Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Party time : Let's dance ! (event 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : coin sombre remplie d'araignée

Nombre de victimes : 1
Coupons : 189
Contenu du Sac : ♦ 3 petites bouteilles d'eau remplies de l'eau du lac
♦ une lampe torche (avec des piles)
♦ une carte de l'île
♦ une paire de jumelles
♦ un sig sauer chargé
♦ pic a glace
♦ sweatshirt à capuche
♦ petit élastique pour cheveux
♦ une pince à épiler
♦ 1 boite de serviette (event)
♦ Téléphone portable déchargé
♦ Brosse a dent
♦ bloc note + mini crayon a papier attaché
♦ portefeuille (qqs papiers + photo de sa famille)

Avatar : Son Dam Bi
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Kang Soo Mee

Messages : 3333
Activité RP : 0









MessageSujet: Party time : Let's dance ! (event 3)   Lun 4 Aoû - 8:37

Le Parc, 13 octobre à 12h
-----------------------
Célébrer la fête nationale du NEC sur cette île, elle n’aurait jamais cru ça possible. Eun Ae avait été une fervente admiratrice de ce gouvernement qui avait permis la réunification des deux Corée, mais avait vite déchanté lorsque la loi Battle Royale avait été mise en place et que sa classe avait été tirée au sort pour en faire partie. Alors, lorsqu’on l’avait informé qu’en ce 13 octobre, elle pouvait se faire une « vraie » toilette et qu’un repas chaud lui serait servi au Parc, elle ne tint pas compte de sa rancœur, ni ne réfléchit au bien ou au mal que cette fête pouvait signifier. Elle se sentait l’âme égoïste, pensait à sa propre santé et sincèrement elle avait vraiment mérité cette douche chaude !! La piscine avait donc été sa première destination. Vêtements propres, épilation rapide des jambes lui permettant de se sentir un peu plus féminine – elle avait eu du mal à  se sentir femme ces quelques mois passés ici. Visage débarbouillé, ressemblant à quelque chose, odeur de savon agréable, douche chaude qui avait duré plus que deux minutes. C’était vraiment agréable ! Le regard fixé sur cette glace cassée, elle avait oublié les traits de son visage propre. Ses cheveux, quant à eux, avaient bien poussé et ressemblait à un amas difforme sur sa tête. Elle avait bien testé de prendre une fourchette pour aider à se les démêler, ne possédant pas de peigne, ce n’était vraiment pas un système efficace.  Elle opta pour les attacher en queue de cheval, préférant faire l’impasse sur la partie tondeuse. Jamais elle ne se les couperait aussi court  ! Tant pis, ses cheveux continueraient à être long. Les vêtements de rechange fournis, quant à eux, n’avaient pas été portés mais avaient soigneusement été rangés dans son sac à dos. C’était sans doute son côté rebelle qui ressortait. Elle utilisa la dernière partie de son savon pour nettoyer les tâches de ses vêtements, avant de partir de la piscine, rendant tous les échantillons non utilisés.

Eun Ae prit place dans un appartement de la ville en sous-vêtements, faisant sécher ses vêtements lavés au savon, tandis qu’elle notait quelques informations dans son journal.  Elle attendit comme cela plusieurs minutes, s’assoupissant même durant deux heures environ, avant de finalement se rendre compte qu’il était bientôt midi. Si elle voulait bénéficier de son plateau repas, elle se devait de partir maintenant. En tous les cas, c’était ce qu’elle croyait. Le rationnement de nourriture avait été fort depuis son arrivée ici. Il lui était difficile d’imaginer que tous les étudiants auraient aujourd’hui de quoi subvenir à leur besoin en termes d’aliment. Aussi, elle se dirigea au niveau du parc, sans plus tarder.

Diverses personnes étaient déjà présentes dans les lieux, décorés de ballons et de drapeaux. C’était une farce, une vraie ! Elle n’était pas très à l’aise de côtoyer tout ce monde, qui hier renfermé de potentiels ennemis. Eun Ae n’était pas le genre de personne à chercher les ennuis. Elle voulait simplement se faire toute petite, chercher son plateau et manger dans un coin. Si par chance, elle apercevait certain de ces alliés, elle irait leur faire un signe rapide pour ne pas aiguiller les inconnus sur leur affinité. Mais pour le moment, les têtes ne lui disaient rien. Peut-être des nouveaux arrivants ? Et d’ailleurs ça lui avait donné un bon coup au moral : ils étaient vraiment nombreux ici ! Bien élevée, elle fit la queue et attrapa ce plateau qui lui était réservé. Ça sentait vraiment bon ! Ce fût le sourire aux lèvres qu’elle partit quelques mètres plus loin, s’asseyant au sol, sur l’herbe, avant de croiser les jambes et d’y déposer sa nourriture. Elle allait commencer à manger lorsqu’une ombre apparut sur sa droite. Cela la stoppa dans sa manœuvre. Les mains agrippées sur son plateau de peur qu’on le lui vole, les sens en alerte, elle releva la tête afin d’apercevoir le visage de cette personne proche d’elle. Une femme aux cheveux mi long était arrivée à son niveau.  Non à l’aise avec cette situation, elle finit par lui demander :

« Tu ne voudrais pas t’asseoir ? »

Le fait qu’elle soit debout lui donnait cette impression de petitesse.

« C'est la seconde fois que nous nous croisons pendant que je mange. Tu crois que c'est un signe ? »

La première fois, elle lui avait donné gracieusement son repas en échange de la vie sauve. Cette fois, elle était bien décidée à le garder pour elle.

« Tu n’es pas obligé de répondre si tu n’en as pas envie. C’est juste plus agréable de parler avec quelqu’un d’ici sans pour autant risquer sa vie. » Eun Ae se racla la gorge l’air un peu gênée, car finalement elle ne savait pas si elle était dangereuse ou non. Et même si Si Ah n’avait pas la possibilité de la tuer sans mourir le lendemain, elle pouvait très bien la voler, l’assommer ou la blesser. La méfiance était de rigueur.

_________________
Arrivée sur l'île avec la classe originelle, elle a appris les règles de survie en milieu hostile. Toujours en vie, elle fuit le danger plutôt que de le confronter. Si vous lui demandez sa couleur de pastille, elle vous dira qu'elle ne sait pas et s'en moque bien. Elle a tué un homme et ne souhaite aucunement recommencé. Actuellement à la recherche d’allier, elle est persuadée que de créer un groupe d'entraide permettra de sauver le plus grand nombre de lycéens.... © HUNGRY EYES
Verte pacifiste


Dernière édition par Baik Eun Ae le Mar 26 Aoû - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 17 ans
Amour : ...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 71
Contenu du Sac : - Des sous-vêtements
- Un jean et un T-shirt de rechange + une veste
- Une petite trousse de voyage contenant : un savon, une boite d'aspirine, deux paquets de mouchoir en papier, un déodorant, une brosse à dent et du dentifrice
- Une petite trousse à maquillage

- Une couverture en laine polaire
- iPhone + écouteurs + un chargeur
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une bombe anti-moustique
- Un briquet
- Un stylo et un petit carnet
- King's Game

- Une bouteille d'eau

- Un kandjar

Avatar : Ham Eun Jung (T-ara)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Min'
Doubles Comptes : Ø

Messages : 688
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Mar 5 Aoû - 22:26


13 octobre
Piscine Municipale
Cela faisait presqu'un mois que Si Ah était sur l'ile, elle s'était battue plusieurs fois pour sauver sa peau et avait même tué l'un de ses concurrents. Aujourd'hui, enfin, elle pourrait manger un repas chaud, se doucher et prendre un peu soin d'elle, ne serait-ce que cinq minutes. En effet, aujourd'hui, 13 octobre, c'était la fête nationale de NEC. Certes, célébrer le pays qui l'avait envoyée dans ce "jeu" débile ne l'enchantait pas tellement, mais elle n'allait tout de même pas laisser passer une occasion - qui, qui plus est, pourrait être sa dernière - de manger quelque chose de consistant. Elle s'était donc rendue à la piscine, spécialement aménagée pour l'occasion, afin de bénéficier des épilateurs mis à disposition et des paquets contenant savon, shampoings, brosse à dent, dentifrice etc. distribués par l'organisation. Elle aurait bien voulu raccourcir un peu ses cheveux, mais changea d'avis à la vue de la tondeuse. Après tout, ses cheveux étaient très bien comme ça. Une fois lavée, changée et après avoir emportée le paquet de protections hygiéniques distribué aux filles, elle rendit le reste des échantillons et se mit en route pour le parc.
Parc
Elle était arrivée à destination et contemplait l'endroit. A la vue des drapeaux, des ballons multicolores, à l'entente de la musique diffusée dans les haut-parleurs, elle ne pouvait s'empêcher que tout cela faisait tache sur cette ile. Les gens avaient presque l'air heureux, alors qu'hier encore, il se seraient entre-tués. Elle marcha jusqu'à l'endroit de distribution des plateaux et en prit un avant de se diriger vers l'une des tables. Hyun Ki n'était pas là, d'un côté, elle ne s'en plaignait pas trop, cela lui permettait d'être un peu tranquille. Mais en y réfléchissant bien, cela faisait un grand vide. Elle ne connaissait personne ici, ne s'était jamais vraiment intéressée aux autres, que ce soit au centre ou sur cette fichue île. Elle n'avait jamais compris l'intérêt de s'attacher à des gens, sûrement avait elle peur d'être déçue ou trahie, et en arrivant sur l'île, elle avait encore moins envie de s'attacher à des gens qui pouvaient mourir à tout instant, la laissant seule et triste. Elle laissait peut-être passer sa dernière chance d'avoir un jour de vrai amis, mais elle s'en fichait bien, si elle mourait ici, peu de gens pleureraient pour elle et c'est sûrement mieux comme ça. Continuant d'avancer, elle chercha un visage familier sans grand succès.
"Tu ne voudrais pas t’asseoir ?"
Elle se retourna pour voir qui lui avait parlé. Elle était sûre d'avoir déjà croisé cette jeune femme, mais elle n'arrivait pas à se souvenir d'où.
"C'est la seconde fois que nous nous croisons pendant que je mange. Tu crois que c'est un signe ?"
Ah oui, elle s'en rappelait maintenant. Elle l'avait croisé il y a un ou deux semaines et avait faillis la tuer avant qu'elle ne lui donne une partie de son repas contre la vie sauve.
"Tu n’es pas obligé de répondre si tu n’en as pas envie. C’est juste plus agréable de faire connaissance avec quelqu’un d’ici sans pour autant risquer sa vie."
Ceux qui connaissaient bien Si Ah s'y était habitués depuis longtemps : elle ne parlait pas, sauf si elle y était vraiment forcée et elle s'arrangeait justement pour ne jamais y être forcée. Quant à faire connaissance, même si ça n'était pas son but à l'origine, elle pourrait bien tenter de récupérer quelques informations qui, même si elle ne pouvait pas tuer aujourd'hui - du moins si elle tenait à sa vie - lui seraient utile à la fin de cette cérémonie.

_________________

They say the silence is gold

but I think it's a lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Qu'est-ce ?

Nombre de victimes : 17
Coupons : 367
Contenu du Sac :

▬ Un survêtement aux couleurs camouflage
▬ Une paire de gants en cuir
▬ Une couverture
▬ Un hoodie noir
▬ Une trousse de toilette contenant en prime un antiseptique et des compresses
▬ Un peigne & du dentifrice

▬ Une gourde
▬ Un fond de thermos de café
▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec piles)
▬ Un rouleau de cellophane


▬ Un livre sur les tactiques militaires
▬ Un briquet
▬ Une balle anti-stress
▬ Une paire de baguettes de batterie neuve
▬ Un chapelet, auquel est attachée une bague de femme en argent.

▬ Un tekken recouvert de poison
▬ Une hache
▬ Un fusil à pompe
▬ Une paire de jitte
▬ Machette

Avatar : Oh Se Hun
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Wooh
Messages : 1441
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Jeu 7 Aoû - 15:50

Le treize octobre… cette date me rappelle tant de souvenirs. C’est très bizarre d’être sûr cette île pour la fête nationale du NEC, et j’étais assez déçu de ne pas pouvoir être en Corée pour cet évènement. Mais finalement, ce n’est pas si mal, puisque l’organisation a décidé de faire une trêve le temps d’une journée.

La petite séance de remise en forme qui nous était proposé ne fut pas de refus. Mes cheveux étaient trop longs à mon gout, et je me les fis donc couper avec plaisir. Une fois la tondeuse passée, lavé et habillé d’un nouvel uniforme flambant neuf, je retrouvais enfin le physique soigné qui me manquait temps. Dommage, il ne me faudra certainement pas beaucoup de temps avant de retrouver des cheveux trop longs et en bataille, un uniforme sale et déchiré par endroit, et une hygiène parfois douteuse.

Je n’ai pas attendu longtemps avant de me rendre au parc. La faim me tiraillait depuis quelques jours déjà, alors que mes réserves de nourritures commençaient sérieusement à manquer. Au parc, tout me sembla bien différent des jours précédents. Je ne suis pas sur l’île depuis très longtemps, presque un mois, mais j’y suis depuis assez longtemps pour avoir eu le temps de m’imprégner dans l’ambiance qui règne sur cette île. Mais aujourd’hui, tout est différent. Si une certaine tension est encore palpable, la plupart des gens restent dans leurs coins, profitant de ce moment de répit pour voir les rares personnes en qui ils ont confiance. Beaucoup observent, en quêtes d’informations, de choses à savoir pour survivre plus longtemps encore, en apprendre plus sur les potentiels adversaires.

De mon côté, je cherche des yeux des personnes que j’aurais déjà vu, mais pour l’instant, rien de bien concluant. Mon frère d’arme, Jae Hwa, n’est pas visible, pas plus que Less. Dommage, j’aurais bien aimé voir comment elle s’en sortait à présent.

Au bout de quelques minutes d’observations, mon estomac me rappelle à l’ordre, et je me dirige donc vers la nourriture, armé de mon plateau. Une fois servi, je reprends mon inspection, bien décidé à trouver une ou deux personnes avec qui je pourrais converser. Mine de rien, pouvoir discuter en toute civilité de me manque beaucoup. C’est ainsi que non loin de moi, deux demoiselles attirent mon attention. Je ne les ai jamais croisés jusque-là, mais ce détail ne m’empêche pourtant pas de m’approcher. L’une d’elle semble plutôt décidée à faire parler la seconde, en revanche cette dernière, ne donne pas l’air d’être du même avis. Après quelques secondes à les observer toutes les deux, je me décide enfin à les prévenir de ma présence d’un raclement de la gorge. « Et moi ? Je peux m’asseoir ? » Je souris à la demoiselle assise, afin d’appuyer ma demande.

Les muscles de mon visage ne semblaient plus savoir comment sourire ces derniers temps, et ça me faisait un bien fou de pouvoir penser à autre chose qu’à Battle Royale et à ses statistiques. Les jours précédents m’ont paru plus éprouvant qu’à mon arrivé sur l’île : la chasse venait sérieusement de commencer. En ligne de mire, il y a bien sûr celui qui avait échappé à mon assaut il y a peu. Je veux le retrouver et réparer cette erreur. J’ai été un peu déçu de ne pas l’avoir vu ici, car à vrai dire, j’espérais pouvoir le trouver et le tuer une fois le cessez-le-feu terminé.

Chassant ma cible de mes pensées, pour me concentrer pleinement au moment présent, je juge bon de me présenter en premier, car visiblement, ce n’est pas celle aux cheveux mi-longs qui va le faire. « Seung Ho pour vous servir, mesdemoiselles. »

_________________
LoveKills
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar








MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Sam 9 Aoû - 9:24




Yuan, plateau en mains, observant un peu le décor de cette fête plus ou moins improvisée. Il y avait des ballons multicolores et des banderoles à la gloire du NEC qui le laissaient passablement perplexe. Curieusement, aucune d’elle n’était abîmée. Est-ce que c’était par crainte des représailles ou bien simplement parce que malgré la répulsion que la majorité éprouvait vis-à-vis de cette fête, ils y trouvaient un semblant de joie et d’harmonie ? Yuan faisait partit de ces gens que l’idée de cette fête avait repoussée mais qui, en même temps, voyait ces prochaines 24h venir avec un certain soulagement. C’était le temps de se doucher, de se changer et de manger bien sûr… Mais également celui de rencontre du monde et peut être même de se faire des alliés même si dans sa tête les autres ne seraient pas catalogués comme ennemis non plus.

Pour en revenir à son plateau… Il était vide. Yuan était arrivé de bonne heure et l’avait déjà tout engloutit. D’aucun auraient trouvés que c’était raccord avec ses poignets d’amour toujours bien accrochés à ses hanches malgré le mois et demi qui s’était écoulé. C’est surtout qu’il avait peut être craint que l’on essai de lui voler sa nourriture ! Après tout, on n’avait pas le droit de tuer mais certains prendraient peut être celui de brutaliser ou de piller. Pour ça aussi que Yuan avait laissé son sac planqué ailleurs, par acquit de conscience.

Ce matin à la douche il avait enfilé le nouvel uniforme et les chaussures. Les siens avaient été passés sous l’eau avec un peu de reste de savon et devaient sécher là où il les avait laissés, en espérant que personne ne passerait avant lui. Ses cheveux avaient été rasé et vu la population des liens, les garçons y était davantage passé que les filles, même si quelques unes devaient avoir prit la décision de pleurer sur leur chevelure histoire de la jouer pratique. Présentement beaucoup d’étudiants étaient en train de manger ou bien, une lettre à la main, ils se laissaient émouvoir par quelques mots de leurs proches. Il n’y avait pas eu de lettre pour lui. Yuan était allé demander… Mais non. En même temps l’organisation avait dû proposer ça aux familles coréennes sans se donner la peine d’aller chercher la sienne en Chine quoi. Peut être même qu’elle n’était toujours pas au courant… Bref. C’était peut être mieux pour son cœur.

Yuan dépose finalement le plateau à l’endroit prévu à cet effet avant de faire quelques pas pour quitter les lieux. Sauf qu’à mi-parcours, il passe devant un petit groupe d’ado (qui semblaient tous avoir prit dix ans ou presque) et sa jauge interne de sociabilité jusque là passablement dans le rouge guide davantage ses pieds que sa raison, le faisant se poser un instant à côté d’un type immense qui se présentait visiblement tout en cherchant à s’installer pour bavarder un peu. Yuan eu un sourire, dépassant la gêne de nouvelles rencontres parce que c’était une chance inespérée qu’il fallait pouvoir saisir :

Bonjour ! Je m’appelle Yuan.

Peut être pas avec le même charme dans la voix que mon prédécesseur et mon accent chinois avait accroché un peu quelques syllabes mais bon ! Le garçon du trio, au-delà d’être très grand, avait un visage avenant avec un menton allongé et de petits yeux rieurs, il s’adressait principalement à une jeune fille jolie avec une queue de cheval, quelques cernes sous les yeux mais le teint rendu sans doute plus frais par la douche. Elle aussi semblait facilement abordable et ça tranchait nettement avec la seconde fille qui les regardait comme si elle avait bugé et qu’elle attendait la remise en route interne. Yuan s’installe donc et histoire de dire quelque chose il assure aux deux qui sont assit avec lui :

Le repas est vraiment bon, ça fait du bien de se mettre quelque chose dans l’estomac.

Pourtant il n’était pas là depuis très longtemps mais bon.

Ca fait longtemps que vous êtes là ?

Pas vraiment le parc. Plutôt l’île quoi. Seung Ho à côté de lui semblait plus frais que l’étudiante en face de lui. Difficile à dire pour l’autre et d’ailleurs, levant le nez sur elle :

Excuse-moi mais si tu ne t’assois pas, tu pourrais bouger ? Il fait un peu frais et tu me caches le soleil en me faisant de l’ombre.

Il sort quand même d’une poche le fruit qu’il n’avait pas encore mangé, s’adressant cette fois à la jeune fille en face de lui pour constater :

C’est un peu bizarre tout ça non ?

Et à Seung Ho :

Je m’étais certainement pas attendu à fêter le 13 octobre perso.

Entre autres choses parce qu’il ne se souvenait même plus que c’était la fête nationale coréenne !

Notez que j’avais peur de perdre un peu le fil des jours. Au moins comme ça ça fixe une date.



Revenir en haut Aller en bas
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : coin sombre remplie d'araignée

Nombre de victimes : 1
Coupons : 189
Contenu du Sac : ♦ 3 petites bouteilles d'eau remplies de l'eau du lac
♦ une lampe torche (avec des piles)
♦ une carte de l'île
♦ une paire de jumelles
♦ un sig sauer chargé
♦ pic a glace
♦ sweatshirt à capuche
♦ petit élastique pour cheveux
♦ une pince à épiler
♦ 1 boite de serviette (event)
♦ Téléphone portable déchargé
♦ Brosse a dent
♦ bloc note + mini crayon a papier attaché
♦ portefeuille (qqs papiers + photo de sa famille)

Avatar : Son Dam Bi
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Kang Soo Mee

Messages : 3333
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Dim 10 Aoû - 13:52

Eun Ae avait oublié que cette fille ne parlait pas ou plutôt peu. A leur dernière rencontre, elle avait réussi à lui soutirer quelques mots et avait bon espoir de réitérer cet exploit. Mais pour l'instant la demoiselle à ces côtés n'était pas enclin à coopérer avec elle. C'était bien dommage car ça l'a mettait réellement mal à l'aise qu'elle reste ainsi debout. Détournant son regard sur sa nourriture afin de pouvoir commencer à manger, la main toujours crispée sur son plateau, elle entendit le son d'un raclement de gorge non loin, ce qui la fit de suite lever la tête vers le son. Elle aperçut un homme de grande taille qu'elle n'avait encore jamais vu par ici. Son sourire avenant lui permit de décompresser un peu. Il n'avait pas l'air d'être quelqu'un de mauvais.

«  Bien sûr, prends place. Ça motivera peut être Si Ah à en faire de même ?»

Elle avait donné le prénom de cette personne sans arrière pensée. Cette fête était une occasion pour elle de manger avec d'autres élèves. Elle n'aurait sans doute pas d'autres occasions de ce genre. Il se présenta. Elle souhaita en faire autant mais n'en eut pas l'occasion car un autre homme semblant plus petit que Seung Ho s'approcha d'eux et s'installa de façon très naturelle. A ce moment précis, elle fût jalouse de cette sérénité qu'il possédait, de cette façon naturelle à parler à des gens qu'il ne connaissait pas en arborant un sourire sincère. Elle avait été comme ça, elle aussi, à son arrivée, mais avait perdue cette confiance lorsqu'elle s'était rendue compte que cela pouvait amener à de mauvaises situations. Mais sincèrement, ça faisait du bien de rencontrer ce genre de personne ici !

« Moi c'est Eun Ae. » Elle se surprit à leur retourner leur sourire.

Le regard posé sur son plateau, elle osa commencer à manger les pâtes encore tiède avec ses mains, ne faisant pas attention au fait d'avoir des spectateurs ou non. D'ailleurs elle engloutit une grande part qu'elle eut du mal à avaler et dû se frapper le haut de la cage thoracique pour faire passer le tout. La peur que tout disparaisse sous ses yeux, avant qu'elle n'ait pu y toucher, était vraiment forte.

« J'avais oublié le goût des pâtes. C'est vraiment excellent !  Vous devriez tester.»

Le temps passé sur cette île avait été plus long que ce qu'elle pensait. Partir d'ici n'était vraiment pas une simple tâche à réaliser. Elle avait vécu le printemps, l'été et la voilà maintenant en automne. Ça lui faisait froid dans le dos rien que d'y penser !

« Dans ce parc non, pas spécialement mais si tu parles du temps passé sur l'île, je dirais que j'ai pratiquement testé toutes les saisons.  En même temps, j'aimerais partir d'ici avant l'hiver, ça ne me tente pas de trop de tester le mois Décembre dans cet endroit.» Elle ne voulait pas les décourager avec ce genre de paroles. Ça prouvait au moins qu'elle avait su survivre jusque là. « Je me trompe peut être mais vous semblez être arrivés depuis peu, tous les trois. Vous avez ce regard, pleins d'espoirs, que les nouveaux arborent. » Et c'était pas pour lui déplaire car elle était quelqu'un d'optimiste.

Quant au fait que tout ceci était bizarre :

« Je ne sais pas vraiment ce qu'ils cherchent à faire en nous proposant cette fête. Tu crois qu'ils ont une arrière pensée ? »

En même temps, ça ne la choquerait pas d'entendre dire qu'elle n'était qu'un pion sur un échiquier et que cette fête n'était qu'une stratégie parmi tant d'autres mis en place pour mener la partie à un échec et mat. Et pour les connaître un peu mieux, car ils semblaient accepter de discuter :

« Vous venez de quel coin de Corée ? »

Avant d'ajouter : « Avez vous reçu une lettre de votre famille ? » La curiosité l'avait amené à continuer ses questions « Avez vous retrouver des gens ici que vous connaissiez ? »

Elle avait déjà rencontré des personnes de ce genre, qui dans leur malheur avaient retrouvé des gens qui leur étaient chers mais cela restait vraiment rare, surtout s'ils étaient encore vivants.

_________________
Arrivée sur l'île avec la classe originelle, elle a appris les règles de survie en milieu hostile. Toujours en vie, elle fuit le danger plutôt que de le confronter. Si vous lui demandez sa couleur de pastille, elle vous dira qu'elle ne sait pas et s'en moque bien. Elle a tué un homme et ne souhaite aucunement recommencé. Actuellement à la recherche d’allier, elle est persuadée que de créer un groupe d'entraide permettra de sauver le plus grand nombre de lycéens.... © HUNGRY EYES
Verte pacifiste


Dernière édition par Baik Eun Ae le Mar 26 Aoû - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 17 ans
Amour : ...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 71
Contenu du Sac : - Des sous-vêtements
- Un jean et un T-shirt de rechange + une veste
- Une petite trousse de voyage contenant : un savon, une boite d'aspirine, deux paquets de mouchoir en papier, un déodorant, une brosse à dent et du dentifrice
- Une petite trousse à maquillage

- Une couverture en laine polaire
- iPhone + écouteurs + un chargeur
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une bombe anti-moustique
- Un briquet
- Un stylo et un petit carnet
- King's Game

- Une bouteille d'eau

- Un kandjar

Avatar : Ham Eun Jung (T-ara)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Min'
Doubles Comptes : Ø

Messages : 688
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Mer 13 Aoû - 10:33

"Bien sûr, prends place. Ça motivera peut être Si Ah à en faire de même ?"
La voix de Eun Ae la tira de ses pensées. Elle n'avait pas remarqué l'arrivée d'un jeune homme qui lui était inconnu. Enfin, elle s'assit et commença a manger. Le jeune homme prit la parole, se présentant avant qu'une deuxième voix masculine se fasse entendre.
"Bonjour ! Je m’appelle Yuan."
Si Ah releva la tête, observant le nouveau venu, Il n'avait pas l'air d'être sur l'ile depuis longtemps, sans être gros, il était plutôt bien en chair or, avec le temps et la nourriture peu abondante de l'ile, ses joues auraient commencé à se creuser et, au bout de quelques mois, ses côtes seraient devenues un peu plus apparentes. Il n'avait pas de plateau, surement avait-il déjà fini de manger. Ce fut ensuite à Eun Ae de se présenter.
"Si Ah..."
Elle avait soufflé cela d'une voix à peine audible.
Son ainée n'avait pas tarder à manger le contenu de son assiette avec, comme seuls instruments, ses mains et ce à une vitesse impressionnante. Si Ah, elle, prenait le temps de manger calmement, prenant le temps d'apprécier chaque bouchée du plat qui leur avait été distribué. La jeune fille se souvenait que, lors de leur première rencontre, elle avait mentionné être arrivée sur l'ile avec la première vague, elle était donc là depuis longtemps, ce qu'elle ne tarda pas à confirmer.
"J'ai pratiquement testé toutes les saisons.  En même temps, j'aimerais partir d'ici avant l'hiver, ça ne me tente pas de trop de tester le mois Décembre dans cet endroit."
D'un côté, elle était d'accord avec elle, l'hiver sur l'ile ne devait pas être des plus confortables. Elle aurait tellement voulu pouvoir rentrer chez elle pour passer Noël avec ses parents et, même si les fêtes de fin d'année étaient dans assez longtemps, à l'entente des paroles d'Eun Ae, elle ne pouvait s'empêcher de penser à cela.
"Je me trompe peut être mais vous semblez être arrivés depuis peu, tous les trois. Vous avez ce regard, pleins d'espoirs, que les nouveaux arborent."
Pleine d'espoir, ce n'était pas vraiment un adjectif qui pouvait s'appliquer à Si Ah. Bien qu'arrivée récemment, elle s'était habituée à la pensée que chaque jour pouvait être son dernier et qu'elle pouvait mourir d'une seconde à l'autre. Elle ne répondit que par un petit grognement, continuant de manger. S'en suivit une pluie de questions toutes posées par la jeune femme. Elle voulait savoir d'où ils venaient, si ils connaissaient quelqu'un sur l'île, et s'ils avaient reçu des lettres de leurs proches. Si Ah elle n'avait pas eu la chance de croiser des gens qu'elle connaissait déjà sur l'île, et c'était peut-être mieux comme ça d'ailleurs. Quant aux lettres, elle n'était pas encore allée voir, mais elle était sure d'avoir reçu quelque chose de la part de ses parents. Tandis que les autres répondaient aux questions de la jeune femme et parlaient de la fête nationale du NEC, évoquant la possibilité que cette fête ne soit pas tout à fait innocente, une autre question trottait dans sa tête.
"Et... Vous connaissez votre couleur ?"
Elle n'avait pas élevé la voix et ses paroles ressemblaient toujours à des murmures. Ses compagnons du jour ne s'attendaient sûrement pas à l'entendre poser des questions, mais elle comptait bien sur cet événement pour récupérer des infos sur ses concurrents.

_________________

They say the silence is gold

but I think it's a lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Qu'est-ce ?

Nombre de victimes : 17
Coupons : 367
Contenu du Sac :

▬ Un survêtement aux couleurs camouflage
▬ Une paire de gants en cuir
▬ Une couverture
▬ Un hoodie noir
▬ Une trousse de toilette contenant en prime un antiseptique et des compresses
▬ Un peigne & du dentifrice

▬ Une gourde
▬ Un fond de thermos de café
▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec piles)
▬ Un rouleau de cellophane


▬ Un livre sur les tactiques militaires
▬ Un briquet
▬ Une balle anti-stress
▬ Une paire de baguettes de batterie neuve
▬ Un chapelet, auquel est attachée une bague de femme en argent.

▬ Un tekken recouvert de poison
▬ Une hache
▬ Un fusil à pompe
▬ Une paire de jitte
▬ Machette

Avatar : Oh Se Hun
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Wooh
Messages : 1441
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Ven 15 Aoû - 16:24

Je regarde un instant celle qui s’appelle Si Ah, toujours silencieuse, puis finalement m’assoie, mon plateau posé devant moi. C’est ce moment que choisis un autre garçon pour se faire connaître. Á vue de nez plus petit que moi, doté de petites joues rondelettes tentant à prouver un certain gout pour la bonne nourriture, ainsi que d’un accent démontrant ses origines étrangères. Yuan. Il devait déjà avoir mangé son repas, puisqu’il n’avait pas de plateau avec lui, et qu’après qu’Eun Ae se soit à son tour présenté, indiqua qu’il avait grandement apprécié le repas.

Suivant alors le conseil d’Eun Ae et de Yuan, je me mis à manger mes nouilles, un soupir d’allégresse soulignant qu’elles étaient à mon gout. Il me fallait me retenir de ne pas tout gober d’un coup, mon ventre en réclamant toujours plus.  

« Je plussoie, c’est délicieux. »

Ecoutant Eun Ae expliquer qu’elle était ici depuis pas mal de temps déjà, il ne fallait pas s’appeler Sherlock Holmes pour comprendre qu’elle devait faire partit des premiers à être arrivé. Peut-être même fait-elle partit de la classe originelle, qui a vu Jae Hwa s’incruster en tant que volontaire. L’entendre parler d’espoir, surtout quand il s’agit de mon regard, me fait sourire. Si elle savait…

« Bingo. Je suis ici depuis le mois dernier. Le 15. »

Tout en mangeant, j’écoute Eun Ae et Yuan parler de l’étrangeté de la situation. Je ne souffle mot, me concentrant sur ma nourriture, et, du coin de l’œil, observant cette fameuse Si Ah, qui jusque-là n’avait pipé mot si ce n’est son prénom, à peine audible. Finalement, le jeune homme aux joues rebondis, me confit qu’il ne s’attendait pas à ce qu’on fête le 13 octobre ici aussi. Haussant les épaules, je réponds :

« Moi non plus. Mais je ne vais pas m’en plaindre pour me part… »

Et à l’adresse d’Eun Ae :

« …que l’organisation cache quelque chose derrière ça ou non. »

Si Ah n’a toujours pas soufflé un mot depuis qu’elle s’est assise. La savoir assise à côté de nous, en train de manger, mais sans participer pleinement à la conversion me met quelque peu mal à l’aise. J’ai l’impression d’être surveillé, épié. Néanmoins, je ne dis rien à ce sujet, préférant répondre à la question de l’autre demoiselle :

« Du Nord… de Pyongyang. »

Puis parce que toutes les questions qu’elle pause attise à mon tour ma curiosité, je lui retourne sa question :

« Et toi ? »

Si Eun Ae m’est sympathique, mais ses incessantes questions ont néanmoins un côté gênant. N’oubliant nullement que d’ici quelques heures, nous devrons de nouveau nous entre-tuer, je trouve ses questions quelques peu… opportunistes. Peut-être n’est-ce que de la parano, néanmoins, je préfère rester sur mes gardes, même si elle être la jeune fille la plus sympathique et innocente du monde.

« Je n’ai pas encore vérifié… »

Ce qui n’est pas totalement faux. Je n’avais pas vérifié, sachant pertinemment qu’aucune lettre ne m’attendait. Je préférais me contenter de cette semi-vérité, plutôt que de trop en dire, cette pointe de méfiance toujours présente. Et je comptais bien en faire de même pour la question suivante, néanmoins, Si Ah m’évita d’y répondre, pausant à son tour une question, qui ne manqua pas de me surprendre. On peut dire que malgré son silence quasi perpétuel, quand elle ouvre la bouche, elle ne passe pas par d’innombrables détours.

« Eh bien, tu ne parles pas beaucoup, mais on peut dire que tu ne perds pas le nord. »

Et, d’un ton taquin, mais néanmoins empreint d’une vérité toutefois bien caché, j’ajoute :

« Dois-ton s’inquiéter de la réponse qu’on t’apportera ? »

Finissant mes nouilles qui commencent sérieusement à devenir froide, j’en profite pour observer quelque peu les deux autres, en quête d’une quelconque réaction face à la question de Si Ah. Ça m’étonnerait grandement de voir que je suis le seul à trouver cette question quelque peu indiscrète sur celle île… à moins que ce sentiment tienne plus d’une certaine paranoïa militaire qu’autre chose, mais je me permets quand même d’en douter.

_________________
LoveKills
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar








MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Dim 17 Aoû - 13:05




Si Ah. Yuan avait bien faillit ne pas l’entendre alors qu’après s’être finalement assise en l’ignore superbement, la jeune fille à côté de lui s’était donné la peine d’articuler quelques mots. En face de lui c’était Eun Ae donc… Et Seung Ho, qui s’était déjà présenté, était à sa droite. La situation était vraiment bizarre. On aurait presque cru qu’ils pique-niquaient entre bons copains alors qu’à la vérité, aucun d’entre eux ne se connaissait vraiment, de toute évidence. Mais c’était le contexte qui voulait ça.

Eun Ae et Seung Ho avaient commencé à faire honneur à leur plat tandis que la troisième semblait toujours un peu bugée. Regard dans le vide, un peu amorphe… Il jugeait peut être mal mais elle ne semblait pas se plaire à rester parmi eux, ce qui avait un peu côté dérangeant qui le mettait mal à l’aise. Il a d’ailleurs un petit regard incertain pour les deux autres avant de néanmoins se réintéresser à son fruit plutôt, écoutant Eun Ae lui expliquer de manière subtile qu’elle était là depuis longtemps tandis que Seung Ho, au contraire, était tout récent sur cette île. Enfin… « Tout récent ». Ca faisait quand même quasi un mois. Mais le temps était une donnée très subjective ici.

Le 1er septembre pour moi. Juste avant Seung Ho.

Et si Yuan avait pensé être un peu indiscret avec cette simple question, les filles semblaient résolues à leur prouver, à Seung Ho et lui, que le cliché des filles bavardes et/ou curieuses n’était pas complètement surfait ! Ainsi, Eun Ae avait visiblement beaucoup de questions à poser ! Rien qui lui semble dangereux à son avis. Des questions anodines pour faire un peu la conversation en sommes. Ils venaient d’endroits très différents. Du moins Seung Ho, Eun Ae et lui. Pour Si Ah, comme pour beaucoup de choses, on ne savait pas.

Je suis né dans le sud de la Chine. J’ai fait mes études à Pékin et puis je suis arrivé en Corée via un échange scolaire parce que j’étudiais le coréen. Quand j’ai vraiment comprit ce qui se passait j’ai voulu revenir en arrière mais…

Ca avait été trop tard. Du coup il était piégé comme tous les autres, malheureusement. Seung Ho et Eun Ae s’opposent brièvement, de manière voilée, sur la journée qu’ils passent. Elle était partisante d’une sorte de complot… Et lui de laisser faire et d’en profiter. Yuan hausse donc les épaules, s’admettant qu’ils avaient tous les deux raisons.

De toute façon je pense qu’on ne le saura pas avant qu’ils n’en aient décidés autrement.

Et à Seung Ho, sur un ton qui n’était absolument pas un ton de reproche :

Tu es pro-gouvernement ?

Il a un regard de curiosité pour les deux filles histoire de savoir ce qu’il en était pour elle. C’est sûr, la politique c’est pas le meilleur sujet de conversation, surtout dans leur situation et du coup :

Non laissez tomber, c’était bête comme question. Seung Ho a raison, on devrait simplement en profiter. On a déjà fort à penser le reste du temps.

Sauf que justement, Si Ah ouvre la bouche à nouveau, d’une voix un peu plus claire cette fois. Eun Ae avait peut être été curieuse sur leur vie en général mais cette fille là cherchait à en savoir sur leur vie « ici » et ça accentue le sentiment de malaise de Yuan qui se pose un peu sur la défensive, fronçant les sourcils en direction de la jeune fille. Il n’est visiblement pas le seul à être un peu choqué par cette question même s’il n’avait pas la gouaille de Seung Ho pour le dire.

Compte tenu du fait que tu ne réponds à aucune des questions que l’on pose, je trouve ça un peu gonflé que tout nous demande une telle chose non ?

Il cherche un peu de soutient auprès des deux autres du regard avant d’ajouter :

Je suis désolé mais en l’état tu ne m’inspires pas assez confiance pour que je te révèle ma couleur. Mais je reconnais que je la connais et que j’en suis sûr.

Puis après un énième regard pour les trois personnes présentes il convient :

De toute façon, les chances pour que nous soyons tous de la même couleur sont infinitésimale. Si on commence à en parler, on va devenir parano et/ou agressif. On devrait s’en tenir aux banalités, tu ne crois pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : coin sombre remplie d'araignée

Nombre de victimes : 1
Coupons : 189
Contenu du Sac : ♦ 3 petites bouteilles d'eau remplies de l'eau du lac
♦ une lampe torche (avec des piles)
♦ une carte de l'île
♦ une paire de jumelles
♦ un sig sauer chargé
♦ pic a glace
♦ sweatshirt à capuche
♦ petit élastique pour cheveux
♦ une pince à épiler
♦ 1 boite de serviette (event)
♦ Téléphone portable déchargé
♦ Brosse a dent
♦ bloc note + mini crayon a papier attaché
♦ portefeuille (qqs papiers + photo de sa famille)

Avatar : Son Dam Bi
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Kang Soo Mee

Messages : 3333
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Mar 26 Aoû - 13:00

Eun Ae avait préféré poser des questions banales histoire de faire la conversation, les connaître un peu mieux, voir s'ils étaient ouverts. Elle fût heureuse de constater que les deux hommes assis près d'elle l'était. Quant à Si Ah, elle démontrait une nouvelle fois qu'elle n'était pas prête à ouvrir la bouche. Fort heureusement, elle ne s'était pas retrouvée en tête à tête avec elle et pouvait profiter pleinement de sa bavardise avec les autres. Aussi ne s'en priva t-elle pas, en leur demandant leur ville d'origine. Elle ne connaissait pas Pyongyang, d'ailleurs elle n'avait pas encore rencontré d'élèves de ce coin là. Elle s'empressa de demander « Est ce une ville vivante ? Y a t-il des choses à voir en particulier là bas ? » Comme elle l'avait fait avec Rose, elle aimait à s'imaginer les villes non encore connues de sa personne, rêvant de pouvoir un jour la visiter.Quant à Yuan, l'origine de son accent avait été dévoilé. C'était la première fois qu'elle rencontrait un chinois ici. Elle fût d'ailleurs peinée de son histoire, de cette ironie du sort. « Tu n'auras pas vu grand chose de la Corée. J'espère que tu en garderas un bon souvenir malgré ton séjour ici. » Elle ne pouvait rien faire contre ce gouvernement, mais était réellement attachée à son pays d'origine, défendant les couleurs de la Corée, ses paysages et sa culture. Mais elle comprendrait que ce pays l'ait traumatisé.....Et pour répondre à Seung Ho « Je viens de Séoul. » Et à l'attention de Yuan « C'était peut être là que tu séjournais pour ton échange scolaire ? »

Le sujet de la politique fût rapidement évoqué par Yuan à la suite de sa question pour Seung Ho sauf qu'elle n'était pas très à l'aise avec ce sujet et préférait continuer à manger ce qu'elle avait sur son plateau, plutôt que d'être confronté à ce genre de questions. Non pas qu'elle n'avait pas d'avis, mais ce genre de thème finissait bien souvent par une prise de tête et cette fin pas très glorieuse se réalisait en compagnie de personne qu'elle connaissait ! Elle n'osait imaginer ce que cela pourrait donner ici, avec des gens qu'elle n'avait jamais vu auparavant – à part Si Ah, mais bon elle n'en gardait pas un excellent souvenir non plus - et qui serait prêt à la tuer le lendemain. Elle fût d'ailleurs soulagée de voir le chinois se rétracter. Elle était ouverte, mais pas sur la politique.

Elle engloutit sa salade de choux et failli s'étouffer à sa dernière bouchée lorsqu'elle entendit la question de l'autre jeune fille. Sa couleur ? Elle n'eut pas le temps de réagir, les deux hommes ayant été plus rapide qu'elle, l'un préférant répondre par une question, l'autre confirmant son manque de confiance. Ils avaient quoi, tous, avec cette couleur de collier ? Comptait-elle trouver des alliés aujourd'hui ? Pas sûr qu'elle s'y prenait de la bonne façon. Et s'ils jouaient tous les trois le jeu, afficher leur couleur serait comme se mettre une cible dans le dos. « Pourquoi cela t'intéresse t-il autant ? » De toute façon, elle ne la connaissait pas comme ça c'était réglé. Et puis cette façon de profiter des autres, en posant ce genre de questions sans répondre aux siennes, ne l'amenait pas à mettre de la bonne volonté dans ses propos. Elle n'avait pas envie que cette conversation dégénère, alors appuyant les propos du chinois, elle tenta de changer le thème de la conversation. « Je n'aurais jamais pensé que nous étions aussi nombreux ici. » Ses yeux parcoururent le parc, avant de revenir sur les trois personnes qui l'entouraient. « Ca manquerait presque d'un écran de cinéma tout ça, vous ne trouvez pas ? » Ils avaient des banderoles, de la musique, et un repas chaud. Elle se surprit même à voir deux trois personnes danser -oui ils étaient peu nombreux, comme si l'heure n'était pas réellement à la fête.  Elle leur fit un signe de tête en direction de ces gens, leur demandant. « Vous allez aussi vous laisser tenter ? »

Spoiler:
 

_________________
Arrivée sur l'île avec la classe originelle, elle a appris les règles de survie en milieu hostile. Toujours en vie, elle fuit le danger plutôt que de le confronter. Si vous lui demandez sa couleur de pastille, elle vous dira qu'elle ne sait pas et s'en moque bien. Elle a tué un homme et ne souhaite aucunement recommencé. Actuellement à la recherche d’allier, elle est persuadée que de créer un groupe d'entraide permettra de sauver le plus grand nombre de lycéens.... © HUNGRY EYES
Verte pacifiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 17 ans
Amour : ...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 71
Contenu du Sac : - Des sous-vêtements
- Un jean et un T-shirt de rechange + une veste
- Une petite trousse de voyage contenant : un savon, une boite d'aspirine, deux paquets de mouchoir en papier, un déodorant, une brosse à dent et du dentifrice
- Une petite trousse à maquillage

- Une couverture en laine polaire
- iPhone + écouteurs + un chargeur
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une bombe anti-moustique
- Un briquet
- Un stylo et un petit carnet
- King's Game

- Une bouteille d'eau

- Un kandjar

Avatar : Ham Eun Jung (T-ara)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Min'
Doubles Comptes : Ø

Messages : 688
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Jeu 25 Sep - 17:09

Spoiler:
 

La discussion battait son plein à la table où était Si Ah. Elle ne participait pas vraiment à la discussion et elle était à mille lieues d'imaginer ce qu'elle allait causer d'ici quelque minutes.
A vrai dire, elle n'avait jamais vraiment discuté avec d'autres personnes, ou du moins, pas en parlant, et cela lui arrivait souvent d'être un peu maladroite. Elle avait écouté toute la conversation, mais rien de vraiment intéressant n'en ressortait. Ils parlaient essentiellement de là où ils avait grandi, y mêlant le sujet épineux de la politique, mais ce fut la jeune fille, pourtant silencieuse jusque là, qui déclencha l'incendie...
"Et... Vous connaissez votre couleur ?"
Après un silence gêné, Eun Ae lui demanda pourquoi cela l'intéressait autant alors que Seung Ho voulu savoir si leurs réponses à cette question les mettrais en danger. Elle répondit d'un haussement d'épaule qui signifiait plus un "Fais ce que tu veux" qu'autre chose...
Mais ce fut Yuan qui paraissait le plus choqué.
"Compte tenu du fait que tu ne réponds à aucune des questions que l’on pose, je trouve ça un peu gonflé que tout nous demande une telle chose non ?"
avant d'ajouter "Je suis désolé mais en l’état tu ne m’inspires pas assez confiance pour que je te révèle ma couleur. Mais je reconnais que je la connais et que j’en suis sûr." et de conclure par "De toute façon, les chances pour que nous soyons tous de la même couleur sont infinitésimale. Si on commence à en parler, on va devenir parano et/ou agressif. On devrait s’en tenir aux banalités, tu ne crois pas ?"
Pour récupérer des informations, c'était raté. Elle aurait pu d'abord demander de quelles armes ils avaient hérité, mais comme l'avait mentionner Seung Ho, ce n'était pas dans ses habitudes de tourner autour du pot.
Elle avait intérêt à se justifier si elle ne voulait pas être considérée comme ennemie potentielle et prise pour cible dés la reprise du jeu...
"Je..."
Elle se concentra, préférant éviter d'empirer la situation.
"Je... Vous ai demandé si vous connaissiez votre couleur... Pas de me la donner"
Honnêtement, elle même l'ignorait. Elle n'avait pas encore trouver de personne digne de confiance pour lui demander sa couleur. Et puis, après tout, comment faire confiance à quelqu'un dans ce jeu ? Les chances, si l'on pouvait appeler ça une "chance", d'être trahi au dernier moment n'étaient pas nulles, et c'était beaucoup trop dangereux...
En tout cas, Si Ah avait rempli son quota de parole et de bavardage pour les cinq années à venir.
"Je n'aurais jamais pensé que nous étions aussi nombreux ici."
Sa voisine de table tentait tant bien que mal de changer de sujet et peut-être que d'ici quelques minutes, la discussion reprendrais son cours tranquillement, comme au début du repas, mais Si Ah ne le saura pas, du moins pas pour le moment, car elle venait d'être appelée pour récupérer le courrier que ses parents lui avaient envoyé. Le fait qu'elle ait reçu une lettre ne l'étonnait pas, connaissant ses parents, ils devaient sûrement pleurer tout les jours depuis qu'elle était sur l'ile, et c'est assez sereinement qu'elle se dirigeait vers l'endroit où elle devait récupérer son enveloppe. D'un côté, elle était assez contente de pouvoir s'éloigner de ses concurrents et elle espérait que la tempête se calmerait d'ici son retour.

_________________

They say the silence is gold

but I think it's a lie


Dernière édition par Jung Si Ah le Sam 27 Sep - 7:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Qu'est-ce ?

Nombre de victimes : 17
Coupons : 367
Contenu du Sac :

▬ Un survêtement aux couleurs camouflage
▬ Une paire de gants en cuir
▬ Une couverture
▬ Un hoodie noir
▬ Une trousse de toilette contenant en prime un antiseptique et des compresses
▬ Un peigne & du dentifrice

▬ Une gourde
▬ Un fond de thermos de café
▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec piles)
▬ Un rouleau de cellophane


▬ Un livre sur les tactiques militaires
▬ Un briquet
▬ Une balle anti-stress
▬ Une paire de baguettes de batterie neuve
▬ Un chapelet, auquel est attachée une bague de femme en argent.

▬ Un tekken recouvert de poison
▬ Une hache
▬ Un fusil à pompe
▬ Une paire de jitte
▬ Machette

Avatar : Oh Se Hun
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Wooh
Messages : 1441
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Ven 26 Sep - 18:47

J’écoute avec intérêt Yuan nous raconter brièvement son parcours. Il n’a pas eu beaucoup de chance, arriver dans un nouveau pays, et être embarqué sur cette île… Super comme échange scolaire. Quoique, ici tout le monde est dans le même cas, arrivé à cause d’un mauvais coup du sort… sauf moi au final. Le hasard ne m’a pas été si néfaste que ça.

Pendant ce temps, Eun Ae me questionne au sujet de Pyongyang, et en toute franchise, je ne sais pas vraiment quoi lui répondre. Je ne peux pas dire avec eu l’occasion de connaître beaucoup d’autres endroits que Pyongyang, et malgré certaines idées reçues, dont j’ai déjà eu l’occasion de faire face, j’y ai passé une enfance heureuse. Dur mais heureuse. Alors comment apporter une réponse objective, et constructive, avec si peu de comparaison possible ? Finalement, je choisis l’option la plus simple, celle de dire les premières choses qui me passe par la tête sur ma ville :

« C’est une belle ville, un peu morne dans certains quartiers, mais dans d’autres comme ceux de l’Unification sont très plaisants. Et le défilé est top. »

Cette dernière affirmation, un léger sourire mélancolique sur les lèvres, me rappelle de nombreux souvenirs. Mon tout premier défilé, vêtu de mon uniforme impeccable… et c’est aussi le moment pour moi de me rappeler qu’aujourd’hui, je n’aurais même pas le plaisir de voir une rediffusion.

Vint finalement le moment où Yuan me posa la question fatidique, celle de savoir si oui ou non, j’étais pro-gouvernement. En me pausant cette question, j’aurais trouvé assez logique que cela soit avec une certaine hostilité, mais le chinois ne le voit pas de cette manière, et me le demande d’un ton neutre, le même ton que s’il m’avait demandé quel temps il fait… à quelques nuances près.

Répondre franchement à cette question est compliqué. Je ne souhaite pas spécialement mentir, puisque aujourd’hui j’ai l’occasion de parler avec d’autres personnes sans avoir la pression de la survie et des stats, mais j’ai pourtant une épée de Damoclès au-dessus de la tête. D’ici la fin de la journée, tout sera terminé, tout reprendra son court, et chacun devra de nouveau s’entre-tuer. Ce sera pour moi le moment de veiller à ce que Battle Royal tienne le plus longtemps, retrouver Jae Hwa dans la soirée… et possiblement retomber sur Yuan, Eun Ae ou Si Ah.

« Je crois en mon pays si c’est ce que tu entends… de là à tout approuver, il y a une marge. »

Je peux être assez fier de moi pour avoir réussis à donner une réponse assez neutre, qui ne me vaudra pas de possible ennemis, tout en ne tombant pas dans le mensonge. Certains, et je pense notamment à Hyuk Jae, se plaisent peut-être à imaginer qu’un militaire n’a pas son propre avis. Que ces personnes s’imaginent que je suis un pantin obéissant et qui ne réfléchis pas à ce qu’il fait ne me dérange pas. Après tout, ils n’ont pas totalement tord sur certains points, mais je reste néanmoins persuadé être capable de juger un minimum mes ordres et les actes qui en découlent.

Yuan se rétractant, je laisse un sourire traverser mon visage. Une discussion politique n’est en effet peut-être pas une très bonne idée, mais c’est surtout sa manière de vouloir converser tranquillement, comme si nous étions autour d’une table à boire une tasse de thé bien chaude, qui est agréable. Voilà une personnalité bien reposante sur cette île.

Si Ah, la muette pas si muette que ça, se fit enfin remarquer. De voir que je ne suis pas le seul à me méfier –certes ce n’est guère étonnant, mais la question était arrivée tellement soudainement que j’en avais eu des doutes- me rassure quelque peu. Acquiesçant à la remarque du chinois, qui je confis moi aussi :

« Je connais aussi ma couleur. Mais je suis aussi d’avis de ne pas en dire plus. »

Eun Ae de son côté essaie de changer le court de la discussion, et j’en profite donc pour rebondir sur autre chose. Pour le moment, la capture des informations n’est peut-être pas la chose qui m’importe le plus… profiter de l’instant présent, la tranquillité d’une discussion entre personnes civilisés m’attire plus.

« Moi non plus… et je dois avouer que je suis surpris de voir des personnes tenir ici depuis si longtemps. »

Dis-je à l’intention d’Eun Ae. Cette remarque n’est pas totalement vraie, compte tenu du fait que mon frère d’arme arpente les sentiers de cette île depuis aussi longtemps que la demoiselle.

« Vous avez eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personne avant aujourd’hui ? »

Et, à l’adresse de Si Ah qui s’apprête à aller chercher son courrier :

« J’espère que ton courrier sera plaisant à lire. »

_________________
LoveKills
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar








MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Mer 1 Oct - 16:22




Eun Ae restait une personnalité bavarde... Mais c’était plutôt agréable et lorsqu’elle se montre curieuse à propos de la ville où il avait atterrit pour son échange scolaire, Yuan acquiesce. Séoul, c’était bien ça. Pendant un instant il pense à son cousin, un peu plus jeune que lui, qui se retrouve seul à présent. Sera t-il resté en Corée ou sera t-il plutôt rentré en Chine ? Quoi qu’il en soit, parce qu’il était poli et respectueux :

C’est une très belle ville et ses habitants sont très agréables.

Bien sûr la Corée avait ses travers, comme la Chine et partout ailleurs... Mais il avait fait bon y vivre jusque là. D’ailleurs Seung Ho parle lui-même en des termes assez bucolique de sa propre ville, amenant un bref sourire sur le visage de Yuan. Disons que cette île était la face cachée de la Corée. En tout cas, sa réflexion à propos du défilé fait un minimum écho chez lui parce que :

J’espérais le voir cette année justement. Il paraît qu’il est vraiment grand et toujours très réussi, quasi millimétré.

Ca devait être beau à voir et bien que Yuan ait à présent une dent naturelle contre l’armée et l’état coréen, il n’allait pas non plus nier qu’une parade lui aurait fait plaisir à voir, surtout qu’on la lui avait vanté d’une bonne façon. Quoi qu’il en soit, bien qu’il ait lui-même convenu qu’avoir abordé la politique était idiot et délicat, Seung Ho a la délicatesse de répondre tout de même à sa question sans se froisser. Yuan est attentif... Et acquiesce de manière peut être légèrement incertaine. Mais comment reprocher à quelqu’un d’aimer son pays malgré ses travers ? De fait il n’en rajoute pas et n’a pas spécialement d’apriori négatif. Après tout la Chine avait parfois eu bien mauvaise réputation et Yuan n’aimait pourtant pas moins le pays qui l’avait vu naître.

Si Ah de son côté avait un peu jeté de l’huile sur le feu, créant comme un malaise ambiant chez Eun Ae et lui tandis que Seung Ho semblait davantage amusé par cette entrée en matière particulière. Lui-même s’était un peu frustré... Mais il pensait encore l’avoir fait pour une raison juste et lorsque la jeune fille se défend de leur avoir demandé leur couleur, il arque un sourcil sérieusement dubitatif qui prouve bien tout son scepticisme. Il garde néanmoins les lèvres pincées, observant la jeune fille qui se relève, sans doute pour aller chercher son propre courrier. Il attend quelques instants de la voir traverser le carré de pelouse avant d’en revenir de façon plus chaleureuse aux deux autres membres du groupe qui avait commencé à parler de la densité de population sur cette île.

J’ai rencontré quelques personnes avec lesquelles je me suis lié. Malheureusement elles ne sont plus toutes là pour en témoigner.

Il pousse un petit soupire, convenant :

Je ne sais pas comment les éditions précédentes de ce jeu ont fait pour le terminer. Il me semble que loin de s’amenuiser, le nombre d’étudiant ne fait que s’accroître et pourtant je ne suis pas là depuis très longtemps.

Quant à se laisser tenter par la musique et de fait par la danse, Yuan lève le nez sur un de ces gros haut-parleurs qui ne diffusaient cette fois pas les listes glauques des étudiants qui avaient trépassés dans les six dernières heures. Il en revient à Eun Ae d’abord, hochant négativement la tête et pour plaisanter un peu :

Je danse vraiment très mal. Je pourrais bien t’inviter mais tes pieds me détesteraient... ! Tu as envie de danser toi ?

Il n’allait pas parlé du fait qu’il trouvait ça un peu glauque, même si c’était le cas. Il pouvait comprendre qu’en tout cas certains aient envie de tout oublier pour s’accorder une pause comme ils n’en auraient peut être plus jamais. Finalement vers Seung Ho :

Tu as rencontré des gens que tu connais ici ? Je sais qu’Eun Ae est venue avec sa classe mais j’ai croisé des étudiants qui se sont retrouvés ici. Je ne sais pas si lorsque ça t’arrive, tu es plutôt soulagé et mortifié.

Un visage connu et amical c’était assurément un soulagement... Mais savoir qu’un être aimé se retrouvait dans cet enfer, c’était vraiment dur. Et plus encore si la couleur de son collier différait de la notre, n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Faction Verte


avatar
Âge : 18 ans
Amour : coin sombre remplie d'araignée

Nombre de victimes : 1
Coupons : 189
Contenu du Sac : ♦ 3 petites bouteilles d'eau remplies de l'eau du lac
♦ une lampe torche (avec des piles)
♦ une carte de l'île
♦ une paire de jumelles
♦ un sig sauer chargé
♦ pic a glace
♦ sweatshirt à capuche
♦ petit élastique pour cheveux
♦ une pince à épiler
♦ 1 boite de serviette (event)
♦ Téléphone portable déchargé
♦ Brosse a dent
♦ bloc note + mini crayon a papier attaché
♦ portefeuille (qqs papiers + photo de sa famille)

Avatar : Son Dam Bi
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Kang Soo Mee

Messages : 3333
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Lun 13 Oct - 21:43

Eun Ae eut un sourire en coin devant la remarque de Seung Ho sur le fait qu'elle soit toujours en vie malgré son nombre de jours passés sur l'île. Elle devait faire partie des plus chanceux ou si on suivait sa logique de ceux qui étaient les plus poltrons, fuyant le danger à la moindre occasion afin d'éviter de se faire tuer. La confrontation n'avait jamais été son fort. Cela servait ses intérêts sur cette île. «Il faut croire que je n'ai pas fait la rencontre de mauvaises personnes ici. » Alors ça, il était nécessaire qu'elle le dise très vite pour s'en convaincre. Disons qu'elle avait rencontré des élèves dangereux mais dans leur bons jours, l'avaient épargné. Elle n'avait pas cherché à comprendre leur raison. Elle avait profité de leur clémence pour s'enfuir très loin d'eux, croisant les doigts pour ne jamais les recroiser de nouveau. D'ailleurs, elle avait toujours à ses trousses ce psychopathe d'Ihn Kyang qui ne serait pas aussi clément à leur prochaine rencontre. Rien que de penser à lui, cela lui donnait froid dans le dos. Elle ajouta. « Je ne suis pas la seule dans ce cas là, fort heureusement.»

Le nombre de personnes rencontrées sur l'île était faible comparé aux nombres de lycéens qu'elle voyait manger sur cette pelouse. De quoi la faire se sentir bien mal à l'aise. Heureusement, il était interdit de tuer sans quoi elle n'aurait jamais accepté la présence de trois personnes inconnues - ou presque – autour de sa personne. «J'en ai croisé un petit nombre depuis mon arrivée ici, de tout âge. Mais je ne cherche pas les rencontre de groupes d'individus. Je préfère parler avec des personnes seules. Le danger est moins important. Aujourd'hui est un jour exceptionnel. » Elle leur sourit avant d'ajouter. « Le tirage au sort est vraiment aléatoire. J'ai rencontré toute sorte de personnalité différente. Vous semblez d'ailleurs bien normaux comparés à certain. » Sans doute dû à leur peu de de jours passés ici. La folie de l'île ne les avait pas encore touché. « Pas trop dur votre arrivée sur l'île ? » Eun Ae se rappelait encore de ce jour où elle avait dû nager tout en s'assurant ne pas être poignardée dans le dos, ni tuée sur la plage par les plus rapides d'entre eux. Le fait d'avoir pris le même bateau que ses camarades de classe aidait peut être de ce côté là. Elle voulait d'ailleurs s'en assurer en leur posant cette question et espérait ne pas les avoir mis mal à l'aise.

Si Ah s'éloigna le temps d'aller chercher son courrier, précisant au préalable qu'elle ne voulait pas connaître leur couleur de collier mais voulait savoir si elle connaissait la sienne. Les deux autres ayant répondu à son interrogation, la jeune fille se dit qu'elle ne perdait rien à lui dire : « Je ne la connais pas et ne veux pas la connaître » Elle se refusait à se faire influencer par une couleur de pastille. Elle se faisait des alliés en apprenant à cerner ses rencontres. Rien n'assurait qu'une personne possédant la même couleur n'allait pas retourner sa veste et la trahir. L'espoir rendait les gens honnêtes. Quant aux défilés, elle se fit silencieuse, préférant laisser les deux hommes discuter de ce sujet entre eux.

Elle fronça légèrement les sourcils devant la remarque défaitiste de Yuan. « Je ne sais pas si nous aurons une fin heureuse mais nous aurons une fin à ce Battle Royale. » Il suffisait que les organisateurs le décident et fassent sauter tous les colliers pour que cela soit le cas. Toutefois, elle espérait que les personnes d'ici présentaient encore un intérêt à leurs yeux. « Le tout est de recréer ses propres règles et de garder espoir. » Son côté rebelle avait parlé.

Quant à danser, elle n'était pas vraiment sûre d'être d'humeur.  «  Pour l'instant, je te dirais que je ne pense pas vraiment à bouger sur le rythme d'une musique. Mais cela pourrait me défouler un peu, me déstresser, voir me donner l'illusion de ne plus faire partie de cette île rien qu'un instant. Il n'est pas dit que d'ici quelques minutes je change d'avis. Peut être que Seung Ho aimerait nous faire une démonstration, quand la musique débutera ?» Il fallait bien que quelqu'un leur montre l'exemple, non ?

Eun Ae fût surprise de la remarque de Yuan concernant sa venue avec toute sa classe. Elle n'avait rien mentionné de la sorte, juste précisé qu'elle était présente depuis Mai sur l'île. Se faisant, elle devint curieuse devant l'assurance du Chinois. « Oh ? As tu rencontré quelqu'un qui me connaisse sur l'île ? »

Spoiler:
 

_________________
Arrivée sur l'île avec la classe originelle, elle a appris les règles de survie en milieu hostile. Toujours en vie, elle fuit le danger plutôt que de le confronter. Si vous lui demandez sa couleur de pastille, elle vous dira qu'elle ne sait pas et s'en moque bien. Elle a tué un homme et ne souhaite aucunement recommencé. Actuellement à la recherche d’allier, elle est persuadée que de créer un groupe d'entraide permettra de sauver le plus grand nombre de lycéens.... © HUNGRY EYES
Verte pacifiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 17 ans
Amour : ...

Nombre de victimes : 2
Coupons : 71
Contenu du Sac : - Des sous-vêtements
- Un jean et un T-shirt de rechange + une veste
- Une petite trousse de voyage contenant : un savon, une boite d'aspirine, deux paquets de mouchoir en papier, un déodorant, une brosse à dent et du dentifrice
- Une petite trousse à maquillage

- Une couverture en laine polaire
- iPhone + écouteurs + un chargeur
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une bombe anti-moustique
- Un briquet
- Un stylo et un petit carnet
- King's Game

- Une bouteille d'eau

- Un kandjar

Avatar : Ham Eun Jung (T-ara)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Min'
Doubles Comptes : Ø

Messages : 688
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Mar 21 Oct - 6:05

"J’espère que ton courrier sera plaisant à lire."
C'est la dernière chose qu'elle entendit avant de partir. Elle remercia Seung Ho d'un simple sourire. Elle avait déjà mangé l'intégralité de son repas et partait donc sans crainte de se faire voler quelque nourriture que ce soit. Aussi, elle préféra profiter de cette "petite promenade" pour aller ranger son plateau.

Une fois cela fait, elle se dirigea vers l'endroit où les lettres étaient entreposées et distribuées.
"Jung Si Ah ?"
Elle hocha la tête. L'homme lui tendit alors une petite enveloppe blanche. La jeune fille s'éloigna pour l'ouvrir et la lire plus tranquillement. Elle ne contenait qu'une demi feuille de papier sur laquelle quelques mots seulement étaient notés...

Ma petite Si Ah.
Ton père et moi avons pleuré de joie lorsqu'on nous a apprit que tu étais encore en vie. On nous a également proposé de t'envoyer une lettre et c'est avec plaisir que nous le faisons. Ici, tout va plutôt bien et nous espérons te revoir bientôt. C'était ton anniversaire il y a quelques jours, et nous aurions tellement voulu le fêter avec toi, mais promis, on fera une grande fête tous ensemble quand tu rentreras.

Reviens vite
Ta maman qui t'aime


La signature était presque superflue, Si Ah aurait reconnu l'écriture de sa mère et son optimisme débordant entre mille. En effet, elle avait toujours été le rayon de soleil des gens qui la connaissaient, leur redonnant toujours le sourire et Si Ah aurait voulu hériter de ce don. La voir mentionner son retour parmi eux lui donnait encore plus envie de se battre pour survivre le plus longtemps possible. Si Ah était restée bien dix bonnes minutes à lire la lettre et à observer chaque détail du papier, chaque boucle des "e" et des "l" avant de la ranger dans son sac.

Elle pensait à retourner auprès de Seung Ho, Yuan et Eun Ae, mais vu la gêne qu'elle avait provoqué et qui était toujours présente, ne serait-ce qu'un tout petit peu, quand elle est partie, elle hésitait. Elle n'était même pas sure qu'ils aient réellement envie de la voir. Alors elle décida de juste marcher dans le parc, au son de la musique diffusée par les haut-parleurs. Difficile d'imaginer que d'ici quelques heures, ils diffuseraient de nouveau les noms des élèves morts au cours des six dernières heures et c'était encore plus difficile d'imaginer que d'ici quelques heures, la bonne humeur ambiante laisserait place à la crainte d'être tué à tout moment. De temps en temps, elle regardait en direction du trio, se sentant un peu coupable de les abandonner ainsi, mais ce n'était peut-être pas si mal. Ils devaient surement discuter tranquillement, parlant de tout et de rien. Elle les rejoindrais peut-être, mais pas maintenant, pour le moment, elle préférait errer seule. Sa mère avait mentionné son anniversaire dans la lettre qu'elle lui avait envoyé, et même si son coeur n'était pas à la fête elle ne pouvait s'empêcher de se remémorer tout ses anniversaires passés. Lors de ceux passés au centre, il y avait rarement de la musique et peu de personnes étaient présentes, mais l'ambiance restait néanmoins bonne. Quant à ceux passés avec ses parents, c'était surement les meilleurs. Sa mère lui faisait toujours son gateau préféré puis elle passait le reste de la journée à regarder Panic Room - elle en connaissait les répliques par coeur, bien qu'elle le regardait chaque année dans une langue différente. - et à écouter de la musique, blottie dans une tonne de couvertures. C'était sa vision d'une journée d'anniversaire parfaite mais elle ne pourrait peut-être plus jamais en passer de telles désormais.

_________________

They say the silence is gold

but I think it's a lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Mauve


avatar
Âge : 19 ans
Amour : Qu'est-ce ?

Nombre de victimes : 17
Coupons : 367
Contenu du Sac :

▬ Un survêtement aux couleurs camouflage
▬ Une paire de gants en cuir
▬ Une couverture
▬ Un hoodie noir
▬ Une trousse de toilette contenant en prime un antiseptique et des compresses
▬ Un peigne & du dentifrice

▬ Une gourde
▬ Un fond de thermos de café
▬ Une carte de l'île avec ses zones
▬ Une boussole
▬ Une lampe torche (avec piles)
▬ Un rouleau de cellophane


▬ Un livre sur les tactiques militaires
▬ Un briquet
▬ Une balle anti-stress
▬ Une paire de baguettes de batterie neuve
▬ Un chapelet, auquel est attachée une bague de femme en argent.

▬ Un tekken recouvert de poison
▬ Une hache
▬ Un fusil à pompe
▬ Une paire de jitte
▬ Machette

Avatar : Oh Se Hun
Statut RP : Indisponible
Pseudo : Wooh
Messages : 1441
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Jeu 30 Oct - 19:25

Sur cette île les personnes aussi heureuses que moi de voir que la fête nationale n’est pas oubliée se font rares ce que je peux dans un sens comprendre, mais le patriotique en moi ne peut que s’indigner de voir autant de personne cracher sur leur pays et de fait, mon torse se gonfle de fierté en entendant Yuan rebondir sur ma remarque au sujet du défilé dans des termes assez élogieux. Je n’y réponds pas, me contentant de hocher la tête. Je n’avais pas envie de lui répondre à quel point il avait raison que le défilé est vraiment mémorable, les chances qu’il puisse le voir un jour étant très faible ça ne me paraît pas très approprié de lui répondre de la sorte, mais mon visage doit certainement suffire pour comprendre à quel point je trouve le défilé grandiose. J’ai été aux premières loges pour le voir ; j’y ai même participé, alors à mes yeux, il est évident qu’il y a peu de choses capables d’égaler le défilé.

La discussion dérive vers nos couleurs et jette un froid palpable sur notre petit groupe. C’est avec attention que j’écoute les autres réagir, notant la réaction de Yuan. S’il ne dit rien de plus, il me semble assez évident que c’est pour ne pas envenimer les choses plus que ce nécessaires. Fait intéressant, Eun Ae confit qu’elle ne connait pas sa couleur et qu’elle ne veut pas la connaître. Je l’admire pour avoir tenu tant de temps en étant, si j’en crois ce que j’ai cru comprendre, pacifiste. Et d’ailleurs peu importe sa manière de « jouer », l’aplomb et la détermination dont elle fait preuve force l’admiration.

Malgré ces quelques informations intéressantes que je case dans un coin de ma tête, car mine de rien je reste un militaire ayant un but précis ici-bas, je préfère relancer la discussion sur un terrain moins glissant. Eun Ae a déclaré avoir été chanceuse sur ses rencontres, ce qui je dois l’avouer m’a laissé tout de même assez perplexe. Il a du s’en passer des choses ici depuis Mai, et je refuse de croire qu’elle n’a jamais croisé des personnes malveillante envers sa personne. Cependant, je n’en dis pas plus à ce sujet et l’écoute plutôt continuer sur sa lancée, souriant amusé par sa remarque.

« Eh bien, au moins demain je me réveillerais avec en tête l’idée d’être une personne encore considéré comme normale. »

Et en réponse à sa question :

« J’ai connu de meilleurs jours il faut l’avouer… mais celui qui n’est pas dans mon cas me jette la première pierre. A mon sens, le plus dur n’est pas l’arrivée. »

Même pour moi, l’arrivée n’a pas été une partie de plaisir. L’on pourrait croire que ça m’a laissé indifférent, surtout au vu du cadavre que j’ai laissé derrière moi, mais en repensant à toutes les inquiétudes que je nourrissais à ce moment-là, je peux aisément dire qu’oublier mon arrivée sur l’île ne me ferait peut-être pas de mal. Au fond j’avais peur de ne pas être à la hauteur, de réaliser que je n’étais pas assez fort, assez bon soldat et qui si Jae Hwa avait été choisi à ma place, c’était pour une raison tellement évidente pour une autre personne que moi que je n’y avais pas pu penser. Je doutais. Et la personne que j’ai tué ce jour-là n’était là que pour me prouver à moi-même que mes doutes étaient infondés. Cette idée est certainement la plus dévastatrice : je n’ai pas tué parce que c’était mon devoir, mais parce que je voulais montrer que j’en étais capable.

Plongé dans mes pensées, j’entends à peine la réponse de Yuan et ne réagis vraiment que quand il enchaine sur Battle Royale même. Ce à quoi Eun Ae répond d’une manière si juste que je ne sauvais quoi rajouté. Et qu’est-ce que je pourrais dire de toute manière ? Qu’en ce qui me concerne, je n’ai tout simplement pas la possibilité d’imaginer une fin heureuse pour Battle Royale ? Ce sujet me met assez mal à l’aise : Yuan a soulevé un point crucial et très dérangeant pour moi. La fin ne pourra pas arriver avant ma mort et avant celle de Jae Hwa… sauf si bien sûr l’organisation décide de tout arrêter, mais ce serait un acte bien désespérer que de reposer tous ses espoirs sur ça.

Je les laisse discuter de ça ensemble, je n’ai vraiment pas envie d’aborder ce sujet. Je regarde un temps les rares personnes à danser, quand je me rends compte qu’Eun Ae abordait d’ailleurs cette perspective. Là encore, je me sens étrangement plus à même à répondre à la question de Yuan que de parler danse, et je lui réponds donc en toute franchise :

« Oui, j’ai retrouvé une connaissance… »

J’hésite quelques instants ne sachant pas vraiment que lui répondre de plus, ni comment le formuler sans que ça ne puisse éveiller des soupçons puisqu’après tout, je n’oublie pas où je suis :

« J’étais… soulagé. Extrêmement soulagé même. Je ne savais pas ce qu’il était advenu de lui. Et je m’inquiète aussi. »

Un instant je regarde Eun Ae, ne sachant pas si j’ai bien entendu ou si j’ai rêvé. Mais en réalisant que ce n’était pas une illusion auditive, j’en perds mon latin :

« Oh… euh… la danse c’est pas trop mon truc… on risque de confondre ça avec une attaque… »

Dis-je avec un trait d’humour aussi minable que désespéré. On m’a appris à me battre, pas à danser ! Ou danser avec des lames à la limite...  

_________________
LoveKills
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar








MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   Lun 3 Nov - 19:41



C’était un peu bizarre à admettre mais Yuan avait l’impression d’avoir perdu un peu de sa capacité à sociabiliser. Pourtant il n’était pas là depuis assez longtemps pour que sa personnalité ait été altéré à ce point, si ? Et en même temps, c’est vrai qu’il avait aussi toujours aimé passer un peu de temps seul. Peut être que cette île l’avait juste simplement exacerbé. Toutes ces pensées le rendent en tout cas plutôt distrait vis à vis de la conversation qui avait lieu. Si Ah était partit depuis quelques minutes déjà et il l’enviait peut être un tout petit peu d’avoir trouvé un moyen de s’éloigner. Peut être qu’il allait juste finir par expliquer à Seung Ho et Eun Ae qu’il était temps pour lui aussi.

Yuan acquiesce de manière un peu vague à propos de son arrivée, même si en réalité il se devait d’admettre :

« Ce n’est pas mon meilleur souvenir. »

Il y avait eu cette fille à qui il avait sauvé la vie, pensant réellement que c’était la bonne attitude à adopter pour ne pas être un loup sur cette île... Un animal sauvage. Et finalement, c’était un autre loup qu’il avait sauvé. Bien sûr, à présent elle était mort... Il avait entendu son nom aux haut-parleurs mais ça le consolait assez peu fallait l’admettre.

« Peut être que je ne sais pas bien différencier mes amis de mes ennemis. »

Pourtant jusqu’à présent il avait toujours pensé n’être pas si mauvais dans l’exercice. De fait, Yuan a un petit mouvement de la tête pour approuver à nouveau les paroles de Seung Ho. Disons qu’il se sentait davantage dans le mood de l’adolescent que dans celui de la jeune fille. Pourtant, à bien des égards, elle semblait plus saine. Mais toute cette naïveté (c’était du moins comme ça qu’il le ressentait) avait plutôt tendance à l’angoisser. Est-ce que c’était plus difficile de voir mourir des personnes qui n’avaient rien à se reprocher ?

Bref... Seung Ho avait retrouvé quelqu’un ici. C’était une drôle de surprise non ? Enfin... « Drôle ». Tout était relatif. De fait il comprenait bien l’inquiétude.

« Vous voyagez ensemble ? »

Par contre, tournant la tête vers Eun Ae, Yuan ne comprend pas sa question au départ. Il reste donc un peu bugé, se renseignant :

« Tu n’as pas dit que tu étais de la première vague ? »

Il y réfléchit un moment... Puis convient que finalement, ce n’était peut être pas le cas. Il avait sauté aux conclusions et après un petit haussement d’épaules, il assure :

« J’ai pensé trop vite, désolé. »

Le chinois finit par se relever un moment, époussetant son uniforme tout en regardant un peu autours d’eux. Ses jambes avaient quelques fourmis d’être resté ainsi assit au sol et de fait, avisant les deux qui restaient :

« J’ai des fourmis, je vais aller me détendre les jambes en marchant un peu. »

Il a ensuite un faible sourire tout en ajoutant :

« Je suis heureux que nous ayons pu parler un peu. Ca m’a fait du bien, même si nous avons parfois été maladroits. »

Yuan aperçoit Si Ah un peu plus loin, qui semblait hésiter à rejoindre le groupe. Il lui fait signe pour qu’elle s’approche, pas certain qu’elle le fasse vraiment ou qu’elle l’ai vu puis signale aux autres :

« Si Ah est vraiment bizarre hein ? »

Ca faisait un peu écho à ce que Eun Ae avait dit à propos de leur normalité ouais... Mais dans un nouveau haussement d’épaules il convient :

« La bizarrerie ne tue pas, je suppose. »

Il a un dernier petit sourire pâle pour le groupe avant de leur faire un signe de la main, tournant finalement les talons. Il allait profiter du fait que tout le monde ou presque soit ici pour s’éloigner avant qu’il ne soit l’heure. Plus loin il serait au moment de la reprise du jeu, mieux ce serait, probablement.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Party time : Let's dance ! (event 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Party time : Let's dance ! (event 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonne Lundi
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» Party Burlesque 25-26 mars au Lush Renard à Paris
» Photos - Swap "Pyjama Party"
» Party in pink zumba - Le Samedi 27 Octobre 2012, de 8h à 12h.


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 4 :: Parc
-