Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Jeu 7 Aoû - 13:07


“trêve”

▬ 13 octobre 2013 ; 13h

C'était un début d'après-midi nuageux. A l'instar des autres joueurs, Da Som s'était rendue dans la zone mise à leur disposition pour le cessez-le-feu. Elle préférait ne pas songer aux raisons de cette armistice : elles lui semblaient tout bonnement ridicules. Fêter l'empire qui les avait fait envoyer ici au moyen d'une collation... C'était un peu comme tendre une sucette à un enfant et la lui retirer sitôt l'a t-il en main. Au même titre que le cafouillage informatique d'il y a quelques mois... Même si au moins, cette fois-ci, on daignait leur accorder de quoi se restaurer et retrouver une hygiène correcte.

Seule, la jeune femme avait gagné la piscine municipale pour profiter d'une longue douche chaude, avant de se vêtir d'un ensemble scolaire propre. A vue de l'état de ses cheveux, elle aurait bien profité pour se faire couper les pointes... Mais la vue de la tondeuse électrique et des tas de cheveux tombés au sol l'en avait vite dissuadée.

Elle ne s'était donc pas attardée, gagnant aussitôt le parc public pour y prendre un repas. Un regard noir et dégoûté avait parcouru les banderoles et autres ballons à l'effigie du pays, sans qu'elle ne s'y attarde trop pour autant. Elle avait prit place à l'une des longue table installée, prenant soin de déguster chaque bouchée du repas servi. Avant de quitter son siège, elle avait récupéré la pomme et la miche de pain, songeant à les manger un peu plus tard dans la journée.

Sans trop savoir que faire, elle était restée plantée, observant les alentours. Si certains semblaient émettre autant de réserve qu'elle à l'égard de ces festivités, d'autres semblaient plus disposés à faire preuve de bonne volonté. Son regard parcourt longuement les silhouettes, tantôt occupées à se restaurer, d'autres à discuter, d'autres plus à l'écart. Dont une, qu'elle pense reconnaître. Un jeune homme grand et filiforme est assis sur un banc, un peu à l'écart des autres. Le cadet Yang. Da Som reste un long instant à l'observer de loin. Il y a de cela quelques jours, une annonce avait nommé Yang Min Yu. Dire qu'elle ne s'en sentait pas vaguement soulagée serait un mensonge... Mais elle avait eut une pensée rapide pour Min Ki, pour qui cette chronique mortuaire avait du être bien plus difficile.

La lycéenne hésite un court instant... Mais finit par se lever, les lèvres un peu pincées. D'un pas lent, elle s'avance vers le banc occupé. L'adolescent est immobile, le regard dans le vide. « Min Ki ? » dit-elle, pour attirer son attention, avant de s'arrêter. « Je peux m'asseoir ? »

Elle attend l'accord de son vis-à-vis. Une fois adossée, elle reste muette un instant, observant du coin de l'oeil le profil du plus jeune. « Je suis désolée pour ton frère. » finit-elle par admettre d'une voix neutre. Son regard se détourne... Elle n'avait pas grand-chose à lui dire, pour être honnête. Leur dernière rencontre avait laissé planer l'animosité qu'elle lui portait. Mais bon, de l'eau avait coulé sous les ponts : la jalousie qui la faisait bouillir à sa simple vue n'avait plus vraiment lieu d'être... Ou tout du moins, plus pour les mêmes raisons qu'au temps du lycée. Entre temps, elle avait eut bien d'autres choses à penser, et avait préféré se contenter d'indifférence. « Tu es seul ? Jordan n'est pas avec toi ? » demande t-elle, un peu indécise quant au nom que lui avait donné Min Ki, il y a de cela un bon moment... Elle se souvenait juste d'un compagnon de route au nom à consonance anglo-saxonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Sam 9 Aoû - 11:00




Min Ki était posé sur un banc, les yeux encore un peu dans le vague, les traits tirés. Il était passé aux douches un peu plus tôt, avec Jay. En fait ces derniers jours il avait du mal à accepter d’être séparé de son compagnon, on ne se demandait pas pourquoi n’est-ce pas ? Bref… Sa peau sentait bon le savon, ses cheveux coupés à ras avaient tout de même préalablement été shampouinés, ses vêtements étaient neufs… Même si chaussures l’étaient. Mais à l’intérieur de ce renouveau c’était toujours un peu le même vieux Min Ki qui du haut de ses 15, bientôt 16 ans, avait l’impression d’en avoir 80.

Jayden était un peu plus loin. Ils avaient vu Mikan en arrivant, le japonais dont son frère s’était entiché. Jayden ne pouvait évidemment pas faire autrement que d’aller le voir n’est-ce pas ? Alors lui était là à l’attendre, sans lui en vouloir mais sans désirer parler au compagnon de son frère pour sa part. Ils iraient manger ensuite… Et récupérer ce courrier qui semblait dévolu à tout le monde ou presque. Min Ki n’était pas certain de vouloir en avoir une… Mais en même temps si ce n’était pas le cas il le vivrait vraiment mal. Bref…

Ce qui le sort légèrement de sa torpeur ce n’est pas qu’on s’assoit près de lui non. Aujourd’hui ils ne craignaient pas grand-chose. La violence n’était pas complètement proscrite mais le meurtre oui. Et présentement, même si Min Ki faisait front, il aurait été difficile de faire plus mal à son cœur qu’il ne souffrait déjà au niveau de son âme. Ce qui le ramène à la réalité donc, c’est la voix fine qui s’adresse à lui en l’appelant par son prénom. Min Ki tourne la tête vers elle… Et ébauche un semblant de sourire pour Da Som. Le genre de sourire mécanique qui visait plus aux apparences qu’à la réalité. Da Som pour sa part était toujours aussi jolies même si le temps passé sur cette île avait un peu tiré ses traits et fait gonfler légèrement ses yeux de fatigue. Elle devait être passé aux douches elle aussi en tout cas parce qu’elle sentait bon et qu’elle lui semblait rafraîchissante rien qu’à s’assoir à côté de lui.

Oui vas-y.

Bon c’était trop tard mais l’intention y était. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, ça avait été un peu tendu. Da Som avait les nerfs après lui à cause de sa mémoire eidétique et Min Ki n’avait pas su quoi faire pour revenir dans ses bonnes grâces. Pour l’heure il maudissait cette capacité qui ne lui permettait pas ou peu de penser à autre chose qu’à l’annonce des haut-parleurs d’il y avait quelques jours.

Elle a un petit air embêté qui paraîtrait presque mignon à Min Ki avait de lui faire, d’une certaine façon, ses condoléances. Min Ki a l’impression qu’il va éclater en sanglot mais puisant des ressources il ne sait trop où il se contente d’acquiescer, silencieux un instant histoire que la boule formée dans son estomac et coincée dans sa gorge passe. Min Ki s’adosse un peu mieux au banc… Et quand il a retrouvé l’usage de ses cordes vocales :

Merci.

Mais il fallait l’avouer :

Je ne peux pas m’empêcher de tous les regarder et de me demander lequel c’est.

L’assassin de Min Yu. Et il avait beau savoir que son frère l’avait probablement cherché et/ou mérité, il avait l’envie folle et furieuse d’en finir avec celui ou celle qui avait osé. C’était u garçon calme et gentil… Mais on peut toujours avoir le désir de vengeance n’est-ce pas ? Peut être que Mikan pourrait renseigner Jay à ce sujet. D’ailleurs Da Som parle du canadien et Min Ki a un petit sourire pour elle.

Jayden. Si si il est avec moi.

D’un mouvement de tête il indique à la jeune fille son compagnon de route et de vie qui, un peu plus loin, consolait Mikan.

Le japonais avec lui c’était un ami de Min Yu.

Autant le dire comme ça. Il y a encore un petit instant de silence légèrement cotonneux et puis :

Est-ce que ça va toi ? Tu as eu des nouvelles de ta famille ?




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Sam 9 Aoû - 13:40

Un sourire forcé est offert à la lycéenne avant qu'elle ne prenne place, sans vraiment attendre de réponse à sa question plus rhétorique qu'autre chose. Un moment de battement s'en suit, durant lequel Da Som hésite un peu sur ce qu'elle devait dire. Ou plutôt, sous quelle forme elle devait le dire... Elle n'était pas proche de Min Ki, et se ne voyait pas non plus lui adresser une sympathie pompeuse qui serait assurément déplacée. Aussi finit-elle par lâcher quelques sobres mots en guise de condoléances. C'était encore le mieux à faire. Min Ki semble avoir un peu de mal à reprendre la parole, sûrement attristé par l'aveu. Néanmoins, un remerciement est lâché, avant que l'adolescent avoue qu'il ne pouvait que se demander qui était l'auteur de la perte de son frère. Probablement plus par respect qu'autre chose, la jeune femme garde le silence un court instant... « Si tu découvres qui c'est, tu comptes venger Min Yu ? » finit-elle malgré tout par demander, sa curiosité étant piquée par ces propos. Enfin... Curiosité n'était pas le mot. Étonnement, serait plus adapté. Pas qu'elle ne pensait pas que Min Ki ne puisse en rien ressentir de la haine, évidemment. Dans ces circonstances, il avait toutes les raisons du monde d'éprouver de la rancœur et de l'animosité. Néanmoins... C'est vrai qu'elle le voyait plutôt mal dans le rôle du frère vengeur. Probablement l'image d'adolescent flippé qui était encore un peu trop persistante.

Rapidement, Da Som s'étonne de voir seul son ancien camarade de classe. Ne lui avait-il pas parlé d'un compagnon de route ? Elle interroge, un peu indécise sur le nom du concerné... Et elle fait bien, puisque Min Ki la reprend sur le nom, avec un petit sourire. Jayden. Un petit mouvement de tête indique l'intéressé, à une bonne dizaine de mètres de là. Grand, bien bâti quoi qu'un peu amaigri par l'île, les traits assurément asiatiques. A observer le quasi-inconnu, Da Som a un petit foncement de sourcils, perplexe. « Je ne m'attendais pas à ça. Je le pensais plus... Occidental. » convient-elle. Fallait se le dire : voir la combinaison d'un nom étranger et de traits coréens, c'était pas commun. Un autre jeune homme est désigné en même temps que Jayden. Un japonais, plus court sur pattes, la mine déconfite. Un ami de l'aîné Yang, aux dires du plus jeune. Elle acquiesce. « Vous vous entendez bien ? » interroge Da Som, plus pour faire la conversation qu'autre chose.

Après un court silence, Min Ki pose à son tour quelques questions. Probablement pour éviter que le mutisme soit trop pesant, mais aussi pour se changer un peu les idées. Da Som hausse mollement les épaules. « Pas trop mal. » dit-il d'une voix neutre, après un petit temps d'hésitation. Bon... C'était pas non plus la grande joie, mais pas de quoi se lamenter sur son sort quoi ! Elle s'accrochait comme elle pouvait. Et quant aux nouvelles de sa famille... « Je ne sais pas, je ne suis pas encore allée voir si on m'avait envoyée une lettre. Et toi ? » Elle flippait un peu à l'idée de ne rien avoir, pour tout dire. Pas qu'elle pensait que son père ou sa mère aient pu oublier dans quelle galère leur fille unique se trouvait depuis le mois de mai, mais... Bon, c'était une crainte légitime, non ? Puis après tout, parce que le sujet était abordé : « Ça te dirait qu'on aille voir ? » propose-t-elle, même si elle ne serait pas vexée si un refus lui était renvoyé. Une première !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Mer 13 Aoû - 11:05




C’était un peu étrange. Da Som était physiquement la même… Mais elle lui semblait aussi terriblement différente. Bien sûr, depuis tout ce temps depuis leur dernière rencontre il était évident qu’elle devait avoir beaucoup changé. Mais cette île avait tendance à rendre les gens moins bons. A faire ressortir l’animal sauvage planqué en chacun de nous, vestige d’une évolution pas encore tout à fait terminée. Pourtant chez sa camarade c’était… Autre chose. Elle semblait moins brusque, moins incisive… Et son regard était tout autre lui aussi. La dernière fois qu’il l’avait vu, Min Ki avait lu des reproches, du mépris et peut être même de la haine dans ces beaux yeux… Et présentement… Rien de tout ça. Un mélange complexe de plein d’autres choses… Ca donnait à sa beauté naturelle quelque chose d’étrangement mélancolique.

A sa question, Min Ki réfléchit un moment sans répondre. Il avait commencé à affronter de manière plus sérieuse la mort de son frère. Pourtant, pendant trop longtemps il n’avait même plus été fichu de se mettre ne serait-ce que debout. Il avait été comme paralysé dans son propre corps qui lui avait servit non pas de scaphandre mais de dame de fer compte tenu de la douleur éprouvée.

Oui.

Oui il allait le faire. Ca lui semblait limpide. Et parce qu’il se devait de se justifier, sans doute, surtout auprès d’une jeune fille qui l’avait malgré tout bien connu, il ajoute :

Ou en tout cas au jour d’aujourd’hui ça m’aide de me dire que oui.

Parce que c’était plus difficile de composer avec la mort de son frère avec ce sentiment d’impuissance assez violent qui restait accroché à lui en même temps.

Je ne suis pas bête. Je sais ce que beaucoup de gens se disent. Qu’il l’a peut être voir sûrement cherché. Et qu’au pire, ce n’est que justice. Je sais qu’ils ont raison.

Il revient observer Da Som, cherchant à lire quelque chose sur son joli visage tout propre, n’importe quoi. Et reniflant un peu il ajoute encore :

Mais le savoir ça n’atténue pas la douleur.

Même lui avait finit par souhaiter la mort de son frère… Mais ce n’était pas pour autant qu’il pouvait l’accueillir plus facilement. Peut être qu’il s’était surestimé, peu importe… Ou peut être juste que l’annonce avait été trop brutale, le nom de son frère se faisant balancer au milieu des autres comme dans un charnier. Il en revient à Jayden un peu plus loin, qui semble faire la surprise de Da Som et Min Ki acquiesce :

Très bien. Je veux qu’il quitte cette île à présent. Je le veux plus que je n’ai jamais rien voulu au monde.

Ca ne voulait pas dire qu’il était prêt à jouer le jeu mais il allait travailler fort pour la survie du canadien, c’était certain. Da Som de son côté semblait mi-positive mi-abattue et Min Ki se renseigne :

Tu voyages toujours seule ?

Elle le distraie néanmoins en parlant du courrier, lui suggérant d’aller voir ensemble s’ils en avaient. Min Ki a un regard pour celui qui les distribuait, un peu plus loin, cochant des listes de noms tout en remettant des lettres à des étudiants qui parfois pleuraient déjà avant même de les avoir ouvertes.

Qu’est-ce qu’on fera s’il n’y en a pas pour nous ?

Et en fait :

Et qu’est-ce qu’on fera s’il y en a ?

De quand dataient ces lettres ? Y en avait-il une pour Min Yu ou étaient-elles plus récentes pour que peut être, ses parents aient été avertit de son décès ? Min Ki se lève, cotonneux… Puis tend sa main à Da Som, lui proposant ainsi d’y aller main dans la main oui.

Pour se donner du courage.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Lun 18 Aoû - 15:44

Il avait grandi. Da Som ne saurait dire si c'était les circonstances ou ses paroles qui la poussaient à penser ainsi... Mais Min Ki lui semblait plus sûr, plus déterminé, mais aussi plus clairvoyant. Pas qu'elle doute qu'il ne l'était avant, mais c'était désormais quelque chose qui lui apparaissait comme flagrant. La perte de son frère l'avait certainement aidé à aller en ce sens... Même si de toute évidence, Da Som aurait souhaité le découvrir ainsi dans des circonstances différentes.

Min Ki assure qu'il allait venger son frère, oui. L'imaginer ainsi la rendait encore un peu dubitative, doute que le jeune homme semble percevoir, puisqu'il assure qu'il préférait se conforter dans cette idée. Da Som opine, sans chercher à ajouter quoi que ce soit. Le lycéen poursuit, annonçant qu'il se doutait de ce que les autres se disaient au sujet de cette disparition, mais que ces pensées ne l'aidaient en rien à faire son deuil. Da Som tourne le visage, pose les yeux dans le vide. « Je m'en doute. » soupire t-elle. « Et de toutes façons... Si ça t'aidait de penser ça, tu ne serais pas à ta place. » ajoute t-elle, le regard toujours suspendu devant elle. Elle finit néanmoins par ajouter, par crainte de ne pas être claire. « Je veux dire... Je ne sais pas dans quelles circonstances toi et Min Yu vous vous êtes rencontrés, ici. Mais quoi qu'il se soit passé, il reste ton frère. »

En venant à parler de Jayden, Min Ki assure qu'il souhaitait voir son ami quitter cet endroit, plus que tout au monde. Da Som acquiesce en silence... Mais décidément, quelque chose l'interpelle à nouveau. « Et toi ? » demande t-elle. Jusqu'à là, elle avait rencontré beaucoup de personnes qui lui avaient assuré qu'elles voulaient quitter l'île. De fait, entendre Min Ki certifier qu'il voulait que Jayden quitte l'île, avant de parler de lui même avait de quoi la surprendre.

Son ancien camarade de classe demande alors si elle faisait toujours route seule. La jeune femme acquiesce mollement, avant de préciser : « Oui. Tout du moins, à nouveau... J'ai fait chemin avec un participant pendant quelques temps, mais il a été tué il y a peu. » Ça lui avait foutu un choc... Et elle préférait ne pas trop y repenser, de fait. Elle arrivait à positiver un peu, en songeant que cette rencontre de courte durée lui avait ouverte de nouvelles perspectives pour la suite. Même si de toute évidence, c'était toujours plus simple d'avoir de fermes convictions en étant accompagnée...

Alors qu'elle propose à Min Ki d'aller voir s'ils avaient reçu une lettre, ce dernier a une question... Qui demeure sans réponse. Elle ne savait pas et préférait ne pas y penser, probablement. Le plus jeune tente néanmoins de se faire un peu plus positif, en retournant la question. Elle lui adresse un maigre sourire. « On verra bien. »

Relevée, Da Som se voit un peu étonnée d'avoir une main tendue... Mais finit par la saisir. Ils se dirigent tous deux vers l'homme chargé de la distribution de courrier, auquel ils donnent leur nom à tour de rôle. L'intéressé consulte sa liste en silence lorsque Da Som lui donne son nom. Un moment qui semble durer une éternité... Et quand on finit par lui tendre une enveloppe, la jeune femme ne sait pas trop si elle doit en être heureuse ou non. Elle saisit le pli, observe longuement l'écriture, qu'elle identifie comme étant celle de sa mère. Et quand bien même cela lui demande plus de courage qu'elle ne l'aurait pensé, elle finit par décoller le papier adhésif, pour sortir une lettre.

Son regard parcourt chaque ligne... Ce qui ne prend pas beaucoup de temps, tant le billet et court et maladroit. La mâchoire se serrent à force de chaque mot, et si quelques larmes de tristesse menacent de couler sous peu, elles n'en sont pas moins de colère. Sa mère avait raison : ce n'était effectivement peut-être pas une bonne idée de lui avoir envoyé une lettre comme celle-ci. Elle se doutait certes que chacune de ces lignes avait été difficile à écrire... Et elle se savait aimée de ses parents. Et pourtant, la maladresse et le manque flagrant de mordant, ou de toute autre chose qui puisse s'apparenter à un véritable soutien à ses yeux ne peut qu'attiser chez la lycéenne un profond sentiment de colère mêlé à de l'incompréhension. La main un peu tremblante, elle finit par relever les yeux en direction de Min Ki, lèvres serrées. « Alors ? » demande t-elle d'un ton troublé par un sanglot imminent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Dim 24 Aoû - 9:19




Un autre truc bizarre… C’est qu’il se serait jamais attendu à ce que Da Som aille réellement dans son sens ou du mois, le comprenne et accepte son comportement comme « logique ». Jay l’avait fait. Il lui avait laissé une certaine légitimité dans son chagrin et sa colère mais c’était normal : c’était son copain. Da Som de son côté n’avait aucune raison de le faire et pourtant… Pourtant si. Alors plutôt que de répondre à sa question, qui de toute façon aurait remué une vase assez nauséabonde, Min Ki constate simplement, d’une voix presque douce :

Tu as changé.

Un léger sourire se dessine sur ses lèvres histoire que Da Som soit assuré du fait que ce n’était pas un reproche, que du contraire. Elle avait positivement changé. Bien sûr les circonstances étaient un peu dramatique… Mais sincèrement :

Tu m’as fait du bien.

Et effectivement, le poids sur ses épaules était un tout petit peu plus léger. Quant à sa propre survie… Il n’a pas besoin de mentir pour ajouter :

Oui bien sûr, je veux rentrer chez moi moi aussi.

Mais il était seulement le numéro deux sur sa liste de priorité parce que Jayden et lui, même s’il ne pouvait le dire à personne, n’étaient pas de la même couleur. Son ami était convaincu qu’il était vert et ça lui redonnait du baume au cœur. Ca lui permettait de s’accrocher fort à quelque chose. Pourtant il se baladait avec un collier bien mauve… En tout cas, Da Som avait également perdu quelqu’un. Un partenaire… Ca fait frissonner Min Ki qui était dans ce trip un peu protecteur de ne pas vouloir voir son binôme mourir à son tour et sincère :

Je suis désolé.

Ca restait terrible, même si c’était un ami rencontré sur cette île. Etrange comme la mort ne lui avait jamais semblé si cruelle que lorsqu’elle avait frappé juste à côté de lui. Pourtant, il n’avait pas manqué d’empathie devant la mort de ses autres camarades lorsqu’il avait entendu leur nom aux haut-parleurs. Et il en avait eu aussi, même si pour sa propre santé mentale il en avait eu moins, pour ces listes d’anonymes dont il se souviendrait forcément toute sa vie.

Bref. Ils s’étaient mit d’accord pour les lettres alors ils y étaient allés, un peu fébriles. Chacun avait eu la « bonne » surprise d’avoir un peu de courrier et Min Ki était resté un moment sans chercher à lire le sien. Il avait finalement ouvert l’enveloppe qui avait été décacheté déjà un peu plus tôt et puis il avait lu, les yeux humides mais sans larmes, parce qu’il n’en avait plus à verser. Une lettre écrite par son père qui pourtant d’ordinaire s’épanchait peu. Ils savaient pour Min Yu… Son père rassurait, consolait… Min Ki retourne la lettre pour voir les paroles de la chanson et la tablature… Puis il extrait la photographie pour la regarder, le cœur dans l’eau… Il range finalement le tout de façon très précautionneuse parce que ces prochains jours il allait très certaine beaucoup la relire et reregarder la photographie même s’il s’en souviendrait toute sa vie avec une très nette exactitude.

C’est la voix de Da Som qui le sort à nouveau un peu de sa torpeur. On lisait une certaine souffrance sur son visage crispé. Ses yeux étaient humide, ses épaules exagérément tendues, ses lèvres pincées… Min Ki n’avait pas réfléchit beaucoup avant de venir vers la jeune fille… Et de la prendre dans ses bras pour l’attirer contre son épaule afin qu’elle y pleure si elle en avait envie, lui caressant avec douceur les cheveux.

Ils savent pour Min Yu. C’est mon père qui m’a écrit. Ils vont bien…

Enfin pas vraiment mais il se comprenait.

Et toi ? Tu veux en parler Da Som… ?




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Lun 1 Sep - 23:47

Min Ki assure qu'elle avait changé... Et si Da Som sait que ça n'est en rien un reproche, cette affirmation ne peut que lui rappeler à quel point elle avait été virulente avec le cadet Yang. Pas qu'elle le niait sur le moment : mais le contraste devait effectivement être assez flagrant aux yeux de son camarade. Elle n'avait que rarement laissé le bénéfice du doute quant à son caractère, ni même laissé entrevoir une nature plus douce et compatissante qui était pourtant entièrement sienne... Mais dans cette situation, il lui était impossible de laisser cette facette bien tapi derrière une quelconque amertume.

Quoi qu'il en soit, changement ou non, Da Som ne répond rien. Elle n'ose ni confirmer, se contenant d'offrir un petit sourire à Min Ki. Si ça le consolait un peu, tant mieux... Mais elle n'infirme pas non plus. Les faits étant qu'elle ne pouvait pas promettre d'être aussi attentive lors de leurs prochaines rencontres. La disparition de Min Yu combiné à cet armistice forcé était une bonne occasion de discuter à tête reposée : mais sitôt le jeu reprendrait-il, Da Som continuerait à suivre ses objectifs. Et il y avait de fortes chances pour que son camarade soit d'une faction différente que la sienne. Et à ce propos – plus ou moins, Min Ki confirme qu'évidemment, lui aussi souhaitait rentrer chez lui. « Vous jouez le jeu, alors ? » demande la jeune femme, supposant que cette question serait sûrement plus rhétorique qu'autre chose.

Min Ki présente de brèves condoléances pour le feu compagnon de route de la lycéenne. Cette dernière a un petit mouvement de tête pour le remercier, accompagné d'un sourire pâle. Elle ne tenait pas à s'attarder davantage sur le sujet... Et ils n'en ont guère le temps, les deux décidant d'aller voir s'ils avaient reçu une lettre de leurs proches. Chacun reçoit un pli, la boule au ventre. Da Som se désintéresse de son camarade le temps de lire la lettre de sa mère... Et quand finalement elle finit par relever les yeux, c'est un regard mitigé entre colère et tristesse qui est adressé à Min Ki.

Elle n'est que très brièvement surprise de voir le grand garçon s'avancer pour la prendre dans ses bras. A dire vrai, elle ne s'en donne pas le temps, venant nicher son visage contre l'épaule de Min Ki. Quelques larmes coulent en silence... Avant que finalement, elle ne consente à laisser échapper quelques sanglots qui viennent secouer sa cage thoracique. Sa main se ressert sur le billet trop court, tandis qu'elle entend le jeune homme lui dire que ses parents avaient eut les nouvelles concernant leur fils aîné. Alors qu'il lui demande si elle souhaitait en parler, Da Som recule doucement de son étreinte, essuyant d'un revers de main sa joue striée. « Pas vraiment, non. » avoue t-elle en reniflant, avant de poser son regard au sol, à quelques mètres de là. Elle poursuit, mâchoire serrée : « Ma mère est une idiote. Elle n'aurait pas du m'écrire. » Ça pouvait sembler un peu fou et un peu exagéré... Mais ça sortait du cœur. Même si en soit, Da Som n'était pas encore sûre si c'était bel et bien la forme de ce pli qui la dérangeait, ou le fond. « C'est peut-être encore plus douloureux d'avoir des nouvelles de l'extérieur, tout compte fait. » souffle t-elle. Elle essuie une fois de plus ses yeux encore un peu humide, avant de lever le regard vers son vis-à-vis. « Et toi ? Tes parents t'ont envoyé quelque chose en plus de la lettre ? » demande t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Mar 16 Sep - 15:13




Lorsque Da Som lui avait demandé si Jayden et lui jouaient le jeu, Min Ki avait dû y réfléchir plus ou moins longuement. Disons que c’était difficile de faire une affirmation du genre parce que le nombre de victimes au compteur de Min Ki n’avait pas bougé d’un iota depuis l’incident de la première armistice, lors de la menace des colliers. De plus, il était toujours dans une position ou la mort (et encore plus celle de sa propre main) l’effrayait. Jayden tuait. Mais ça tenait moins à un goût pour ce jeu macabre qu’à un grand instinct de survie et de préservation pour eux deux. Pourtant, Min Ki ne pouvait pas affirmer qu’ils n’étaient pas dans cette optique non plus. De fait, histoire de rester prudent tout en ne mentant pas, il convient :

Disons que nous ferons ce qu’il faut.

Mais parce que le sujet méritait bien que Min Ki s’en enquiert également :

Et toi ? Où est-ce que tu en es ?

Et mine de rien, sans non plus demander de renseignement à ce sujet, Min Ki demande encore :

Tu connais ta couleur ?

Mais le sujet est rapidement éclipsé par leur courrier il faut bien l’admettre. Da Som et lui n’avaient peut être jamais été les meilleurs camarades du monde. Au mieux, Da Som l’avait elle méprisé un peu dans son coin en se contentant le reste du temps de l’ignorer pendant que lui, bienheureux, bafouillait un peu devant elle lorsqu’il lui était arrivé de lui adresser la parole, à demi parce qu’elle l’impressionnait beaucoup et à demi parce qu’elle était décidément très belle. Mais aujourd’hui une véritable trêve s’invitait entre eux et tandis que Min Ki referme solidement son étreinte sur Da Som pour permettre à cette dernière de pleurer un peu, il réalise à quel point il est devenu « un homme ». C’était une constatation qu’il avait déjà faite bien sûr... Mais Da Som semblait le lui rappeler à sa manière et c’était réconfortant pour lui, en plus de lui prouver qu’il pouvait provoquer d’autres sentiments que le rejet ou l’impression d’avoir à faire à un boulet.

Min Ki caresse ainsi le dos de la jeune femme jusqu’à ce que cette dernière s’écarte d’elle-même, après un instant trop bref. Min Ki observe ses beaux yeux encore brillants de larmes, ses cils humides et les sillons salés à demi effacés sur les joues légèrement hâlées sans rien dire, acquiesçant simplement lorsque Da Som lui explique ne pas vouloir lui parler avant d’en vouloir à sa mère pour cette lettre.

C’est vrai et en même temps, c’est un soulagement de savoir qu’eux vont bien non ? J’avoue que j’en éprouve beaucoup à savoir qu’ils vont récupérer Min Yu.

Bien sûr sa mère semblait malade et inconsolable... Mais elle avait perdu un fils et en perdrait peut être un autre. Ce n’était pas dans l’ordre naturel des choses.

C’est motivant pour notre survie de savoir que des gens pensent à nous.

De fait, jetant un regard à l’officier qui continuait de distribuer du courrier, il indique d’un mouvement de la tête quelques rares jeunes qui repartaient déconfit :

Certains n’en ont pas eu. On dirait qu’ils vont s’effondrer.

Ca devait être terrible que cette impression qu’on avait été oublié par les notre. Qu’on nous considérait peut être comme déjà mort. Min Ki vient serrer sa lettre contre son cœur, peut être légèrement bouleversé à cette idée et à la question de Da Som il en revient à cette dernière.

Une photo. Tu veux la voir ?

Min Ki tire la photo de la lettre pour la tendre à Da Som, ne la relâchant cependant pas. Il ne pensait pas qu’elle allait lui voler non... Mais depuis qu’il n’avait plus de tablette, cette photo était soudainement devenu le seul vestige de sa vie d’avant qui ne soit pas seulement gravé dans sa mémoire.

Mon père m’a donné la tablature et les paroles d’une chanson d’un groupe que j’aime.

Et au cas où, sait-on jamais si Da Som pourrait ou pas la lui fredonner :

Tu t’y connais en solfège ?



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 19 ans
Nombre de victimes : 14
Contenu du Sac : - Une tenue de rechange
- Une trousse de toilette
- Du savon liquide
- Une boîte de tampons hygiéniques
- Une brosse à cheveux
- Un lot d'élastiques
- Une petite trousse de maquillage
- Un mp3 et ses écouteurs
- Deux livres

- Une bouteille d'eau (1,5L)
- Une barre de céréales

- Un bloc note et un crayon
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)

- Un pistolet CZ75 (chargeur rempli de moitié)
- Une pioche
- Matraque électrique chargée
- Une paire de jitte

Avatar : Lee Chae Rin (CL ;2NE1)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Myuu.BANG!
Doubles Comptes : Choi Hye Sung & Lee Seung Joo

Messages : 239
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Mer 1 Oct - 7:46

Ils feraient ce qui serait nécessaire, assure Min Ki. Il n’en faut pas plus à Da Som pour qu’elle se doute que son camarade de classe et son compagnon de route jouaient comme elle le faisait. Pas par envie de tuer donc, mais bien plus par désir d’un jour pouvoir rentrer chez eux. Et même si elle ne mettait toujours pas un visage sur le nom de Jayden, elle supposait à raison que ce n’était probablement pas Min Ki qui se salissait les mains dans cette affaire. Pas que ce soit un jugement de valeur : c’était mieux pour lui en l’état, sûrement. La question lui est rapidement retournée, aussi la jeune femme répond-elle : « Pareil. Je ferai ce qu’il faut pour rentrer chez moi. »

Naturellement, vu leurs manières respectives d’appréhender leur jeu sur l’île, la question des couleurs est rapidement abordée. Il fallait s’en douter. « Oui, je la connais. Et toi ? » demande-t-elle. Mais bon... A l’instant, ce n’était peut-être pas une si bonne idée de parler de tout ceci. Da Som se doutait qu’il y avait de fortes chances pour que Min Ki soit d’une faction différente de la sienne. Et si tôt ou tard, elle chercherait sûrement à savoir quelle était sa couleur, le moment présent ne s’y prêtait pas vraiment. « Mais il vaut mieux qu’on évite de se les échanger. Maintenant, je veux dire. Tu ne penses pas ? » Parce que c’était un armistice, et qu’elle avait plutôt envie de garder un « bon » souvenir de ce moment, malgré la tristesse de l’instant.

Tous deux finissent par aller chercher leurs courriers. Chacun de leur côté, Min Ki et Da Som lisent leurs lettres. Et sur le moment, la jeune femme ne peut s’empêcher d’être déçue de ne pas avoir un soutient plus probant, plus fort de la part de sa mère. Même si bien sûr, le simple fait qu’elle lui ait envoyé cette lettre prouvait déjà qu’elle pensait à elle, et la soutenait. Mais... La maladresse des mots combinés à une jeune femme à fleur de peau ne pouvait pas faire bon ménage. Quelques larmes zèbrent les joues de la lycéenne, qui profite quelques instants de l’étreinte offerte par son camarade. Elle finit néanmoins par se dégager, assurant qu’elle ne souhaitait pas en parler. Elle avait probablement besoin d’un peu de temps pour prendre les choses avec plus de recul et réaliser qu’elle avait déjà la chance d’avoir reçu quelque chose.

Néanmoins, elle ne pouvait pas nier ce que Min Ki lui mettait sous le nez : ils pouvaient être soulagés de savoir que leurs familles allaient bien. « Ça l’est surtout pour toi, à vrai dire. » répond Da Som, qui se comprenait. Pas qu’elle se fichait du sort de ses parents, évidemment. Mais disons que suite au décès de Min Yu, le cadet avait toutes les raisons du monde d’être inquiet pour ses parents. Bien plus qu’elle envers sa famille. Et pour ce qui est du regain de motivation à l’idée d’avoir un soutient extérieur, la lycéenne approuve, venant effacer ses dernières larmes d’un revers de main : « Tu as raison. Je crois que je suis juste un peu déçue de ne pas avoir eut un peu plus dans cette lettre. Je ne sais pas comment expliquer. » Elle a néanmoins un regard pour les dits étudiants qui n’avaient rien reçu et... Effectivement, en comparaison elle n’avait aucun droit à la plainte.

Lettre serrée contre son buste, Min Ki répond néanmoins à la question posée, tendant une photographie à sa vis-à-vis. Un portrait de famille, comprenant les parents et les deux enfants Yang. Da Som observe longuement le cliché, convenant : « C’est une belle photographie. » Rapidement, le jeune homme ajoute qu’il avait également reçu des tablatures et les paroles d’une chanson d’un groupe apprécié, avant de demander à la lycéenne si elle s’y connaissait en solfège. Un mouvement de tête est fait. « Non, désolée. Mais peut-être qu’au studio d’enregistrement ou à la bibliothèque tu pourras trouver quelques vieux livres de musique. » suppose t-elle.

Un petit soupir s’échappe des lèvres scindées de la jeune femme, avant qu’elle n’adresse un faible sourire à son vis-à-vis. « Je ne vais pas tarder à filer. Tu veux certainement rejoindre Jayden. »  prédit-elle. « Ça m’a fait du bien de t’avoir vu, Min Ki. Malgré ces circonstances difficiles pour toi. » Il y a quelques mois, elle se serait étonnée à tenir de tels propos – il aurait certainement fallu lui arracher ces mots. Mais ils étaient pensés, et avec sincérité. Elle devait bien l’admettre : il avait grandi. Elle fait un petit pas vers le jeune homme et vient poser rapidement ses lèvres sur sa joue. « J’espère que ça ira vite mieux. Et bon courage pour la suite, en tout cas. » Ceci étant dit, elle lui adresse un dernier petit sourire avant de tourner les talons.

_________________

Who's story it will be ? Who is it that chooses our steps in the dance? Who lashes us with whips and crowns us with victory when we survive the impossible? Who is it, that does all of these things? Who honors those we love for the very life we live? Who sings that we will never die? Who teaches us what's real and how to laugh at lies? Who decides why we live and what we'll die to defend? And Who holds the key that can set us free ?
THIS IS YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Verte


avatar
Âge : 15
Amour : Bang Jayden ♥

Nombre de victimes : 1
Contenu du Sac : - Deux bouteilles d'eau (1L5)
- Crème solaire
- Un jeu de cartes
- Une montre
- Un mouchoir en tissu
- Une 3DS
- Deux jeux de 3DS
- Bonnet
- Boussole
- Une boîte de dolipranes à 3/4 pleine
- 1 talkie walkie (l'autre est à Song Min Hee)

Avatar : Choi Jun Hong aka Zelo [B.A.P]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 170
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   Lun 6 Oct - 17:28




Min Ki avait acquiescé lorsque Da Som lui avait admit avoir des motivations semblables aux siennes. Loin de lui l’idée de les lui reprocher. Elle avait raison de toute façon. Il avait longtemps repoussé cet aspect du jeu c’est vrai... Mais plus maintenant. Lui aussi avait acquit une grande détermination et s’il avait été lent pour ça, à présent il était lancé, en quelque sorte. Min Ki avait en tout cas acquiescé à nouveau lorsque Da Som lui avait renvoyé sa question à propos des couleurs... Puis une dernière fois lorsqu’elle avait signalé que pour le moment, mieux valait ne pas se montrer trop curieux. A nouveau, c’était elle qui avait raison. Da Som lui avait toujours semblé extrêmement dégourdie et forte... A présent elle se révélait à ses yeux intelligente et sage. Oui, c’était peut être donner beaucoup de casquettes à une simple adolescente et en même temps, c’était probablement la fille de sa classe qui le méritait le plus.

Le voir fragile avait également été un petit choc en soit... Mais ça n’avait fait que lui donner encore un peu d’humanité, sur une île où cette même humanité était devenue une denrée rare. Il y a encore seulement quelques heures, Min Ki aurait probablement injustement classé Da Som dans une case assez péjorative. Une fille un peu brusque, qui n’aimait pas grand monde, qui jouait des coudes... Probablement un prédateur sur cette île. Et soudainement, il avait un peu honte de réaliser que Da Som était comme lui : une adolescente perdue qui voulait rentrer chez elle, être cajolée, rassurée...

D’une certaine façon, il serait bien resté plus longtemps à la tenir dans ses bras. Egoïstement juste pour cette sensation qu’il apportait quelque chose à Da Som. Mais aussi parce que ça lui apportait à lui-même. Ca faisait du bien que de rencontrer un visage aussi familier qui soit si bon et généreux. Façon de parler un peu. Ca lui rappelait So Yeon, la déléguée, qu’il avait également croisé. Elle aussi ça avait fait du bien et compte tenu des listes des haut-parleurs, elle devait être quelque part elle aussi.

Min Ki se garde de parler de l’état de santé de sa mère parce que visiblement, Da Som éprouvait juste du chagrin de n’avoir pas reçu le type de lettre qu’elle aurait souhaité. Mais visiblement autant à ne pas pouvoir exprimer ce manque. De ne pas pouvoir mettre de mot dessus. De fait, Min Ki vient poser une main sur son épaule avant de replacer une mèche de cheveux derrière une oreille effilée, assurant :

Ne t’inquiète pas, je comprends.

Elle n’était pas obligé d’en dire plus, c’était bon, il avait saisit. De fait ils en viennent à sa propre question et lorsqu’elle lui suggère le centre d’enregistrement, Min Ki acquiesce. Il y avait un peu pensé aussi, il irait jeter un œil. Qui sait, peut être même que Jayden pourrait l’aider. D’ailleurs à parler de lui, Da Som y fait elle-même allusion. Visiblement leur rencontre touchait à sa fin. Il était toujours aussi touchée qu’elle soit venue.

Merci Da Som, ça m’a fait plaisir de te voir... Et merci pour tes bons mots. Bon courage à toi aussi.

Son regard va jusqu’à Jayden qui semblait sur le point de se séparer de Mikan lui aussi... Puis à nouveau sur Da Som.

J’espère que tu retrouveras quelqu’un.

Parce qu’être seul sur cette île, il lui semblait que c’était ce qui pouvait arriver de pire. Le début de la fin, le premier pas vers l’enfer.

Lui-même fait finalement demi-tour pour retourner vers Jayden. Peut être qu’il en profiterait pour parler au japonais... Ou qu’il s’arrêterait à quelques mètres. Pour le moment, il avait envie de se remettre de son chagrin et vu la tête de Mikan, pour ça peut être qu’il vaudrait simplement mieux qu’il s’en tienne loin...



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki
» La méchante sorcière de l'ouest feat Minki [Event Tempête]
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» vente de Futs
» Faire une ligne de temps avec le site Dipity


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 4 :: Parc
-