Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Mar 25 Juin - 17:17


“who am i now ?”

▬ feat. Song Min Hee ; 30 juin 2013 ; 00h13

Un petit courant d'air vient souffler dans la longue chevelure blonde de Da Som. Récupérant l'élastique qui lui sert le poignet depuis maintenant plusieurs heures, elle vient attacher ses cheveux en une haute queue de cheval. Sa crinière relevée, elle soupire doucement en massant un peu son poignet engourdi... Quand un grésillement s'élève des haut-parleurs. La lycéenne lève le regard, intriguée. Le ciel est déjà noir, laissant apparaître quelques étoiles... L'habituelle voix haut-perchée se fait entendre. Il est minuit, et le problème informatique survenu il y a de cela un jour est désormais résolu. Les participants peuvent désormais quitter l'école, les zones en danger n'étant plus définies aléatoirement. En revanche, on leur indique que le cessez-le-feu dure pour une durée supplémentaire d'une heure, laissant ainsi le temps aux participants de s'éparpiller correctement. Le jeu reprendra donc à une heure pile. C'est ainsi que se termine l'annonce. Le regard de la demoiselle balaye les environs, hésitant... Elle inspire longuement avant de lâcher un nouveau petit soupir, déterminée. Elle ne doit pas s'attarder dans le coin, et se dépêcher de trouver un abris pour la nuit. Bien que Da Som commence à accepter les règles du jeu, la perspective de se mettre immédiatement à tuer ne l'enchante absolument pas. Un peu de repos avant serait le bienvenu, pour sûr.... Le temps de se remettre de ses émotions. Avoir revu ses camarades de classe, même si ce ne sont pas ceux qu'elle appréciait le plus quand elle était encore au lycée l'a malgré tout chamboulée... Est-elle vraiment prête à tuer de sang froid ces gens, pour son propre intérêt ? Alors certes, l'envie de rentrer chez elle n'est que de plus en plus présente. Mais n'y a t-il pas une autre solution que celle de jouer le jeu ? Elle se le demande de plus en plus, même si en réaliste qu'elle est, elle sait que faire opposition à l'organisation la mènerait sûrement à sa perte.

Mais pour l'instant, elle ne préfère pas penser à tout ceci. La nuit porte conseil, comme l'on dit, et il lui semble qu'elle aura l'esprit plus clair demain matin. Plusieurs participants s'empressent déjà de passer les grilles de l'école pour prendre des directions différentes. Elle même n'échappe pas à la règle ; elle passe l'épais portail de fer, et s'engage dans une longue rue qui semble déserte. D'un geste, elle fait basculer son sac de son épaule, où elle récupère sa lampe de poche au cas-où. Avançant d'un pas sûr et rapide, elle ne sait trop où se rendre. Elle marche au hasard, longeant les imposants bâtiments maintenant un peu délabrés.

Quelques dix minutes plus tard, la demoiselle se retrouve face à une bâtisse qu'elle identifie comme un cinéma. Derrière des vitres sales, elle devine des affiches de films datant d'une bonne trentaine d'années. Elle se fait hésitante, ralentissant le pas, et... Décide finalement d'y élire domicile pour la nuit. Dormir dans un de ces gros fauteuils ne doit pas être si inconfortable, hein ? Elle pousse le battant de la porte de verre, et découvre un hall plongé dans la pénombre. Elle appui sur le bouton pour allumer sa lampe torche, et balaye le décor du cercle de lumière émis. Les lieux sont vides, silencieux... A l'abandon, en somme, comme bon nombre de maisons et autres magasins du coin. Elle devine un escalier sur le côté, qui semble mener à une des salles. Elle le gravit, prudente, toujours attentive à ce qu'elle arrive à éclairer. Elle trouve une nouvelle porte à battant, de bois noir cette fois-ci. La lycéenne pousse, et découvre une petite salle de cinéma. Une dizaine de de rangées, de chacune sept ou huit fauteuils de velours rouge percé. Elle balaye rapidement le lieu et... Voit une tête dépasser d'un fauteuil. Vigilante, elle avance pour éclairer le visage de la personne en question.

Un nouveau visage connu. Da Som a un petit pincement au cœur à croiser cette nouvelle camarade de classe... Certes, elle n'avait jamais été proche de la jeune femme en question, soit Min Hee. Disons que leur relation se limitait à celle de camarades de classe qui n'échangent que quelques mots pour se demander la date d'un contrôle, se renseigner sur l'absence d'un professeur et... C'est tout. Mais disons qu'à voir que Min Hee traînait avec des filles telles que Shin Hye, la peste par excellence visiblement, elle n'avait pas nécessairement envie de faire sa connaissance. Et forcément, quand on est plein d'à priori comme l'est la lycéenne blonde, ça n'aide pas, pour sûr. Néanmoins, l'envie de s'en aller ne la prend pas. « Min Hee ? » demande t-elle plus par rhétorique qu'autre chose. Aucun sourire n'arque ses lèvres, mais sa voix n'est pas glaciale pour autant. « J'ai l'intention de rester ici. » dit-elle, faisant part de son projet de passer la nuit. Puis bon, elle ajoute tout de même, d'une voix lassée ; « Je m'en prendrai pas à toi, même si le cessez-le-feu finit dans moins d'une heure. J'ai pas envie de me battre là. »

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Dim 14 Juil - 14:34

C’était une journée bien mouvementée qui avait débuté la vielle et qui continuait son déroulement cette nuit là encore…

Pour tous les élèves présents et encore vivants sur cette île maudite, cette journée avait été baignée entre stress et repos. Etrange, n’est ce pas ? Pas tant que ça… Tout du moins, pas dans l’esprit un peu dérangé de Min Hee dut à son manque certain. La panique et la peur avait monté d’un cran à la sonnerie stridente des différents colliers et aux bruits de petites explosions survenus lors de la nuit passée. Pourtant, le cesser le feu avait été une aubaine pour Min Hee. Epuisée comme jamais elle ne l’avait été, elle avait pu se réfugier dans l’école sans que son collier ne lui fasse de frayeur. Une fois dedans, elle avait encore évidemment le stress d’être attaquée dans le but d’être blessée, mais en voyant les douches du gymnase, toute cette pression était retombée. Pour sûr, personne n’aurait, même face à la chose la plus tentante au monde, perdu de vue que le danger restait omniprésent. Mais Min Hee, de par son aspect droguée, était un personnage… à part, disons.

Très vite, Min Hee avait réalisé que d’être négligente quant à son attention était une grave erreur. En effet, tandis qu’elle se lavait, vulnérable, un élève qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam s’était jeté sur elle. Avait-il tenté de la blesser, de la violer, ou autre ? Elle n’aurait su le dire elle-même, ayant concentré toute son attention à lui échapper. Par chance, une élève déjà croisée par le passé l’avait aidé. Et rapidement, sans qu’elle ne compris réellement Min Hee s’était fait une alliée.

Lorsque le problème fut enfin réglé, les haut-parleurs annoncèrent qu’il leur était donné une heure supplémentaire break quant aux massacres, le temps suffisant selon eux pour s’éparpiller.

A peine avait-elle entendu les grésillements des haut-parleurs que Min Hee s’était précipitée hors de l’enceinte du lycée, courant droit vers le cinéma dans lequel elle avait caché son sac  juste avant de rejoindre l’enceinte de l’établissement scolaire. Une fois dans la salle de projection dans laquelle elle avait laissé ses affaires, Min Hee prit place sur l’un des sièges dans les rangées les plus reculées de l’entrée, tout prêt de la file de passage. Epuisée, elle s’était endormie sur celui-ci, sans même s’en être rendu compte.

Une demi-heure peut-être s’était passée avant qu’elle n’entende quelqu’un entrer dans la salle. A cause de la peur, le corps de Min Hee ne réagit pas comme elle l’aurait souhaité… Clouée à son siège, elle sentait son corps se crisper, se bloquer, l’empêchant de s’enfuir. Les larmes aux yeux, elle avait pour espoir d’être prise pour un cadavre, mais c’était difficilement possible.
Pour ne rien arranger, une lumière vive fut projetée à même son visage, ses yeux, habitués à la pénombre, en prenant un sérieux coup. Pourtant, la douleur de ce choc lumineux permit à Min Hee de bouger instinctivement son bras au dessus de ses yeux, pour tenter de leur créer de l’ombre. Enfin… Ce geste marquait également le fait que la jeune étudiante était bel et bien en vie.

De toute évidence, son « assaillant », ici « assaillante », la connaissait. Certainement une personne de son ancienne classe. Mais pour Min Hee, en pleine confusion, plongée dans une lumière bien trop violente, et surtout apeurée comme peu de gens avaient pu la voir, mettre un nom à cette voix était quasiment impossible. C’était celle d’une fille… Mais certainement pas celle Shin Hye, qu’elle reconnaitrait entre mille. Alors qui était-ce ? Elle aurait bien voulu le savoir. Mais nul son ne semblait vouloir sortir d’entre ses lèvres tremblantes. Sa gorge était serrée à l’excès, au point que la douleur s’apparentait à celle d’une crampe. De plus, tout son corps semblait fragilisé. Elle n’avait pas de force… Juste assez pour trembler. Et son esprit, devenu instable, était particulièrement nerveux, mais également craintif. En outre, pour cette fois, Min Hee s’apparentait plus à une proie qu’à un prédateur.

Déglutissant, grâce à la dernière phrase, Min Hee réussit à articuler quelques mots.

« Votre lampe… Pas sur mon visage… S’il vous plait. » dit-elle d’une voix tremblante.

Elle venait de la vouvoyer, pour la bonne et simple raison que sa pensée ne tournait plus très rond, ainsi que parce qu’elle ignorait encore l’identité de son ancienne camarade. Resserrant son sac contre elle, Min Hee tentait d’ailleurs d’y trouver un quelconque soutien, une quelconque protection, mais surtout à démontrer, malgré sa crainte, qu’elle vivante, personne ne l’aurait.




Dernière édition par Song Min Hee le Dim 27 Oct - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Ven 26 Juil - 9:17

La réaction de Min Hee ne se fait pas attendre. Néanmoins, elle n'est pas ce à quoi Da Som s'attendait. En même temps, la lycéenne blonde ne savait pas trop à quoi s'attendre. Elle aurait songé qu'elle aurait eut droit à un extrême, ou à un autre. Soit la rouquine l'aurait envoyer mourir, trop méfiante. Soit elle lui aurait dit qu'elle s'en fichait. Mais pour l'heure, sa camarade de classe semble ne même pas la reconnaître. La preuve en est le vouvoiement. Derrière un rideau de cheveux roux, Min Hee semble aveuglée, et demande à son interlocutrice de baisser sa lampe. Elle ne semble pas aller bien. Elle a l'air perdue, fragilisée, comme une petite chose qui se tapit dans l'ombre dans l'espoir de laisser les choses se faire. Soudainement, la jeune femme blonde se souvient de ce que lui avait dit Min Ki au sujet de leur camarade de classe. Il l'avait déjà croisé, et elle n'allait pas bien quand ils s'étaient rencontrés. Da Som n'avait guère porté attention à ce détail, et avait eut un peu de mal à mettre des images précises sur leur échange. De ce fait, elle voit maintenant parfaitement ce que ce grand gosse avait voulu dire. La lycéenne reste immobile, lampe toujours braquée sur sa camarade, l'observant, perdue dans ses pensées. Elle n'a jamais éprouvé de sympathique particulière pour Min Hee, loin de là. Et pourtant, cette scène lui inspire un étrange sentiment de pitié. En d'autres circonstances, la mise aurait sûrement été différente. Mais le cas échéant, la fatigue, la lassitude, et cet étrange manque d'agressivité et de méfiance de la part de Da Som lui font appréhender la scène différemment.

Min Hee ressert son sac sur elle, mais ne bouge pas davantage. Finalement, la redoublante accepte de relever sa lampe. Et comme pour rassurer sa vis-à-vis, elle vient éclairer son propre visage en disant. « Min Hee. C'est moi, Da Som. » Par elle ne sait quelle raison, elle appréhenderait presque qu'on lui demande qui elle est, précisément. Elle abaisse sa lampe pour éclairer le sol. Jonché par un tapis usé, ce dernier devait sûrement être d'un rouge somptueux à l'époque. Elle lève un peu sa lampe pour éclairer les fauteuils, d'un carmin sale. Da Som s’assoit à côté de Min Hee, tranquillement. La jeune femme réalise alors à quelle point elle est fatiguée. Elle s'enfonce profondément dans l'épais fauteuil, et sent ses muscles se relâcher un à un. Incidemment, non. Elle se sent parfaitement incapable de s'en prendre à qui que ce soit ce soir, et son pressentiment lui dit que sa camarade n'est pas en état elle non plus. Autant profiter de cet état de faiblesse pour se reposer tranquillement. Demain, tout ira sûrement mieux, et ses pensées se seront certainement remises en ordre.

Gardant sa lampe allumée en main, elle éclair le fauteuil devant elle. La lumière s'y projette, et éclaire doucement le visage des deux jeunes femmes. Da Som tourne à nouveau le visage vers sa camarade. « Tout va bien ? » demande t-elle, sans trop savoir que dire. Elle se doute que la réponse ne sera pas nécessairement positive. Néanmoins, elle poursuit pour engager la conversation ; « J'ai croisé Min Ki à l'école. Il m'a dit que tu n'allais pas très bien quand vous vous étiez croisés. » Elle marque un moment de silence. Son regard reste posé sur Min Hee, la considérant avec un étrange sentiment situé entre pitié, douceur et froideur. « J'ai cru apercevoir plusieurs personnes de notre classe à l'école. Plus que je ne l'aurais espéré en fait... Je suis un peu étonnée, pour tout dire. »

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Mar 10 Sep - 23:57


En cet instant précis, elle n’était absolument pas un prédateur. Elle était juste une adolescente paumée, aussi fragile que ceux qui n’avaient pas encore eu la chance ou le pouvoir de s’acclimater à tout cela. Pourtant, la plus part du temps depuis son premier meurtre, elle le supportait. Oui, ‘supporter’ était le bon mot, car elle ne le vivait pas bien, cependant, contrainte de vivre avec, elle ne pouvait plus se permettre de fermer les yeux, de fuir. En sport, elle n’était pas forcément douée, elle se débrouillait aux évaluations, mais ça en restait là. De plus, ayant stoppé net les drogues, elle se retrouve en sevrage forcé, ce qui l’affaiblit à bien des niveaux, qu’ils soient physiques ou moraux. Et c’était bien ce même sevrage qui la mettait en pareil état.

Recroquevillée dans son siège, sans aucun moyen d’éclairage, elle avait cru pouvoir se reposer, même un peu, et éviter le carnage. Son corps lui semblait à la fois engourdit et tendu… En fait, ses émotions néfastes étaient en cette heure tellement présentent et semblait s’être décuplées plus que de raison qu’elle n’avait pas réellement d’emprise sur son propre corps. Mais en réalité, seul le cerveau était… défectueux, tout du moins en quelque sorte. Il n’était pas rare qu’elle tangue entre la lycéenne disons ‘normal’ et la jeune femme en proie à un stress maladif. Imaginez donc un drogué simplement mit en centre de désintoxification. Nul danger à part lui-même en outre. Et bien imaginez ce même patient, encore pleinement sous l’emprise des stupéfiants dont il s’est habitué, lancé dans un Survival Game à échelle humaine. Les chances d’en réchapper pour lui sont en réalité très mince, car en effet s’il est prit parfois de frénésie tout à fait à son avantage dans ce genre de conditions, tôt ou tard cela retombe. Tout simplement parce que comme pour Min Hee, tout drogué est instable.

Le souci principal de Min Hee était donc sont stress accrût. Et si dans les meilleures conditions, cela lui permet de survivre, ce stress n’en demeure pas moins sa plus grande faiblesse.

Elle était clouée à son siège et était momentanément aveuglée par la lumière directement braquée sur son visage. Elle était apeurée au point que son cœur battait si fort qu’il menacer de sortir de sa cage thoracique. Au fond d’elle, en une fraction de secondes, elle avait prié que quelqu’un lui vienne en aide. Mais elle avait également peur que la jeune femme dont elle ne connaissait alors pas l’identité précise ne soit de celles qui la détestait au lycée et qui aurait décidé d’en faire son affaire.

Par chance, bien que la personne désignée n’ait pas été une amie, celle-ci ne semblait pas lui être hostile. Pourtant, une voix lui criait de ne pas se fier aux apparences. Une voix en soit inutile puisque qu’en bien même la jeune femme blonde aurait décidé de tuer Min Hee, à moins que son corps ne se mit à décider à enfin bouger pour sa survit, il n’aurait pas été difficile de l’achever.

Enfin, le stress était tel qu’elle avait les larmes aux yeux et s’en voulait même de ne pas réussir à se souvenir précisément de son ancienne camarade qui dans un premier temps ne dévoila pas son visage. Elle s’en voulait sincèrement, parce qu’elle se disait également que sa mémoire lui jouait des tours également et qu’elle devenait tout simplement cinglée. Pourtant, lorsque Da Som s’éclaira, bien que dans un premier temps Min Hee fit un bond, après analyse, elle se souvint enfin de sa camarade.

Elle observait cependant toujours la blondinette en tremblant, tous ses muscles tendus au point qu’elle n’aurait pas été étonnée que l’un d’eux ne lâche. Attentive, elle n’avait pas bougé d’un millimètre en voyant l’autre demoiselle prendre place à ses côtés. Si elle avait été totalement lucide et plus sereine, elle aurait remarqué combien Da Som semblait avoir les muscles lourds et un besoin au moins aussi grand que Min Hee de se reposer. Pourtant, rien n’y faisait, malgré elle, malgré la logique, aucun de ses muscles ne se détendaient. D’une voix tremblante et dans un chuchotement, elle prit quand même le temps de lui répondre, elle avait besoin de quelqu’un à qui parler, comme si c’était la seule chose qui pouvait encore la maintenir en vie.

« Je vais b… Non, c’est un mensonge… Rien ne va… » dit-elle en repliant ses genoux sur son sac et en les serrant avec force. « E..Et toi ? Tu… Tu n’as rien ? » demanda-t-elle tout de suite après, sachant pertinemment qu’on ne pouvait aller bien sur cette île à moins d’être un serial killer jusque là refoulé.

Puis elle lui parla de Min Ki. Comment allait-il ? Cette question brûlait les lèvres de Min Hee, cependant, elle se garda de la poser. Elle le savait, physiquement en tout cas, il devait aller bien, tout simplement parce qu’il arrivait à s’entourer convenablement et à fuir dans le cas contraire. De plus, si elle lui avait parlé, c’était certainement dans l’école, enfin c’est ce que se disait Min Hee, et s’il on calcule, cela ne fait que quelques heures que les meurtres sont à nouveau autorisés. Min Ki étant une sorte de gazelle quand il s’agissait de courir, Min Hee préférait ne pas y penser, peut-être quelque part jalouse de sa survit tout en restant immaculé.

Puis vint un début de conversation sur leurs anciens camarades, croisés par l’une ou par l’autre. Pour Min Hee, Da Som était la troisième camarade.

« Je… Tu es la troisième que je croise… Il y a eu Min Ki. Et aussi, je ne sais pas si tu te rappelles de lui, mais il y a eu Jae Hyeon… I-il m’a aidé au début… ! » dit-elle comme pour le protéger en retour, n’ayant pas entendu son nom prononcé par les haut-parleurs. « Et toi, sauf Min Ki ? »

Elle savait Shin Hye vivante et n’avait pas entendu certains noms, et à ce stade, en plus des vagues, il était même impressionnant qu’ils soient encore autant !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Dim 15 Sep - 15:11

Feindre un sourire, simuler la vivacité ? Que nenni ! Min Hee épargne toutes ces politesses et ces beaux gestes à sa camarade. Et pour tout dire, cette dernière ne lui en est que plus reconnaissante. Rien ne va. A quoi bon faire croire le contraire, ici ? Da Som avait toujours eut en horreur l’hypocrisie ou la dissimulation. Si quelque chose ne vas pas, elle le dit, ou tout du moins, le fait comprendre. Si certains diront certainement qu'elle est impulsive, elle est convaincue d'être une personne franche et sincère, tout bonnement. Cette conduite ne peut qu'être exacerbée sur cette île. Dans un contexte tel que celui-ci, à quoi bon essayer de faire bonne figure, ou tenter de se convaincre que tout n'est pas aussi pire que ça en a l'air ? Affamée, meurtrie, exténuée, trahie... Comment les choses pouvaient-elles être pires ? A ce stade, autant être franc. « Ça ne va pas non plus. » répond simplement la lycéenne en secouant la tête, accompagnant ses dires d'un rire désespérée. « Je n'en peux plus de cet enfer. » poursuit-elle immédiatement, avant de marquer un instant de silence. Installée sur un fauteuil, elle se penche en avant, posant ses avant-bras sur ses cuisses. Son regard fixe la moquette sale et déchirée par endroits, tandis qu'elle continue à secouer vaguement la tête, perdue.

Elles en viennent à parler de leurs camarades de classe. La jeune rouquine explique n'avoir croisé que Min Ki et Jae Hyeon pour l'instant. Da Som hoche la tête, tout en répondant ; « Oui, je me souviens de Jae Hyeon. Je ne l'ai pas croisé, mais je ne crois pas avoir entendu son nom... Il doit encore être en vie, je suppose. » Son interlocutrice lui retourne ensuite la question. La lycéenne se fait pensive, essayant de mettre un peu d'ordre dans ses souvenirs. « J'ai croisé Hyun Hee au début du jeu... » dit-elle, la gorge serrée, ce souvenir étant encore douloureux. « J'ai également vu Eun Ae, Na Yung, So Yeon et Min Ki... » Tout autant de rencontres qui s'étaient terminés plus ou moins bien. « Et je me suis battue avec Shin Hye il y a quelques temps. » ajoute t-elle en serrant la mâchoire, gardant un mauvais souvenir de cet entrevu. Cette garde avait réussi à la blesser sérieusement, mais elle aussi en était sortie amochée. Nul doute que leur prochaine rencontre serait fatale. La jeune femme relève les yeux vers Min Hee, lui adressant un regard froid. Ces deux là étaient amies, non ? De fait, une foule de questions traversent l'esprit de la blonde. Min Hee est elle de la même trempe que cette peste de Shin Hye ? Va t-elle lui sauter à la gorge pour avoir sapé l'autorité de son amie ? Avait-elle cru à toutes ces sottises à son sujet, que Shin Hye avait méticuleusement fait circuler dans la classe ?

Tout autant de questions qui titillent sa colère. Des souvenirs de classe peu agréables, voire même cauchemardesques, qui lui reviennent subitement, par le simple fait d'évoquer l'autre lycéenne. Da Som continue à serrer les dents, tandis que son regard se fait de plus en plus dur. Elle en vient à oublier l'état de Min Hee, qui de toute évidence n'est pas en mesure de se défendre, ou de faire du mal à qui que ce soit. « Et sinon toi ? T'as réussi à te sevrer ? » dit-elle d'un ton glacial, en détournant le regard sur sa manucure. Elle avait entendu des rumeurs comme quoi Min Hee se droguait.. Et bon, là, c'est clair que ça sort complètement gratuitement. Mais... Ça lui fait du bien, un peu, même si son interlocutrice ne lui a jamais fait quoi que ce soit. Cette conversation lui rappelle un peu celle qu'elle a eut avec Min Ki, quelques heures auparavant. Et finalement, ça n'avait pas mal terminé. Au contraire, ça lui avait permis de justifier son animosité envers le jeune garçon. « Qu'est ce que tu as fait pour passer le temps, à l'école ? » demande-t-elle sur un ton neutre, comme si de rien n'était. Oui... Parfaitement gratuit et injustifié, en surface.

Hors-Jeu:
 

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Sam 28 Sep - 15:18


La situation était étrange. Il n’y avait pas franchement de lien entre les demoiselles, mais ainsi, à se parler comme si toutes les deux avaient été proche à un moment pour ne montrer aucune animosité, on se rendait compte d’avantage de tous ces changements. Min Hee ne détestait pas Da Som, mais dire qu’elle l’appréciait aurait été un mensonge. Elle ne la connaissait pas et Shin Hye avait été assez intelligente pour ne pas jouer avec la rousse en lui faisant croire à ses mensonges. Oh non, Shin Hye, lorsque les deux comparses étaient seules, loin des regards des personnes que manipulait la brunette, était plutôt du genre à jubiler et à montrer sa supériorité. Min Hee se contentait de l’écouter et de rire simplement à la vue d’un tel talent : celui de manipuler tant de monde à sa guise. Elle connaissait le fait que les rumeurs à propos de la blonde présente à ses côtés étaient fausses. Bien sûr, loin d’être fan du suicide social, elle n’avait pas réfuté les dires de Shin Hye devant la populace, mais elle ne l’avait pas confirmé non plus, se contentant de laisser planer le mystère en donnant à tous le choix de se faire sa propre opinion. Pourtant, quelque part, elle savait que cela attiserait peut-être la rancœur de cette jeune femme envers elle aussi, puisque Min Hee était indubitablement associée à Shin Hye. Beaucoup de monde dans leur classe pensaient qu’elles étaient du même acabit, à la différence que Min Hee semblait être la plus gentille –ce qui n’était pas forcément faux-.

Mais la rousse était justement effrayé par cette colère que pouvaient éprouvés les gens de son ancienne classe envers elle pour être restée silencieuse, préférant la sécurité au risque d’être juste. C’était d’ailleurs à cause de la rancune passée que Min Hee avait tué la première fois. Un camarade qui avait essayé de la touché puis qui avait commencé à faire courir de sales rumeurs à son sujet auxquelles Min Hee avait répondu de telle sorte que les gens se rendent compte de l’ignominie qui habitait cet individu. Percé à jour, sa situation qui sociale qui aurait pu restée à son apogée s’était dégradé progressivement et avait fait germé en lui une haine croissante qui se traduit par cette chasse à l’homme à laquelle il s’était lui-même adonné en prenant pour cible Min Hee.

Il était vrai qu’aussi peu visible que cela soit en cet instant précis, Min Hee était à mi-chemin entre la victime et le bourreau, la balance penchant bien sûr du côté bourreau. Mais ce qui la rendait ainsi, sur cette île, était à la fois sa force et sa faiblesse. Cette addiction dont on lui privait les ressources la rendait instable oui : la faisant vaciller entre une force liée à l’adrénaline compensant son manque, et une faiblesse justement dut à la chute de cette adrénaline. Mais cette sensation de tanguer entre deux mondes n’était pas si simple à comprendre. Toutes ses émotions étaient exacerbées et elle faisait preuve d’un lunatisme, voir d’une susceptibilité, qui pouvait la faire passer de la frêle demoiselle que Da Som venait de rencontré à un prédateur acerbe en tout point.

Oubliant le peu de conversation concernant leurs camarades, Min Hee tourna son regard vers Da Som en détendant ses muscles, rapprochant son visage doucement de Da Som tout en gardant une certaine distance pour ne pas sembler brusque ou ne pas créer de mauvaise réaction de la part de la blonde pour si peu. Ne tremblant plus, Min Hee sentait le sang lui monter doucement à la tête et réactiver un peu ses sens. Un sourire gentil aux lèvres, son regard n’en était pas moins devenu aussi froid que le timbre de voix de Da Som.

« Da Som, je ne crois pas qu’on ait un jour été assez intimes pour parler de ma vie en dehors du lycée. Et je suis… intimement persuadée que tu ne veux pas non plus parlé de ta vie privée. Je me trompe ? Parce qu’en classe, j’en ai entendu de belles sur toi. » Sa voix était douce, presque maternelle et elle se recula à nouveau pour ne pas l’oppresser. « Écoutes moi, j’aimerais éviter de me battre avec toi. Comme tu le vois, je ne suis pas au mieux de ma forme mais… » Elle marqua un temps et croisa les jambes sur le dossier du siège face à elle, inspirant le fait d’être sûre d’elle bien qu’en réalité son cœur s’affolait, encore bel et bien tendu malgré les apparences. « Dis moi, tu joues avec mes nerfs pour te défouler en me prenant comme substitut de Shin Hye ? Soyons claires, je ne suis pas elle, mais je peux être comme elle. Mais il me semble que, en cours, je ne t’ai pas fait l’enfer, je n’ai jamais affirmé les dires des autres sur ces rumeurs. Je ne me suis pas acharnée sur toi. Alors, s’il te plait, soyons amies pour cette fois. Je ne te veux pas de mal, alors ne m’en fait pas… Sur aucun point. Parce qu’encore une fois, malgré mes faiblesses évidentes, je peux être comme celle que tu détestes tant. »

Le réel état d’esprit de Min Hee en cet instant la faisait culpabiliser et l’effrayait même. Etait-elle allée trop loin ? Pas assez ? Allaient-elles se battre ou au contraire, comme il en était entendu au départ, allaient-elles faire une trêve le temps de se reposer chacune ? Tant de questions se chamboulaient dans l’esprit paniqué de Min Hee. Pourtant, elle était bien à se tenir fièrement à côté de Da Som, le regard glacial bien qu’elle tentait d’être douce au possible, comme pour se retenir elle-même en se convainquant qu’elle ne voulait que du bien à la blonde.

C’est dans un soupir lassé que Min Hee se remit à trembler. « S’il te plait, Da Som, entendons nous bien pour cette fois. Je ne veux pas mourir, mais je ne veux pas non plus te faire de mal et je sais que j’en suis capable. Je ne veux pas le sang d’une autre camarade sur les mains. » A mesure qu’elle parlait, la rousse retombait dans cette frayeur qui la rendait si vulnérable. La peur d’elle-même était devenu sa plus grande faille.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Jeu 3 Oct - 17:05

Elle-même ne s'explique pas cette soudaine montée de rancœur. C'est encore là un bien grand mot. Disons plutôt, une vague insubmersible de pensées négatives à l'attention de ses anciens camarades de classe. Tout ça pour des broutilles, quand Da Som vient à y songer avec un peu de recul. Mais décidément, la faire mettre à l'écart et souiller son honneur pouvait bien être la pire chose que Shin Hye puisse faire. Autant dire que la lycéenne avait du mal à faire passer la pilule, même ici, plusieurs mois après leur « petite » altercation. Et pourtant, à quoi bon s'y attacher, alors qu'ici, rien ne semble les rattacher à leur vie antérieure ? Des amis qui deviennent ennemis ou fléaux, des ennemis qui deviennent de potentielles alliés, ou des personnes qu'elle se refuse d'attaquer. Car malgré tout, en dehors de cette peste d'Im, Da Som se voit mal s'en prendre à ses autres camarades. Comme quoi, recroiser plusieurs de ses anciennes connaissances l'a malgré tout bien remuée.

De ce fait, elle se trouve un peu idiote à attaquer Min Hee sur des choses qu'elle ignore. De simples rumeurs, qu'elle n'avait pas pris la peine de vérifier à l'époque du lycée... Et la plus grande ironie, c'est que la rouquine, elle, ne semble jamais avoir porté attention aux racontars qui concernaient sa camarade. Ce sentiment n'est qu'exacerbé par sa propre contradiction ; elle avait promis de ne pas s'en prendre à sa camarade, et la voilà qui le fait soudainement, sans la moindre raison. Fichue susceptibilité, si tant est que l'on puisse penser que sa conduite actuelle tienne d'une telle sensibilité. En tout cas, Min Hee réagit d'une façon qui l'étonne clairement ; elle qui jusqu'à là, était restée tapie dans son coin, se penche un peu vers elle, un doux sourire aux lèvres, mais le regard glacial.

La jeune femme écoute patiemment les dires de Min Hee. Sa voix est douce, presque gentille et compatissante. Et pourtant, son discours est dur. Très dur. Da Som a comme l'impression d'être face à une mère qui la sermonne et essaye de lui faire comprendre les bases du savoir vivre. Elle n'en démord pas, gardant un regard froid posé sur la jolie rouquine. Néanmoins, elle ne pipe pas un mot, impressionnée par la répartie qui lui est adressée. Sa camarade lui explique qu'elle ne tient pas à se battre, mais plutôt à passer quelques instants tranquilles... Mais que si Da Som venait à être désagréable, elle pourrait en faire tout autant. A dire vrai, cette réalité qui lui est mise sous le nez est un véritable coup de poignard pour la blondinette et ses préjugés sur les gens de la classe ; elle avait toujours pensé que Min Hee était une peste, à l'instar de Shin Hye, étant toujours à ses côtés. Et pourtant, elle ne semble pas appuyer son amie en toute circonstance... Une véritable révélation.

Elle est prise de court. Néanmoins, elle affirme sur un ton froid ; « Comment je pouvais savoir que tu n'appuyais pas Shin Hye dans chacune de ses actions ? Après tout, c'est ton amie, non ? » Pourtant, les dires de Min Hee remettent vraiment cette affirmation en doute. Et sans savoir comment se défendre de tout ceci, car elle réalise qu'elle a été d'une incroyable stupidité, Da Som réplique du tac au tac avec une mauvaise foi qui pète l'échelle de l'entendement ; « Et c'est pas la peine d'être aussi froide. Je me faisais juste du souci pour toi en te posant cette question. » Elle détourne le regard, honteuse. Elle se cache derrière un rideau de longs cheveux blonds, ne sachant plus où se mettre. Il y a un moment de battement, durant lequel elle soupire en regardant Min Hee du coin de l’œil. Finalement, elle vient mettre une mèche de cheveux derrière son oreille. « Le pire, c'est que t'as raison. J'ai été stupide, excuses moi. Je veux pas me battre non plus. » reprend-elle d'une voix moins cinglante. Confuse, elle n'ose pas regarder l'autre lycéenne en face. Admettre ses tords l'ennuie au plus au point... Mais pour une fois, ça a le mérite de la faire se sentir moins bête.

Min Hee soupire à son tour, ayant un petit tremblement. La jeune femme blonde retourne à nouveau le regard vers elle, intriguée. Bientôt, sa camarade parle à nouveau. Elle confirme qu'elle ne lui veut pas de mal, et surtout, qu'elle ne tient pas à avoir les mains couvertes du sang d'une autre de ses connaissances. Da Som hausse les sourcils. « Tu as tué quelqu'un de notre classe ? » dit-elle d'une voix faiblarde. Et histoire de se faire plus prompte à la conversation, bien que le sujet n'en soit pas des plus joyeux ; « Moi qui pensais être la seule... »

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Dim 27 Oct - 21:39


C’était assez difficile pour Min Hee de se cerner elle-même en cet instant, pourtant, elle comprenait mieux son interlocutrice.  Bien sûr, elle n’était pas d’accord avec sa manière de l’avoir attaqué gratuitement, étant donné qu’elle ne lui avait rien fait de particulier sur l’instant, ni par le passé. Cependant, elle comprenait aussi l’image de peste qu’elle avait de la rouquine. Il fallait avouer qu’à sa manière, Min Hee n’était pas une tendre et que parfois il lui était arrivé de se moquer de certains camarades, notamment par exemple lorsqu’ils se trouvaient de fausses excuses, même pour des affaires ne la concernant aucunement, et, dans le cas où elle connaissait le fin mot de l’histoire, elle n’hésitait pas, sadiquement, à donner toute la vérité, quitte à être blessante. En fait, elle aimait trop sincèrement la vérité au contraire du mensonge et ne le cautionnait donc pas. Donc son image de peste n’était pas forcément infondée, mais elle restait quand même relativement incomprise.

Alors son petit pique d’énervement, qui lui avait donné le courage de rétorquer, n’avait été que temporaire. Ses émotions étaient excessives, exacerbées, pouvaient aussi bien être une arme redoutable que ce soit par les mots ou les gestes, mais pouvaient tout autant être sa plus grande faille.
Hors, après qu’elle se soit défendu avec des paroles bien placées, elle avait perdu cette force quasi-instantanément, ce qui ne lui permit pas de répondre à la blonde avec la même assurance qui l’avait animée. Le regard au loin dans la salle engloutit par la pénombre où la seule lumière présente était celle de la lampe torche de Da Som, lorsqu’elle prit le courage de répondre à son ancienne camarade, ce fut d’une petite voix à peine audible.

« Tu avais juste à observer pour le savoir… »

Il n’aurait pas été étonnant que Da Som, emplie de colère envers la personne de Shin Hye et ayant fait une sorte de fixation sur cette personne-ci, ait fait une généralité des personnes entourant la brune, mettant tout l’entourage de celle-ci dans un même sac, comme si celui-ci avait été façonné dans un même moule.
Enfin, à la mauvaise foi débordante de la blonde concernant sa supposée inquiétude, Min Hee se permit, intérieurement, de penser que peut-être la blonde n’était pas doté du sens de l’observation le plus fin puisque sa justification pouvait faire penser qu’elle prenait la rousse pour plus bête qu’elle ne l’était, et ceci bien malgré son état désavantageux. Pourtant, étant donné que la pression était redescendue, ajouté au fait que Min Hee était à nouveau un être fragile, la demoiselle ne rebondit pas là-dessus et garda ses pensées, laissant ainsi le calme reprendre le dessus sur le petit pique de pression qu’elles s’étaient mutuellement donné. De plus, les excuses de la blonde détendirent d’avantage l’atmosphère et en signe d’acceptation à celles-ci, Min Hee eut un petit hochement de tête.

Puis vint ces deux dernières phrases. Si dans un premier temps, Min Hee avait pensé que la tension remonterait lorsque Da Som apprendrait que la rouquine avait tué un de leurs anciens camarades, il sembla que le vent tourna. Ni en la faveur ou en la défaveur de l’une ou de l’autre, mais ce qu’elles apprenaient toutes les deux n’étaient pas anodin… Enfin, au vu du nombre de victimes accumulées, on aurait pu dire que si, mais tout le monde n’avait pas tué ses camarades. Pendant un temps silencieuse, comme pour scruté si la blonde lui mentait ou non, Min Hee se redressa doucement pour tenir son dos droit.

« Qui… ? Qui c’était, celui que tu as tué ? » dit-elle d’une petite voix avant d’enchainer. « Byeol Chang Ju… Tu te souviens ? Celui qui faisait tourner la rumeur que j’étais une fille facile et à qui on a mené par la suite la vie dure. Et bien il… Il a voulu me tuer pour se venger. M’a longtemps pourchassé, j’ai même cru que j’allais y passé tellement j’étais crevée de courir. J’avais le souffle coupé, mon cœur battait bien plus vite que d’habitude et je… Je n’étais pas en état d’assumer cet état physique. Pourtant il… Il m’a perdu de vue et je ne sais pas trop ce qui m’a poussé à le faire, la peur ou alors la frénésie lié au fait d’être passé de la proie au chasseur, mais… Je l’ai tué… » Et comme pour rendre la situation plus inconfortable, sachant que leur camarade avait été un grand sportif, en tout cas dans le cadre scolaire, elle ajouté : « A mains nues. »

En réalité, son but n’avait pas été de mettre une forme de pression à ses révélation mais plutôt de relater dans les grandes lignes ce meurtre tout en y donnant un minimum d’information, dans le but peut-être de ne pas trop dénaturer cette scène qui avait marqué son esprit et la suite de son évolution jusque là.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Dim 10 Nov - 4:56

Elle n'avait qu'à observer pour le savoir. Plus facile à dire qu'à faire. Surtout dans le cas de Da Som, qui avait trop souvent tendance à se borner à la première image qu'elle pouvait avoir des autres. C'était d'autant plus vrai dans le cas de Min Hee. A la voir fréquenter son ennemie jurée, la jeune femme n'avait pas chercher à voir plus loin que le bout de son nez. Pourtant, elle n'en éprouvait pas de regrets particuliers. C'était sa manière à elle de se défendre, d'éviter de donner une chance aux autres de la blesser. Alors certes, sa camarade ne lui avait jamais rien fait personnellement, et ne lui avait peut-être jamais donné l'impression d'aller dans le sens de Shin Hye. Et pourtant, il était difficile pour Da Som d'y croire ; en même temps, il était légitime qu'elle se méfie de n'importe quel élève de sa classe, à partir du moment où l'autre lycéenne avait cassé du sucre sur son dos, sous prétexte d'une répartie trop mordante et d'un indéniable orgueil. Et étant proche de Shin Hye, la rouquine ne pouvait être que plus concernée par ces sentiments amères et méfiants. Da Som se contente d'un soupir agacé à ce dernier sermon. Que pouvait-elle ajouter ? Elle n'avait pas les moyens de répondre, et elle le savait. Faire preuve d'encore plus de mauvaise fois qu'elle ne l'avait déjà fait ne mènerait à rien, sauf peut-être agacer encore plus Min Hee. Et dans une perspective pacifiste, la lycéenne blonde n'avait donc aucun intérêt à répliquer. Alors, quoi qu'irritée, elle garde le silence.

La conversation tourne à un sujet tout autre. Certes pas plus enviable, car elles se découvrent un macabre point commun, mais au moins cela leur donne t-il l'opportunité de compatir chacune à leur peine. Da Som se sentait suffisamment mal à l'idée de tuer qui que ce soit. Mais bien souvent, son instinct de survie primait sur sa raison, et ses mains se trouvaient plus salies qu'elle ne l'aurait souhaité. Néanmoins, le meurtre qui lui inspirait le plus de peine était celui de Hyun Hee, un de ses anciens camarades. Cette dernière rencontre restait emplie de mystères et de scrupules, et la lycéenne évitait soigneusement d'y penser, ou tout simplement, d'en parler. Pourtant, apprendre qu'une de ses connaissances en avait fait autant a de quoi la rassurer quelques peu... Ou tout du moins, lui donner l'illusion qu'elle pourrait être comprise par au moins une personne. Tuer quelqu'un de connu n'avait pas le même impact, d'autant plus qu'elle n'avait rien de personnel à reprocher à Hyun Hee. La seule personne qu'elle se sentait prête à achever de sang froid était Shin Hye... Et pour les autres, bien qu'elle ne soit pas particulièrement proche de ses camarades, à cause de la tournure de l'année scolaire, elle souhaitait pourtant secrètement que chacun puisse rentrer chez lui, comme elle l'avait expliqué à Min Ki... Mais elle se doutait que les probabilités d'un tel miracle étaient plus que maigres. Et nul doute qu'entre sa propre survie, et celle de ses camarades, le choix serait vite fait, mais à contrecœur.

Son interlocutrice lui demande alors de qui il s'agissait, ce à quoi elle répond simplement ; « Jang Hyun Hee. » Elle écoute après les dires de Min Hee, patiemment. Elle se souvenait de Byeol Chang Ju. Elle n'avait jamais pu le supporter, sûrement à cause du fait qu'il était le genre de personne à confirmer les rumeurs qui pouvaient être répandues, ou même à en lancer. La rouquine avait elle même payé les frais de sa cruauté, ce à quoi elle avait amèrement répondu à l'époque du lycée... Da Som opine lentement, restant de marbre quand sa camarade assure qu'elle l'avait tué à mains nues, malgré la réputation sportive du jeune homme. La blonde hausse les sourcils ; « Est ce que tu essayes de m'intimider, Min Hee ? » demande t-elle, froide et perplexe. Ça ne marcherait pas. Pas ici, pas dans ces circonstances.

Néanmoins, une question la titille. Elle comprenait le ressentiment de Min Hee, plus que quiconque. Les circonstances de son propre forfait avaient été très différentes ; elle n'avait pas été en mesure de savoir si Hyun Hee lui voulait du mal, et avait réagi par pulsion. Du coup, elle finit par demander ; « Je comprends que tu aies pu vouloir te venger de tout ça. Mais... Est ce que tuer un de tes anciens camarades ne t'a pas particulièrement chamboulée ? Je veux dire, plus que les autres victimes que tu as pu faire ? » Les autres victimes étaient une pure hypothèse, mais cette soirée avait dévoilé un tout autre visage de la rouquine. De fait, à poser cette question, Da Som ne cherchait qu'une sorte de compassion ou de compréhension. Et elle espérait vraiment qu'elle puisse trouver un peu rédemption dans une telle confession.

Hors Jeu:
 

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Mar 26 Nov - 19:55


L’ambiance était tout simplement mitigée. Bien sûr, elle aurait pu être pire si les deux jeunes femmes n’avaient pas été épuisées et ne mettaient pas mutuellement de l’eau dans leur vin. Oui, le fait qu’elles fassent toutes les deux des concessions rendait la situation bancale mais ce n’était néanmoins en aucun cas une mauvaise chose. Mieux valait ceci qu’une situation foncièrement négative. D’ailleurs, ceci rendait certainement plus service à Min Hee puisqu’elle n’aurait certainement pas eut le dessus ou encore l’équivalence de force de son ancienne camarade.

Enfin, la tension était doucement redescendue après qu’elles se soient mutuellement expliquées sur cette froideur qui avait existé l’espace de quelques minutes. Malgré ce fait, il était à noté que la conversation actuelle n’était pas forcément des plus gaie… Bien que peut-être cet acte qu’elles avaient toutes les deux commit puisse éventuellement les rapprocher, au moins pour soulager le poids de leur culpabilité. Si Min Hee était incapable d’oublier son premier meurtre, elle ne doutait pas du fait que ce soit un état de fait partagé par la blonde.

Lorsqu’elle lui dit qui elle avait tué, Min Hee mit un certain temps avant de mettre un visage sur le nom donné. Elle n’avait pas détesté cette personne, mais elle n’avait pas forcément apprit à l’apprécier non plus. Alors quelque part, Min Hee avait des regrets. Jamais elle ne pourrait ne serait-ce que faire l’effort de connaître cette personne, puisque celle-ci était morte. Enfin, elle ne pouvait guère vivre de « et si… », par conséquent, elle préféra oublier les pensées sur Hyun Hee. C’était triste, mais pour les vivants, il n’y avait plus le temps de pleurer les morts. Cela faisait pratiquement deux mois que leur classe avait été lancée sur cette île. Et au vu de l’apparition de nouvelles vagues, cette sorte de guerre allait certainement durer. Alors tous ces adolescents devaient vivre dans le présent, ne pas s’arrêter au passé ni se tourner vers un avenir incertain qui leur ferait plus de mal à l’idée même que peut-être jamais ils n’arriveraient à atteindre cet avenir.

Enfin, Min Hee soupira à la question de Da Som concernant une éventuelle tentative d’intimidation. Ce n’avait jamais été le cas, mais peut-être que la tournure de sa phrase et la manière de le dire avait créé cet impression. Par conséquent, même si ce n’était  pas agréable pour Min Hee autant que pour Da Som, elle s’excusa de lui avoir donné cette impression indélicate. Puis une nouvelle question, plus dérangeante encore. Dérangeante dans le sens où elle était plus personnelle. La fixant quelques instant, Min Hee finit par regarder un point invisible devant elle. Pour tout dire, bien sûr que ce meurtre, du fait de connaître la personne tuée, avait été différent des autres, qui plus est… Il avait été son premier mort. Mais contrairement à Da Som, ou en tout cas c’était ce que supposait Min Hee en voyant la blonde, Min Hee regrettait bien moins la mort de ce jeune homme que celle de ces inconnu. A chaque meurtre, elle avait imaginé la vie passée et future de ces victimes, leurs caractères, etc. Tandis que lui, elle le connaissait, elle le haïssait. Il l’avait fait passer, même un court instant, pour une fille qu’elle n’était pas, etc.

Prenant une grande inspiration, elle étira ses bras avant de se masser le front. « Et bien… Mon sentiment a été différent des autres confrontations et… Et morts mais… Mais je le haïssais beaucoup trop pour avoir plus de remords qu’avec ces inconnus… Ces inconnus dont j’ignorais s’ils étaient bons ou mauvais avant leur arrivée… » Une nouvelle inspiration. « Je suppose que si ça avait été un élève que je ne détestais pas… J’aurais eu plus de difficulté à l’encaisser, à vivre avec… » Oui, elle avait confirmé en avoir tué au moins un de plus que ce détestable élève qu’elle avait tué en premier. Mais elle n’en dit pas plus, préférant garder ça pour elle.

Faisant craquer nerveusement ses doigts, elle tourna la tête vers Da Som et l’observait longuement avant de lui retourner sa question. « Et toi.. ? » Puis une nouvelle question. « Est-ce qu’aujourd’hui tu… Tu as encore des remords à tuer… ? Parce que certains n’en ont… plus aucun. J’ai pu en prendre conscience en les voyant parfois rire, jubiler, à l’idée de tuer plus faibles qu’eux… »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Lun 9 Déc - 22:47

Min Hee reste silencieuse, la fixant pendant un court instant. Et finalement, son regard dévie sur le vide. Les lèvres étroitement closes, sa camarade l'observe. Bien que n'insistant pas, elle souhaitait connaître la réponse. Sûrement pour se rassurer elle-même. Levant un bras pour se masser le crâne, Min Hee finit par répondre. Non, elle n'avait pas de remords. Tout du moins, moins qu'en s'en prenant à de parfais inconnus, dont elle ignorait tout. Avaient-ils été de bonnes personnes, avant de venir ici ? Qu'avaient-ils fait de leur vie ? Da Som elle même se posait ces questions. Néanmoins, elle évitait de trop y songer. Sûrement par crainte de comprendre que ces personnes étaient dignes de vivre encore. Mais ici,tout était tellement différent que... Ça devenait presque dérisoire de s'y intéresser. Seul l'instant de survie, et l'envie de rentrer chez soi primaient. Da Som avait encore beaucoup de mal à se l'admettre, mais elle n'en avait plus vraiment le choix. Elle ne voulait pas finir ses jours ici, même si elle se doutait qu'il serait difficile de surmonter cette épreuve.

Quoi qu'il en soit, elle comprenait le point de vue de Min Hee. Dans une situation analogue, elle aurait sûrement eut le même ressenti. Tout au long de ces explications, elle se contente de hocher la tête, compréhensive. Néanmoins, quelque chose la chiffonnait. N'ayant pas vécu les mêmes choses, Min Hee ne pourrait pas la comprendre. Mais Da Som elle même ne se comprenait pas. Hyun Hee ne lui avait rien fait, elle avait cédé à la peur et la panique. La question lui est d'ailleurs renvoyée. A son tour, son regard fuit dans l'obscurité, quelques secondes. Puis finalement, elle vient à  nouveau fixer la rouquine, pour répondre d'une voix aussi calme que possible ; « La situation était très différente. J'ai beaucoup plus de remords que tu n'en n'as, je pense, sûrement parce que je ne détestais pas Hyun Hee. Mais en le voyant s'approcher, j'ai paniqué. » Elle ne voulait pas s'attarder de trop sur le sujet. Elle n'y voyait pas trop l'intérêt, et voulait au plus vite ré-oublier ces événements.

Sa camarade de classe lui demande ensuite si elle éprouvait encore des remords à s'en prendre aux autres. Avant de répondre, Da Som la laisse terminer. Min Hee lui exposait la triste réalité ; certaines personnes jouaient le jeu par pur plaisir. « Oui, j'ai encore des remords... Je tue par peur, uniquement. Peur parfois un peu irrationnelle, mais jamais de bon cœur. » Elle marque une petite pose, le temps d'inspirer longuement. « Tu penses que certaines personnes de notre classe sont devenues comme ça ? » Des tueurs de sang froid... Da Som n'était pas proche de ses camarades de classe en général. Admettre que certains d'entre eux aient pu basculer lui faisait malgré tout mal au cœur... Mais quelque chose lui disait que oui. Ça devait être le cas pour certains d'entre eux.

S'enfonçant dans son fauteuil, Da Som les yeux quelques courts instants, le temps de respirer calmement. Elle ne voulait pas partir d'ici. Discuter lui faisait du bien, même si la tension avait été palpable pendant un instant. Et Si Min Hee n'était peut-être pas une personne digne de confiance, elle était encore hors d'état de nuire, lui semblait-il. De ce fait, elle tourne à nouveau le regard vers elle, avant de proposer ; « Min Hee, je compte rester ici cette nuit. Si tu veux, on peut se relier pour un tour de garde, le temps que l'autre se repose ? » Après tout, la rouquine devait elle aussi être fatigué... Et dans l'immédiat, Da Som avait envie de pouvoir se reposer sur quelqu'un, le temps de quelques heures de repos.

Hos Jeu:
 

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Le vide total.

Nombre de victimes : 11
Coupons : 577
Contenu du Sac : - Blackberry (+ chargeur)
- Ipod (+ chargeur & écouteurs)
- Boite de tampon
- Trousse de toilette
- Trousse de maquillage
- Boules quies
- Boite de préservatifs
- 1/2 Paquets de clopes
- 1 Zipo
- Vêtements (+ une paire d'escarpins)
- 1 paire de moufles en faux alpagua
- Carte de l'île
- 1 boussole
- 1 lampe torche + Piles
- 1 bouteilles d'eau
- 3 Bouteille vide
- 1 boite tupperware vide

- 2 grenades
- 3 grenades lacrymogènes
- 1 talkie walkie


Avatar : Su Kyung
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Breathless
Messages : 1164
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Lun 23 Déc - 17:46


Etant dans un moment plutôt calme entre deux hausses de stress irrationnel de sa part, Min Hee observait du coin de l’œil son ancienne camarade de classe. Décidément, elle avait bien changé elle-même, alors elle ne doutait pas que Da Som était dans le même état de changement. Ou peut-être était-elle plus forte que Min Hee et restait tout de même cantonnée à son caractère de base. Enfin, même si Min Hee ne portait pas forcément la blonde dans son cœur, elle lui souhaitait tout de même de changer un peu, pour pouvoir mieux vivre la situation présente.

« La panique, hm… ? » Elle soupira doucement, comprenant un peu trop bien la situation puisqu’étant elle-même souvent en proie au stress et donc à une panique souvent excessive. Puis finalement, pour l’aider à mieux comprendre sa propre situation, Min Hee ajouta, après qu’elle lui ait expliqué ceci : « Imagines simplement que Hyun Hee ait été Shin Hye. » Elle pensait que la haine de Da Som envers la brunette devait être à peu prêt équivalente à celle qu’elle avait éprouvée envers Chang Ju. Puis finalement, elle se dit que lui dire ça n’était pas utile puisque Da Som ne devait pas en avoir beaucoup à faire au final. Mais elle avait eut également besoin de vérifier que la haine de Sa Som envers Shin Hye était aussi forte, comme cela allait changer quelque chose de le savoir… Elle se demandait même si Da Som aurait des remords en tuant Shin Hye, alors la question auquel elle répondit à la suite tombait à point nommé.

Tournant la tête vers la demoiselle à ses côtés, elle l’observait attentivement répondre et se sentit presque rassurée de ne pas avoir une tueuse de sang froid à côté d’elle. Bien sûr, Da Som la mettait mal à l’aise, c’était indéniable, néanmoins, elle se sentait tout de même un tant soit peu soulagée que la blonde ne tue pas par plaisir et surtout à cause du stress. Si elle ne lui mentait pas, bien sûr, alors Min Hee n’avait absolument rien à craindre pour sa propre vie puisque n’étant pas vraiment en position de lui faire du mal et ne montrait aucun signe d’animosité. Puis elle cessa de l’observer pour poser son regard à nouveau au loin et réfléchir à la question qu’on venait de lui poser. « Sincèrement, vu le caractère de certains de la classe, il doit y en avoir un ou deux au moins qui sont devenu des tueurs de sang froid. Shin Hye est l’exemple le plus flagrant qui me vienne à l’esprit. » Shin Hye, encore Shin Hye, oui. Mais Min Hee connaissait mieux cette personne que n’importe quel autre élève de la classe, et elle collait parfaitement avec le type d’êtres cités. Et en y réfléchissant, elle n’était pas bien placée pour juger d’autres élèves puisqu’encore une fois ne les connaissant pas assez.

Puis finalement, elle s’étira doucement, tout en gardant bien son sac tout contre elle. Elles étaient toutes les deux épuisées, mais bien que présente dans la salle depuis plus longtemps que Da Som, Min Hee préférait se reposée après elle, tout de même méfiante. Même si elle doutait, au vue de caractère de base de Da Som, que celle-ci soit du genre à retourner le cerveau des autres et les manipuler dans le but de mieux avoir tout ce qu’elle souhaite, elle préférait garder cette perspective de changement en tête. Un fin sourire fatigué, elle lui répondit enfin. « Hm… Dors la première, tu pourras partir quand tu te seras reposée, sans obligatoirement surveiller durant mon sommeil. Je ne veux pas être un poids pour quelqu’un d’autre que moi-même. Et je pense que si tu dois me surveiller et donc t’inquiéter pour deux, tu te seras pratiquement reposée pour rien… » Pour le coup, même si à la base il y avait la méfiance, elle n’avait pas si tord que ça, s’en rendant compte en même temps qu’elle l’eut dit. Si elle devait être stressée dés son réveil, ce repos serait d’entrée mit à rude épreuve et Min Hee s’en sentirait presque coupable. « Enfin, si tu préfères après me veiller, tu peux, je dis ça pour toi surtout… » dit-elle également pour conclure su sa lancée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   Mer 1 Jan - 22:20

La jeune femme venant à expliquer les circonstances au cours desquelles elle avait assassiné un de ses camarades de classe, la rouquine a pour seule réponse un petit soupir. Da Som tourne le visage vers elle. Min Hee est-elle en train de me juger, de trouver ma conduite absolument pitoyable ? se demande-t-elle. Mais à y réfléchir un peu, la lycéenne en conclut que non, ce n'est pas le cas. Sa camarade semblait elle même désemparée. Sûrement était-elle aussi proie à cette panique. Tout du moins, c'était ce qu'elle semblait saisir. Elle ne voyait pas Min Hee comme une tueuse de sang froid. Plutôt comme une jeune femme perdue qui faisait ce qu'elle pouvait pour s'en sortir. Si tel était le cas, les deux lycéennes se ressemblaient, au moins là-dessus. La rouquine tente alors de rationaliser les circonstances, lui conseillant d'imaginer que Hyun Hee ait été Shin Hye. Un maigre sourire arque les lèvres de Da Som. « Moui... Les choses auraient été plus simples comme ça. » admet-elle. Néanmoins, elle savait que tuer Shin Hye ne serait pas aussi simple. Les blessures qu'elle gardait de leur dernière rencontre en étaient la preuve même. La jeune femme sert un peu les dents à cette pensée. Au moins, cette peste d'Im n'en n'était pas sortie intacte non plus. Da Som savait qu'elle avait sa chance, elle n'avait qu'à la saisir.

Elles en viennent à discuter de leurs camarades de classe. Plus précisément, de ce qu'il avait pu advenir d'eux. Aucune des deux lycéenne ne tuait de bon cœur. Mais rien ne disait que ce n'était pas le cas de leurs autres connaissances. Da Som avait déjà croisé quelques uns de ses camarades. Aucun d'entre eux ne lui avait donné l'impression d'avoir les mains salies. Ça l'avait rassurée, même si elle n'appréciait pas particulièrement ces personnes. Min Hee finit par répondre. A vue de certains individus, ça devait être le cas. Shin Hye en était la preuve même. Da Som se trouve soudainement un peu idiote d'avoir posé sa question, tant la réponse coulait de source... Ceci dit, même si la jeune femme vouait de la haine à Shin Hye, au temps du lycée, qui aurait put assurer qu'elle deviendrait une tueuse de sang froid, à coup sûr ? Mais bon... Les lois de l'île, et les circonstances ne leur laissaient guère le choix, en même temps. Et Shin Hye s'était confirmée à ces dîtes règles sans l'ombre d'un souci, vraisemblablement. « C'est sûr pour Shin Hye. » dit-elle dans un souffle. « Mais les autres ? Quelque chose me dit qu'on n'a pas d'autre choix que de s'en prendre aux autres, ici. Même pour les personnes les plus innocentes qu'on connaît. C'est triste... » Son regard dévie vers l'obscurité. Non... Ils n'avaient pas le choix. Et que l'on prenne du plaisir à tuer, ou non, le résultat était strictement le même, au final, songe t-elle.

Exténuée, la jeune femme propose à sa vis-à-vis de se reposer à tour de rôle. Elle n'avait pas particulièrement confiance... Mais elle songeait qu'en l'état, Min Hee ne ferait rien d'autre que de surveiller les alentours. Tout du moins, c'était ce qu'elle espérait. La rouquine accepte, proposant à Da Som de dormir en première. Cette dernière reste silencieuse quelques secondes, à observer sa camarade. Puis, un bâillement la ramène à la réalité ; elle était fatiguée. « Très bien. » dit-elle. Néanmoins, ce que Min Hee propose lui met la puce à l'oreille. Qu'elle ne réclame pas de tour de garde pour elle interpellait Da Som. « Si, je resterai. C'est la moindre des choses. » dit-elle d'une voix plate en continuant à fixer Min Hee. Elle n'était pas en confiance. Pas autant qu'elle l'aurait souhaité. Elle mettrait sûrement un certain temps à s'endormir... C'était peut-être risqué d'accorder cette maigre confiance à Min Hee, mais la jeune femme n'avait plus la force de trouver un autre endroit tranquille pour dormir. « Réveilles moi d'ici deux ou trois heures. » demande t-elle, avant de s'enfoncer dans le fauteuil, et de clore les yeux.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Who am I now ? Ϟ feat. Min Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath
» Robinson et l'indigène Ϟ feat. Eun Ae


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 2 :: Cinéma
-