit abattue sur lui, mais... Les chances étaient malgré tout réduites, n'est ce pas ? Cette sombre fatalité s'était pourtant bel et bien abattue. Mais bien plus malsaine, plus sadique que n'importe quelle autre qui aurait put lui apporter une mort rapide et sans douleur. La nuit du 15 mai, où on l'avait emmené sur cette île maudite. Plus d'un mois s'était déroulé depuis... Déjà. Le temps était passé étrangement vite. Mais tout aussi lentement... Hye Sung aurait juré ne pas tenir aussi longtemps. Quelque part, il était heureux d'être encore en vie. Mais en même temps, comment peut-on être heureux d'être en vie ici ? Malgré toutes ces pensées, le jeune homme essayait de rester optimiste ; au moins, il était en vie. Et en tant que tel, une chance infime de partir de cette île, un jour, et de retrouver une vie normale.

S'accrochant à ce maigre espoir de pouvoir un jour rentrer chez lui, le jeune homme s'était levé. Pourtant, ce goût amer lui restait en bouche... Mais pour des raisons bien différentes cette fois-ci. La perspective d'un anniversaire ici, c'était... Pas terrible, hein ? Quand il était encore à Suwon, et même après son arrivée ici, il avait longuement pensé à comment ça aurait pu se dérouler. Voir ses potes, finir beurrés comme des petits Lu, faire et dire n'importe quoi... Quel jeune lambda n'aurait pas souhaité ça, pour fêter cette double décennie ? En tout cas, il était dégoûté que toutes ces belles perspectives ne puissent pas se dérouler. Du coup, le programme de la journée semblait tout trouvé ; se morfondre dans un coin, et continuer à fantasmer sur cet anniversaire qui aurait pu avoir lieu. Le jeune homme se connaissait ; ces instants ne duraient jamais bien longtemps... Et dès demain, il serait retrouvé sa vraie nature, pour ainsi dire. Celle du Hye Sung qui attend que le temps passe, les mains dans les poches, qui cherche des théories existentielles foireuses, avant que sa concentration ne soit interrompue par un élément extérieur quelconque.

Il avait quitté le vieil appartement qu'il avait squatté pour la nuit, avant de traîner au hasard... Quand l'enseigne d'un studio d'enregistrement avait attiré son attention. Ayant la flemme d'aller plus loin, et songeant que personne n'aurait l'idée de venir ici, il avait décidé d'y élire domicile pour les prochaines heures. Le couloir et les différentes pièces sentaient un peu le renfermé, et témoignaient d'une autre époque. Sans être connaisseur en instruments d'enregistrement, il lui avait semblé que ceux-là dataient un peu. Après avoir fait le tour du bâtiment, et s'être assuré que tout était désert, il avait décidé de se poser dans un studio d'enregistrement.

Hye Sung tourne un peu en rond... Et en fait, là, il se demande un peu pourquoi il a choisi ce lieu. Ah oui, c'est vrai... La flemme d'aller plus loin. Et au moins, l'endroit a l'avantage d'être vide. Il sera tranquille, et pour l'instant, c'est tout ce que l'étudiant demande. Cherchant à s'occuper malgré tout, il saisit une guitare. Il pose ses doigts un peu n'importe où sur les frètes, son autre main glisse sur les cordes dans l'espoir qu'une note s'en élève, et... C'est un son ignoble qui se fait entendre. Hye Sung grimace un peu, et frotte les cordes une à une, à vide. Sans qu'il ne sache jouer le moindre air à la guitare, il se rend bien compte qu'elle est complètement désaccordée. Rapidement, il se lasse et repose l’instrument sur son socle, derrière la porte. Un peu las, il regarde partout autour de lui, et va finalement s'asseoir au sol. Il ramène ses jambes contre lui, pose son menton entre ses genoux et... Se morfond, à nouveau. Quelle journée naze, vraiment. Pas nécessairement plus que les autres sur cette île, mais... Une fois encore, passer son anniversaire ici, c'est sûrement pas ce qu'il y a de plus idyllique.

De longues minutes se passent, après lesquelles il vient paresseusement attraper son sac. Il trouve à l'intérieur ses effets personnels et... Entend un couinement au fond. Intrigué, il récupère l'objet responsable de ce son et sort un jouet en plastique. Ce fameux petit jouet à couleur criarde qu'il a trouvé sur ce cadavre. Sa seule victime. Un autre comble ; avoir 20 ans, et les mains salies. Tout un flot de pensées négatives le submerge à nouveau, tandis qu’inconsciemment, sa main se resserre régulièrement sur le petit jouet, qui couine encore et toujours.

Perdu dans ses pensées, il sursaute un peu quand il entend la porte s'ouvrir. Il lève subitement le regard en cette direction et découvre une jeune femme. Les cheveux bruns, le visage plutôt arrondi et les les yeux étirés, elle est longiligne et plus mince que la moyenne... Les conditions de vie ici doivent y être pour quelque chose. Elle pose une question, et malgré lui, Hye Sung lui adresse un regard plus sombre qu'à l'accoutumé et répond assez froidement ; « Ouais. » Il continue à la regarder de la sorte quelques courtes secondes, avant de baisser le regard. C'est totalement stupide. Il n'a jamais été du genre à faire subir ses rares humeurs aux autres et... Visiblement, la demoiselle n'est en rien belliqueuse. L'étudiant secoue un peu la tête, confus. « Hum, pardon. C'est un peu une sale journée, et j'pensais pas trouver quelqu'un ici. » reprend-il sur un ton plus neutre. Il pince un peu les lèvres, craignant que ses paroles laissent entendre qu'il ne veut voir personne... Ce qui, en toute honnêteté, est vrai. Mais en même temps, il n'aime pas envoyer bouler les gens, et peut-être qu'avoir un peu de compagnie lui ferait du bien. Pour le second point, c'est tout du moins, c'est ce dont il essaye de se convaincre. Il tâche de mettre cette morosité exceptionnelle de côté et se relève, un sourire un peu forcé aux lèvres ; « J'm'appelle Hye Sung. Et toi ? »

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Jeu 19 Sep - 23:41

Trouver un endroit pour dormir ou même juste se reposer était ce qu’il y avait de plus dur. Aucun endroit n’était vraiment sur de toute façon, on pouvait toujours tomber sur quelqu’un n’importe où on allait. Elle avait déjà tenté de dormir perchée sur un arbre, mais au final, elle avait eu peur de tomber et y avait renoncé, mais elle était sûre que si elle trouvait une corde ou une ceinture, ou autre chose pour s’attacher au tronc, elle serait suffisamment maintenant. Il n’y avait pas meilleure cachette qu’en haut d’un arbre, encore faut-il être assez habile pour y grimper et depuis le temps, elle avait eu tout le loisir de s’entraîner. Elle avait même échappé à certaines personnes en grimpant à des arbres, peu de personne avait l’idée de lever la tête pour voir si elle s’y était réfugiée. C’était quand même bien pratique. Mais dormir sur la terre ferme, même sur quelque chose comme de la vieille moquette décrépie ou un vieux tapis, elle en rêvait depuis un moment. Elle avait bien tenté les appartements en ville, mais la plupart du temps elle avait trop peur que d’autres personnes arrivent, elle n’était pas à même de se défendre alors elle préférait choisir des lieux qui a vue de nez n’était pas souvent pris d’assaut. Comme ce studio d’enregistrement qu’elle avait repéré une fois en passant par la ville. Il lui avait semblé l’endroit le moins dangereux, enfin le lieu où elle avait le moindre à craindre une rencontre. Elle espérait en tout cas.

C’est sur cette idée qu’elle pénétra dans ce lieu un peu décrépie et vieillot. Ce studio n’avait pas été ouvert et n’avait pas servi depuis un moment déjà. C’était plutôt bon signe. Pourtant elle ne put s’empêcher de regarder à l’intérieure de chacune des pièces, si elle ne rencontrerait personne, elle irait bloquer la porte de devant pour être sûre que personne d’autre ne pourrait rentrer. Mais pour le moment, elle préférait jouer la carte de la sécurité, si elle devait fuir, une porte bloquée pourrait être une perte de temps et qui sait lui être fatale. Elle continua d’explorer chacune des pièces, il ne lui en restait plus qu’une quand elle entendit un drôle de bruit strident dans cette dernière pièce. Assez aigue et déstabilisant, mais surtout inquiétant. Elle n’était pas seule ? Après avoir entendu ce bruit se répéter plusieurs fois, elle songea à un vieux disque qui fonctionnait sans doute encore, se rappelant de la musique sordide qui résonnait encore dans les vieux hauts parleurs du restaurant où elle avait rencontré Min Ki. Se dirigeant vers l’endroit d’où provenait le bruit, elle poussa une porte à peine entre-ouverte, rentrant dans un des studios d’enregistrement. Elle recula bien assez vite vers la porte en voyant une personne assise par terre. Un jeune homme qui tenait un objet non-identifié dans la main et qui semblait aussi surpris qu’elle de voir quelqu’un d’autre dans cet endroit.

So Yeon était sur ses gardes alors qu’elle observait le jeune homme, lui demandant juste si c’était lui qui avait fait ce bruit et s’il voulait qu’elle parte. Elle n’avait pas envie de se faire un ennemi parce qu’elle le dérangeait dans quelque chose. Elle n’avait pas vraiment besoin de ça. Le regard qu’il lui lança la fit reculer, heurtant la porte de nouveau. Elle se préparait déjà à s’excuser et à partir en courant à moitié loin d’ici, mais il reprit de nouveau la parole, cette fois-ci un peu moins froidement que la première fois. Bien qu’il s’excusa, la jeune femme resta sur ses gardes, tout en répondant. « Ce n’est pas grave, chaque jour ici est une sale journée alors je comprends. En fait je ne pensais pas non plus croiser quelqu’un ici, ça avait l’air inutilisé depuis un bon moment. » Elle le regarda se relever, il n’avait pas l’air agressif, quoi qu’en effet, un peu morose. Il y avait sans doute quelque chose en plus que d’être coincé sur cette foutue île qui le rendait comme ça. Elle apprit son prénom dans la foulée et tâcha de lui donner le sien. « Je suis So Yeon, je fais partie de la première classe qui a été envoyé ici. Tu es arrivé ici quand ? » Elle prit une respiration, tentant de paraître un peu plus détendue, s’il avait voulu l’attaquer, il l’aurait fait non ? Elle prit alors le risque de lui faire part de ses intentions. « Tu sais, je …. Je ne te ferais aucun mal, enfin je sais bien que de toute façon je ne fais pas trop menaçante, mais je ne tenterais rien contre toi. Je veux juste me reposer un moment. » Elle lui fit un léger sourire avant d’aller près d’une batterie qui avait pris la poussière et dont les tambours étaient légèrement détendus. « Ça ne me regarde sans doute pas, mais qu’est-ce qui fait que ce soit une sale journée ? Si on oublie qu’on est sur une île où le but est que les élèves s’entretuent jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une seule couleur. » D’ailleurs elle ne connaissait toujours pas sa couleur et à vrai dire elle s’en fichait vu qu’elle ne jouait pas à leur petit jeu. Elle leva la tête vers le jeune homme, ne pouvant s’empêcher de se demander quelle était sa couleur et si lui, par contre, jouait le jeu et qu’il était juste en train de se reposer avant d’aller trouver d’autres victimes. Elle déglutit, priant pour que cela ne soit pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Dim 22 Sep - 17:52

Hye Sung a une petite moue gênée. Il adresse au passage un sourire quelques peu pincé à la jeune femme. Mine de rien, s'il aurait certainement préféré rester à se morfondre seul, il espère qu'elle ne lui tient pas rigueur de cette froideur un peu soudaine. Peut-être parce que quelque part, avoir un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Tout du moins, croiser et discuter avec une personne qui ne lui saute pas à la gorge par seul prétexte de ne pas avoir son quota de victimes. Il en avait déjà croisé des comme ça, et... Ça n'a sûrement rien de bien étonnant qu'il veuille les éviter au maximum. Et malgré toutes ces péripéties depuis son arrivée sur l'île, il semble à l'étudiant qu'il est resté tel qu'il était quand il avait été largué ici. Ce dont ses rencontres ne devaient pas se plaindre, en toute logique. Il n'est ni agressif, ni belliqueux... Après, faut-il encore accepter son caractère sûrement un peu trop flegmatique et trop peu sérieux. Mais à ce stade, Hye Sung préfère se considérer comme un oasis d'insouciance et de gentille stupidité pour les autres. Après, de là à dire que son caractère plutôt sociable et agréable fait de lui un bon allié... C'est soudainement bien moins évident.

Bref, le jeune homme se résigne. Échanger quelques mots avec cette inconnue ne lui fera certainement pas de mal, malgré son envie basique de de marmonner dans son coin. Il présente donc de maigres excuses, que la jeune femme semble accepter. Elle dit même compatir et... Là, elle marque un point. Chaque journée passée ici est un enfer, comparé à leur vie d'antan. Mais en soit... Il est en vie, donc est il vraiment en mesure de se plaindre ? Chacun de ses jours ici n'avait été que pur ennui, à quelques exceptions près. Il acquiesce donc, laissant un soupir amusé s'échapper, un vague sourire aux lèvres. « C'est vrai que vu comme ça... Le niveau de pourritude d'une journée redevient tout à fait relatif, une fois qu'on est ici. » admet-il, malgré tout amusé par cette réalité. Une bonne journée sur cette île, c'est sûrement trouver un petit truc à se mettre sous la dent, ne croiser personne et dormir quelques petites heures dans un endroit à peu près sûr. Quelque chose de simple en somme. Avant qu'il ne soir ici, un jour comme ça n'aurait sûrement pas été qualifié de bon, pour sûr... Quant à cette histoire d'endroit inoccupé, Hye Sung opine en silence, vaguement navré... Mais bon, ça reste que c'est lui qui a trouvé l'endroit en premier, quoi ! Mais il ravale ces pensées, n'ayant pas envie d'envoyer mourir la jeune femme. « Hah ? Ce sont pas des instincts de musicienne qui ont mené tes pas ici ? » taquine t-il gentiment avec un petit sourire plus sincère cette fois-ci.

La demoiselle se présente à son tour, sous le nom de So Yeon. L'étudiant acquiesce en silence, écoutant avec attention ce qu'elle ajoute... Et c'est avec surprise qu'il apprend qu'elle est de la classe originelle ! Comme quoi, les personnes qui ne payent pas de mine sont pleines de surprise. Ils en sont à eux deux la preuve flagrante. De fait, Hye Sung ne retient pas son étonnement.  « Vraiment ? Si je me plante pas, j'ai croisé une personne de ta classe, alors. Eun Ae, tu la connais ? » demande t-il, les sourcils haussés, avant de répondre à la question qui lui a été posée ; « C'était le 15 mai, le jour de mon arrivée ici. »

Non content d'avoir l'impression que So Yeon n'est en rien agressive, cette dernière vient confirmer cette hypothèse. C'est en essayant de se détendre un peu, vraisemblablement, qu'elle assure ne pas vouloir s'en prendre à lui, souhaitant juste se reposer un peu. Le jeune homme acquiesce. « Je suppose que tu m'aurais déjà sauté à la gorge, sinon. » reprend-il en guise de plaisanterie... Blague d'un goût un peu douteux, sûrement. Mais on fait avec ce qu'on a ! En tout cas, il assure à son tour ; « T'inquiètes pas, je m'en prendrai pas à toi non plus. Je joue pas le jeu, donc il y a pas de lézard. Toute façon, je pense pas être le gars le plus menaçant ever. » Il laisse un petit rire un peu crispé... Ca pouvait être un avantage comme un inconvénient. Pratique pour sympathiser, éventuellement, à condition qu'il n'abuse pas trop de son cynisme habituel... Mais pour intimider, c'était bien moins évident.

So Yeon se déplace un peu pour aller s'installer à côté de la vieille batterie. Elle prend bientôt à nouveau la parole, lui demandant ce qui fait ce que cette journée est aussi mauvaise... Avant de lui mettre une évidence sous le nez. La même que précédemment, celle que cette île en elle seule constitue un enfer. Hye Sung grimace un peu à cette évidence. Chaque étudiant – ou la plupart tout du moins – ici vit sûrement un calvaire au quotidien, peut-être pire que le sien. De ce fait, il se demande s'il est en droit de se plaindre, et... Bon sang, oui. Il ne serait sûrement pas le premier, ni même le dernier à « fêter » son anniversaire ici, mais bon. Il a bien le droit de pester et de faire part de sa frustration à quelqu'un, non ? Ça serait sûrement plus agréable que de se morfondre dans son coin. Tout du moins, pour lui... Ça le serait peut-être moins pour la lycéenne, mais advienne que pourra ! Il prend une longue inspiration avant de répondre. « Ben en fait... Je suis pas sûr. Ça fait un moment que je compte plus les jours, et j'ai rien pour m'assurer qu'on est bien le 21 juin. Mais ce matin, je me suis réveillé avec l'intuition qu'on est bien ce jour là. » Il baisse un peu le regard, blasé. Il contemple un peu le sol poussiéreux et sale par endroit avant de reprendre ; « Et si c'est bien le cas, ben... Ça veut dire que j'ai vingt ans aujourd'hui. » dit-il sur un ton plutôt léger. Quitte à se plaindre, autant le faire sur un ton différent de celui du mélodrame, hein ? Puis ce n'est qu'un anniversaire parmi tant d'autres... Mais celui de ses vingt ans, bon sang. Au moins, dire cette éventualité a l'avantage de le soulager quelques peu. Il relève un peu le regard et constate qu'il a encore son jouet en plastique en main. Et comme pour changer soudainement de conversation, il lève le petit objet pour le montrer à la jeune femme. « T'avais l'air de flipper par rapport au bruit bizarre... En fait c'était juste moi qui appuyais sur ce machin. » déclare t-il avec un sourire pincé et un peu idiot, tout en appuyant sur le petit objet en caoutchouc. Une fois encore, un petit couinement s'en élève.

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Mer 25 Sep - 1:35

So Yeon était bien la dernière personne qui irait chercher intentionnellement des ennuis, surtout avec un homme qui avait l’air bien plus fort qu’elle et qui semblait froid et peu enclin à avoir une présence à ses côtés et encore moins une discussion avec une parfaite inconnue. Mais elle fut un peu plus rassurée quand il s’excusa de son attitude en lui souriant. Enfin peut-être qu’après c’était juste un rôle qu’il jouait pour qu’elle s’approche afin qu’il puisse la tuer plus facilement. Si c’était le cas, elle s’était un peu jetée dans la gueule du loup, mais en le regardant, elle eut un peu de mal à croire qu’il était comme ce genre de personne qui prenait ce « jeu » au sérieux. La jeune femme resta pourtant sur ces gardes, ça l’avait toujours sauvé, si la prudence n’est plus de mise, la mort vous attend au tournant. Elle scruta assez discrètement le jeune homme, le jaugeant sans vraiment le vouloir, il n’avait donc pas l’air agressif et encore moins vif, à attendre de la voir baisser sa garde. Elle était rassurée de savoir que des étudiants n’étaient pas passé en chasseurs sans pitié dès leur arrivée sur l’île. À croire que pour certains, ils avaient ça dans le sang à se métamorphoser aussi vite, ou à croire que la mort ne les importune pas, donner la mort non plus. Aucun sentiment de culpabilité ou de honte qui les prenne quand ils ôtent la vie à une personne. Rien que d’y penser, elle en serait véritablement incapable, si jamais il lui arriverait un jour de tuer quelqu’un, même par accident, elle s’en voudrait jusqu’à la fin de sa vie et ne prendrait même plus la peine de sauver sa vie. Tuer quelqu’un, aucun besoin n’est comblé par ce geste, aucun plaisir, normalement, alors qu’elle était le but et le profit à retirer de cet acte ?

Le jeune homme semble ensuite plus enclin à lui répondre, lui donnant un peu plus de détails sur son état actuel, le pourquoi du comment en somme. Toutes journées étaient résolument pourris une fois sur l’île, mais après cela pouvait s’aggraver si l’on faisait une mauvaise rencontre ou autre, comme son interlocuteur. Franchement ce qui serait idéale c’est trouver un endroit que personne ne trouverait, avec un accès à de l’eau potable et des réserves de nourriture … mais ça c’était un rêve éveillé, elle se faisait du mal rien qu’en y pensant. D’ailleurs elle était venue ici en pensant être seule, et lui aussi apparemment, est-ce qu’il allait lui demander de partir ? Il ne semblait pas en vue du trait d’humour du jeune homme qui la fit sourire sincèrement. La jeune femme ouvrit son sac à dos et en sortie sa magnifique flûte à bec, seule arme que lui ai octroyé l’organisation de ce cauchemar. « Bravo, tu as tout deviné ! Regarde ce qui est censé me servir d’arme, effrayant n’est-ce pas ? J’ai plus qu’à trouver un guitariste et un chanteur et je monte un groupe. » dit-elle, en plaisantant. La jeune femme soupira légèrement, elle n’avait aucune force et en plus elle n’avait aucune arme valable pour au moins repousser un ennemi, lui faire renoncer à l’attaquer. Elle posa son sac sur le sol. « Je me demande si les autres élèves ont des objets encore pire que le mien …. Même si je doute qu’on puisse faire moins utile que ça. » Elle redoutait de lui demander ce qu’il avait eu, mais étant un peu curieuse, elle se lança. « Et toi tu as eu quoi ? » .

Elle apprit par la suite le nom du jeune homme, Hye Sung et se présenta à son tour avant d’ajouter qu’elle faisait partie de la toute première classe envoyée ici. Elle fut surprise d’apprendre qu’il avait croisé Eun Ae ! Cela faisait plus d’un mois qu’elle ne l’avait pas vu ! Elle allait lui demander comment elle allait quand il lui apprit que cela datait déjà du 15 mai. Elle réfréna son enthousiasme. Il avait pu se passer tout et n’importe quoi jusqu’à maintenant. « Oui Eun Ae fait bien partie de ma classe, c’était … enfin c’est une amie à moi, quand nous étions au lycée, on passait pas mal de temps ensemble. » Elle hocha doucement la tête. « Le 15 mai … la première vague de nouveaux élèves juste après nous. Tu as survécu jusque-là, impressionnant. J’ai l’impression que malgré que de nouveaux élèves arrivent à chaque quinzaine, on n’est pas si nombreux que ça, à croire que des personnes sont devenues des tueurs en série sans pitié. » Elle soupira de nouveau avant de lui expliquer qu’il n’avait rien à craindre d’elle. Elle sourit de nouveau. « Oh tu aurais beaucoup à craindre avec mon arme » dit-elle en montrant sa flûte à bec qu’elle avait gardé dans les mains. Elle fut rassurée de savoir qu’il ne ferait rien non plus, elle se détendit un peu plus. « Tu sais, je pense que tu aurais vite fait de m’étrangler, même si selon toi tu n’es pas menaçant. Je suis une fille, tu es un mec et surtout je n’ai pas vraiment de force. » Ou comment creuser sa propre tombe, elle espérait qu’il n’allait pas revenir sur sa décision.

Bougeant du côté de la batterie, elle s’assit juste devant, s’adossant légèrement dessus avant de demander à Hye Sung ce qui se passait pour que cette journée soit si mauvaise. Elle attendit qu’il réponde en regardant le sol assez poussiéreux, quelques traces de moquettes étaient encore là, mais elle semblait avoir assez mal vieillis. Elle releva la tête quand il lui répondit, l’écoutant. Elle fut un peu effarée de savoir qu’aujourd’hui était son anniversaire, c’était en effet une bonne raison pour déprimer dans son coin et ne vouloir parler à personne. Mais peut-être que justement la présence d’une personne pouvait aider à surmonter ça, même si habituellement on ne surmonte pas un anniversaire, on en profite. Elle le regarda un moment avant de regarder sa montre qui indiquait aussi la date, par chance elle n’avait pas encore eu besoin de changer la pile. « On est bien le 21 … Bon anniversaire. » Elle reprit assez rapidement. « Bon ce n’est pas l’endroit le plus joyeux pour le fêter, mais … j’ai peut-être quelque chose pour toi. » Elle se releva pour récupérer son sac avant de retourner s’asseoir, l’invitant à faire de même. Elle ouvrit son sac et commença à chercher quelque chose avant de stopper ses recherches quand il lui montra ce qu’il tenait dans la main. « Oh. C’est… marrant que tu es ça avec toi … tu l’avais emmené ou tu l’as trouvé ici ? » Marrant n’était peut-être pas le bon mot, mais bon. Elle reprit ses recherches, rassurée de savoir que le bruit venait de lui et pas de quelqu’un d’autre qui aurait pu se cacher n’importe où et trouva ce qu’elle chercha au fond de sa boite. Sa boite de gâteau. Elle l’avait à peine ouverte, elle ne l’utilisait que quand elle ne trouvait rien à manger. Elle sortit un gâteau, un brownie au chocolat et le déballa avant de le poser sur la boite. Elle attrapa un coton-tige de sa trousse de toilette, enlevant le coton sur un des deux bouts avant de le faire tenir dans le gâteau. « Bon je n’ai pas de briquet ou d’allumettes par contre, tu as quelque chose pour allumer la … le semblant de bougie ? » Elle le regarda, attendant de savoir. « Tu as trois ans de plus que moi, tu étais à la fac ? Tu étudiais quoi ? » Elle était un peu curieuse, dire qu’elle n’aura jamais l’occasion d’aller à la fac, de travailler, de revoir sa famille, de …. Bon il ne fallait pas qu’elle parte dessus, sinon elle y passerait des heures et elle commencerait à déprimer. Surtout qu’elle ne pouvait s’empêcher de penser au fait que lorsque son petit frère sera assez grand, il pourrait lui aussi y être envoyé, sa petite sœur également. Rien que pour ça, elle tâchait également de vivre le plus longtemps. « Tu es tout seul au fait ? Tu n’as jamais rencontré de personne pour t’accompagner un moment ? » So Yeon repensa à Chae Rin, elles s’étaient séparées quelques jours afin de couvrir un peu plus de terrain, mais jamais trop longtemps. Elle espérait que tout se passait bien pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Mar 1 Oct - 19:59

L'étudiant laisse échapper un rire franc quand il découvre ce qui sert d'arme à So Yeon. Une flûte à bec. Comme quoi, ses hypothèses sur le sadisme des organisateur se confirme ; ils avaient tous eut assez d'imagination pour refourguer les objets les moins utiles, visiblement. « Hah, je le savais ! » dit-il en frappant sa paume de son poing. Au moins peut-il se dire qu'il a trouvé là une compagne d’infortune ; l'un comme l'autre n'ont pas été gâtés par le destin. Un sourire amusé aux lèvres, il plisse un peu les yeux. « Ne sous-estime pas ton arme. » reprend-il sur un ton qui se veut faussement sérieux. « Si t'enchaînes les fausses notes, j'suis sûr qu'il y a moyen que les indésirables s'éloignent. Ou tu peux essayer de les envoûter, tu sais, comme dans le conte, là. Le joueur de flûte de Ham-j'sais plus quoi. » Cette fameuse histoire où un joueur de flûte joue de son instrument pour dératiser une ville, menant les rats à leur perte. Ça a quelque chose de glauque, quand on y pense... Mais fort heureusement, c'est dit sur le ton de la plaisanterie. En même temps, le jeune homme doute lui-même qu'une telle méthode puisse fonctionner ici. Quoi qu'il en soit, la conversation continue à tourner autour des objets qu'ils ont reçu, et là, Hye Sung ne peut retenir une petite grimace. Il avait déjà eut une discussion similaire avec quelqu'un ici – qui pour sa part, était un peu mieux tombé. « J'avoue que t'es plutôt bien lotie, dans le genre. » Et à la demande de la lycéenne, il fait basculer son sac sur son épaule, pour en sortir un masque et un tuba, prenant bien soin qu'elle ne puisse pas apercevoir e harpon dans son sac. Il les tend vers elle, presque fièrement ; « Un superbe masque de plongée et son tuba. Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, j'ai mis du temps à me jeter à l'eau, mais au moins ça m'a poussé à me mettre à la pêche. Mais bon, c'est pas encore ça... »

Une fois les présentations faîtes, Hye Sung vient questionner la demoiselle sur son arrivée sur l'île... Et surpris d'apprendre qu'elle est là depuis le début des festivités, il lui demande si elle connaît une dénommée Eun Ae. C'est donc sans trop de surprise qu'il apprend que c'est effectivement le cas. D'ailleurs, il n'est pas vraiment étonné non plus quand elle lui explique qu'elles étaient toutes deux bonnes amies. Sans avoir la prétention de bien connaître les deux lycéennes, toutes deux lui apparaissent comme étant de la même trempe ; gentilles et peu désireuses de prendre part à cette macabre machination. L'étudiant opine simplement à ces déclarations. A ce que So Yeon ajoute au sujet des participants encore en vie, il a une petite moue blasée... Son avis est bien moins extrême à ce sujet. « Mouais, j'sais pas... J'ai p'tét eut du bol, mais je suis pas trop tombé sur des psychopathes en puissance trop souvent. J'pense qu'une bonne partie essaye de survivre comme elle peut. » Un nouveau sourire amusé s’immisce sur ses lèvres quand elle dit qu'il n'a rien à craindre, à vue de l'arme qui lui a été attribuée... Et de même pour sa force physique ; selon la jeune femme, Hye Sung aurait bien vite faire de l'étrangler, différence de force entre les deux sexes oblige. Il rebrousse un peu les lèvres ; « Ouais, vu que comme ça... Mais j'te dis, franchement, te fais pas d'bile là-dessus. »

So Yeon se déplace un peu, pour se mettre à côté de la batterie. Hye Sung, pour sa part, va s'asseoir à nouveau par terre, non loin des percussions. Il soupire intérieurement à l'idée de devoir parler de son supposé anniversaire. Rien n'est moins sûr, le jeune homme n'ayant plus la moindre conscience du temps. Et pourtant, la lycéenne confirme ses hypothèses. Et pour tout dire, cette réalité l'accable. Il aurait de loin préféré que son anniversaire ne soit pas encore passé, ou encore mieux, que ce jour soit déjà derrière lui. Le problème aurait été réglé, au moins. Il lève un regard un peu morne vers la jeune femme quand elle lui souhaite un bon anniversaire. Regard qui se fait curieux quand elle annonce avoir quelque chose pour lui, peut-être. Il l'observe récupérer son sac, dans lequel elle fouille. A son invitation, il récupère un vieux tabouret à quelques mètres de là, pour venir se poser à côté d'elle... Et là, question piège sur l'objet qu'il a en main. « Je l'ai trouvé ici. » Ce qui est vrai. « Quelqu'un avait oublié ce truc près du lac... Et j'sais pas, j'ai pas pu m'empêcher de le récupérer. Me faut pas grand chose pour m'éclater, j'crois. » dit-il avec un sourire qui sous-entend son propre ridicule. Il appuie encore sur le petit jouet, avant qu'il ne le range dans son sac, et relève les yeux vers son interlocutrice. A t-elle seulement besoin de savoir que la réalité est loin de là ?

Elle continue ses recherches et sort bientôt une boîte de gâteaux. Hye Sung peine à en croire ses yeux ; elle est présente depuis plus d'un mois, et il lui reste des vivres ? Elle déballe une confiseries, dans laquelle elle plante un coton-tige. Hye Sung rit doucement, tout aussi surpris que remué par cette attention. Il reste quelques secondes sans voix devant ce fait, avant de réagir ; « Hah ! Heu ouais, j'crois qu'il me reste du gaz dans mon briquet. » Ceci étant dit, il sort l'objet en question de son sac, avant d'embraser la tête de coton. Ça peine un peu à brûler, mais un peu de fumée s'en élève. « Merci en tout cas, c'est drôlement sympa d'ta part. » dit-il, la gratifiant d'un sourire on ne peut pus sincère. Il continue à essayer d'allumer ce semblant de bougie, quand So Yeon lui pose une question sur ses études. Il garde les yeux rivés sur ce qu'il fait, mais répond ; « Ouaip' ! J'étais en seconde année de géo' à Suwon. Et toi ? Tu pensais faire quoi après le lycée ? » Et bientôt, nouvelle question de la lycéenne, mais cette fois-ci au sujet d'un potentiel compagnon de route. Hye Sung secoue mollement la tête, tout en haussant les épaules. « Bah, j'ai rencontré plusieurs personnes plutôt sympa pour certaines, on a convenu qu'on s'attaquerait pas. Mais après, non, j'ai personne avec qui faire chemin... C'est un peu lourd de fois. T'as trouvé quelqu'un, toi ? »

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Mar 8 Oct - 23:23

Comme quoi à défaut de blesser, son arme a au moins la capacité de faire rire. Mais en même tant il a bien raison, ses organisateurs se foutent royalement de savoir s’ils pourront se défendre ou non. Elle n’espérait pas tomber sur des étudiants qui se prennent au jeu et qui en plus ont de vraies armes. Elle lui jeta un coup d’œil alors qu’il tentait de la réconforter et de trouver une tactique pour utiliser sa flûte comme arme. Et d’ailleurs ça l’a fit rire aussi. Depuis combien de temps, elle n’avait pas rit aussi franchement ? Depuis longtemps. « J’y penserais, j’y penserais. Si tu me recroise avec une horde de personne derrière moi, tu sauras pourquoi. » dit-elle en souriant. Elle se demandait si les armes étaient données en connaissance de cause, les armes les plus inutiles aux plus faibles et les armes efficaces, ce qu’on pouvait appeler de vraies armes, aux psychopathes naissants. Au moins c’était vite réglé… Elle demanda ensuite, curieuse, ce qu’il avait reçu lui comme armes, si c’était déjà plus utile que la sienne. Elle le regarda ouvrir son sac et le vit sortir … un masque de plongée et un tuba. Elle ne put même pas retenir un éclat de rire avant de couvrir sa bouche. « Pardon, je m’y attendais pas en fait. » Elle l’écouta avant de sourire, renchérissant. « Oui la pêche est une bonne option t’as plus qu’à trouver des bâtons et en faire des harpons. Pour le côté menaçant, c’est comme moi, tu peux repasser. » Elle soupira légèrement. Au moins, lui, elle était sûre qu’il puisse se défendre si jamais on l’attaquait, que ce soit au corps à corps. Elle, ce n’était même pas la peine d’y penser.

C’est avec surprise qu’elle entend Hye Sung lui demander si elle connait Eun Ae ce à quoi elle répond positivement, contente de savoir qu’il ait pu la croiser en vie. Ils en viennent ensuite au nombre probable des personnes qui pourraient rester sur l’île et si beaucoup seraient ceux qui se sont pris au jeu, les plus dangereux en somme. Pourtant le jeune homme lui dit que la plupart de ces rencontres n’ont pas été tellement dangereuses. Qu’en somme, la plupart tentaient juste de survivre. « J’en ai vu de loin, ceux qui tuent pour le plaisir, ils sont rares, mais bien présents. Après ceux qui tuent, certains sont sans doute habités par la peur, vu qu’au final c’est la peur qui te maintient en vie. Pour certains, ils ont juste une façon plus … excessive de se protéger. » Une moue orna ses lèvres avant que Hye Sung lui affirme qu’elle n’a rien à craindre de lui, malgré le fait qu’il pourrait en effet la maitriser très facilement. Plus besoin d’être sur ses gardes, c’était tellement reposant. La jeune femme alla se poser sur le sol près de la batterie et posa son sac sur le sol, s’étirant légèrement. Apprenant que c’est son anniversaire et lui confirmant qu’en effet la date est bonne, elle le lui souhaite, bien qu’ici, « joyeux » est un grand mot. Mais pour essayer de réchauffer un peu l’atmosphère et après tout, un anniversaire reste un anniversaire, elle lui confie qu’elle a quelque chose pour lui. Elle commence à fouiller dans son sac alors qu’il la rejoint. Elle relève les yeux vers lui quand il lui parle de cette petite balle qu’il a en main. « Oh, d’accord. Je me demande l’intérêt de la personne qui l’aurait amené ici, j’aurais pris quelque chose de plus important … Enfin après tout, ça comptait peut-être pour lui, j’ai ramené une petite peluche … ça me rappelle un peu chez moi … mais je suis pas sûre que ça soit une bonne chose finalement… Enfin bref, que je te montre ce que j’ai pour toi ! J’espère que t’aime le chocolat. » Elle sortie finalement sa boite de gâteaux qu’elle gardait en réserve, elle n’y touchait presque jamais, même quand elle ne trouvait pas à manger, elle attendait un jour, parfois même deux avant de finalement prendre un gâteau. Imaginons qu’elle reste enfermée ou cachée quelque part, cette boîte pourrait être sa seule source de nourriture a un moment et elle n’était malheureusement pas infinie.

Installant un coton-tige dont elle avait retiré un des cotons dans le petit gâteau, elle l’observa, lui demandant s’il avait quelque chose pour faire du feu. Il reste un peu surpris, avant de réagir et de fouiller dans son sac pour récupérer son briquet. Elle le regarda ensuite tenter d’allumer le coton-tige, mince affaire, mais ça commence à prendre forme. Elle lui sourit gentiment alors qu’il la remercie. « De rien. Ça me fait plaisir. Tout le monde devrait avoir le droit de fêter son anniversaire de manière à ce qu’il soit quand même un peu joyeux. Tu pourras te souvenir de celui-là parce que tu n’auras pas soufflé une bougie, mais un coton-tige, ça marque non ? » dit-elle en plaisantant un peu. So Yeon s’intéresse ensuite aux études que faisait Hye Sung, après tout il était à la fac. Qu’est-ce qu’elle aurait aimé y aller… Passons. Elle écouta sa réponse et hocha doucement la tête. « Oh ça devait être intéressant ! J’aimais bien cette matière au lycée. Je viens de Séoul, comme toute la classe originelle, et donc dernière année de lycée. Je pensais aller étudier la psychologie. Mais au final je me retrouve à observer le comportement des uns et des autres sur le terrain… Et certains ne sont pas explicables. » Elle lui sourit un peu dépitée avant de lui demander s’il avait déjà eu un compagnon de route, sa réponse la surprit un peu. On dirait que c’était rare les étudiants qui s’alliaient pour survivre. Elle hocha la tête. « Je suis avec quelqu’un en ce moment, depuis même pas une semaine et je peux t’assurer … que c’est reposant. On veille l’une sur l’autre, on partage les vivres, j’ai pu dormir bien plus que quand j’étais seule. » Elle se tut, elle devait rejoindre Chae Rin demain dans l’après-midi et espérait que rien ne lui était arrivée. « Mais c’est vrai qu’il faut quand même bien choisir la personne, parce qu’au final, tu lui confie un peu ta vie au final. » Elle se tut de nouveau avant de voir que le bout du coton-tige avait pris feu. « Ah ! Regarde, c’est bon ! » Elle lui sourit. « Bon, t’as plus qu’à faire un vœu et à souffler. Je n’ai rien à t’offrir comme cadeau par contre, sauf si …. » Elle regarda autour d’elle. « … si tu veux que je t’offre généreusement un de ses instruments. Tu dois bien avoir de la place pour une guitare ou un piano dans ton sac n’est-ce pas ? » Dit-elle en souriant. « Ça te fait quel âge au fait ? » Demanda-t-elle, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Mer 23 Oct - 11:56

Un sourire arque les lèvres du jeune homme quand So Yeon dit qu'elle prendrait ses conseils en compte... Au moins avaient-ils le mérite de pouvoir prendre un peu de recul, et de rire d'une situation qui, de toute évidence, ne l'était pas. Hye Sung aurait souhaité que tout le monde ait pu en faire autant ici... Mais il se doutait que certaines personnes n'étaient pas promptes à prendre les choses à la rigolade. Lui même était un peu dubitatif quand il usait d'humour. Peut-être aurait il souhaité pouvoir être plus sérieux des fois. Sa tendance à prendre les choses à la rigolade ne lui sauverait pas éternellement la vie, et il le savait, même si jusqu'à dès lors, ça lui avait sauvé la peau dans plus d'une circonstance... A son tour, la lycéenne rit quand il lui dévoile le matériel qui lui a été refourgué. Mais il convient d'un hochement de tête que pour la menace, lui aussi repasserait.

La conversation en vient aux personnes qu'ils ont put croiser sur l'île. Hye Sung pouvait s'estimer heureux ; jusqu'à là, il pouvait même s'enorgueillir d'avoir deux alliés, dont la camarade de classe de son interlocutrice, et Jayden, un gars aussi flegmatique et plaisantin que lui. Bien évidemment, toutes ses rencontres ne s'étaient pas aussi bien passées. Il avait eut recours à certains stratagèmes pour rester en vie dont il n'était absolument pas fier... Mais au moins, ses mains restaient quasiment intactes. Sa façon de survivre en valait une autre, essayait-il de se consoler. La lycéenne vient néanmoins assurer qu'elle a déjà vu des personnes tuer par... Plaisir. Le terme pouvait semblé exagéré, mais Hye Sung voyait exactement ce que voulait dire la demoiselle. Ils existaient bel et bien, et en entendre parlait le faisait toujours un peu grimacer. Il a une petite moue et lâche un soupir. « Mouais, malheureusement... » convient-il. La lycéenne va ensuite se poster près de la batterie pour fouiller l'intérieur de son sac, accordant ensuite de l'intérêt au petit jouet en plastique au creux de la main de Hye Sung. Il explique rapidement comment il s'est procuré l'objet qui semble dénué l'intérêt. So Yeon relève d'ailleurs ce fait... Mais se rattrape aux branches, ajoutant qu'elle avait elle même apporté une peluche. « L'affectif, j'pense. Bon, c'est clair que je comprends mieux l'attachement à une peluche, qu'à un truc en plastique qui couine, mais bon... Perso j'ai rien amené de tel, même pas une photo. Sûrement parce que j'en ai pas besoin pour avoir des souvenirs plein la tête. » explique t-il, avant qu'une question ne lui vienne à l'esprit ; « D'ailleurs, t'as des frères et sœurs ? »

La bougie improvisée est plantée dans le gâteau, Hye Sung essaye de l'allumer. Le coton peine un peu à prendre feu. Il relève les yeux vers la participante quand elle dit qu'il aurait de quoi se souvenir de cet anniversaire. Le jeune homme laisse un petit rire s'échapper, avant qu'il ne lui adresse un sourire. « Ça c'est clair. L'art de savoir fêter un anniversaire dans la déch'... Faut croire que je reviendrai de cette île plus enrichi qu'à mon arrivée ! » Ils en viennent à parler études, et quand So Yeon assure que ces études devait être intéressantes, Hye Sung hoche mollement les épaules. « Mouais... Moyennement en fait. Enfin, j'ai plus pris cette matière par défaut, que par véritable intérêt. C'est un miracle que j'sois arrivé en deuxième année, j'crois... » Il écoute ensuite la lycéenne expliquer qu'elle envisageait de faire une fac de psychologie, une fois son année de terminale en poche. Il répond lui aussi par un sourire dépité, à cette histoire d'observer des comportements incompréhensibles... Et ne tente même pas une plaisanterie à ce sujet.

La jeune femme annonce ensuite voyager avec quelqu'un. Ainsi, elle avait l'occasion de pouvoir se reposer et de partager des vivres... Ce qui incluait une certaine dose de confiance mutuelle. « T'as de la chance. » convient-il, avant de se faire curieux à ce sujet ; « Comment ça se fait qu'elle soit pas avec toi ? » So Yeon attire son attention sur le coton tige, qui s'était enfin enflammé. Le jeune homme relâche la pression sur le briquet, qu'il remet dans sa poche. Son regard se pose que la petit flamme qui s'élève du coton, avant qu'il ne relève les yeux vers la lycéenne qui lui propose de lui offrir... Un piano ? Hye Sung rit à nouveau. « Bon, j'te cache pas que le piano, ça risque d'être un peu chaud. Mais la guitare ? Ma foi, c'est à voir. » dit-il en posant son regard sur l'instrument posé sur son socle. « J'ai vingt ans, du coup. » annonce t-il simplement, avant de fixer la bougie quelques instants, en réfléchissant à un vœu. Les idées ne manquaient pas ; trouver de la nourriture, un abris, une personne digne de confiance, rentrer chez lui, ou plein de choses du genre... Mais il savait que pour la plupart, ils étaient irréalisables. Du coup, il se fait plus réaliste, et se contente d’espérer que la fin de cette journée ne sera pas trop mauvaise, avant de souffler la bougie. Une petite fumée s'élève du coton noirci. Il enlève le petit bâtonnet du gâteau, qu'il sépare en deux, avant d'en tendre une moitié à sa vis-à-vis.

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Dim 27 Oct - 0:49

So Yeon pouvait clairement comprendre qu’on puisse ramener des objets qui pouvaient aider à se souvenir de chez soi, certains tenaient peut-être même encore grâce à ces objets, leur donnant de la force pour se battre à rester en vie et retourner chez eux. L’objet que tenait Hye Sung dans sa main servait peut-être à ça pour son ancien propriétaire, quoi que quand même. Elle-même avait ramené une peluche, c’était un cadeau de son petit frère et de sa petite sœur pour son dernier anniversaire, acheté par son père bien sûr. Donc ça lui rappelait un peu toute sa famille et puis elle avait des photos aussi, mais à chaque fois qu’elle regardait, elle déprimait pendant bien plusieurs heures. Donc elle préférait se souvenir d’eux en fermant les yeux et en ne pensant plus à rien d’autres. Elle lui sourit, reprenant la fouille de son sac et alors qu’elle allait commenter, il lui demanda si elle avait des frères et sœurs. Un léger sourire triste sur les lèvres, elle hocha positivement de la tête avant de répondre. « Oui j’ai un petit frère de 11 ans et une petite sœur de 6 ans. » Elle trouva au passage une photo de son père, sa sœur, son frère et elle qu’elle tendit à Hye Sung. « C’est moi qui me suis occupée d’eux depuis leur naissance … c’est vraiment dur sans eux. Mais je suis contente qu’ils ne soient pas ici avec moi finalement … et j’espère que ça n’arrivera jamais. » Elle reprit sa fouille avant de lui retourner la question. « Et toi ? Tu en as ? » demanda-t-elle, un peu curieuse.

Une fois le gâteau d’anniversaire improvisé grâce à un gâteau au chocolat et un coton tige, elle laisse le jeune homme tenter d’allumer la bougie avec son briquet. Il ne pourrait sans doute pas comparer cet anniversaire avec les autres, elle espérait qu’il n’en aurait pas d’autre dans cet endroit, elle-même venait de s’imaginer fêter son anniversaire ici, ce qui ne manquerait sans doute pas d’arriver si elle était encore en vie, et … c’était vraiment déprimant au final. Alors elle se promit de tout faire pour remonter discrètement le moral de Hye Sung lors de ce moment. L’entendre parler de l’après-île, la fit sourire, les personnes positivistes et futuristes étaient rares ici. La plupart ne pensait qu’à survivre et n’imaginait plus d’après. So Yeon avait du mal à imaginer des moments hors de cet endroit. D’ailleurs parler études la fit retourner en arrière, mais ne la fit certainement pas voir en avant, elle savait qu’elle avait perdu l’occasion d’aller à l’université en atterrissant ici. Elle l’écouta commenter ces études, souriant légèrement en l’entendant raconter sa surprise d’être arrivé en deuxième année. Elle tâche de lui répondre, expliquant que si elle avait eu l’occasion, elle serait allée en psychologie. Et elle put constater qu’être ici, battait sans doute toutes expériences en laboratoire par sa proximité avec les sujets et son effrayante réalité. « Et si tu avais pu ne pas étudier, par exemple en imaginant que l’argent n’a pas d’importance … tu aurais fait quoi de ta vie ? » Soyons rêveurs un moment, après tout il ne nous reste plus que ça ici.

Lui confiant par la suite qu’elle voyait normalement avec une autre personne, elle ne put qu’approuver, en effet, elle avait de la chance d’être tombée sur Chae Rin. La vie ici était un peu plus supportable et surtout elle retrouvait sa sociabilité. Ne pas parler, ou alors que très rarement et encore on ne compte pas ceux qui cherchent à nous tuer, et rester cacher encore et encore n’aide pas à améliorer la sociabilité. Voyager avec une personne permettait de se reposer, de parler, de rester humain. L’humanité était rare et précieuse ici. À sa nouvelle question, elle leva les yeux vers lui avant de répondre. « De temps en temps, on se sépare, afin de couvrir un peu plus de terrain dans la recherche de nourriture ou d’objets utiles. J’ai trouvé des nappes récemment qui nous servent de couverture par exemple. On se rejoint demain si tout va bien. » Elle lui sourit gentiment, avant de répliquer. « Je te proposerais bien de venir avec moi, mais Chae Rin est plus que méfiante quand je lui parle de trouver une nouvelle personne. En plus tu es un garçon, donc physiquement plus « dangereux »… elle n’est pas encore prête je pense. Pour l’instant ça ne me gêne pas parce qu’on se complète bien à deux, mais à trois, ça serait encore plus reposant. » Elle soupira légèrement, sa camarade était têtue parfois. « Mais si jamais … enfin quand je lui aurais ouvert les yeux, moi je serais ravie que tu vienne avec nous si tu le veux. Ça fait toujours du bien de pouvoir s’entraider et de pouvoir compter sur quelqu’un d’autre que soi-même. » Finalement le coton s’enflamme et elle lui propose de lui offrir le magnifique, poussiéreux et assez imposant piano comme cadeau. Il se montre en tout cas plus intéressé par la guitare, elle aperçut en levant les yeux un autre petit instrument et se redressa vivement pour aller le chercher, le cachant dans son dos jusqu’à ce qu’elle se rasseye. Elle lui tendit. « Tadam. La combinaison d’une guitare et un petit instrument facilement portable … un ukulélé. » Elle lui sourit, apprenant ensuite son âge. Elle le laisse ensuite faire son vœu comme le veut la tradition avant d’applaudir doucement quand il souffle sur la bougie. Elle le remercie alors qu’il coupe le gâteau en deux. « Merci. J’espère que cette journée sera bonne pour toi. » So Yeon grignota lentement son morceau de gâteau. « Je pourrais te jouer un air de musique, mais tu risques de me détester car je vais te casser les oreilles plus qu’autre chose. Mais je vais quand même tâcher de faire quelque chose. » Posant son morceau de gâteau, elle attrapa dans son sac son carnet et son crayon avant de commencer à dessiner. Elle lève les yeux vers lui. « Regarde pas hein. » Continuant de grisonner la feuille, elle reprit. « Ta vie avant de venir ici … ça ressemblait à quoi ? Enfin si c’est trop personnel et que tu ne veux pas répondre, c’est ton droit. » Elle lui sourit gentiment avant de reprendre, lui expliquant un peu le pourquoi de sa question. « Avec l’école et la famille, et ne pas avoir pu aller jusqu’à la fac, j’ai l’impression qu’on m’a enlevé une partie de ma vie. Comme tu es plus âgé, tu as sans doute vécu plus de trucs que moi. » Elle était un peu curieuse. « Tu viens de Séoul d’ailleurs ? » Beaucoup même. Mais elle était surtout sociable, n’ayant pas peur de lancer la conversation encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Mar 12 Nov - 23:23

Quelques brides de vie. Voilà ce que Hye Sung découvre à force de discussion. La lycéenne lui explique qu'elle avait effectivement un frère et une sœur, tous deux plus jeunes qu'elle. Ce disant, elle continue à fouiller dans son sac, d'où elle sort une photographie. Le jeune homme la saisit, et observe. Il reconnaît son interlocutrice, et distingue un homme plus âgé, qui devait être son père, ainsi que deux enfants plus jeunes. « Jolie photo de famille. » dit-il avec un sourire, les yeux posés sur le papier glacé. Néanmoins, une question lui traverse l'esprit. Où était sa mère ? Par peur d'être indélicat ou indiscret, il se passe bien de demander à So Yeon ce qu'il en était. Il y avait généralement une bonne raison pour qu'un membre de la famille soit absent d'un tel portrait, et en l’occurrence, il se doutait qu'évoquer cette cause pouvait être douloureux. Peut-être So Yeon n'avait-elle jamais connu sa mère, ou très peu. Cette hypothèse se confirme quand elle explique qu'elle s'était occupée de ses cadets depuis leurs naissances.  L'étudiant relève les yeux de la photographie pour observer sa vis-à-vis. Il hoche simplement la tête, en rendant l'image à sa propriétaire. « Ça a pas du être facile tous les jours, t'es courageuse. » dit-il simplement. Peut-être n'avait-elle pas eut le choix aussi, de par l'absence de sa mère. La question au sujet d'une potentielle fratrie lui est renvoyée. Il acquiesce, tout en ajoutant avec un sourire ; « Ouaip'. J'ai deux sœurs jumelles plus vieilles, et une petite sœur qui a deux ans de moins que moi. » Hah... Elles lui manquaient un peu, quand même. Il n'était pas rare de voir les trois filles Choi se liguer contre leur frère, ce qui menait les trois-quarts du temps à des disputes. Et pourtant, la simple idée de penser au temps où lui et ses sœurs se bouffaient le nez suffit au jeune homme à le rendre un peu nostalgique. Tout comme So Yeon, il espérait qu'elles n’atterriraient jamais ici. Même si elles étaient toutes bien plus débrouillardes et actives que lui. Ah, quelle ironie !

Ils discutent ensuite des études qu'ils poursuivaient, ou auraient souhaité entreprendre. Le jeune homme explique rapidement qu'il avait réussi par miracle à entrer en deuxième année de géographie à l'université, tandis que So Yeon dit qu'elle avait envisagé de s'orienter en psychologie. Quelques mots sont échangés à ce sujet, faisant un rapprochement avec la situation de cette île, avant que la lycéenne ne pose une question intéressante. Qu'aurait-il fait de sa vie, s'il n'avait pas eut à se soucier de faire des études, ou de gagner de l'argent ? Observant longuement le gâteau, Hye Sung réfléchit. Il n'y avait jamais vraiment pensé, en vrai. Même à l'issu de ses études, il n'avait aucune sorte d'idée de ce qu'il aurait put faire comme travail. Est ce qu'il voulait avoir une famille, se marier, mener une vie paisible dans une ville tranquille ? Ouais... Sûrement quelque chose dans ce goût là, même si à son âge, ça n'était pas dans ses priorités. Et il avait beau avoir parlé de l'après île, Hye Sung n'était pas du genre à voir au long terme ; il se contentait d'avancer d'un pas à la fois, et de voir ensuite où ça l'avait mené. « Tu sais que tu me poses une colle, là ? » dit-il en riant doucement. « J'pense que je me contenterai de vivre au jour le jour, en fait. J'ai jamais eut de but dans la vie, pour l'instant. J'crois que faire des études et tout ça, justement, ça m'imposait d'en avoir un. Donc là, à priori, il me semble que j'me contenterai de voir mes potes, me trouver une copine... Ben, vivre pépère, quoi. » Il hoche la tête, tout en expliquant ceci, comme pour s'en convaincre. Ouais... La routine, c'était cool, quand même. Et finir sur cette île était la meilleure façon de s'en rendre compte. Et il avait beau se la jouer un peu marginal et philosophe de comptoir devant ses potes, vivre confortablement restait malgré tout important. « Et toi ? » demande t-il à son tour, curieux.

So Yeon confie alors qu'elle fait route avec une autre participante. Le jeune homme fait le tour de la salle des yeux, avant de demander si son amie n'était pas là. Hye Sung se contente d'acquiescer en silence quand elle lui explique qu'elles s'étaient séparées pour la journée, le temps de couvrir un peu de terrain chacune de leur côté. La lycéenne exprime alors à regret que sa camarade avait tendance à être assez méfiante – vigilance qui serait sûrement encore exacerbée en présence d'un homme – , car en cas contraire, elle lui aurait proposé de les suivre. Mais l'étudiant est perplexe. Non pas face à l'idée que l'on puisse être méfiant, non. Mais... « Chae Rin ? Kwon Chae Rin ? » demande t-il, en plissant un peu les yeux. Il ne devait pas y en avoir des mille et des cents sur cette île. « Si c'est bien elle, je la connais. Enfin, je la connaissais. » assure t-il. Effectivement, il avait rencontré la Coréenne avant son arrivée sur l'île. Et la dernière fois qu'il l'avait revue, c'était ici, après plusieurs années de silence radio. Un vrai choc. Et Hye Sung n'avait pas trop compris pourquoi la jeune femme avait vite abrégé leur conversation, visiblement un peu mal à l'aise. « Mais bon, quand on s'est revus, elle avait plus l'air de vouloir m'éviter qu'autre chose. », ajoute t-il en soulevant mollement les épaules. Néanmoins, il n'oublie pas de remercier So Yeon pour sa proposition ; « En tout cas, c'est cool de ta part, merci. C'est déjà cool de trouver des personnes qui m'attaquent pas. »

Hye Sung a beau refuser le piano, il s'intéresse de plus prêt à la guitare. La jeune femme se lève pour aller chercher quelque chose dans la salle, avant de revenir les mains dans le dos. Avec un large sourire, elle dévoile un ukulélé. L'étudiant tend les mains pour saisir le corps de l'instrument qu'il observe en pinçant les lèvres, silencieux. Perplexe pendant quelques instants, il finit par regarder à nouveau So Yeon. « Hm. T'aurais pas un pagne et un collier de fleurs à m'offrir avec ? Histoire que je fasse bien cliché sur une des plage paradisiaque de cette île. » plaisante t-il avec ironie. Il dépose ensuite la petite guitare sur le sol, avant de souffler la bougie improvisée. Le bâtonnet de plastique est déplanté, Hye Sung tend une moitié de gâteau à la lycéenne, avant de croquer un petit bout de la pâtisserie. Ah... De la nourriture, de la vraie, bourrée de sucre. Ça ne rendrait que son prochain repas plus amère, mais pour l'instant, il profitait vraiment de ce petit bout de sucrerie. Cessant de lorgner sur cette précieuse nourriture, il relève les yeux vers So Yeon, qui sort un carnet pour y griffonner quelque chose. Elle a beau lui demander de ne pas regarder, l'étudiant tourne un peu la tête vers le papier, tout en demandant, curieux ; « Qu'est ce que tu fais ? »

Nouvelle question de son interlocutrice, qui lui demande à quoi ressemblait sa vie. Le regard de Hye Sung se fait plus interrogateur, aussi la lycéenne précise t-elle ses dires. L'étudiant prend le temps de mâcher longuement un nouveau petit bout de gâteau, pour se donner l'illusion de manger quelque chose de consistant. « Du tout, je suis de Suwon. » commence t-il à dire. « Après, bah... J'pense que ma vie avait rien d'exceptionnelle, mais c'était cool. Oui, même vivre dans une famille uniquement féminine, c'était cool. » plaisante t-il un peu. « J'ai jamais été quelqu'un de populaire, j'étais juste dans la norme. Il y avait des gens que j'aimais bien, d'autres que j'pouvais pas voir en peinture, d'autres qui me plaisaient, certains dont je me moquais... En fait, j'suis vraiment un concentré de banalité, et j'crois que j'aurai pas grand chose à t'apprendre sur la vie ! Mais si t'as des questions, vas y. » Alala... Un court instant, il avait presque l'impression de retrouver le rôle du grand frère qui apprend la vie à sa petite sœur ; après tout, elles avaient quasiment le même âge. A l'exception près que So Yeon était bien moins casse-pieds, en fait. Et puisque qu'il peut bien être curieux lui aussi, il interroge ; « Il y a des trucs que t'aurais aimé faire, avant d’atterrir ici ? »

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Dim 17 Nov - 7:30

En jetant un regard sur sa photo de famille alors qu’elle la tendait à Hye Sung, So Yeon eut pendant un instant le cœur qui se serra, c’était dur de les regarder et de penser à ce qu’ils pourraient bien être en train de faire à cet instant, de penser. Et ce qui se passerait si elle était avec eux. Mais c’était se faire du mal volontairement que de regarder souvent cette photo. Pourtant elle ne pouvait s’empêcher de le regarder de temps à autre. La jeune femme eut une pensée pour sa mère partie trop vite du domicile familiale, sans doute qu’elle espérait que ses enfants n’existent plus, ou du moins elle faisait tout comme vu qu’elle n’était jamais venu les voir. Elle reprit sa photo en hochant la tête. « Certains jours c’était difficile de concilier l’école et la vie familiale, mais je pense m’en être plutôt bien sortie. Je n’avais pas vraiment le choix. » dit-elle en souriant légèrement. Des jours épuisants, mais remplis de bons souvenirs avec son frère et sa sœur, ainsi qu’avec son père quand il était présent. La lycéenne se fit curieuse et interrogea également le jeune homme sur des éventuels frères et sœur. Et en effet le jeune homme a trois sœurs, ce qui fait sourire la jeune femme. « J’imagine bien des scènes entre tes sœurs et toi si tu étais le seul garçons, hormis ton père, à la maison. Ça n’a pas dû être triste tous les jours. » Elle espérait que lui aussi ne verrait pas ses sœurs arriver sur l’île, il n’y a sans doute rien de pire. Surtout si on met cette histoire de couleur en jeu, il suffirait que l’un ne soit pas de la même couleur pour connaître déjà la triste fatalité que prendra ce jeu. Quoi que la mort est toujours perturbatrice de ce qu’on pourrait penser ou imaginer.

Après avoir abordé le sujet des études, qui n’est plus qu’un lointain souvenir désormais, la jeune fille demanda à son vis-à-vis ce qu’il aurait aimé pouvoir faire de sa vie. Et avant même qu’il ne lui fasse remarquer, elle avait bien vu que la réponse n’était pas si simple à trouver. Il n’y avait pas de réponse toute faite, mais la plupart des personnes n’y réfléchissait pas vraiment, se disant qu’ils auront toujours le temps d’y repenser plus tard. Mais eux, ils n’avaient plus qu’à l’imaginer car le futur qu’ils auraient dû avoir dans leurs vies paisibles – ou non – n’étaient plus qu’un lointain souvenir.  Finalement l’étudiant arrive à mettre des mots sur ce qu’il aurait aimé avoir et faire si les études et l’argent n’étaient pas indispensables à leur monde et leur mode de vie au quotidien. Elle sourit légèrement en l’écoutant, elle aimait beaucoup sa façon de penser, il était calme et il ne se prenait vraiment pas la tête, c’était rare ici. C’était reposant. Hye Sung lui retourna la question et la lycéenne réfléchit pendant un moment. « Je ne sais pas trop, j’ai toujours vécu pour ma famille, alors je pense que je continuerais à prendre soin d’elle. J’essayerais de voir plus souvent mes amis, de sortir plus souvent et j’aurais aimé me marier et avoir des enfants, le rêve un peu bateau… mais je peux faire une croix dessus maintenant je pense. » dit-elle en souriant amèrement. Finalement leur vie menaçait de se faire enlever à tout moment, mais leur futur leur avait été tout bonnement arraché.  

Finalement So Yeon avoue ne pas faire la route toute seule, hormis quelques jours dont celui-ci. Elle lui en explique la raison avant d’entendre le jeune homme prononcer le prénom de sa compagne de route et puis finalement son nom de famille qu’elle n’avait pas dit. Surprise de tomber sur quelqu’un  qui la connaissait, elle hocha la tête positivement, le laissant finir avant de demander. « D’où est-ce que tu la connais ? Seulement de l’île ou d’avant, à l’extérieur ? » Elle apprend assez vite qu’ils se sont déjà revu sur l’île, elles ne devaient pas encore faire route ensemble, vu qu’elles avaient pris l’habitude de se raconter leurs rencontres – s’il y en avait eu – et la jeune femme ne l’avait jamais mentionné. Mais la suite de sa phrase l’expliquerait peut-être si jamais cela avait été le cas. Elle allait répondre, mais l’étudiant la remercia de sa proposition de faire route ensemble un jour si jamais cela le tentait. Elle lui sourit gentiment avant de reprendre la parole. « On a tous un peu changé depuis que l’on est ici, la méfiance est devenu maître, même avec les gens que l’on connaissait. Et Chae Rin est vraiment méfiante, je ne pense pas que tu devrais le prendre personnellement … Après cela dépend aussi de votre passé, mais ça ne me regarde pas. » dit-elle, avant de reprendre en souriant. « C’est toujours rassurant de savoir qu’on peut compter sur quelqu’un ici. Ma proposition tiendra toujours si nous nous recroisons. »

Désireuse de lui offrir un petit quelque chose en plus d’un petit gâteau, la jeune fille vient attraper un ukulélé qu’elle lui offre généreusement en souriant. Sa remarque la fit rire légèrement. « Je peux te faire un pagne avec des feuilles d’arbre et pour les fleurs, je n’ai trouvé que des pissenlits aux alentours malheureusement. » dit-elle, tout aussi ironique que lui. Se rasseyant en face de lui, elle le regarde souffler la bougie inventée et le remercie quand il lui tend la moitié. Cela faisait longtemps qu’elle n’en avait pas mangé, elle gardait cette boite pour des occasions spéciales – comme aujourd’hui – ou en cas de grosse famine, si jamais la nourriture avait manqué depuis plusieurs jours, voir une semaine. Grignotant un peu, elle reposa son morceau pour sortir son carnet et un crayon avant de griffonner sur une page vierge. L’étudiant se faire curieux et la jeune femme tente de cacher un peu ce qu’elle dessine. « Tututut, je te montrerais en temps voulu. » dit-elle en souriant. Pendant qu’elle dessinait, elle se fit, elle aussi curieuse et lui demanda comment était sa vie avant, s’il venait de Séoul lui aussi. La jeune femme ne s’arrêta pas de dessiner, mais l’écouta attentivement.  Son petit discours la fit sourire et la jeune femme s’interrogea sur ce qu’elle pourrait lui demander. Oh, il y avait bien deux ou trois questions. « C’était comment l’université ? C’est vraiment si différent que ça du lycée ? » Cela l’intriguait, elle aurait vraiment y mettre les pieds au moins une fois. Et puis, « C’est peut-être un peu trop personnel, tu n’es pas obligé de répondre, mais … tu avais une copine avant d’arriver ici ? Enfin quelqu’un à qui tu tenais et réciproquement ? Qui pourrait s’inquiéter de ne plus te voir en cours ? » Elle avait eu la « chance » de venir avec tous ses camarades de classe, mais de ce qu’elle avait compris, désormais, les étudiants étaient tirés au hasard. Finalement le jeune homme lui demande ce qu’elle aurait aimé faire, avant de se retrouver sur cette île. Elle réfléchit un moment avant de répondre. « Avoir mon diplôme, rencontrer quelqu’un … retrouver ma mère. » Elle aurait tellement aimé la revoir au moins une dernière fois, mais celle-ci en avait décidé autrement, mais So Yeon aurait tout fait pour la retrouver. Elle était sûre qu’elle ne se rendait pas compte du mal qu’elle avait fait à son père et à son frère et sa sœur en partant comme ça. La jeune femme sourit légèrement au jeune homme. « J’aurais beaucoup aimé allée dans un parc d’attraction aussi, un grand avec plein de manèges. Je n’en ai jamais eu l’occasion. Ou naviguer aussi, enfin si on ne compte pas le transport jusqu’ici.  Prendre l’avion aussi.» En fait, il y avait plein de choses qu’elle n’avait pas pu faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Jeu 12 Déc - 21:11

Comme il avait pu s'y attendre, So Yeon confirme qu'effectivement, sa vie n'avait pas été facile tous les jours... Mais qu'elle n'avait pas eut d'autre choix que d'adopter la position qui avait été la sienne. Peut-être Hye Sung se fourvoyait t-il, mais à la voir parler de ses cadets, elle ne semblait pas malheureuse. Tout du moins, elle ne semblait pas regretter d'avoir eut cette place assez particulière, qui n'aurait pas du être sienne. A comprendre tout ceci, le jeune homme se sent soudainement... Étrange. Un peu blasé, peut-être. Il avait beau avoir été un frère, il n'avait jamais eut de véritable occasion de prendre des responsabilités au sein de sa famille. En l’occurrence, la lycéenne était son parfait opposé. Mais il savait qu'aucun enfant n'avait à avoir ce genre de place ou de responsabilité en famille. Un argument suffisant pour avoir une vie laxiste en toute légitimité. Bref. Hye Sung se contente d'opiner, attentif, avant que So Yeon ne rebondisse au sujet de ses sœurs à lui. La jeune femme voit juste ; la maison Choi n'était effectivement la plus calme qui soit ! Un large sourire étire ses lèvres. « J'te le fais pas dire ! » dit-il simplement, tout en hochant mollement la tête.

Qu'auraient-ils fait, si la possibilité de ne pas avoir à gagner d'argent avait été à leur portée ? C'était beau de rêver. D'autant plus maintenant, alors que retrouver une vie lambda était elle même une belle utopie. Les aspirations du jeune homme n'étaient pas grande. Avoir une grande carrière, aller aux quatre coins du globe, s'improviser star de la K-Pop ou éleveur de chameaux... Très peu pour lui ! Juste une vie simple. Et visiblement, So Yeon n'était pas plus originale dans ses rêves, fait qu'il appréciait. Sûrement parce qu'être ici, ça leur permettait de voir à quel point chaque détail du quotidien pouvait avoir son charme. Il pince les lèvres à devoir faire une croix là-dessus. C'était sûrement vrai. Sans être un grand optimiste, mais assez opportuniste pour profiter des courts instants de paix, Hye Sung s'essaye à consoler vaguement So Yeon, qui semblait bien amère. « Bah, après on peut toujours limiter la casse ici. C'est clair que niveau confort, ça vaut pas un clou, on fait quelques sales rencontres, mais bon... Au final, si on se trouve des alliés, j'suppose que ça aide à passer la pilule. Puis mine de rien, j'ai rencontré quelques personnes bien sympa ici, j'me plains pas trop. » Un large sourire étire ses lèvres ; évidemment, elle en faisait partie.

Des alliés, justement. So Yeon fait allusion à une participante avec qui elle faisait route depuis quelques temps, Chae Rin. Entendre ce prénom réveille en Hye Sung une connaissance de longue date, qu'il avait justement recroisé sur cette île, à son plus grand damne. L'étudiant explique qu'il connaissait déjà la concernée, ce qui pousse la lycéenne à l'interroger à ce sujet. « Je la connaissais avant l'île, mais ça faisait une paye que je l'avais pas vu... J'crois que c'était la fille à des amis à mes vieux, un truc comme ça. » explique t-il rapidement. Ses souvenirs étaient un peu confus à ce sujet... Mais il n'empêche que la voir sur cette île l'avait surpris, et il l'avait été d'autant plus quand il l'avait vu l'éviter. Ils étaient arrivés le même jour, et auraient put s'allier avec une personne connue. Mais non. Et Hye Sung ne comprenait pas vraiment pourquoi, mais ne lui en tenait pas vraiment rigueur ; elle devait avoir ses raisons, même si discuter avec elle n'aurait pas été de refus. Il finit par hausser mollement les épaules. So Yeon devait avoir raison à son sujet.

Un pagne avec des feuilles d'arbres et des pissenlits. Là, dit comme ça, ça faisait beaucoup moins exotique. « Tant pis ! » s'exclame Hye Sung, dans un soupir amusé, avant de se concentrer à nouveau sur son petit bout de gâteau. Mâchant quelques miettes de cette friandise, il observe son interlocutrice. Cette dernière sort un carnet, et se met à griffonner sur une page. Curieux de voir ce qu'elle était en train de faire, le jeune homme se penche sur la feuille, mais se voit rapidement remballer. Il reprend sa place initiale, patient, la regardant procéder. Des paroles viennent à nouveau combler le vide. Hye Sung retrace en grandes lignes sa vie, d'une banalité exemplaire. Étant néanmoins ouvert aux questions, il laisse à la lycéenne le loisir de l'interroger. Songeuse un court instant, elle lui demande son avis sur l'université. « Oui, c'est pas mal différent. Bon, il y a toujours des cours chiants, hein. Mais la différence, c'est que tu les as choisi. Puis généralement, les gens sont plus matures qu'au lycée, tout ça... » Et puis soudainement, la question qui fâche. Pourtant, le jeune homme ne se démonte pas, il secoue la tête de gauche à droite en pinçant les lèvres. « Je suppose qu'il y a des personnes qui se font du souci, mais non, j'avais pas de copine. Bah... » Petite onomatopée qui résumait bien sa vision des choses. Pas que Hye Sung soit blasé de la gente féminine, non. Mais jusqu'à là, ses expériences n'avaient pas donné grand chose. Pensif pendant quelques secondes, il fixe un point dans le vide, avant de relever les yeux vers So Yeon. « Et toi alors ? Ya pas quelqu'un qui te plaît dans ta classe ? » demande t-il, taquin.

Bien malgré lui, l'étudiant a l'impression d'avoir mit le doigt sur un sujet sensible, quand il entend sa vis-à-vis parler des retrouvailles avec sa mère. Par pudeur, il se passe de toute question, se contentant d'opiner attentivement. Elle explique ensuite qu'elle aurait souhaité aller dans un parc d'attractions, faire du bateau, voler... Tout autant de choses simples mais compréhensibles, qui rendent Hye Sung un peu honteux, quand il admet avec un vague sourire ; « Tu vas trouver ça con, mais j'aurais trop aimé apprendre à faire de bons cocktails au shaker. T'sais, comme les serveurs ? »

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 17 y.o
Amour : Nice Joke.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 97
Contenu du Sac : - deux petites bouteilles d’eau
- une carte de l’île
- une boussole
- une lampe torche (piles fournies)

- un jean, un t-shirt et sous-vêtement de rechange
- son ancien uniforme
- ses anciens sous-vêtements
- ses anciennes chaussures
- une veste à capuche
- une trousse de toilette
- une photo de sa famille
- un bloc note et un crayon
- un petit paquet de protection hygiénique
- son livre fétiche
- une petite peluche pingouin
- une montre avec une pile de rechange

- une flûte à bec

Avatar : Jeon Hyo Seong (Secret)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : hisae.
Messages : 505
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Sam 18 Jan - 23:58

La ville n’était pas un des endroits où elle préférait se rendre, les étudiants y étaient toujours plus nombreux qu’ailleurs. Sans doute à la recherche de vivres, de matériel qui pourrait se révéler utile. Mais il n’y avait plus grande et c’était avec une grande chance et une bonne dose de hasard que l’on pouvait réussir à dénicher quelque chose. So Yeon était plutôt contente d’être finalement rentrée dans ce studio d’enregistrement, les rencontres positives et non agressives étaient rares. Hye Sung faisait partie des étudiants qu’elle serait contente de recroiser, confiante à son sujet. En discutant, elle avait bien compris qu’il ne comptait pas lui sauter à la gorge, ni aujourd’hui, ni la prochaine fois qu’ils se croiseront. Car elle espérait qu’il y aurait une prochaine fois, elle ne voulait vraiment pas entendre son nom dans les hauts parleurs. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas parlé de sa famille, oh elle y pensait assez souvent, bien que trop y penser faisait plus de mal qu’autre chose, mais en parler, c’était retourner aux discussions simples et normales d’une vie. Cela lui faisait oublier où ils étaient. Cela lui faisait oublier que le futur auquel elle aurait aimé aspirer ne se réalisera pas. L’effort que fourni Hye Sung pour essayer de la consoler à ce sujet alors qu’il est dans le même cas lui réchauffe le cœur et elle lui adresse un sourire franc, avant de hocher la tête. « Oui, heureusement qu’on fait de bonnes rencontres quand même, sinon j’aurais totalement perdu foi en l’être humain je pense. » Quoi que, certains était prêt à vendre leur humanité pour sortir d’ici ou juste passer le temps.

La jeune fille fut surprise d’apprendre qu’il connaissait Chae Rin, la personne avec qui elle faisait route depuis un peu plus d’une semaine déjà. Quand elle l’entendit décrire son comportement en apercevant le jeune homme, elle ne fut pas plus surprise que ça, elle avait un tempérament assez méfiant envers n’importe qui, mais elle était dotée d’un plus grand sens de survie qu’elle. Elle hocha simplement la tête quand il lui raconta d’où il la connaissait et ne répondit rien. À part les autres élèves de sa classe – encore vivants – elle n’avait rencontré personne d’autre sur l’île qu’elle connaissait auparavant. La plupart du temps cette île était porteuse de nouvelles rencontres, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. M’enfin, elle ne devait pas penser à ce qui l’attendait dehors, lorsqu’elle sortirait du studio d’enregistrement, du moins pas tout de suite. Pour l’instant, elle s’évertuait à installer un peu de gaieté pour l’anniversaire de Hye Sung. Elle lui offrit un gâteau sur lequel elle avait installé une bougie bricolée et avait même pris un ukulélé dans un coin pour le lui offrir. Qu’il puisse au moins garder le sourire pour ce jour. Et ce n’est pas tout, la jeune fille commence à griffonner sur son carnet et repousse ses tentatives de curiosité. Il devra attendre qu’elle ait fini. Tout en griffonnant, elle l’écoute lui parler de sa vie et son avis sur l’université. C’est bien un endroit où elle aurait apprécié se rendre. Elle lève la tête pour le regarder alors qu’il lui dit qu’il n’avait personne dans sa vie. Elle s’attendait un peu à ce qu’il lui renvoie la balle et en effet. Elle baissa la tête sur son papier et son stylo avant de hausser les épaules et de secouer la tête. « Non, quand bien même il y aurait eu quelqu’un, j’aurais du mal à le regarder évoluer dans cet endroit. Je serais sans doute déçue. Alors je suis bien contente de ne pas être tombée amoureuse dans cette classe. J’avais mes amis et ça me suffisait. » Elle repensa à Min Ki qui pensait qu’Han Guk et elle, étaient ensemble. Elle ne savait même pas en y repensant si cela aurait pu être envisageable. De toute façon, c’était trop tard, il fallait arrêter de ressasser le passé, plus rien ne saura comme avant.

So Yeon passe vite le sujet de sa mère avant de lui confier ce qu’elle aurait aimé faire avant d’atterrir ici et d’y pourrir sans aucun doute. Elle relève la tête, alors qu’il lui confie un peu gêné qu’il aurait aimé apprendre à faire des cocktails au shaker. Elle sourit avant de répondre. « Tu peux toujours essayer ici, tu nous fais un petit mélange d’herbe et de fleurs, tu secoue le tout et ça ferait presque un cocktail. Quoi que ça ressemblerait plus à du thé. » C’était beau de pouvoir encore rêver de ce qu’on aimerait faire, apprendre. Cela permettait sans doute de se motiver à survivre ici, plutôt que d’attendre la mort dans son coin. Elle finalisa son œuvre et entreprit d’enlever la page avant de la plier comme une carte. Elle rajouta quelques détails sur le devant avant de la lui tendre. « Tadam, une carte d’anniversaire faite main ! Je t’ai même dessiné en tout petit juste là, regarde. » Elle lui sourit avant de ranger son carnet et son stylo et s’étira. Elle attrapa ce qu’il reste de son gâteau et le finit en une bouchée. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle avant de reposer le regard sur lui. « Bon Hye Sung, je vais devoir t’abandonner. Je dois retrouver Chae Rin avant la tombée de la nuit. Si tu reste, t’as la possibilité de nous sortir un disque avant la fin du mois, tu as le choix entre tous les instruments ! » Elle sourit avant de se redresser, attrapant son sac. Elle s’approcha du jeune homme et s’accroupit avant de l’enlacer, brièvement et de se relever. « J’ai été contente de te rencontrer. J’espère vraiment qu’on se recroisera ! Je dirais à Chae Rin que je t’ai vu si tu veux. » Elle mit son sac sur l’épaule avant de se diriger vers la porte. « Prend soin de toi surtout ! Je n’ai pas intérêt à entendre ton nom dans les hauts parleurs. » Elle ne pouvait pas prédire l’avenir, mais elle espérait vraiment qu’il ne succombe pas à un moment ou à un autre de se laisser mourir par désespoir ou juste par lassitude. Elle lui adressa un petit signe de la main avant de quitter le studio d’enregistrement qu’ils avaient squatté pendant une bonne partie de l’après-midi. Maintenant il allait falloir sortir sans se faire remarquer, sortir de la ville et retrouver sa camarade de route qui n’était pas loin. Elle se demandait qu’elle serait sa réaction quand elle lui parlerait du jeune homme. Bonne, c’est ce qu’elle espérait. Parce que Hye Sung était décidément une personne qu’elle ne regrettait pas du tout d’avoir rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 20 ans
Amour : Forever alone !

Nombre de victimes : 2
Coupons : 466
Contenu du Sac : ► Une bouteille d'eau (1,5 L)

► Une carte de l'île
► Une boussole
► Une lampe torche
► Un briquet
► Un petit coussin
► Un plaid
► Un hoodie
► Deux carnets
► Un stylo
► Un bonnet

► Son téléphone
► Des lunettes de plongé et un tuba
► Un roman en anglais américain
► Un jouet qui couine.. °°'
► Un filtre à eau de camping

► Un harpon

Avatar : Kim Yu Kwon (Block B)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Hwang Da Som & Lee Seung Joo

Messages : 4709
Activité RP : 2









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    Dim 19 Jan - 22:00

So Yeon ne contredit pas le jeune homme. Au contraire, elle semblait plutôt d'accord avec lui, quand il affirmait qu'il était encore possible de faire de bonnes rencontres. Comme quoi, les doutes qu'il avait en arrivant sur cette île s'étaient confirmées ; quiconque met un pied ici ne devient pas nécessairement pas un psychopathe en puissance. Il en était l'exemple même. Encore mieux, il n'avait pas vraiment l'impression d'avoir changé depuis son arrivée ici. Tout du moins... Pas fondamentalement. Il avait beau être prudent, il n'était pas pour autant devenu totalement méfiant. Certains le trouvaient sûrement un peu simplet, c'est sûr. Mais jusqu'à là, ça ne lui avait pas vraiment porté préjudice.

Ils en viennent à parler de la compagnon de route de la jeune femme, Chae Rin. Par hasard, il s'avérait que Hye Sung connaissait lui même cette personne, mais qu'il ne l'avait pas revue depuis longtemps... Et qui plus est, Chae Rin ne semblait pas vraiment prompt à lui adresser à nouveau la parole. Il n'avait pas compris. C'est tout naturellement qu'il exposé cet état des faits à son interlocutrice, qui explique que ce n'était pas étonnant ; Chae Rin était d'un naturel méfiant. Soit. Hye Sung ne trouve rien à y redire. Ils poursuivent un peu sur ce sujet, avant d'en venir à autres choses. Tout en continuant à grignoter son bout de gâteau, Hye Sung essaye d'expliquer tant bien que mal son point de vue sur l'université, ce que ça avait de différent, et tout ça. Malheureusement pour So Yeon, elle qui aurait souhaité aller en fac si elle n'avait pas été emmenée sur cette île, Hye Sung n'était peut-être pas le gars le plus convaincant et le plus passionné, quand il était temps de parler de ses études... Il lui en expose les grandes lignes, que la jeune femme écoute avec attention, sans poser plus de questions. Mais finalement, vient une nouvelle question. Était-il célibataire ? Hye Sung répond simplement que oui, sans plus s'étendre sur le sujet, avant de renvoyer à son interlocutrice. Cette dernière baisse un peu la tête, avant de répondre que non, elle n'en pinçait pour personne dans sa classe. Elle s'étend un peu plus sur le sujet, et Hye Sung ne pouvait qu'être d'accord. Être en couple, ici... Ouais, c'était sûrement un peu casse-gueule. Pour seule réponse, il pince un peu les lèvres, en acquiesçant.

Le ton se fait un peu plus léger quand ils parlent de ce qu'ils auraient aimé faire avant d'arriver sur cette île. Pour So Yeon, revoir sa mère, et voir un parc d'attraction. Pour Hye Sung, apprendre à faire des cocktails au shaker. Oui, c'était sûrement un peu bête... Mais il avait toujours trouvé ça hyper classe. Et pour l'heure, c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit. Un sourire élargit à nouveau les lèvres du jeune homme quand sa vis-à-vis tente de trouver une alternative pour cette île. Des plantes et des fleurs... Mouais ! Ça lui balançait beaucoup moins de rêve, tout à coup ! Bientôt, le bout de papier sur lequel So Yeon griffonnait quelque chose lui est tendu. Il saisit, et regarde... Une carte d’anniversaire improvisée, avec un petit dessin en bas. Son sourire s'élargit à nouveau, il reste silencieux quelques secondes le temps de tourner et retourner le papier. De son côté, So Yeon s'est relevée, et a rangé ses affaires. « Merci, elle est vraiment cool. » dit-il en levant les yeux vers elle. Lui annonçant qu'elle allait filer pour retrouver sa camarade de route, Hye Sung se lève à son tour pour la saluer. Toujours souriant, il répond ; « Haha, t'inquiètes. Qui sait, je vais peut-être me trouver une vocation ! » La lycéenne s'approche pour le saluer, l'enlaçant rapidement. Il en fait de même, déposant un petite tape dans le dos de la jeune femme. « De même. Et oui, passe mon bonjour à Chae Rin, quand même. » répond-il avec un sourire, avant de poursuivre ; « Fais attention à toi aussi. » Il adresse également un signe de main avant que la jeune femme ne disparaisse. Bon... Comme quoi, il aurait put s'attendre à pire, comme anniversaire. Même sur cette île.

_________________


- the golden age is over -
(c) SILVER LUNGS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Hum ... happy birthday ? - Hye Sung    

Revenir en haut Aller en bas
 

Hum ... happy birthday ? - Hye Sung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Happy Birthday Sy !
» Happy Birthday Normandie
» ♪♫ Happy Birthday to you ♫♪
» HAPPY BIRTHDAY MUANA MAMAN
» Happy Birthday Muana Maman (Fleur de Lys)


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 4 :: Studio d'enregistrement
-