Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Dim 31 Mar - 20:33

16 Mai 2013 à 15h30
------------------------------


Perdue serait le mot juste pour qualifier la situation de Soo Mee. Ne connaissant pas cette île sur laquelle elle avait atterrit un jour plus tôt,elle avait marché, marché jusqu'à ne plus pouvoir le faire. De multiples questions lui trottaient dans la tête et celles-ci n'avaient pas de réponses. Elle n'était pas persuadée d'en vouloir réellement. Ne souhaitant pas faire face à la réalité, elle était restée dans sa bulle et s'imaginait souvent dans sa chambre ou avec ses amis en train de lire un livre ou de discuter avec les autres. Lorsque le haut parleur faisait ces annonces, elle se recroquevillait dans un coin et se bouchait les oreilles faisant semblant de ne rien entendre. Elle ne souhaitait pas connaître l'origine des informations données, ni même leur sens. Certes, cela pouvait lui sauver la vie, mais ça elle ne le savait pas encore. Pour ce qui était de dormir, elle ne se cachait pas vraiment. D'ailleurs sa première nuit fût au clair de lune, adossée à un arbre. Rien de bien confortable mais avec un peu d'imagination, cela pouvait se transformer en quelque chose d'agréable. Elle pouvait dire qu'elle avait eu de la chance puisqu'elle n'avait pas rencontré grand monde et le peu de silhouettes qu'elle apercevait n'allaient pas dans sa direction. Elle ne tentait pas de les suivre, ni de faire leur connaissance. Elle ne parlait pas aux inconnus, ses parents l'avaient éduqué ainsi, la timidité faisait le reste.

Que faisait elle là au juste ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Pour sûr, ce n'était pas un kidnapping puisqu'elle avançait librement. Cependant le mode opératoire qu'on avait utilisé a son encontre l'informait que sa situation n'était pas très favorable. Etre réveillée en plein milieu de la nuit, faire un sac a dos avec le strict minimum et quitter sa famille n'était pas chose facile. C'était même effrayant ! Bien pire que les films d'horreurs qu'elle regardait avec ses amis. Et le fait est qu'elle n'avait pas souvenir d'avoir pris un quelconque bateau. Elle avait dû nager jusqu'aux rives et avait échappé aux regards des autres, commençant sa route sur ce nouveau territoire. Son attention s'était portée sur ce collier dont elle ne connaissait pas la signification mais elle n'essaya pas une seule fois de le retirer. Autant le laisser là où il était, un genre de cadeau de bienvenue sans doute.

Les yeux rivés sur la route qu'elle prenait, elle fût heureuse de quitter les bois pour rencontrer des bâtiments. C'était une fille de la ville et la nature ne faisait pas son fort. Seule la pêche lui était connue, habitant dans une ville réputée pour son port. Mais ce ne fût que lorsqu'elle aperçut une école, qu'elle se sentit soulagée, soulagée de voir un bâtiment qui lui était en quelque sorte familier. Elle ne savait pas quelle heure il était, elle avait perdue la notion du temps n'ayant pas pensé à apporter avec elle, une montre ou un quelconque moyen de la connaître mais au vu de la hauteur du soleil, elle aurait certainement déjà dû être en cours depuis longtemps, sautant de joie sur ses amis et se dirigeant sagement à sa place pour commencer le cours. Il n'en était rien de tout cela.

Ne faisant pas vraiment attention à son environnement, elle se jouait exploratrice. Tenant fermement les deux anses de son sac à dos, elle pencha la tête vers le bord de la porte avant d'entrer dans l'établissement. C'était tout simplement énorme, bien plus grand que son école à elle mais certainement moins spécialisé. Cela ne l'aurait d'ailleurs pas étonné que ces enfants aillent dans cet endroit durant toute leur scolarité. Elle passa du côté des chaussures que certains élèves devaient utiliser. Le sol semblait être mal entretenu, soulevant de la poussière à chacun de ses pas. Bonne petite fille, elle se dit qu'il fallait mettre des chaussons avant de continuer plus loin. Regardant quelques inscriptions, elle s'arrêta devant un casier où se trouvait de petites pointures. Elle les échangea donc contre ses chaussures à elle, bien heureuse que la taille soit la bonne. Leur propriétaire ne lui en voudrait certainement pas de faire une telle chose et puis elle ne faisait que les emprunter. Elle les lui rendrait s'il en avait besoin. Toujours est il qu'elle continua sa route, passant devant des salles de classes vide, ce qui pour le coup l'inquiéta. Les élèves de cette école n'avaient pas l'air très sérieux et ne parlons même pas des personnes en charge de l'entretient du bâtiment.

Montant un escalier, elle s'arrêta dans un couloir alors qu'elle entendait des bruits de pas raisonner. Ils étaient plusieurs. Sourire aux lèvres, elle venait sans doute de trouver une salle de classe qui fonctionnait. Aussi, elle hâta sa marche pour arriver au niveau des sons qu'elle entendait. Et alors qu'elle s'attendait à entendre des gens plaisanter, ou des chamailleries montrant une certaine affinité entre les élèves, elle entendit crier, crier comme dans les films d'horreur où l'assassin poursuivait sa victime avec un couteau et lui tranchait la gorge. Les pas de Soo Mee furent alors moins déterminés, beaucoup plus hésitant mais elle avançait tout même vers cette salle où des ombres se reflétaient sur les vitres remplies de poussières. Un instant de pause face au dilemme de la curiosité installa le doute dans la jeune fille tandis que les cris se faisaient plus faibles. Serrant ses poings autour de son sac a dos, elle passa la tête pour voir ce qu'il se passait à l'intérieur. Pour le coup, il aurait été plus sage qu'elle ne le fasse pas. La vision d'horreur qu'elle avait, n'avait rien de sympathique. Elle ne prit d'ailleurs pas le temps de rester plus de cinq secondes devant la porte, fixant durant ce lapse de temps, ce corps qui se débattait encore pour survivre.

« Désolé je ne voulais pas déranger. »

Déglutissant, elle se mit à courir vers une salle un peu plus loin, lança son sac a dos à l'intérieur, puis revint dans la classe juste avant afin de se cacher en dessous du pupitre du professeur absent. Recroquevillée dans son coin, les genoux au niveau de sa poitrine, la tête entre ses jambes, elle se bouchait les oreilles pour ne rien entendre. Se repassant en boucle ce qu'elle venait de voir, elle se demandait ce qu'il se passait par ici mais ne pleura pas pour autant. Du sang, elle en avait vu plein dans les films qu'elle affectionnait. C'était cette autre personne, encore en vie, qui l'inquiétait. Elle savait comment cela se finissait pour les témoins d'une scène de meurtre. Elle ne voulait aucunement finir comme la victime de tout à l'heure. Il ne lui suffisait que de patienter. Il ne pourrait sans doute pas la retrouver dans toutes ces salles de classes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Mer 3 Avr - 10:23




Jae Hwa était entraîné… Mais de toute évidence, une adolescente qui craignait pour sa vie était capable de battre des records de vitesse lorsque venait le temps de se mettre à courir. Il l’avait aperçu tandis qu’elle furetait du côté de la cour et l’avait prise en chasse immédiatement. Repéré sur le tard, il n’avait néanmoins eu le temps de la saisir avant que la fille ne se mette à courir, dans un silence qui lui faisait comprendre qu’elle réalisait tout à fait que crier ne ferait qu’alerter plus de loups, rendant sa fuite plus délicate.

Alors ils avaient couru dans les couloirs de cette école fantôme… Le soleil printanier diffusait une lueur blanchâtre partout à travers les carreaux sales et le parfum de terreur qu’exaltait cette fille baignait toute l’atmosphère de l’école. Mais qu’on se le dise : cette fille n’était pas un agneau. Il l’avait déjà prise en chasse quelques jours plus tôt avant qu’une zone interdite ne les sépare. C’était près des falaises et il l’avait vu, de ses yeux vu, pousser une autre adolescente. Ce qu’il était advenu de cette dernière, il n’aurait su le dire… Il était retourné voir, quelques heures plus tôt, ne serait ce que pour fouiller son sac mais il n’avait pas trouvé trace de sa dépouille. Soit par un miracle insoupçonné elle s’en était tiré, soit la mer l’avait emporté plus loin et les navires de l’organisation avait du récupérer le corps, ne serait-ce que pour lui reprendre son joli collier.

Bref, qu’importe… Il était retombé sur elle et il avait décidé qu’elle ferait une cible tout à fait acceptable… Alors voilà. Et c’est à peu près à ce moment là qu’il la perd de vue, entre deux couloirs… Qu’il se retrouve à devoir tendre l’oreille pour tenter de la percevoir dans ce dédale vide. Jae Hwa avance de façon précautionneuse… Il pousse quelques portes de classe déjà entre-ouverte et lorsqu’il note, dans la poussière, de longues traînées de glisse, il entre définitivement dans la pièce, toujours silencieux, aux aguets… Il ne voit rien… Jusqu’à s’approcher d’une armoire… Sa main se tend… Et voilà que comme un beau diable, remake cliché d’un vieux film d’horreur, sa proie en surgie !

Jae Hwa ne doit qu’à ses bons réflexes de la réceptionner plutôt que de l’éviter et sans douceur aucune, la saisissant par les bras, il vient la plaquer au sol. Cette fois, sentant probablement la mort la lacérer de ses longs doigts crochus, la fille hurle… A plein poumons. De fait, Jae Hwa fait ce qu’il faut pour qu’elle se taise : à califourchon sur ses hanches menues, il vient enrouler ses longues mains autours du cou fin et blanc pour serrer, encore et encore, jusqu’à étouffer non seulement sa voix mais également le moindre petit souffle d’air qui pourrait passer entre ses bronches. Il écrase sa trachée avec force, la laissant lui griffer les mains tandis qu’elle essai de les lui enlever et battre des jambes avec force pour tenter de se dégager.

Du bruit à la porte et Jae Hwa, toujours aux aguets, lève rapidement la tête, prêt à relâcher la fille pour bondir si jamais danger il y avait… Mais c’est un visage fin, pas très haut sur pattes et aux grands yeux derrière de grandes lunettes qui lui apparait, prit encore de rondeurs d’enfance. Une remarque absurde, la fille fuit et celle entre ses doigts ne se débat plus… Jae Hwa ne la relâche pas tout de suite, juste pour être sûr… Et finalement il se relève, l’adrénaline courant encore partout dans son corps. Il est attentif quoi que fatalement un peu distrait par ce qui vient de se produire et se demande s’il devrait aller à la poursuite de l’autre jeune étudiante.

Après un moment, il s’accorde sur le fait que oui. Pas pour la tuer, ce n’était pas nécessaire et « à première vue » elle ne représentait pas une grosse menace. Il allait la retrouver pour lui faire éventuellement les poches… Parce que de toute évidence, celles de la fille qu’il venait de tuer étaient vides.

Le revoilà donc à arpenter ces couloirs d’écoles qu’il n’avait lui-même jamais réellement arpenté… C’est à nouveau le déplacement de poussière qui le fait entrer dans une classe et tout doucement, à mesure qu’il scan la classe, son souffle redevient plus lent et sa poitrine se soulève moins vite. L’effort se dissipait. Jae Hwa vient fermer un poing et de ses phalanges du milieu, il vient donner un petit coup sur le dessus d’une table, juste dans l’espoir de faire sortir la souris de son trou. Ca n’arrive pas… Peut être parce que la dite souris était finalement plus maligne, ou alors figée… Mais il finit par conclure qu’il n’y a plus qu’un endroit où le pauvre petit animal traqué pourrait encore se trouver…

Jae Hwa s’approche du bureau et, plutôt que de le contourner au risque de tomber sur cette donzelle armée de quoi que ce soit, il vient agripper le côté d’un bureau pour… Retourner ce dernier ! Ca fait beaucoup de bruit… Mais ainsi à l’étage et au milieu de nombreuses salles, il espère bien que ça ne rameutera personne. En tout cas, voilà donc sa tortue sans sa carapace et… Sans sac à dos, ce qui lui fait froncer les sourcils. Se l’était-elle déjà fait piquer ? Pas impossible, elle n’avait pas l’air du genre de fille à beaucoup se débattre. Elle avait même l’air du genre de fillette qui avait pu laisser son sac couler en arrivant, pour être franc…

Tu as une arme ?

Autant demander quand même, n’est-ce pas ? Puis finalement, désignant son collier il a la curiosité de demander :

Quelle couleur ? Montre.

Etait-ce par esprit sadique mais… Juste pour le jeu, si elle ne connaissait pas sa couleur, Jae Hwa se ferait une joie de lui en donner une erronée. Pas très fair-play et d’ordinaire il était moins joueur… Mais il venait de tuer quelqu’un, il avait la pression un max et fallait bien qu’elle retombe…





Spoiler:
 

_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Dim 7 Avr - 19:40

Toujours recroquevillée sous le bureau, Soo Mee repensait à ce qu'il venait de se passer, à cette femme un peu plus âgée qu'elle qui se trouvait allongée sur le sol d'une des salles de classe, sur laquelle un jeune homme s'était assis. Cet homme ne l'effrayait pas en apparence, il avait même l'air gentil. Mais comme le proverbe le disait si bien : il ne fallait jamais se fier à la couverture d'un livre. Et c'était cet aura meurtrier qui le trahissait si bien et qui donnait la chair de poule à la jeune fille. Elle ne souhaitait pas le revoir, se disant que si elle recroisait un jour sa route, il se pourrait qu'elle ne soit plus de ce monde. Mais en soit, peut être le méritait elle? Elle avait en effet mauvaise conscience vis à vis de Yosuke, son lapin blanc en peluche qu'elle avait lancé sans ménagement dans la pièce d'à côté, enfin c'était son sac à dos, mais c'était tout comme. Sa pauvre petite peluche devait se sentir bien seule. Cependant elle avait agis ainsi dans son propre intérêt. Si jamais elle se retrouvait nez à nez avec ce personnage de tout à l'heure, il n'y aurait qu'un seul et unique sacrifice : elle. Rien que de le savoir, cela lui mettait du baume au coeur, la confortant dans son idée.

Toujours dans ses pensées, elle n'entendit pas le loup entrer dans la salle de classe à sa recherche, sûre qu'elle ne pourrait être retrouvée parmi toutes ces pièces. Grave erreur de sa part puisqu'il se trouvait non loin d'elle et agissait déjà à sa façon, tapant du poing sur la table pour la faire sortir. Cela la tira de ses songes aussi rapidement qu'elle y était entrée. Apeurée, elle plaça ses mains au dessus de sa tête, de sorte à cacher une partie de son cou. Le but de la manœuvre étant de ne pas mourir de la même façon que l'autre fille. Elle ne bougea pas pour autant de sa place, fermant les yeux, espérant que cela ne soit qu'un mauvais rêve. Il était question de Soo Mee, après tout. Malheureusement, n'ayant aucun moyen pour se rassurer, elle ne fit qu'attendre, attendre que cette personne se lasse de la chercher, attendre qu'il agisse à son encontre. Et finalement, ce ne fût pas très long avant qu'elle ne soit à découvert, le meuble lui servant de cachette lui étant arraché de force. D'abord silencieuse, elle ne put que trembler face à la situation, un tremblement nerveux que son corps utilisait pour lui signaler qu'un danger était présent et se trouvait à sa portée, qu'elle devait trouver un semblant de courage pour prendre ses jambes à son coup. Pourtant, elle n'en fit rien. Osant à peine lever les yeux, elle fût surprise de ne pas être assaillit. Le meurtrier des films qu'elle affectionnait, n'attendait généralement pas avant de s'en prendre à une nouvelle victime. Au lieu de ça, il se mit à lui parler.

A sa première question, Soo Mee osa enfin le regarder dans les yeux, dégageant ses bras du dessus de sa tête pour ne pas être gênée. Elle resta néanmoins assise, se demandant ce qu'il lui arriverait par la suite. C'était de la surprise que l'on put voir sur son visage tandis que ses deux yeux s'ouvraient en grand montrant leurs couleurs noires et sa fine bouche formant un joli ovale.

« Je ne comprends pas ta question. » Son index sur sa bouche, la jeune fille réfléchissait autant qu'elle le pouvait. Levant légèrement ses yeux vers le plafond, elle espérait y trouver une quelconque aide. « Une arme, dis tu ? Mais je ne possède pas ça sur moi, surtout que je n'en vois pas l'utilité. Pourquoi aurais je une telle chose en ma possession, Mr le loup. »

Joli surnom qu'elle venait de lui donner, l'assimilant au personnage du petit chaperon rouge, histoire qu'elle aimait beaucoup. C'était la première personne qui lui parlait depuis son arrivée sur l'île. Néanmoins, elle ne comprenait pas ce qu'il lui racontait. Elle n'avait jamais utilisé d'arme de sa vie et pensait dure comme fer qu'elle n'avait pas l'apparence d'un gangster. Lorsqu'elle avait préparé son sac pour partir sur l'île, elle y avait placé les objets les plus importants à ses yeux, ne s'étant pas encombré d'objets coupant ou d'une arme d'autodéfense que sa mère aurait très bien pu lui donner si jamais elle avait eu le temps de la voir avant de partir pour cette île. Elle avait pourtant découvert au cours de la nuit dernière qu'elle possédait deux objets coupant dans son sac, deux intrus qui avaient été ajoutés à son insu. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi les organisateurs de ce voyage souhaitait tant qu'elle ait ce genre de choses sur elle. Ce qu'elle savait par contre c'était que ces deux objets coupants pouvaient abîmer son livre préféré et sa peluche.

A la seconde question qu'on lui posa, ce fût une jeune fille curieuse qu'il put apercevoir, scrutant le collier de son vis à vis. Elle osa d'ailleurs se lever doucement, mettant ses mains en évidence pour lui montrer qu'elle n'était pas dangereuse ou plutôt qu'elle n'avait pas l'intention de faire quelque chose de stupide. Son regard se fit plus intense, tandis qu'elle se mit enfin à répondre.

« J'espère que mon collier est de la même couleur que le tient. Ce joli bijou gris metallisé que tu possèdes irait bien avec ce que je porte. Malheureusement, n'ayant pas encore eu l'occasion de trouver une chambre ou un endroit contenant une glace, tu es la seule personne qui puisse me dire si ce collier est gris. »

Elle fût surprise de voir qu'il ne lui avait pas sauter a la gorge dès lors qu'il l'avait retrouvé. Etait ce bon signe pour elle? Peut être, mais elle n'aimait pas vraiment l'idée qu'il soit aussi proche d'elle. Elle profita d'un moment qu'elle considéra comme de la compassion de la part de cette personne pour agir à sa façon. Aussi, elle commença à reculer lentement. Sa trajectoire se termina après avoir effectué trois pas en arrière. Bloquée par le tableau qui se trouvait derrière elle, elle était piégée comme une petite souris dans une cage. La sortie était hors d'atteinte pour elle puisqu'elle se trouvait derrière cet homme. Pour alléger l'atmosphère, elle tenta de satisfaire sa curiosité.

« Es tu un personne du coin? Je veux dire un habitant de cet île? Si c'est le cas, tu serais le premier que je vois et avec lequel j'échange. »

Un sourire timide vint s'afficher sur ses lèvres. Généralement, elle ne parlait pas autant avec les inconnus. Elle ne leur parlait pas du tout même. Cependant, elle était très nerveuse face à cet homme et ne souhaitait aucunement le contrarier de peur que le drapeau blanc se transforme en drapeau rouge, rouge comme son sang. A cette pensée, elle déglutit doucement tandis qu'elle continuait à le regarder, essayant de sonder ses intentions.

« As tu l'intention de me tuer comme cette autre personne ? Je ne sais pas ce qu'elle t'a fait mais je peux t'assurer que je suis inoffensive. Je ne cherche pas à avoir des ennuis. Je veux juste profiter des vacances tout frais payer que l'on m'a offert. En faite, moi c'est Soo Mee. »

C'était une nouvelle technique qu'elle mettait en place. En lui donnant son prénom, elle espérait qu'il soit un peu moins enclin à lui faire du mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Mer 10 Avr - 9:07




Des tarés, sur cette île, il y en avait des tas. Mais d’un level comme celui de cette fille là, il n’en avait jamais croisé encore. Il y avait les étudiants devenus à moitié psychopathe (ou complètement, ça marche aussi). Ceux qui avaient virés du côté de la parano et pour qui le concept de faction n’évoquait plus rien… Il y avait ceux qui avaient craqués nerveusement et qui songeaient au suicide… Et là, Jae Hwa découvrait une jeune fille en pleine… Quoi ? Rupture psychologique ? Elle était là, douce et fragile, apeurée mais pas terrifiée…

Un surnom qui fit arquer un sourcil à Jae Hwa avait franchit les lèvres de la jeune fille. Le tout après une réflexion complètement absurde du genre de celles qui lui faisaient dire que cette fille était folle. Ne pas voir l’utilité d’une arme ? C’était un peu nier le principe même de cette île, nier ce qui s’était produit dans la classe juste à côté de celle-ci, nier qu’elle pouvait tout aussi bien connaître le même sort.

D’ailleurs la suite n’est pas vraiment plus cohérente et ne fait pas réellement plus de sens pour Jae Hwa. Qui que soit cette fille, le pire était qu’elle semblait absolument sincère à propos des colliers et pendant une seconde, elle avait fait douter Jae Hwa. Est-ce que certains étudiants étaient envoyés ici sans savoir de quoi il retournait ? Parce qu’elle n’avait pas de sac, visiblement pas d’armes, ne connaissait rien au principe des colliers…

Il y a une pastille de couleur à l’intérieur de ton collier, contre ta nuque.

C’était ça qu’il voulait voir, merci bien. Et il s’épargne de devoir lui confirmer que son collier était acier, merci bien mais il aurait eu l’impression d’être fou lui aussi à lui répondre un truc du genre.

Alors qu’elle recule, Jae Hwa fait un pas en avant, pour éviter de créer une distance qui lui permettrait de bondir pour s’enfuir. Il n’en avait pas tout à fait terminé avec elle. Pendant un instant, pour cesser toutes ces tergiversations, Jae Hwa envisage d’empoigner cette gamine par les cheveux histoire d’aller voir lui-même cette damnée couleur. Et peut être trop bon trop con, pour une rare fois, il explique :

Ca fait partit du jeu. Tu peux faire équipe avec les gens de la même couleur que toi s’ils en ont envie. Les autres couleurs ont le droit et même l’obligation de te tuer. Personne ne t’a expliqué les règles ?

Il avait sérieusement du mal à le croire… Lui voyait du positif dans cette organisation et il savait que les jeunes qui arrivaient étaient tenus au courant de la situation. Alors pourquoi pas elle ? Elle avait presque l’air d’être le fruit de son imagination, à soudainement croire qu’il était un habitant de cette île ! C’était comme si son cerveau un peu déséquilibré avait rembobiné pour faire abstraction du fait qu’elle l’avait surprit tuant quelqu’un d’autre. Ou alors cette fille était juste un monstre psychotique qui cachait très, très bien son jeu. C’était un peu effrayant d’envisager ce genre de personnalité à une fillette d’apparence si douce.

Peut être qu’il virait un peu parano lui aussi… ? En tout cas, Jae Hwa fronce les sourcils, la rabrouant une seconde :

Tu es stupide ou tu le fais exprès ? Tu crois sérieusement qu’il y a encore des habitants de cette île dans les parages ? Des gamins qui vont à l’école ? Tu as bien regardé autour de toi ?!

Poussière, carreaux sales ou brisé, quelques chaises renversées, des bureaux de travers, des bibliothèques qui servaient de nid aux araignées… L’endroit était à l’abandon depuis trente ans.

« Soo Mee », puisque c’était son prénom visiblement, passait d’un sourire timide à une attitude un peu plus crispé d’un battement de cil, semblait avoir du mal à accrocher une émotion qu’elle puisse juger « adéquate ». Et finalement, elle lui prouvait qu’elle n’avait pas du tout occulté ce qui s’était produit dans la pièce à côté… Mais elle prouvait aussi la folie avec le reste hein…

Non.

Non je ne vais pas te tuer. C’était un peu l’idée, même si franchement, il hésitait encore. Et comme cette fille lui semblait capable de se réjouir soudainement, il ajoute quand même :

Pas tout de suite.

Nouveau moment de silence où Jae Hwa reste à observer ce petit bout de femme adolescent aux grands yeux noirs et finalement, n’y tenant plus, il pose la question qui lui brûlait les lèvres :

« Vacances tout frais payés » ? Mais tu es arrivée ici comment exactement ?

Punaise… Démêler les connexions brouillés des siphonnés du cerveau, ça avait jamais été sa matière préférée à l’école… Et cette Soo Mee lui donnait déjà la migraine ! De fait, histoire qu’elle ne fasse pas d’à côté vis-à-vis de son prénom, il ajoute dans un grognement :

Jae Hwa.

Manquerait plus qu’elle continu avec « Mr le Loup », ce qui aurait eu un petit côté détraqué à la Lewis Carroll qui n’était pas spécialement de son goût…



_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Lun 15 Avr - 22:03

Soo Mee n'écoutait pas ou plutôt elle n'écoutait que ce qu'elle souhaitait réellement entendre, le reste passait par une oreille et ressortait immédiatement par l'autre. Elle ne s'encombrait jamais d'éléments « inutiles » de son point de vue, pensant que son cerveau était limité en zone de stockage. Le problème important qui en découlait n'était un secret pour personne : elle était souvent hors sujet, voir complètement à côté de la plaque. Pourtant elle était gentille et sympathique à vivre. Mais elle avait ce côté simplet qui énervait certaine personne. Elle était comme ça. Et sur cette île, rien n'avait changé pour elle. Le déni était d'autant plus grand.

Ce collier qu'elle arborait n'avait pas réellement de signification, n'ayant jamais cherché à comprendre ce qu'il pouvait bien faire à son cou. Elle ne s'était pas demandé non plus si ce qu'elle portait était de la même couleur que ce que les autres avaient. Elle ne s'était posée la question que parce que ce personnage qui se trouvait non loin d'elle la lui avait posé en premier. Elle avait été curieuse, l'espace d'un instant, ne pensant aucunement mal faire. Le résultat ne l'avait pas réellement convaincu, fronçant légèrement les sourcils au mot pastille de couleurs. C'était bien gentil tout ça, mais elle ne savait toujours pas si son tour de cou était gris métallisé. N'avait il pas compris la question ? Elle n'osa pas vraiment insister sur ce point de peur de le mettre en colère. Mais tout de même, cela lui trottait dans la tête....

« Ohhh je vois.....Derrière la nuque...... »

Un instant de silence s'installa, traduisant la réflexion de cette jeune fille. Et au bout de quelques secondes, elle finit par froncer le nez, l'air contrarier.

« Mais ça ne sert à rien si on ne peut pas profiter de cette pastille. Pourquoi ne l'ont ils pas mis devant ? »

Là encore elle ne comprenait pas l'intérêt d'avoir des pastilles derrière la nuque, avec l'impossibilité de la voir. C'était inutile et tout ce qui était inutile n'intéressait pas Soo Mee. Elle avait passé suffisamment de temps sur la question et ne souhaitait pas en parler plus longuement. De ce fait, elle regardait fixement le tour de cou de cet homme, fixant la belle couleur argentée qui ne quittait pas son esprit. Elle était obnubilée, c'était certain, obnubilée à tel point qu'elle faillit rater la suite des explications du jeune homme, qui devenait sympathique avec elle. Il lui parla d'un jeu, de groupe de couleurs et....le reste ne l'intéressa pas.

« La règle du jeu ? Non ou bien je n'ai peut être pas fait attention. Je ne sais plus. Mais je veux en faire partie. Je veux jouer. Sais tu comment ça se passe? Comment je trouve mon groupe de couleur ? Je ne connais même pas la mienne. Peux tu m'aider à la connaître? Connais tu la tienne?  Sais tu s'il faut se cacher ? Récupérer des informations ou bien encore, infiltrer le camp ennemi ?»

La jeune fille avait des étoiles dans les yeux depuis qu'elle avait entendu le mot jeu. A son arrivée sur l'île, elle se demandait ce qu'elle pouvait bien faire pour se distraire. Jamais elle n'avait pensé qu'on lui donnerait une telle activité. C'était intriguant, excitant et elle n'avait qu'une hâte : en connaître davantage. Il en avait trop dit ou pas assez. Il se devait de continuer dans les explications maintenant qu'elle était toute ouïe devant ce qu'il disait...ou presque. Elle avait tellement de questions, une nécessité de connaître les règles puis qu’apparemment c'était important pour pouvoir participer et elle espérait qu'il continue sur sa lancée. Bien sûr, elle n'avait aucune certitude qu'il accepte de l'aider à comprendre, mais au moins elle essayait de s'intéresser. Elle faisait des efforts.

La suite ne lui plut pas vraiment et cela eut pour conséquence de la voir se refermer sur elle même, comme une huître, refermant sa coquille. Certes elle n'était pas intelligente et elle en était consciente depuis qu'elle était toute petite. On le lui avait dit et elle s'en était aperçu, mais de là à la traiter de stupide, il avait peut être exagéré la chose. Elle n'était pas « Stupide ». Elle avait simplement besoin de temps pour comprendre et d'explications concrètes. Alors certes, elle n'avait pas croisé beaucoup de personne depuis qu'elle avait atterri par ici, mais elle pensait que cette terre possédait des habitants. Une moue apparut sur son visage tandis qu'elle le regardait derrière ses grandes lunettes rondes.

« La salle manque un peu d'entretient et le sol aurait besoin d'un bon coup de balai. Le personnel de cet établissement n'est pas très soigneux. Mais les tables sont encore là, le plafond ne s'est pas écroulé et ces chaussons sont encore en état. »

Elle montrait ce qu'elle portait aux pieds, chausson qu'elle avait récupéré à l'entrée de l'école afin de ne pas tout salir....

« Tu ne peux pas être certain qu'il n'y ait pas d'habitants par ici. Je n'ai pas fait le tour de l'île mais je suis sûre que je pourrais trouver quelqu'un résidant depuis un moment sur l'île. Je ne te crois pas, je ne te crois pas, je ne te crois pas. »

Elle tapait du pieds sur le sol montrant son mécontentement. Ce n'était pas parce qu'il avait baissé les bras ou n'avait pas envie de chercher qu'elle devait l'écouter sur ce point. Ils n'étaient pas seuls. Elle avait vu d'autres personnes sur l'île et s'il ne voulait pas coopérer avec elle, elle demanderait à quelqu'un d'autre ou attendrait que ce quelqu'un l'aborde.

Le « non » suivant lui permit de souffler, elle qui ne voulait pas souffrir du même sort que l'autre fille. Cependant, elle ne fût pas rassurée longtemps puisqu'il ne semblait pas vraiment sûr de savoir ce qu'il ferait d'elle. Aussi, elle ne souhaita pas lancer de l'huile sur le feu et s'arrêta avec ses grimaces. Devenant aussi immobile qu'une statue, elle continuait de le fixait et osait à peine respirer. Ne se sentant pas de relancer la conversation, elle n'attendit pas longtemps avant qu'il ne saute le pas. Et ce fût encore une fois surprenant.

« Je ne m'en rappelle pas bien mais je sais que je suis venue par bateau. Je n'ai rien payé, ni même rien demandé. J'ai pensé que j'avais gagné à un tirage au sort, comme le loto, même si je ne joue pas à ce genre de jeu. Et je sais que j'ai dû nager jusqu'aux berges pour pouvoir les atteindre. Je ne sais pas pourquoi le bateau n'a pas fait tout le chemin. Mais j'ai pris ça pour de l'activité physique. Je suis nulle en sport, autant que j'essaye de m'améliorer. Tu n'es pas venu par bateau ? Je ne sais pas si on peut venir d'une autre façon. Je n'ai pas vu d'aéroport dans le coin. »

Elle était réellement perdue avec ce que lui disait Jae Hwa, puisqu'il se nommait ainsi. Au moins, elle avait retenu son prénom.

Changeant totalement de sujet, elle se lança pour une nouvelle question.

« Sais tu s'il y a un supermarché pas loin d'ici? »

Elle n'avait pas grand chose dans son sac et avait peur de manquer.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Ven 19 Avr - 11:46




C’était… Comme parler avec une petite fille plutôt qu’une adolescente et pendant une seconde, peut être bien que ça surprend Jae Hwa qui reste relativement silencieux. Il avait jamais eu « le truc » avec les gosses. Pas qu’il cherchait à l’avoir ceci dit… Encore moins ici. Quoi qu’il en soit, Soo Mee avait des mimiques et des façons de parler enfantines, s’intéressant vraisemblablement à tout… Sauf à l’essentiel. Elle ne réalisait pas l’environnement dans lequel elle évoluait et il avait beau tenter brièvement de la remettre sur les rails, il faisait chou blanc à chaque fois.

En tout cas, pour cette histoire de pastille qui avait été placé derrière plutôt que devant, c’était sûrement juste pour assoir une véritable parano. Ceci étant dit, Jae Hwa se garde de répondre. Il craignait un peu une autre question absurde, un peu comme une fillette aurait demandé « et pourquoiiiii ? » à chaque nouvelle réponse.

Elle semblait vraiment très intéressée par son propre collier en revanche, le fixant d’une façon qui ne pouvait que lui déplaire. Est-ce qu’elle s’interrogeait sur sa couleur ? Ou juste ses neurones avaient-ils à nouveau fait d’étranges connexions ?

Peu importe, parce qu’au fond, Soo Mee est déjà partit sur autre chose. Le sujet ? Le « jeu ». Et vu sa tête, elle prenait ce dernier pour une sorte de chasse au trésor innocente. Elle vivait de toute évidence dans un tout autre monde que le sien et Jae Hwa a une pensée fugace pour ses valeurs, se demandant si tuer une petite simplette ne les bafouerait pas un peu. Est-ce qu’il était méchant ? Peut être… Mais surtout plus réaliste que la jeune fille en face de lui. De fait, un peu brusque :

Le but du jeu c’est de tuer tous ceux qui ne sont pas de ta couleur.

Et puisqu’elle lui tendait une perche, Jae Hwa s’approche avec ses gros sabots, la saisissant un peu brutalement par les cheveux pour l’obliger à pencher la tête, de sorte qu’il puisse voir correctement sa nuque. Là il vient attraper le collier, tirant un peu dessus pour observer la pastille de couleur. Bleue, la couleur. Il reste ainsi à la regarder une seconde en ignorant jusqu’aux protestations de la fille si elle en avait et finalement, il la relâche en la repoussant, affirmant sans une once d’hésitation :

Tu es rouge.

Il n’allait pas la tuer… Mais il n’allait pas l’aider non plus. Et puis faire régner le doute, sur cette île, c’était une des machineries du jeu. Voilà qu’à présent elle penserait sûrement être rouge et même si elle croisait quelqu’un lui disant qu’elle était bleue, pourrait-elle croire cette personne immédiatement ? Bon… Rien n’était sûr vu le style un peu étrange de cette fillette mais il pouvait encore le supposer quoi. Au pire cette information ne changerait juste rien.

Il faut que tu arrêtes de voir ça comme une occasion de t’amuser. Si tu avais rencontré quelqu’un d’autre, tu serais peut être déjà morte.

Sûrement même… Et en fait :

Je ne donne pas très cher de ta peau. Quelque chose me dit que j’entendrais bientôt ton nom dans les haut-parleurs.

Pour annoncer sa mort, évidemment. Pourtant, il réussi finalement à tirer d’elle une humeur négative. Visiblement, elle n’appréciait pas ce qu’il lui disait, bien qu’il n’identifie pas exactement quelle partie parce qu’en fait il les jugeait toutes potentiellement désagréables… Elle se défend de ce qu’il dit à propos de l’abandon des lieux et son regard va jusqu’aux chaussons que la fille avait passé.

J’en marre, crois ce que tu veux. La vérité finira bien par te rattraper.

Il n’allait quand même pas perdre son temps à essayer de lui prouver qu’elle se fourvoyait… Il avait franchement mieux à faire ! Et quant elle se lance dans une litanie de « je ne te crois pas » un peu trop aigus à son goût tout en tapant du pied, Jae Hwa finit par… Lui retourner une gifle ! Et pas une gentille petite gifle pour la reconcentrer… Plutôt le genre de gifle capable de mettre à terre ce genre de petite chose fragile !

La ferme ! Arrête avec tes caprices !

Non mais… Et le pire c’était la description qu’elle lui offrait de son arrivée. Avec son super « gain du loto ». Si elle le disait comme ça à tous ceux qu’elle rencontrait, elle allait en frustrer plus d’un. Mais au fond, c’était son problème à elle… Et pour le supermarché :

Dans le centre ville. Mais je te déconseille de t’y rendre, même si tu ne m’écouteras pas.

Et d’ailleurs, ça lui donnait une bonne occasion de demander :

Tu dois avoir une carte de la ville non ? On t’a bien remit un sac à dos avant de te balancer à la mer n’est-ce pas ?




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Dim 21 Avr - 19:46

Cette personne n'était pas commode voilà ce qu'elle se disait de Jae Hwa. Elle essayait de s'intéresser a ce qu'il lui disait, tentait de lui parler comme elle ne l'avait jamais fait avec des inconnus et pourtant, il semblait agacer par sa personne. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il avait une attitude un peu brusque avec elle, tant dans ses gestes que dans ses paroles. Il lui semblait qu'elle n'avait rien fait pour mériter un tel traitement surtout qu'elle n'avait pas tenté de fuir – les quelques pas en arrière ne comptant pas pour la jeune fille.

Les quelques mots qu'il prononça pour lui expliquer le principe du jeu, la laissa perplexe. Pour une fois, elle avait réussi à imprimer tout ce qu'il avait dit. Pour autant, elle pensait dure comme fer qu'il plaisantait et qu'il mettait toujours de la mauvaise volonté à répondre à ses questions. Tuer, disait il? Cela devait forcément être une métaphore. Le contraire, l'aurait étonné. Aussi, elle se dit qu'il était en train de lui donner une énigme à résoudre et cela avait un rapport avec les autres couleurs de groupes. Lui demander la solution serait triché. Elle s'abstint donc de toute question de ce côté là, lui faisant simplement un signe de tête pour l'informer qu'elle avait compris, a sa façon, ce qu'il venait de lui dire.

Soo Mee ne comprit pas ce qu'il se passait par la suite. Ses cheveux étaient tirés en avant la forçant à baisser la tête. Elle se tenait d'ailleurs le haut du crâne, parce que mine de rien il n'avait pas pris de gant dans sa façon de faire. L'incompréhension pouvait se lire sur son visage tandis qu'une grimace de douleur fit son apparition. Elle aurait aimé se débattre, crier, mais ce n'était pas son genre. Elle resta silencieuse, fermant les yeux et espérant que ce moment passe rapidement. Elle avait peur de ce qu'il avait l'intention de lui faire, La tuer peut être? Une légère pression sur son collier la fit un peu paniquer. Par peur, elle retint légèrement l'objet par devant avec ses deux mains, ne facilitant pas la tâche à cette personne. Elle pensait dure comme fer qu'il souhaitait l'étrangler. Néanmoins elle se trompa sur les intentions de Jae Hwa puisqu'il venait de lui donner sa couleur.Rouge. Elle était rouge. C'était une jolie couleur. Durant un instant, elle passa ses mains au niveau de ses cheveux pour ne plus les avoir devant les yeux. Elle était indécise dans sa façon de réagir mais elle lui était tout de même reconnaissante pour cette information.

« Merci de m'avoir donné ma couleur. Maintenant que je la connais, je sais de quel groupe je fais partie. » Elle marqua un instant de pause avant de continuer. « Tu sais, tu m'aurais demandé de me retourner pour regarder ma pastille, je l'aurais fait sans problème. Tu n'avais pas besoin d'user de force. » Parce que mine de rien, elle n'était pas habituée à etre brusquée de la sorte alors qu'elle y mettait de la bonne volonté. Mais comme elle était timide, elle regarda ses pieds parlant presque à elle même lorsqu'elle fit la remarque sur sa manière de faire. « Es tu rouge toi aussi ? »

Elle souhaitait savoir s'ils étaient tous les deux dans la même équipe, voir s'ils pourraient faire un bout de chemin ensemble, même si elle devait avouer qu'elle n'aimait pas ses manières. Et la suite confirma ce qu'elle pensait. Si un jeu n'était pas fait pour s'amuser alors qu'elle était son utilité? Son enthousiasme s'amenuisait à mesure qu'elle l'écoutait parler. Finalement, elle revenait sur ce qu'elle pensait : elle ne voulait pas le voir plus que de mesure. Ce n'était pas très sympathique de sa part de lui casser ses rêves, de tenter de la dissuader de s'amuser et d'ailleurs elle ne comprit pas vraiment ses propos sur les hauts parleurs. Certes, elle avait déjà entendu du bruit provenant de ces boites accrochés un peu partout, mais elle n'y avait jamais prêté attention. Se pinçant légèrement les lèvres, sachant qu'elle allait forcément regretter de poser la question, elle tenta tout de même sa chance :

« Tu veux dire, que les perdants de ce jeu son annoncés par hauts parleurs? » Elle avait du mal à y croire et trouvait cela un peu cruel dans le sens où tout le monde penserait que cette personne en particulier n'avait pas été à la hauteur. Si c'était bien ce qu'elle pensait, elle ne souhaitait aucunement être entendue dans ces boites et n'avait aucun regret quant à son manque d'attention, jusqu'à maintenant, de ce que lui disait ces instruments. « Je ne veux pas que mon nom soit cité. J'aimerais aider mon équipe à gagner. Je suis novice dans ce genre de chose. Mais je peux m'y mettre. Es tu novice toi aussi ou as tu déjà participé à quelque chose s'en rapprochant ? »

Lorsque la main de ce personnage s'abattit sur sa joue, Soo Mee fût déséquilibré et tomba au sol, sans la moindre délicatesse, surprise par le geste. Plaçant rapidement sa main sur la marque rouge de son visage qui la lançait par intermittence, elle regarda l'air interloqué Jae Hwa. N'osant pas parler de peur de continuer a le contrarier, elle finit par détourner ses yeux légèrement mouillés par la peur et le mal. Elle gonfla légèrement ses joues, se demandant ce qu'elle avait bien pu faire pour mériter une gifle. Un caprice si elle avait bien compris. Restant au sol elle se plaça sur ses genoux, les mains sur le sol, le visage baissé.

« Je m'excuse si j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Je...je ne voulais pas te contrarier. »

Elle n'osa se relever que lorsqu'il lui répondit à sa question sur le supermarché. Se tenant au tableau pour s'aider, elle essayer de s'éloigner le plus possible de ses mains qui lui avait tiré les cheveux et marqué sa joue. S'il avait été capable de tels gestes, il pourrait recommencer et cela lui faisait peur. Elle aurait aimé se cacher dans un trou de souris et disparaître mais elle ne le pouvait pas, pas encore. En tous les cas, elle retint son indication sur le centre ville, mais effectivement elle ne tint pas rigueur des autres informations qu'il lui donnait, même si c'était pour son bien.

A sa question sur la carte de la ville, elle avait dû en voir une effectivement dans son sac. Mais elle ne voulait pas qu'il le trouve. Elle ne voulait pas donner l'endroit où se trouvait Yosuke, son lapin blanc. Elle souhaitait assurer sa sécurité. Aussi, elle n'allait pas coopérer sur ce point. Elle marqua un instant d'hésitation, avant de se lancer, tout en regardant pas les fenêtres brisées.

« Je ne l'ai plus, j'ai dû la perdre comme mon sac à dos. Je ne suis pas quelqu'un de très soigneux. » Elle plaça sa main derrière sa tête, légèrement gênée par cette information qui n'était pas totalement vraie. Elle n'était pas soigneuse avec ce qu'elle pensait être sans intérêt, pour les autres choses, elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux. « Tout ce que je possède se trouve sur moi, sauf mes chaussures qui sont à l'entrée. Mais d'ici, le centre ville ne doit pas être loin. J'ai vu certains panneaux. En les suivant, j'ai bon espoir de trouver cet endroit. Si tu connais l'emplacement, tu pourrais peut être me l'indiquer? As tu cette fameuse carte?»

Sa tête se tourna vers la gauche puis vers la droite de façon répétée pour bien lui faire comprendre qu'elle n'avait pas de sac a dos....ici. Elle chercha du regard un morceau de craie blanche qui permettrait d'écrire sur le tableau, ce qu'elle trouva même s'il était très petit. Osant bouger de son emplacement, de façon lente, elle posa son regard sur Jae Hwa et sur ce morceau de craie a tour de rôle pour qu'il comprenne ce qu'elle souhaitait faire. Le prenant dans sa main et s'arrêtant par la même occasion, elle tendit sa main en avant avec le morceau de craie.

« Si tu sais dessiner, je veux bien un plan. J'essaierai de le mémoriser.»

Elle tenta de nouveau de sourire même si le fait qu'il bouge d'une quelconque façon la mettait mal à l'aise voir même l'effrayait, la faisait sursauter depuis qu'elle était tombée au sol. Elle essaya tout de même de mieux le connaître.

« Ca fait longtemps que tu es sur cette île? As tu rencontré d'autres personnes que moi ?»

Elle avait compris que ce n'était pas un habitant et elle ne se rappelait pas l'avoir vu dans son bateau. Alors il était certainement venu par un autre moyen ou à une autre journée. Quant aux autres personnes, elle ne comptait pas la fille de tout à l'heure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Mer 24 Avr - 12:37



Sans vouloir faire de mauvais esprit, il était difficile de croire que cette jeune fille avait réussit à survivre ces dernières 24h. Il y en avait qui réussissait parce qu’ils avaient toute la jugeote du monde. D’autres par instinct de survie et d’autre encore étaient des miraculés qui savaient néanmoins reconnaître le danger lorsqu’ils le voyaient. Assez pour fuir en tout cas. Soo Mee, elle, tournait tout d’un point de vue optimiste, quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse. On aurait dit l’un de ces personnages féminins de drama et pour peu qu’il la laisse le surprendre encore, il l’imaginait tout à fait se mettre à chanter une chanson un peu mièvre sur leur condition. Flippant.

Il n’avait pas répondu à ses remerciements à propos de sa couleur, ne s’étonnant déjà plus de la voir si… Non attendez, c’était même plus de la compréhension à ce niveau là ! Soo Mee communiquait grave avec la nature, les petits oiseaux et tout le reste. A tel point que finalement, il demande :

Tu te drogue ?

Ouais bon… Elle avait pas le regard rougit ni vitreux, ses gestes ne semblaient ni ralentit ni tremblant… Mais les junkies de longue date savaient bien camouflé ce genre de trucs. C’était comme pour les alcooliques, ceci dit Jae Hwa doutait fortement que la gamine soit bourrée hein… Et quand elle lui demande s’ils sont dans le même groupe, Jae Hwa hoche négativement la tête, ne lui donnant pas pour autant la sienne.

Mais je ne suis dans l’équipe de personne.

Sans vouloir pour autant la victoire tout seul. Mais il n’allait pas commencer à le lui expliquer parce que l’étudiante ne semblait pas super rapide quand venait le moment de faire les connexions et elle les faisait rarement comme il faut. Un peu comme un enfant avec des formes de couleur, cherchant à faire passer un cube rouge dans une forme ronde et jaune. C’était insensé, absurde, tout le monde le voyait bien et lui aussi sûrement… Pourtant il continuait d’essayer de faire rentrer la forme, pensant peut être qu’en y mettant assez de bonne volonté, l’un des deux changerait et que la forme passerait.

Quant aux haut-parleurs, Soo Mee semblait à nouveau prendre ça pour un morceau d’un jeu inoffensif et simplement un peu élitiste. Les perdants étaient annoncés tout haut pour leur mettre la honte, quelque chose du genre. Il n’insiste pas sur le côté radical de ce genre de situation parce que si elle ne voulait pas faire partit des étudiants cités toutes les six heures, elle trouverait bien le moyen de rester en vie. Au pire, elle ne vivrait forcément pas assez pour entendre son nom être prononcé. Pour maintenant, lui tiquerait peut être… Et soupirerait d’ennui mais pas de surprise. Cette fille ne pouvait pas survivre longtemps. Même sans croiser personne, elle lui semblait si lunaire qu’elle était fichue de se tuer toute seule, sans même chercher à le faire exprès.

La fillette s’excuse après la gifle retentissante qu’il lui avait collée et franchement, pendant une seconde, alors qu’elle était à quatre pattes par terre, il envisage de lui donner un bon coup de pied pour lui couper le souffle et lui briser deux ou trois côtes au passage. Sauf qu’il se retient… S’aurait été céder à une pulsion qui ne lui ressemblait pas tellement et en général, Jae Hwa ne cédait pas à l’agacement. Disons que la solitude commençait à peser sur ses épaules et il lui faudrait bientôt quelqu’un avec qui échanger pour qu’il ne devienne pas asocial profond, au risque de s’affranchir des règles qu’il s’était lui-même fixé.

Finalement, pour ce qui était du sac, il ne remettait pas en cause ce qu’elle lui affirmait. Il l’imaginait tout à fait perdre son sac, voir carrément l’oublier… Cette fille semblait aussi lunaire que tête en l’air. Et le pire c’est que dans son sac se trouvait peut être une arme de choix… Lui avait tellement des trucs nuls qu’il aurait bien aimé savoir où il pouvait trouver le sac de la jeune fille pour regarder à l’intérieur, au cas où… Tout en espérant qu’un autre ne serait pas déjà tombé dessus.

Tu te souviens où tu l’as perdu, à peu près ?

Quelque chose lui donnait le sentiment qu’il n’avait pas tellement envie de l’entendre répondre à cette question, sous peine d’avoir une bonne migraine mais bon… Pour maintenant c’était trop tard et s’il n’avait pas demandé, ça l’aurait tracassé.

Son regard va de la jeune fille à la craie… Et il arque un sourcil, se demandant ce qu’elle voulait en faire. Ha non… Ce qu’elle voulait que lui en fasse, visiblement. Lui dessiner la carte… Voir lui montrer la sienne ? Sûrement pas… ! Sa carte restait dans son sac, comme tout ce qu’il contenait et il n’allait pas perdre son temps à lui en dessiner une nouvelle. D’ailleurs, puisqu’elle était tellement dans son délire :

Non. Tu n’auras qu’à demander à un rouge. Je ne suis pas rouge, je ne vais pas t’aider, c’est une des règles du jeu tu te souviens ?

Quant à ses dernières questions, il est mitigé. Pas très très longtemps non… Mais ça semblait facilement une éternité dans ces circonstances.

Deux semaines.

C’était un très long « jeu » n’est-ce pas ? Et il allait s’arranger pour qu’il dure encore très, très, très longtemps. D’où la nécessité, d’ailleurs, de se trouver un idiot pour l’accompagner. Mais pas elle. Jamais une handicapée du cerveau, merci bien ! Ces gens étaient imprévisibles et trop difficiles à rendre docile H24.

J’en ai rencontré pas mal. La plupart ne doit plus pouvoir en témoigner cependant.

Et toujours histoire de ne pas la voir se torturer les méninges au risque de lui poser des questions débiles, il reste dans son histoire à elle, expliquant sobrement :

Ils ont perdus.




_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Jeu 25 Avr - 20:44

Ce fût un air surpris que prit Soo Mee face à la question de Jae Hwa. Se droguer? D'où lui était sorti cette drôle d'idée ? Interloquée, elle ne répondit pas tout de suite à sa question, regardant ses mains pour analyser leurs états. Certes, elle tremblait un petit peu dû au fait que cet homme l'impressionnait. Elle aurait menti si elle avait nié ce fait. Mais de là à la prendre pour une junkie, peut être pas. En même temps, cela faisait un jour qu'elle ne s'était pas regardée dans la glace. Qui sait, peut etre avait elle une tête fatiguée. Toujours est il, qu'elle plaça ses mains derrière son dos, de façon à les cacher. Son air surpris se transforma en un léger froncement de nez avant de se changer en un sourire.

« Non, non. Je n'ai jamais testé ce genre de choses. Je n'en ai pas envie, ni le besoin. Par contre, je suis une accro aux bonbons. Ca compte? »

Certes, elle avait a peine entamé le paquet qu'elle avait emmené avec elle sur l'île et bien sûr elle ne comptait pas sur celui ci pour la nourrir, mais pour le coup elle regrettait de ne pas l'avoir pris avec elle. Cela l'aurait un peu détendu, déplaçant son anxiété sur le baton en plastique des chuppa chups. Elle devrait faire avec. Avait il des bonbons sur lui? C'était une bonne question, question qu'elle ne posa pas puisqu'elle venait d'apprendre qu'il ne faisait pas partie de son équipe. Déçue par cette révélation, elle baissa la tête vers le sol pour réfléchir. Elle comprenait un peu mieux pourquoi les explications de cette personne avaient été, jusqu'ici, si floues. Elle comprenait aussi pourquoi il avait été un peu agressif avec elle, bien qu'il n'avait eu l'information sur sa pastille que depuis peu de temps. Elle avait sans doute une tête de rouge. Enfin peu importe, tout cela devint plus claire pour la demoiselle, qui passa bien vite de la déception à une sorte de nouvelle excitation.

« Ohhhhhhhhhhhhhhh je comprends mieux ce qu'il se passe. » Faisant l'impasse complète sur le fait qu'il ne faisait équipe avec personne, elle continua dans sa lancée. « Ca veut dire que tu es peut etre jaune comme un petit poussin, ou rose comme un flamant rose, ahhh mais je te vois bien vert comme les plantes carnivores. Tu as déjà mangé des insectes? »

Il ne valait mieux pas savoir ce qu'elle avait en tête car ses pensées se bouculaient dans sa petite tête ronde. En tous les cas, elle s'amusait bien avec Jae Hwa, même si elle avait toujours peur de ses mouvements. Elle appréciait ce premier contact avec les autres et espérait bientôt tomber sur un jeune rouge qui pourrait l'aider à mieux comprendre ce jeu.

La suite l'ennuya fortement. Il revenait à la charge sur le sujet de son sac à dos, comme si cela pouvait lui importer. Certes, il semblait avoir cru ses paroles, ce qu'elle se félicita, tout en sachant qu'elle ne se considérait pas comme une grande menteuse. Mais elle n'avait pas été suffisamment convaincante pour l'empêcher de revenir à la charge, ce qui en soit l'intrigua et la poussa à la curiosité.

« Non pas vraiment, ne connaissant pas bien l'île. Je ne sais pas me repérer. » Elle ne donna pas plus d'informations de peur de commencer à raconter quelque chose de totalement invraisemblable. Optant pour un air un peu triste d'être séparé de ses objets personnels et surtout de sa peluche et de sa dose de sucre quotidienne, elle regarda vers la porte de sortie, évitant ainsi de plonger ses yeux dans les siens. Et pour retourner le sujet sur lui pour ne pas continuer sur elle, elle demanda. « Mais pourquoi t'intéresses tu à mon sac? Souhaites tu m'aider à le retrouver ? Si c'est le cas, c'est gentil de ta part, mais je pense que c'est perdu d'avance. »

Elle secoua la tête de droite à gauche comme si la recherche allait être insurmontable voir vaine. Soo Mee souhaitait plus que tout l'inciter à abandonner ses recherches. Si elle devenait pessimiste sur un sujet, alors peut être penserait il qu'elle était sérieuse et qu'il fallait maintenant penser à un autre sujet que celui-ci. Elle croisait fortement ses doigts pour que cela soit le cas.

Devant son refus de l'aider avec la carte de l'île et l'emplacement du supermarché, la jeune fille fit une moue de déception. Certes, il avait raison de ne pas l'aider s'ils n'étaient pas dans la même équipe tous les deux. Mais elle aurait bien aimé qu'il lui facilite la tâche pour trouver à manger. C'était une épreuve de plus à ajouter à son petit carnet, épreuve qu'elle devait réussir. Cela ne l'effrayait aucunement puisqu'elle était travailleuse et elle n'allait pas se laisser abattre par un non. Elle trouverait bien un moyen d'arriver à destination. Ainsi, elle referma sa main sur la craie qui n'était pas souhaité par Jae Hwa et se mit à écrire sur le tableau bien abîmé « Ici sont passés Soo Mee, la rouge et Jae Wa le .... » se retournant vers lui, le scrutant du regard, plissant légèrement les yeux tout en pinçant ses lèvres, elle finit par terminer sa phrase « brave ». Cela faisait mieux que « l'étrangleur » et beaucoup moins long que « l'homme à la couleur inconnue et au visage effrayant ». Espérant qu'il allait apprécier sa démarche, elle lacha la craie sur le petit support, contente de ce qu'elle venait de faire. Ca s'écrivait bien comme ça Jae Wa ? Elle souhaitait laisser une trace de son passage dans le coin. Cela pourrait sans doute l'aider à trouver une personne de son groupe. Et puis, elle venait de trouver une appellation autre a cette personne, personne qui figurerait bientôt dans son carnet, parmi le début de l'aventure sur l'île mystérieuse. Lorsqu'elle rentrerait en Corée, elle en aurait de la lecture à faire à ses amis et surtout à sa meilleure amie.

« Tu es là depuis bien plus longtemps que moi. Je suis arrivée d'hier. Wowwww ton séjour est long en tous cas. J'espère pouvoir partir d'ici une semaine, plus ou moins. J'aurais suffisamment de choses à raconter à tout le monde. Tu crois que d'autres personnes arriveront par ici entre temps? »

Elle voulait rencontrer du monde, visiter l'île et surtout apprendre à connaître certaines personnes. Profiter un maximum des jours passés ici, voilà quel était son objectif. Lorsqu'il lui annonça qu'il avait rencontré du monde, elle forma un O avec sa bouche et avant même qu'elle ne puisse réagir, il continua sur sa lancée dans une explication qui était compréhensible par Soo Mee.

« Perdus, hein, alors ils ont été annoncés par les hauts parleurs, les pauvres. N'ont ils pas le droit à une seconde chance ? Quand on a perdu, c'est vraiment perdu perdu ? »

C'était bon à savoir puisqu'elle n'était pas forte aux jeux et qu'elle souhaitait tout de même s'amuser, si elle pouvait continuer à être de la partie après avoir perdu d'une quelconque façon, elle voulait connaître le processus. Elle continua sur sa lancée de questions, s'intéressant au personnage qu'il était. Ils n'étaient que deux, alors elle en profitait.

« Tu as des amis ici? Es tu toi aussi de Yeosu? As tu réussi à visiter toute l'île ? Aimes tu les animaux?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Sérieusement ?

Nombre de victimes : 57
Coupons : 323
Contenu du Sac : .
- 1 kriss
- 1 kukri
- 1 Desert Eagle
- 1 paire de jitte
- 1 dirk
- 1 paire de gants
- 2 tenue de rechange + 1 t-shirt
- 2 briquets
- 1 petit bidon d'essence à briquet
- 1 montre automatique
- 1 Carte de l'île
- 1 Stylo
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 lampe dynamo (Piquée à Jang Jae Seong)
- 1 boussole
- 1 gourde
- 1 dentifrice
- 2 corde
- 1 gel douche
- 2 plaids (dont un rose)
- 1 eau bénite
- Trousse de soin (10 pansements, 2 bandes et un tube d'aspirine ) x2
- Une paire de jumelles

Avatar : Yang YoSeob (Beast)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 5397
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Jeu 2 Mai - 13:21



Non, les bonbons ne comptaient pas. Cependant, tout comme on ne négociait pas avec des terroristes, Jae Hwa commençait à bien capter qu’on ne négociait pas non plus avec les gamines qui avaient un défaut de fabrication psychologique. De fait il se contente d’hausser les épaules. Pas la peine de gaspiller sa salive : elle allait retourner ce qu’il pourrait bien dire comme elle en avait envie, de toute façon. A croire qu’il aurait dû la frapper plus fort un peu plus tôt, elle aurait peut être fait silence ou avec un peu de chance, tourné de l’œil. Mais bon, pour maintenant il allait éviter de remettre le couvert hein… Il en avait peut être pas l’air mais il était pas barbare non plus…

Soo Mee semble certaine de mieux percevoir la situation dans laquelle elle se trouvait et Jae Hwa se contente de soupirer, convaincu pour sa part qu’au contraire elle était encore plus loin de la vérité. Il avait déjà entendu parler de certaines personnes capables de se nier tout un tas de choses pour se protéger mais là on atteignait des sommets. Ca la rendait carrément vulnérable mais qu’est-ce qu’il y pouvait, lui ?

Pour ce qui était des couleurs, Jae Hwa n’a qu’un grognement. Ni jaune ni rose, merci. Enfin pas loin dans le cas de la seconde couleur mais il n’avait pas plus envie que ça qu’elle l’associe à ce genre de chose bêtement. Et pour ce qui était du vert, la question lui fait froncer les sourcils alors qu’il gronde :

Je préfère manger les gamines trop curieuses…

Non hein ! Pas question qu’il bouffe de l’être humain à moins de crever de faim sans pouvoir faire autrement ! Mais faudrait que cette fille voit à calmer sa curiosité. A croire qu’elle niait non seulement le danger mais également son animosité envers elle. C’était possible de se leurrer ainsi soit même ? C’était presque fascinant, au fond…

S’en suit du blabla à propos du sac égaré et Jae Hwa s’énerve un peu, faisant un pas vif vers elle, menaçant. Elle l’ouvrait encore de cette manière et il lui en recollait une, promit ! Il se contente pour cette fois de lever la main, prêt à l’abattre… Mais comme elle finit par s’interrompre il baisse à nouveau la main, ignorant ses questions à propos du sac. C’était bien sa veine… En tout cas, ce sac avait potentiellement fait le bonheur de quelqu’un d’autre. Quant à Soo Mee, ça allait simplement écourter d’autant plus sa jeune vie.

Son regard se pose sur le tableau alors que d’une écriture assez ronde et féminine, Soo Mee vient écrire quelques mots. Un truc ridicule et qui ne servait à rien même s’il arque les sourcils devant sa façon d’écrire son prénom… Puis une seconde fois à la mention « brave ». La jeune fille a même un regard pour lui, l’air de lui demander s’il approuvait et Jae Hwa à un regard ennuyé pour elle, se contentant, une fois n’est pas coutume, de hausser les épaules. Pour ce que ça changeait à sa vie qu’elle écrive ça…

A nouveau il a un regard pour son prénom… Et finalement bougon, il vient lui arracher la craie des mains pour barrer d’une croix avant de le réécrire en dessous. La craie retrouve les mains blanches de Soo Mee et sans relever non plus son bavardage à propos de leurs « séjours » respectifs, il explique :

Tous les quinze jours.

Et s’il faisait bien son travail, ça durerait de cette manière encore longtemps… Autant de temps qu’il le pourrait en réalité même si comme tout homme, il finirait par avoir ses limites. En tout cas, à propos d’avoir « perdu perdu », il acquiesce, répétant :

Perdu perdu.

Ce serait carrément difficile de faire autrement puisque de toute façon, la perte signifiait la mort… Mais pour lui, expliquer ça à Soo Mee signifiait surtout une perte de temps.

Je n’ai pas d’ami et je n’en veux pas. Je ne fais équipe avec personne je te dis.

Certes il cherchait quelqu’un… Mais pas un ami quoi ! Il avait mieux à faire que de sociabiliser ! Et pour le reste :

Tu ne t’arrêtes jamais de parler ? Tu veux que je te frappe encore ou quoi ?

Jae Hwa pousse un petit soupire excédé et finalement, levant sa montre à hauteur de son regard, il finit par ajouter :

On devrait se séparer. Quelque chose me dit qu’on ne se recroisera jamais.

Il lui donnait quelques heures grand maximum. Pessimiste ? Bah… Pas vraiment puisqu’il n’avait aucun intérêt d’aucun genre envers elle.

Je me souviendrais de ton nom dans les haut-parleurs.

Une énième étudiante anonyme et innocente, sacrifiée au nom de la défense du pays. Au fond, c’était sûrement ce qui pouvait arriver de plus honorable à une jeune écervelée dans ce genre là…


_________________


Honor isn't about making the right choices.
It's about dealing with the consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethal-instinct.forumactif.fr/
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦️ 2 bouteilles d'eau
♦️ Carte de l'île
♦️ Boussole
♦️ Lampe torche avec piles
♦️ 2 élastiques pour cheveux
♦️ un jean + tee shirt de rechange
♦️ une trousse de toilette
♦️ son livre préféré
♦️ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦️ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦️ une paire de lunette
♦️ un journal+crayon+petite clef
♦️ un petit paquet de mouchoir
♦️ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦️ Le guide du trappeur pour les nuls
♦️ Un bloc note
♦️ scotch
♦️ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦️ un tapis de sol
♦️ un sac de couchage
♦️ une boite de doliprane vide
♦️ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   Dim 5 Mai - 12:17

Soo Mee avait certainement trop parlé, puisqu'elle recommençait à l'agacer et pourtant ce n'était pas son but. Elle était tout simplement curieuse de comprendre le personnage qui se trouvait devant elle. Mais que cela soit par ses mimiques ou par ses actes, ce Jae Hwa recommençait à l'effrayer, ayant fait abstraction de sa dangerosité durant quelques minutes. Elle n'aurait sans doute pas dû. Le fait est qu'il venait de lui annoncer qu'il mangeait des filles curieuses et son visage tourna bleu par la peur. Certes, cela lui rappelait une replique du chaperon rouge ce qui ne semblait pas réel. Sauf qu'elle le croyait dur comme fer et cela donnait plus de sens à l'acte qu'elle avait aperçu dans une salle annexe. Aussi elle ne repondit rien, restant silencieuse un moment afin de lui enlever cette envie de la dévorer. S'il était réellement cannibale, elle se ferait manger avant même d'avoir eu le temps de sortir de cette pièce. Elle resta donc collée au tableau, se contentant simplement de le regarder de temps à autres pour être sûre qu'il ne bougeait pas. Pas d'insectes pour lui alors. Se contenant de répondre a sa question sur son sac, à dos là encore elle avait dû mal faire les choses puisqu'elle se retrouvait une nouvelle fois menacée par cette main qu'elle avait déjà testé. Si bien que par moyen d'autodéfense, elle plaça ses bras au niveau de sa tête pour se protéger. Elle ne souhaitait aucunement retester la force de cet homme. Elle était convaincue qu'il en avait, tout du moins suffisamment pour la faire tomber au sol. Ainsi protégée, elle ne dit rien mais osa regarder de temps en temps dans sa direction. Heureusement pour elle, il avait changé d'avis et ne la menaçait plus. Cette atmosphère quelque peu sous tension redevint plus apaisante et Soo Mee redevint elle même.

Fière de ce qu'elle avait écris au tableau, elle devint souriante. Le fait est qu'il n'avait fait aucune remarque sur son appellation et sur la façon d'écrire son nom l'informait que cela lui allait. Enfin, la solution b qui était de dire qu'il s'en moquait complètement, n'avait même pas effleurée la tête de cette fille. Elle était persuadée qu'elle avait bien fait les choses, persuadée jusqu'au moment où Jae Hwa corrigea au tableau son prenom et lui rendit cette fameuse craie. Elle comprit à ce moment là qu'elle avait fait une nouvelle erreur. Aussi, elle regarda attentivement l'écriture de cet homme, un peu plus brouillon que la sienne mais lisible et retint l'orthographe de son prénom. Reposant ainsi la craie elle se focalisa sur la suite de leur discussion.

Alors ils allaient avoir de la visite tous les quinze jours. Mais si elle partait de l'ile dans une semaine, elle ne pourrait rencontrer ces nouvelles personnes. Elle essaierait donc de rallonger son séjour ici afin de parler ou de voir l'un de ces nouveaux personnages. « Crois tu qu'il y ait aussi des occidentaux sur cette île? Je n'en ai jamais vu de ma vie et j'aimerais bien en voir en vrai. »

Elle en avait entendu parler de ces personnages un peu étrange qui possédaient de grands yeux et avaient la peau un peu plus bronzé qu'elle. Certes, si elle avait la chance d'en croiser un, elle le regarderait certainement comme une bête curieuse. Mais elle voulait en voir, vraiment. Elle pourrait ensuite raconter a sa meilleure amie, a son retour, qu'elle en avait vu. Elle n'avait toutefois pas l'assurance qu'il ait ce genre d'informations en sa possession. Elle semblait même avoir oublié qu'il n'aimait pas répondre à toutes ces questions ou même les entendre.

Elle fût triste d'entendre qu'elle n'aurait pas de seconde chance. Qu'une fois perdue, elle ne pourrait plus du tout rejouer. Du coup, elle avait comprit qu'elle devrait faire en sorte de rester le plus longtemps possible dans la partie. Ne restait plus qu'à trouver une personne de sa couleur pour en apprendre plus.

« Mais tu ne joues pas le jeu si tu ne fais equipe avec personne. Ne m'as tu pas dit tout à l'heure que ça se jouait par groupe de couleur? Et puis c'est tellement triste d'être seul. »

Soo Mee le prenait un peu en pitié pour le coup. Etre seul, cela devait être dur à vivre. Peut être pas tous les jours, mais certaines fois, il était nécessaire de se confier à quelqu'un. Elle ne continua toutefois pas sur sa lancée puisqu'il semblait vraiment agacée par toutes ses paroles. Alors elle se referma une nouvelle fois, pensant pour le coup qu'elle avait vraiment trop parlé. Le gong de fin avait sonné et ils allaient devoir se séparer. La jeune fille était à la fois triste de ne pas avoir pu faire plus connaissance de cette personne et la fois soulagée de voir disparaître cette épée de Damoclès qui semblait la poursuivre au dessus de sa tête depuis son entrée dans cette classe. Elle acquiesça donc à sa remarque. Mais qui partirait en premier ? De préférence, elle souhaiterait que cela soit lui pour être sûre de pouvoir récupérer son sac a dos sans qu'il ne la voit. Mais si c'était elle, elle aurait l'assurance de pouvoir sortir en vie de la pièce. C'était sans doute une bonne idée de partir en première.

« J'aimerais bien te revoir si nous en avons l'occasion. J'ai passé un bon moment à te parler. Et tu as raison mieux vaut partir maintenant si je veux trouver à manger.»

Longeant le mur du côté de la sortie, elle n'arrêta pas de le fixer comme pour s'assurer qu'il la laisserait vraiment sortir en vie de cette salle de classe. Elle fût d'ailleurs surprise de ne pas être poursuivie dans sa démarche.

« Je pars en première, tu ne m'en veux pas? »

Avant de s'assurer :

« Me laisserais tu cinq minutes d'avances? Si nous ne faisons pas partie de la meme equipe et que je croise en route quelqu'un de ma couleur, je n'aimerais pas que l'on croit que j'ai trahi mon groupe un jour après mon arrivée. »

Elle souhaitait également ce laps de temps pour récupérer son sac à coté, remettre ses chaussures et filer avant qu'il ne se rende compte qu'elle avait menti sur ses possessions. Se faisant elle sortit de la salle, tout en regardant une dernière fois ce personnage.

« Merci de ne pas m'avoir mangé. »

Soo Mee se dirigea rapidement dans la salle de classe d'à côté, reprenant son sac et partant vers les casiers pour récupérer ses chaussures. Arrivée à la barrière de l'établissement, elle tourna la tête, regardant les salles de classe en hauteur, avant de partir du côté du centre ville. Elle avait un supermarché à trouver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fille qui criait au loup feat Kim Jae Hwa
» Jeux / jouets pour ma fille de 7mois
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès
» Manteau fille 8 ans
» un ptit défi pour une fille qui fête son anniversaire


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 1 :: École
-