Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 For your help.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: For your help.   Jeu 28 Aoû - 13:21


“for your help”

▬ 23 octobre 2013 ; 22h05


Les événements précédents furent haut en couleur, surtout pour Ji Jun. Une première, d'après lui. Ou plutôt, d'après le gamin trouillard et renfermé qui préfère largement la fuite que le combat. D'ailleurs, ce Seung Joo n'a cessé de lui faire comprendre que ce serait mieux l'inverse. Qu'il devrait plus se défendre, au lieu de fuir à la moindre occasion. Mais ne l'a-t-il pas aidé à ce moment là, quand ce tas de ferraille lui est tombé dessus ? Seung Joo ne devrait pas se la ramener quand le rouquin a enfin osé sortir de sa cachette pour venir le dégager. Pire encore! Le cadet lui a même proposé son aide pour soigner sa jambe blessée. En contre partie, il devait l'aider à trouver à manger. Parce que faut pas se mentir, Ji Jun va mourir de faim avant d'être tué par un autre participant. Il craint plus le manque de nourriture que la menace des autres. Seung Joo a dû toucher un point sensible en lui proposant ce marché. Mais même si le plus jeune affirme que c'est pour se nourrir, il n'avouera jamais qu'il n'a rien contre lui, ou qu'il pourrait l'apprécier. Après tout, pourquoi l'avoir aidé alors qu'il avait l'occasion de s'en débarrasser ? La réponse, il n'est pas méchant et n'aime pas le mal.

En attendant, les deux garçons avaient quittés aussitôt la ferraillerie pour s'engager sur les santiers escarpés de la forêt. Condition de Ji Jun, prendre par là pour ne pas tomber sur des gens mal intentionné. Et puis, il commençait à bien s'en sortir dans la forêt, et ils pouvaient toujours s'arrêter pour faire une pause. Parce que oui, Ji Jun forçait même Seung Joo à s'arrêter de temps en temps, pour reposer sa jambe cinq minutes. Une perte de temps, certes, mais il s'en moquait. Après vingt trois jours à vivre ce calvaire, il  n'était plus à quelques minutes de se stopper pour respirer un peu. Malgré le fait que l'adolescent soit plutôt endurant. Sûrement le résultat de bon nombre de fuit depuis son arrivée sur cette île. Il ne fait que cela, courir. Courir pour survivre, surtout. Tant qu'il n'est pas face à la mort, Ji Jun fuit. Il court à perdre haleine, il court jusqu'à ne plus sentir ses jambes. Mais là, il ne pouvait pas le faire et prendre le risque de perdre son aîné. D'ailleurs, ce serait plutôt à lui de le protéger des dangers de ce jeu. Ouais mais Ji Jun est aussi fort qu'une souris. Il ne sait rien fait, et il ne possède même pas une arme par dessus le marcher! à quoi sert-il ? Bonne question.  

« Tu vas tenir le choc jusqu'à là-bas ? » Demandait-il au bout d'un moment, en ralentissant l'allure parce qu'il allait toujours au devant du plus vieux. Ji Jun analysait le terrain avant de s'aventurer plus loin, sur ses gardes et toujours à l'afflu du moindre bruit suspect. Il faisait attention. Il déambulait avec précaution et prudence entre les arbres, lançant parfois un coup d'oeil vers l'arrière pour s'assurer que Seung Joo était toujours là. En même temps, il attendait ses instructions, au cas où il ne prenait pas le bon chemin. Après tout, c'est Seung Joo qui guide le parcours vers la zone 1, vers l'hôpital. Jusqu'à aujourd'hui, le rouquin n'a jamais mit les pieds là-bas. Une première pour lui. « Je ne suis jamais aller vers cette zone ... C'est comment ? » Continuait-il avec moins de timidité, sûrement en confiance avec un Seung Joo traînant de la patte. Il se sentait à l'aise dans ce rôle de "gardien", bien qu'il ne pouvait rien faire pour l'aider si l'affaire se gâtait.

à plusieurs reprises, Ji Jun manquait de se prendre les pieds dans une racine, l'évitant de justesse avec habilité. Et à chaque fois, il tournait sa tête pour regarder Seung Joo, s'arrêtant quelques secondes. « ça te fait beaucoup mal ? On doit être bientôt arrivé, non ? On marche depuis une éternité déjà. » Même si sans montre, il ne peut le savoir. Mais à sentir les fourmis dans ses mollets et la douleur dans ses cuisses, ça doit faire des heures qu'ils progressent dans cette forêt. Ji Jun lâcha un soupir en fouillant dans son sac, sortant une bouteille d'eau pleine. Sûrement la dernière qu'il lui reste rempli, depuis sa dernière source d'eau. Rapidement, il la tendit à Seung Joo avec un petit sourire, encore prudent, prêt à se retirer s'il faisait un mauvais pas. « Tiens, bois. » Lui proposait-il gentiment, sans l'ombre d'une menace. D'ici peu de temps, ils déboucheraient dans la fameuse zone 1, puis sur le précieux hôpital qui pourrait aider le brun à soigner cette vilaine blessure. Mais pour l'instant, il prévoit encore cinq minutes de pause, en espérant que ce soit la dernière. Après tout, il faisait nuit et les piles de sa lampe ne lui permettrait sûrement pas de marcher encore deux heures de plus. Un autre sacrifice pour Seung Joo. Sa lumière. Sans compter que la lune n'était pas au rendez-vous, ce soir. Ji Jun sait se répérer avec elle, mais sans, c'est une galère.

« Dépêchons-nous de trouver l'hôpital pour soigner ta jambe, après on se reposera dans un coin sûr. »  Si jamais ça existe dans cette ville. Ji Jun ignore complètement si c'est possible de dormir là, sur place, sans risquer sa peau. Au pire, il prendrait le premier quart de garde pour s'assurer qu'il récupère un maximum. « Je m'occuperai de surveiller quand tu dormiras. » Ce sera ça de gagner, pensait-il pour lui. Une nuit de sommeil contre l'oeil bienveillant de Ji Jun. Pourquoi en douter ? Seung Joo a bien vu que ce gamin est inoffensif. Il ne ferait pas de mal à une mouche, ni à rien d'autre.

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.


Dernière édition par Bae Ji Jun le Jeu 4 Sep - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 19 ans
Contenu du Sac : - Une bouteille de soda énergisant
- Trois barres énergisantes aux fruits
- Un tube de vitamines en cachets
- Une tenue de rechange
- Une paire de gants en cuir
- Un zippo
- Un mousqueton fétiche
- Un iPod et un casque
- Un masque chirurgical noir
- Une carte de l'île
- Une boussole
- Une lampe torche
- Une miche de pain
- Deux bouteilles d'eau (1.5 L)
- Une barre de céréales
- Un filet de pêche (2x3 m)

Avatar : Jung Ho Seok (J-Hope; BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Hwang Da Som

Messages : 51
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Jeu 4 Sep - 0:01

« Pas vraiment le choix. » souffle Seung Joo. Évidemment, que ça irait. En attendant, il avait probablement un peu sous-estimé la gravité de sa blessure. Il n'aurait jamais pensé qu'ils mettraient autant de temps à faire le chemin entre la feraillerie et l'hôpital : mais sa jambe l'obligeait à freiner le pas, sans oublier les pauses que Ji Jun lui imposait régulièrement... Mais aussi le détour qu'avait demandé le plus jeune, réclamant de passer par la forêt pour éviter d'être à découvert. Ça agaçait le jeune homme, mais... Avait-il vraiment le choix ? Il aurait certes pu envoyer bouler son acolyte et dire qu'il était capable de se débrouiller seul, mais il n'en était pas certain. Et si on lui offrait de l'aide sans autre contrepartie que celle proposée, il n'allait pas cracher dessus. Et à dire vrai, il peinait un peu à comprendre pourquoi Ji Jun se montrait si serviable... Ils n'étaient vraiment pas du même monde, mais soit : au moins, ça lui ferait un peu de compagnie pour les prochaines heures.

Avançant doucement, évitant au possible les racines et autres obstacles propres à ces chemins accidenté, Seung Joo se voit interrogé sur la zone dans laquelle ils se rendaient. « T'es jamais allé en ville, sérieux ? » demande t-il en retour, tout en sourcillant. En une vingtaine de jours, il en avait eut tout le temps, pourtant. « T'étais trop flippé, c'est ça ? » suggère t-il aussitôt, un sourire moqueur aux lèvres. Il en mettrait sa main à couper. Quoi qu'il en soit, il finit par répondre : « C'est un peu glauque. Les bâtiments sont vieux et abîmés, y'a pas un chat et une ambiance un peu pesante. » Un peu comme partout sur l'île, en fait... Mais c'était encore plus probant dans les zones urbaines, où on s'attendait à voir davantage de monde et donc un peu plus d'animation.

Leur avancée se poursuit doucement, Ji Jun en tête, balayant le passage de sa lampe torche. Ce dernier se retourne, s'assurant de l'état de Seung Joo. Une nouvelle pause est faite, aussi le jeune homme en profite t-il pour s'asseoir sur une vieille souche un peu pourrie et rongée par les insectes. « Ça ira. J'pense qu'on devrait pas tarder à arriver, là. » souffle t-il, ayant quand même hâte de voir la ville se profiler. Une bouteille d'eau lui est tendue, un sourire lui est adressé. Ça fait un peu froncer les sourcils à Seung Joo, qui répond : « T'es pire qu'une poule, sérieux. » Il saisit néanmoins la bouteille, à laquelle il boit quelques gorgées avant de la rendre à son propriétaire. Ceci étant fait, il se relève péniblement, bien déterminé à ce que cette pause soit la dernière avant qu'ils n'atteignent l'hôpital.

Ji Jun reprend la parole, ayant visiblement lui aussi hâte d'arriver à destination. Il propose alors de faire un arrêt pour la nuit, une fois que la blessure nettoyée en bonne et due forme. Il pourrait prendre le premier tour de garde, le temps que Seung Joo ne se repose. « Je suppose que je devrai en faire de même après ? » suggère t-il, avançant toujours d'un pas plus lent qu'à l'ordinaire. Et il ajoute, sûrement plus par fierté qu'autre chose : « J'ai pas besoin que tu m'couves comme ça, t'sais. »

Bientôt, la lisière de la forêt se laisse deviner devant eux. Seung Joo tente de presser un peu le pas pour atteindre l'endroit au plus vite. « On approche. D'ici dix minutes, on devrait atteindre la ville. » commente t-il. Entre deux arbres, il devine effectivement les profils hauts et droits des vieilles bâtisses, plongé dans le noir. Ils allaient devoir être prudents... Mais ça n'empêche en rien le jeune homme d'avancer d'un pas plus rapide jusqu'à dès lors, lassé d'avoir marché autant de temps pour couvrir une si petite distance.

Il leur faut un petit quart d'heure pour atteindre un premier bâtiment. Peu habitué à venir ici de nuit, Seung Joo peine un peu à prendre ses repères, mais ne tarde pas trop à reconnaître une longue avenue menant à la zone numéro 1. Il fait signe à Ji Jun de suivre en silence et de faire attention avec sa lumière, avant de longer le boulevard qui les mènerait vers l'hôpital.

Le participant ne tarde pas à en reconnaître l'enseigne. L'endroit lui semble encore plus glauque qu'en journée, aussi avance-t-il sur ses gardes. Le sas d'entrée est franchi, les deux jeunes hommes aboutissent sur un vaste hall d'entrée. L'endroit était désert et silencieux, plongé dans une épaisse obscurité peu rassurante. Seung Joo sort à son tour une lampe de son sac, histoire de couvrir le plus de surface. Il tourne le visage vers Ji Jun pour l'informer : « On va d'abord faire le tour pour être sûr qu'il y a personne. Vendu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Jeu 4 Sep - 20:36

La ville. Endroit de toute ses craintes. Ji Jun n'avait jamais mit un pied au délà des bordures, examinant de loin. Même si quelque chose était susceptible de l'intéresser, jamais il n'y allait. à sa question, le jeune homme hésite un court instant, avant de répondre avec un doute visible et affolant. « N-non, jamais. » En une vingtaine de jours, Ji Jun n'a pas eut le courage d'y aller. Et sûrement ne l'a-t-il toujours pas à l'instant présent où ils se faufilent dans la forêt pour trouver cet hôpital. Il a toujours aussi peur, en plus d’appréhender la zone inconnue. Tout repose sur Seung Joo, même si ce poids risque d'être un peu lourd à porter  pour un garçon blessé. Traîner de la jambe n'aide pas, et l'inquiétude envahissante du rouquin non plus. Bien que sa seconde interrogation soit vexante, Ji Jun ne peut pas le démentir. « Te moque pas... C'est souvent là-bas que vont les plus courageux, ou les plus dérangés. » Une bonne excuse pour un mec si trouillard. Finalement, Seung Joo répond à sa petite question qui peut lui donner une idée des lieux. Idée pas tellement réjouissante, malheureusement. Il parle d'un cimetière ou comment ça se passe ? Ji Jun a nettement l'impression d'aller à la morgue, plutôt qu'en ville. D'ailleurs, il fronce le nez en réprimant une belle grimace. Plus vite y trouve leur bonheur, plus vite il sera sortit de là. « Je préfère la forêt. » Ajoute le plus jeune, naturellement. La forêt, il se sent moins en danger et à découvert que dans une ville. Mais peut-être que personne ne comprend son choix, son jugement, sa façon de procéder.

Ji Jun n'a de cesse d'avancer entre la végétation, balayant la zone de sa lampe torche. Il la pointe au sol, pour plus de sécurité. Une pause s'impose à nouveau, sous le regard plus ou moins sévère d'un Ji Jun concerné. Il ne voudrait pas que Seung Joo lui claque dans les doigts à cause de sa blessure. Et si ça s'aggrave d'un coup ? Oh non, ce serait affreux. Autant le stopper et le regarder durant quelques longues minutes, le temps qu'il reprenne son souffle et prend le dessus sur la douleur de sa jambe. ça ne doit pas être évident, quand même. D'un hochement de tête, il lui fit comprend que le message est reçu. Suite à cela, Ji Jun lui propose de l'eau, avec le sourire. Une poule ? Ji Jun s'offusque aussitôt en haussant les sourcils, l'air outré. « Tu n'apprécie pas mon aide ? J-je peux te laisser tran-tranquille. » Sauf qu'il ignore si c'est une question ou s'il doit dire "je vais" au lieu de "je peux". Qu'importe, le cadet range sa bouteille dans son sac une fois que Seung Joo en a bu quelques gorgées, Il ne possède pas tellement d'eau, autant économiser jusqu'à une nouvelle source. La pause est terminée.

Fallait voir la situation sur un long terme, ou plutôt sur une bonne journée. Ji Jun ne pouvait pas récupérer son du et se barrer sans aucune attention pour son camarade. Surtout en sachant qu'il était blessé et sûrement pas apte d'aller bien loin. « Je ne suis pas blessé... Et je ne te force pas à rester d'avantage, non plus. » conclut-il en un haussement d'épaule. Lui se proposait, mais Seung Joo n'est pas obligé de faire pareil. Après tout, ce n'est pas le plus jeune qui lui en voudrait de repartir aussitôt qu'il est venu. Un nouveau haussement d'épaule, suivit d'un pouffement. Il n'avait rien à redire sur ce commentaire, puisqu'il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Que Seung Joo soit d'accord ou non, ne changerait rien à sa vie.

Suivre. C'est la seule chose que peut se permettre Ji Jun à l'instant où Seung Joo reprend les devants pour sortir au plus vite de la forêt. Le rouquin s'y sent bien pourtant, malgré qu'il soit obligé de la quitter. Dix minutes, c'est rapide. Du moins, plus rapide que les heures de marche déjà subit. Rien qu'à voir les silhouettes sinistres des bâtiments donne des frissons à ce pauvre Ji Jun. Il hésite encore, de moins en moins rassuré par sa propre idée. Mais impossible de faire demi-tour, pas maintenant qu'ils sont à la limite de la ville. Il déglutit, finalement effrayé par cet endroit qu'il a toujours observé de loin, avec prudence et en se promettant de ne pas y mettre un pied à l'avenir. Leur course se termine par une partie de cache-cache entre les vieilles bâtisses, parcourant des murs sans couleur, sans vie. Pourquoi est-il là ? D'un coup, Ji Jun regrette. Et l'ordre au silence que lui impose son aîné l'empêche d'exprimer ses craintes. faisceau de sa lampe amoindrit, son regard se perd un peu partout dans l'incapacité de retenir ne serait-ce qu'un petit détail.

L'endroit n'est pas plaisant aux yeux du rouquin. Tellement pas plaisant qu'il se colle à moitié à Seung Joo, ses yeux s'affolant aussitôt qu'il croit entendre un truc. Pourquoi est-il venu ? Ji Jun ne fait que se répéter cette question, inlassablement. à deux, ça semble moins insurmontable qu'il ne le pense, malgré l’effroi qui l'envahit de seconde en seconde. « Pas vraiment le choix. » Répète-t-il comme le brun l'a fait plus tôt, alors qu'ils prenaient une nouvelle pause dans la forêt. Au tour de Ji Jun de n'être rassuré et pas du tout dans son univers. Il se forçait à s'éloigner de lui, pour ne pas bouffer son espace vitale avec son aura craintif. « Tu connais cet en-endroit ? » Demande-t-il avec une voix encore moins rassurée que d'habitude. Son cas ne s'arrangeait pas, définitivement pas.

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 19 ans
Contenu du Sac : - Une bouteille de soda énergisant
- Trois barres énergisantes aux fruits
- Un tube de vitamines en cachets
- Une tenue de rechange
- Une paire de gants en cuir
- Un zippo
- Un mousqueton fétiche
- Un iPod et un casque
- Un masque chirurgical noir
- Une carte de l'île
- Une boussole
- Une lampe torche
- Une miche de pain
- Deux bouteilles d'eau (1.5 L)
- Une barre de céréales
- Un filet de pêche (2x3 m)

Avatar : Jung Ho Seok (J-Hope; BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Hwang Da Som

Messages : 51
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Mar 16 Sep - 0:20

Comme Seung Joo s'en doutait, Ji Jun confirme qu'il ne s'était effectivement jamais rendu en ville. Rien de bien étonnant, en somme... Mais tout de même, le lycéen avait du mal à comprendre. Comment depuis son arrivée le rouquin avait-il pu éviter le centre de l'île ? Lui, ça lui paraissait inconcevable. Évidemment, le plus âgé n'en menait pas toujours très large quand il se rendait dans un nouvel endroit. Mais quelque part... C'était justement la peur qui le poussait à s'y rendre et à être prudent. Ce n'était pas l'appréhension qui lui freinait quoi que ce soit – ou tout du moins, pas dans ce domaine. Probablement parce qu'il avait aussi assez confiance en lui pour savoir qu'il ferait tout pour s'en sortir, et qu'il n'avait pas trop de doute quant à ses capacités à survivre dans une situation tendue et dangereuse.

Quoi qu'il en soit, il n'ajoute rien, continuant à se contenter de mettre un pied devant l'autre. Il avait hâte d'arriver et de pouvoir finalement se poser dans un endroit à peu près décent. Il a néanmoins quelques mots au sujet de la ville, dressant un paysage peu envié de Ji Jun, qui déclare préférer la forêt. « Et quand elle passe en zone interdite, tu fais comment ? » demande son vis-à-vis, sourcils haussés.

Alors que tous deux font une nouvelles pause, le rouquin propose un peu d'eau à son compagnon de route. Ce dernier oublie de remercier, mais ne manque pas de relever que son vis-à-vis était très... Soucieux, on va dire ! Ji Jun tilte à cette remarque, ajoutant qu'il pouvait très bien le laisser seul s'il le souhaitait. Gorgée avalée, Seung Joo reprend en rendant la bouteille à son propriétaire. « C'est pas ça. » commence t-il. C'était quand même cool d'avoir de l'aide, mais... Disons qu'il avait un peu l'impression d'être un gosse couvé, soudainement ! « T'es toujours comme ça ? » finit-il par demander, probablement un peu las.

Remis en route, Seung Joo suppose que Ji Jun attendrait de lui qu'il veille en retour. Et c'était un peu con, mais... Sur le principe, ça dérangeait un peu le plus âgé. D'une part parce qu'il n'aimait pas être statique, mais aussi parce qu'il ne voulait pas que l'autre participant se fasse de fausse idée à son sujet : il n'était pas bienveillant. Et puisqu'ils n'en avaient pas convenu tout à l'heure, ben... Il n'avait aucune raison de le faire, point barre. Néanmoins, le rouquin lui assure qu'il n'attendait rien de tel. « Okay. Ben j'verrai. » répond sobrement Seung Joo, qui verrait effectivement en temps voulu.

Le reste du chemin se fait en silence. La ville se profilant dans l'ombre, Seung Joo presse un peu le pas, lassé de marcher depuis des heures pour couvrir une si petite distance. Ji Jun ne dit rien, se contentant de suivre... Mais l'autre jeune homme se doute que ce dernier n'en menait pas large. Bah. Quelque part, il n'avait pas qu'à lui proposer de l'accompagner jusqu'ici pour le soigner, pense Seung Joo, qui n'a pas l'intention de faire quoi que ce soit pour rassurer.

Hôpital atteint, le plus âgé explique qu'ils allaient d'abord visiter l'endroit pour s'assurer que personne ne traînait dans le coin. Ji Jun se rapproche, presque collé... Ce qui lui attise un regard peu commode. Pas que ça dérange Seung Joo, mais... Il trouvait ça un peu minable, quoi ! Un petit rire suffisant lui échappe, mais rien de plus. Il fait quelques pas en avant, et répond à la dernière question posée. « De jour, ouais. J'avoue que là, l'ambiance est salement glauque. » C'est dit sur un ton plutôt neutre, tandis qu'il balaye les environs, avant de s'embarquer dans un couloir, faisant signe à Ji Jun de le suivre.

Un long corridor obscur s'offre à eux, laissant deviner quelques portes ouvertes. Aux aguets, sentant ses muscles raidis dans une sensation de peur toute contrôlée, Seung Joo avance, suivi de près par son cadet. Le couloir est balayé jusqu'au fond, s'avérant désert. « Regarde les chambres du côté droit. Moi j'fais celles de gauche. » dit-il simplement, cherchant juste à mettre l'autre à l'épreuve sans se soucier de son appréhension.

Le lycée entre dans chaque chambre, vérifiant que chacune d'entre elle soit bien vide. Aucun signe de vie ne se manifeste, ou tout juste celui de quelques insectes et autres araignées ayant élu domicile dans les placards. Il fouille un peu cherchant quelque chose qui pourrait lui être utile. Sur une vieille étagère, il dégote un rouleau de sparadrap médical, qu'il récupère, avant de reprendre son inspection.

Quelques cinq minutes plus tard, ayant visité chaque chambre de son côté du couloir, Seung Joo revient dans le corridor, désert. Dans une des chambres de droite, il devine le faisceau faiblard de la lumière de Ji Jun. Un sourire étire les lèvres du jeune homme, qui reste immobile derrière la porte, dans un angle mort à la vue du plus jeune. Il ne bouge pas, attendant que ce dernier sorte... Et sitôt le concerné passe t-il le cadre, Seung Joo amorce un pas brusque en avant, basculant un peu vers le plus jeune pour le surprendre. La réaction ne se fait pas attendre, un sursaut secoue Ji Jun, qui ne s'attendait probablement pas à ce que le plus âgé continue à le tourmenter ainsi malgré la situation. « Flipette. » commente t-il avant de sortir le rouleau trouvé quelques instants plus tôt. « J'ai trouvé ça dans une chambre. T'as choppé quelque chose de ton côté ? »

Hors Jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Sam 20 Sep - 15:16

Sa question ne lui semble pas si étonnante, pour le coup. Il aurait même dû s'y attendre, en fait. Où allait-il quand la forêt était interdite ? C'était tout simple, pourtant. Ji Jun roula des yeux, l'air consterné, et lui répondit comme si c'était parfaitement normal.  « Je cherche un endroit proche de la forêt, sans pour autant franchir la limite de la ville. » Voila comment il résoudait le mystère de la forêt. En se cachant aux alentours. Seung Joo risque de le prendre pour un débile, mais il en n'avait que faire à ce stade du jeu. Tant qu'il vivait au possible sans affronter un réel danger, tout allait pour le mieux.

Une nouvelle pause où le rouquin propose de l'eau à son aîné, qui accepte sans trop de mal. Mère poule, c'est le cas de le dire. Mais pour l'instant, il n'avait que ce Seung Joo à protéger. Bien qu'il soit dans l'incapacité de se défendre lui-même, quelle ironie. Comme ça ? à prendre soin des autres ? à s'inquiète pour rien ? à trop couver quelqu'un comme si les gens étaient des poussins ? Ji Jun haussa les épaules, sa réponse déjà bien formulée dans sa tête.  « Non. » Non, tout simplement. Avant, que ce soit chez lui ou à l'école, il n'avait pas à s'inquiéter pour personne. Après tout, il n'y avait rien de plus banal à se rendre en cours, entourer d'autres élèves sans danger. C'était... Normal. Sans prise de tête. Sans crainte. Sans rien qui  ne puisse ressembler à cette île. Pourtant, Ji Jun n'en rajouta pas, se contentant d'un unique mot sans explication. Mais à son avis, Seung Joo n'en cherchait pas venant de lui.

Ce n'était pas tellement compliqué. Ji Jun jugeait par rapport à son état physique, que ce soit celui de Seung Joo ou le siens. à part la faim qui lui jouait des tours, le plus jeune n'avait aucun soucis de santé. Pas de patte folle, rien. Il pouvait se contenter de veiller sur son aîné, ses sens en ébullition, le temps d'une nuit.  Après, il ne demandait strictement rien en retour. Ni un merci, ni une nuit de sommeil sous un oeil protecteur. Mais qu'importe. Ji Jun n'avait pas besoin de se soucier de cela, pas maintenant qu'ils ont atteint l'hôpital. Énorme bâtiment qui ne rassure pas Ji Jun, pas le moins du monde. D'ailleurs, il en tressaillit à chaque nouveau pas en ce lieu sinistre, se collant par erreur contre Seung Joo. C'est nul. C'est vraiment ridicule. Mais sur le coup, ça ne le perturbe pas de suite. L'adolescent se rendit compte de son comportement médiocre et baissa les yeux, l'air grotesque. D'accord, il lui fallait un périmètre de sécurité avec lui. Un bon mètre au moins, histoire de ne pas le perdre non plus. Mais dans le pire des cas, Seung Joo affirme que cet endroit est glauque. Dans tout les cas, ça ne rassure pas le cadet.

Toujours à la suite du brun, Ji Jun ne fait aucun commentaire comme si la parole risquait de trahir leur position. Il se contentait de regarder à droite et à gauche, en retenant malgré lui les petits détails superflu du couloir. La couleur des murs dans l'halo de sa lampe torche. Les débris inconnus au sol. Les tâches étranges sur les murs. Sa contemplation sordide fut rapidement coupée par l'intervention et l'ordre de Seung Joo. Regarder les chambres du côté droit ? Outre le regard affolé qu'il lui offrit, le rouquin prit sur lui pour acquiescer d'un simple signe de tête. D'accord, ce n'est pas le  moment d'être effrayé par du vide, se dit-il à lui-même en avalant sa salive. Mais que pouvait-il bien y avoir dans ces pièces ?

Jusque là, rien. Pas l'ombre d'un objet utile, ni en bon état surtout. Du bric-à-brac sans importance, sans valeur. Des ustensiles cassés, brisés, sans espoir. Son regard se baladait dans chaque pièce, sans trop s'enfoncer à l'intérieur, de crainte de faire une mauvaise rencontre. Mais au final, Ji Jun se persuada qu'il serait déjà mort si un inconnu logeait ici. Alors il osait faire quelques pas de plus, pour remuer le mobilier déjà en désordre. Rien. Sauf une bouteille quasiment vide de désinfectant, utile seulement pour une blessure. Les quelques gouttes qui restaient en son fond, ne rassurèrent pas le rouquin. Il ne pourrait pas soigner deux fois Seung Joo avec si peu, mais il prit quand même la bouteille se trouvant dans un coin encombré d'une pièce. C'est mieux que rien. Ji Jun le gardait donc contre lui, comme si sa vie en dépendait, puis continua son chemin.

Plus rien ne lui tombait sous la main. Arrivé à la dernière chambre, Ji Jun constata avec horreur que cet endroit n'avait plus aucune utilité depuis bien longtemps. Alors il se décida à quitter cette dernière salle, un dernier regard en arrière pour s'assurer de son jugement. Le pauvre était bien heureux d'avoir terminé -sans crise cardiaque-, mais son enthousiasme fut balayé par la peur qui l'envahit. Son corps fit un bon d'au moins un mètre, tandis qu'un cri s'étranglait dans sa gorgée nouée par l'effroi. Quel abruti! Il osait le traiter de flipette, en plus. Mais quelle idée de lui faire peur! Ji Jun sentit la colère monter en lui, jusqu'à faire battre le sang à ses tempes et remplir ses yeux d'un liquide salé. Quelle honte. Ses joues prirent une teinte tellement rouge que le sang en serait jaloux. Quant à ses oreilles, elles écoutaient à peine le discours de Seung Joo. Sans ouvrir la bouche, Ji Jun lui plaqua la bouteille presque vide de désinfectant sur le torse, la mine renfrognée. Aucun son ne quittait ses lèvres, comme il ne fit rien de plus que tirer la tronche. La plaisanterie du plus vieux commençait réellement à l'agacer. Surtout qu'il ne se sentait pas l'âme à s'amuser, pas dans ce genre d'endroit. Alors pour faire mieux, le jeune homme se mit même à l'ignorer en passant à côté de lui. Sa peur mise de côté, il se rapprocha des escaliers en bout du corridor dans l'intention de gravir un étage, et continuer à chercher. Tout cela, en ignorant toujours Seung Joo.

Hors Jeu:
 

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 19 ans
Contenu du Sac : - Une bouteille de soda énergisant
- Trois barres énergisantes aux fruits
- Un tube de vitamines en cachets
- Une tenue de rechange
- Une paire de gants en cuir
- Un zippo
- Un mousqueton fétiche
- Un iPod et un casque
- Un masque chirurgical noir
- Une carte de l'île
- Une boussole
- Une lampe torche
- Une miche de pain
- Deux bouteilles d'eau (1.5 L)
- Une barre de céréales
- Un filet de pêche (2x3 m)

Avatar : Jung Ho Seok (J-Hope; BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Hwang Da Som

Messages : 51
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Lun 6 Oct - 21:34

Il restait dans les alentours, explique t-il comme si ça tombait sous le sens. Pas nécessairement, pour Seung Joo : l'île n'était certes pas immense, elle laissait pourtant à disposition son lot de curiosités et de bonnes cachettes. Et pour un jeune homme comme lui, c'était impensable de rester aussi sédentaire que Ji Jun. Il hoche néanmoins la tête... Avant de relever, histoire d'attiser la curiosité du plus jeune : « Dommage. Y'a un paquet d'autres bonnes planques, même sans entrer dans la ville. » Ça au moins, il l'avait compris : il était hors de question pour son cadet de mettre un pied entre ces vieilles surfaces décrépites. Tout du moins, pas seul.

Leur chemin à nouveau interrompu, Seung Joo demande à son vis-à-vis s'il était toujours aussi intentionné. C'est un non assez ferme qui tombe. Le lycéenne opine, peu convaincu néanmoins. Pour l'heure, l'image d'un Ji Jun trop peureux et trop attentionné persistait. Et hormis cette courte réponse, il n'avait aucune preuve d'un possible contraire.

Pour le reste... Il hésitait encore un peu. Est-ce que Ji Jun était terriblement altruiste, ou un peu niais ? Il ne demandait rien en retour contre ses grâces, et ça lui semblait un peu bizarre. Mais pas louche. Il n'imaginait pas vraiment son vis-à-vis lui sortir une requête farfelue au dernier moment, ou même une quelconque menace. Une fois encore, Seung Joo n'allait mordre une main tendue. Il allait tenir sa promesse et montrer à Ji Jun où il pourrait dénicher quelques vivres. Ce qui était assez peu face à l'aide du cadet, à ses yeux ! Le plus âgé n'allait certes pas insister pour donner plus. Aussi préférait-il partir résigné : tout compte fait, son vis-à-vis était assez grand pour savoir ce qu'il voulait faire ou ne pas faire. Point.

La ville atteinte, ils ne tardent pas plus à rejoindre l'hôpital. Le hall d'entrée est rapidement vérifié, avant que les deux ne se séparent pour procéder à des fouilles chacun de leur côté. Seung Joo passe d'une chambre à l'autre, toutes vides. Il ne trouve qu'un rouleau de compresses un peu usé qui leur serait utile. Ses recherches terminées, il va se poser aux côtés d'une arche. Attendant que Ji Jun ne sorte de la pièce, le plus âgé a un petit geste brusque en sa direction par simple plaisir de l’apeurer davantage. La plaisanterie fait mouche, le plus jeune fait un bond en arrière, ses joues teintées carmin et ses yeux luisants. La mine renfrognée, Ji Jun qui vient plaquer un flacon presque vide contre le torse de Seung Joo, sous le regard amusé de ce dernier. Il n'a aucun mot... Mais son attitude parlait pour lui : il avait eut peur et était agacé.

Cette fois-ci, c'est Ji Jun qui prend les devants, gravissant les marches au bout du couloir. Seung Joo lui emboîte le pas, en silence, malgré tout un peu amusé. Une fois l'étage atteint, ils poursuivent leurs fouilles chacun de leurs côtés, en silence. Ne dénichant rien de son côté, le plus âgé retrouve son compagnon de route dans une chambre voisine. « Bon. Ça y est, t'as fini de faire la gueule ? » demande t-il, plus par rhétorique qu'autre chose. « On va se poser dans cette chambre. Mais on va tenter de barricader la porte pour éviter d'être emmerdés. Okay ? »

Ceci étant dit, il va poser les bandages et le désinfectant sur la table de chevet poussiéreuse. Il a un regard circulaire sur la pièce. Un vieux placard se trouvait dans le coin. Pas très solide, probablement... Mais sûrement suffisant pour stopper un éventuel indésirable le temps qu'ils se fassent la malle par la fenêtre. Posant ses paumes sur l'un des côté, il tente de pousser le meuble, grimaçant un peu à cause de la douleur de sa jambe. Un regard et un mouvement de tête sont adressés à Ji Jun pour que ce dernier ne vienne lui donner un coup de main.

Le placard poussé à hauteur de la porte close, Seung Joo vient ensuite se poser sur le lit. Les ressors sous le matelas grincent un peu sous son poids. Un long soupir est lâché, soulagé qu'il était de pouvoir enfin se poser un peu. Son regard reste suspendu dans le vide pendant un petit moment, fatigué... Avant d'en revenir à Ji Jun. « Bon, tu m'donnes toujours un coup de main ? Ou t'as décidé de que t'allais me charcuter ? » taquine t-il un peu, histoire de rendre le ton un peu plus léger. « Note, t'auras juste à tenir une lampe pendant que je désinfecte. » ajoute t-il. Un petit soupir est lâché... Et probablement plus pour faire la conversation qu'autre chose, il demande tout en récupérant le rouleau et le flacon : « Tu songes pas à faire route avec quelqu'un ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Jeu 9 Oct - 11:44

Sa phrase venait de piquer sa curiosité. D'autres bonnes planques sans même entrer en ville ? Ji Jun posa un regard interloqué sur lui, ses lèvres se mouvant lentement dans l'intention de lui poser la question, mais rien ne vient. Impossible de lui demander sans paraître intrigué. Finalement, il ne fit que détourner son regard en soufflant doucement, l'air consterné par cette nouvelle. évidement que cette île devait regorger de cachette autre que la forêt en elle-même, mais Seung Joo devrait se douter qu'un trouillard pareil ne tenterait jamais le coup, encore moins sa chance. Finalement, poser la question devient bien vite inutile pour le cadet, qui s'empressait d'oublier sa réplique alléchante.

Sa stupidité et sa naïveté lui passe par dessus la tête, une fois qu'ils arrivent en ville. Face à ce spectacle, il n'a que faire d'être trop gentil ou trop altruiste. Après tout, Seung Joo cracherait-il sur son aide ? Sûrement que non. Si certains veulent leur peau, Ji Jun ne demande jamais rien. L'hôpital lui efface rapidement ses doutes et ses questions, le plongeant dans un état d'affolement permanent, mais plutôt discret. Ce lieu l'effraie, sans nul aucun doute. Mais quel endroit ne lui ferait pas peur ? Ce doit être cette pensée qui pousse le jeune homme à lâcher temporairement son camarade pour examiner les chambres. Malheureusement pour lui, ça ne l'aide pas à trouver des trésors. Seul une bouteille de désinfectant presque vide lui tombe sous la main. C'est à dire, vraiment rien d'intéressant. Ou du moins, suffisamment pour soigner la blessure du plus vieux.

Plus vieux qui s'amuse encore avec les nerfs du cadet. Ji Jun manque presque de partir en courant, quand ce dernier le brusque avec une plaisanterie mal placée. Pourquoi s'éclate-t-il encore à faire ça dans un moment pareil ? Ji Jun se sent offusqué, agacé par le comportement de Seung Joo, et pour seule réaction, il décide de l'ignorer. Pourquoi s'occuper d'un gamin pareil ? Et on ose le traiter de gosse! Le rouquin ne peut que bougonner dans sa barbe, tout en décidant de prendre les devants pour grimper à l'étage. Il en oublierait presque sa trouille. Pire encore, il explore son côté sans même ressentir de palpitation ou cette sensation d'étouffement. Jusqu'à que son regard tomber sur un truc brillant à chaque contact avec sa lampe. Une chaîne. Se rapprochant du meuble, il s'accroupit pour le ramasser, remarquant aussitôt le pendentif en croix. étonnant, qui aurait pu le perdre ? Mais dans le fond, il s'en fiche un peu.

Le temps qu'il mette l'objet dans sa poche, la voix de Seung Joo le surprend à nouveau, lui arrachant un soupir de frustration. Jusqu'à quand va-t-il encore faire cela ? Toujours aucune réponse de la part du rouquin, ni même un regard dans sa direction. Oui, il fait toujours la gueule. Barricader la porte ? « D'accord. » Répondit-il simplement en hochant la tête. Si cela pouvait lui faire plaisir ou se sentir davantage en sécurité, pourquoi pas. Suite à cela, Ji Jun le regarde déposer leur trouvaille, puis observer la pièce. Rien de bien intéressant, se dit-il en reniflant discrètement. Ou du moins, pour lui. Parce que le brun s'occupait déjà de pousser un vieux placard pour bloquer la porte. Il pourrait le laisser se débrouiller, faire mine de ne rien voir, mais Ji Jun se rappelle aussitôt de sa blessure et vient directement l'aider à pousser le meuble devant l'entrée.

La porte est bloquée. Ji Jun lâche un nouveau soupir, se tournant vers Seung Joo qui semble déjà bien installé sur le lit. Unique lit, au passage. Il recommence avec ses stupides paroles, agaçant toujours plus l'adolescent. « J'aurai peut-être dû te laisser à la ferraillerie, plutôt. » Marmonne-t-il tout bas et pour lui. Finalement, il se rapproche de lui et s'accroupit en face à face, soulevant sa lampe pour éclairer sa jambe. Si c'est cela son rôle, il lui tiendra à merveille. Ou pas. Sa question le surprend tellement qu'il ne parvient qu'à lâcher sa lampe et rougie de honte.« L-laisse moi m'occuper de ça... Tiens la lampe. » S'empressait-il de dire en déposant la lampe sur ses genoux et en lui prenant le flacon et le rouleau des mains. Ji Jun bloqua les bandages entre ses cuisses, puis il ouvrit la bouteille. « Mince.. Y a pas de coton. » Encore un manque flagrant d'effectif. Réfléchissant à toute vitesse, le rouquin attrapa son sac à dos pour fouiller à l'intérieur et sortir un haut de rechange. Il en arracha une manche, avant de la déchirer en un morceau plus petit. Le vêtement était propre, une chance pour eux. Le flacon ouvert, il dégagea bien la jambe de son aîné pour y déposer le tissu et faire couler délicatement le liquide sur la plaie. Il y en avait très peu, au grand damne de Ji Jun.

« Qui voudrait s'encombrer d'un poids mort ? » Finit-il par demander pour répondre à sa précédente interrogation. Un petit sourire vient étirer ses lèvres, marquant l'ironie de sa question.« Je ne suis pas un bon élément pour faire équipe avec quelqu'un d'autre.. Je risque surtout de lui attirer des ennuies ou pire, de le faire tuer. » Ji Jun n'avait pas une bonne estime de lui, mais il pense ne l'avoir jamais eu. Sur cette bonne parole, il souffla doucement sur la plaie, histoire de calmer le picotement que devait produire le liquide. Pourquoi devrait-il faire route avec un autre ? Qui voudrait de lui, pour commencer ? Un soupir s'échappa  de ses lèvres, tandis qu'il plaquait un peu trop brusquement le tissu imbibé contre la jambe de Seung Joo. « Et toi, pourquoi es-tu seul ? Tu as perdu tes potes ? à moins que tu ne fasses confiance à personne sur cette île ? »

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 19 ans
Contenu du Sac : - Une bouteille de soda énergisant
- Trois barres énergisantes aux fruits
- Un tube de vitamines en cachets
- Une tenue de rechange
- Une paire de gants en cuir
- Un zippo
- Un mousqueton fétiche
- Un iPod et un casque
- Un masque chirurgical noir
- Une carte de l'île
- Une boussole
- Une lampe torche
- Une miche de pain
- Deux bouteilles d'eau (1.5 L)
- Une barre de céréales
- Un filet de pêche (2x3 m)

Avatar : Jung Ho Seok (J-Hope; BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Hwang Da Som

Messages : 51
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Sam 18 Oct - 17:21

Ji Jun semble hésiter un instant... Mais il ne reste pas statique très longtemps, rejoignant Seung Joo pour pousser l'armoire jusqu'à la porte. Au moins seraient-ils vaguement en sécurité grâce à cette barricade de fortune, même si le lycéen ne mettrait pas sa main à couper pour la garantie de ce subterfuge. Mais ça devrait faire l'affaire pour l'instant : il n'y avait pas d'autre choix.

Par la suite, Seung Joo ne tarde pas davantage à aller occuper l'unique lit de la pièce. Sa blessure commençait sincèrement à le tirailler à nouveau, et il n'était pas peu soulagé de pouvoir se poser convenablement. Enfin, convenablement... Façon de parler, le matelas étant un peu creux et laissant deviner quelques tâches de moisissure sur les draps à cause de l'humidité. Mais c'était toujours mieux que les supports de fortune qui lui servaient de couche depuis son arrivée sur l'île.

Une petite pique est lancée et... Hah, Ji Jun ne semble pas vraiment apprécier. A moins qu'il ne donne lui aussi dans l'ironie. Quoi qu'il en soit, même si ces quelques mots sont marmonnés, Seung Joo devine clairement le mot « feraillerie ». Peut-être le plus jeune regrettait-il un peu son altruisme ? Bah, c'était trop tard maintenant, se contente de penser l'aîné.

Ji Jun s'approche, annonçant qu'il allait s'occuper de désinfecter la plaie pendant que l'autre tiendrait la lampe. Soit. Seung Joo n'a aucune objection, n'en ayant clairement pas la foi. Il braque donc le faisceau lumineux en direction de la plaie, tandis que l'autre participant débouche le flacon de désinfectant, non sans pester qu'il n'avait pas de coton. La bouche ouverte, le lycéen se prépare à lui dire de faire ça, mais il n'en a pas le temps. Son vis-à-vis fouille dans son sac pour y récupérer un t-shirt propre, dont il déchire la manche. Sourcillement de la part de Seung Joo. Vraiment, il avait du mal à comprendre cet esprit du sacrifice dont faisait preuve le jeune homme. Mais soit.

Tout en faisant couler quelques gouttes de désinfectant sur la plaie, Ji Jun se fait plutôt pessimiste, répondant par une nouvelle question. « Tu t'vends vachement bien, c'est fou. » ironise à son tour Seung Joo. Il écoute néanmoins la suite. Attentif, il ne cherche pas à contredire les mots prononcés. Ça pouvait paraître un peu salaud, mais... Dans un sens, il avait plus ou moins cette image de Ji Jun, donc il n'allait pas contredire par simple politesse ! Pas son genre. Néanmoins, il répond : « Bah, y'en a peut-être d'autres qui sont aussi mal lottis que toi. » Il prend une petite inspiration, avant d'ajouter avec un rictus : « Ça fera d'une pierre deux coups pour les prédateurs. » Pas qu'il souhaitait la mort de Ji Jun, hein. Mais disons qu'il n'était pas vraiment optimiste quant aux chances de survie du plus jeune sur l'île.

Après avoir doucement soufflé doucement sur la plaie, Ji Jun vient plaquer brusquement le bout de tissu sur la peau irrité. Ça extirpe à Seung Joo une grimace, avant qu'il ne lâche un juron. « Tu fais exprès ou quoi ? » réplique t-il en fusillant l'autre du regard. Il retrouve rapidement son sang-froid, alors qu'une question lui est posée. Pourquoi faisait-il route seul ? Le visage toujours contracté par le tiraillement de la plaie, le jeune homme répond : « Bah. Pour l'heure, j'veux pas m'encombrer de qui que ce soit. J'préfère continuer à faire route seul, puis j'verrai par la suite. » Et ce n'était pas tant un manque de confiance en les autres – quoi qu'un peu, question de survie, mais plutôt qu'il souhaitait garder son indépendance. « Mais j'ai rencontré une fille qui est de la même faction que moi. On aurait probablement pu faire route ensemble, je pense. » Et à ce sujet : « T'as rencontré beaucoup de monde toi, ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Dim 19 Oct - 23:24

Sa question le tracassait tellement. Devrait-il songer à unir ses maigres forces avec quelqu'un d'autre ? Pourquoi faire ? Ji Jun est tellement faible qu'il se ferait virer à la seconde. Pourtant, il ne trouve rien à lui répondre, prétextant simplement soigner sa blessure pour lui éviter cette tâche. Le rouquin confia sa lampe à Seung Joo, avant de prendre le désinfectant et de constater qu'il ne possédait aucun coton. Tant pis, se résignait-il en prenant son rechange propre pour en déchirer la manche. Pourquoi se donnait-il autant de mal ? Sûrement parce que Seung Joo n'avait pas encore tenté de le tuer depuis le temps qu'il tombait sur lui. Devait-il lui faire confiance ? Aucune idée, mais Ji Jun n'irait pas crier au loup trop vite.

S'occupant de la plaie, le cadet ne semblait pas si valeureux en répondant à la question du plus vieux. Non, il ne se vendait pas du tout. Modestie, peut-être ? Au très faible estime de lui, plutôt. Mais Ji Jun haussa les épaules en reprenant la parole, plus pour détendre l'atmosphère. . « Tu préfères que je dise que je suis un bon appât pour assurer la survie de son prochain ? Sage, discret et pas tellement dérangeant à nourrir ? » Ironisait-il à son tour pour l'imiter. C'était pas trop son fort, malheureusement. Son image n'était pas des meilleures, pourquoi la changer ? Ji Jun est nul pour la survie, nul pour la chasse, nul en quasiment tout. Sauf pour soigner une blessure, il assure pas mal. Mais qu'importe, ça ne change en rien sa place nuisible sur cette île. Seung Joo tenterait-il d'être sympa en lui disant cela ? L'adolescent releva sa tête pour lui lancer un regard sceptique. Ou pas, en fait. . « Et moi qui croyait que tu allais être sympa et cool... J'me suis trompé. » Soupirait-il en continuant de désinfecter la blessure de son camarade. Une pierre deux coups. Ouais, génial.

ça ne lui plaisait pas tellement de réfléchir à sa dernière remarque, mais il ne pouvait faire autrement. Si d'autres étaient plus faible que lui... Les prédateurs auraient plus de change de gagner ? Mais comment font-ils entre eux ? Autant ne pas penser à cette boucherie qui prend forme dans son esprit. Clignant rapidement des yeux pour chasser les images sordides de sa tête. Alors que la seconde d'avant il soufflait sur la plaie, voila qu'il venait de plaquer le tissu un peu trop brusquement. Exprès ? Non... . « D-désolé.. » bégait-il en baissant les yeux, vraiment désolé d'avoir mal agit. Ses songes lui faisaient faire vraiment n'importe quoi, au grand damne de son aîné. D'ailleurs, c'était au tour de Ji Jun de savoir la raison de cette solitude. Lui-même ne valait rien comme compagnon, mais pourquoi Seung Joo voyageait seul ?

Il ne voulait pas s'encombrer, tout simplement. Si la personne est plus faible, ça devient un poids. Mais si la personne est plus forte, ça devient une menace. Et à force égal ? Un rival ? Ou peut-être que ça restait une nuisance, seulement. Ji Jun se posait trop de question pour l'heure, alors qu'il n'y avait aucune raison d'en avoir autant. Faction ? Il savait sa faction ? Ses yeux s'écarquillèrent doucement, réalisant qu'il ne savait même pas la sienne. Quelle couleur portait son collier ? La question de Seung Joo l'arracha à sa stupeur, alors qu'il ne faisait plus aucun mouvement. . « Plu-plusieurs p-personnes... » Tentait-il de prononcer, avant de se mordre la lèvre inférieure. . « Une drôle de fille qui me prend pour un animal... Deux fous furieux qui veulent sûrement ma peau... Un mec plutôt sympa mais chiant... et une amie d'enfance... » Na Yung. Il semblait soudainement abattu à ce souvenir. Ji Jun ferma ses paupières, attendant deux secondes avant de les rouvrir. . « Dis ... Comment as-tu su pour ta faction ? J-je.. Je ne connais pas la mienne. » Peut-être était-ce stupide de lui dire cela, mais Ji Jun s'en moquait éperdument.

Une question perdurait, stupide et inutile. Mais le jeune homme prit le temps de terminer sa tâche et de bander la jambe de son aîné avant d'oser la dévoiler. Il attendit juste de poser le flacon vide sur la table de chevet après s'être redressé, puis il ouvrit la bouche. . « Et si je te demandais de faire route avec moi, que me répondrais-tu ? » à l'instant où il prononçait ces mots, Ji Jun les regrettait déjà. Pour sûr que Seung Joo allait se moquer de lui et le rejeter. Pourquoi faire route avec plus faible et encombrant que soit ? Mais malgré son envie de lui dire d'oublier, le rouquin attendit une réponse. à dire vrai, il se doutait déjà de l'hilarité de son aîné, et sûrement de son rire. Décidément, il est débile.

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 19 ans
Contenu du Sac : - Une bouteille de soda énergisant
- Trois barres énergisantes aux fruits
- Un tube de vitamines en cachets
- Une tenue de rechange
- Une paire de gants en cuir
- Un zippo
- Un mousqueton fétiche
- Un iPod et un casque
- Un masque chirurgical noir
- Une carte de l'île
- Une boussole
- Une lampe torche
- Une miche de pain
- Deux bouteilles d'eau (1.5 L)
- Une barre de céréales
- Un filet de pêche (2x3 m)

Avatar : Jung Ho Seok (J-Hope; BTS)
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Hwang Da Som

Messages : 51
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Mer 22 Oct - 1:03

Ji Jun lui offre un peu d'ironie en réponse à sa remarque. Au moins avait-il le sens de la formule, songe son vis-à-vis, dont les lèvres s'épanouissent en un sourire vaguement amusé. « J'dis ça pour toi. » remarque néanmoins Seung Joo dans un soupir en baissant son regard sur sa peau meurtrie. Il reste pensif quelques instants aux derniers mots du plus jeune, avant de relever les yeux vers lui : « Note, ça peut-être une bonne stratégie, de jouer les appâts. Suffit juste de tomber avec quelqu'un qui soit pas mou du genou et qui te laisse pas crever. » finit-il par admettre. Pas qu'il se considère assez tordu pour mettre en place un stratagème de la sorte : lui, la confrontation ne lui faisait pas peur. Mais pour une personne plus timorée comme Ji Jun, ça pouvait être une solution pour se débarrasser des indésirables.

Quoi qu'il en soit, Ji Jun ne semble pas apprécier les mots qui sont ajoutés par la suite, se faisant légèrement hargneux. Logique : c'est clair que pour le coup, Seung Joo ne faisait pas vraiment dans la dentelle. Un peu comme toujours, en fait. Mais au moins, il avait réussi à faire légèrement sortir son vis-à-vis de ses gonds. Une petite victoire pour le jeune homme. Mais ne restant pas moins franc qu'à l'ordinaire, il souligne : « Si tu cherchais une personne pour se rassurer, c'est clair que t'es mal tombé. Faut agir en connaissance de cause, mec. »

Tout en s'occupant de la plaie de l'aîné, Ji Jun bredouille quelques excuses quand il vient à se faire un peu trop brusque. L'éponge passée, la conversation se fait tout autre puisque Seung Joo en vient à demander au lycéen s'il avait eut l'occasion de rencontrer quelques personnes sur l'île, en dehors de lui. Son vis-à-vis confirme, dressant un bref portrait de chacune des personnes qu'il avait pu croisé. Un sacré tableau, pour le peu que le jeune homme peut en juger. En précisant qu'il avait croisé une amie d'enfance, le ton de Ji Jun se fait plus bas, plus abattu. Normal. Histoire de ne pas remuer le couteau dans la plaie – il n'en voyait pas l'intérêt, et n'ayant rien à dire à ce sujet, Seung Joo garde les lèvres closes.

Un petit moment de battement s'en suit, avant qu'une nouvelle question ne tombe, au sujet de sa faction. Comment avait-il su ? « C'est une fille qui me l'a donnée, le jour de mon arrivée. On est de la même couleur. » Une chance, vu que Sae Hee lui avait très clairement expliqué qu'elle jouait selon les règles instaurées. De son côté, Ji Jun ne connaissait pas la sienne. De fait, une question vient tout naturellement à Seung Joo : « Tu veux que j'te la file ? »

Le temps qu'il ne termine de bander la jambe du plus âgé, Ji Jun reste silencieux. Pourtant, une nouvelle question tombe. Nettement moins attendue, dans le sens de Seung Joo. Certes, ils avaient conclu qu'ils feraient ce bout de chemin jusqu'à l'hôpital, et que l'aîné filerait un coup de main au plus jeune pour qu'il puisse trouver de quoi se nourrir. Mais de par son caractère qui ne se faisait pas plus doux et agréable qu'à l'ordinaire, le lycéen ne se serait jamais attendu à ce qu'une telle question lui soit posée... Même si en soit, elle était posée à titre purement informatif. Il reste donc muet un instant, fixant son vis-à-vis. Pourtant, un soupir un peu moqueur filtre ses lèvres, tandis qu'il dévisage. « C'est une demande ? » finit-il par interroger, encore un peu surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans
Amour : c'est possible de trouver à présent ?

Coupons : 28
Contenu du Sac : Sur lui:

- Deux à trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- vernis à ongle transparent
- pince à épiler
- petit miroir
- pastille pour la gorge
- tenue de rechange
- sifflet
- spray contre les moustiques
- bouteille vide
- ventoline
- une banane ( et pas le fruit, en plus )

Déjà consommé:

- Une miche de pain
- Une barre de céréales

Avatar : kim taehyung, v
Statut RP : Disponible
Pseudo : spxnebreaker
Doubles Comptes : niet!

Messages : 202
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: For your help.   Mer 22 Oct - 21:42

Est-ce seulement possible de trouver ce genre de personne ? Ji Jun en doute, étrangement. Et sa moue en dit long sur le fond de cette unique pensée. ça le rend même sceptique, à la limite d'être suspicieux. Finalement, un soupir quitte la barrière de ses lèvres, exprimant sa lassitude permanente. « à moins que je ne sois utile qu'à usage unique ? » Renchérit-il en haussant un sourcil, son regard posé sur Seung Joo comme s'il attendait d'être confirmé. Pourquoi se casser la tête ? Ce pauvre gosse peut très bien servir une fois pour sauver la vie de quelqu'un. Une sorte de joker, une corde de sortie, une dernière carte. De toute façon, quel fou oserait appliquer un tel plan ? Ou du moins, Ji Jun doit être suffisamment idiot pour admettre qu'il en serait capable. ça, il pourrait le faire. Seulement en sachant sa vie entre de bonnes mains. Sauf qu'il faut de la confiance, et cela par contre, il a du mal à l'accorder à la seconde. Alors pourquoi mettre ce stratagème suicidaire dans la tête de ce Seung Joo ? N'est-ce pas lui qui s'amuse à l'effrayer ou à le menacer ? Après tout, c'était encore le cas, quelques secondes auparavant.

Seung Joo n'a pas le profil adéquat du grand frère protecteur, c'est certains. Le rouquin s'en doute sans trop le connaître. Rien qu'à le voir agir, il mettrait sa main à couper que le sort d'autrui ne l'intéresse pas. Ses yeux roulent d'eux-même, une moue déconcertée sur le visage. « Je n'attendais pas autant de toi. » Cingle-t-il en haussant toujours des épaules, genre "c'est évident". Son assurance se regonfle peu à peu, plus amène de parler avec Seung Joo sans craindre une attaque ou des représailles. Mais ce sentiment audacieux diminue lentement en fonction de la situation, devenant moins affirmé à la moindre excuse dû à son geste brusque. La discussion continue sans trop dérailler, Ji Jun énumérant quelques personne qu'il a eut la chance, ou particulièrement la mal chance, de rencontrer sur cette île. Son amie d'enfance lui arrache une mine plutôt triste, au bord de la déprime. Dans le fond, Ji Jun ne voudrait jamais apprendre sa mort. Il voudrait plutôt qu'elle vive et s'en sorte, à défaut d'être sûr de pouvoir le faire pour lui-même. Suite à ce récapitulatif, Seung Joo garde le silence, n'ajoutant rien pour briser l'atmosphère morose qu'engendre le cadet à trop parler de lui.

Changement du sujet. La faction à laquelle ils appartiennent. Seun Joo connait la sienne d'une certaine façon que Ji Jun ignore, mais que sa question résolve rapidement. Quelqu'un lui a dit. Quelle fille est assez folle ou courageuse pour donner sa couleur à un autre participant ? Il se le demande, regardant le brun en silence. Pour toute réponse, Ji Jun hoche sa tête, avant d'avouer qu'il ne connait pas la sienne. Inconnu au bataillon. Jamais personne n'a cherché à le savoir. à dire vrai, il a même peur de l'apprendre lui-même. Lui filer ? Hésitation. L'adolescent se torture la lèvre à l'aide de ses dents, réfléchissant à toute vitesse. Lui demander de le faire ne serait pas abusé ? Et si cela se relevait trop dangereux ? « Si ma couleur est différente de la tienne... Qu-qui me dit que tu ne voudras pas me tuer ? » Savoir, c'est la clé de la survie. Mais peut-être que cette couleur ne changerait rien à la situation ? Sauf que Ji Jun, lui, ignorait celle de Seung Joo. Tentant, mais pas prudent. « Je ne connaîtrais pas la tienne, mais toi, tu sauras la mienne. » Avoue-t-il sans appréhension, le jugeant d'un rapide regard. Que faire, dans ce cas ?

Tour après tout, Ji Jun termine de soigner la jambe de son aîné en enroulant correctement le bandage. Un travail plutôt bien fait pour un garçon comme lui. Faut bien qu'il sache faire quelque chose de ses dix doigts, si tuer ou se battre n'est pas son fort. Soudainement, le silence qu'avait instauré les deux garçons durant la dernière tâche du plus  jeune fut brisé par une drôle de question. Si cela étonnait Seung Joo, le rouquin n'en menait pas large non plus. Oui, pourquoi lui demander une telle chose ? Et puis, serait-il seulement capable de dire oui ? Vu son soupir moqueur, c'est loin d'être le cas. D'un coup, Ji Jun se sent plus bête que jamais, baissant légèrement sa tête dans un signe de remord. Une demande ? Ses yeux se relève pour la énième fois, incertain d'avoir bien entendu. Il ne le rejette pas ? Pas de crise de rire ? « Et si ça l'était ? » Continuait-il pour affirmer. Il supposait simplement, pas assez confiant pour être direct et plus compréhensible.

De plus en plus gêné par la tournure de cette question, Ji Jun se redresse en frottant ses mains l'une contre l'autre. Une bouffée de chaleur manque de l'achever, tandis qu'il réalise l'ampleur de sa demande. Ne serait-il pas encore temps de rattraper la chose en lâchant un "c'était une blague, souris!". Mais non. Ji Jun n'arrive pas à décrisper cette foutue situation qu'il venait d'imposer. « Je sais bien ce que tu penses de moi... Et je me doute déjà de ta réponse, m-même. » S'avance-t-il pour éviter bien des commentaires à Seung Joo. Un nouvel haussement d'épaule et le cadet se recule jusqu'au seul siège des moins confortable de la pièce, prenant son sac au passage. « Dors un peu, je garde l'oeil ouvert si quelqu'un tente quoi que ce soit. » Lampe en main, il ouvre son sac pour le fouiller en silence, sortant un petit flacon remplie d'un liquide épais et transparent. Ji Jun bloqua sa lampe entre son mollet et sa cuisse, après s'être assis en tailleur. Ses lèvres restèrent closes, tandis qu'il débouchait le récipient, une odeur forte s'en échappant sans que cela ne le perturbe. Ce vernis ne lui sert pas tellement, mais ça l'occupe de l'appliquer sur ses ongles abîmés, évitant un maximum de casse douloureuse.

_________________
Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough. I don't know why The road's long, we carry on. Try to have fun in the meantime. Come and take a walk on the wild side. Let me kiss you hard in the pouring rain. Choose your last words. This is the last time. Cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: For your help.   

Revenir en haut Aller en bas
 

For your help.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 1 :: Hôpital
-