Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 Instant de calme dans une mer de chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Instant de calme dans une mer de chaos   Sam 7 Juin - 9:52




Le 19 septembre
Au pub
13h10

Hyun Hee a un regard pour une vielle horloge murale aux aiguilles figées. Le plexiglas de l’objet mécanique était encore intact mais si ce n’était pas le temps qui avait épuisé le mécanisme (ou la pile !) la poussière avait probablement complètement encrassée ce dernier. Il s’en approche tout de même… Test la solidité d’un tabouret jusque là posé près du bar et grimpe finalement dessus. Les pieds grincent un peu mais tiennent bon et Hyun Hee vient décrocher l’horloge, redescendant de son perchoir pour venir la retourner. Il l’ouvre, observe rapidement l’intérieur… Mais l’objet semble définitivement perdu. C’était bien dommage parce que sans montre et incapable de se repérer spécialement avec le soleil, Hyun Hee aurait trouvé un bon usage à ce genre d’objet… !

Il abandonne finalement l’horloge, marchant avec précaution dans l’endroit, préférant ignorer la cuisine après avoir cru mourir d’une crise cardiaque lorsqu’un rat énorme avait traversé la pièce… ! Pas question qu’il mette le pied dans un endroit ainsi truffé de gros rongeurs, merci. Il avait vu suffisamment de films d’horreur avec ce genre de bestioles… Et c’était pas beau à voir !

Ses pas le conduisent plutôt vers la caisse qu’il ouvre, notant la présence d’argent à l’intérieur. Des wons… Mais pas les nouveaux wons du Nouvel Empire de Corée, non. Des wons comme il en avait vu plus jeune, à l’époque de la Corée du Sud. Ca signifiait qu’il était probablement encore dans les eaux internationales, n’est-ce pas ? Hyun Hee observe un billet un peu délavé… Puis quelques pièces de monnaies… Il s’approche d’un évier puis vient ouvrir le robinet… Et la tuyauterie tousse, crache, grogne… Il sursaute encore, tentant de l’éteindre, apeuré à l’idée que ça attire quelqu’un mais finalement l’eau jaillit, d’abord brune puis finalement très claire et la tuyauterie cesse de hurler…

Hyun Hee regarde un peu autours de lui… Et finalement il ne voit rien. Soulagé, il passe la petite pièce sous le jet d’eau, lui rendant de son brillant pour revenir l’observer encore entre deux doigts. Allez savoir pourquoi, ça le rassurait. Stupidement. Mais ça faisait déjà deux jours qu’il ne voyageait plus avec Ihn Kyang. C’était lui qui l’avait désiré mais cette île lui semblait donc plus hostile que jamais… Alors toutes les raisons les plus fantasques étaient bonnes pour se sentir rassuré, sans doute.

La pièce joue encore entre ses doigts une seconde et lorsqu’il la quitte des yeux c’est parce qu’autre chose a attiré son regard. Son souffle se perd quelque part entre ses poumons et son nez… Et Hyun Hee observe avec quasi terreur l’adolescent qui venait d’entrer. Grand sans trop, en santé, petit air supérieur sur le visage… Encore qu’à l’apercevoir à son tour, l’autre blêmit d’un seul coup ! Et du coup,  Hyun Hee assure précipitamment :

Je ne suis pas dangereux !

Le tout sans crier non plus histoire de pas attirer une personne qui elle, le serait.

Tu es armé ? Je préfère que tu ne t’approche pas trop, pour le moment.

Mais en montrant le reste du pub, il assure :

Mais tu peux t’éloigner de l’entrée pour ne pas jouer les cibles vivantes si tu veux.

La pièce finit dans le fond de sa poche… Et Hyun Hee a encore un moment de silence en observant le garçon. C’était la première personne qu’il croisait réellement en deux jours. Et l’envie d’entendre ne serait-ce que le son de sa propre voix commençait à se faire pressant… Du coup, si l’autre montrait pattes blanches, il ne cracherait pas sur une petite conversation, là comme ça…

Je m’appelle Hyun Hee. Lee Hyun Hee. Et toi ? Je suis arrivé en juillet, le 1er.

Il y a un nouveau silence bref et Hyun Hee se passe une main dans les cheveux de manière un peu gênée avant de reconnaitre :

C’est un peu bizarre, cette situation. On passe notre vie à essayer de croire qu’il y a du bon en chaque homme, qu’on doit toujours leur donner une chance… Et puis ici, on fait exactement l’inverse. On voit tout de suite ce qu’il y a de plus noir, même si ce n’est pas la vérité…

Et même si parfois, au contraire, c’était exactement la vérité…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Jeu 12 Juin - 3:49


Pour une fois, Jae Seong n’était pas en train de geindre dans son coin qu’il avait été abandonné par Jae Hwa. Il avait encore un bandage plus que sommaire, reste de sa rencontre avec une pure folle qui avait voulu lapider Geulimja. Un pauvre petit chat sans défense... il fallait vraiment être débile pour s’y attaquer. Forcément, ça avait créé un froid entre eux. Mais JS avait pris le blâme, cette fois. De toute façon, il était tellement dans tous ses états qu’il en avait oublié de s’élever contre Jae Hwa. Au contraire... mais il n’avait plus envie de penser à ces événements. Sac sur les épaules, il s’était arrêté dans la ruelle menant à la sortie d’urgence du pub de la ville, probablement à Jae Hwa de l’attendre dans les environs. Ça avait été surprenant, probablement pas juste pour son compagnon mais même pour lui. Mais il lui semblait que l’endroit était approprié pour rester et que Jae commençait à avoir des fourmis dans les jambes. C’était quand même différent quand il allait explorer de son côté, JS le savait. Il pouvait se comporter comme le militaire qu’il était, boulet en moins.

JS ne le voyait même plus comme une insulte. Il était parfois un boulet. Parfois pas. Dans un soupir, sortant Geulimja de son sac, JS se fait la remarque que ces temps-ci, il avait un peu trop joué au boulet de service. Il dépose un baiser dans le pelage soyeux, se faisant répondre par un petit « miaou ? » de circonstance. Et finalement, posant à nouveau son sac sur ses épaules, non sans en avoir sortir ses rasoirs et sa bombe poivre, il prend Limja un peu mieux contre lui. Le chat s’appuie contre une de ses épaules et alors qu’il le tient d’un bras, son autre main tient un des rasoirs droits. L’autre est glissé dans sa chaussette et la bombe poivre, dans la poche de pantalon du côté droit, histoire de pouvoir l’attraper facilement. Sur ce, il entre dans le pub, non sans avoir un regard derrière lui pour Jae Hwa qui était sur le point de filer, terminant ses derniers préparatifs. Il a un petit signe de la tête pour le soldat avant de passer la porte d’urgence. Il avait mis les pieds dans ce pub une seule fois, très brièvement. En fait, il était resté dans l’entrée et avait fait demi-tour, ne le sentant pas du tout.

Aujourd’hui, c’est différent. Pourtant, quand il débouche dans la pièce principale, il n’est pas seul. Son visage doit perdre quelques couleurs parce que même si le jeune homme debout, derrière le bar, semble effrayé, il a le réflexe de le rassurer ! JS déglutit avec difficulté alors qu’il lève une main, celle qui tenait le rasoir. Il jouait franc jeu, au moins. Mais il fini par le refermer ,même si c’était peut-être idiot et un peu trop rapide. Par contre, il le garde dans sa main. Prudence est mère de sûreté.

« Je suis armé. Mais pas dangereux. », convient-il finalement. Limja était déjà en train d’essayer de se fondre en lui, presque. Il avait peur panique des gens depuis sa rencontre avec l’autre folle... « Shht, Limja. Shht... Arrête. »

Puis, le garçon lui parle d’être une cible vivante. Il tourne la tête vers la porte, voyant par une fenêtre crasseuse une petite silhouette rapide passer. Il s’en détourne calmement, néanmoins, en revenant au jeune homme. En tout cas, il semblait sympa ce... Hyun Hee. Et franchement, JS n’était peut-être pas le combattant du siècle, mais il avait un bon instinct pour ce qui était de savoir où placer sa confiance. Elle ne lui avait pas encore fait défaut. Voyez Rose... Alors il fini par s’approcher, glissant son rasoir dans la poche de son pantalon. Il s’asseoir sur un tabouret, au bar, convenant :

« Si on reste chacun de notre côté, il ne devrait pas y avoir de problème, dans ce cas. T’as un peu d’eau pour Limja ? Si tu la laisses couler un moment, elle est potable ici. »

Il observe la caisse ouverte avant d’en revenir au jeune homme. Sa main maintenant libre vient câliner Geulimja pour qu’il se calme un peu.

« Jang Jae Seong. Le 15 mai. Tu es ici depuis un moment, quand même. », fait remarquer JS. De fait, complimentant : « T’as encore fière allure. »

Le Coréen soupire ensuite, acquiesçant brièvement. Ça...

« Tu voyages seul ? J’ai réussi à trouver un compagnon de route, moi. », explique JS tout en tournant la tête vers la fenêtre. Mais plus de Jae Hwa, bien sûr. Il en revient rapidement à Hyun Hee. « Il vaut mieux user de son intelligence plutôt que sa vue pour ce qui est de la confiance, ici. Mais j’ai trouvé quelques personnes sympa. Pas beaucoup, mais c’est déjà ça. Tu as la couleur de ton collier ? »

Et histoire de ne pas stresser Hyun Hee :

« Elle a pas d’importance pour moi. C’est juste au cas où tu voudrais ta couleur. »

S’il commençait à s’intéresser à ça, il n’était pas sorti du bois, vu les motivations de son coéquipier !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Lun 16 Juin - 7:31




Hyun Hee avait quand même eu un vif sentiment d’urgence en même temps qu’un long frisson glacé le long de l’échine en voyant le rasoir… Pourtant le garçon vient à le refermer… Et bien que l’air passe toujours mal, ses poumons acceptent de fonctionner au minimum vital à nouveau. C’était toujours sympa de faire de nouvelles rencontres sur cette île. On savait jamais sur quoi on allait tomber et que ce soit dans le meilleur ou dans le pire, on n’était jamais déçu, c’est sûr…

Son regard descend ensuite sur l’animal que l’étudiant tient entre ses bras… Et il a un petit « ho ! » bref et bas, surprit. Il avait déjà vu un chat errant dans le coin et avait même cru voir un chien (mais il supposait l’avoir imaginé car n’avait bien jamais entendu aboyer !) mais l’idée d’en prendre un avec lui ne lui avait jamais particulièrement traversé l’esprit… ! En tout cas la petite bête un peu maigrelette semble avoir peur et quoi qu’il en soit, histoire de jouer sur un pied d’égalité :

J’ai un couteau, moi aussi.

Pied d’égalité et bon… Il ne voulait pas passer pour complètement sans défense quoi ! Mais l’objet n’était dans aucune de ses deux mains au moins.

Le garçon s’approche, suggérant qu’ils restent à bavarder mais que chacun garde sa position d’un côté du bar. Hyun Hee acquiesce… Mais a un petit regard pour la porte. Du coup, il était carrément mal positionné si jamais il y avait urgence et qu’il fallait fuir quoi ! Et en même temps, si un danger arrivait, il arriverait par là, ne laissait alors plus qu’une porte dans le fond et pour celle-là, ils étaient un peu à égalité pour ce qui était de l’atteindre, même si lui devrait passer par-dessus le bar. Bref.

Jae Seong se présente… Et lorsqu’il lui dit que ça fait « un bon moment » qu’il est sur l’île, Hyun Hee a un petit sourire pas certain de ce qu’il doit dire parce que ce type était là depuis plus longtemps que lui quoi ! Et par chance, il semblait encore sain d’esprit, ce qui était une qualité probablement devenue rare chez ceux présent depuis autant de temps.

Toi aussi tu as bonne mine.

Puis une question normale que tout le monde se posait –en dehors du collier !- et Hyun Hee hésite. Son hésitation ne devant pas être spécialement passée inaperçue, Hyun Hee explique :

Jusqu’à il y a deux jours je voyageais avec… Un ami.

Un ami, un amant, un ennemi. Ihn Kyang avait un peu toutes les facettes dans sa vie. Il remplissait tout les rôles et dit comme ça, c’était quand même un peu effrayant. Que faisait-il à présent d’ailleurs ? Est-ce qu’il regrettait de l’avoir laissé filer ? Est-ce qu’il mettait de l’ardeur à le retrouver ? Avait-il hâte ? En tout cas :

Je suis partit mais il me cherche.

Difficile au ton de sa voix de savoir si c’était une bonne chose ou bien pas… Mais s’en était une ! Hyun Hee avait au moins autant hâte que pas envie ! Et nul doute que même lui irait se blottir dans les bras de ce tortionnaire câlin qu’était Ihn Kyang une fois le moment venu.

Et toi ? Tu voyages seul ?

Puis avec un petit sourire, récupérant un cendrier propre qui traîne pour le passer sous l’eau clair, il acquiesce.

Je connais ma couleur merci. Tu as besoin de savoir la tienne ?

La petite coupelle improvisée est déposée sur le comptoir pour le chat et de fait :

Où est-ce que tu l’as trouvé ? Tu l’as déjà baptisé alors.

Puis Hyun Hee réfléchit à nouveau à cette histoire de couleur… Et son regard se pose à nouveau, songeur, sur Jae Seong. Il le détail un peu : grand, n’ayant pas perdu la trace d’une bonne santé avec l’île encore, un petit air plutôt orgueilleux…

C’est rare que quelqu’un affirme avec cet aplomb que les colliers ne l’intéressent pas. Comment ça se fait ? Tu ne joues pas le jeu ? Jamais ? Ni ton compagnon ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Lun 23 Juin - 4:11


Si la seule vue de Geulimja semble amadouer Hyun Hee, ce n’est néanmoins pas assez le cas pour que le jeune homme oublie de faire son petit effet. JS a un petit sourire en coin à propos du couteau qu’il traînait vraisemblablement dans son sac, puisqu’il ne le voyait pas. À moins qu’il l’ait posé sous le comptoir, qui sait... Mais une chose de sûre : c’état vraiment bizarre si on le prenait hors contexte.

« Regarde-nous, à faire l’énumération de notre artillerie comme on se demanderait notre asv sur un chat. », fait finalement remarquer le jeune homme tout en acquiesçant néanmoins pour montrer qu’il prenait en compte le fait que Hyun Hee était armé. « On croirait entendre Jae Hwa. »

Un petit sourire plus en douceur étire ses lèvres à l’évocation de son compagnon, mais disparaît rapidement. Il a un petit clin d’oeil pour le jeune homme à propos de sa bonne mine. Il la devait un peu au volontaire, hein. Mais JS commençait à être un peu plus lucide sur ce point et savait bien qu’il avait sa part là-dedans. Il avait développé de bons réflexes et savait comment prendre soin de lui dans ce contexte rude. Sauf que la suite... laisse Jae Seong un peu suspicieux. Il fronce les sourcils, pas certain de bien comprendre ce que sa nouvelle connaissance lui racontait. Et il y avait eu hésitation. Alors il y avait forcément un problème... De fait, après un moment de silence, JS ne se retient pas de demander. De toute façon, c’était JS quoi. Une grande gueule, en somme.

« Je comprends. C’est la façon soft que t’as de m’annoncer qu’un cinglé t’a gardé captif et que tu t’es enfuis ? », demande-t-il donc, songeur. Ce n’était sûrement pas la demande qui avait le plus de tact au monde mais... au moins c’était clair, non ? « T’as... besoin d’aide ? »

Oui, il était prêt à l’aider comme il le pourrait. Bon, pas à l’accueillir. Les vieux démons de Jae Seong refaisaient quand même toujours surface et ce garçon était beaucoup trop beau et avait une féminité que lui-même ne possédait pas. Il savait que même si présentement il était calme, il se sentirait vite menacé si Jae Hwa pointait le bout de son nez. C’était comme ça, c’est tout. Mais, il pouvait peut-être malgré tout aiguillé son militaire de compagnon s’ils croisaient ce type. L’encourager subtilement...

« Il a un nom, ton super copain ? », demande donc Jae Seong, dans le but de bien imprimer les informations qui allaient lui être données. « Si on le croise... »

Bref, Hyun Hee voyait le topo ? En tout cas, pour le voyage seul, il secoue négativement la tête sans en rajouter néanmoins et il fait de même pour le besoin inexistant de savoir sa propre couleur. Il savait déjà ça et c’était une donnée très négligeable. Son regard se pose néanmoins sur Geulimja, qui avait à présent de l’eau servie dans un cendrier qui n’avait plus servit depuis longtemps. Il caresse la petite bête, pas avec la douceur que les femmes y mettaient quand elles câlinaient un chat, mais en épargnant quand même un peu la petite bête qui était loin d’avoir une carrure de labrador !

« Ouais, en fait c’est mon compagnon de route qui l’a ramené et j’ai voulu le garder. », explique-t-il tout en ayant un petit sourire en coin pour Hyun Hee. « Il s’appelle Geulimja. Et il a pas trop tendance à se sauver. Il l’a fait une fois et ça s’est mal terminé. Je veux dire... pas à cause de moi, hein. Je lèverais pas la main sur une bête ! Mais une meuf a essayé de le lapider... »

Ce qui expliquait ses quelques blessures encore apparentes. Mais Hyun Hee en revient forcément à cette histoire de collier qui n’était visiblement pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Cette fois, c’est du côté de Jae Seong qu’il y a une hésitation. Ils avaient tous les deux des trucs à cacher niveau copain de route, pas vrai ? Mais finalement, parce que ça ne changeait plus grand chose qu’il l’annonce et même que ça faisait souvent un peu peur, il rouvre la bouche pour dire la vérité.

« Je voyage avec le volontaire. Et il s’est pas porté volontaire par envie de massacrer des étudiants alors... non, la couleur de mon collier me concerne pas trop. À part ma chance de base qu’il m’ait gardé à ses côtés. », explique-t-il lentement. C’était peu clair, il le savait. Mais il avait du mal à tout expliquer sans que la personne en face de lui soit un peu curieuse. « Je sais ce que tu penses. Il est pas cinglé et c’est un type bien. Il m’aide beaucoup. »

Il l’avait dit et il n’avait pas menti : il défendait Jae Hwa devant les autres.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Mer 25 Juin - 9:18




Ce type avait une attitude qui lui rappelait un peu Ihn Kyang lorsqu’il avait ce petit sourire en coin presque trop plein d’assurance. Toutefois, il y avait quand même clairement quelque chose de différent et c’est peut être ce mélange de familier et de différence tout à la fois qui fait qu’il reste là à bavarder et ce dans de relativement bonnes dispositions. En tout cas, le côté étrange de leur situation n’échappe pas à Jae Seong non plus et Hyun Hee esquisse un bref sourire. Au prénom cependant il tique… Parce qu’il l’avait déjà entendu dans la bouche d’Ihn Kyang. Bon… Il pouvait y avoir deux ados avec ce prénom mais…

Tu connais le volontaire ?

C’était lui qu’Ihn Kyang qualifiait de « putain du volontaire » ? Pas que Hyun Hee ait spécialement envie de le mettre dans cette case pour sa part parce qu’il fallait admettre qu’il s’était un peu prostitué pour Ihn Kyang de son côté. Mais il faisait ce qui était nécessaire à sa survie et soyons sincère : il n’avait pas détesté hein... Parce qu’il avait vraiment des sentiments pour l’autre adolescent même si tout ça était parasité par le contexte.

Du côté de Jae Seong, ça va également plutôt vite à faire certains liens. Malheureusement pour lui, si les liens qu’il fait sont tout à fait logique, sa situation avec Ihn Kyang en était très éloignée. La logique dont ils usaient était probablement trop glauque pour que qui que ce soit y pense spontanément. Et de fait, même si lui-même avait parfois déjà envisagé la mort d’Ihn Kyang lorsqu’ils se disputaient, Hyun Hee hoche vivement la tête de droite à gauche à la proposition de son nouveau compagnon.

Je ne tiens pas à ce qu’il meurt. Nous devons nous retrouver. J’ai choisit de prendre un peu de distance un moment, on doit se retrouver.

Il n’allait pas se risquer à démentir la folie d’Ihn Kyang mais ça, c’était pas vraiment le sujet à son avis. D’ailleurs, parlant de prendre la distance, observant le chat qui lape un peu d’eau dans le cendrier :

J’ai cru comprendre que tu voyageais accompagné mais il n’est pas avec toi présentement ?

Et justement Jae Seong lui parle de lui en racontant un peu l’histoire du chat ! En tout cas, s’il associait ce qu’il voyait à ce qu’il entendait, Jae Seong était prêt prendre des risques pour cet animal. Il pouvait comprendre qu’il y soit attaché mais il avait l’instinct de survie drôlement placé en dehors de ça ! Ceci étant dit, Jae Seong lui était quand même sympathique sur le principe.

Puis voilà qu’en écho à sa toute première question, Jae Seong résume finalement en lui confirmant la nature de son compagnon de voyage. Du coup cette histoire de couleur ne le surprend pas vraiment. De ça aussi Ihn Kyang lui avait parlé. Hyun Hee hoche négativement la tête à propos du côté « cinglé » de « Jae Hwa » même s’il convient :

Cependant ce qu’il fait ne me convient pas pour des raisons évidentes. J’aimerais partir de cette île. Pas toi ?

Hyun Hee vient chasser une mèche qui avait un peu trop poussée dernièrement de son regard, revenant un moment sur le chat qui semble ne plus vouloir cesser de boire histoire de se remplir d’eau pour les jours à venir ! Comme un chameau ou un dromadaire, le désert en moins.

En fait je crois que toi et ton ami vous avez déjà croisé mon propre binôme.

Il y a un moment de silence un peu distrait avant que Hyun Hee n’explique tout en répondant à une question que Jae Seong avait posé un peu plus tôt :

Il s’appelle Park Ihn Kyang. Il m'a beaucoup parlé de vous deux.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Jeu 26 Juin - 3:52


Ça aurait peut-être dût mettre la puce l’oreille de Jae Seong lorsque Hyun Hee avait carrément demandé s’il était de mèche avec le volontaire, à l’évocation de son prénom. Mais peut-être bêtement, il n’avait pas relevé, se contentant d’acquiescer puisque le sujet n’était pas de ceux dont il avait honte à présent et qu’il avait déjà décidé d’en parler avec Hyun Hee. Il ne s’y attarde même pas alors que ça aurait vraiment dût lui sembler étrange... Et plus tard il s’en voudrait. De toute façon la suite est assez étrange pour lui changer radicalement les idées de place. Alors que Hyun Hee semblait parler de son ex compagnon comme un danger pour lui, voire carrément de dire qu’il l’avait fuit et qu’à présent, il était assurément traqué, il lui assure qu’il ne veut pas qu’il meurt... et qu’au contraire, il veut même le retrouver ! Ce n’était donc pas uniquement par trop grande bonté d’esprit que le jeune homme ne voulait pas mettre l’autre en danger et ça laissait Jae Seong profondément songeur. Il en fronce un peu les sourcils, devant admettre :

« Je te comprends pas là. À t’entendre parler, il a l’air... dangereux. »

Jae Seong était terriblement perplexe et ça devait paraître. Un peu inquiet aussi peut-être mais pas encore autant qu’il pourrait l’être.

« Je sais qu’on se connait pas mais... ben si t’as des ennuis ça sert à rien de garder pour toi. », assure finalement JS. Mais levant une main pour empêcher le délicat jeune homme de s’énerver si jamais il avait trop poussé, il ajoute : « Je faisais que préciser. Rien d’autre. »

Quant à son propre compagnon, JS a un petit sourire beaucoup plus détendu. La perspective que Jae Hwa revienne était toujours bien prise, il devait se l’admettre !

« Ouais, mais il est parti faire un peu de reconnaissance. Il va revenir... », JS a un moment de silence, tournant la tête vers une fenêtre crasseuse pour voir un peu le soleil dehors. Mais à peine dix minutes devaient s’être passées, quoi. « Il va revenir dans pas longtemps. Il part jamais longtemps. »

Et Hyun Hee l’écoute à propos du volontaire. Il ne semble même pas... être choqué, en fait. Un sourire étire lentement les lèvres de Jae Seong. Il était plutôt heureux de la tournure de cette conversation, oui. Et de fait, il n’est pas du tout frustré alors que Hyun Hee se met en désaccord avec les motivations de Jae Hwa. Il gratouille les oreilles de Limja tout en acquiesçant lentement, même.

« Je comprends, t’inquiète. Je dirai pas que je suis d’accord non plus, c’est pas ça. », assure-t-il lentement... avant de finalement ajouter : « Mais c’est plus complexe que ça pour moi. Quitter cette île... Jae Hwa et moi ne sommes pas de la même couleur. »

Alors pour le moment, il n’avait rien en mains pour quitter cet endroit, non. Jae Seong évite toutefois soigneusement de regarder Hyun Hee dans les yeux à présent, peut-être légèrement honteux. Mais non. Il n’allait jamais lever la main sur Jae Hwa. Même s’il était dans un assez mauvais état pour l’emporter sans aucun doute. De toute façon, sa honte s’envole rapidement. Parce que soudainement, Hyun Hee parle de son propre compagnon de route et... le nom foudroie Jae Seong sur place. Il relève vivement le regard vers le jeune homme, se raidissant d’un coup. Il reprend Limja sur ses cuisses, le petit chat déglutissant un peu ou au moins ce qui se rapportait à ça chez un chat ! Et c’est plus fort que lui... Il a un regard un peu méfiant pour Hyun Hee. Mais sa méfiance est rapidement mise en lumière.

« Est-ce qu’il peut t’avoir suivit jusqu’ici ? Est-ce qu’il peut être à l’extérieur de cet endroit ? », demande rapidement JS. Et s’étouffant un peu : « DANS cet endroit ?! Hyun Hee... je peux pas rencontrer ce type ! Il est fou ! »

Jugeait-il ? Oui. Mais il avait ses raisons, hein.

« Qu’est-ce qu’il a dit ? Sincèrement. », demande soudainement JS. « Il m’a menacé. Il a menacé Jae Hwa. Dans ses fantasmes, Jae Hwa est sa némésis. Il fait une fixation. »

Nerveux, JS se relève, serrant son chat contre lui. Franchement... cette rencontre avait été parfaite. Alors pourquoi diable ce garçon devait-il être attaché à Park Ihn Kyang ? Il ne savait même pas comment il avait fait pour être encore en vie. D’ailleurs...

« Il va finir par te tuer... »

Et ça ne l’enchantait guère. Surtout pas !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Mar 1 Juil - 8:41




Hyun Hee acquiesce à propos de la dangerosité d’Ihn Kyang. Il avait parfaitement conscience de cette dernière pour y avoir été confronté plus souvent qu’à son tour. Mais il ne voulait pas qu’il meurt non. Autant pour la sécurité qu’il pouvait lui offrir que parce qu’il avait des sentiments pour lui… Et peu importait qu’on trouve ça malsain. D’ailleurs, Hyun Hee fait remarquer :

Toi aussi tu te balades avec quelqu’un de dangereux.

Et pourtant, il ne semblait pas spécialement vouloir qu’il meurt, si ? Bon c’est vrai que dans son cas il était séparé d’Ihn Kyang… Mais c’était très temporaire. Il ne savait juste pas combien de temps exactement ce « très temporaire » couvrait.

Je ne suis pas vexé. Je te remercie pour ta sollicitude. C’est juste que je n’en aie pas besoin. On a tous dû développer de nouvelles techniques de survie. Je sais ce que je fais.

Tout comme Jae Seong avait probablement trouvé sa propre méthode malgré le fait que voyager avec le volontaire c’était voyager avec le seul type qui avait pour seul objectif de faire durer le jeu dans le temps. D’ailleurs l’adolescent à quelques mots à propos de ce dernier… Et Hyun Hee se tend de manière à peine perceptible.

Tu vas me laisser partir avant qu’il revienne ?

Lorsqu’il allait dire à Ihn Kyang, lorsqu’ils se reverraient, qu’il était tombé sur le volontaire et Jae Seong, qu’est-ce que son camarade allait dire ? En tout cas à propos des couleurs différentes de son vis-à-vis et de celui qui l’accompagnait, Hyun Hee n’a qu’un nouveau hochement positif de la tête, n’ignorant pas ce détail non plus.

Ca doit être difficile.

Et d’ajouter de fait, mêlant un peu leurs deux situations :

De faire un choix entre toutes les options que tu as. Ca semble se résumer à « avec ou sans lui ». Mais « sans » n’est pas une véritable option alors que c’est probablement la moins condamnable.

Il savait pertinemment ce que c’était. Il savait le dilemme fréquent que ça représentait que d’un un agneau accompagnant le loup lors de ses déplacements. Il y avait ce qu’on pensait devoir faire en toute logique… Et puis il y avait ce qu’on faisait vraiment, avec le cœur ou l’instinct de survie. Parfois les deux, comme pour lui. Du coup il n’émettait pas plus de jugement de valeur pour le moment.

De son côté, Jae Seong se raidit d’un seul coup à entendre parler d’Ihn Kyang. Ca leur faisait le même effet à tous. Ihn Kyang serait certainement ravit de constater ce changement de comportement rien qu’à l’évocation de son nom. Hyun Hee se détend de son côté à évoquer son compagnon. C’était bizarre, il savait bien.

Non il n’est pas là.

Quant à la folie d’Ihn Kyang :

C’est bien possible oui. Mais pas plus que le volontaire il me semble.

Oui bon… Il était prêt à admettre que son compagnon à lui avait une araignée au plafond, tout ça… Mais il lui semblait que Jae Seong n’était pas vraiment mieux lotit… Alors il avait supposé qu’il comprendrait et qu’il ne se braquerait pas contre lui de cette manière.

Il a dit que vous voyagiez ensemble et que votre couleur était différente pour faire durer le jeu.

Ouais, il passait sur le détail de la catin du volontaire. Ou plutôt il glisse un peu dessus parce qu’il ajoute :

Il a dit que vous étiez amants.

S’il le disait tout de même, c’était pour signaler à Jae Seong que sa situation avec le volontaire n’était pas, d’un point de vue extérieur, plus saine que la sienne avec Ihn Kyang. En fait, Hyun Hee avait même eu l’impression de retrouver un alter égo sur le coup en réalisant qui était ce garçon. Quant à finir tué par Ihn Kyang :

Peut être. Mais toi aussi le volontaire finira par te tuer non ?

Et de fait, plongeant les yeux dans ceux de Jae Seong, Hyun Hee affirme :

On est pareil toi et moi.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Dim 13 Juil - 17:48


JS a un moment de silence à la constatation de Hyun Hee. Oui, c’était vrai. Il se baladait avec quelqu’un de dangereux, mais... C’était quand même un peu différent. Jae Hwa ne lui faisait mal ni physiquement, ni psychologiquement. Alors c’était forcément différent. Mais il ne savait pas du côté de Hyun Hee et il en avait bien conscience. Et pour être franc, il n’avait pas trop envie d’y mettre le nez, là comme ça. De fait, il acquiesce lentement à propos de ces techniques de survie. La leur était pratiquement semblable, même s’il y avait assurément des différences puisque les hommes avec lesquels ils voyageaient étaient très différents l’un de l’autre. Mais ça restait la même base et s’il en voulait à tous ceux qui le méprisait pour ça, alors il ne devait pas commencer à faire la même avec Hyun Hee. Il réalisait par contre ce que ça avait de compliqué... et serait peut-être un peu moins réactif à l’avenir.

Le jeune homme glisse une main dans ses cheveux tout en détournant brièvement le regard. C’était malgré tout une situation un peu complexe. Il trouvait Hyun Hee sympa. Mais Ihn Kyang... C’était quand même une de ses peurs, sur l’île.

« Ouais, je comprends... Alors exit la sollicitude. », convient finalement Jae Seong tout en ayant un sourire en coin plein d’une attitude qu’il ne contrôlait pas. « J’suppose que c’est encore plus vrai ici que rien est tout noir ou tout blanc. Les zones de gris sont immenses. C’est un gris hyper foncé, mais bon... »

Il acquiesce ensuite brièvement pour ce qui était de laisser partir Hyun Hee parce que de toute façon, son avis n’avait pas changé sur la question et ne changerait que s’il l’attaquait, quoi.

« T’inquiète. », assure le bleu tout en venant caresser son chat deux secondes. « Tu seras même pas pressé. On va s’arranger. Et il tue pas tous ceux qu’il voit, faut pas croire. »

Puis, Hyun Hee a un peu de compassion. C’était quand même rare... Mais que leurs situations soient si semblables aidait sûrement. Alors Jae Seong se contente d’opiner dans un premier temps, repensant à ce qu’être d’une couleur différente de Jae Hwa posait comme problème.

« Et en même temps, les choses n’auraient jamais été pareilles si on avait été de la même couleur. », fait finalement remarquer JS tout en poussant un petit soupir. « Il m’aurait tué. Après m’avoir sauvé. C’est ironique... Notre entente actuelle a mis du temps à se bâtir et n’est pas encore optimale. Quand il a cassé son collier, pendant la tempête, j’ai cru que j’allais être malade à le voir revenir avec un neuf. »

JS est ensuite rassuré d’une certaine façon parce que visiblement, Ihn Kyang n’était bel et bien pas là. Et vu le ton de Hyun Hee, il n’avait pas à craindre qu’il surgisse soudainement d’un coin sombre, quoi. C’était peut-être maigre, mais il le croyait pour le moment. Un soupir franchit une nouvelle fois ses lèvres charnues ensuite, néanmoins. Il observe un moment le joli minois devant lui avant d’hausser les épaules.

« Tu vas soit penser que je te mens, soit que je suis bien naïf, mais Jae Hwa n’est pas fou. Déjà, comme je te l’ai dis, il ne tue pas à l’aveuglette. On a rencontré teeellement d’étudiants qu’il n’a jamais touché. », commence-t-il par expliquer. « Là où ça se corse c’est ses valeurs... Elles sont très bien définies et très ancrées en lui. Il est pro-gouvernement. Tu peux appeler ça de la folie. Comme on peut prétendre que chacun des nazis était cinglé. Mais je n’y crois pas. C’est condamnable, j’en ai conscience. Mais ça reste des valeurs et chacun est libre de développé celles qu’il lui plait. C’est quand il n’y a aucune cohérence que la folie pointe le bout de son nez. Avec Jae Hwa, tu sais toujours à quoi t’en tenir. »

Puis, des explications sur les paroles d’Ihn Kyang à leur encontre et JS lève quand même brièvement les yeux au ciel !

« J’admire ta retenue. », assure le jeune homme, pas totalement naïf non plus ! « Mais non, nous ne sommes pas amants. »

Pas pour le moment, du moins. Il laisse néanmoins cette partie en suspend. Quant à la mort qui les attendait... il y a un moment de silence du côté de Jae Seong. Il observe Geulimja, qui s’est roulé en boule sur ses genoux pour dormir un peu sans être balloté à gauche et à droite dans son sac.

« Il y a plusieurs jours, j’aurais détesté cette question. Mais aujourd’hui, je sais que si vraiment un jour, il ne reste que Jae Hwa et moi sur cette île, la réponse à notre problème ne sera pas aussi facile que tout le monde semble le supposer. Mais je ne peux pas te dire ce qui arrivera... Ce sera juste vraiment différent de ce que tout le monde croit. »

Il prenait confiance. Une confiance nouvelle en Jae Hwa. Le genre qu’il n’avait jamais eu. En tout cas, relevant la tête vers Hyun Hee, Jae Seong assure :

« Je te souhaite de passer des moments heureux. Parce qu’il y en a encore ici et tu les mérites. Peu importe avec qui tu voyages. Tu as raison. Chacun a sa propre façon de survivre et la nôtre est identique. On ne doit pas se juger, mais se serrer les coudes tout en empêchant nos prédateurs respectifs d’approcher l’autre. »

Et de fait, il se penche vers le comptoir et tend la main vers Hyun Hee, histoire de serrer sa main s’il le voulait bien, pour sceller ce pacte. Et si ça pouvait aider :

« Et de les empêcher de s’approcher l’un l’autre. Tu sais que si ça arrive, un seul d’entre eux survivra et on ne sait pas encore lequel. Et il y a de bonnes chances pour que l’autre soit frappé mortellement malgré tout. »

Alors ils devaient faire leur possible de leur côté pour que Park Ihn Kyang et Kim Jae Hwa restent loin l’un de l’autre.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Lun 28 Juil - 8:59




C’est ça. « Exit la sollicitude ». Ihn Kyang était une menace, c’était évident. Et Hyun Hee acquiesce pour la zone grise « hyper foncée ». Il était prêt à concéder ça à Jae Seong si le garçon le voulait parce que de toute façon il était inutile de se mentir à ce sujet. Le fait est que lui était rassuré par l’homme et que sa violence assurait aussi leur survivance. Sous quel prétexte est-ce qu’il lui aurait jeté la pierre alors ?

Hyun Hee est en tout cas assez soulagé de savoir qu’il pourra quitter les lieux sans avoir à craindre de se faire tomber sur le coin de la figure. Il connaissait mal cette situation et la confiance n’était pas quelque chose qu’il aurait dû donner à n’importe qui dans cette situation mais parfois ça venait comme ça malgré nous hein.

Jae Seong se livre un peu sur cette histoire de collier, sur… Non pas du ressentiment (quoi que) mais en tout cas une bonne dose de peur. Hyun Hee note en tout cas l’information : le volontaire avait changé de collier. Et de potentiellement de couleur. Mais il n’avait toujours pas celle de son compagnon de route. C’était le genre d’information qui pouvait servir et que Hyun Hee saurait ressortir le moment venu si c’était nécessaire. On frôle ensuite le point Godwin et Hyun Hee reste silencieux, se contentant d’observer Jae Seong et son chat tandis que le jeune homme défend son compagnon de route. Il lui explique un peu son sens des valeurs et Hyun Hee ne bronche pas. Pas qu’il soit pour, contre ou que ça lui soit égal… Mais là il ne pouvait que faire avec.

Ca veut dire que tu commences à l’accepter ?

Et Hyun Hee précise :

De savoir que tu ne rentreras jamais chez toi.

Parce que Jae Seong semblait de toute évidence attaché à Jae Hwa non ? Il le défendait avec aplomb et des arguments bien rôdés maintenant. Il ne fallait sans doute pas s’attendre à ce qu’il décide de tuer le volontaire dans son sommeil genre ! Mais ça voulait dire rester ici pour toujours non ? Est-ce que ce n’était pas un lourd tribu ? D’ailleurs Hyun He est un peu surprit d’apprendre que ces deux là ne se connaissaient pas « bibliquement » et c’était tellement inattendu qu’il ne le remet même pas en doute.

J’ai cru. Tu en parles de cette façon particulière…

Celle d’un amoureux qui défendrait sa moitié. S’en suis justement une réponse qui vient compléter un peu sa réponse précédente. Est-ce que Jae Seong pensait qu’à choisir entre leurs deux vies, il hésiterait ? Pour l’heure il émettait quelques réserves sans doute naturelles sur le sujet. Lui, il fallait l’admettre, n’osait même pas douter de ce qui arriverait dans une situation équivalente entre Ihn Kyang et lui !

Jae Seong les mets finalement sur un pied d’égalité, l’encourageant visiblement à tenir le volontaire et Ihn Kyang loin l’un de l’autre. Hyun Hee acquiesce… Mais explique :

Il n’y a à peu près aucune chance pour qu’Ihn Kyang cesse de chercher le volontaire. C’est un peu sa licorne. Sa Némésis. Je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit que je puisse faire contre ça.

Même si le jeune homme en face de lui avait raison sur le fait que ça finirait en drame et qu’il vivrait lui-même une perte potentielle avec un chagrin sans commune mesure.

Je ne le dis pas à la légère comme ça. Je connais Ihn Kyang depuis plusieurs années. Depuis avant l’île. Pour le moment mon emprise est infime et suffit juste à me maintenir.

Il lève une main pour interrompre Jae Seong s’il voulait dire quelque chose, admettant pour la première fois directement :

J’ai des sentiments pour lui. Un mélange de sentiments vraiment beaux que j’avais à l’époque où on se connaissait en dehors du lycée et de syndrome de Stockholm mal fichu je suppose. Ca fait qu’en plus de la sécurité qu’il m’inspire j’ai quand même une envie réelle d’être avec lui. J’ai accepté le fait, pour ma part, que c’était sans doute lui qui allait me tuer un jour. Je ne laisserais pas faire sans me défendre… Je serais prêt ce jour là… Mais mes priorités sont différentes pour le moment parce que cette heure n’est pas encore venue.

Hyun Hee revient passer ses mains sous l’eau avant de se débarbouiller le visage.

Je suis partit parce qu’il m’a mit en colère et que notre duo en avait besoin.

Il a un petit soupire et finalement :

Nos situations sont aussi semblables que différentes. Est-ce qu’il a des sentiments pour toi, lui ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Jeu 7 Aoû - 3:46


Jae Seong relève le regard vers Hyun Hee alors que ce dernier parle d’acceptation. Sur le coup, il croit qu’il lui parle de Jae Hwa et de ses chères valeurs. Mais non. Le sujet est encore plus délicat que ça et le jeune homme marque quand même un moment de silence, n’étant pas certain d’avoir envie de s’aventurer sur ce terrain glissant. Et pourtant... Après un moment de silence, JS acquiesce lentement. Peut-être que oui, il commençait à l’accepter. C’était difficile à expliquer et c’était difficile à comprendre, même pour lui. Alors il ne pouvait pas aborder le sujet en profondeur. Mais...

« Qu’est-ce qui t’attends, chez toi ? Je veux dire... on sait tous ce qu’il y a chez nous, bien sûr. Mais est-ce que tu sais de quelle façon ça aura changé ? », demande lentement Jae Seong. « J’ai trouvé, sur cette île, plus que j’ai jamais eu chez moi. Je dis pas que cette loi infâme est une bénédiction. J’ai toujours le même point de vue à ce sujet. C’est affreux. Mais... ma vie était déjà naze quand je suis partie, disons-le comme ça. J’ai trouvé une personne avec laquelle je me sens bien ici. Alors retourner là-bas sans elle ? Ça me semble de moins en moins tentant. C’est peut-être une façon inconsciente de ne pas me décourager ou de combattre le mal du pays, j’en sais rien. Mais c’est comme ça. »

Après, ils avaient tous leur propre vie qui avait peut-être plus d’attrait que la sienne. Bien sûr, il avait sa mère. C’était bien la seule qu’il aimerait vraiment revoir. Puis, Hyun Hee semble vachement surpris que Jae Hwa et lui n’aient pas une vie sexuelle et ça lui fait piquer un fard parce que c’était quand même drôlement inattendu ! À ce point là ? Il ne croyait pas donner cette impression !

« Je... ce n’est pas comme ça. », grogne Jae Seong, manifestant un peu d’irritation. C’est juste un air qu’il se donne toutefois, histoire de chasser le malaise ! « Mais tout le monde aime supposer... »

Oui bon. Ses sentiments... il n’avait pas trop envie non plus de les étaler au grand jour, là comme ça ! Il savait que le jeune homme face à lui avait compris, mais se gardait une petite réserve qu’il n’avait pourtant pas quelques minutes plus tôt. Les affres de l’adolescence, sûrement ! En tout cas, Hyun Hee parle d’Ihn Kyang et de ce qu’il pense de Jae Hwa. Lui ne voyait pas ce qui liait les deux hommes... C’était sûrement la folie de Park qui le guidait mais ça, il le garde pour lui. Ça ne servait à rien de blesser Hyun Hee, là comme ça.

« Ça agace Jae Hwa. », admet néanmoins JS tout en haussant les épaules. « Il ne le voit pas du tout comme ça, pour sa part... »

Encore heureux, parce que ça lui aurait fait drôlement peur ! Par contre, la suite est vraaaaiment intéressante soudainement et JS arque les sourcils, réellement surpris.

« Quoi ? Tu le connaissais avant d’arriver ici ? », répète-t-il, un peu éberlué. C’était quand même inattendu, ça ! De fait, il saute quand même un peu sur l’occasion de satisfaire sa curiosité personnelle. « Il était comment avant ? Quelle... était votre relation ? Ça a changé ou ça a toujours été un peu pareil ? C’est spécial que vous vous soyez retrouvez ici. Finalement... je commence à me dire que toi aussi, Ihn Kyang est la même chose pour toi que Jae Hwa pour moi. »

Et parce qu’il ne parlait pas de sentiment, il a un petit clin d’oeil tout en précisant un peu.

« Ta plus grande arme. C’est Jae Hwa qui m’a dit qu’il était la mienne, un jour. J’ai réalisé qu’il n’avait pas tort et que je devais en prendre soin. »

La suite est néanmoins belle et glauque tout à la fois. Jae Seong n’aurait pas cru penser ça de quoi que ce soit un jour et pourtant, Hyun Hee lui offrait un bel exemple. Ça lui donnait malgré tout froid dans le dos et même qu’il en frissonne un peu, venant caresser Limja quelques secondes pour se changer les idées. C’était spécial comme façon de dire les choses. Aimer alors qu’on savait que cette personne allait causer notre perte. Mais il admirait un peu la foi de Hyun Hee. Tout comme il craignait sa folie.

« Alors tu as sûrement fait la bonne chose. », convient JS alors que Hyun Hee lui donne les raisons de son départ. « Donc... il te traque, c’est bien ça ? Ça me donne un peu froid dans le dos, je l’admet. Mais je t’admire d’avoir pris l’initiative de survivre sans lui un bout de temps. Je serais mortifié si je devais faire sans Jae Hwa. Et puis... c’est bon de te mettre en colère parfois. En doute pas. »

Hyun Hee lui pose ensuite une question plus personnelle... et JS a un petit moment de silence. Il hésite... parce que ce n’était pas le sujet le plus facile du monde, pour son petit coeur adolescent ! Mais finalement, il hausse lentement les épaules.

« On en a un peu parlé. Il a dit qu’il devait prendre du temps pour réfléchir. Il s’y attendait pas, je crois. Et... on n’en a plus reparlé alors, je sais pas. », murmure finalement JS tout en baissant les yeux pour observer une vis qui traînait par terre, venant de Dieu seul savait où. « En vrai, je le vie pas trop mal, là comme ça. Je préfère qu’il réfléchisse plutôt que fasse n’importe quoi et soit mal à l’aise avec ça. Mais... C’est sûr que je me pose des questions. »

Et finalement, curieux, il relève le regard vers Hyun Hee.

« Il t’a dit qu’il t’aimait...? »

Ça l’étonnait un peu, c’est vrai. Parce que Ihn Kyang.. ne semblait pas trop capable d’aimer, à première vue.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Ven 8 Aoû - 9:49




Hyun Hee reste silencieux à la question de JS, prenant sans doute le temps d’y réfléchir un peu. Dans ce laps de temps, Jae Seong lui parle justement de son point de vue sur la question, en quelque sorte. Il se contente d’acquiescer un instant mais de fait, la réponse de l’étudiant apportait une autre question :

Tu ne te vois pas revenir sans lui à présent ? Comment est-ce que tu envisages une fin à tout ça alors ? A moins que tu n’en envisages pas non plus, comme lui…

Les aspirations de l’un deviendraient-elles étrangement celles de l’autre ? Hyun Hee observe en tout cas Jae Seong en assurant :

Je ne te juge pas là-dessus. Au pire nos ambitions divergeront plus tard.

De fait il prend encore quelques instants pour réfléchir à sa vie avant l’île, à ce qui pouvait bien l’attendre au pays, à sa famille, ses amis, Ihn Kyang qui serait forcément absent s’il revenait, couleur oblige.

Moi j’aurais changé. Je ne serais plus le garçon aussi gentil que j’étais en partant. Et le monde autours de moi aura changé sa vision des choses aussi. Ca fait peur… Mais j’ai quand même envie de rentrer.

Alors à un moment ou à un autre il serait obligé de faire des choix difficiles, certainement. Mais l’heure n’était pas encore venue. En tout cas, JS semble tout troublé qu’il ait supposé à propos de ses relations avec le volontaire et aux rougissements que cela provoque, c’était plus de la gêne que de la frustration. Est-ce que Jae Seong commençait à se dire que ça pourrait être sympa ?

Toi tu ne supposes pas un peu de temps en temps ?

Que ça pouvait arriver oui. Hyun Hee a un petit sourire amusé, acquiesçant néanmoins de façon plus grave à propos de ce qui agaçait le volontaire dans la vision des choses que possédait Ihn Kyang. De toute façon le sujet change un peu parce que son compagnon semble trouver réellement très intéressant le fait qu’Ihn Kyang et lui se soient connus avant l’île. C’est vrai que classe originelle mise à part, les chances pour trouver une connaissance étaient limitées. Et encore :

Le pire c’est que nous faisons partit du même lycée que celui de la classe originelle.

Quant à Ihn Kyang, leur relation et tout ce qui avait bien pu changer :

C’était différent tout en étant pareil. Ihn Kyang était chef d’un petit gang de rue. Il venait souvent me faire du rentre dedans mais si je disais non il se contentait de s’en aller pour revenir le lendemain. Il avait ses têtes et je lui revenais bien.

Hyun Hee soupire avant de reconnaître :

Le côté badboy ça me faisait son petit effet à ce moment là mais j’étais très occupé avec mes études et trop concerné par ma petite vie rangée alors je n’ai jamais cédé à l’envie de voir ce que ça aurait pu donner.

Donc… Voilà. Pareil et différent à la fois. Par contre, ça faisait justement partit d’un changement majeur chez Ihn Kyang à son avis mais Hyun Hee assure, histoire que ce soit bien clair :

C’était déjà pas un mec bien mais ça n’avait rien à voir avec le level qu’il a ici.

Enfin… En tout cas lui n’en avait jamais été victime et il n’avait jamais vu. Pour le reste il ne pouvait donc jurer de rien quoi. Quant à être sa meilleure arme, Hyun Hee a un petit sourire pour JS en acquiesçant. C’était sans doute un peu ça mais bon sang, qu’il était difficile de s’en servir correctement dans ce cas ! D’ailleurs il corrige un peu :

Dans ce cas je dirais plutôt qu’ils sont nos munitions. L’arme c’est nous parce qu’il faut bien qu’on les dirige toujours dans un autre sens que le notre.

La suite le réconforte finalement un peu et Hyun Hee a un petit mouvement de la tête pour remercier. Pour autant, il se devait d’admettre :

J’ai été beaucoup trop loin dans ce coup de colère.

Et en même temps il ne regrettait pas… Parce qu’il ne voulait pas qu’on le touche. C’était peut être bien là la preuve qu’Ihn Kyang c’était juste pas pareil, quelque part dans un petit recoin de son cœur.

Ihn Kyang me cherche oui. J’espère que j’ai effectivement prit la bonne solution. En fait j’en suis sûr mais parfois je doute. C’est normal non ?

Quant à la situation sentimentale entre JS et Jae Hwa, ça semblait plutôt compliqué… Mais pas au point mort. Disons qu’il fallait sûrement laisser décanter un peu quoi. Hyun Hee vient s’accouder au comptoir, menton dans la paume.

Tu sais le fait qu’il y réfléchisse c’est effectivement un bon point pour toi. Et puis après autant de temps, c’est normal qu’il se développe quelque chose. C’est un peu le même délire que d’être les deux derniers hommes sur Terre, tu vois ?

Et pour Ihn Kyang :

Non jamais. Et il ne le dira jamais non plus. Je crois qu’il ne lui viendrait même pas à l’idée de le penser.

Mais…

Mais c’est tout comme, à sa façon. Je t’avoue que je ne saurais pas te l’expliquer. C’est comme être une antilope devant un lion affamé et réaliser en croisant son regard qu’il a pas envie de nous bouffer.

D’une certaine façon, maintenant qu’il y pensait, c’était avec le recul une sorte de sentiment de toute puissance…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Mar 12 Aoû - 4:54


Jae Seong a un petit soupir. Les questions valaient la peine d’être posées. Ça ne signifiait toutefois pas qu’elles étaient simples à répondre, ni même qu’il en possédait la réponse. Ici, on finissait souvent par arrêter de penser au futur ou au passé. L’horreur de la situation était tellement foudroyant que simplement songer à autre chose qu’au présent était impossible. Les rendait malade. Mais présentement, il se sentait plutôt tranquille. Cette conversation faisait du bien, mine de rien et Hyun Hee lui était vraiment sympathique. Alors Jae Seong se fait un peu plus ouvert.

« Peut-être que j’aurais besoin d’y réfléchir davantage... mais à devoir répondre rapidement, je crois que non, je me vois pas revenir sans lui. Je dis pas que je me laisserais bêtement mourir s’il lui arrivait quelque chose. Mais ce n’est pas moi qui porterai un coup ni même qui manipulerait pour que ça arrive. Peut-être que moi aussi, j’ai un drôle de syndrome de Stockholm mal fichu. », répond lentement JS, tentant un trait d’humour sur la fin. Il en a un bref sourire avant d’hausser les épaules ensuite. « Mais je crois que ce jeu doit se terminer. C’est juste extrêmement difficile de lâcher prise. La vie est précieuse, même ici. »

Il incline brièvement la tête pour remercier lorsque Hyun Hee lui assure ne pas le juger. Lui non plus ne jugeait pas. Il aimait bien ce garçon et ça ne changerait rien. Puis, le jeune homme lui parle de son retour à la maison et JS a un sourire bref pour lui. Il pose une main sur la tête de son chat. Ce dernier s’était levé et semblait vouloir partir à l’aventure mais c’était une assez mauvaise idée dans l’état alors il le force à se recoucher un peu !

« C’est clairement pas un truc qu’on pourrait te reprocher. C’est même la motivation la plus saine qu’une personne peut avoir sur cette île. », le rassure Jae Seong. Que Hyun Hee en ait eu besoin ou pas, au moins c’était dit. « Peut-être qu’à long terme, si tu réussis à gérer ce qui s’est passé ici et à l’assumer, ce sera un changement positif. Je te le souhaite. »

Ils savaient tous les deux que ça frisait presque l’impossible... Ils avaient vu la folie dans les yeux des survivants, par le passé. Mais ne sait-on jamais. Puis, quelques mots sur sa relation avec Jae Hwa et JS baisse un peu les yeux, histoire de camoufler son sourire, question d’honneur !

« Oui. Parfois, on dirait que c’est le cas... », convient-il finalement avant d’expliquer : « Je me plains, il grogne. Puis il ajuste un peu pour mon confort. Parfois on se prend la tête sévère, on dirait des scènes de ménage. Puis après la pluie, le beau temps. Ces temps-ci, c’est le beau temps. Pourtant, il y a eu la crise juste avant. »

Ce disant, il lève son bras encore bandé. Poignet cassé. Pas fameux, non. Mais ça s’était étonnamment bien passé. Et réalisant soudainement, il s’exclame :

« Ce n’est pas lui qui m’a fait ça, hein ! Il m’a sauvé d’une cinglée... Et m’a soigné ensuite. »

Puis, Hyun Hee lui explique quelle coïncidence les lie, Ihn Kyang et lui, à la classe originelle et il entrouvre les lèvres sous la stupéfaction ! Quelle idée... En tout cas, il ouvre tout grand les oreilles à la suite, très sérieux. C’était là des informations qu’il allait répéter à Jae Hwa. Si ça pouvait l’aider à cerner un peu Ihn Kyang histoire de savoir quelle bête le traquait, c’était pas plus mal. Il glisse ses doigts dans la fourrure de Geulimja, qui se met à ronronner, tout en observant Hyun Hee avec un peu d’inquiétude lorsque celui-ci parle d’un Ihn Kyang qui n’avait jamais forcé à quoi que ce soit le jeune homme lorsqu’ils étaient encore à Séoul.

« Et ici...? », demande-t-il lentement, sans pour autant insister parce que c’était quand même normal que Hyun Hee ne veuille pas en parler. En tout cas, après un moment de silence, il admet : « Cet endroit change les gens. Parfois, je me plaît un peu à le voir comme lorsque le continent a vu passer l’époque des grandes guerres. Ça me permet de rendre tout ça plus... humain. Finalement... ça ne change peut-être pas tout à fait les gens. Ça leur permet de développer leur personnalité en état d’urgence. Et pour certains, il vaut mieux être dans leurs bons petits papiers. Dans le fond, tu as agis de façon très intelligente face à Ihn Kyang, je trouve. Et gérer un homme comme lui ne doit pas être simple mais le fait que tu sois ici avec moi présentement et, surtout, sans lui... Ça prouve que tu es prêt à y aller à fond. Je t’admire. »

Il a ensuite un petit mouvement positif de la tête, aimant bien cette définition qu’a soudainement Hyun Hee. C’est vrai. Ça faisait partie de leur partie du contrat à eux et c’était terriblement important pour que ça ne se retourne pas contre eux. Il ne comparait pas les difficultés de Hyun Hee aux siennes parce que ça n’avait rien à voir. Jae Hwa n’était pas le même genre d’homme qu’Ihn Kyang. Mais malgré tout, il avait ses propres soucis. Puis, le jeune homme manifeste de l’inquiétude et JS ose s’étirer un peu pour venir poser sa main sur celle fine et gracieuse -il le remarquait tout juste mais c’était dingue !- de son nouvel ami.

« C’est normal. », rassure-t-il d’abord tout en offrant au jeune homme un sourire. Un peu crispé, mais c’était ses sourires à lui, ouais ! Il n’était pas du genre hyper souriant de nature, il fallait l’excuser. Avec Jae Hwa, ce n’était pas un truc qui le complexait, disons...! Pourtant dieu sait que ce garçon avait un sourire magnifique quand il se laissait un peu aller, mais le complimenter à ce sujet risquait de le faire grogner. Encore ! « À ta place je serais mort de peur. C’est un peu comme si tu avais une mitraillette russe de la dernière guerre mondiale démontée dans les mains alors que de mon côté, j’ai un katana. Tu dois la monter sans que ça t’explose au visage. Puis l’utiliser sans en perdre le contrôle alors que ça tire dans tous les sens. Tu réalises que même si ça semble peine perdue, tu es quand même en train de monter cette putain de mitraillette ? Moi, ça m’a pris des mois avant d’oser brandir mon katana ! T’es vraiment cool, Hyun Hee. »

Et il le croyait sincèrement. Il n’aurait pas cru tenir ce discours seulement vingt minutes plus tôt, mais Hyun Hee était vraiment admirable. Jae Seong reprend sa place, relâchant donc la main fine tout en replaçant le petit chat sur ses cuisses. Il baisse encore un peu le regard à propos de Jae Hwa, mais en revient rapidement à Hyun Hee cette fois.

« Ouais c’est peut-être un truc du genre. Mais parfois, je me prends à souhaiter l’avoir rencontré en dehors de cet endroit. Je sais pas lui. Mais moi je serais tombé amoureux quand même. », assure-t-il, osant le dire directement cette fois. Et en fait, cette conversation l’aidait à l’accepter. C’était drôlement bon ! « De toute façon, en vrai, pour le moment c’est pas ce qui importe le plus. Tant qu’il est avec moi, ça me va. »

Puis, Hyun Hee lui parle d’Ihn Kyang... et Jae Seong sort de son sac un calepin et un crayon. Il commence à crayonner. Un talent qu’il avait développé dans les cours de littérature et d’histoire, pour lesquels il avait plus de mal à se concentrer que pour les maths et les sciences. Et alors que Hyun Hee parle, il commence à dessiner un petit lapin tout mignon. Derrière, beaucoup plus gros, il ajoute un loup féroce au point hérissé. Finalement, retirant la feuille du calepin, le reste étant pour la plupart couvert de formules mathématiques, il tend la page à Hyun Hee.

« Ou un mignon, mais très intelligent petit lapin et son loup enragé. », convient-il tout en faisant un petit clin d’oeil au jeune homme. « Essaie juste de garder ton loup loin du miens. Il ne peut pas y avoir deux alphas sur le même territoire. »

Ils en avaient déjà parlé... mais ça le rassurait de le répéter !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Sam 16 Aoû - 10:27




JS lui faire part de son point de vue sur le jeu… Et Hyun Hee ne commente pas, se contentant de lui porter toute son attention en écoutant chaque information. C’était quand même étrange… Ils étaient un peu dans la même situation mais c’était comme si on avait fait une expérience sur eux. Même contexte… Mais partenaire sensiblement différent. Et ça avait donné des résultats diamétralement opposés. Hyun Hee ne savait pas trop s’il devait jalouser le point de vue de JS ou avoir de la peine pour lui. Le fait est qu’il ne pouvait probablement pas trancher et que même s’il l’avait fait dans un coin de sa tête, il ne se serait pas permit de faire valoir sa réflexion à voix haute.

A la suite il se contente à nouveau d’acquiescer. Pour le moment, il ne faisait pas trop d’efforts pour songer à ce que serait l’après Battle Royale fallait l’admettre. Hyun Hee était pour le moment un peu dans le trip du « un problème à la fois ». L’instant présent en causait déjà trop à lui tout seul malheureusement. Il a quand même un sourire pour son compagnon histoire de le remercier pour sa compassion et sa compréhension. Ca n’arriverait pas de si tôt de rencontrer à nouveau un personnage tel que celui-là. Déjà JS c’était un peu un miracle en soit compte tenu du fait qu’ils se retrouvaient rarement seuls. Du moins jusqu’à un certain moment dans son cas.

Nouvelles explications sur la vie de « couple » avec le volontaire… Et Hyun Hee constate :

Il doit quand même tenir un minimum à toi parce qu’à t’entendre vous vous prenez souvent la tête.

Hé bon… Lui il voyait avec Ihn Kyang hein ! Il pouvait lui piquer sa crise une fois mais c’était pas dans l’intérêt de sa survie de remettre le couvert rapidement ! Il savait (ou voulait se convaincre) qu’à le tuer, Ihn Kyang regretterait. Pas par empathie… Mais parce qu’il lui manquerait alors quelque chose que Hyun Hee était presque certain d’être le seul à pouvoir lui donner. Il en avait peur tout en ayant de réel sentiment pour lui. Bref…

Son regard tombe sur le poignet blessé alors que JS parle d’une crise… Et lorsqu’il précise, Hyun Hee est presque étonné que ce ne soit pas le volontaire qui en soit la cause… Mais une tierce personne. Il acquiesce néanmoins, taquinant :

Une fille…

Oui bon, c’était une petite boutade et elle était dit sur un ton plaisantin, il ne cherchait pas à rendre JS mal à l’aise ou honteux !

Elle est morte ?

Le volontaire avait-il tué pour lui ? Cette idée fait germer quelque chose dans la tête de Hyun Hee, sans qu’il s’y attarde trop longuement. Quelque chose qu’il classe néanmoins dans un recoin de sa tête… Y avait du potentiel pour quelque chose dans cette question non énoncée…

JS en tout cas semble éprouver un vif intérêt à propos de ce qu’il en était à présent de sa relation avec Ihn Kyang. Ca laisse Hyun Hee un instant songeur alors qu’il se demande si c’est pas crainte ou désir de soulager sa conscience parce que lui y songeait peut être. Du coup :

Il n’y a pas de blessure sur mon cœur qu’Ihn Kyang m’ait infligé.

Alors peut être avait-il menacé… Peut être que ça avait été psychologique… Mais si Hyun Hee s’était donné, ça n’avait pas été que pour satisfaire des intentions malsaines. Et si Ihn Kyang n’était pas forcément doux, il n’était pas un barbare qui l’aurait traumatisé de l’acte charnel non plus. Et comme pour appuyer ce qu’il disait et pensait, Hyun Hee reconnait :

Il me manque.

Et comme JS le complimente dans de longues explications et arguments basées sur l’expérience du monde, en gros, Hyun Hee retrouve un petit sourire amusé, lui faisant un petit clin d’œil. Nouveau hochement de tête à propos de JS et du volontaire encore une fois. Et de fait, curieux :

Comment il te traite ? Qu’est-ce qu’il te demande de faire ?

Il se penche ensuite sur le dessin que JS s’emploi à faire, dessinant décidément pas trop mal… Et sourire aux lèvres, il répète :

Un petit lapin et son loup enragé.

JS n’avait pas idée à quel point c’était amusant… Et de fait, remontant les yeux dans ceux de son compagnon, Hyun Hee explique :

Il m’appelle « mon petit lapin ».

Peut être qu’il y avait encore des ressources dans lesquelles Hyun Hee pouvait puiser pour survivre sur cette île finalement…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Lun 1 Sep - 7:02


JS a un petit bâillement qu’il étouffe du plat de la main. Pas parce qu’il s’emmerdait, au contraire. Peut-être juste parce qu’il commençait à faire confiance à Hyun Hee et que son corps se détendait... et réclamait un peu d’un sommeil qu’il n’aurait néanmoins que quand Jae Hwa allait être de retour. Le jeune homme assure que son compagnon de route doit sûrement tenir à lui, argumentant un peu et ça arrache un sourire au lycéen. C’était franchement vraiment agréable à entendre, là comme ça. C’était peut-être un peu bête, mais il se plaisait à croire que Jae Hwa tenait à lui tout autant qu’il tenait au jeune homme. Il ne rebondit néanmoins pas spécialement sur le sujet. Toutefois, quelque chose d’autre s’imposait soudainement à lui, de façon assez agréable mine de rien.

« J’aurais aimé te rencontrer en dehors de cette île. », assure JS. Il lui avait clairement manqué quelqu’un comme Hyun Hee dans sa vie. Doux, positif, gentil. « Ça aurait été cool d’aller à l’école ensemble. Ça semble loin maintenant de parler de tout ça, pas vrai...? »

Le lycée, les amis... ou dans son cas, le manque d’amis plutôt. Mais il n’en était plus vraiment à un stade où il déprimait rien qu’à y penser. Pour diverses raisons plus ou moins personnelles. Et ça dépendait parfois aussi de son état d’esprit. Mais en général, ça allait plutôt bien à ce sujet. Par contre soudainement, Hyun Hee taquine à propos du fait que c’était une fille ! Et bon, JS avait son petit côté pêcheur de fin de semaine, sûrement. Parce qu’il ne se retient pas...!

« Ah mais tu ne l’as pas vu ! », s’exclame-t-il, pas aussi crédible qu’il l’aurait aimé. « Elle était grande et grosse. L’horreur. On aurait dit Hulk au féminin. Ça devrait être interdit d’envoyer des lutteuses ici...! »

Okay, il en avait peut-être un peu trop mis, mais il était hyper sérieux là ! Fallait défendre son honneur, un peu...! Quant à être morte, JS grimace. Il n’était plus non plus au stade où il voulait préserver chaque vie à tout prix. Ça lui était même passé assez vite, au final et il avait déjà demandé à Jae Hwa de tuer. Quelque chose lui disait que Hyun Hee était un peu dans le même état d’esprit à ce sujet alors il ne s’en cachait pas trop. C’était pour leur survie, après tout. Ce genre de personnes très dangereuses devait être éradiquée.

« Non... Elle a réussi à se sauver. », grogne-t-il, la mine un peu sombre à ce sujet. « Mais si Jae Hwa la recroise, je lui souhaite bonne chance pour s’en sortir parce qu’il fera pas de quartiers. »

Et ça aussi, il en était sûr et certain. Hyun Hee parle ensuite plutôt subtilement de sa relation avec Ihn Kyang, se gardant cette fois quelques réserves. C’est plutôt poétique et ça amuse un Jae Seong qui, sans être complètement coincé à ce niveau-là, n’avait pas non plus la plus grande fibre romantique du monde. Mais c’était décidément très adorable, il n’allait pas se le cacher ! Il acquiesce, ne posant pas de question tout simplement parce que si Hyun Hee avait gardé ça court, c’est sûrement qu’il ne voulait pas en parler davantage. Par contre à la suite, il a un petit soupir, comprenant ce que Hyun Hee pouvait ressentir. Et pourtant, il ne faisait jamais plus que quelques heures sans Jae Hwa. Il n’était pas complètement accro, non. C’était juste qu’à chaque fois qu’ils se laissaient, ils ne savaient pas si ce serait la dernière fois qu’ils se verraient...

« Quand vous allez vous retrouver, tu vas rester avec lui pour de bon ? », demande finalement JS tout en jetant un coup d’oeil curieux à Hyun Hee. « Il y a beaucoup de choses qui nous manquent ici. Mais peu qu’on peut retrouver. Tu peux le retrouver, lui. »

Il a un sourire bref, ajoutant :

« Je te le souhaite. »

Puisque c’est ce qui semblait être le plus sain pour Hyun Hee. JS n’imaginait même pas tout le courage que ça prenait au jeune homme pour essayer de survivre seul. Il l’avait dit : il serait incapable de lâcher volontairement son compagnon de route, pour sa part. Puis, quelques questions à propos de Jae Hwa lui sont posées et JS ne peut retenir un petit regard surpris pour son vis-à-vis. Il ne s’y était pas attendu. Et sincèrement, il restait un peu tout con, ne sachant pas trop quoi répondre !

« Heu... Eh bien... Il me traite comme on traite un ami, je dirais. On a nos prises de bec et nos chamailleries. Mais on se taquine aussi et parfois c’est vraiment bon enfant. Il a jamais de crises de colère. Sauf quand c’est moi qui en ai une et qu’il trouve que j’abuse. Ou parfois quand je me met dans la merde et qu’il a eu peur, je crois. », commence à expliquer JS, devant quand même sortir un peu de ce qu’il savait de source sûre pour se concentrer sur ce qu’il ressentait. Ils n’avaient jamais de conversations sur les peurs de Jae Hwa, par exemple ! Ça n’étonnerait personne...! « Ce qu’il me demande de faire, heu... Marcher. Parfois il faut parcourir de grandes distances. L’aider. Pour monter un camp improvisé ou quoi. Il me demande jamais vraiment de trouver de la bouffe ou quoi. Je le fais quand il me laisse dans un endroit comme celui-ci de moi-même bien sûr mais je suis pas un grand explorateur... et je pense qu’il préfère que ça me prenne pas. Je sais pas quoi dire d’autre. Il me demande rien en particuliers. J’essaie de pas être un boulet. Il me dit que c’est pas le cas, mais parfois je doute moi-même, tu vois ! Quand on traîne dans un tel contexte avec un militaire surentraîné depuis limite sa naissance, on se prend un sérieux complexe du boulet ! »

Il hausse les épaules, ne sachant pas trop quoi ajouter d’autre ! Bien sûr, il aidait Jae Hwa en réfléchissant et en bricolant, mais il n’allait pas parler de ça. Il n’était pas complètement idiot non plus. Si l’information remontait jusqu’à Ihn Kyang, les conséquences pourraient être très fâcheuses. Son dessin semble plaire à Hyun Hee, en tout cas et à l’explication, il arque un peu les sourcils !

« Eh bien, je suis omniscient...! », s’exclame-t-il amusé. Il a un petit regard autour de lui... et finalement, attrapant son chat pour le mettre à nouveau dans son sac, il demande : « Tu avais déjà exploré ici ? Ça pourrait peut-être valoir le coup... et c’est plus intéressant à deux, non ? »

Ils ne perdaient rien à fouiller ! Sauf que soudainement, JS pose son regard à l’extérieur pour s’apercevoir que le soleil avait bien changé de place.

« Ah... il doit être tard. Tu as l’heure ? Ma montre est bousillée. », demande JS. Elle pouvait bien l’être. C’était volontaire, en plus ! « T’es pas obligé de partir si c’était pas dans tes projets. J’ai qu’à aller à la rencontre de Jae Hwa quand il s’amènera. »

Ou sortir, parce que quand Jae Hwa se déplaçait, il faisait son possible pour ne pas être vu et souvent, ça fonctionnait très bien.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Rouge


avatar
Âge : 18 ans
Amour : Ihn Kyang ♥

Nombre de victimes : 2
Contenu du Sac : - Un couteau maya
- Une bouteille d'eau trafiquée à l'exta
- Une miche de pain
- Une barre de céréales
- Trois bouteilles d'eau (1L5)
- Une carte de l'île avec ses zones
- Une boussole
- Une lampe torche (avec piles)
- Montre
- Paire de basket
- Survêtement
- Trousse
- 2 boules à neige
- Album du lycée
- Oreiller
- Couverture
- Somnifères
- Paquet de chewing-gum à demi vide
- Une écharpe

Avatar : Baek Hyun (Exo)
Statut RP : Peut toujours craquer !
Pseudo : MyPandaa
Messages : 73
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Ven 19 Sep - 16:16




Hyun Hee esquisse quand même un sourire alors que JS parle de ce que leur rencontre aurait put être dans un autre lieu. Le jeune homme avait raison et il se contente d’acquiescer, peut être un brin rêveur. Cette situation était confortable tout en gardant un côté dangereux qui lui picotait la nuque. Mais de ça, JS n’arriverait jamais à le défaire et vice versa. La faute de l’île. Et si ce n’était pas à proprement parler une qualité dans « l’autre monde », dans celui qui était le leur à présent, s’en était une. C’était un gage de survie. Du moins, une chance supplémentaire.

On se retrouvera peut être, qui sait ?

Les chances étaient tellement infimes que Hyun Hee ne prend pas le temps de s’y attarder. De toute façon, même si leurs couleurs avaient été identiques (ce qu’elles n’étaient probablement pas), est-ce qu’ils auraient envie, par delà cette île, de garder le contact avec une personne qui leur rappellerait invariablement l’horreur et la galère que ça avait représenté dans leur vie ? Il y avait peu de chance.

Hyun Hee pouffe un peu alors que soudainement JS se fait un défi de devoir lui expliquer à quel point la fille qui l’avait attaqué était imposante et venimeuse. Il la dépeignait de manière probablement très exagéré mais là tout de suite, ça l’amusait juste. De toute façon :

T’en fait pas, chez les prédateurs et bestioles mortelles, les plus petites sont souvent celles qu’il faut craindre le plus. C’est vrai ici aussi.

Alors même si la fille qui lui avait fait du mal n’était qu’une toute jeune fille toute frêle, Hyun Hee n’avait cherché qu’à taquiner. Lui-même aurait probablement été dans une situation délicate à la place de JS. Certes il se sentait de plus en plus débrouillard... Mais il y avait quelques limites qu’il n’avait pas atteinte et qu’il espérait peut être ne pas atteindre, allez savoir.

Quoi qu’il en soit, cette fille semblait s’être fait un ennemi en la personne du volontaire. C’était une très mauvaise chose pour sa survie et Hyun Hee a quand même un petit clin d’œil pour Jae Seong, constatant :

Quelque chose me dit que tu ne retiendras pas son bras.

C’était toute une étape malgré tout. Bien sûr, JS l’avait déjà franchit probablement parce que s’il retenait le volontaire à chaque fois, il ne serait sans doute plus là pour en témoigner, quelle que soit l’affection que l’autre participant ait pu développer pour lui. En revanche :

Et que tu pourrais même le motiver.

Et ça, c’était quand même autre chose. Une décision qui avait probablement beaucoup travaillé JS ou qui le travaillerait à l’avenir. En tout cas lui y avait beaucoup réfléchit et le ferait encore. Quant à sa situation avec Ihn Kyang et à ce qu’il ferait lorsqu’il le retrouverait :

Je ne sais pas. Un moment peut être. Et puis je pense qu’il sera peut être nécessaire de se séparer à nouveau. Je ne sais pas. Ca dépendra de plein de choses. Il y en a plein d’imprévisible ici, tu sais bien.

Jae Hwa et Ihn Kyang étaient en tout cas deux personnes extrêmement différentes. Si les colères du premier semblaient rares et motivées essentiellement par des sentiments d’injustice et de peur, celles du second étaient motivées par... Pas grand chose. Ihn Kyang était un vrai volcan et un rien pouvait le faire entrer soudainement en irruption. Mais pour taquiner :

Vous devez avoir l’air d’un vieux couple en fait... !

Hyun Hee étouffe un nouveau rire derrière le dos de sa main quand JS parle du complexe du boulet mais en même temps il voyait bien. Et dans une grimace :

Une fois Ihn Kyang m’a sauvé la vie. On était au phare et on ne pouvait pas dormir avec deux morts près de nous. Alors il a fallut les jeter par une fenêtre...

Il frissonne sous ce souvenir pas vraiment agréable, admettant :

Il a dû me gifler et me hurler dessus, j’étais comme paralysé.

Mais il avait finit par le faire oui. Bref. Pas un sujet très réjouissant. Hyun Hee contourne le bar pour fouiller un peu... Et hoche négativement la tête à propos de sa montre, montrant ensuite l’horloge cassée qui ne serait pas d’un très grand secours.

Si tu promets de ne pas vendre ma cachette, je préfère rester ici et éviter que le volontaire ne me voit.

Hyun Hee a finalement un sourire... Et même si chez eux c’était peu usuel, il finit par tendre sa main pour serrer celle du jeune homme une dernière fois avant sans départ. Peut être par simple besoin de chaleur humaine un peu différente.

J’espère que je n’entendrais pas vos noms. Bonne chance Jae Seong.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   Mer 15 Oct - 7:06


Jae Seong ne répond pas, se contentant d’un bref sourire. Ils savaient tous les deux ce qu’il en était. Jamais ils n’allaient se connaître en dehors de cette île et peu importe ce qui allait arriver dans le futur (rapproché sûrement), ça allait se solder par un drame. C’était quand même horrible d’être si pessimiste... seulement en voulant être réaliste. Il grimace ensuite un peu lorsque Hyun Hee se moque gentiment mais au moins a-t-il la décence de rectifier le tir en assurant que les petites bêtes étaient parfois très dangereuses, sur cette île ! Il était entièrement d’accord... et celle-là lui avait laissé un putain de souvenir, quoi ! Toutefois, peut-être par pudeur et parce qu’il lui restait autant d’humanisme qu’à Hyun Hee, JS se contente de détourner le regard lorsque le jeune homme suppose qu’il n’allait pas retenir Jae Hwa lorsque ce dernier parviendrait à remettre la main sur celle qui l’avait blessé de la sorte. Ils connaissaient tous deux la réponse ; ça n’avait été que rhétorique. En quelque part, JS poussait même le vice à espérer un peu que Jae Hwa l’achève de lui-même, sans qu’il n’ait à le lui demander ou à l’y pousser. Juste pour se sentir protégé, réellement. Alors ça répondait aussi à propos de motiver Jae Hwa.

Puis, le regard du geek revient sur son nouvel ami, lequel lui parle un peu plus de sa situation avec Ihn Kyang même si ça semble fort imprécis. Mais JS est malgré tout bien d’accord avec lui et le signale d’un mouvement de tête ainsi que de quelques mots positifs à ce sujet. Par contre, à propos du vieux couple, il a une exclamation bien surprise !

« Quoi ?? », demande-t-il, peut-être un peu trop fort, plaquant une main contre ses lèvres en rigolant un peu. Okay, du coup ils faisaient très adolescentes mais ça faisait du bien, là ! Par contre, il valait mieux ne pas trop élever le ton. Ça pouvait toujours être dangereux. « Pas tant que ça quand même. Si Jae Hwa t’entendait, il grimacerait avant de tourner les talons en grognant. »

Et ça le fait encore plus rire, du coup ! Par contre, à la suite, JS redevient sérieux. Il grimace un peu, dégoûté à l’idée de devoir déplacer des corps de la sorte. Pourtant, il avait fait pire... mais pas question d’en parler à qui que ce soit, ça c’est sûr. Non seulement parce qu’il avait honte d’être l’investigateur du massacre mais aussi parce que malgré tout, son projet était un peu classé top secret. Et Ihn Kyang était le dernier qui devait apprendre ce qu’il fabriquait. Il avait beau bien aimer Hyun Hee, il ne pouvait lui faire confiance à ce point. Puis, finalement, des adieux. Relevant la tête en entendant un petit bruissement à la fenêtre, JS réalise que Jae Hwa est déjà là. Et le bruissement avait été tout volontaire... Il a un petit signe de la main discret pour lui dire qu’il arrivait. Puis lorsque la main de Hyun Hee rejoint la sienne, JS l’attire un peu contre lui par-dessus le comptoir pour le serrer dans une étreinte virile.

« Bonne chance, Hyun Hee. », murmure-t-il, avec un peu d’émotion sûrement. « Prends bien soin de toi, dans ce cas. Et ne t’inquiète pas pour nous. On gère autant qu’on peut. »

Sur ce, après un petit sourire et un signe de main, JS prend son chat dans ses bras, son sac sur une épaule et quitte discrètement par la porte arrière. Il tombe ainsi nez à nez avec Jae Hwa. Un sourire étire ses lèvres et, venant déposer un baiser rapide contre sa joue, il assure que tout va bien. Tout allait vraiment mieux, oui. Ça faisait du bien, avoir cette impression d’avoir un ami.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Instant de calme dans une mer de chaos   

Revenir en haut Aller en bas
 

Instant de calme dans une mer de chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mars 2010 : Chaos calme de Sandro Veronesi
» Dès cet instant elle t’a aimé et jusqu’à l’instant où elle mourra elle continuera de t’aimer d’un amour absolu d’un amour à toute épreuve.
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 3 :: Pub
-