Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Hostage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Rouge


avatar
Âge : 21 ans
Amour : Yang Min Yu ♥

Nombre de victimes : 3
Contenu du Sac : .
- Couteau papillon
- 1 saï
- Jericho 9mm (15 balles)
- Trousse de toilette
- 3 bouteilles d'eau (2 x 1L5)
- 1 tenue de rechange
- Baskets
- 1 Carte de l'île
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 boussole
- Trousse de maquillage
- Quelques bijoux dans un coffret
- Téléphone portable + chargeur
- Crème hydratante
- Casquette
- Lunettes de soleil x2
- Petits sparadraps contre les ampoules
- Guide de la parfaite ménagère datant de 1960
- Un appareil photo
- Lentilles en conserve
- Paire de menotte *koff koff*
- Pastille pour la gorge
- Une couverture
- Brosse à cheveux

Avatar : Mao [SID]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Doubles Comptes : Kim Jae Hwa, Yang Min Ki & Lee Hyun Hee

Messages : 119
Activité RP : 1









MessageSujet: Hostage   Mer 9 Juil - 9:06




17 septembre 2013
13h20
Observatoire

Mikan n’avait pas encore remit la main sur Min Yu depuis qu’ils s’étaient retrouvés séparés. Le prochain endroit dans lequel ils devaient se retrouver c’était l’observatoire et c’était bien la raison pour laquelle Mikan y avait mit les pieds. Il était encore tôt pour l’heure du rendez-vous et il allait devoir attendre dans les parages tout en espérant ne tomber sur personne. Heureusement, une fois à l’intérieur, Mikan avait pu constater comme le bâtiment semblait désert. Pas un bruit, même pas celui d’une porte grinçant dans ses gonds et il avait poussé un peu sa chance en avançant plus profondément, marchant à pas feutré, se faisant lui-même l’effet d’un courant d’air.

Dans sa tête se bousculaient les dernières paroles échangées avec Jayden. On ne peut pas dire que leur rencontre avait été de tout repos et pour tout dire, il était surprit de s’en être tiré à si bon compte. Pas blessé et avec tout le contenu de son sac en somme. Min Yu allait-il pouvoir le croire ? D’ailleurs, ses pensées étaient également tournées vers Min Yu justement. Leurs agresseurs l’avaient suivit lui. Ils avaient finit dans un champ où Jayden avait réglé leur cas. Pour autant, ça ne signifiait pas que tout s’était bien passé du côté de Min Yu… Il lui semblait que son amoureux pouvait avoir parfois tellement de mal à se contenir, lorsqu’il n’était pas là…

Mikan avance en mode automatique, débouchant sur une vaste pièce bardée de grands ordinateurs comme on en faisait plus depuis plusieurs années déjà… Au centre un immense télescope de la taille d’un long bus qui pointait vers un toit panoramique fermé et sur une passerelle légèrement en hauteur, derrière un plexiglace, une autre salle avec ce qu’il fallait d’ordinateur et de meuble de rangement. C’est là que Mikan se rend histoire de fouiner un peu, par principe, passant devant une carte du ciel usée à laquelle il ne prête aucune attention. Il pousse la porte, contourne un bureau… Et se retient de jurer et de sursauter en apercevant un cadavre ! A moins…

Mikan fronce les sourcils devant le teint visiblement encore rose de la fillette devant lui. Elle était étendu dans l’angle de deux murs, ou plutôt recroquevillée sur elle-même et serrait avec le manque de force des gens endormit une peluche mal fichue. L’ex mannequin s’approche sans faire de bruit… Et constate effectivement que cette jolie poupée n’était pas couchée dans le lit de la mort mais seulement dans celui de Morphée… Il étire un bras, frôlant une longue mèche brune qui a glissée devant ce joli visage fin… Et comme la fillette ouvre soudainement brutalement les yeux il a une exclamation surprise, manquant de tomber, attrapant la première chose qui lui passe sous la main pour se retenir… A savoir le lapin en peluche !

Le japonais titube sur quelques pas, observant la frêle silhouette qui se déplie et cette fois c’est lui qui serre convulsivement la peluche ! On n’avait pas idée de se réveiller aussi brusquement ?! Ca tenait soudainement moins de la petite poupée sage et mignonne sur le haut de l’armoire que de Chucky ! Heureusement il se ressaisit, un peu frustré de sa propre frayeur, constatant :

Félicitation surtout ! Ca aurait été un pervers tu finissais violée et probablement tuées ! Ou quelqu’un qui jouait le jeu et hop, morte ! Tu mériterais justement bien que je te tue ! Peut être même que je vais le faire d'ailleurs !

Et gardant la peluche dans une main il vient de l’autre sortir son couteau papillon, le brandissant dans la direction de la jeune fille, prévenant de son ton le plus menaçant :

Je serais toi je garderais mes mains bien en évidence sans chercher à m’emparer de mon sac ni de rien d’autre. Je suis de très mauvaise humeur aujourd’hui et si j’avais pas spécialement envie de tuer quelqu’un jusque là, tout à coup je sens que ça vient !

Il a un regard sévère pour la fille qui semble s’intéresser de près à la peluche dans son autre main… Et fronçant les sourcils il gronde :

Quoi ? T’as perdu ton doudou ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦ 2 bouteilles d'eau
♦ Carte de l'île
♦ Boussole
♦ Lampe torche avec piles
♦ 2 élastiques pour cheveux
♦ un jean + tee shirt de rechange
♦ une trousse de toilette
♦ son livre préféré
♦ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦ une paire de lunette
♦ un journal+crayon+petite clef
♦ un petit paquet de mouchoir
♦ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦ Le guide du trappeur pour les nuls
♦ Un bloc note
♦ scotch
♦ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦ un tapis de sol
♦ un sac de couchage
♦ une boite de doliprane vide
♦ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hostage   Mer 16 Juil - 15:33

L’observatoire, endroit de prédilection pour les recherches et l’admiration des constellations, était le nouveau lieu de résidence de la jeune fille. Soo Mee ne s’était pas intéressée à cet endroit de prime abord, n’y connaissant rien à l’astrologie. Cependant, ce bâtiment imposant de la périphérie, avait de quoi l’intriguer et finit par attirer son attention. La porte d’entrée sans doute un peu vieillotte tenait en place, mais n’était pas verrouillée lui permettant ainsi d’entrer sans grande difficulté. Jetant des regards autour d’elle, elle marchait sereinement dans les couloirs tout en tenant entre ses bras sa peluche rafistolée. Le silence pesant des lieux ne gêna en rien la demoiselle, curieuse de découvrir un nouveau bâtiment de l’île.

Arrivant au niveau de l’appareil convoité, elle déplaça une chaise à pieds roulants afin de la positionner juste en dessous de l’objectif. Une fois fait, elle s’assit sur ce coussin détérioré par le temps et finalement pas aussi confortable qu’elle l’espérait. Ronchonnant quelque peu, bougeant de si de là pour trouver une meilleure position, elle finit par poser son derrière sur le bord de la chaise, croisant les doigts pour que celle-ci ne décide pas de partir en vadrouille lors de son observation du ciel, la laissant sans rien pour se retenir. Après un court laps de temps, une petite lumière apparut au-dessus de sa tête, lui indiquant que Yosuke était la solution à son problème. Aussi, elle le positionna au sol, près d’un des pieds à roulette. Il serait le gardien de la chaise.

Rassurée, la voilà qui pose son œil sur l’objectif. Soo Mee ne voyait pas grand-chose. Sa manche servit à essuyer la lentille non protégée. Pour autant cela n’améliora pas sa vision, encore gênée par la lentille principale abîmée par les intempéries et le manque d’entretien. Cependant, elle réussit à apercevoir quelques tâches lumineuses. Il lui aurait fallu ajuster son objectif afin de mieux y voir mais comme elle n’y connaissait vraiment rien de rien dans ces appareils, le simple fait d’avoir réussi à contempler quelques étoiles la satisfaisait. Aussi, elle ne chercha pas à aller plus loin dans son observation du ciel. Le spectacle lui en avait déjà mis plein les yeux.

Un sourire satisfait dû à sa démarche, la jeune fille se frotta les yeux. Cela faisait plusieurs heures que le sommeil la guettait. Ses paupières commencèrent à se fermer, se rouvrant de temps à autres. Il était vraiment temps pour elle de trouver un endroit tranquille pour se reposer. Apercevant un coin de mur adéquat à sa taille, elle se recroquevilla sur elle-même avant d’inspecter les lieux une dernière fois. Elle s’endormit.

Un léger touché la surprit, la faisant ouvrir grand les yeux. Un son signalant la surprise parvint à ses oreilles, augmentant son rythme cardiaque. C’était une certitude, elle n’était plus seule dans cette pièce.  Bien réveillée, son premier réflexe fût de serrer ses bras pour se rassurer. Dans sa manœuvre, elle remarqua que son lapin ne se trouvait plus là. Levant les yeux vers l’individu, se trouvant près d’elle, elle identifia Yosuke serré contre la poitrine de cet homme. Mais avant qu’elle n’ait eu le temps de montrer son mécontentement ou qu’elle n’ait eu le temps d’analyser la situation dans laquelle elle se trouvait, le voici qui la menaçait de la tuer pour on ne sait quelle raison. Soo Mee se releva tout en regardant l’homme sortir son couteau. Par instinct, elle recula d’un pas mais se retrouva bloquée par le mur. Bien qu'elle ait écouté son discours, elle se moquait bien de savoir qu'il n'était pas un violeur ou un tueur en série. Il avait Yosuke ! Ses yeux fixés sur son lapin pris en otage, la demoiselle grimaça devant le mot « doudou ».

« Tu es bien irrespectueux envers un être aussi honnête que Yosuke. Tu ne l’as pas blessé au moins ?» prenant un air accusateur.

Elle se trouvait dans une situation défavorable pour sa personne et pourtant sa priorité restait sa peluche.

« Que veux-tu ? Et que fais-tu là ?»

Il était bien question de rançon lors de prises d’otage, non ? Soo Mee avait posé cette question en toute légitimité, mais n’était pas prête a capitulé à ces futures demandes.

Son sac trainait à ses pieds. Elle le laissait là, ne souhaitant pas mécontenter son adversaire, passé dans cette catégorie depuis son geste déplacé. S’il en restait là, elle reverrait peut être son statut. Cependant, il semblait bien énervé de sa journée et faisait passer ses nerfs sur un innocent et pas n’importe lequel !

« Que t’est-il arrivé aujourd’hui pour que tu sois aussi…tendu ? Nous ne t’avons rien fait. »  Et quitte à pousser un peu plus loin sa plainte. « Je peux même dire que tu es responsable de mon manque de sommeil. »

Elle fronça les sourcils, se détendant les bras au maximum, osant un bâillement tout en gardant ses yeux fixés sur Yosuke et l’individu. Cela pouvait être assimilée à de l’inconscience  de par son manque de vigilance face à la menace de cet homme, cependant elle n’était pas inquiète pour sa survie à elle. Pour son compagnon c’était une autre histoire.

« Rends le moi.»

Sa main tendue vers l’avant, évitant de s’approcher de trop près du couteau –mine de rien ça coupait bien ces objets là – elle agitait ses doigts afin de le presser un peu. Cela la rendait nerveuse de le voir si longtemps loin d’elle.

Durant l’attente imposé par cet homme, elle prit le temps de le détailler, le parcourant des pieds à la tête en s’arrêtant sur ce visage bien entretenu malgré les circonstances. C’était une poupée, une véritable poupée de porcelaine ! S’il ne lui avait pas arraché sa peluche des mains, elle aurait été intriguée par sa personne, sans nul doute d’autant qu’il ne semblait pas avoir d’origine Coréenne ou en tous les cas pas seulement.

« Comment un si beau visage peut appartenir à un être aussi sombre ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 21 ans
Amour : Yang Min Yu ♥

Nombre de victimes : 3
Contenu du Sac : .
- Couteau papillon
- 1 saï
- Jericho 9mm (15 balles)
- Trousse de toilette
- 3 bouteilles d'eau (2 x 1L5)
- 1 tenue de rechange
- Baskets
- 1 Carte de l'île
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 boussole
- Trousse de maquillage
- Quelques bijoux dans un coffret
- Téléphone portable + chargeur
- Crème hydratante
- Casquette
- Lunettes de soleil x2
- Petits sparadraps contre les ampoules
- Guide de la parfaite ménagère datant de 1960
- Un appareil photo
- Lentilles en conserve
- Paire de menotte *koff koff*
- Pastille pour la gorge
- Une couverture
- Brosse à cheveux

Avatar : Mao [SID]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Doubles Comptes : Kim Jae Hwa, Yang Min Ki & Lee Hyun Hee

Messages : 119
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Hostage   Dim 27 Juil - 10:42




Mikan avait froncé les sourcils alors que la toute jeune fille avait montré un intérêt presque déplacé pour la peluche qu’il avait entre les mains. Son cœur battait encore à cent à l’heure de la petite frayeur qu’il s’était offerte et voilà que cette petite poupée de Corée semblait avoir perdu la tête, que ce soit la faute de cette île ou d’autre chose. Ca laissait Mikan profondément perplexe… Et ses ongles s’étaient davantage refermés sur le petit corps de tissu et de mousse de « Yosuke ». Encore un peu et il aurait eu de la peine pour la pauvre chose recousue d’un peu partout, sale et qui portait un prénom qui venait indéniablement de chez lui… !

Il ne répond pas lorsque cette petite vipère manquant d’instinct de survie l’invective un peu… Se contentant d’étrécir les yeux pour mieux l’observer. C’était difficile de dire pourquoi mais là tout de suite, elle lui tapait prodigieusement sur les nerfs. Une réaction gratuite ? Oui c’est vrai, et il en avait conscience. Mais on avait sans doute tous le droit à un moment ou à un autre de péter un câble sur cette île non ? Hé bien voilà. Il semblait que c’était « son » moment à présent. C’était toujours plus facile lorsqu’on tombait sur plus fragile que soit et bien que l’étudiante possédait peut être quelques habiletés insoupçonnées, elle semblait pour l’heure être moins forte que lui à ses yeux !

Pourquoi est-ce que tu en parles comme d’un être humain ? Ce n’est qu’une peluche ! Elle n’est même pas jolie !

Et quand elle prend ses aises en commençant à lui faire des reproches, Mikan n’hésite pas à utiliser les « armes » qu’il avait à sa disposition. Elle tenait à ce lapin ? Très bien. D’un geste sec, le japonais vient saisir une oreille trop longue pour tirer dessus… La couture se déchire dans un bruit caractéristique et Mikan l’envoi à la figure de la fille.

Si tu ne te montre pas plus docile, peut être que je lui arracherais un bras la prochaine fois.

Montrant son arme blanche il ajoute même :

Ou bien je lui extrairais la mousse du ventre, pourquoi pas ?

C’est sûr que si pour lui faire peur il pouvait autopsier une peluche plutôt qu’un être humain ça l’arrangeait… Et c’était si facile que l’envie d’être méchant gratuitement grandissait en lui de façon exponentielle. Une sorte de revanche sur le reste du monde, un truc comme ça. Quant à son « beau visage » pour sa personnalité « si sombre », Mikan a un petit regard supérieur pour elle.

Tu as bien un joli minois alors que tu es aussi sotte que folle.

Et comme la main restait tendue entre eux, les petits doigts fins et pourtant encore pourvue de ce rebond de l’enfance s’agitant à la manière d’un enfant qui réclame lors d’un caprice, Mikan vient donner un coup de pied dedans. Non vraiment, sa personnalité virait. Il n’en était toujours au stade où il lui ferait réellement du mal en l’estropiant ou la tuant… Mais déverser un peu de colère et de haine sur cette pauvre fille inconnue le soulageait.

Qu’est-ce qu’il y a dans ton sac ?

Il ne voulait pas qu’elle y touche… Mais ne pouvait pas s’approcher, c’était quand même délicat.

Quelle est la couleur de ton collier ?

Ca avait moindrement de l’importance dans son monde mais ça pouvait toujours servir comme information et au pire il n’avait rien contre le fait que cette fille s’imagine qu’il jouait le jeu. D’ailleurs, histoire d’en imposer en mentant de façon effrontée :

J’ai déjà tué deux personnes rien qu'aujourd’hui. Une de plus, une de moins…

Et avec un air méprisant il narquois, montrant la peluche qui avait un étonnant lien avec Van Gogh à présent, il rectifie :

Deux de plus ou de moins…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦ 2 bouteilles d'eau
♦ Carte de l'île
♦ Boussole
♦ Lampe torche avec piles
♦ 2 élastiques pour cheveux
♦ un jean + tee shirt de rechange
♦ une trousse de toilette
♦ son livre préféré
♦ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦ une paire de lunette
♦ un journal+crayon+petite clef
♦ un petit paquet de mouchoir
♦ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦ Le guide du trappeur pour les nuls
♦ Un bloc note
♦ scotch
♦ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦ un tapis de sol
♦ un sac de couchage
♦ une boite de doliprane vide
♦ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hostage   Lun 28 Juil - 14:31

Soo Mee n’était pas très heureuse de voir que son lapin avait été volé par cet individu et le fait qu’il se permette de l’insulter, n’arrangeait rien. Pas joli ? Yosuke était le plus beau de tous, à ces yeux. Cet homme, avait de toute évidence mauvais goût et ne savait pas reconnaître ce qu’il avait devant lui.

« Ne le vois-tu pas ? » Un air malicieux s’était affiché sur son visage, le prenant tout d’un coup pour quelqu’un de bête. « C’est un être doté d’une grande intelligence et d’une grande bonté de cœur. Il m’épaule sur cette île. D’ailleurs il ne semble pas t’apprécier.»

L’homme ne semblait pas heureux de ses remarques. Il commença à tirer sur une partie du corps du lapin et elle tenta de l’arrêter, en criant : « Non non pourquoi fais-tu ça ? Arrête ! » La jeune fille se raidit lorsqu’elle vit l’oreille de sa peluche se faire arracher sous ses yeux, émettant un son qui l’horrifia. Le morceau de tissu atterrit au sol, dans un bruit sourd. Elle n’avait pas eu le réflexe de le rattraper. Sous le choc, elle resta là à regarder sa peluche en mauvais état, se remémorant ce violet qui l’avait durement brutalisé, il y a de cela quelques mois. Elle s’était promis de ne plus laisser une telle atrocité lui arriver et pourtant cela recommençait aujourd’hui.

Une poussée de colère s’empara d’elle, serrant les poings afin de se forcer à ne pas lui sauter à la gorge, là maintenant tout de suite. Mais s’il venait à lâcher sa peluche, elle lui ferait payer cet affront ! Ce fût un regard plein de mépris qu’elle lui lança, avant de se mordre la lèvre inférieure pour s’empêcher de lui exprimer tout ce qu’elle pensait de lui. Elle ne souhaitait aucunement voir son compagnon souffrir davantage, d’autant plus qu’il proférait des menaces qu’elle pensait bien réelles.

« Que veux-tu en échange de Yosuke ? » lui avait elle dit sur un ton sec, tout en arborant une expression de malaise.

Elle lui reposa cette question de façon plus explicite, plaçant ses bras croisés au niveau de son corps, voyant qu’il ne souhaitait pas lui rendre son lapin. Mais elle le récupèrerait pour sûr, il lui fallait trouver un moyen. Commençant à regarder autour d’elle de sorte à trouver un objet utile dans la pièce, elle fût interpellée par l’intérêt que cette brute portait à son sac à dos.

« Si je te le dis, tu me rendras mon lapin ?» Avant d’ajouter, portant un regard de compassion à sa peluche. « J’ai de superbe lunette de soleil qui t’iront parfaitement et si tu n’es pas trop accessoires, je peux même te donner de la lecture, je suis sûre que ça te sera trèèèèèès utile. Tu veux que je te les montre ?»

Elle s’était transformée en marchant de tapis, essayant de lui donner des objets qu’elle gardait comme un trésor mais qui, en vrai, ne lui était d’aucune utilité. Après tout, elle était bien décidée à ne pas le laisser regarder dans son sac. S’il voulait jouer avec elle en pariant sur la vie de Yosuke, elle rentrerait dans son jeu sans toutefois jouer carte sur table. Aussi, finit elle par repousser derrière elle le sac à dos à l’aide d’un de ses pieds, histoire de l’éloigner le plus possible de cet individu.

En parlant de ça, il lui demanda la couleur de son collier. C’était une question que peu de gens lui avait posée. Alors, balançant sa tête de gauche à droite, elle finit par répondre tout en haussant les épaules.

« Certains m’ont dit que j’étais rouge, d’autres m’ont dit que j’étais bleue. »

Elle n’avait dit que des choses vraies, mais avait omis sciemment de lui préciser quelle était la bonne parmi ces deux choix. Vu qu’il avait déjà tué du monde dans la journée, elle ne voulait pas lui donner une raison supplémentaire de les blesser s’il n’était pas bleu. Et s’il n’était ni de la première ni de la seconde faction, elle lui aura montré qu’elle mettait de la bonne volonté à lui répondre.

« Je coopère, c’est à ton tour de faire un geste. Peux-tu arrêter de le serrer si fort, s’il te plait ? Tu es en train de lui faire mal.»

Soo Mee avait réellement peur qu’il ne veuille continuer à mutiler son compagnon de route. Elle voulait le retrouver en un seul morceau…enfin deux maintenant. Heureusement, il lui restait encore du fil à coudre dans son sac, mais pas suffisamment pour recoudre une nouvelle fois tout le corps. Il fallait qu’elle agisse vite. Aussi d’un ton moins agressif, plus intéressé elle lui demanda.

« Que viens-tu faire dans cet observatoire ? »

Elle dévia le sujet de discussion sur lui espérant détourner son attention, pendant qu’elle avançait lentement vers un des bureaux. Elle y avait repéré un joli serre- livre qu’elle pourrait lui envoyer en pleine tête ! Rancunière ? Oh oui elle l’était. On ne touchait pas à son lapin sans en subir les conséquences derrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 21 ans
Amour : Yang Min Yu ♥

Nombre de victimes : 3
Contenu du Sac : .
- Couteau papillon
- 1 saï
- Jericho 9mm (15 balles)
- Trousse de toilette
- 3 bouteilles d'eau (2 x 1L5)
- 1 tenue de rechange
- Baskets
- 1 Carte de l'île
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 boussole
- Trousse de maquillage
- Quelques bijoux dans un coffret
- Téléphone portable + chargeur
- Crème hydratante
- Casquette
- Lunettes de soleil x2
- Petits sparadraps contre les ampoules
- Guide de la parfaite ménagère datant de 1960
- Un appareil photo
- Lentilles en conserve
- Paire de menotte *koff koff*
- Pastille pour la gorge
- Une couverture
- Brosse à cheveux

Avatar : Mao [SID]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Doubles Comptes : Kim Jae Hwa, Yang Min Ki & Lee Hyun Hee

Messages : 119
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Hostage   Lun 4 Aoû - 13:15




Cette fille… Faisait vraiment peur. Ca semblait soudainement frapper Mikan de plein fouet mais oui : cette jeune fille aux airs de poupée avait un petit quelque chose de terrifiant qui ne l’encourageait pas du tout à relâcher la pression. D’ailleurs arracher l’oreille de la peluche semblait avoir eu plus d’effet sur elle que le fait de la menacer directement et Mikan en était encore tout abasourdit. Est-ce que c’était seulement possible d’être à ce point dans son monde que l’on perdait le sens des réalités ? Et surtout : cette fille avait-elle toujours cru que son lapin était une entité à part entière ou bien est-ce que c’était l’île qui lui avait ravagé le cerveau ?

Tu es seule depuis longtemps toi non ?

A ne pas parler avec des êtres humains pendant longtemps on développait certains traumatismes et mécanismes de défense incroyables. Certains hommes se mettaient à parler aux pierres ou à des amis imaginaires… Cette fille avait choisit une peluche. Au fond vu comme ça, ça lui semblait un peu moins terrible… Pourtant, alors qu’il essayait de trouver des excuses à son comportement, cette fille le foudroie du regard et Mikan sent son pouls s’accélérer. Et un peu comme à un chien à qui il ne faut pas montrer sa peur, Mikan décide de montrer à cette gamine qui était le maître, pour le moment ! Il vient donc brutalement lui coller son pied contre une épaule pour la repousser en arrière sans douceur !

Déjà je veux que tu te tiennes sage ! Ne me regarde pas de cette manière ! Sinon je…

Il cherche un truc potentiellement terrible à dire… Et finalement, n’en revenant pas de dire une chose pareille, il s’exclame :

Je torture cette peluche !

Voilà. Quelle énorme menace, vraiment… Mikan pensait qu’il n’y avait qu’aux enfants de moins de huit ans qu’on pouvait sortir ce genre de phrase venue de nulle part. La preuve que non. Mais pour sa santé mentale il ajoute :

Et je vous tues tous les deux.

Voilà, histoire de dire qu’il n’allait pas que s’en prendre à une peluche quoi. Et pour le prouver à la jeune fille, Mikan commence à tirer un peu fort sur un bras du jouet dont quelques coutures grincent un peu. Peut être même qu’un point vient de sauter à la jonction entre la patte et l’épaule du lapin en tissu.

Je ne plaisante pas.

Et effectivement, pour l’heure il était très très sérieux. La fille est néanmoins toute concentrée sur ce qu’elle possède a échanger et Mikan a pour elle un regard assez méprisant.

Non ça ne m’intéresse pas. Qu’est-ce que tu as d’autre ?

Quant à la couleur, la fillette semblait avoir rencontré du monde. Ou en tout cas au moins deux personnes réelles qui lui avaient visiblement donnés au moins deux couleurs de collier. D’ailleurs s’il pouvait voir la pastille du collier de l’étudiante, lui-même n’éprouverait aucune culpabilité à lui en donner une troisième, pour l’heure !

Elle a une demande… Et Mikan relâche légèrement sa pression sur la peluche, prévenant néanmoins :

Si tu me déçois attention…

Et pour l’observatoire :

J’ai rendez-vous ici avec un ami. Toi tu squattais ?

Et par curiosité :

Depuis quand est-ce que tu es sur l’île ?

Puis par sécurité :

Tu voyages seule alors ?

Et finalement, par pur aspect pratique :

Tu as quel âge ? Et tu t’appelles comment ?

Oui, il avait un côté un peu police présentement mais comme on dit l’inconnu fait peur… En ayant quelques informations, cette sensation de malaise disparaîtrait peut être un minimum…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦ 2 bouteilles d'eau
♦ Carte de l'île
♦ Boussole
♦ Lampe torche avec piles
♦ 2 élastiques pour cheveux
♦ un jean + tee shirt de rechange
♦ une trousse de toilette
♦ son livre préféré
♦ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦ une paire de lunette
♦ un journal+crayon+petite clef
♦ un petit paquet de mouchoir
♦ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦ Le guide du trappeur pour les nuls
♦ Un bloc note
♦ scotch
♦ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦ un tapis de sol
♦ un sac de couchage
♦ une boite de doliprane vide
♦ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hostage   Mar 5 Aoû - 14:00

Ça ne l’amusait en rien de lui parler, lui qui tenait fermement son lapin entre ses doigts et qui le menaçait sans cesse. Alors certes, Soo Mee voulait bien faire des efforts pour lui répondre sur des questions qui en valait la peine, c’était déjà un grand pas pour elle, sauf qu’elle n’avait aucunement envie de lui donner des informations sur sa personne. Une amitié n’allait pas se forger entre eux, jamais. Aussi préféra t-elle éviter la question de cet homme sur le fait d’être seul. Il n’allait pas lui en vouloir pour ça, hein ? De toute façon elle avait dormi dans cette pièce avec sa peluche. Elle se dit d’ailleurs qu’il avait oublié de mentionner Yosuke. Elle n’était pas seule mais en binôme depuis le début de cette aventure.

« Je n’attends personne, si c’est ce que tu veux savoir. »

Son visage se dérida un peu, tentant de reprendre une forme normale. C’était un gros travail sur elle-même, difficile et elle ne savait pas combien de temps elle pourrait faire semblant d’être sympathique à son égard quand ses seules pensées étaient de récupérer son compagnon et de lui sauter à la gorge ensuite. Le pied de cette personne la repoussa contre le mur et la jeune fille eut un regard en biais pour cette cheville à sa disposition durant un quart de secondes, avant de finalement le retirer à l’aide de sa main histoire de ne pas être complètement plaqué contre le mur.

Soo Mee grinça des dents lorsque de nouveau un des membres de son compagnon se fit maltraiter. Il continuerait certainement à tirer si elle ne l’écoutait pas. « Je te prends au sérieux, pas la peine de lui faire mal. Si tu veux blesser quelqu’un, choisis-moi plutôt. » Elle le disait sérieusement, préférant être celle qui prenait les coups, n’aimant pas rester spectatrice de la torture de son ami.

Elle s’abstint de faire tout mouvement vers lui, de peur qu’il continue son action. « Je n’ai pas d’armes à te donner. » Si c’était ce qu’il cherchait, il serait bien déçu de cette nouvelle. « Un lycéen s’est bien servi dans mon sac lors du tsunami. » Elle préférait se justifier pour qu’il ne l’interprète pas comme un mensonge ou un refus d’obtempérer. Elle se baissa au niveau de son sac, de façon lente histoire qu’il ne l’interprète pas d’une mauvaise façon, l’ouvrit avant d’en retirer un paquet de mouchoir, un tapis de sol et une boite de doliprane fermée, mais vide. « L’un des trois pourrait te convenir? » Elle se releva, donna un petit coup de pied dans son sac qui parcourut quelques millimètres et de façon tout à fait naturel, le suivit pour rester près de lui. Dans la manoeurvre elle lança à son vis a vis le paquet de mouchoir et la boite de doliprane.

S’en suivi tout un interrogatoire de la part de l’homme à son encontre et pour toute réponse, la jeune fille resta bouche bée, pensive, avant de sortir de cet état de transe. « Tu es un homme bien curieux. » Puis continua de peur que son compagnon ne souffre davantage. « Où sont mes bonnes manières ? Mon nom est Soo Mee et j’ai 15ans. Je suis ici depuis quatre mois, maintenant et j’ai eu le temps de faire pas mal de rencontre. Je suis venue ici par curiosité. Je ne compte pas rester là éternellement de toute façon. » Une manière bien à elle de lui faire comprendre qu’elle ne comptait pas mourir ici. Avant d’ajouter agacée, car c’était tout de même la seconde fois qu’il oubliait son lapin comme compagnon. « Je voyage en duo, cela ne se voit pas ? » Elle finit par demander « Et tu es ? » Bien que cela ne l’intéressait pas vraiment. Mais peut-être avait-elle entendu des rumeurs à son sujet.

Maintenant qu’elle y pensait, il venait de lui dire qu’il avait rendez-vous avec quelqu’un d’autre dans cet observatoire et pour le coup, elle ne souhaitait pas avoir deux personnes sur son dos, beaucoup trop de complications et ça serait plus difficile de sortir Yosuke de là. Aussi lui demanda-t-elle : « Et cet homme ou cette femme est-il déjà présent ici ? Quelle est l’heure de votre rendez-vous ? » Ajoutant sur un air faussement gêné : « Je ne voudrais pas te mettre en retard. »

Et parce qu’elle n‘était pas du tout heureuse de ce qu’il se passait devant elle, elle préféra le prévenir : « Si tu arraches un autre membre de mon compagnon, je t’étouffe avec ce tapis de sol. » Sur un ton fluet et un sourire en coin puisqu’il lui avait demandé de ne pas le foudroyer du regard. Au moins il était prévenu. Elle ne le laisserait pas davantage prendre ces aises. Qu’il essaye un peu pour voir et elle se ferait une joie de lui montrer ce dont elle était capable. « Mais si tu me le rends maintenant, je pourrais revoir mon point de vue sur toi, malgré les incitations de mon lapin qui me demande de te tuer. » Elle osa un nouveau pas sur le côté, atteignant enfin ce bureau et ce serre livre tant convoité. Elle le chercha de sa main libre derrière elle, avant de l’attraper et de le lancer de son côté, sans atteindre sa cible. Son habilité ne lui permis pas de le toucher, pour autant il n’était passé qu’à un ou deux centimètres de lui. Elle non plus ne plaisantait pas. « Es-tu ce genre de personne qui attaque les plus faibles afin d’obtenir ce qu’il veut ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 21 ans
Amour : Yang Min Yu ♥

Nombre de victimes : 3
Contenu du Sac : .
- Couteau papillon
- 1 saï
- Jericho 9mm (15 balles)
- Trousse de toilette
- 3 bouteilles d'eau (2 x 1L5)
- 1 tenue de rechange
- Baskets
- 1 Carte de l'île
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 boussole
- Trousse de maquillage
- Quelques bijoux dans un coffret
- Téléphone portable + chargeur
- Crème hydratante
- Casquette
- Lunettes de soleil x2
- Petits sparadraps contre les ampoules
- Guide de la parfaite ménagère datant de 1960
- Un appareil photo
- Lentilles en conserve
- Paire de menotte *koff koff*
- Pastille pour la gorge
- Une couverture
- Brosse à cheveux

Avatar : Mao [SID]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Doubles Comptes : Kim Jae Hwa, Yang Min Ki & Lee Hyun Hee

Messages : 119
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Hostage   Jeu 7 Aoû - 10:41




C’était, en effet, une partie de la réponse que Mikan attendait. Ca ne répondait pas entièrement mais Mikan saurait s’en satisfaire pour l’heure. De toute façon, vu le cerveau malade de cette « petite fille », Mikan accordait une sincérité toute limitée à ses paroles. Il ne se souci d’ailleurs guère de ses demandes à l’encontre de la peluche. Désolé mais même avec toute la bonne volonté du monde il ne pourrait pas considérer cette dernière comme ayant une personnalité propre et de fait, comme ayant une vie plus précieuse que celle humaine. Ni même équivalente d’ailleurs.

En tout cas la jeune fille lui fait un peu mieux l’étalage de son sac, sans que ce soit parfait. Mikan pose les yeux sur ce qu’elle sort du sac, plus que méfiant parce que s’il l’avait repoussé, ce n’était clairement pas pour qu’elle se remette debout et lui fasse un inventaire de cette façon. Il aurait été si aisé de tirer une arme de là, malgré la pseudo délicatesse dont elle usait, que Mikan ne s’expliquait pas bien le peu de réaction qu’il avait eu lorsqu’elle s’était redressée sur ses deux pieds.

Quoi qu’il en soit, bon gré mal gré, « Soo Mee » lui fait quelques présentations. Il n’est pas très surprit de d’apprendre qu’elle avait tout juste l’âge de participer à ce jeu. Cette compétition. Ce massacre. Peu importe comment on l’appelait. Et lorsqu’elle se frustre davantage encore à propos de la peluche, Mikan perd un peu patience, s’énervant donc :

Mais tu t’entends parler ? Ce n’est qu’une peluche ! Tu veux risquer ta vie pour elle ? Tu devrais la mettre au feu avant d’être tuer pour un peu de tissu et de rembourrage !

C’était pas possible d’être aussi obstinée dans un délire d’enfant ! Comment cette gamine avait-elle pu survivre jusqu’à présent en était aussi concernée par des choses qui ne le méritaient pas ? Quant à se présenter rapidement, il se contente pour sa part de son nom et de son prénom :

Tachibana Mikan.

Enfin, histoire d’être précis compte tenu du côté un brin exotique de son patronyme, il précise :

Je suis japonais.

Il arque toutefois un sourcil alors que Soo Mee semble penser pouvoir s’en tirer si facilement… Ne répondant pas, toujours aussi maussade. Par contre il prend la menace qui suit avec un très, très grand sérieux… Le regard de Mikan s’étrécit, ne lâchant plus du tout la courte et fine silhouette qui se décale légèrement… Et ce n’est que de justesse qu’il évite l’objet lancé par la jeune fille !! Son cœur tambourine fortement dans sa cage thoracique… Mais Soo Mee venait de déclencher une pure réaction de survie chez lui. Mikan jette la peluche dans un coin de la pièce et cette fois, couteau en main, c’est sur elle qu’il bondit !!

Son arme rencontre un bras… Mais ne fait que l’entailler dans un grand mouvement, coupant au passage un bout de manche. Le sang perle et Mikan vient shooter dans le sac de Soo Mee pour qu’il soit hors de la portée de la jeune fille, avançant de manière franchement menaçante, cette fois.

On dirait que tu vas mourir finalement. Tu n’aurais vraiment pas dû faire ça.

Oui, il s’attaquait peut être à plus faible pour l’heure… Mais il y avait eu agression !! Lui voulait juste des réponses à ses questions et sécuriser un peu l’endroit avant le passage de Min Yu mais cette fille ne l’avait clairement pas mit en confiance. Et voilà que les choses tournaient au drame. Mikan avait toujours autant de mal à « jouer le jeu » pour le moment. Ca venait… Mais ce n’était pas encore là. Pourtant, elle venait de lui donner l’excuse qui lui manquait pour qu’il se motive.

Est-ce que ça fait mal, Soo Mee ?

Cette blessure au bras qu’il lui avait infligé.

Parce que si tu ne cours pas plus vite que moi, ça va faire encore plus mal…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 15 ans
Amour : RAS

Nombre de victimes : 10
Contenu du Sac : ♦ 2 bouteilles d'eau
♦ Carte de l'île
♦ Boussole
♦ Lampe torche avec piles
♦ 2 élastiques pour cheveux
♦ un jean + tee shirt de rechange
♦ une trousse de toilette
♦ son livre préféré
♦ Yosuke, son lapin blanc en peluche
♦ un tamagotchi (abandonné au cimetière)
♦ une paire de lunette
♦ un journal+crayon+petite clef
♦ un petit paquet de mouchoir
♦ trousse de soin complète (pansement, antiseptique, compresses, agrafes, seringue+morphine, bandage, sparadrap, fil+aiguilles)
♦ Le guide du trappeur pour les nuls
♦ Un bloc note
♦ scotch
♦ 1 sachet de bonbons multicolores acidulés
♦ un tapis de sol
♦ un sac de couchage
♦ une boite de doliprane vide
♦ un fond de sac de bonbons

Avatar : Lee Geum Hee (ulzzang)
Statut RP : Disponible
Pseudo : Yanou
Doubles Comptes : Baik Eun Ae

Messages : 360
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Hostage   Ven 8 Aoû - 8:43

Soo Mee était susceptible et l’était davantage lorsqu’on traitait son compagnon avec aussi peu d’estime. Alors forcément, la jeune fille devint rouge de colère, n’appréciant pas ce japonais qui osait traiter Yosuke de simple morceau de tissu rembourré. Il était déjà descendu bien bas dans son estime lorsqu’il avait commencé à torturer son lapin, mais là il avait touché le fond ! Ne supportant plus de le voir insulter son ami ou le maltraiter, elle avait agis en prenant la première chose qui lui avait semblé digne d’être lancée sur la tête de Mikan. Son geste fût pris comme une déclaration de guerre, à juste titre. Dommage qu’elle l’ait raté ! Son regard suivit son lapin des yeux, lorsqu’il fût abandonné par son ravisseur, jusqu’à l’impact au sol afin de repérer correctement sa position, avant de revenir sur son adversaire et éviter de se faire empaler le bras. Sa manœuvre ne lui permis pas d’esquiver l’attaque qui lui avait été portée, dans son entièreté, ne s’étant pas protégée suffisamment rapidement. A la place elle fût marquée d’une belle entaille sur la longueur de l’avant-bras. Il ne l’avait pas raté. Elle aurait dû se mettre à crier par le mal, mais ne fit rien. Elle grimaça de cette blessure qu’elle avait récoltée suite à son lancer raté, parce que mine de rien ça l’a lancé fortement ! Seulement, le fait que Yosuke ne se trouvait plus entre les mains de cet individu barbare la faisait ressentir du soulagement. Elle arborait d’ailleurs un sourire sur son visage. Elle avait mal, du sang goutait entre ses doigts mais elle était satisfaite de son sauvetage. Il n’était plus en danger, en tous les cas plus pour le moment.

La jeune fille déglutit face à l’aura menaçante du japonais, le couteau ne l’aidait en rien à être sereine, ni ses menaces de mort qu’il proférait à son encontre. Mais comme elle l’avait prévenu quelques minutes plus tôt, elle n’était pas encore prête à mourir et souhaitait surtout rester dans la course de ce jeu. Son sac hors de sa portée, elle fronça les sourcils avant de lui faire remarquer :

« Tu n’aurais jamais dû t’en prendre à mon compagnon ! » Ce n’était pas elle qui avait débuté les hostilités.

Elle n’avait pas prévu d’attaquer cette jolie poupée, mais force était de constater qu’ils se trouvaient dans une impasse. L’un avait torturé une peluche, l’autre avait voulu l’assommer à coup de serre-livre. Pour la jeune fille, il avait dépassé une limite qu’il n’aurait jamais dû dépasser, surtout s’il voulait avoir des informations sur sa personne.

« Tu es bien plus fort que ce que je pensais. » Elle l’avait sous-estimé, se disant qu’il n’avait pas la façon d’agir de ceux qui en voulait à sa vie. Mais plus elle y pensait et plus elle se dit qu’il était bel et bien prêt à lui ôter la vie. « Je n’ai pas peur de toi ! Tu as eu…de la chance de me toucher. » Cette fille ne voulait pas admettre qu’il avait les compétences suffisantes pour lui faire du mal, une vraie tête de mule. « Attrape-moi si tu peux…» Tout ceci n’était qu’un jeu après tout.

Elle n’avait pas beaucoup d’options à sa disposition pour ce sortir de là. Elle n’avait plus d’arme pour se défendre, ne voyait pas d’objets intéressant s qui pourraient l’aider à se débarrasser de lui, dans la pièce. La seule chose qu’elle pouvait faire était de fuir d’ici en emportant sa peluche et son sac avec elle. Frustrant comme action, mais elle sortirait d’ici en un seul morceau. D’ailleurs l’option de lui voler l’arme ne lui était pas passée par la tête se disant que ce n’était pas raisonnable dans son état et puis elle ne souhaitait pas risquer d’obtenir une nouvelle blessure. Soo Mee osa un pas sur la gauche avant de filer sur sa droite et se mit à courir dans la salle. Elle ne se retourna pas, mais entendait ces pas qui la poursuivaient. Il n’était pas loin d’elle. Arrivée au niveau de son sac, elle se pencha pour attraper la hanse avec son bras blessé, cela la fit grimacer une nouvelle fois. Son lapin non loin du sac, elle en profita pour le récupérer par l’oreille saine. Elle s’excuserait auprès de lui lorsque la situation sera plus calme. Elle esquiva d’ailleurs un coup de Mikan qui avait récupéré son retard suite au fait qu’elle avait dû ralentir son pas pour récupérer toutes ses affaires. Il ne plaisantait vraiment pas.

« Je n’ai pas le temps de jouer plus longtemps avec toi. » Ni l’envie d’ailleurs. « Je vais devoir te laisser. »

Elle se remit à courir de pus bel, cette fois vers la porte de sortie. Elle ne voulait pas s’attarder davantage dans le coin. Sa tête se tourna quelques secondes, le dévisageant.

« Je me rappellerai de toi, de tes traits de japonais. Et lorsque nous nous recroiserons, je te ferais payer ce que tu as fait à Yosuke ! »

Il était clairement dans son collimateur. Maintenant que c’était dit, elle fila en dehors de l’observatoire ne souhaitant pas tomber nez à nez avec le rendez-vous de cette personne. Il lui fallait à présent réparer son lapin et arrêter son sang de couler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 21 ans
Amour : Yang Min Yu ♥

Nombre de victimes : 3
Contenu du Sac : .
- Couteau papillon
- 1 saï
- Jericho 9mm (15 balles)
- Trousse de toilette
- 3 bouteilles d'eau (2 x 1L5)
- 1 tenue de rechange
- Baskets
- 1 Carte de l'île
- 1 Lampe torche (avec piles)
- 1 boussole
- Trousse de maquillage
- Quelques bijoux dans un coffret
- Téléphone portable + chargeur
- Crème hydratante
- Casquette
- Lunettes de soleil x2
- Petits sparadraps contre les ampoules
- Guide de la parfaite ménagère datant de 1960
- Un appareil photo
- Lentilles en conserve
- Paire de menotte *koff koff*
- Pastille pour la gorge
- Une couverture
- Brosse à cheveux

Avatar : Mao [SID]
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Doubles Comptes : Kim Jae Hwa, Yang Min Ki & Lee Hyun Hee

Messages : 119
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Hostage   Sam 16 Aoû - 10:57




Mikan n’écoutait plus du tout ce que cette petite idiote pouvait bien avoir à dire ! De toute façon, tous les mots qui sortaient de sa bouche n’étaient qu’un tas informe d’ineptie et de folie ! Ho, il avait un air de grand méchant loup à présent, tandis qu’il poursuivait le petit chaperon rouge qui détalait comme un lapin afin de lui échapper ! Elle était légère, petite, agile… Et si lui-même n’était pas à plaindre en légèreté ou habileté, peut être, il était néanmoins plus grand et avec son sac à dos sur les épaules, il était encombré. Bien sûr, on aurait pu croire qu’il avait une meilleure allonge et que ça lui serait utile dans un moment comme celui-là… Mais c’était sans compter sur l’encombrement de la pièce et tout ce qui traînait au sol.

Le pied du japonais avait bien faillit glisser une paire de fois, ce qui lui avait coûté de se montrer plus prudent. Ce n’était pas le moment de se croquer une cheville ou pire : de la briser. Cette fille ne valait assurément pas la peine qu’il prenne ce risque. Quant à elle, outre le fait qu’elle semblait réagir à la douleur comme personne d’autre ayant composé le genre humain, elle avait prit le temps d’aller chercher son sac à dos. Ca encore… Mais également sa fichue peluche. Pendant un instant, alors que d’un mouvement large il revenait tenter de planter cette petite idiote de son couteau, Mikan se demande si, si la peluche aurait été complètement à l’autre bout de la pièce, Soo Mee aurait prit le risque d’aller la chercher là bas… Et si oui, si elle l’aurait fait en premier… Ou si elle aurait abandonné son sac.

Bien sûr, son questionnement pouvait sembler avoir des réponses toutes faites et logiques. Mais passez quelques temps avec cette fille et tout ce que vous pensiez connaître risquait de vous filer entre les doigts comme des grains de sable sur une plage.

Quoi qu’il en soit, elle avait récupérer ses affaires et tandis qu’elle s’était approché de la porte, Mikan avait cessé de la poursuivre, se contentant de lui rendre largement son regard noir. Que croyait-elle ? Qu’elle l’impressionnant ? Que sa folie le déstabilisait plus que de raison ? Elle avait tenté de lui faire du mal et elle paierait, que ce soit maintenant ou dans quelques jours. Mikan allait également surveiller un peu les listes aux haut-parleurs histoire de voir si le rossignol avait cessé de chanter après s’être fait tordre le cou.

Elle menace… Et Mikan se contente de garder son air sévère tout en la défiant d’essayer du regard. Que croyait-elle, décidément ? Cette fille était l’exemple même de la grenouille qui aurait tentée de se faire aussi grosse que le bœuf ! Et peut être que Mikan faisait un excès de confiance mais pour l’heure, elle ne lui faisait pas peur du tout ! Il serait même prêt à dire qu’il l’attendait de pied ferme !

Soo Mee franchit finalement la porte en détalant comme un lapin à nouveau… Et Mikan rejoint une pièce pour poser une chaise près d’une fenêtre haute. Il monte dessus, passe sa manche contre le carreau couvert de poussière… Et parvient à jeter un œil à l’extérieur de l’observatoire juste à temps pour voir l’adolescente traverser le carré de pelouse un peu folle qui était devant le bâtiment. La lame de son couteau retrouve sa place dans le manche après qu’il en ait essuyé la lame sur un chiffon qui traînait… Et finalement Mikan va se lasser tomber dans un coin, épuisé. C’était quand même fou, ces situations auxquelles l’île les confrontait…


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Hostage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hostage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Lethal Instinct :: 
 :: Lieux Isolés :: Observatoire
-