Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Mer 26 Juin - 19:05


« A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? »

15 Juin 2013 - 7H43
Sae Hee avait mal. Les gouttes de sueur perlaient sur son front, menaçant de couler le long de son visage. Elle était à bout de souffle et pourtant elle continuait encore à courir. Les cris d’agonies dans sa tête résonnaient encore, des cris de douleurs qui duraient quelques minutes pour finalement devenir silencieux. Elle n’était pas en sécurité ici. Elle devait trouver à tout prix un endroit où elle pourrait se cacher. Mais où ? Elle venait tout juste d’arriver et elle ne connaissait pas bien les biens les lieux. Puis même si c’était le cas, ça ne changerait rien. L’orientation et elle ça faisaient deux. La coréenne n’avait pas du tout le sens de l’orientation, même avec une carte la demoiselle ne sait pas du tout se repérer. Un problème qui allait sûrement la pénaliser sur l’île. Enfin pour le moment, elle ne pensait pas à cela. Elle courait à travers la forêt alors que d’autre bruit de pas martelaient le sol derrière elle. Etait-elle suivie ? Elle ne l’espérait pas. Elle ferma les yeux quelques secondes, une larme s’échappa de ses yeux, l’image de ses frères et même celle de son père lui apparaissait. Pourquoi avait-il fallu que ça tombe sur elle ? Pourquoi ? Qu’avait-elle bien pu faire de si horrible pour que ce genre de chose lui arrive ? Cette question, elle ne devait pas être la seule à se la poser. Sûrement d’autre participant se demandait ce qu’il foutait ici et pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur eux ?

Elle ouvrit les yeux, devant elle la sortie de la forêt. La lumière du jour dont les branches avaient camouflés les rayons du soleil vint éblouir violement les yeux de l’adolescente qui ralentit doucement à la sortie du bois. Portant son bras devant ses yeux pour faire obstacle à la lumière, la demoiselle mit quelques secondes avant d’ouvrir ceux-ci grand. Elle reprit sa course, allant tout droit espérant trouver un endroit sûr. Elle aurait pu s’arrêter dans la forêt, mais elle était loin d’être un endroit sûr. De nombreux participants s’y était déjà réfugiés, ce n’était donc pas une bonne solution de faire comme tout le monde. Ses mollets tiraient, le souffle lui manquait, elle ralentissait la cadence sans s’en rendre compte, ses pieds s’emmêlèrent et finalement elle chuta, heurtant violemment le sol. Allongé sur le sol, Sae Hee grimaçait de douleur, nez à nez avec le sol. Elle n’avait pas la force de se relever, tout son corps la faisait souffrir. Joue contre le sol, elle pleurait silencieusement, les larmes coulaient le long de ses joues. Faîte que ceci est un mauvais rêve. Voilà ce qu’elle se répétait en boucle. Malheureusement ceci n’était pas un rêve, mais bien la réalité, bien qu’elle soit cruelle.

Elle porta lentement sa main vers ses yeux pour pouvoir les essuyer. Elle ne devait pas rester ici, pas allongée en tout cas, sinon elle allait être une proie facile à abattre. Une fois les larmes balayées, elle essaya de se relever. Ses bras tremblaient, elle ne réussit qu’au bout de la deuxième de se relever. Elle fit quelques pas titubant légèrement, sa main droite tenait sa tête. Aucun bruit. Elle tourna légèrement sur elle-même. Personne. Enfin pour le moment. Elle marchait, courir semblait pour le moment impossible. Elle leva le visage. Au loin le paysage changea, elle plissait des yeux, essayant de distinguer les formes difficilement. Elle continua difficilement. Les formes s’agrandirent, la demoiselle s’arrêta. Un cimetière. De tous les endroits, pourquoi devait-elle tomber sur celui-ci ?  Elle recula d’un pas, les cimetières étaient signes de mort et la demoiselle était thanatophobe. Elle avait peur de la mort, enfin disons qu’elle avait surtout peur de mourir elle-même. Après elle n’irait pas non plus traîner dans un cimetière parce qu’elle le désir. Réticente, Sae Hee décida de faire demi-tour, mais une intonation venant au loin l’arrêta. Ce bruit semblait provenir de la forêt. Elle ravala sa salive, finalement faire demi-tour ne serait pas une bonne idée et puis en réfléchissant qui viendrait ici la débusquer ? Ce cimetière était l’endroit le plus sûr pour le moment, bien qu’il soit glauque. Elle se retourna, faisant face au cimetière se trouvant à quelques mètres d’elle sans bouger. Elle n’osait pas y mettre les pieds. La deuxième intonation la décida. Elle avança doucement, pénétrant dans ce sanctuaire où les morts reposaient. Sûrement d’anciennes victimes de ce jeu horrible. Elle continua, il ne semblait y avoir personne. Elle avait donc vu juste. Qui pourrait bien venir ici après tout ? Elle s’arrêta, elle avait besoin de se reposer un peu. Reprendre des forces avant de bouger. Elle s’arrêta devant une tombe en pierre, elle passa vivement un coup de main avant de poser ses fesses dessus. Elle déposa son sac à côté d’elle, celui-ci était encore humide. Normale après avoir parcouru une cinquante de mètres à la nage, il était normal que celui-ci soit mouillé tout comme la demoiselle qui commençait à ne pas apprécier du tout le fait que ses habits lui colle à la peau. Elle tira un peu dessus, soupirant. Elle posa son regard sur son sac. Que pouvait-il bien y avoir dedans ? Elle l’attrapa, le tirant vers elle pour commencer à l’ouvrir. Elle plongea sa main à l’intérieur de celui-ci et commença à faire l’inventaire…

« Du pain. » Commençait-elle en sortant celui-ci et le posant sur ses genoux. « Deux bouteilles d’eau, ma trousse de toilette. Une carte ? » Elle prit la pochette plastique, sortant le papier pour découvrir le plan de l’île. Cette carte était divisée en plusieurs zones représentées par des lettres et des chiffres. Elle la balaya rapidement, la remettant dans sa pochette, puis continua son exploration. Elle attrapa quelque chose d’autre. C’était plutôt froid. Qu’est-ce que c’était ? Elle retira cet objet de son sac et lorsqu’elle comprit ce que c’était, elle le laissa tomber. « Qu’est-ce que… ? » Son regard scruta l’objet parterre. Une arme, plus précisément un revolver. Elle enleva la miche de pain sur ses cuisses, pour la poser à côté des bouteilles d’eau, avant de s’accroupir et prendre l’arme. Le chargeur était plein. Finalement, elle n’avait pas été trop malchanceuse, elle aurait pu avoir bien pire que ça. Elle toucha du bout des doigts les finitions de celle-ci avant de décider de la glisser dans sa chute de rein, la bloquant de façon à ce qu’elle ne tombe pas et qu’elle ne la gêne pas non plus. Elle fouilla rapidement l’intérieur de son sac, elle avait en plus une lampe torche qui semblait marcher. Elle rangea tout à l’intérieur du sac, buvant simplement une petite gorgée d’eau et arrachant un petit bout de pain. Elle se leva. Elle ne voulait pas rester ici trop longtemps. Elle prit le pas, ne faisant pas attention où elle mettait les pieds. Son pied se posa sur une petite branche qui sous le poids de celui-ci craqua. Elle entendit un bruit, comme si quelqu’un venait de bouger. Par réflexe, la main de l’adolescente se posait sur la crosse de l’arme. Elle ne dit rien, ne bougeant plus. Elle balayait doucement du regard la zone silencieusement. Qui cela pouvait bien être ? Sae Hee ne savait pas, mais elle était prête à se défendre s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Jeu 27 Juin - 13:16

Une brise de vent passagère souleva quelques mèches de cheveux d’une jeune fille allongée sur une tombe du cimetière. Elle frissonna légèrement avant de serrer dans ses bras un lapin blanc en peluche mal en point. Celui-ci avait été réparé à l’aide de quelques fils noirs trouvés dans la trousse de soin d’un pendu, une trousse dont il n’avait plus le besoin et qui pourrait servir à Soo Mee si par malheur elle se trouvait blessée. Cette réparation n’avait pas été finalisée, ni par le chirurgien de fortune qu’elle avait trouvé sur sa route, ni par ses soins ne se sentant pas l’âme d’une infirmière. Aussi, de petites boules de ouate étaient présentes sur certaines parties du corps du lapin, mais ne semblait pas gêner cette fille. Elle le trouvait beau, de toute façon Yosuke était toujours beau. Il possédait un nom, le considérant comme un ami fidèle auquel elle tenait vraiment. Et si la tristesse ne l’avait pas encore envahis c’était bien grâce à lui. Sa présence constante à ses côtés lui permettait de se confier et d’extérioriser ses doutes sur sa situation, doutes qui étaient tous nouveaux pour elle et dont elle ne pouvait se défaire. Allait elle revoir sa famille ? Ses amis ? Pourquoi elle ? Pourquoi existait il un île de la sorte ? Cela faisait maintenant un mois qu’elle se trouvait là, une semaine qu’elle avait réussi à entendre les paroles dures d’un homme blasé par la situation et les avait enregistré dans sa mémoire. Son monde était secoué de toute part et s’effritait sans  moyen de le réparer. Cette situation l’effrayait, la mettait mal à l’aise. Elle n’avait aucune formation de survie en milieu hostile, ne savait même pas allumer un feu ni trouver de quoi manger. Il lui restait quatre chuppa chups dans le paquet qu’elle avait apporté avec elle, mais ne comptait pas vraiment sur elles pour la nourrir.  En vrai, elle était déboussolée, triste et sans défense.

Ses yeux rivés vers le ciel bleu du  matin, Soo Mee les plissait légèrement, éblouie par le soleil. Sa respiration était calme, mais son esprit ne l’était pas. Elle serra davantage sa peluche au niveau de sa poitrine, le déformant sous la pression qu’elle lui imposait. Son dos posé sur une pierre dure et froide la gelait. Ce n’était aucunement confortable, ni même agréable et pourtant elle restait dessus, pensive. Le calme habitait cet endroit peu commun. Cela avait un petit côté rassurant et c’était loin d’être déplaisant. Elle n’osait  fermer les yeux de peur de ne plus pouvoir les ouvrir ou de refaire ces cauchemars qui la hantaient, cauchemars racontant des faits qui s’étaient déroulées sous ses yeux, sur cette île.  L’ennuie commençait à la gagner petit à petit au point où cela ne fût plus tenable pour la jeune fille qui finit par s’asseoir sur le socle en pierre d’un certain Chul Hei. Elle ne put en lire davantage, les intempéries et le temps ayant fait des dégâts non réparables à leur niveau. Passant ses doigts sur la pierre tombale, elle regardait les autres emplacements sans ressentir la moindre tristesse à leur encontre. Elle n’allait pas les pleurer, ne les connaissant pas et ne souhaitant pas les connaître. Ils avaient eu la chance d’être enterré. Leur corps n’avait pas été laissé à l’abandon dans un cabanon, dans une école ou encore dans un champ. Qu’ils en soient heureux ! Quant à elle, elle ne savait pas où elle finirait.

Déposant son lapin blanc sur le socle en pierre, elle plaça ses genoux au niveau du sol, puis commença à creuser un trou avec ses mains. Ses ongles avaient poussés en quelques semaines et l’aidaient à soulever plus de terre. Mais cela lui faisait mal et abîmait ses paumes. Pour autant, elle continua ce qu’elle était en train de faire jusqu’à obtenir une certaine profondeur et taille. Le temps s’écoulait sans qu’elle ne fasse attention à son entourage. Elle n’entendit pas de coup de feu, ni la venue d’une présence extérieure dans le cimetière. Elle était pour ainsi dire concentrée sur ce qu’elle faisait. Fouillant dans son sac à la recherche de l’objet souhaité, elle finit par le sortir et l’admirer. Son tamagotchi avait fini par rendre l’âme après un mois d’utilisation et de soin intensif. Les piles étaient mortes. Son petit chat était donc décédé dû à une panne de batterie. Soo Mee le regardait, le faisant tournoyer sur lui-même. La pile plate qu’elle devait insérer était un objet difficile à trouver. Dans le supermarché de l’île, elle n’en avait pas vu. Elle avait encore un peu d’espoir d’en trouver en fouillant les maisons ou les appartements d’ici, mais en attendant, elle se devait de l’honorer en l’enterrant – la possibilité de rester dans un sac à dos le restant de ses jours, si jamais elle mourrait en cours de route ne l’inspirait pas. Elle pourrait toujours les ressusciter si jamais elle trouvait de quoi le remettre sur pieds.  Se faisant elle déposa l’objet dans le trou, énonça quelques mots puis replaça la terre au dessus en la tassant bien pour que cela ne fasse pas de bosse ou ne suscite l’intérêt d’autrui.  A la dernière poignée de terre déposée, elle entendit le craquement d’une branche non loin d’elle ce qui eut bon de la faire partir en arrière. Par réflexe, elle se retint à la pierre tombale devant elle. Se cachant en premier lieu, elle attendit quelques secondes. Mais la peur l’ayant envahis, elle finit par lever le haut de sa tête au dessus de la pierre pour voir ce qu’il se trouvait derrière. Une femme venant de prendre un bain se trouvait là, dans le cimetière. Soo Mee ne l’avait jamais vu. Surprise et curieuse, elle la regarda bouger, avancer puis s’arrêter. Elle semblait chercher quelque chose, la provenance d’un son peut être. Elle possédait un beau visage, un visage de poupée figée, un peu triste. Et puis, il arriva un moment où elle fût trop près de son emplacement. Elle attrapa rapidement Yosuke et se releva d’un bond pour faire face à la demoiselle. Son sac à dos sur son dos, elle avait les doigts serrés autour de sa peluche.

« Humm. ….» Elle n’était pas douée pour la conversation et ne savait pas vraiment ce qu’il fallait dire dans ce genre de situation. Anxieuse mais sur un ton  plutôt sympathique, elle finit par dire. « Tu es là depuis longtemps ? » Elle parlait bien sûr du cimetière mais si cela était évident pour elle,  cela ne l’était peut être pas pour l’autre demoiselle. Baissant légèrement les yeux, elle finit par se rendre compte que la tombe de son tamagotchi dépassait encore, la terre étant plus foncé à cet endroit. Elle se décala lentement sur le côté pour se positionner dessus et bougea les pieds de façon non naturelle. Son regard se porta ensuite sur son lapin qu’elle était en train de salir avec ses mains encore toutes terreuses. Elle pesta de la venue de cette fille à ce moment précis. Son visage s’était durcit, ses sourcils étaient froncés. Cette fille n’était pas du tout heureuse de la tournure des évènements.  « Tu as vu dans quel état il est ? C’est de ta faute s’il se trouve comme ça. »  Il ne fallait pas chercher Soo Mee ne pouvait être celle qui abîmerait Yosuke. S’il l’était, cela venait forcément d’une source extérieure. Ici, cela ne pouvait être que de la faute de Sae Hee . « Comment vas-tu réparer ça ? » Elle secouait sa peluche devant elle pour la lui montrer. Du danger ? Elle s’en moquait. Elle voulait réparation de la faute qu’elle venait de commettre à ses yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Ven 28 Juin - 14:41

Peut-être qu’elle s’était trompée. Peut-être que son esprit lui jouait des tours et que maintenant elle entendait des bruits alors qu’il n’y en avait pas. Elle venait à peine d’arrivée et Sae Hee commençait à être parano. Si cela commençait ainsi, elle n’allait pas tarder à devenir folle dans les jours qui allaient suivre. Céder à la folie l’emmènerait tout droit vers la mort. La coréenne en avait conscience et elle allait tout faire pour garder la tête sur les épaules et ne pas sombrer dans la folie dont beaucoup de personnes avaient sûrement déjà succombé quelques jours après avoir mis un pied sur l’île. Elle agita vivement la tête de droite à gauche, la main tenant toujours la crosse de son arme bloquée dans sa chute de rein. Même si ce n’était que son imagination qui avait créé ce bruit, elle ne voulait prendre aucun risque. Elle laissa son pied glisser doucement sur le sol, avançant lentement pour essayer de faire le moindre bruit possible. Elle fit un autre pas, puis deux. Etait-elle vraiment seule ici ? Elle continua d’avancer, son regard balayait rapidement la zone. Soudain une silhouette surgit, elle recula surprise. Peut-être que finalement ce n’était pas son imagination. Elle plissa ses yeux, devant elle une gamine. Elle avait des allures de poupée, un teint plutôt pale, des yeux bien maquillés, une chevelure presque parfaite et entre ses mains se tenaient une petite chose qui semblait être un lapin. Sae Hee la balayait rapidement de haut en bas. Cette jeune enfant ne semblait pas du tout dangereuse, mais il ne fallait jamais se fier aux apparences. Ce n’est pas parce qu’elle paraissait innocente, qu’elle pouvait l’être réellement. Et si cette apparence était un leurre et qu’en réalité cette poupée était démoniaque. Oui Sae Hee se posait énormément de question et préférait garder ses distances avec celle-ci.

L’enfant parla, demandant si ça faisait longtemps qu’elle était ici. Ses prunelles sombres ne cessèrent de fixer la jeune fille. Devait-elle vraiment lui répondre ? Sae Hee était perdue, elle ne savait pas du tout ce qu’elle devait faire, elle restait méfiante. Finalement elle décocha quelques mots, sur un ton loin d’être sympathique. « Pourquoi veux-tu savoir ? » Elle décida de ne pas répondre à la question de la demoiselle, mais elle en posa une autre. Après tout qu’est-ce que ça pouvait lui faire si elle venait d’arriver ou non et puis on pouvait bien voir qu’elle venait d’arriver. Cheveux lui collant le visage, les habits lui collant la peau, une écorchure aux genoux que la coréenne n’avait pas même pas remarqué. Elle se l’était faîte en tombant. L’enfant bougea. Sae Hee suivit son mouvement afin d’avoir toujours en face d’elle la jeune enfant. Elle s’arrêta, avec son pied elle semblait tapoter le sol, ou dans le genre. Mais que fabriquait-elle ? Son visage se durcit, le visage de poupée changea. Ce changement d’expression était étrange, cette enfant était étrange, elle n’aimait vraiment pas. Mais bon dieu qu’est-ce qu’elle fichait ici ? Elle lui parla à nouveau, l’accusant. La coréenne ne comprenait plus, en quoi l’état de sa peluche était sa faute. Ce n’est pas elle qui la tenait. Elle n’eut pas le temps de dire quoique ce soit, que l’enfant la chargea d’une nouvelle question tout en agitant sa peluche vivement devant elle. L’image que dégageait celle-ci était vraiment celle d’une enfant. « Ma faute ? » Sae Hee était subjugué qu’on l’accuse ainsi à tort. Sur le coup, elle avait envie de rire, mais se retint pour poursuivre, pointant du doigt la peluche dans ses mains. « Ce n’est pas moi qui tiens ta peluche, gamine. Alors comment ça pourrait être ma faute. » Elle était culotée quand même.

Il était hors de question qu’elle répare quoique ce soit. Et surtout pas cette peluche bizarre. Sae Hee ne l’aimait pas. Elle ne la connaissait pas, mais elle pouvait déjà dire qu’elle n’aimait pas cet enfant. Elle réunissait tout ce que Sae Hee pouvait bien détester chez une personne. Elle était hermétique aux choses trop mignonne et assez gamin, ce genre de chose qui lui filait la nausée. D’ailleurs c’était assez étrange de voir une telle personne sur l’île et encore plus dans un cimetière. Elle avait tout d’une poupée innocente et fragile. Cette île était bien le parfaite opposé de celle-ci. Enfin après les apparences pouvaient tromper l’œil, c’est d’ailleurs pour ça que Sae Hee ne baissait pas la garde, car si elle le faisait peut-être que cela en serait fini d’elle. Mieux vaut prendre des précautions. « Ce n’est pas moi qui a salis ta bestiole. Alors ne jette pas la faute sur les autres quand c’est toi-même la coupable. » Elle voulait bien lui faire comprendre cela. En plus s’il y avait bien quelque chose que la coréenne n’aimait pas, c’est qu’on l’accuse de quelque chose dont elle n’était pas coupable. En plus pourquoi venir en aide à une inconnue. Oui, elle ne la connaissait pas, alors pourquoi devrait-elle l’aider et puis que pouvait-elle bien faire à sa peluche. Le mettre dans une machine à laver. Oui, mais il était très peu probable qu’une machine à laver se trouve sur cette île et même si c’était le cas, fallait-il encore que celle-ci marche. Ou alors, le jeter dans l’eau, mais dans ce cas elle ne prenait aucune responsabilité si le lapin en peluche se noyait. Elle avait qu’à se débrouiller.

Sae Hee lâcha légèrement sa prise derrière son dos, mais elle ne la ramena pas pour autant à côté d’elle. Si la jeune fille l’attaquait, elle devra être rapide pour ainsi dégainer son arme. Dégainer son arme, oui, mais savait-elle vraiment l’utiliser. Bien sûr que non. Sae Hee n’était pas née avec une arme dans les mains et encore moins avec un instinct de survie près à tuer autrui pour sauver sa peau. Tuer. Sérieusement, elle n’y pensait pas. Cette idée lui faisait froid dans le dos. Comment pourrait-elle dormir après avoir enlevé la vie de quelqu’un ? C’est tout bonnement impossible. En tout cas, c’est comme ça qu’elle s’imaginait, si elle tuait quelqu’un. Mentalement ça ne sera pas pas facile pour elle d’accepter le fait qu’elle ait enlevé la vie d’un humain. Son but pour le moment était de survivre, en espérant de ne devoir pas tuer un jour ou l’autre. Chose qui n’arrivera sûrement jamais sur cette île. Elle devra tuer pour survivre. Sae Hee recula de quelques pas. Elle ne devait pas rester ici. Elle devait trouver un moyen de faire faux bond à cette poupée vivante. Mais comment ? Partir en courant. C’était une bonne idée, mais elle n’avait pas envie que celle-ci la suive armée de son lapin blanc qui n’était plus très blanc d’ailleurs. Elle observa la demoiselle, attentive à la moindre de ses réactions. Elle devait trouver un moyen de quitter cet endroit au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Ven 28 Juin - 16:42

S’il fallait bien connaître une chose sur Soo Mee c’était sa façon de trier les informations tant orales que visuelles qui se présentaient à elle. Cette manière, bien à elle, de ne pas faire attention aux éléments qui n’allaient pas dans son sens. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait mis deux semaines à comprendre ce qu’il se passait sur ce morceau de terre et encore si l’incident avec sa peluche n’était pas survenue, elle serait encore dans le déni de ce qu’il lui arrivait.  Cela en avait agacé plus d’un sur l’île et continuerait à agacer à l’avenir.  Cette nouvelle rencontre n’était pas une exception et allait bientôt en faire les frais.

Son courage à deux mains pris, elle avait tenté de lancer une discussion avec cette personne, sans trop savoir où elle mettait les pieds. Réfléchir n’était pas sa spécialité. Elle préférait encore se lancer tête baissée dans l’action quitte à se prendre un mur. Heureusement pour elle, elle possédait une tête dure. Le retour de cette rencontre n’était pas des plus sympathiques. Certes, qu’est ce que cela pouvait lui faire ? Elle lui avait posé la question plus par politesse que par réelle envie de savoir. Elle essayait de s’intéresser à sa personne, sans arrières pensés.  La voilà maintenant suspicieuse sur ses intentions à son encontre. Ce n’était pas du tout son but de départ. Ne sachant pas vraiment comment répondre à cette question sans faire de faux pas, ne voyant pas le mal dans sa formulation d’origine, elle mit un peu de temps avant de répondre à son interlocutrice.

« Tu ne m’as pas encore attaqué, alors que je suis devant toi depuis deux bonnes minutes. Je me disais que tu voudrais peut être discuté à la place. » Elle n’avait pas foncièrement envie de fuir cet endroit qu’elle trouvait reposant.  Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas pu engager la conversation avec quelqu’un. Elle voyait cela comme une opportunité. Et même si elle continuait à ne pas avoir de réponses de sa part, elle tenterait de discuter tant qu’elle n’était pas agressive vis-à-vis d’elle. « Non pas que je préfèrerais que tu en veuilles à ma vie, humm, simplement ça fait longtemps que ça ne m’est pas arrivé. Je suis agréablement surprise, c’est tout. » Elle se ravisa sur sa question de départ, se disant qu’elle n’avait peut être pas commencé par la bonne. Au lieu de ça, elle partit sur quelque chose de plus basique. « Quel est ton nom ? » Pour lui prouver sa bonne foi, elle lui donna le sien sans lui laisser le temps de parler. Si avec cela elle refusait de répondre, elle n’insisterait pas sur le sujet. « Moi c’est Soo Mee. »

La suite ne lui plut guère, lui faisant regretter d’avoir tenté de faire ami ami avec cette personne qui n’était vraiment pas compréhensive. Un froncement de nez apparut sur son visage, tandis que le mot gamine était prononcé. Elle n’en était pas une, en tous les cas ne se considérait pas comme tel. Quinze ans c’était un âge  tout à fait honorable. Offusquée par une telle remarque, elle fusilla du regard cette coréenne aux yeux sombres. Elle avait beau être jolie, les paroles provenant de ce corps n’en étaient pas moins désagréables à ses oreilles.

« Tu as très bien entendu. Je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dit. » D’autant plus qu’elle se trouvait être têtue. La peluche toujours agitée sous son nez, elle continua sur sa lancée. « Comment fais tu pour ne pas voir ce qui est évident ? » Oui bon, elle était un peu susceptible et le faisait bien ressentir. « D’après toi comment Yosuke a t-il pu se retrouver dans un tel état, hum ? Moi je peux te le dire. Tu es arrivée comme une fleur par ici et tu m’as surprise alors que je terminais….enfin ce n’est pas important et je n’ai eu d’autre choix que de le prendre dans mes bras. Je n’allais pas l’abandonner ici et surtout j’étais dans l’incertitude de ton état d’esprit. » C’était facile à voir, non ? Si elle n’était pas arrivée à ce moment là, elle aurait eut tout le temps nécessaire pour se laver les mains et ne pas salir sa peluche. La voilà dans un drôle d’état. Son lapin allait finir par l’abandonner face aux mauvais traitements qu’elle lui faisait subir, ou plutôt qu’elle laissait effectuer par les autres. « Il va finir par ne plus vouloir de moi. » Le son de sa voix avait été bas en prononçant ces derniers mots, permettant d’extérioriser sa peur plus que de le faire entendre à cette personne. Soo Mee avait peur d’être abandonné par la seule famille qu’il lui restait. Cela l’effrayait réellement. C’était sans doute la raison du ton froid qu’elle avait employé lorsqu’elle l’avait accusé de ce méfait.

Levant la tête vers cette fille, elle la vit perdre son attention. Elle aurait pu la laisser faire, la laisser s’en aller comme ça et terminer ce qu’elle avait à faire dans ce cimetière, seulement, leur rencontre avait eu des conséquences sur sa peluche. La laisser partir voulait dire lui pardonner et ça, elle n’était pas encore prête à le faire. Aussi, elle arrêta de secouer sa peluche, la ramenant près de son corps, puis avança de quelques pas pour se rapprocher de sa rencontre. Elle souhaitait lui laisser moins de liberté de mouvement mais surtout récupérer son attention.

« As-tu de l’eau dans ton sac ? » Si elle avait été attentive à son entourage, elle aurait déduis de l’apparence de cette personne qu’elle venait d’arriver et qu’évidemment elle avait de l’eau. Mais elle n’en avait pas la moindre idée. Elle ne savait pas si elle était nouvelle, si elle avait été sur son bateau ou bien si elle faisait partie du premier arrivage. « Ca me permettrait de laver ma peluche et de te racheter. On pourrait repartir sur la bonne voie. » Les dés étaient entre ses mains. Sa décision donnerait la tournure de la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Lun 1 Juil - 10:54

Cette jeune pensait donc qu’elle voulait discuter comme Sae Hee ne l’attaquait pas. Si cette dernière l’attaquait pas, c’était qu’elle ne jugeait pas devoir le faire. En plus, la coréenne ne voulait pas être la première à porter le coup, non il fallait l’attaquer en premier pour qu’elle comprenne réellement qu’elle doit se défendre, même s’il faut tuer son agresseur. Quoique tuer pour le moment, lui semblait vraiment impossible. Mais si elle n’avait le choix, Sae Hee devrait commettre cet acte affreux. Pour le coup, son objectif premier était de rester tout simplement en vie et de se cacher. Bien que se cacher était assez lâche. Tant pis si c’était lâche de sa part de sauver sa peau en se cachant comme un lapin dans son terrier pour fuir les chasseurs. Elle continua de faire la conversation, alors que Sae Hee resta muette, préférant l’écouter que de parler. En plus parler ce n’était pas trop son truc. Que pouvait-elle bien dire à une inconnue ? Lui parler du beau temps ? Très peu bavarde, l’adolescente préférait économiser sa salive pour le moment. Elle comprit bien vite que cette enfant à l’apparence de poupée était ici depuis un petit moment apparemment. Cela ne lui était pas arrivé depuis un moment de parler avec quelqu’un. Sae Hee était assez surprise sur le coup qu’elle avait réussi à rester en vie depuis son arrivée. Ce détail, la rendait d’avantage méfiant. Si elle était encore en vie peut-être qu’elle était vraiment dangereuse. Ou alors tout simplement, elle a su comment survivre sur cette île. Chose que la coréenne allait d’ailleurs devoir faire. Survivre.

Elle ne tarda pas à demander son nom. Elle ne répondit pas. Devait-elle vraiment lui donner ? Sae Hee était indécise à ce sujet, elle voulait être prudente, bien qu’elle ne voie pas le danger de lui donner. Après tout en connaissant celui-ci qu’est-ce que la demoiselle pouvait bien faire ? C’était pour le moment la seule personne qu’elle avait pu croiser depuis qu’elle venait d’arriver. C’est-à-dire depuis aujourd’hui. Elle serait la seule à connaitre son nom. Mise à part si celle-ci, le communiquait à autrui. Oui, Sae Hee allait très loin dans sa réflexion. Au point qu’on pouvait voir que tout ceci la rendait parano, alors qu’il ne fallait pas forcément l’être. Garder son sang-froid. Elle n’en était pas capable. La poupée se présenta en premier. Soo Mee. Enfin maintenant, elle pouvait mettre un nom sur ce visage enfantin. Sae Hee devait se montrer attentive, minutieuse à ce qu’elle pouvait bien dire aux autres, de ses gestes et ses décisions. Elle mit une bonne petite minute, débattant sur le fait si elle devait lui fournir ou non cette information avant de se décider. « Sae Hee. » Finalement, elle avait décidé de lui filer cette information. Au pire, elle pourra toujours dire par la suite qu’elle avait fourni un faux nom, même si celui-ci est le vrai. Après tout, qui ici la connaît vraiment. Personne. Alors elle ne craignait pas grand-chose.

Cette Soo Mee avait salis sa peluche en forme de lapin avec ses mains pleines de terres. Enfin c’est ce qu’elle supposa lorsqu’elle vit la couleur marron provenant de la terre coloré les poils artificiel du lapin blanc. Elle jeta la faute sur Sae Hee, si son lapin était dans cet état. Une accusation vraiment culotée de sa part, alors que ce n’était pas la coréenne qui tenait sa peluche entre ses mains. En quoi c’était sa faute ? Elle n’aimait vraiment pas qu’on l’accuse de quelque chose qu’elle n’avait pas fait. Soo Mee pouvait insister autant qu’elle voulait, Sae Hee n’était pas près de l’aider à cause de sa fausse accusation. « Ce qui est évident c’est que c’est toi qui a les mains pleines de terres et qui tient ta peluche. Pas l’inverse. » Ce n’est pas Sae Hee qui lui avait demandé de jouer avec la terre pour ensuite salir sa bestiole inanimée. Elle parla encore et encore. Expliquant pourquoi c’était sa faute. Elle l’écouta sans vraiment l’écouter. Elle avait envie de rire. Venir comme une fleur ici ? Avait-elle vraiment choisi sa destination ? Pas vraiment, s’il n’y avait pas eu ce coup de feu, Sae Hee aurait choisi un autre lieu que celui-ci. « Même si je n’avais pas été là, tu aurais sûrement mis de la terre sur ta bestiole. » À moins qu’elle campe des jours ici, la demoiselle allait sûrement reprendre sa peluche du nom de Yosuke apparemment un jour ou l’autre. Et à moins d’avoir de l’eau et encore, ses mains seraient sûrement toujours terreuses. La demoiselle pouvait se montrer têtue et si Soo Mee l’était également, aucune des deux n’arrivera à avoir le dernier mot. Partir. Voilà ce qu’elle devrait faire, partir et laisser en plan son interlocutrice. Mais comment ? Et surtout est-ce que celle-ci ne la suivrait pas, si elle partait tout d’un coup ? Elle semblait vraiment déterminer à vouloir embêter Sae Hee pour son premier jour sur l’île.

Elle cherchait un moyen. Devenant un peu moins attentive à ce qui se passait autour d’elle. Il ne semblait pas y avoir d’autre personne aux alentours à part cette poupée vivante. Elle lui demanda si elle avait de l’eau. Oui, elle en avait. Avant bien de rencontrer, elle avait regardé vite fait le contenu de son sac et avait pu voir deux bouteilles d’eau d’un litre et demie. L’eau était précieuse. Un humain ne peut pas vivre sans boire de l’eau et deux bouteilles mine de rien ce n’était pas grand-chose. Elle voulait nettoyer sa peluche avec. Hors de question. Sae Hee n’allait tout de même pas sacrifier une de ses bouteilles ou même un millilitre d’eau. Elle pouvait toujours courir. « Tu crois vraiment que pour ta peluche, je vais sacrifier mon eau ? » Elle n’était pas prête de lui donner quoique ce soit, même pour repartir sur de bonnes bases. Puis à quoi bon de repartir sur des bonnes bases. Pour devenir ami ? Ici c’est sûrement chacun pour sa poire. L’amitié n’existe sûrement pas. Puis comme elle disait bien souvent : n’importe qui peut nous poignarder dans le dos, même les personnes les plus proches de nous. Non, elle n’avait jamais vécu ça, mais elle l’avait toujours pensée. Elle recula de quelques pas, la main serrant à nouveau la crosse de son arme. « Il y a de l’eau partout ici. Je ne vais pas sacrifier mon eau, alors qu’elle est précieuse. » Et elle ne changera pas d’avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Mar 2 Juil - 13:26

Les joues de Soo Mee se gonflèrent devant la négation que cette Sae Hee, comme elle le lui avait indiqué précédemment, mettait dans ses paroles. Non non non, toujours des non et encore des non même devant les faits exposés. C’était agaçant ! Cette fille ne méritait pas son attention, voilà le résultat de sa réflexion sur la situation. Partager de l’eau n’allait pas la tuer, elle en avait vu un peu plus loin, d’une couleur certes un peu marron mais c’était tout de même buvable. Néanmoins, un bain pour Yosuke par là bas n’allait pas arranger sa couleur. Elle avait besoin d’eau clair, d’une eau de bouteille, d’une eau que cette personne avait apparemment mais ne voulait pas partager. Elle étouffa un petit « humpf. » de colère face à une personne qui n’y mettait pas du sien, d’autant plus qu’elle n’avait aucun respect pour sa peluche. Comment ça c’était une bestiole ? Son visage commença à rougir au niveau de ses pommettes, le fait de ressasser dans sa tête ce genre de paroles n’aidant pas à la calmer. Et puis ce qu’il devait se passer arriva. Elle explosa sous la pression, relâchant l’air de ses joues d’un seul coup, ne pouvant pas la retenir plus longtemps.

« C’est un lapin, un L-A-A-A-P-I-I-I-N, pas une bestiole. »

Offusquée au possible par l’attitude de cette poupée qui n’avait rien de charmant, Soo Mee détourna son attention de sa personne pour sa rasseoir au niveau de la tombe de Chul Hei. Elle n’avait pas fait attention au recul de Sae Hee ni au fait que sa main se trouvait derrière son dos. En faite, elle faisait abstraction de sa personne.

Ses yeux étaient posés sur Yosuke étendu sur la pierre. A présent de couleur sable, il serait certainement difficile pour sa peluche de retrouver son état d’origine. Des larmes apparurent au niveau de ses joues, triste de le voir ainsi, frustrée de ne pouvoir faire évoluer les choses comme elle le souhaitait. Cela dura quelques minutes, minutes durant lesquelles elle ne parla ni ne détourna son attention de son ami rempli de ouate. Et puis, le bruit d’un caillou roulant sur le sol la détourna de son lapin pour se reposer sur cette personne qui tentait de partir du cimetière. Elle avait été aussi discrète que la première fois avec sa branche d’arbre. Comme quoi, elle n’était pas la seule à ne pas posséder de connaissances en survie. La laisser s’en aller serait un bien pour elle, elle serait ainsi tranquille de s’occuper de sa peluche comme elle l’entendait. D’un autre côté, lui donner les moyens d’agir comme elle le voulait ne l’enchantait pas. Observant Yosuke tout en le suppliant de l’aider dans sa décision, elle crut entendre une faible voix lui indiquant de ne pas la laisser faire, de la garder auprès d’elle un peu plus. Un sourire en coin apparut sur ses lèvres, satisfaite de la réponse obtenue puis pencha légèrement la tête sur le côté, avant de fixer Sae Hee de ses yeux.

« Où comptes tu aller comme ça ? »

Son air fluet contrastait avec ses yeux rougis par les pleures. Sa colère était passée, faisant place à une Soo Mee calme et prête à reprendre la discussion. Laissant Yosuke au sol, elle se releva mais ne bougea pas de sa place. Ce qui n’était pas le cas de cette autre personne qui ne semblait pas entendre raison.

« Oh tu veux jouer à chat ? » Habituée par son attitude, la jeune fille ne se découragea pas. Au contraire, cela l’amusait. « Je t’attraperaiiiiiiiiiiiiii…. » Positionnant ses deux mains dans son dos, elle se mit à sautiller sur place tout d’abord, puis commença à avancer de cette façon, changeant sa tête de côté à chaque saut qu’elle effectuait. Elle n’avait pas l’air impressionnante comme ça, ni même dangereuse. Néanmoins, elle était déterminée à se retrouver près d’elle et à l’empêcher de quitter le cimetière.

«Je te fais peur ? »

Elle continuait son manège, vagabondant entre les différentes tombes, pressant finalement ses sauts pour réduire l’écart entre eux deux. Elle commençait à perdre patience de ne pas arriver à son niveau. Et puis, finalement, le temps fût en sa faveur. Elle finit par atterrir sous le nez de Sae Hee, fière de ce qu’elle venait de faire. Elle détacha l’un de ses bras qui se trouvait derrière son dos pour lui toucher son épaule. Son sourire toujours présent, son regard s’intensifia derrière ses lunettes rondes, regard qui s’assombrit face au personnage qu’elle avait devant elle.

« J’ai gagnéééé. J’ai donc le droit de te poser une question. » Sa voix était toujours légère. « Connais tu ta couleur de collier ? Moi je connais la mienne, la mienne, mais je veux connaître la tienne, la tienne. » Voilà qu’elle se mettait à chantonner. Sa tête bougeait de droite à gauche, frôlant ses épaules à chaque fois. « Et si tu ne la connais pas, je peux te la donner, donner. » Sa tête s’arrêtant de bouger, elle plongea ses yeux dans les siens, avant de terminer sur un ton froid. « Je veux connaître ta couleur. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Jeu 4 Juil - 17:24

Lapin. Bestiole. C’est la même chose. Pour Sae Hee, il n’y avait pas de différence et puis elle préférait mieux le mot bestiole que lapin. L’appeler ainsi semblait l’énerver en tout cas, cela fit doucement sourire la coréenne. Cette Soo Mee faisait tout un drame pour une simple peluche, c’était quand même assez extraordinaire. Elle n’avait jamais eu l’habitude de rencontrer ce genre de personnalité, sauf chez des enfants. Hors même si elle avait l’apparence d’une poupée, elle n’avait pas la taille d’une enfant, mais plus d’une adolescente. Elle avait vraiment tout d’une gamine. Piquant un caprice lorsque quelque chose ne lui plaisait pas, surtout pour des petites choses. Ce n’était que matériel, il n’y avait pas besoin à son goût de faire tout un cinéma pour une simple peluche en forme de lapin. Sae Hee soupira, heureusement qu’elle n’était pas comme elle. Elle avait gonflée ses joues, au point qu’on aurait pensé avoir devant soi un poisson. Elle se détourna pour se rasseoir sur une tombe. Elle avait enfin fini. Tant mieux, cela voulait dire que Sae Hee pouvait donc partir et laisser en plan la jeune fille dans cet endroit assez lugubre. Quoi qu’en plein jour, il n’avait vraiment rien d’effrayant. Il fallait profiter de ce moment, elle devait s’en aller au plus vite. Elle recula doucement, essayant de faire le moins de bruit possible pour que cette poupée vivante ne remarque pas qu’elle s’enfuit. Elle lui faisait toujours face, reculant doucement, glissant ses pieds sur le sol. Son pied gauche frappa doucement dans un caillou qui roula dans la petite descente. Elle grimaça, lançant une injure. « Merde. » Oui, merde comme elle dit. Son regard se posa sur la silhouette de la jeune fille qui la regardait à nouveau. Elle l’avait repéré. Sur le coup, Sae Hee avait vraiment envie de frapper sa tête sur l’une de ses pierres tombales. Elle était vraiment idiote. Elle allait devoir apprendre à faire plus attention à partir de maintenant. Sinon cela pourrait à l’avenir lui coûter cher.

La jeune fille pencha sa tête sur le côté avant de demander où elle allait. La réponse était évidente. Loin d’ici, elle voulait partir loin de cet endroit et surtout loin d’elle. Elle devait trouver un autre endroit où elle pourrait être seule sans que personne ne vienne l’embêter. Ici, c’était chacun pour sa pomme et ça elle l’avait vite compris en entendant les cris d’agonies des autres arrivants tués à peine arrivé sur l’île. Elle avancerait donc toute seule. Elle se leva. « Ne bouge pas ! » Elle l’a mettait en garde. Elle ne voulait pas que cette fille l’approche. Elle ne bougeait pas, mais parlait demandant si elle voulait jouer à chat. Sa demande sonnait bizarrement. Elle continua en disant qu’elle allait l’attraper. Sae Hee ne bougeait pas alors que la jeune adolescente se rapprochait d’elle tout en sautillant. « Ne m’approche pas ! » Cela semblait l’amusée au point qu’elle lui demanda même si elle avait peur. Peur ? Sérieusement, comment ne pas avoir peur dans un tel endroit même face à ce qui pourrait sembler le moins dangereux sur cette maudite île. Sae Hee venait juste d’arrivée et déjà elle avait entendu des personnes se faire tuer et même vu certain se noyer mutuellement. D’affreuses images qui allaient sûrement la hanter ce soir. Il était même sûr qu’elle ne dorme pas du tout. « Peur de toi ? Laisse-moi rire. » Elle souriait d’une façon moqueuse, mais derrière celui-ci se cachait aussi de la nervosité de sa part. Elle faisait bonne figure, alors qu’elle sentait encore ses membres trembler. Cette île était effrayante, mais l’être humain l’était encore plus.

Bien qu’elle l’ait menacé, la jeune fille continua d’avancer pour finalement atterrir sous le nez de Sae Hee. Les deux jeunes filles faisaient la même taille, elle s’apprêtait à sortir son arme, mais la main de Soo Mee sur son épaule l’arrêta. Elle avait gagné et qu’elle avait le droit de lui poser une question. Sae Hee relâcha la crosse de son arme, remettant correctement son haut pour pousser d’un doigt la jeune fille. Elle n’aimait pas que quelqu’un soit aussi proche d’elle. « Si tu veux que je te réponde, éloigne-toi de moi. Je n’aime pas ça. » Elle recula d’un simple pas en arrière et fixa la demoiselle qui lui demanda si elle connaissait sa couleur. Une couleur ? Qu’elle couleur ? Oui Sae Hee avait sûrement loupé un épisode. Elle toucha son collier qui semblait être en métal ou quelque chose comme ça. Elle parlait peut-être de ça ? Elle chantonnait, elle voulait connaître la couleur de son collier. Cette chansonnait assez lugubrement bien que la voix de l’enfant semblait si fragile, balançant sa tête de droite à gauche pour finalement s’arrêter et lui dit froidement qu’elle voulait la connaître. Il lui manquait plus qu’un sourire carnassier et on avait à faire à une vraie poupée démoniaque. « Ma couleur ? Qu’est-ce que ça peut bien t’apporter de la connaître ? » Sae Hee ne demanda pas qu’est-ce que cela signifiait. Elle voulait savoir pourquoi cette jeune fille avait besoin  de le savoir. D’ailleurs c’est quoi ce collier autour de son cou. Non Sae Hee n’avait pas du tout écouté ce qu’on lui avait dit à elle et aux autres. À ce moment-là, elle avait été absente. « Eh c’est quoi ce collier d’abord ? Pourquoi je ne peux pas l’enlever ? » Elle tira un peu dessus, mais s’arrêta vite, car cela lui faisait plus de mal qu’autre chose. Apparemment, elle ne pouvait pas se débarrasser de ce truc, elle ne savait pas du tout à quoi il ressemblait, mais essayait de se faire une idée en le parcourant avec le bout de ses doigts. Ce collier puait. Il ne présageait rien de bon. « Si tu veux connaître ma couleur, alors donne la tienne aussi. » C’était du donnant-donnant. Si elle sortait l’excuse qu’en donnant sa couleur, elle ne lui en voudrait plus pour sa peluche, cela ne fonctionnerait pas. Elle était têtue et ce n’est sûrement pas elle qui lâchera le mot le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Ven 5 Juil - 15:56

Soo Mee avait trouvé bon de jouer à un jeu avec cette nouvelle personne. Pour tout avouer, elle l’avait fait dans le but de se détendre et non pour ennuyer la demoiselle. D’ailleurs elle ne pensait pas vraiment à celle-ci, ni même au fait que de jouer à ce jeu là pourrait lui coûter la vie de par son imprudence. Elle souhaitait simplement se détendre sur une île qui ne se prêtait pas à cette pratique. Aussi, lorsque l’occasion se présenta à elle, elle n’hésita pas à jouer à « chat » ou « attrapes moi si tu peux » suivant les villes de Corée, sautillant tout en avançant tandis qu’on la sommait de s’arrêter. Autant dire que ce genre de paroles passait à la trappe dans les oreilles de cette fille. Il était tout bonnement inconcevable pour elle de ne pas se tenir à ce qu’elle avait commencé surtout lorsqu’il s’agissait de jouer. Et comme ces mots n’allaient pas dans son sens, cette nouvelle rencontre n’avait aucune chance de lui faire entendre raison sur le sujet.

Un sourire en coin para son visage tandis que le mot peur était sorti des lèvres de cette fille, mais ce sourire ne dura pas. D’après ce qu’elle entendait, elle ne faisait pas partie du clan des personnes effrayantes de l’île. Certes, elle ne pouvait pas dire qu’elle avait de l’expérience dans ce domaine, mais elle essayait tout de même de s’améliorer. Comment pouvait elle protéger son lapin, sinon ? Elle effectua une moue désapprobatrice avec sa bouche pour lui montrer qu’elle n’était pas très heureuse de ce qu’elle venait de lui dire, tout en fronçant les sourcils. Son expression relevait plus du comique que de l’intimidation, pourtant elle était persuadée qu’il suffisait de fixer les gens tout en arborant un air peu sympathique pour faire fuir les autres. De toute évidence, elle avait encore des progrès à faire.

« Tu n’as pas peur, pas peur mais tu devrais, devrais. » Elle continuait son manège, en chantant, ne changeant pas de méthode d’approche. Elle la trouvait très bien telle qu’elle était et ne voyait pas pourquoi elle agirait autrement. « Les méchantes filles sont toujours punies, punies. Tu ne veux pas être considérée comme méchante n’est ce pas ? » Elle ferma légèrement les yeux, ne voyant maintenant que par une fine ouverture. Elle essayait de sonder cette personne, de trouver un indice qui lui permettait de vérifier ses dires. Et puis lorsqu’elle entendit ce rire moqueur qu’elle venait de lui faire, elle arbora un sourire de satisfaction. « Ah ah ! Tu es pris la main dans le sac. Mais ça ne marche pas avec moi. » Elle ne pouvait s’approcher de cette personne, mais elle pouvait toujours tourner autour d’elle ! Ce qu’elle fit sans plus attendre. La voilà maintenant qui tournait sans cesse autour de Sae Hee, sans prendre le temps de s’arrêter, ni prendre la peine de rétrécir le cercle qu’elle effectuait. Cette fille ne voulait pas qu’elle l’approche ? Pas de problème ! Elle avait trouvé une solution de contournement. « Menteuse, menteuse, tu es une menteuse. » Jouer avec les nerfs, c’était exactement ce qu’elle était en train de faire à cette fille surtout qu’elle n’avait pas vraiment d’idée sur le fait qu’elle mente ou non. Elle bluffait tout simplement, ses compétences de déduction étant vraiment faibles. Mais cela, cette rencontre ne pouvait le savoir puisqu’elle ne la connaissait pas, comme Soo Mee ne pouvait savoir si ce qu’elle affirmait était vrai ou faux.

« Oh tu ne sais pas pour ta couleur ? Moi je le sais moi je le sais. » L’art et la manière de provoquer les autres, elle le faisait sans même s’en rendre compte. Toutefois, elle ne put cacher sa surprise face à cette trouvaille. Elle qui pensait être la seule à ne pas avoir fait attention aux paroles d’introduction à ce Battle Royale, ne l’était plus. Elles auraient pu être amies avec un tel point commun, si elles n’avaient pas aussi mal commencé. « Mais je ne vois pas pourquoi je te le dirais. Depuis le début de cette conversation tu n’as répondu à aucune de mes questions. » Elle avait oublié sa réponse sur son prénom, considérant comme normal de se présenter l’une à l’autre. « Et tu n’as pas été gentille. Prouve moi que tu mérites d’avoir cette information et je te la donnerais. » Tout n’était qu’un jeu pour elle et bien qu’elle n’avait pas oublié son manque de coopération vis-à-vis de Yosuke, elle avait envie de lui octroyer – car elle considérait cela comme sa bonne action de la journée - le bénéfice du doute. « Tu pourrais, je ne sais pas, me laisser regarder ta couleur. » Dit elle d’un air tout à fait innocent, air que les enfants avaient lorsqu’ils voulaient quelque chose qu’on leur refusait. Elle s’était arrêtée de bouger, attendant patiemment sa réponse. Et puis cela mettait trop de temps à venir, de son point de vue. Elle essaya donc de l’appâter avec un nouvel élément. « Tu aurais tord de refuser. Après tout, les mystères de ce collier pourraient t’être tous révélés. Tu as de la chance, car je suis de bonne humeur. Je suis prête à te répondre, si tu fais un geste. » Soo Mee passa ses doigts sur ce collier métallisé, le sourire aux lèvres car elle venait de comprendre qu’elle possédait un avantage par rapport à Sae Hee. Elle réussirait peut être à débloquer la situation.

Un coup de feu retentit dans la forêt, un bruit qui n’était pas si éloigné que ça de leur position. Durant un instant, elle tourna la tête du côté des tombes, ayant une pensée pour son lapin qu’elle avait laissé en plan. Mais son attention revint bien vite à cette rencontre. Le danger s’était rapproché de leur position, ce qui n’était pas à son goût. « Tu attends des amis ? » Elle était peut être tombée sur un élément isolé d’un groupe de lycéens qui se trouvaient être en ce moment même à sa recherche. Elle ne souhaitait aucunement que cela soit le cas. C’était en ce sens qu’elle l’avait interrogé sur le sujet. « Dis moi, sont ils avec toi ? » La fille pleine d’assurance, joueuse de tout à l’heure s’était évaporée, faisant place à une Soo Mee stressée qui n’avait aucunement l’intention d’attendre qu’un problème lui tombe sur le coin du nez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Dim 7 Juil - 13:59

Elle continuait de parler. Ou plutôt de chantonner ce qu’elle disait sur un rythme bien distinct. Répétant à chaque fois le dernier mot deux fois à la fin de chaque bout de phrase. Sae Hee la fixait, elle se méfiait de cette enfant, après tout le danger pouvait même se cacher derrière les personnes les plus innocentes. Alors oui, elle avait peur d’elle, du moins de son comportement, mais le montrer ferait plaisir à Soo Mee, ça voudra dire qu’elle aura gagné, hors Sae Hee ne voulait pas. C’est donc pour cela qu’elle essayait de le cacher en arborant un visage impassible. Les mauvaises filles sont toujours punies… Cela fit sourire la demoiselle, un sourire mesquin, moqueur. Alors cette poupée la considérait comme une méchante fille, si c’était le cas c’est qu’elle avait peur et donc elle devait faire attention. Ne sait-on jamais ce qu’une méchante fille peut faire. Ici, tout pouvait arriver et même les choses que Sae Hee n’aurait sûrement jamais fait de sa vie en-dehors de cette île, comme tuer. Bien qu’elle aimerait éviter de le faire, sauf si sa vie en dépendait bien sûr. Elle ne dit rien, laissant Soo Mee parler tout en essayant de comprendre ce qu’elle disait. Elle l’avait prise la main dans le sac ? Cela ne marchera pas avec elle ? Mais de quoi ? L’incompréhension à ce moment même se lisant sur son visage. Elle lui tourna autour au point que Sae Hee bougeait également, pas aussi rapidement qu’elle, mais elle ne voulait pas l’avoir derrière elle, préférant lui faire face. « Qu’est-ce que tu fais ? » lui demanda-t-elle, alors qu’à force de tourner, la coréenne commençait à avoir le tournis. Continuant à tourner autour d’elle tout en la traitant de menteuse. Sur quoi avait-elle mentit ? Elle fronçait à nouveau les sourcils, Sae Hee ne supportait pas le fait de ne pas comprendre ce que lui disait Soo Mee. Elle était perdue. Elle ne voyait pas du tout pourquoi la jeune demoiselle disait ça, mais ne cherchait pas à comprendre, sinon elle allait avoir un mal de crâne horrible.

Sa couleur ? Apparemment elle avait une couleur, plus précisément sur son collier, mais malheureusement pour elle, Sae Hee ne pouvait pas la voir. Elle ne savait pas vraiment où celle-ci se trouvait, mais la poupée vivante connaissait la sienne. Elle ne voulait pas lui dire tout simplement, car depuis qu’elle s’était rencontrée, elle n’avait pas voulu lui répondre à toutes ses questions. Normal. Après tout on ne livre pas certaine information sur soi à un inconnu. « Si j’ai répondu à l’une de tes questions. Je t’ai donné mon nom. » Son nom était une information qu’elle avait finalement jugée inutile, après tout que pouvait faire cette fille avec son prénom. Absolument rien, à part le fournir aux autres personnes survivants sur l’île. Pas gentille. Pourquoi elle devrait l’être ? Sae Hee a toujours été comme ça, froide avec les personnes aux premiers abords, au point que beaucoup ont renoncé à être amis avec elle. Les plus déterminés ont par contre réussi à briser un peu sa carapace et découvrir une autre personne plutôt sympathique, mais ceux-ci furent peu nombreux. Se montrer gentille, elle n’était pas d’humeur à être gentille ou même obéissante surtout face à une adolescente plus jeune qu’elle. Elle restait muette pour le moment, alors que la poupée repris la parole assez vite. L’envie d’en savoir plus sur ce collier dévorait Sae Hee, mais elle ne voulait en aucun cas aider celle-ci. Tant pis, elle trouvera bien par elle-même à quoi servait ce collier. « Laisse tomber, je trouverai par moi-même à quoi sert ce truc. » Elle n’avait pas besoin de son aide, pour trouve à quoi pouvait bien servir cet affreux collier qu’on avait scellé autour de son cou, sans même lui demander son opinion. Elle trouvera sa couleur et à quoi sert-elle également ? Mais aussi combien de couleur y-a-t-il sur l’île. Par ses propres moyens, elle trouvera les réponses à ses questions sans le demander aux autres.

Un bruit d’intonation se fit entendre, attirant l’attention des deux jeunes filles. Sae Hee porta son regard un peu plus alors qu’une émeute d’oiseaux effrayés s’envola. Elle ne devait pas rester ici. Le coup de feu avait été émis non loin du cimetière, indiquant que le responsable se rapprochait d’eux. Sae Hee devait s’enfuir au plus vite, si elle ne voulait pas être tuée. Soo Mee a côté d’elle semblait tout aussi paniqué demandant si elle avait des amis, demandant même s’ils étaient avec elle. « Je n’ai pas d’amis et je ne compte pas m’en faire. » Chacun pour sa gueule, voilà comment elle voyait sa vie maintenant, pas de pitié sur cette terre cruelle. Un nouveau coup de feu retentit. Sae Hee se morda la lèvre inférieur, elle se tourna bien déterminée à foutre le camp, le plus vite possible de cet endroit de malheur. « Je te laisses. Je n’ai pas envie de me faire prendre. » Non, elle n’allait pas se faire prendre avec la demoiselle.

Sae Hee prit le pas, laissant derrière la demoiselle. Elle ne comptait pas l’aider à fuir, chacun se démerde pour sauver sa peau. En plus, elle ne la connaissait pas et ne lui faisait pas confiance. « Et ne me suis pas. Débrouille-toi toute seule. » dit-elle avant de partir. Elle ne regarda pas derrière elle, elle continua d’avancé, malheureusement une silhouette fit irruption un peu plus loin. C’était sûrement la personne qui avait émis ce coup de feu. « Merde. » Elle recula d’un pas alors qu’il se mit à parler, des paroles qu’elle n’écouta pas. Elle fit machine arrière, revenant vers la jeune fille. Pourquoi était-elle dans ce merdier ? Elle courait alors que la personne derrière elles devaient sûrement les poursuivre. Elle grimaça et attrapa le bras de la jeune enfant qui semblait avoir repris sa peluche. « Suis-moi. » Elle ne lui laissa pas vraiment le choix, courant le plus vite qu’elle pouvait tout en traînant la demoiselle avec elle. Pourquoi l’aidait-elle ? Pourtant elle avait dit que chacune devait se démerder. Laisser quelqu’un face au danger sans rien faire, il faut croire que Sae Hee n’en était apparemment pas capable. Elle devait trouver une cachette au plus vite. Son regard balayait rapidement devant elle pour finalement se poser sur une sorte de grand recueil en pierre. Cela semblait pour le moment une bonne cachette, elle emmena donc Soo Mee derrière celui-ci. Elle plaqua son dos contre, lâchant la demoiselle et portant son index devant la bouche pour lui montrer qu’il fallait pour le moment se taire. Le bruit des pas de cette personne se rapprochèrent, finalement il avait réussi à les suivre, mais il ne semblait pas savoir où elles se cachaient. Tant mieux. Sae Hee avait le temps de réfléchir à comment s’en tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Mar 9 Juil - 12:22

« Tourne tourne tourne en rond….. » Soo Mee répondait à la question de cette fille, qui semblait perdue devant les actes qu’elle effectuait. Pourtant, elle ne faisait que suivre les indications qu’elle lui avait donné : ne pas s’approcher d’elle plus qu’il ne le fallait. Certes, elle aurait pu lui dire qu’elle s’ennuyait, qu’elle voulait bouger et que cela l’aidait à prendre confiance en elle. Seulement, elle préféra ne pas s’attarder sur des détails et agir comme elle l’entendait. « Je ne veux pas te blesser. » Elle se mit à rire, comme une enfant se trouvant sur un manège en marche, ne souhaitant qu’une chose : qu’il continue à fonctionner encore un peu. Heureuse de ce qu’elle venait de dire, elle agita les mains devant elle, bras en équerre menant ses doigts un peu plus près du ciel. De toute évidence, la situation l’amusait et c’était d’autant plus vrai que cette fille devenait méfiante à son sujet. Sae Hee tournait sur elle-même pour ne jamais lui montrer son dos et cela lui convenait bien. Dans un sens, elle participait à son jeu de manière active, satisfaisant une Soo Mee joueuse.

Son nom, cette fille le lui avait effectivement donné. Mais cette jeune demoiselle n’en avait pas tenue compte comme une réelle question, préférant se dire que devant toutes règles de bienséances, il était nécessaire de se présenter avant d’entamer une conversation avec un inconnu. Certes, il n’était pas nécessaire de faire un exposé de sa personne, un nom suffisant bien largement à entamer la discussion. Aussi, lorsqu’elle lui formula cette remarque, elle ne put s’empêcher de lui répondre de façon moqueuse. « Tu as bien fait de me le donner. J’aurais très bien pu te surnommer pour me rappeler de toi. J’aime donner des surnoms aux gens. » Elle pencha sa tête sur le côté, elle qui avait à présent arrêté sa ronde, avant d’ajouter. « La poupée qui dit non, oui c’est un joli surnom pour toi. Ca te va comme un gant.  Tu aimes ?» En vrai tête à claque qu’elle était, elle ne put s’empêcher de la nommer autrement, tout du moins elle l‘indiquerait dans son journal mais continuerait à l’appeler Sae Hee de vive voix. Une chose était sûre, elle avait une nouvelle fois la preuve que cette personne refusait chaque proposition qu’elle lui faisait. Même son air de petit ange, certes, un peu sur joué, ne l’avait pas convaincu pour le collier. Qu’elle se débrouille toute seule pour le savoir, dans ces cas là. Ca ne lui faisait rien, rien du tout. Humpf. Enfin si bien sûr qu’elle était énervée de ne pas avoir ce qu’elle voulait, comme si on lui refusait une barbe à papa qu’on lui agitait sous le nez depuis une bonne quinzaine de minutes. Ca ne se faisait pas. Mais elle rendait les armes, oui elle capitulait ne souhaitant rien ajouter de plus que ce qu’elle venait de dire. Elle ne lui donnerait pas la satisfaction de voir rouge, elle ne ferait pas de remarques supplémentaires sur le sujet.

Lorsque le premier coup de feu se fit entendre, Soo Mee commença à paniquer. Certes, elle n’en était pas à son premier bruit de ce genre, mais cela l’effrayait toujours autant. Il fallait aussi considérer le fait qu’elle avait laissé un lapin mal en point derrière elle et ne souhaitait aucunement le mettre en danger. Mais avant de partir le chercher et fuir de l’autre côté du bruit, elle préféra s’assurer que ces personnes n’étaient pas des connaissances de cette nouvelle rencontre. Ecoutant sa réponse avec attention, elle fût soulagée de voir que cela ne pouvait en être le cas, enfin soulagée c’était un bien grand mot car le problème était maintenant déplacé : elles étaient toutes les deux en danger. D’un signe de tête, elle lui montra qu’elle avait compris ce qu’elle disait et qu’elle avait bien enregistré cette information. La suite ne fût que la conséquence directe de ce que cette fille venait de lui dire. Là voilà qui souhaitait partir toute seule de son côté. La première réaction de Soo Mee fût de faire un pas en avant pour lui montrer qu’elle ne souhaitait pas se quitter aussi vite, après tout elle s’amusait bien à ses côtés. Sauf que cette personne avait vu le coup venir et lui avait demandé de ne pas la suivre dans sa démarche. Non heureuse par cette nouvelle, mais ne souhaitant pas insister davantage, elle se dit qu’il était temps d’aller récupérer Yosuke.  Avant de quitter ses pas, elle lança un rapide « Ne te fais pas tuer. J’ai envie de te revoir. » a son encontre.

Retournant au point de départ d’un pas pressé, ne sachant pas d’où le danger pouvait apparaître, elle récupéra sa peluche tout en restant sur ses gardes. Personne ne se trouvait dans les alentours, de quoi la rassurer un minimum. Prenant alors le temps de nettoyer sa peluche avec un morceau de sa manche, elle releva la tête et aperçut une silhouette au loin qu’elle semblait connaître. Une silhouette familière qui se rapprochait de plus en plus d’elle. Cependant, elle n’était pas seule et semblait suivi par une autre ombre, un peu plus grande qu’elle et surtout au physique masculin. Ses yeux s’ouvrirent en grand, sa bouche forma un O, mais aucun son n’en sortit. Elle sentit simplement la pression d’une main sur la sienne, l’entraînant dans sa course sans lui demander son avis. La surprise se lisait sur son visage, tandis qu’elle luttait pour ne pas perdre son lapin en peluche. Comment avait elle réussit à se retrouver dans une telle situation ? Sae Hee était venue à elle, l’aidait à fuir un potentiel danger. Les questions fusaient dans la tête de Soo Mee qui s’abstint à tout commentaires pour le moment. Elle se laissait faire, se laissait entraîner vers une destination inconnue mais bizarrement, elle n’avait pas peur de ce que cette fille comptait faire d’elle. En réalité, elle ne la voyait pas la tuer, surtout au vu de son comportement actuel.

Arrivées au niveau d’un recueil en pierre, Soo Mee se laissa tomber au sol pour se cacher  tandis qu’elle regardait Sae Hee lui indiquer de ne pas faire de bruit. Que cette fille soit rassurée d’une chose : elle ne souhaitait aucunement mourir aujourd’hui. Aussi, elle ne bougea, ni ne parla durant un laps de temps qui se comptait plus en minutes qu’en secondes. Sa respiration retenue, elle espérait que ces pas finiraient par s’éloigner de leur position, lassé d’essayer de trouver deux individus de ce côté-là. Au lieu de ça, les bruits de terre soulevée se firent plus intenses, stressant une Soo Mee qui se mit à agripper le bras de Sae Hee, serrant à mesure que l’individu se rapprochait d’elles. Et puis, une petite voix dans son esprit la fit changer de comportement, lâchant ce qu’elle tenait et regardant sur le côté cette nouvelle personne. Elle arbora un sourire tandis qu’elle fixait la poupée qui disait non. Ce n’était pas vraiment de bons augures. Se rapprochant de sa personne, elle se mit à murmurer. « Crois tu qu’il veux jouer avec nous ? » Regardant de nouveau, elle aperçut l’arme tenue du bout des doigts par cette personne dont les yeux fixaient une autre direction. « C’est le moment de s’amuser. » Elle aurait pu frapper dans ses mains, si la situation ne se prêtait pas à la discrétion, mais c’était tout comme. Sans attendre davantage, Soo Mee plaça Yosuke dans le haut de son sac, avant d’agripper un amas de terre au sol. Elle se mit à chantonner « Promenons nous dans le cimetière, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il nous mangerait. » L’attention de cet homme piquée à vif, il se retourna bien vite pointant son arme sur une Soo Mee sans défense…ou presque car elle lança la terre dans les yeux de cette personne et se décala sur le côté. Ce bon réflexe lui permit d’éviter une balle qui fût tiré sur le moment, chose dont elle s’attendait. Elle lança un rapide « Merci » adressé à sa peluche, avant de se mettre à tourner en rond autour de cet homme. S’il souhaitait la toucher, il devrait savoir viser. Et s’il essayait, il perdrait des balles qui pourrait peut être lui être vitale pour la suite. « Va t’en. » Elle payait ses dettes vis-à-vis de Sae Hee. Malheureusement les choses ne tournent pas forcément comme on les avait prévu. L’homme lâcha son arme à feu, plus énervé que jamais et se lança sur la jeune fille qui l’agaçait. « Oh oh ça ce n’était pas prévu…. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Sam 13 Juil - 10:54

 Les surnoms, Sae Hee n’aimait pas particulièrement ça. Après les gens pouvaient lui en donner, mais mieux ne fallait-il pas le prononcer devant elle. Elle a un nom est c’est Sae Hee. Il n’y avait pas besoin de l’appeler autrement. Depuis son enfance, Sae Hee a eu beaucoup de surnoms, mais la grande majorité de ceux-ci était des surnoms assez méchants. Bien qu’elle ne s’en souvienne plus et que finalement, elle n’ait jamais vraiment prêté attention à ceux-ci, les autres enfants n’ont pas toujours été très gentils avec elle. La coréenne ne répondit pas à la question de la demoiselle voulant savoir si elle aimait le surnom qu’elle lui avait donné. Si elle donnait son avis, est-ce que cette demoiselle à l’apparence d’une poupée, ne la surnommerait pas ainsi voyant qu’elle ne l’appréciait pas du tout. Elle ne voyait pas l’intérêt de donner son avis, car la plupart du temps les gens n’en prenait pas compte, jouant les égoïstes et faire bon comme ils leur semblent sans se soucier si l’autre personne apprécie ou non. Encore une fois, elle décida donc de ne pas coopérer avec Soo Mee, en ne répondant tout simplement pas à sa question, restant muette comme une tombe à juste observer la jeune fille qui s’était arrêtée de tourner autour d’elle.

Un coup de feu. Celui-ci attira directement l’attention des deux jeunes filles qui commencèrent à paniquer. Le cœur de Sae Hee se mit à battre rapidement, elle tournait la tête dans tous les sens, cherchant d’où provenait ce bruit qui avait résonné jusqu’ici. Elle ne devait pas rester ici plus longtemps, elle devait s’enfuir avant que la personne qui avait tiré leur tombe dessus. Elle devait fuir et trouver une nouvelle cachette. Elle ne perdit pas de temps pour dire à la poupée vivante qu’elle s’en allait, ajoutant également que c’était chacun de son côté, qu’elle devait se débrouiller et qu’elle ne devait surtout pas la suivre. La coréenne ne voulait pas avoir un boulet qui la ralentit. Elle ne voulait pas d’un élément pouvant lui être nuisible à ses côtés. Sur cette île, elle voulait avancer seule, ainsi elle préserverait sa vie. En avançant seule, on ne pourra pas la poignarder dans le dos, elle ne se sentirait alors pas trahi par une personne à qui elle aura pu donner sa confiance. Sur l’île Sae Hee allait jouer les solitaires, bien qu’être seul dans un tel univers n’est vraiment pas bon pour la santé morale. Il n’est pas dit qu’au bout de quelques jours, celle-ci ne deviennent pas folle comme beaucoup d’autres personnes étant arrivé sur l’île bien avant elle. Oui, car apparemment il y avait déjà des personnes sur cette île avant même qu’elle n’arrive aujourd’hui.

Elle partit donc rapidement laissant la Soo Mee derrière elle, malheureusement sur son chemin une silhouette au loin qui se rapprochait lui barra le chemin. Elle recula d’un pas alors que cette personne semblait l’avoir remarqué, c’est ce qu’elle en déduit lorsque les foulées de ses pas devinrent plus grande jusqu’à changer d’allure. Il courrait en sa direction. Pas bon. Elle se tourna et fit demi-tour, rebroussant chemin tout en courant aussi afin de fuir cette personne effrayante. Elle vit bien vite Soo Mee qui n’avait pas bougé. Etait-elle idiote ? Pourquoi n’avait-elle pas quitté ce lieu, alors qu’il semblait que le danger venait dans cette direction ? La coréenne ne réfléchit pas, elle attrapa à la volée le poignée de la poupée vivante, l’entraînant avec elle dans sa course. Elle l’aidait ce qui pouvait être assez surprenant, surtout lorsque cette dernière avait dit que c’était chacun pour sa gueule et qu’elle devait se démerder toute seule sans son aide. Cette même personne qui l’aidait actuellement à fuir ce danger, l’obligeant alors à courir à la même vitesse qu’elle. Elle finit par trouver un endroit où se cacher. Attirant Soo Mee à cette endroit, Sae Hee se colla contre la pierre froide du recueil, alors que les pas qui avaient ralentis pour repasser au pas se firent entendre. Il les cherchait, ce n’était pas bon. Elle ne devait pas rester là, cette cachette n’était sûre, mais où pouvaient-elles bien se cacher. Le bruit des pas martelant le sol sous le poids de cette personne se rapprocha, Sae Hee était tendue et le fait que l’autre jeune fille lui agrippe le bras n’arrangeait pas les choses. Allait-elle vraiment mourir aujourd’hui ?

Alors que Sae Hee essayait de voir la silhouette de l’homme de façon discrète pour ainsi connaître sa position par rapport à elles, Soo Mee vinrent lui murmurer quelques choses. Ce qui la surprit. Etait-elle vraiment idiote. Cet homme avait de loin envie de jouer avec elles, il voulait plutôt leur enlever quelque chose de précieux qui était la vie. Elle voulait s’amuser, elle la voyait bougée. Elle fronçait les sourcils tout en lui murmurant. « Tu es folle ? On va se faire repérer arrête. » Mais cela ne fonctionna pas, la jeune poupée se mit à chanter sous le regard de Sae Hee qui serrait des dents. Sayait, cette jeune fille avait signé leur arrêt de mort. C’était maintenant foutu. Elle se découvrit, sans même que Sae Hee puisse l’arrêter. Celle-ci resta cachée. Non, elle ne voulait pas sortir au risque de se faire tuer. Tant pis pour cette demoiselle si elle était du genre suicidaire. Si cette gamine se faisait tuer, ce n’était pas sa faute, elle n’y serait pour rien dans sa mort. Elle ne savait pas ce qui se passait, elle entendait juste la voix de Soo Mee parler à cette personne. Recroquevillé sur elle, Sae Hee ne savait pas quoi faire. Devait-elle vraiment rester ainsi cacher et ne rien faire ? Ne serait-ce pas lâche de sa part agir ainsi. Elle était perdue, elle ne voulait pas se frotter au problème alors qu’elle venait à peine d’arriver ici. Non elle ne voulait pas mourir, cette idée l’effrayait au point qu’en ce moment même, l’adolescente tremblait comme une feuille. Tête enfouie dans le creux de ses genoux, camouflant ainsi son visage. Elle espérait que tout ça n’était qu’un affreux cauchemar et non la réalité.

Quelque chose tomba. Une voix. Soo Mee semblait en danger. Non, elle ne pouvait pas rester ainsi sans agir, bien que mourir lui faisait peur, elle pouvait toujours essayer de se défendre. Au pire c’était un homme, non ? Les hommes ont bien tous un point faible, s’il le fallait Sae Hee ne se gênerait pas à frapper juste dans cette zone sensible que possédait les hommes. Elle se releva, se découvrant alors qu’elle vit l’homme se jeter sur la pauvre poupée vivante. Sae Hee se mit à courir et d’un grand coup, elle leva sa jambe vivement entre les jambes de l’homme pour frapper violemment dans ses bijoux de famille. Celui-ci s’arrêta dans sa lancer pour tomber à genoux, en se tenant la partie où la coréenne avait frappé. Elle se positionna à côté de Soo Mee, lui attrapant le bras et lui criant dessus. « Qu’’est-ce qui t’a pris ? Tu es folle ou juste inconsciente ? » L’homme essaya de rattraper son arme, par réflexe Sae Hee donna un violent coup de pied dedans. « Allons y maintenant. » Elle voulut s’enfuir, mais l’homme attrapa la jambe de Sae Hee avec un sourire mesquin et pervers sur les lèvres. « Lâche-moi sale ordure. » Elle essaya de le faire lâcher, mais il la tenait ferment, ce contact la fit frémir d’effroie. Ses mains tacher de sang remontaient doucement alors qu’il essayait de se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Lun 22 Juil - 19:13

Qui ne dit mot consent, voilà ce que se disait Soo Mee face à une Sae Hee silencieuse. A cette conclusion, cette jeune fille fût heureuse de constater que le surnom qu’elle venait de lui donner lui convenait. Aussi et malgré le fait que cette rencontre adoptait une attitude fermée, elle trouva leur relation beaucoup plus positive qu’à leur début. Certes, cette inconnue n’était pas très amusante comme personne, elle était peut être même coincée, ne parlait pas beaucoup laissant à penser que la plus jeune d’entre elles n’était pas intéressante, qu’elle ne voyait pas l’intérêt de lui adresser la parole ou peut être n’était elle au final que timide ? En réalité, elle ne savait pas vraiment comment interpréter ses réactions. Il était délicat voir difficile de la cerner. Certains auraient fuit la situation surtout en de telles circonstances, mais Soo Mee était interpellée, oui cela lui changeait les idées de faire cette rencontre et d’essayer de deviner ses prochaines actions car elle n’arrivait jamais à trouver la bonne réponse et souhaitait réussir à mettre le doigt sur la bonne action avant leur séparation. Pour exemple, elle n’aurait jamais pensé que Sae Hee reviendrait la chercher pour fuir la menace qui s’abattait sur elles. C’était l’exemple le plus marquant pour elle mais il en existait d’autres comme celui-ci.

S'approchant de cette rencontre de façon à lui poser une question ridicule, ridicule par le fait qu'elle n'attendait pas vraiment de réponse de sa part, Soo Mee se leva lentement de sa position afin de faire face à cet homme. Elle n'avait pas divulgué la position de Sae Hee, mais se contenta de lui adresser un clin do'eil l'air amusée par ce qu'elle était en train de faire. Certes, il était plutôt impressionnant dans son genre, son arme l'étant encore plus. Et ce fût d'ailleurs cette chose qu'elle regarda en premier, le fixant comme si ça vie en dépendait et en soit c'était le cas. Tournant, tournant et continuant dans sa démarche, elle ne vit pas sa comparse s'en aller alors qu'elle lançait dans les yeux de cet homme de la terre. Cette fille n'avait rien comprit dans le travail d'équipe mais ce n'était pas son problème. Pour Soo Mee, elles étaient quitte même si elle n'avait pas acceptée son aide. Toutefois, elle se surprit à chercher du regard cette fille derrière cette pierre sans pouvoir détecter un seul mouvement. Fronçant les sourcils, légèrement inquiète par la santé de cette personne, elle souhaita avancer d'un pas en avant. L'autre individu eut le temps de reprendre ses esprits, lui barrant la route par la même occasion et de sauter sur une jeune fille pas tout à fait concentré sur ce qu'elle était en train de faire. Elle n'eut pas le temps d'esquiver mais sortit de ses nuages pour émettre un ho ho tardif. Elle sentait sa fin proche mais tenta tout de même de se débattre, comme une enfant qui faisait un caprice et qui souhaitait plus que tout obtenir ce qu'il souhaitait. Dans son cas, elle voulait la vie sauve. Sentant une légère pression sur sa gorge qui s'intensifia à mesure que ces mains restaient sur son cou, elle aperçut une ombre qui engloba sa silhouette ainsi que celle de l'individu. Une Sae Hee en furit, tout juste sortie de sa cachette avait pris les devant sous une Soo Mee ébahit par les actions précises et rapides effectuées par cette rencontre. Sous le coup qu'il venait de recevoir, il lâcha sa prise qui se dégagea sans plus attendre. La jeune fille n'était plus du tout souriante et avait même eut peur de mourir dans le cimetière. « Je suis heureuse de te voir saine et sauve. Tout va bien, rien de cassé?» Elle se referma comme une huître lorsqu'elle entendit les remontrances qu'on était en train de lui faire. Baissant la tête vers le bas, elle avait un peu honte d'avoir agit sur un coup de tête. Pour autant, si on lui demandait si elle regrettait ce qu'elle venait de faire, elle répondrait avec tout honnêteté qu'elle ne l'était pas le moins du monde. Après tout, elle venait une nouvelle fois de voir Sae Hee en pleine action et cela valait bien de risquer sa vie.

L'heure n'était pas au bavardage puisque le danger était toujours présent. Se sentant soulever, elle se plaça debout tandis qu'elle regardait sa camarade en faire autant. Jetant un coup d'oeil à l'homme agonisant de douleur elle commença sa course, mais fût bien vite stoppée par Sae Hee, la pression de sa main toujours présente au niveau de son bras. Cette dernière était prisonnière des mains de cet homme sur sa jambe et le moins que l'on puisse dire c'était que ce n'était pas très ragoûtant comme situation. Elle finit par tirer sur le bras de la fille pour tenter de l'aider à se dégager mais rien n'y faisait et elle avait l'impression de lui faire mal plus que d'apporter un quelconque plus à la scène. En situation de crise, lorsque tous les recours avaient été testés, il fallait faire appelle au héro de l'histoire. Le sien était tout trouvé : Yosuke. Se détachant de l'emprise de cette fille qui luttait pour sa propre survie, elle fit le tour de cet individu bien trop occupé par sa rencontre que par elle même. Sur le côté, elle se mit à frapper la tête de l'homme avec sa peluche. « Yosuke à l'attaqueeeeeeeeee. » Un coup deux coup, trois coups, mais rien n'y faisait rendant Soo Mee impatiente. « Coup de pied du lapin tueurrrrrr. » Le pire c'était qu'elle y mettait du sien à essayer de l'assommer avec ses coups, espérant qu'il lâcherait prise par la douleur. « Coup de patte, coup de griffe. » Seulement tout était inefficace et pire il semblait ne pas vraiment ressentir de gêne. « Argggg j'ai épuisé toutes mes options. Que dois je faire? »  Elle n'avait plus d'idées pour s'en sortir, mais voulait payer cette nouvelle dette.

Son regard parcourut les alentours, jusqu'à se poser sur cette arme au loin, apporté par l'individu. Son attention piquée au vif, elle se mit à courir dans sa direction abandonnant la pauvre Sae Hee a son sort, durant plusieurs secondes. La prenant en main, elle souhaita tirer sur le bras de l'homme, ne pensant pas aux dégâts qu'elle pourrait faire si elle ratait son tir...... « Attention à toi ! » Cependant, et malgré le fait qu'elle y mettait du siens pour appuyer sur la détente, aucune détonation ne se fit entendre. L'arme était comme bloquée et elle ne savait pas comment la faire fonctionner. C'était la première fois qu'elle tenait dans ses mains une arme à feu. Et bien sûr enlever le cran de sûreté ne lui vint pas à l'esprit. Se sentant dépourvu de toute solution et étant plus qu'agacée par ces objets qui ne servaient à rien, elle finit par lancer l'arme en l'air pour s'en débarrasser. Le lobe qu'elle fit ne permit pas a Soo Mee de suivre sa trajectoire qui se perdit sous les rayons du soleil. Cependant deux secondes plus tard, un « bing » se fit entendre et un « boom » le suivit. L'individu, toujours accroché au pantalon de cette fille, était au sol, assommé....par sa propre arme ! Comme quoi, la chance était de son côté. La situation était tellement ridicule que ça l'énervait plutôt que de la rendre jouasse.

« On peut y aller maintenant. » Soo Mee se rapprocha d'elle, avançant sa main pour serrer la sienne. « Nous voilà quitte. Je vais donc te laisser et me dégourdir un peu les jambes. » Elle commença à avancer, avant de se retourner. « La prochaine fois, tu me parlera un peu plus de toi? » Retrouvant son sourire, elle fit un dernier petit geste vis a vis de ce personnage quelque peu énigmatique. Cette matinée n'avait pas été de tout repos, entre l'enterrement de son Tamagotchi, un Yosuke qui était devenu marron, la rencontre d'une nouvelle personne et la poursuite par un individu hostile. Elle avait bien besoin d'un peu de repos, mais cela se ferait dans un tout autre endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   Dim 28 Juil - 13:05

Inconsciente… Voilà ce que pensait Sae Hee au sujet de cette enfant Soo Mee. Comment pouvait-elle prendre cela comme un jeu et se jeter dans la gueule du loup ainsi ? Etait-elle folle ou simplement inconsciente du danger qu’elle accourait en se dévoilant de cette manière ? Elle ne la comprenait pas. Elle ne comprenait pas comment pouvait-elle agir de la sorte sans penser au danger se trouvant face à eux. Peut-être était-elle suicidaire ? Elle ne savait pas. Elle restait à couvert, pour le moins du monde elle voulait se faire tuer parce qu’une personne avait fait preuve d’inconscience. Elle voulait vivre, tant pis pour elle, si elle mourait ça ne sera pas sa faute, mais la sienne. Elle n’allait tout de même pas se porter coupable de n’avoir rien fait pour sauver cette poupée des mains du méchant loup. Et d’ailleurs pourquoi le ferait-elle ? Après tout elle ne la connaissait pas et ne cherchait pas à la connaître d’avantage. Elle avait l’impression que cette jeune fille attirait les problèmes. À moins que c’était elle ? Enfin bref, il était hors de question pour elle de bouge de sa cachette. Dos collé contre la pierre froide, Sae Hee essayait de faire le moins de bruit possible, allant même jusqu’à retenir quelques secondes sa respiration. Bien que cette étape était bien plus difficile qu’il n’y parait.

Un bruit brusque l’alarma. Que se passait-il ? Sae Hee bougea lentement, se dirigeant vers un coin du recueil et discrètement observer ce qui se passait. Le visage de l’homme s’était durci et devenait encore plus effrayant qu’il ne l’était, il fit un pas puis finalement il bondit sur Soo Mee. L’attrapant par le cou à une seule main, alors qu’elle débâtait pour qu’il la lâche. Non, elle n’allait pas l’aider, après tout c’est elle qui s’était mise dans cette merde, elle en avait qu’à assumer les conséquences et puis c’est tout. Elle s’apprêtait à revenir à sa place d’origine, mais son corps bougea autrement. Laisser une personne mourir, non elle ne pouvait pas bien qu’elle souhaitait le faire. Elle ne voulait pas mal dormir par la suite en sachant que cette fille soit morte sans qu’elle n’ait fait quelque chose. Elle restait quelques secondes à les observer avant de prendre le pas, puis courir pour enfin lever violement sa jambe droite pour frapper dans les bijoux de famille de l’homme. Sous le coup, il lâcha sa prise. Les jambes se délibérèrent sous lui, tombant et posant ses mains sur la zone où la coréenne avait frappé. Elle ne l’écouta pas et l’incendia immédiatement, lui demandant si elle était folle ou simplement inconsciente d’avoir agis comme ça. Elle donnait l’impression d’une mère qui engueulait son enfant.

L’homme se remit doucement de son mal. Il voulut attraper son arme, mais Sae Hee donna un coup dedans l’empêchant alors de s’en emparer. Il jeta alors sa main sur sa jambe pour l’agripper. Surprise, elle tenta de lui faire lâcher prise en le martelant de coup de pied. « Tu vas me lâcher. » Il resserra son emprise sur elle, décidé à ne pas la lâcher. Soo Mee tirait sur son bras essayant de la délivrer de cet homme, mais cela n’arrangea rien. Au contraire à lui tirer sur le bras même si elle ne semblait pas avoir tant de force que cela, lui faisait plus mal qu’autre chose. La poupée la lâcha, armée de sa peluche, elle frappa la tête de l’homme qui essayait de se protéger à l’aide de son autre bras. Sae Hee fût surprise. L’attaque de la demoiselle n’allait pas être efficace. Encore jamais une peluche n’avait réussi à tuer quelqu’un et ce n’était pas aujourd’hui que cela allait se passer. Elle avait épuisé toutes ses options ? L’homme essayait de se redresser doucement tout en continuant à la tenir. « Je ne sais pas. Mais trouveeeee ! » Non, elle ne lui mettait pas du tout la pression. Elle essayait de viser son visage, mais il fit barrière avec son bras. Elle ne fit plus attention à la demoiselle, essayant toujours de se défaire de cette sangsue. Ce n’est que lorsqu’elle cria gare que son attention se reporta sur elle. La poupée tenait entre ses mains l’arme de l’homme, elle était choquée. Jamais, elle n’aurait pensé que cette fille puisse tenir une arme dans sa main, enfin savait-elle seulement s’en servir. Sae Hee en doutait et avait peur que ne sachant pas viser, la jeune fille lui tire dessus à la place de son agresseur. « Tu sais au moins tant s… » Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle lança l’arme en l’air. Sur le coup Sae Hee hésitait entre : si c’était un bon choix de sa part ou au contraire un mauvais choix. Elle suiva sur regard l’arme qui disparut en l’espace de quelques secondes dans les rayons du soleil pour finalement atterrir sur la tête de l’homme, l’assommant sur le coup. La main sur sa jambe s’effondra sur le sol, elle ne perdit pas de temps pour se dégager et reculer de cet homme. C’était de la chance, ce n’est pas possible autrement. Soo Mee revint vers elle, approchant sa main de la sienne pour la serrer, lui disant qu’elle allait la laisser. Une bonne chose pour Sae Hee qui ne voulait pas rester plus longtemps en sa présence. Elle la regarda partir et se retourner en disant que la prochaine fois qu’elles se verront, elle devra lui parler un peu plus d’elle. Elle attendit qu’elle soit un peu plus loin avant de lâcher. « Ne compte pas là-dessus. » Elle se tourna, posant son regard sur l’homme, il ne bougeait plus. Elle devait en profiter pour s’en aller au plus vite, le plus loin de cet endroit de malheur. Elle tourna les talons pour reprendre le chemin, elle marcha quelques secondes pour reprendre sa course. Elle devait trouver au plus vite une nouvelle cachette où elle pourrait passer le reste de sa journée tranquille. Enfin pouvait-elle être vraiment tranquille sur cette île ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||   

Revenir en haut Aller en bas
 

A seedy cemetery and an innocent doll. Is not that strange? || Soo Mee ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la boutique de cality sweet (J-DOLL PULLIP ...)et vétement
» Ma Doll House new p.3
» Kurhn doll
» Living Dead Doll ATTENTION ame sensible
» Paris Fashion Doll Festival 2012


Lethal Instinct :: 
 :: Lieux Communautaires :: Cimetière
-