Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas...|ft. Na Yung|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Aimer est plus un fardeau qu'autre chose.

Nombre de victimes : 15
Coupons : 138
Contenu du Sac : - Porte-clefs en forme de panda.
- Une paire d’écouteur.
- Une photo d’elle et de ses deux grand-frères.
- Deux élastiques.
- Imperméable kaki.
- Crayon de papier et une gomme.
- Une boîte de tampon hygiénique.
- Trousse de toilette.
- Un t-shirt
- Téléphone portable déchargé.
- Trois bouteilles d'eau.
- Carte de l'île.
- Une bousolle.
- Lampe torche avec pile.
- 3 allumettes
- Stick à lèvre.
- Un carnet à dessin
- Couverture
- Un quart de savon à lavande
- Carnet de mot croisés
- 10 pastels gras
- Six petits échantillons de parfum

Arme:
- Kodachi
- Couteau de chasseur.
- Couperet feuille
- Pic à glace

Avatar : Jung Krystal des F(x)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MMix.
Messages : 1565
Activité RP : 0









MessageSujet: Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas...|ft. Na Yung|   Sam 25 Oct - 9:56



Promenons-nous dans les bois
tant que le loup n'y est pas...
18 Octobre 2014 - 9H23


Percher sur ta branche tu observais la forêt depuis ton point de vue, dos collé contre le tronc du grand arbre que tu avais eu beaucoup de mal à escalader pour arriver jusqu’à cette branche. Tu avais ressenti le besoin de te reposer et masser un peu tes muscles douloureux tendus par les heures de courses à n’en plus finir. Tu soupiras silencieusement et posa ta tête contre le tronc de l’arbre, levant les yeux vers les feuillages camouflant le ciel. Quand quitteras-tu cette maudite île ? Au fond de toi tu savais la réponse à cette question, une réponse loin de te faire plaisir et qui ne ferais que déclencher une crise de panique qui pourrait au final t’emmener à l’autodestruction de toi-même. C’est pourquoi tu préférais ne pas y penser et te cacher derrière cet espoir de quitter un jour l’archipel. Tu fermas quelques secondes les yeux, repensant à la lettre envoyé par tes frères qui t’avait fait verser des larmes. Ils te manquaient énormément, tu avais envie de revoir le visage ne serait-ce qu’une seule fois. Tu n’as jamais été vraiment câline ou montrer une quelconque affection envers tes frères, mais là si tu les avais devant toi, tu les prendrais dans tes bras et les serrerait tout en versant des larmes très probablement. Sérieux le destin est vraiment cruel, qu’avais-tu fais au bon dieu pour mériter ça ? Qu’est-ce que vous aviez fait pour mériter ce châtiment ?

La forêt était plutôt calme, du moins la zone où te trouvait était calme depuis plus d’une heure ce qui était plutôt soulageant dans un sens même si tu ne te fiais pas aux apparences. Ce n’est pas parce que le loup n’avait pas pointé le bout de son museau que cela signifiait qu’il n’était pas là. Tu entrelaças tes doigts avant de les faire craquer et tu décidas de descendre de l’arbre précautionneusement pour éviter toute chute. Il manquerait plus que tu te casses à nouveau quelque chose, déjà que ta cheville allait beaucoup mieux, bien que tu ressentais encore la douleur lorsque tu forçais un peu trop dessus. Tu levas ta jambes pourra voir tes deux jambes d’un même côté, remettant ton sas derrière ton dos avant d’attraper le tronc et te laisser glisser doucement le long de ce dernier. Tu retombas les fesses dans les quelques feuilles, te relevant assez rapidement pour prendre le chemin tranquillement tout en restant à l’écoute du moindre bruit autour de toi. Tes mains tenaient de chaque bout les bretelles de son sac, ton regard balaya devant toi le chemin que tu prenais, les plissant lorsque tu voulais voir quelque chose de manière plus net. Alors que tu marchais des bruits de pas martelant le sol se fit entendre. Tu te retournas et rapidement avant que cela n’arrive vers toi, tu courras vers un arbre au tronc épais pour te cacher derrière. Finalement peut-être que la forêt n’allait plus être aussi calme qu’avant. Tu aperçus plusieurs silhouettes courant après un pauvre jeune homme qui semblait n’avoir plus beaucoup de temps à vivre. Tu ne bougeas pas, même si ce type était un vert tu n’irais pas l’aider. Pourquoi ? Parce que c’était du suicide, tu n’avais encore jamais affronté un trio et ce n’était pas maintenant que le ferais, déjà quand tu étais face à un duo c’était difficile. Tu n’étais pas donc folle pour te lancer à l’aide de quelqu’un sans savoir même qui il est, tu gaspillerais pour rien ton énergie.

Tu attendis plusieurs minutes que les bruits s’éloignent et qu’il n’y ait plus personne avant de sortir de ta cachette. Tu te reculas du tronc d’arbre, avançant devant toi sans savoir où tu allais. Comme toujours tu allais où tes pas t’emmenait. Nulle en orientation, tu ne pouvais pas dire à l’avance où tu irais, car même avec une carte tu n’étais pas fichue de trouver un chemin, d’ailleurs à se demander à quoi te servait ta carte. Tu passas une main sur ta longue chevelure, tu avais sérieusement un grand besoin de les couper, sans tarder tu attrapas ton kodachi, posant ton sac entre tes jambes pour le coincer. Tu mis tout d’un même côté tes cheveux et de la même manière que Mulan a pu le faire, tu posas la lame tranchante contre tes cheveux et d’un coup sec tu les coupas tout en lâchant ta prise sur tes cheveux qui tomba sur le sol. La coupe n’était sûrement loin d’être parfaite, mais tu te sentais déjà plus légère maintenant. Tu rangeas ton armes sur toi et remis ton sac sur le dos. Tu allais reprendre ta route lorsque de nouveau pas se fit entendre, des pas semblant aller vers toi. Tu te crispas et posa ta main sur ton arme cacher prêt à dégainer s’il le fallait.

_________________



You'll burn this time seeing the violence. It's feeding my mind. No one is saving you. How can you find a heaven in this hell ? • WT - A demon's fate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas...|ft. Na Yung|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons nous dans les bois, pendant que la fée n’y est pas (Septembre 004)
» Promenons-nous dans les bois
» (red) promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas.
» "Walden ou la vie dans les bois", Thoreau
» Hasardons-nous dans les bois.


Lethal Instinct :: 
 :: Espaces Naturels :: Forêts
-