Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 JAEHWA ; for your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: JAEHWA ; for your life   Dim 21 Juil - 1:31

Le 19 juin 2013 ; 10h35
L'hôpital abandonné
Salle d'examen, 3e étage


Planté au beau milieu de la salle s’examen, le souffle court, JS observait Jae Hwa comme s’il le voyait pour la première fois. Toute l’horreur de ce qui venait de se produire commençait à refaire surface et il en comprenait lentement le sens. Depuis qu’ils s’étaient activés pour rejoindre l’hôpital, il avait été dans un semi état de choc qui ne l’empêchait pas d’avancer, au contraire. Il sentait à peine ses jambes et mettait seulement un pied devant l’autre de façon machinale, tentant de rejoindre le plus vite possible ce damné endroit où ils trouveraient, avec un peu de chance, une façon de soigner le bras de l’homme. Et… et ce n’était pas beau à voir, pas du tout. C’était encore pire sachant que Jae Hwa avait dit avoir employé « les moyens du bord » pour calmer l’hémorragie, mais que ça ne suffirait pas. Jae Seong ne savait pas encore ce que c’était, mais il savait qu’il n’aimerait pas du tout trouver ce qui était arrivé à cette pauvre bras… Il savait déjà l’important et ça le terrorisait complètement parce que Jae Hwa lui avait clairement fait comprendre qu’il allait devoir s’inventer des talents de couturière… Mais travailler le tissu ou la peau, c’était complètement différent et rien que d’y penser, ça lui donnait des haut-le-cœur !

JS prend une profonde inspiration avant de finalement se tourner vers l’armoire à médicaments complètement défoncée. Il ne restait pratiquement rien. Ok… plutôt « rien ». Toutefois, il s’y intéresse malgré tout un petit moment. Et il fait bien. Parce que comme supposé, vu l’état de la vitrine, on avait pris beaucoup de ces médicaments dans la hâte. De fait, quelques trucs étaient éparpillés ça et là. Rien de grande valeur, malheureusement… De toute façon même s’il avait trouvé des médocs contre la douleur, il n’aurait pas voulu en donner à Jae Hwa. Ils devaient être périmés depuis très longtemps. Mais, il met la main sur une petite bouteille de désinfectant. Il n’y en aurait assez que pour les instruments qu’il utiliserait et la plaie en elle-même. C’était mieux que rien ; il pouvait se compter chanceux ! Sa trouvaille en mains, il se tourne vers Jae Hwa qui semblait… mal en point. Pas à en hurler de panique, mais il devait faire vite. S’approchant de l’homme, il dépose le flacon sur la table sur laquelle il était assis et commence à retirer sa chemise tout en faisant attention à sa blessure. Le problème, c’est qu’ils ne pouvaient pas se permettre de la déchirer. Les vêtements étaient trop précieux…

Le vêtement passe… il le lance sur une chaise et déglutit avec difficulté en voyant la plaie… qui lui semblait béante.  Arme à feu. Il passe une main sur le front ruisselant de sueur de Jae Hwa, plantant son regard dans celui de l’homme. Il tenait à le garder en vie plus que n’importe quoi d’autre, il le réalisait à présent. Ça n’avait rien à voir avec un doux sentiment. C’était une question de survie… De fait, la panique faisait lentement place à un professionnalisme qu’il n’aurait jamais cru posséder !

« Raconte-moi ce qui s’est passé. Tu as vu celui qui t’a fait ça ? », demande Jae Seong, surtout dans le but de faire parler Jae Hwa et de lui faire suivre une suite logique. Savoir dans les détails la situation potentiellement effrayante qu’avait vécu le jeune homme ne lui plaisait pas plus que ça, en vrai. « Tu… tu l’a vaincu ? »

Il glisse une main sur le torse de l’homme, à la recherche d’une quelconque blessure superficielle, mais il semblait impeccable, quoique chaud. Trop chaud…

« Ça ira. Il fait un bon soleil dehors. Je ferai refroidir de l’eau au soleil. », murmure JS, un peu dissipé parce qu’il cherchait… quelque chose pour s’occuper de l’homme. Et tout en mettant la main sur un petit kit pour le recoudre (c’était terrible dit comme ça !), il ajoute : « Ce sera pour faire baisser ta fièvre. Mais il faut d’abord que je m’occupe de cette plaie. Bon sang… Jae Hwa… tu sais que je suis pas nécessairement le mieux placé pour faire ça… »

Mais il était le seul, pas vrai ? Le jeune homme vient se placer juste devant son compagnon de route, glissant un bras autour de sa taille pour le forcer à s’étendre sur la table.

« Prends un truc plus ou moins solide pour mordre dedans… », ordonne avec douceur un Jae Seong nerveux. « Ça ira. Tout ira bien… »

Il… ne savait pas trop si Jae Hwa était du genre à avoir besoin de soutient et de réconfort, mais c’est ce qu’il faisait pourtant ! Et connement, il lève même une main pour les caresser la joue. Il ne pouvait pas le lâcher. Pas là, comme ça… Il fallait qu’ils guérissent ce bras. Comme un neuf…

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Lun 22 Juil - 9:39




Jae Hwa avait chaud. Mais il savait que l’intérieur de l’hôpital ne l’était pas tant… C’était un simple symptôme de la fièvre qui était présentement la sienne. Rien qui puisse réellement le mettre à terre… Mais en plus de la quantité de sang qu’il avait perdu plus tôt dans la journée, disons qu’il se sentait un peu étourdit quand même. Comme prévu il avait rejoint Jae Seong là où il l’avait laissé. A moitié endormit, réveillé depuis peu, JS avait été plutôt fidèle à lui-même en voyant le sang sur ses vêtements. Il avait néanmoins fait front de manière insoupçonnée… Pas avec un aplomb à tout casser, fallait pas pousser ! Mais s’il avait blêmit et bafouillé, surtout au moment d’apprendre qu’il devrait lui recoudre le bras, JS avait néanmoins su éviter de donner l’impression qu’il allait tourner de l’œil. Il avait rapidement récupéré ses affaires, son sac… Et puis ils étaient partit pour l’hôpital.

La cire sur son bras commençait à se détacher. Le sang n’aidait pas, forcément. Mais le saignement était moins fort. En fait, il ne devait plus s’agir que d’un suintement. Quelques points de suture, un bandage rudimentaire et ça suffirait. Il devrait juste ébouillanter régulièrement le bandage avant de se le remettre sur le bras pour éviter les infections. JS n’aimerait pas devoir l’amputer, n’est-ce pas ? Et soyons honnête : lui non plus ! Ca le faisait un peu flipper tout de même, parce qu’il était humain oui… Et de fait, Jae Hwa avait songé à autre chose, économisant ses forces pendant la marche rapide qu’ils avaient faite jusqu’à l’hôpital, coupant un peu par une zone pour en éviter une interdite, annoncée plus tôt.

Ils n’avaient toutefois pas relégué la prudence et ils avaient mit du temps pour franchir les derniers 500 mètres. Mais une fois là, après avoir trouvé une salle d’examen qui contenait encore quelques maigres choses, ils s’étaient installés. JS était toujours aussi blême mais décidément, son corps et son esprit commençait très légèrement à se faire à la situation. Ou bien il réalisait simplement l’urgence du moment. Jae Hwa était diminué, plus tellement en état de les défendre efficacement… Ho, il pouvait encore se lever, tenir une arme et s’en servir… Ce qui était suffisant contre la plupart des étudiants de cette île… Mais pas contre tous.

Bref… Son compagnon (qui pour l’heure tenait plus du compagnon que du boulet oui, ce qui n’était pas désagréable, tout compte fait) farfouille un peu, les gestes emprunt d’une relative panique tout de même. En même temps, il n’allait pas devenir insensible du jour au lendemain et c’était certainement une bonne chose d’ailleurs. Toutefois, ses mains avaient soudainement arrêté de trembler… Comme consciente qu’elles devaient répondre docilement à leur propriétaire histoire d’éviter de lui charcuter le bras plutôt que de le recoudre. Bonne chose ça aussi. Très bonne chose…

Quant à son agresseur :

Pas encore.

Et pour être plus explicite :

J’ai dû me cacher en attendant qu’il parte compte tenu de la situation. J’étais avec un autre type. Mais je vais le retrouver.

Ca… D’ailleurs, soutenant sans ciller le regard de Jae Seong qui commence à parcourir son corps à la recherche d’une autre blessure, sans doute, il ajoute :

On va faire de lui notre priorité. Vu le genre de personnage il ne doit pas trop s’écarter de sa zone de confort. Et il a une arme intéressante.

Ouais… En témoignait son bras. Notez que dans son malheur il avait eu de la chance ! La balle avait traversée de part en part en ne passant que dans le gras de son bras. Ca lui promettait un rétablissement complet en quelques semaines si aucune infection ne se mettait de la partie.

Il est question de faire refroidir de l’eau au soleil… Et Jae Hwa saisit le poignet de JS pour récupérer son attention. Une fois que c’est chose faite, il prend une seconde de silence avant de reprendre :

Refroidir de l’eau au soleil ? On devrait peut être attendre finalement avant que tu ne me plante une aiguille dans le bras.

Parce que s’il n’avait pas toute sa tête, Jae Hwa avait moyennement confiance, bizarrement ! Il acquiesce néanmoins pour la fièvre, avisant le petit kit de couture… Avant de sortir son briquet de sa poche.

Pour stériliser correctement l’aiguille.

Quant à être la meilleure personne placée pour ça ou bien pas… Excusez-le s’ils n’avaient pas trop le choix. D’ailleurs :

Je pourrais le faire moi-même sur l’avant mais pas derrière mon bras. Et je vois pas bien à qui tu voudrais que je demande là ?

A choisir entre JS et personne, le choix était quand même plutôt vite fait, pour être sincère… Et mine de rien, sans que ce soit le compliment du siècle mais en étant malgré tout sincère :

Tu es soigneux. C’est plus que la plupart de ceux sur qui je pourrais mettre la main.

Bon ceci étant dit, il précise :

Je te demande pas de me faire du point de croix. On s’en fiche que se soit esthétique ou que les points soient parfait.

Histoire d’être sûr qu’il lui trifouille pas la plaie à coup d’aiguille juste par souci de faire de beaux points quoi ! Jae Hwa n’était pas à ce genre de petite cicatrice près, surtout ici.

Jae Hwa n’a pas forcément besoin de s’étendre… Mais JS étant paniqué et tout, mieux valait lui faire plaisir et adopter une attitude qui le détende. Il refuse néanmoins de prendre quoi que ce soit à mordre. Ca allait faire mal mais JS allait rester en surface. Rien qui le ferait hurler de douleur en sommes. S’il avait fallu extraire la balle là ouais… Il aurait mordu un truc à s’en briser la mâchoire ! Et comme le bleu use d’une certaine… Douceur… Pour l’apaiser, Jae Hwa a un petit grognement sourd.

J’ai pas huit ans JS. Tu es bien mignon mais même en me promettant un bonbon si je suis sage je le vivrais pas ni mieux ni plus mal.

Il vient ensuite verser un tout petit peu d’eau pour virer le sang légèrement coaguler autour de la cire, encourager Jae Seong à la dégager en premier lieu.

Le sang aura arrêté de couler en partit en tout cas. Ca te facilitera la tâche. N’enfonce pas trop l’aiguille… Mais pas trop superficiellement non plus. Fais voir le fil ?

Jae Hwa observe le dit fil… Puis la boîte avant de se plaindre un peu :

Un vieux fil ouais… Il se désagrègera pas de lui-même, faudra le couper le moment venu.

Puis passant son index sous le menton de JS pour lui faire relever la tête et le regarder :

C’est bon ? Tu peux le faire ? T’es prêt là ?




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Mar 23 Juil - 5:47


Jae Seong sentait le regard de Jae Hwa suivre le moindre de ses gestes, évaluant probablement ses chances de s’en sortir sans se retrouver avec un pouce cousu dans le front. L’adolescent ne pouvait pas lui en vouloir, bien que ça le stressait forcément un peu comme pensée. Pas le pouce dans le front, mais que Jae Hwa l’observe de cette façon pénétrante ! Ça en ajoutait à la pression. Parce qu’au-delà du fait qu’il allait soigner un homme, ce n’était pas n’importe lequel. C’était un soldat surentraîné qui n’hésiterait probablement pas à s’encombrer davantage si JS n’était même pas capable de faire ce genre de tâche importante. Toutefois, il réussi malgré tout à rassembler le nécessaire, ce qui est plus difficile qu’il n’y paraît. Et en même temps, Jae Hwa lui explique quelques petites choses à propos de son assaillant, que JS écoute avec grande attention. Il lui semble que le jeune homme lui donne des informations plus détaillées qu’à l’habitude, mais il ne s’y arrête pas. En même temps, c’est sûr que s’il semblait un peu plus utile, Jae Hwa devait lui faire légèrement plus confiance, non ?

L’adolescent fronce les sourcils à la mention de cet autre garçon qui s’était retrouvé avec Jae Hwa, mais il se doutait que c’était un coup du hasard. Du moins, il l’espérait… mais ce n’était pas le moment de faire un interrogatoire en règle. Quant à l’arme intéressante, ça le fait doucement soupirer.

« Tu crois qu’en étant prêt, tu pourras l’affronter d’égal à égal ? », demande JS, la mine un peu soucieuse. On parlait d’un type avec une arme à feu, quoi… et qui semblait savoir s’en servir ou au moins, qui avait eu une chance de cocu pour toucher ainsi le volontaire. Enfin… la vraie chance aurait probablement été de l’achever parce que maintenant, ce type était dans la merde… « Mais tu as raison, je suppose… Il nous faut cette arme. »

Pas que la façon de l’obtenir l’enchante et son regard doit parler pour lui à ce sujet, mais soit… Maintenant, il ne faisait plus de scène de ménage à Jae Hwa dès que quelque chose dans ce genre-là arrivait et ce, fort heureusement. En tout cas, l’homme n’avait pas eu de réaction quelconque à son petit examen rapide, alors Jae Seong s’arrête, s’intéressant à leur réel souci. Mais alors qu’il s’activait, Jae Hwa attrape soudainement son poignet. JS relève le regard vers l’homme, interrogateur, ne parlant pas jusqu'à ce qu’il prenne la parole. Un sourire amusé étire ses lèvres aux protestations de son compagnon et il le force à relâcher son poignet.

« Je ne suis pas tombé sur la tête ou en état de choc, Jae. », assure JS tout en prenant le briquet tendu pour commencer à stériliser l’aiguille. « Quand on enveloppe bien une bouteille d’eau d’un chiffon humide et qu’on la met au soleil, pendant que l’eau s’évapore du chiffon, l’eau contenue dans la bouteille refroidit de quelques degrés. Ce n’est pas de la magie, c’est de la science. L’évaporation est un phénomène qui demande une grande quantité de chaleur. C’est la raison pour laquelle on est souvent gelés à la sortie de la douche. Fais-moi confiance. Ça, c’est mon domaine. »

Jae Hwa semble un peu mal réagir lorsque JS prétend ne pas être la personne toute désignée pour ce boulot… et pourtant, il s’adoucit rapidement. L’adolescent avait légèrement rentré la tête dans les épaules aussitôt que l’autre avait commencé, prêt à se faire remettre à sa place sans cris, mais sans douceur non plus. Sauf que soudainement, c’est tout autre chose qui franchit la barrière des lèvres de Jae Hwa et JS en a un regard tout surpris pour l’autre. C’était un compliment, non ? Ah, JS n’avait pas envie de se poser la question : il le prend comme tel ! Il acquiesce lentement tout en prenant une grande inspiration, se forçant pour la première fois à poser son regard sur la blessure. C’était pas beau du tout et il déglutit avec difficulté en se sentant pâlir davantage. Mais ça irait… Il n’allait pas s’attarder aux détails, non ! Il allait le faire… de la meilleure façon possible, mais aussi rapidement. Il ne fallait pas oublié qu’ils étaient là où n’importe quel cinglé pouvait débarquer d’un moment à l’autre.

Jae Hwa s’étend… mais ne semble pas chaud à ses tentatives de réconfort. JS ne réagit pas particulièrement, si ce n’est pour affirmer :

« Ça fait toujours du bien au moral. Et si tu veux pas le prendre pour toi, endure donc pour moi… »

Parce que lui aussi, ça le réconfortait ! De fait, il tapote gentiment l’épaule de Jae Hwa tout en rassemblant son très maigre courage à deux mains. Puis, il tend le fil comme convenu à l’homme, le récupérant toutefois rapidement pour ouvrir la boîte qui le contenait. Il l’observe un moment avant de le passer dans le chas de l’aiguille, ses mains étant incroyablement dociles alors que pourtant, il aurait dût trembler pour dix ! Il le ferait quand ce sera terminé, mais pour l’heure, il y avait plus urgent que de céder à la panique !

« T’inquiète… J’sais que c’est pas l’idéal, mais je t’aiderai à en prendre soin et à les retirer le temps voulu. », rassure encore une fois JS, espérant que cette fois-là, Jae Hwa n’allait pas faire de chichis pour qu’il se taise ! Il prend une profonde inspiration, acquiesçant lentement à la question de l’homme tout en venant chercher la grande main de la sienne. « De toute façon, si c’est pas maintenant c’est jamais, hein ? »

Nouvelle déglutition difficile… et il a même un petit « je suis désolé » pour Jae Hwa, venant poser son front contre sa main. Il la relâche, avant de finalement se pencher sur le bras de l’homme. Ses lèvres pourtant bien charnues étaient si serrées qu’elles ne formaient guère plus qu’une fente abstraite dans son visage. La concentration était à son maximum… et il était tellement stressé qu’au moindre mouvement louche derrière lui, il bondirait probablement pour régler le problème. Sûrement pas de façon définitive, parce qu’il reprendrait contrôle de lui avant ça ou se ferait mettre au tapis. Mais ça prouvait bien dans quel était il était. JS a un petit gémissement contrit alors qu’il retire la cire sur la blessure. Il ne pouvait pas laisser ça là ! Il passe encore un peu d’eau dessus, puis tout en attrapant l’alcool, il reprend la parole, la voix un peu tremblante.

« Il y a des trucs desquels tu t’ennuis vraiment ? », demande Jae Seong, innocemment. Il voulait juste que Jae Hwa pense à autre chose quoi. « Je parle de p’tits trucs, quoi. Moi, c’est clairement le coca. C’est limite si j’y étais pas branché par intraveineuse. Ça rendait ma mère complètement folle. J’ai eu de sales problèmes d’acné vers 13 ans à cause de ça, mais c’est parti vite. J’suppose que j’ai eu de la chance. »

Finalement, c’est à lui que ça changeait les idées. Il ne gémit pas cette fois-ci alors que pourtant, c’est l’aiguille qu’il glisse finalement sous la peau ensanglantée de l’homme, commençant son dur labeur. Il retient sa respiration… puis le réalise et recommence à respirer par petits à-coups.

« Si tu étais pas venu ici, ça aurait été quoi ton avenir ? », demande lentement JS, toujours dans le même but même s’il était un peu curieux. « Tu te voyais faire ta vie avec quelqu’un ? Avoir des enfants ? C’était compatible avec ta façon de vivre, ça ? »

C’était difficile pour lui de se figurer… mais pourquoi pas ?

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Jeu 25 Juil - 10:34





Jae Hwa acquiesce à la question de JS. Il avait un peu les boules d’avoir prit cette balle dans le bras et savoir qu’il avait quand même eu de super réflexe pour réussir à s’en tirer ne le consolait que partiellement par rapport à la situation. Il avait une réputation à tenir auprès de Jae Seong et ça le saoulait qu’elle puisse être un peu remise en cause.

Ca ira. Il avait l’avantage de la surprise pendant que j’étais concentré sur autre chose et du terrain. L’espace n’était pas assez dégagé pour que j’intervienne.

Mais une chose est sûre : il allait lui remettre la main au collet et lui faire passer l’envie de lui tirer dessus de manière assez radicale… Quant à la nécessité d’avoir cette arme, Jae Hwa acquiesce même si pour le coup, il tempère :

Les armes à feu sont de fausses amies. Tu n’imagines pas comment c’est difficile de tirer et surtout : de toucher sa cible. Je crois que l’autre idiot m’a surtout eu par chance.

Ouais, de toute façon y avait peu de chance qu’il ait volontairement essayé de lui atteindre le bras hein…

En plus une fois sans munitions et jusqu’à ce qu’on en retrouve, ce qui est pas gagné, c’est juste un encombrant. Je la veux mais je ne m’en servirais que contre un adversaire que je préfère ne pas trop approcher.

Il y en aura sûrement… Et il y en avait même peut être déjà en réalité. En attendant, il avait des armes tout aussi dissuasive et dont il avait déjà une très bonne maîtrise. Le kukri avait clairement sa préférence en ce moment. Ce truc était conçu pour trancher des arbres… Alors imaginez les dégâts que ça pouvait faire sur un corps humain…

Toutefois le sujet change et JS lui explique un peu son histoire d’eau fraîche au soleil. Il reste un peu dubitatif au départ… Parce que bon, il avait quelques bonnes lacunes scolaires et de fait, l’explication ne lui parlait que très peu. Néanmoins il acquiesce à propos de lui faire confiance parce que « c’était son domaine ». C’est vrai que JS était plutôt dans le théorique et le scientifique. Ca s’était vu dès leur rencontre. De toute façon :

De toute façon tu veux me garder vivant et en bonne santé.

Parce qu’il n’y avait que comme ça qu’il serait un rempart pour JS… Et Jae Hwa pouvait bien voir, au fond de ces yeux noirs, que Jae Seong était assez intelligent pour savoir où se trouvaient ses intérêt, même si la façon de les préserver n’était pas forcément celle qui lui était le plus agréable.

Son compliment semble en tout cas faire mouche alors même que Jae Seong s’était de toute évidence attendu à prendre une réflexion… Et Jae Hwa a un petit soupire grognon sans rien ajouter. Des fois il se faisait l’impression d’être un tortionnaire… Mais c’était pas le cas ! Bon il savait ce qu’il voulait et il tenait un peu JS par la peur… Mais d’une certaine manière, JS s’était rangé de lui-même sous sa bannière dernièrement non ?

Quant à la douceur et au réconfort, Jae Hwa se contente de lever les yeux au ciel sans rien répondre. Très bien, très bien…

Entre ça et ta réaction hier en apprenant que c’était mon anniversaire, t’aurais presque l’air de t’attacher à moi.

Il ironisait bien sûr et entre grimace et petit ricanement bref, Jae Hwa vient repousser quelques mèches qui lui collaient le front. Pfiou… Cette eau fraîche lui ferait du bien ensuite. Ils referaient le plein du coup qu’ils étaient en ville aussi. Autant que la situation leur serve un minimum.

Jae Hwa acquiesce ensuite à propos des fils que JS l’aiderait à retirer… Conscient que ça signifiait que le jeune homme se projetait dans un avenir plus ou moins lointain avec lui. C’était une bonne attitude, qu’elle soit consciente ou bien pas. Quant à être prêt… JS est tout nerveux mais au moins ses mains étaient toujours soigneuses et sans aucun tremblement. Il serre brièvement celle qui vient chercher la sienne, pas tant pour lui-même que pour JS, comme demander… Parce qu’il pouvait parfois y mettre un peu plus de bonne volonté oui !

La cire est retirée de son bras par un JS tellement concentré que ça lui transpirait par tous les pores de la peau. On voyait aussi son écœurement à faire ce genre de chose mais aussi la conscience qu’il avait que ce devait être fait… Et qu’il s’agissait d’une expérience. Et que cette expérience l’aiderait à obtenir un emploi en CDI plutôt qu’en CDD… Formidable, ce que l’instinct de survie pouvait faire…

Le plus dur va commencer… Et visiblement, pour décompresser, JS a besoin de se faire bavard. Jae Hwa ne répond pas pendant un moment, inspirant et expirant profondément… Il à un regard en coin pour le jeune homme quand même à propos du coca-cola avant de se faire un peu plus causant histoire de détendre le mec qui tenait l’aiguille quoi !

Je t’imagine bien à te faire des yeux carrés dans le noir devant ton PC avec ta part de pizza et ton coca.

Le pire c’est qu’il visualisait pour de vrai ! Quant à lui, ce qui pouvait lui manquer… Jae Hwa réfléchit. Est-ce qu’il y avait une chose qu’il aimait tout particulièrement et qui lui avait manqué depuis leur arrivée sur cette île ?

J’aimais bien aller sur le toit des dortoirs où je logeais, juste avant que le jour se lève.

Il savait pas pourquoi il le disait. Peut être parce que finalement, lui aussi avait besoin de se détendre et que ce genre de souvenir l’y aidait. Ca pouvait sembler un peu gnan gnan pour une personnalité comme la sienne mais :

Je trouve ça rassurant de voir le soleil se lever encore un jour.

Puis un autre, et un autre. Ca signifiait qu’on avait encore vaincu une journée, qu’on était parmi les vivants. Jae Hwa ferme les yeux une seconde en sentant l’aiguille pénétrer sa chair… Mais il garde un air aussi impassible qu’il le peut, même si quelques crispations le trahissent légèrement. Il voulait éviter que JS stress d’avantage et il avait assez d’empathie pour avoir mal pour lui et donc perdre ses moyens dans le processus !

Quant à ce qu’il serait devenu :

Je serais sûrement partit me battre pour notre pays là où on aurait eu besoin de moi.

En gros, sa vie serait restée un combat éternel. Du coup, ça répondait à propos de ses ambitions familiales non ? D’ailleurs, il reconnait même à propos de ces dernières :

Je n’y ai jamais vraiment réfléchit. Toi oui ?

Qu’est-ce que JS se serait vu faire, dans dix ans ? Quel genre d’homme avait-il pensé devenir… ?




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Sam 10 Aoû - 18:49


Voilà le Jae Hwa typique, toujours en train de tout analyser comme le soldat qu’il était. Il la lui fait à propos de ce type et du terrain, qu’il avait sûrement pris en considération en quelques secondes à peine au moment des faits. Même s’il semblait être moqueur à ce sujet, il n’en restait pas moins que Jae Seong était on ne peut plus admiratif, même s’il n’était pas encore prêt à le dire. Son regard devait être malgré tout plutôt significatif à ce sujet. Quant aux armes à feu, néanmoins, il se fait un peu dubitatif. Pour lui qui n’en avait jamais tenu dans ses mains et qui avait encore moins essayé de s’adonner au tir, c’était un symbole de toute puissance. Il lui semblait que tant qu’il aurait des munitions, personne n’oserait lui chercher des problèmes. Personne sauf Jae Hwa, du moins. Mais, il n’en restait pas moins que le jeune homme devait avoir raison… Et ça lui soutire un petit soupir un peu découragé. Mais bon… une arme à feu retrouverait toute sa puissance entre les mains de Jae Hwa, pas vrai ?

Jae Seong lève le regard vers le soldat à cette supposition, songeur.

« Tu as sûrement appris à tirer, toi. Non ? », demande soudainement le jeune homme. « Toi, tu saurais quoi en faire. Ça ne serait pas juste un coup de chance. »

Cette idée avait quelque chose de rassurant. Ou du moins, elle aurait quelque chose de rassurant si seulement ils pouvaient mettre la main sur une arme à feu ! Et puis bon, ça lui rappelait…

« J’aimerais toujours avoir un couteau ou quelque chose du genre sur moi… », déclare-t-il, un peu boudeur. « Ça me rassurerait. »

Jae Hwa en vient ensuite à une constatation qui n’a pas besoin d’approbation. Ils savaient tous les deux qu’en effet, Jae Seong était conscient que sa survie passait tout d’abord par celle du volontaire. Pas besoin de piétiner davantage son orgueil en l’affirmant haut et fort. De fait, il se réintéresse plutôt au bras du jeune homme, bien que l’envie n’y soit pas. Un petit grognement bourru franchit le seuil de ses lèvres rondes à propos d’un quelconque attachement. Jae Seong fait finalement remarquer, non sans avoir un sourire en coin :

« T’as oublié que c’est moi qui est supposé être chiant, je pense. »

Il taquinait. Le silence s’installe ensuite malgré ses questions, mais Jae Seong ne s’en formalise guère, comprenant très bien si Jae Hwa préfère s’abstenir d’ouvrir la bouche. À sa place, il serait incapable de dire un seul mot, probablement… Et c’était un miracle qu’il soit capable en aligner deux, là. Mais soudainement, le volontaire ouvre la bouche, sur un ton à peine tremblant. Ce type allait toujours le surprendre alors même que JS était certain d’avoir tout vu… Il avait de la volonté et de l’endurance, c’est clair. Un rire bref franchit le seuil des lèvres d’un Jae Seong qui ne lâche pourtant pas son travail du regard, malgré son dégoût. Et il acquiesce doucement, parce que oui, en effet, c’était tout lui, ça !

« En vrai, je t’aurais rendu encore plus chèvre à la maison qu’ici. », déclare malicieusement le jeune homme. « On se serait encore moins compris ! »

L’aiguille passe à nouveau au travers de la peau et si JS ne prend pas une profonde inspiration, c’est qu’il a peur de tourner de l’œil sous l’odeur ferrique du sang. Jae Hwa lui change les idées en prenant à nouveau la parole et un petit sourire étire les lèvres étroites du petit geek, ravit de voir qu’ils avaient une vraie conversation. Ça le rassurait… voire ça faisait un peu battre son petit cœur tout simplement parce que dans ces moments, il avait l’impression que peut-être… oui, peut-être que Jae Hwa finirait par s’attacher un peu et ne voudrait pas mettre fin à ses jours même lorsque nécessaire ! Il savait que c’était espérer beaucoup trop, mais ça lui permettait d’avancer. Il voit bien ce que Jae Hwa veut dire à propos du soleil qui se lève et tout en tirant sur le fil, JS assure :

« C’est beau, ce que tu dis. »

Tout simplement. Il se fait triste néanmoins à propos des guerres auxquelles Jae Hwa aurait participé, un petit soupir franchissant le seuil de ses lèvres. Comment pouvait-on réellement être attaché à ce genre de vie ? C’était impensable pour JS…

« Je suppose que je ne comprends pas la… voie du guerrier. », murmure lentement JS, sachant pourtant qu’à une époque, les hommes tels que Jae Hwa étaient les mieux considérés. Une époque très lointaine et révolue depuis longtemps, il va sans dire… Ce qui changeait tout, mine de rien. « Je trouve triste de faire la guerre là où on pourrait faire la paix. »

Mais il ne critiquait pas, cette fois. Ce n’était pas le moment pour ça, surtout pas. Quant à lui-même et à son futur, il hausse lentement les épaules, peut-être un brin crispé. Pourtant c’est lui qui avait mis le sujet sur le tapis, bêtement. Il ne s’était pas nécessairement attendu à ce que Jae Hwa s’intéresse à sa propre réponse.

« Être père c’est pas trop un truc auquel les jeunes de notre âge pensent, surtout les mecs, c’est sûr. », commence-t-il lentement tout en faisant un dernier point sur ce côté du bras de Jae Hwa. Il continue tout en s’affairant le mieux possible à nouer le fil, ce qui était un peu plus difficile que prévu. « Désolé si je te fais mal… Bref, j’y ai quand même un peu pensé. Pas parce que j’en ai envie là. Juste parce que… C’est… C’est sûr que je serai jamais père biologique et ça m’a poussé à me poser des questions. Voilà. »

La dernière phrase était sortie un peu précipitamment, pour le coup. JS évite le regard de Jae Hwa, coupant plutôt le fil avant de préparer à nouveau l’aiguille. Lorsque c’est chose faite, il verse encore un peu de désinfectant sur la plaie refermée.

« Il va falloir que tu te retourne pour que j’aie un bon accès à l’arrière de ton bras. », murmure JS, le teint crayeux. « Note que je suis dégoûté à l’idée de le faire deux fois… mais vaut mieux ça plutôt que la balle soit restée prise, hein… »

Parce que là, il n’aurait pas donné cher du bras de Jae Hwa !!

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Mer 14 Aoû - 12:51





Jae Hwa avait tout d’abord simplement acquiescé à la question. Oui, il avait apprit à se servir d’une arme à feu (entre autre chose) et oui, il saurait l’utiliser à bon escient. C’était toujours un peu particulier que d’entendre Jae Seong lui faire des… Compliments, si on pouvait le dire comme ça.

Sept mètres.

Il y a une seconde de silence pendant lequel Jae Hwa laisse à JS l’appréciation de cette donnée… Et finalement, il en explique le sens :

C’est la distance qui détermine lequel des agresseurs à le plus de chance. A moins de sept mètres, un agresseur avec un couteau a plus de chance de s’en sortir contre un homme armé à cause du temps de réflexe.

JS aimait bien ce genre de données scientifiques non ? Alors si ça pouvait rassurer son compagnon… C’est vrai que pour le moment ils avaient surtout les poches remplies d’armes blanches… D’ailleurs, JS profite un peu de l’occasion pour en réclamer à nouveau une. Il ne perdait pas le nord hein… Jae Hwa a un petit grognement et finalement il assure :

Si je manque de place dans mon sac je t’en donnerais.

Mais tant qu’il avait l’espace nécessaire, niet. En plus d’ici là il aurait peut être mieux pu cerner JS pour s’assurer qu’il ne lui bondirait pas dessus la nuit venue quoi. Ok, il en avait franchement pas l’air… Mais mieux valait prévenir que guérir comme on dit. Quant à être chiant, Jae Hwa a une inspiration un peu plus profonde à cause d’un léger étourdissement puis un petit soupire.

Mais c’est le cas. C’est toi qui es chiant.

Le tout accompagner d’un… Clin d’œil. Bon, Jae Hwa ne reste pas spécialement jouasse bien longtemps, tournant sa tête vers son bras pour essayer d’y voir quelque chose quoi… Jae Seong travaillait avec application… Et ça avait beau être douloureux, Jae Hwa tentait de se trahir le moins possible, autant par nécessité que par orgueil. Désolé mais rien ne vous préparait jamais vraiment à vous faire remuer la chair avec une aiguille. Le tout à vif évidemment.

Jae Hwa ne s’attarde pas à la « beauté » de ses paroles. Son regard est posé sur JS pour éviter d’avoir l’impression que tout tanguait autour de lui. Ce n’était pas la blessure en elle-même qui lui donnait le tournis… C’était « juste » le sang perdu jusque là. Et en plus, dans cette aventure, il s’était fait ce qui ressemblait le plus à un ennemi même s’il était délicat de le déterminer de cette façon. A propos de la voix du guerrier, il n’y a qu’un long silence pour répondre à JS dans un premier temps. Par contre, lorsqu’il en rajoute en parlant de paix, Jae Hwa hoche négativement la tête.

C’est une utopie. Les différents états de ce monde ont besoin de la guerre. Toi qui est fort en chiffre, est-ce que tu sais à combien s’élève les revenus du trafic d’arme ? Et combien ils économisent encore plus à raser toute une tribu d’Afrique plutôt qu’à les reloger ailleurs à négocier leurs terres pour exploiter le pétrole ou je ne sais quelle ressource ? Même si notre pays voulait la paix, il ne l’obtiendrait pas. Tu n’as pas entendu parler de ces moines bouddhiste qui ont été massacré par les chinois au Tibet ?

Et d’ajouter, de fait :

Etre un homme de paix ne te le rendra pas. Regardes même à une échelle beaucoup plus petite : cette île. Entre la peur et l’envie de posséder plus d’arme ou en tout cas une arme plus efficace que celle qu’on a reçue, le désire de quitter cet endroit, chacun trouve sa raison de se battre et de massacrer les autres. Il ne faut pas faire « sans la guerre ». Il faut juste apprendre à la faire correctement.

On en revenait une énième fois au fait que pour sa part, Jae Hwa n’était pas un gros barbare fonçant dans le tas en déboîtant tout ce qui se trouvait sur son passage… Mais il ne se donne pas la peine de le répéter encore. Ca devenait lassant de toute façon et mieux valait encore qu’il inspire la peur, peut être bien.

Jae Hwa a un simple petit « hm » neutre quand JS s’excuse de lui faire éventuellement mal… Plus concentré sur le reste de la conversation et l’assurance de l’adolescent dans le fait qu’il ne serait jamais père. Enfin… Jamais père « biologiquement parlant ». Ca le laisse un peu stupide sur le coup… Parce qu’il ne saisissait pas et finalement, de fait :

Pourquoi ?

Il pouvait supposer mais y avait masse de trucs en réalité qui aurait pu avoir ce résultat et connaissant la drôle de bête, si ça se trouve c’était un truc purement psychologique ou il en savait rien. Ou juste une boutade parce que les geeks n’ont pas de vie sexuelle à ce qu’on dit, qu’est-ce qu’il en savait ?

Jae Hwa se redresse en position assise mais ne se recouche pas, se contentant de lever le bras pour mettre à jour sa blessure, un grognement douloureux franchissant ses lèvres alors que l’opération tire un peu sur les fils. De fait, quand JS se montre soulagé (à sa façon… !) du fait que la balle ait traversé, Jae Hwa ne peut qu’acquiescer, admettant :

J’aime autant ne pas avoir eu à te demander de m’extraire une balle avec le premier truc qui aurait ressemblé de près ou de loin à une pince à épiler.

Et puis bon, surtout :

La chance c’est surtout que la balle soit passé dans le gras du bras. D’ici deux semaines ça ira très bien déjà.

Bon, en serrant un peu les dents quoi ! Jae Hwa rejette un instant la tête en arrière, inspirant à nouveau profondément, l’étourdissement allait passer mais pour l’heure c’était pas fameux. Un peu de sueur glisse encore le long de ses tempes et après un moment :

Tu avais déjà vu la mer ?

Parce que pour être tout à fait franc :

Moi jamais avant le 1er mai.





_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Sam 24 Aoû - 6:50


Sept mètres. Heu… D’accord. Jae Seong a un petit coup d’œil rapide pour Jae Hwa, se demandant si le jeune homme ne délirait pas soudainement. Mais, celui-ci explique rapidement où il voulait en venir, ce qui le réconforte considérablement ! Drôle de culture générale que possédait là Jae Hwa, en tout cas… et ça laisse JS vaguement dubitatif deux secondes avant qu’il ne se souvienne de l’éducation reçue de son compagnon, ainsi que du fait que c’est de cette façon qu’il réussissait à survivre pour le moment ! Et puis malgré le côté morbide vu leur situation, c’est le genre de truc qui intéressait grandement Jae Seong. Le volontaire devait bien le savoir après avoir passé un mois avec lui ! Il réussi même à faire le lien avec ses jeux vidéos. Pas sûr que la règle non écrite y soit incluse à tout coup, mais il se souvenait de certains avantages dans quelques uns d’entre eux et en effet… Ça avait du sens !

Et surtout, ça lui change assez les idées pour qu’il continue son travail beaucoup plus naturellement. Bien sûr, ça restait difficile… mais ça allait un peu mieux. Toutefois, un long soupir franchit le seuil de ses lèvres alors que Jae Hwa promet de lui donner une arme… si son sac était trop plein. Génial…

« Si on me tombe dessus quand tu m’abandonnes pour aller explorer, je ne pourrai pas me défendre ! », proteste JS, pas vraiment ravit par cette décision. « C’est déjà arrivé et ça arrivera encore. Mais un jour, je n’arriverai pas à me sauver ou tu ne reviendras pas juste au bon moment ! »

Il ne hurlait pas, ne criait même pas. Mais, il avait un ton un peu plus empressé, parce que malgré tout, Jae Seong avait peur que la situation tourne en son désavantage bientôt. On ne pouvait pas avoir autant de chance indéfiniment. Toutefois, cet espèce d’imbécile lui arrache soudainement un sourire en blaguant ! JS tente de le camoufler, mais un rire bref le trahit !

« Idiot… », murmure-t-il avec presque douceur.

Et Jae Hwa en était charmeur, avec ce petit trait d’humour et ce clin d’œil taquin, peut-être même sans s’en rendre compte ! Toutefois, ça ne pouvait bien entendu pas durer. Ce fut même incroyablement fugace. C’était peut-être mieux ainsi, parce que Jae Seong n’avait pas envie de se faire engloutir par des émotions qui ne seraient peut-être guidées que par son désespoir. Il écoute le volontaire, mais ce n’est pas nécessairement de bon cœur alors que celui-ci lui explique sa vision de la guerre… et de sa nécessité. Et comme toujours quand on en venait à un sujet qui touchait de près son éducation, Jae Hwa se faisait volubile. JS ne l’interrompt pas, finissant de toute façon son ingrate, mais nécessaire tâche.

« Si personne ne faisait la guerre, la question ne se poserait même pas. », murmure JS, détournant brièvement le regard tout en déposant quelques secondes son aiguille. Il en revient toutefois rapidement au visage juvénile de son compagnon de route. « Mais même si on n’a clairement pas les mêmes valeurs, je comprend que tu la défendes. La guerre te va bien. »

Ce qui n’était pas nécessairement quelque chose que Jae Seong approuvait… mais, il ne pouvait pas le cacher. Et ce n’était pas une insulte comme ça aurait pu l’être, au contraire. De toute façon, peu importe… Ils avaient compris depuis un bon moment déjà qu’ils ne s’entendraient jamais sur ce genre de sujet. Jae Seong réussissait à en faire abstraction et il avait l’impression que c’était la même chose pour Jae Hwa. Toutefois, il espérait un peu quand même que le sujet suivant ne les opposerait pas, parce qu’il le vivrait plutôt mal, pour tout dire. Jae Hwa se fait curieux, chose plutôt rare et pour tout dire, JS ne l’avait vraiment pas prévu. Il aurait probablement davantage mesuré ses paroles si ça avait été le cas, mais il était trop tard. Certes, il aurait pu mentir ou changer de sujet, mais s’il n’était même plus capable d’être fidèle à lui-même, il ne lui restait plus grand-chose…

De fait, après un petit moment de silence, rassemblant son courage et, surtout, cherchant la meilleure façon de le sous-entendre sans être trop direct, JS en vient à la conclusion toute simple :

« Parce qu’il faut être un homme et une femme pour faire des gosses et que c’est pas trop mon truc… »

Voilà. C’était clair, mais c’était moins gênant que déclarer « je suis gay » ou un truc du genre ! C’est que JS ne l’avait pas encore accepté tout à fait, même s’il avait déjà eu son premier baiser. Mais ici, c’était quand même un peu différent… Sauf qu’il savait qu’il ne se confiait pas à n’importe qui, malgré tout.

« T’inquiète, je te sauterai pas dessus, hein. Je sais pas trop c’est quoi ton point de vue à ton sujet, mais ça change strictement rien. », grogne JS, n’ayant pas envie que Jae Hwa mette soudainement un terme à ses jours parce qu’il est homosexuel, quoi… « Et je suis pas sûr de vouloir le savoir. »

Ça, c’était réglé. Enfin, il l’espérait… De toute façon, Jae Hwa bouge à nouveau et ça lui permet de se concentrer sur quelque chose de beaucoup plus important, dans l’état. L’aiguille est à nouveau préparée, parce que mieux valait ne pas trop attendre avant de terminer ce boulot. Plus vite ce serait fini, plus vite ils sortiraient d’ici et plus vite son compagnon arrêterait de souffrir. Il acquiesce à propos de l’extraction qui aurait été un très gros problème, autant pour ses faibles compétences que pour l’infection. Quant à cette histoire de gras du bras, JS en profite pour faire un peu d’humour.

« Ah, tu veux dire que t’as du gras dans les bras ! », s’exclame-t-il, faussement surpris. « C’est bon à savoir. »

Parce qu’il semblait uniquement composé de muscles, excusez-le ! Un petit sourire étire finalement ses lèvres, Jae Hwa revenant étonnamment sur un sujet plus « normal ». Et de fait, tout en recommençant à coudre la peau, cette fois de l’autre côté du bras, JS reprend la parole.

« Oui, plusieurs fois même. J’ai toujours habité à Incheon. », explique doucement le jeune homme. Et au cas où Jae Hwa ne serait pas très doué en géographie, il ajoute : « C’est une ville portuaire. Très belle, d’ailleurs. Elle ressemblait à quoi, ta ville ? »

Lui s’imaginait juste un bunker militaire alors… ce n’était pas très attrayant et un peu effrayant, en fait !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Lun 2 Sep - 7:52




Jae Hwa a un soupire excédé tandis que décidément, Jae Seong ne lâche rien au sujet de son propre armement. Il a un regard légèrement impatient pour l’adolescent qui lui sort toujours la même rengaine… Et finalement, lui aussi tout à fait buté et ayant le sens pratique :

A te voir, même armé tu as plus de chance d’y passer que de survive. Et si tu y passes, ils récupéreront l’arme et je l’aurais dans l’os !

Logique… Un peu macabre… Mais logique. Certes, le dire au mec qui tenait présentement l’aiguille pour lui recoudre le bras était déjà moins stratégique mais bon. Jae Hwa n’allait pas lui mentir et de toute façon, même s’il l’avait fait, pas sûr que JS l’aurait cru…

En attendant dis-toi que tu développes tes talents pour te faire discret ou fuir. Mine de rien ça aussi c’est une arme. J’ai croisé quelques joueurs qui survivent uniquement grâce à ça. Certains même de la classe originelle alors tu vois…

Ca fonctionnait, point à la ligne. Mais évidemment, Jae Seong ne semblait pas être le garçon le plus sportif du monde quoi… En même temps, ce qu’il devait y avoir de plus musclé chez lui, c’était sûrement ses doigts à force de taper sur un clavier, non ?

La suite les avait au moins déridés un peu. Jae Hwa ne s’était pas forcément attendu à voir Jae Seong sourire ni même à voir cet air plus paisible sur son visage mais ça avait pourtant été le cas. Peut être que finalement l’adolescent aussi se faisait à lui. Quant à son utopie à propos des guerres, Jae Hwa hausse les épaules.

Peut être. Et en même temps, si tu présidais le NEC, sachant que des missiles sont braqués sur toi, des armées prêtes à envahir… A asservir tout le peuple… Tu prendrais le risque de déclarer une paix totale, quitte à y sacrifier des millions d’habitants ?

Et avant même que Jae Seong y réponde, lui-même assure :

Moi pas. Je n’ai pas dit que ma solution était la meilleure. Mais je pense tout de même que c’est la moins pire. Ceux qui meurent à la guerre sont des soldats, pas des civils innocents.

Mais il était probable qu’ils ne s’entendraient jamais sur le sujet, n’est-ce pas ? C’était peut être ce qui faisait la relative beauté de leur association. L’idéalisme de Jae Hwa et l’utopie de Jae Seong. De fait, lorsque Jae Seong finit par tempérer un peu ses ardeurs en lui accordant quelques points, Jae Hwa répond sans mentir à nouveau :

Et je comprends ton point de vue. Je le partage même. Mais je ne le considère pas comme autre chose qu’une chimère, voilà tout.

JS entreprend à peu près à ce moment là de lui faire comprendre son orientation sexuelle… Et Jae Hwa reste silencieux tout autant que pensif. L’homosexualité n’était pas très bien vue dans leur société. Mais ça, c’était un truc assez général au monde hein. Jae Seong avait paru nerveux à l’idée de lui faire cet aveu et pour le coup, Jae Hwa ne pouvait pas lui jeter la pierre. Toute fois, si ça pouvait l’aider à se détendre deux minutes :

Je ne vais pas te tuer parce que tu es gay.

N’ayons pas peur des mots… Et comme il avait déjà essayé de le faire entrer dans cette caboche têtu : il n’était pas un monstre. Il avait des idées arrêtées, butées et parfois même des principes archaïques voir un peu xénophobes… Mais ce n’était pas ce qui le motivait au moment de tuer quelqu’un. Il suivait d’autres règles qui n’avaient rien à voir avec l’ethnie, le milieu social ou les préférences sexuelles, même si ça pouvait y ressembler. Il y avait juste des gens qui avaient une étiquette, pour résumer simplement. L’étiquette de l’ennemi, parce qu’ils faisaient partit de l’armée d’en face. Point barre. A rentrer dans un village ennemi, il aurait fait un carnage auprès des soldats de l’autre camp… Mais jamais de la vie il n’aurait tué un civil en le traitant comme un simple dommage collatéral. Il avait une ligne de conduite. Des principes.

Jae Seong a tout de même tôt fait de le « rassurer » et Jae Hwa à un petit ricanement un brin moqueur qui voulait bien dire un truc du genre « comme si tu pouvais, même si tu le voulais ». Fallait être lucide ! Toutefois, comme l’autre lui fait comprendre qu’il ne préfère pas savoir ce qu’il pense du sujet, Jae Hwa répond sobrement :

Ok. Comme tu veux.

Pas sûr cependant que ce soit un apaisement pour JS qu’il ne lui dise rien finalement ! En tout cas le jeune homme taquine à propos de son bras. Et c’était peut être même un compliment, finalement ! Jae Hwa a juste un bref sourire avant de refermer les yeux une seconde pour chasser un vertige. C’était d’autant plus difficile de rester entièrement présent alors qu’il était allongé et qu’entre le choc, la fatigue et le sang perdu, il éprouvait une certaine envie de dormir.

Des banalités ensuite… Un peu comme s’ils avaient parlé autours d’une tasse de thé plutôt qu’autour d’une blessure par balle à recoudre.

A toutes les autres villes, je suppose.

C'est-à-dire que Jae Hwa n’avait jamais voyagé… Difficile de comparer ou de se représenter une chose quand on en avait réellement vu qu’un seul exemplaire. Enfin, toutefois il pouvait quand même préciser :

Pas trop à cette ville, même si par endroit un peu.

Puis finalement :

Tu te débrouilles pas si mal avec une aiguille. Tu devrais peut être faire médecine si tu t’échappes d’ici. Tu comptais faire quoi d’ailleurs ?




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Jeu 5 Sep - 3:53


« Oh, arrête de me regarder comme ça, Hwanie ! », s’exclame doucement Jae Seong, excédé.

C’était sorti tout seul, mais ça avait le mérite d’être clair ! Ce n’était pas vraiment sympa de lui dire que seul, même armé, il allait presque forcément crever, hein ! Mais Jae Hwa avait cette habileté à manquer de tact et à ne dire que la vérité, il faut croire. Au moins, il n’essayait pas de l’enjôler avec de fausses promesses et de ça, JS pouvait sûrement lui en être reconnaissant. Il n’en restait pas moins que ça ne changeait pas grand-chose à son petit problème d’armement… et au fait que Jae Hwa ne le prenait absolument pas au sérieux ! En plus bon, visiblement qu’il se fasse tuer était secondaire, mais qu’ils ramassent l’arme était vraiment grave ! Franchement…

« Tu pourrais avoir un peu plus de tact, parfois. », marmonne JS, boudeur comme tout bon adolescent savait l’être, mais avec cette petite attitude en plus qui donnait sûrement envie de lui foutre une paire de gifles ! « Franchement, je sais que tu te fiches de moi, mais j’aimerais juste ne pas en avoir la confirmation à chaque jours. »

Ah, la discussion avait un peu changé de sujet, là, et pas sûr que ça plaise vraiment à Jae Hwa ! Et il savait que la furtivité qu’il développait valait son pesant d’or… mais, il savait aussi à coup sûr qu’il y avait ici des élèves qui pouvaient passer au travers de ces défenses. De vrais prédateurs qui pouvaient limite pister leur proie. Ça faisait froid dans le dos rien qu’à y penser ! Il grimace à cette histoire de missiles et de guerre, néanmoins, tout prêt à répondre… Mais Jae Hwa lui coupe un peu l’herbe sous le pied et il se contente de soupirer en tirant sur le fil. Au moins, qu’ils discutent lui faisait oublier sa macabre tâche tout en le forçant à s’y concentrer, étrangement. Et ce, qu’ils s’affrontent ou qu’ils soient du même avis. De toute façon, ils n’étaient jamais du même avis !

« Je ne veux pas que des soldats meurent à la guerre, point barre. », marmonne finalement l’adolescent tout en enfonçant une nouvelle fois l’aiguille dans la peau. « Mais c’est sûr qu’on n’a pas la même vision de ces trucs. Sinon, tu serais pas ici de ton plein chef en sachant que tu vas presque à coup sûr mourir… »

Ce qui était… complètement flippant, à son avis. Et relevant brièvement le regard, Jae Seong a un regard un peu triste pour Jae Hwa. Ça le dépassait vraiment, cette façon de s’être porté volontaire…

« Le monde est composé de chimères. », finit-il par conclure, sûr de lui. « Et les hommes font la guerre pour les atteindre. »

Il lève une main, l’essuie doucement sur un chiffon, puis vient la poser contre les lèvres de Jae Hwa. Chut… Pouvait-il seulement méditer là-dessus plutôt que de lui répondre à nouveau en relançant le débat ? Au moins, les paroles qui suivent alors que le geek reprend son travail sont toutes à l’honneur de Jae Hwa et il les salut d’un petit signe de tête… même si le nommer « gay » sans aucun tact l’avait fait figer quelques secondes ! Pas cool… mais on en revenait au manque de tact du volontaire, hein. On ne le changerait probablement pas ! Toutefois, lorsque Jae Hwa se moque un peu sans mot dire lorsqu’il lui jure qu’il ne lui sautera pas dessus… JS boude un peu à nouveau !

« Quoi ? », marmonne-t-il, pas ravit qu’on remette ses capacités en doute, soudainement, tiens ! Pourtant, ça ne faisait pas vraiment changement…! Mais bon, c’était probablement plus drôle de le voir se défendre à ce sujet qu’autre chose… « Si ça se trouve en plus, tu succomberais direct. Pan ! »

Il fini de tirer le fil en riant un peu de lui-même malgré tout. Ça faisait du bien d’en parler… presque ouvertement. C’était con, mais il l’avait caché jusqu’à présent depuis plusieurs années et là… Eh bien là, c’était juste cool d’être lui-même ! Il fait un nœud, l’attache solidement quoique pas trop comme le précédent en vérifiant toutefois un peu mieux, déjà moins écoeuré. Et il revient même jeter un coup d’œil à la première blessure. Puis, finalement, JS entreprend de tout désinfecter à nouveau. Parce qu’on n’est jamais trop prudent. Tout semble plutôt bien…

« On a de quoi faire un bandage ? », demande finalement JS tout en relevant un regard curieux vers Jae Hwa. « Pour empêcher les saletés d’entrer au mieux. J’ai hâte que tu sois guéris… »

Et puis bon, ça n’avait rien d’un doux sentiment, hein. Ça le rendait nerveux que Jae Hwa n’ait pas toutes ses forces ! En tout cas, l’homme est on ne peut plus vague à propos de sa ville et ça fait lever les yeux au ciel à JS. Bon, il n’allait pas apprendre grand-chose de cette façon, visiblement ! Jae Hwa et l’art de décrire ? Un gros zéro pointé ! Sauf quand on parlait de stratégie militaire, sûrement ! Quant à faire médecine… Il hésite un peu, surpris !

« Ah… merci. », répond-t-il dans un premier temps, réellement flatté. D’ailleurs, ça fait apparaître un petit sourire en coin plein d’attitude sur son visage en même temps qu’il se lave les mains comme il peut avec un peu d’eau, mais pas trop. « J’y avais jamais pensé, mais j’avoue que je savais pas que je pouvais avoir le cœur aussi bien accroché, pour être franc. Bah ça aurait probablement jamais été le cas si j’avais pas mis les pieds ici… Mais sinon, je sais pas ce que j’aurais fait. Peut-être bossé dans l’électronique, tu vois le genre. »

Geek, quoi. JS a un sourire pour Jae Hwa, l’enjoignant à se lever d’un petit mouvement de la tête.

« Aller, le grand malade. Debout pour voir si tout va bien. Tu vas avoir besoin de manger quelque chose d’un peu plus soutenant là, avec tout le sang perdu… Une chance que t’es Rambo. J’aurais jamais pensé à la cire, moi… », admet JS tout en poussant un petit soupir. « On va où, ensuite ? »

Et s’approchant d’une fenêtre tout en ne restant pas exagérément à découvert, autre truc qu’il avait bien appris… il se fige un peu.

« Jae… il y a quelqu’un qui rôde autour de l’hôpital. », annonce-t-il dans un chuchotement. « Il faut qu’on lève le camp… et vite. »

Il n’avait pas envie d’un affrontement maintenant… Ces fils avaient besoin de rester en place et Jae Hwa était faible ! Ah c'est bête, maintenant il avait le coeur qui battait la chamade !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Jeu 5 Sep - 11:24




Hwanie ?

Ceci dit sur le ton le plus dubitatif dont Jae Hwa soit capable… C’était quoi ce pseudonyme, soudainement ? Ca lui faisait… Bizarre. C’était inhabituel. Bon ok, il avait un peu l’air d’un inadapté social à penser comme ça mais heu… C’était louche quoi. Surtout venant de JS. Ou pas. Il savait pas… Et ça le déstabilise un peu le temps d’une seconde, jusqu’à ce qu’il se ressaisisse pour faire ce qu’il faisait de mieux : grogner ! Quant à son tact :

Et bientôt tu voudras que je te mente ?

Silence… Et Jae Hwa a un petit mouvement d’épaule à la suite qui le fait rouspéter un peu parce que… Douloureux quoi !

C’est toi qui remets toujours le sujet sur le tapis. J’ai pas spécialement envie de m’embêter à chercher un autre partenaire moi.

Enfin… « Partenaire ». C’était une douce façon de le dire compte tenu de leur collaboration… ! Mais ça y ressemblait quand même un peu non ? Certes Jae Hwa tenait JS un peu par la peur… Mais pas seulement. Et il n’avait pas besoin de l’effrayer à chaque instant pour que le jeune homme se tienne tranquille.

Pour le reste de la petite morale de Jae Seong, Jae Hwa reste silencieux, autant parce que ça le fatiguait que parce que de toute façon il se sentait réellement nauséeux. Pas out… Mais plus très alerte non plus, il fallait l’admettre. Il a quand même un bref sourire alors que JS prétend drôlement de ses talents de séduction tout à coup ! Mais c’était amusant de le voir faire à nouveau un peu son paon ! Ca lui faisait oublier la personnalité complètement introvertie que JS pouvait avoir. Pas qu’il l’encourage à bouffer du lion mais c’était pas désagréable là tout de suite.

Tu crois ? Tu as pas l’impression de prétendre un peu du genre de charmes qui me plaisent ?

Il savait ce qu’on racontait sur leur association… Et il savait aussi que ça saoulait à mort JS… Mais il n’avait jamais rien fait ni dit qui puisse permettre de le penser en réalité n’est-ce pas ? De toute façon, Jae Hwa ne s’intéressait pas à ce genre de choses ici. Ok, il était un homme et comme tous les hommes il avait certains besoins… Mais ça va, il pourrait gérer ce genre de détail seul là… ! En plus ça aurait été une très mauvaise idée d’avoir un attachement quelconque à JS…

JS termine visiblement son travail… Et Jae Hwa se lève après un dernier coup de désinfectant pour aller observer les plaies dans un bout de miroir brisé. Il a un petit hochement de tête positif pour signaler que ça lui convenait et finalement il retourne s’assoir, envisageant un rempli dans une autre salle pour prendre un peu de repos le temps que son corps se remette du choc de sa blessure. Il a un mouvement pour indiquer son sac, suggérant :

Prend un morceau de mon t-shirt. Et donne-moi ma chemise.

Elle était tâchée depuis l’épisode du cinéma mais c’était pas si pire… Il faudrait éventuellement qu’ils songent à trouver quelques fringues… Voir à piquer ceux des étudiants qu’ils passaient de vie à trépas. Pas sûr que JS accepte de s’habiller avec mais bon… A la guerre comme à la guerre !

De son côté JS lui parle un peu de ce qu’il avait envisagé pour son avenir et… Jae Hwa n’est pas vraiment surprit ! Le domaine de l’électronique… Encore un truc où il aurait pu geeker, assurément ! Mais ce genre de talent n’était malheureusement pas d’un grand secours ici…

Cette île te fera peut être changer d’avis.

Comme quoi JS avait un peu tort au fond : Jae Hwa n’envisageait pas que la mort de l’autre adolescent. Il prenait en compte la perspective qu’il puisse non seulement survivre mais en plus quitter cette île en faisant partit des gagnants.

Par contre, Jae Hwa n’a pas vraiment le temps d’exposer son plan pour la suite des opérations parce que JS… L’oblige à être très alerte ! Ca lui donne un peu le tournis… Mais ça va ! Il se remet debout, va du côté de la fenêtre, observe… Mais ne voit rien… Au cas où il se renseigne :

Tu es sûr ? Tu as vu quelqu’un ? Une seule personne ?

Mais bon, même si JS n’était pas sûr, mieux valait prévenir que guérir. Jae Hwa récupère son sac, le passant sur son épaule valide tout en faisant signe à JS de prendre le sien, de sac. Il attrape alors sa main sans lui laisser le temps de discuter… Et entreprend de l’entraîner le plus rapidement possible quoi que discrètement dans un autre lieu. Et peu importe où ils iraient, il faudrait que ce soit un endroit isolé et peu fréquenté. Ca n’en avait pas l’air mais malgré son état présent, les plans fourmillaient déjà rapidement dans sa tête…




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Jeu 19 Sep - 4:03


Heu… Ouais, Hwanie. Feignant l’irritation, Jae Seong gronde tout en haussant les épaules, un petit air légèrement dédaigneux sur le visage. C’est bon, hein. Ils allaient pas en parler pendant mille ans non plus. C’était sorti tout seul et nul doute que malgré tout, ça le rassurait un peu d’humanisé ce visage. Ils n’en étaient peut-être pas à leurs premiers jours ensemble où là, c’était carrément une nécessité pour qu’il ne devienne pas fou de peur ou de culpabilité, mais il n’en restait pas moins qu’essayer de voir au-delà du soldat, c’était vachement rassurant ! Alors ouais. Hwanie. Quant à vouloir entendre quelques mensonges que ce soir, JS lance un petit regard noir à Jae Hwa avant de lever les yeux au ciel. Il était toujours si catégorique, comme si le blanc et le noir n’engendraient pas constamment des zones grises.

Il pose une main sur l’épaule de Jae Hwa pour qu’il arrête de s’agiter inutilement avant de répondre à la question qui lui avait été posée, bien qu’elle semblait rhétorique. Mais le volontaire devant savoir depuis longtemps que ce genre de questions trouvaient toujours réponse chez Jae Seong !

« Non, je veux pas que tu me mentes. Mais entre mentir et avoir du tact, il y a un gouffre… », marmonnne-t-il finalement tout en relâchant l’épaule du jeune homme. « Et content de savoir que tu désires pas me remplacer, je suppose… »

Heureusement que de sa position, il n’est plus forcé de regarder Jae Hwa, néanmoins. Parce qu’il s’était aventuré un peu loin avec ces histoires de séduction et même si ça n’avait pas été autrement qu’en pure vantardise adolescente, c’était malgré tout un peu gênant. Il n’en avait jamais parlé à qui que ce soit, bien qu’il soupçonnait sa mère de le savoir, et c’était donc une toute nouvelle expérience, en quelques sortes. Mieux valait ne pas trop la pousser. De fait, comme d’habitude lorsqu’il est gêné, Jae Seong affiche plutôt un petit air bougon, ses lèvres faisant une moue boudeuse. Tout en donnant la chemise demandée, il prends ce petit air supérieur qui le caractérisait tant, revenant toiser Jae Hwa de haut.

« Eh bien j’en sais rien. », convient le jeune homme, prenant le ton du petit chiant qu’il savait si bien être. « Mais les hommes se découvrent souvent de drôles de penchants et je suis quand même plutôt pas mal dans mon genre. »

Eh… ouais ! L’introverti JS pouvait parfois avoir des éclairs de confiance foudroyants…! Le jeune homme fouille dans le sac de Jae Hwa pour en extirper le t-shirt qu’il déchire tout en serrant les dents, comme si ça lui donnait un peu plus de force de cette façon. Le sac est rapidement refermé et il donne le morceau au jeune homme puisqu’il semblait visiblement pouvoir se débrouiller. Même s’il venait de le féliciter, voire l’encourageait à continuer sur une voie médicale. En tout cas, Jae Hwa semblait drôlement sûr qu’il allait sortir en vie d’ici, même si JS savait que ce n’était qu’une illusion. Le soldat était trop réaliste pour penser de cette façon. Le jeune homme avait bien fait de s’éloigner deux secondes, toutefois. Il ne croyait guère au destin, mais parfois notre vie ne tenait quand même qu’à un fil…

Mais est-ce qu’il avait bel et bien vu quelqu’un ? La réponse de Jae Seong ne se fait pas attendre.

« Oui. »

Déjà, l’adrénaline affluait dans ses veines. Il a un petit coup d’œil pour Jae Hwa avant de longer prudemment le mur, passant sous les fenêtres plutôt qu’en plein dedans. L’autre avait le nez dans les airs lorsqu’il l’avait vu, alors mieux valait ne pas tenter le diable. Il avait bien appris… Lorsqu’il se redresse de l’autre côté, il voit encore brièvement l’homme. Mieux qu’un peu plus tôt, mais il disparaît trop rapidement pour que Jae Hwa ait le temps de le voir.

« Il vient d’entrer par là. Il me semble que c’est l’entrée des urgences. », dit Jae Seong de mémoire tout en se dirigeant rapidement vers leurs deux sacs. Il ouvre celui de Jae Hwa pour en sortir une arme qu’il lance au jeune homme. Pas le temps de prendre ses aises. Le sac est rapidement refermé. « Je prends ton sac. Tu auras bien assez à faire dans ton état à nous défendre si on est assez malchanceux pour lui tomber dessus. Putain… »

Ce juron, c’est parce que ses mains tremblaient comme des feuilles. Il avait peut-être l’air en contrôle, mais c’était loin d’être complètement le cas ! Au moins, il prouvait parfois qu’il pouvait être plus qu’un boulet au pied de Jae Hwa, non ? Et à savoir s’il semblait dangereux…

« Il était couvert de sang et marchait très droit. Et il avait l’air grand. », fini par assurer JS. C’était assez convainquant, pas vrai ? Ils devaient quitter immédiatement… « De mémoire, si on prend l’aile est qui est juste de ce côté, on peut sortir là où on est entré. Ça ne communique pas avec les urgences sans un détour, mais il faut faire vite, sinon il aura le temps d’aller… n’importe où. »

Et franchement, il n’avait pas envie de tomber sur ce type. JS était en mode « post-panique » alors valait mieux qu'ils sortent maintenant !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Mar 8 Oct - 15:53




Discuter avec Jae Seong, c’était un peu comme jouer à la roulette russe avec 5 balles. Une chance sur six seulement qu’il ne sorte pas un truc pour se plaindre et de fait, lorsqu’on arrivait sur la sixième possibilité, ben on était surprit. Et là pour le coup, Jae Hwa avait l’impression d’avoir une chance de cocu parce que JS semblait d’humeur à jouer la surprise…

Bon attention, ça ne durait jamais indéfiniment et Jae Seong savait brutalement retrouver ses petits airs supérieurs, sa mine boudeuse et son ton renfrogné. Ha, ses regards noirs aussi. Confère celui qu’il venait d’avoir pour lui et qui le laisse… De marbre ! Désolé mais à présent Jae Hwa connaissait bien la bête hein… Et il savait que JS était typiquement dans la catégorie de ceux qui aboient beaucoup mais qui morde peu. Voir pas en réalité. C’était une qualité ceci-dit dans leur collaboration. Pour ce qui était du tact :

Le tact c’est ce truc qui fait que parfois les gens ne se comprennent pas non ? On n’a pas le temps de jouer à la dînette et aux procédures en tout genre.

C’était même pas pour être méchant ! Il lui semblait que ça coulait autant de source que le fait d’être « agréable » pour JS. Ils étaient… Complètement différent ! Et Jae Hwa savait, pour le coup, qu’il était du genre de ceux qui ont du mal à changer et que le dit changement peut rendre grognon, irritable et mal à l’aise. Du coup JS risquait de s’y casser les dents un moment avant d’atteindre un peu de chair tendre.

Jae Hwa ne répond pas au sujet du remplacement, s’étant déjà exprimé sur le sujet. Cela-dit, il comprenait que ce soit un sujet de stress pour son compagnon et c’était la raison qui faisait qu’il prenait encore le temps de parfois le rassurer de quelques mots à ce propos. De toute façon, si JS se voyait déjà mort, il deviendrait un boulet. Et là tout de suite, ça le ferait vraiment chier de trouver quelqu’un d’autre. Non seulement parce qu’il faudrait quelqu’un d’aussi malléable mais également parce que finalement, ce caractère de merde, on finissait par s’y faire d’une certaine façon. On trouvait ça toujours aussi agaçant mais à disparaître, il se pourrait même que ça manque !

Jae Hwa récupère la chemise tendue pour la passer, réfléchissant au moyen de récupérer quelques fringues, ce genre de choses… Sauf qu’il sursaute presque alors que soudainement…

Attend, je rêve ou ça te vexe que je puisse éventuellement ne pas te désirer ?

Ca le fait même ricaner une seconde tellement c’était… Inattendu, cette petite bouffée d’orgueil ! Sans rire ! Le volontaire reste à observer JS une seconde, amusé… Et comme il y a une certaine gêne malgré tout de son côté, il prend un certain plaisir à l’exacerber en prenant tout son temps pour le détailler des pieds à la tête. Ho il n’était pas désagréable à regarder, Jae Hwa appréciait ce qu’il voyait… Mais il n’y songeait pas de cette manière, obnubilé qu’il était par tout le reste. Un vrai cliché à lui tout seul.

Et après tu te plains que les autres supposent des trucs. Tu te branches un peu sur ce que tu veux des fois ?

Parce que franchement :

Même moi j'ai l'impression que tu aimerais bien là.

Jae Hwa récupère ensuite le morceau du t-shirt pour s’en faire un bandage de fortune et… La situation change. Ils sont dans l’urgence. Ca tombe un peu mal vu qu’il ne se sent pas dans son assiette mais il faudrait faire avec hein…

C’est pour une fois JS qui de fait prend les choses en main, ayant visiblement bien apprit plusieurs leçons de survie à force de traîner avec lui. Bien qu’il s’en soit douter, Jae Hwa devait s’admettre qu’il était surprit. Peut être même un peu impressionné quand même. Ce gamin apprenait vite et savait bien reproduire même s’il lui manquait encore bien des trucs. Il aperçoit néanmoins les mains qui tremblent… Et Jae Hwa vient en saisir une, la serrant assez fortement pour que Jae Seong essai d’y prendre un peu de confiance. Quant à la suite, il allait se laisser guider pour une fois et se chargerait simplement d’assurer leurs arrières. Ce serait un minimum reposant et de repos, il en avait bien besoin. Finalement, JS apprenait doucement à se faire indispensable, on dirait…



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   Sam 12 Oct - 4:21


Ben voyons, jouer à la dînette... Est-ce qu’il était nécessaire de préciser que cette fois encore, ils n’étaient absolument pas sur la même longueur d’onde ? Pour faire changement, un truc du genre. En tout cas, Jae Seong n’avait pas nécessairement envie cette fois encore d’expliquer quelque chose qui ne serait pas compris. Enfin... Habituellement ça le bottait assez. Disons qu’il avait son sale petit caractère électrique et qu’il était habituellement toujours volontaire pour le sortir ! Mais pas cette fois, malheureusement. Ou plutôt, heureusement pour Jae Hwa ! Ils avaient d’autres chats à battre et il l’avait prouvé en identifiant ce type. Sauf que bon... son compagnon réussi quand même à le faire débrancher de l’urgence deux secondes le temps de parler encore une fois de cette erreur qu’il avait probablement commise à parler d’attirance ! Sa fierté allait un jour le perdre, il faut croire !

JS gronde tout en se détournant pour que Jae Hwa ne voit pas les rougeurs qui avaient envahit ses joues. Il ne les voyait pas, mais il se sentait le visage en feu, soudainement ! Et ce con, non content de l’avoir gêné, l’avait visiblement très bien remarqué parce qu’il faisait exprès pour le regarder de la tête aux pieds avec grand soin. De fait, forcément, JS s’énerve encore un peu, tapant du pied au sol, tout prêt à éclater une nouvelle fois pour que Jae Hwa arrête !

« C’est pas ce que j’ai dis ! De toute façon, essaie pas. Je sais que je suis pas mal, surtout pour un geek !! », s’exclame-t-il, le rouge toujours aux joues, mais ses yeux lançant des éclairs de rage. En fait, il était probablement plus Pikachu qu’homme, présentement ! « Maintenant arrête de me regarder comme ça ! Je sais que tu veux juste me faire enrager ! »

Quel... idiot ! Jae Seong ne s’y attardait pas juste parce qu’ils devaient vraiment sortir de cette endroit et que soudainement, il avait vraiment l’esprit pratico-pratique. Mais il n’avait plus envie de penser à cette conversation terriblement gênante. Ah, sauf une chose...

« Les gens se mêlent de ce qui les regarde pas. Moi, j’ai le droit de penser ce que je veux ! »

Carrément, ouais ! De fait, en passant près de cet idiot, il vient lui donner une bonne petite claque derrière la tête, histoire qu’il arrête de se foutre de sa gueule. De toute façon, JS ne voulait plus y penser. Surtout, surtout pas à la dernière déclaration de Jae Hwa. Est-ce qu’il éprouvait un certain désir ? Il avait déjà du mal à se brancher à ce sujet quand il était dans un contexte normal, chez sa mère, confortablement posé devant son ordi ou dans son lit. Alors ici, au milieu de ce carnage ? Non vraiment, c’était pas le moment de commencer à penser à ça. De fait, il attrape plutôt le bras de Jae Hwa -le sain !- pour l’entraîner à sa suite, sachant soudainement très bien où il allait pour éviter soigneusement le type louche qui entrait ici pour autre chose que pour se faire des copains.

« Interdiction d’en reparler. », gronde finalement Jae Seong entre ses dents, se doutant que ça ferait davantage rigoler Jae Hwa qu’autre chose. « Tu feras moins le fier le jour où tu vas finir par te poser la question toi-même ! »

Ouais bon, c’est pas pour autant qu’il allait commencer à douter de sa potentielle cote charme, hein. Il était pas mal dans son genre, le savait... et même si sa confiance avant de venir ici ne pétait pas l’échelle, il savait qu’à présent, quelque chose en lui avait changé. Peut-être pour le mieux, finalement. Est-ce que en fin de compte, Jae Hwa faisait bien de songer à un « après » Battle Royale...?

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: JAEHWA ; for your life   

Revenir en haut Aller en bas
 

JAEHWA ; for your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» adaptateurs quinny vers bb confort / gamme life vers avenue
» what would you pair with london life
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» Plus Belle la Life
» Problème aux roues Activ Life Bébé Confort


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 1 :: Hôpital
-