Réouverture du forum !
http://lethal-instinct.forumactif.com





Partagez | .
 

 wow, my savior ft. JS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: wow, my savior ft. JS   Jeu 24 Avr - 20:06

8 septembre
11h57



Douleur, peur.
Ces deux mots étaient les deux mots qui régnaient en maitre sur cette ile depuis des mois. Cependant, la jeune femme avait encore eu de la chance, elle ne connaissait pas encore ce que ces mots voulaient dire, réellement. Elle n'avait jamais été blessée, elle n'avait jamais été mourante... Elle n'avait jamais frolé la mort.
Mais cela, c'était jusqu'à ce jour.
Laissez moi remonter un peu en arrière, pour vous raconter. La jeune femme n'avait pas réussi à trouver à manger depuis plusieurs jours, et n'avait plus aucune réserve. Elle avait alors décidé, avec Da Som, de prendre chacun un coin de la ville, pour aller fouiller les maisons récemment passées en zone interdite.
Elle se dirigea au nord de la ville, près de l’hôpital, et fouilla plusieurs maisons jusqu'à découvrir ce qui restait d'un restaurant de spécialités de la région.

Elle se souvenait bien des restaurants de Busan, et le moins que l'on puisse de dire, c'est que sans leurs clients, ces endroits ressemblaient à des établissements hantés.
Elle se dit qu'il devait forcément y avoir quelque chose dans cette petite enseigne cachée dans les petites rues...Alors, elle ne réfléchit pas, tiraillée par la faim, et pénétra dans le bâtiment.
Elle se dirigea directement vers les armoires. Elle en ouvrit une ou deux, qui avaient été vidées, jusqu'à finalement trouver deux boites de conserves.

Elle sursauta, les prit, jusqu'à entendre derrière elle un bruit de pas... Quelqu'un !
Elle se releva brusquement, essayant de faire le moins de bruit possible, et de se glisser dehors par l'arrière. Seulement, elle trébucha contre un bidon posé par terre.
« Qui est la ?? »
Elle ne prit plus le temps d’être discrète et se précipita vers la sortie, quand une détonation retentit derrière elle, à quelques centimètres d'elle. Alors elle se rendit compte que la personne était armée d'une arme longue distance... Mais elle ne fut pas assez rapide.
Une violente douleur à l'épaule la fit trébucher, mais elle ne s’arrêta pas. Elle avait vu la balle ressortir de son épaule.

Elle courut sur presque un kilomètre, sans aucun doute, jusqu'à ce qu'elle se sente assez en sécurité pour s’arrêter et voir si elle était sérieusement blessée... et oui, la douleur qu'elle ressentait était minime comparé à l'état de la plaie.
La balle avait méchamment entamé sa clavicule, et saignait abondamment. La jeune femme perdit l'équilibre et gémit de douleur en se retenant sur le mur d'en face.
Heureusement, elle s'était arretée devant l'hopital... C'était dangereux, là aussi... Mais elle ne pouvait pas faire grand chose. Elle devait se soigner, sinon elle y laisserait la peau.
Elle trébucha difficilement jusqu'à l'entrée de secours de l'hopital, et ouvrit la porte d'une main, se glissant à l'intérieur comme elle le pouvait.

De sa main valide, elle prit son marteau, au cas ou elle soit agressée par quelqu'un, et s’avança difficilement vers une salle de suture...
Malheureusement, dieu n'était pas avec elle ce jour là. Il y avait quelqu'un à cet étage... Elle s'en rendit rapidement compte en entendant des pas à quelques mètres derrière elle.
Elle se retourna rapidement et souleva son marteau pour se défendre, quand elle aperçut un visage qu'elle connaissait bien...
-Jae Seong... !
La jeune femme lâcha son marteau et s'affaissa contre le mur, se laissant glisser sur le sol. La douleur avait fait son œuvre et la terrassait.
Elle était couverte de sueur et avait beaucoup de mal à respirer. Avec la chaleur et la saleté, les infections se glissaient sournoisement et rapidement dans les plaies...

-Qu'est ce que tu fais ici... ?
Trouva t'elle à lui dire... Elle avait surtout peur que son « ami », son protecteur, soit avec lui... car la, elle serait bien incapable de se défendre si il décidait de mettre fin à sa vie.


Dernière édition par Maruyama Rose le Ven 20 Juin - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Sam 3 Mai - 3:23


Jae Seong et Jae Hwa s’étaient encore une fois séparés. De façon très temporaire, bien sûr. Comme d’habitude, le volontaire allait explorer une petite partie de l’île non loin d’où il abandonnait son boulet favori, histoire de voir s’il pouvait y trouver quelque chose d’intéressant. Arme, nourriture, information capitale... Il revenait rarement bredouille. Par contre, cette fois les choses avaient été un peu différentes et même s’il avait longuement hésité, JS avait retenu son compagnon avant que ce dernier ne tourne les talons. Il lui avait expliqué vouloir aller faire un tour à l’hôpital, puisque Jae Hwa allait dans la direction inverse. Il connaissait bien les lieux pour y être déjà allé et peut-être qu’il allait trouver quelque chose d’intéressant là-bas, qui sait ? Il savait que presque tout avait déjà été dévalisé, sinon tout. Mais même si c’était morbide d’y penser de cette façon, il avait déjà découvert un cadavre qui cachait des armes intéressantes, après tout... Alors pourquoi pas ?

Jae Hwa avait semblé un peu confus, ne s’attendant sûrement pas à ce genre d’initiative de la part de JS, mais pourquoi refuser ? Alors ils s’étaient donnés rendez-vous deux heures plus tard là où ils s’étaient laissés ou à peu près. C’est à dire que si en revenant la zone était dangereuse, ils se chercheraient prudemment autour de celle-ci. JS avait acquiescé et prenant son courage à deux main, s’était aventuré pour une des premières fois seul dans l’île, plutôt que de rester sagement là où Jae Hwa l’avait posé. Dans son sac, Geulimja se débattait un peu, voulant vraisemblablement sortir. De fait, une fois arrivé à l’hôpital, Jae Hwa retire le sac en question pour prendre le chat dans ses bras. Il câline un peu tout en avançant avec précaution, montant à l’étage supérieur. C’était silencieux. Enfin... il le croyait... Parce que soudainement, des pas rapides et irréguliers se font entendre.

Le coeur battant la chamade, Jae Seong se cache rapidement au coin d’un couloir pour voir quelqu’un passer, ensanglanté... Ça lui lève un peu le coeur, forcément, mais il fronce les sourcils en croyant sentir quelque chose de familier dans cette vision. Et lorsqu’il réalise pourquoi, il se dirige rapidement vers la personne sans plus de cérémonie ! Lorsque Rose se tourne vers lui, elle brandit une arme qu’elle relâche néanmoins rapidement en le reconnaissant. Visiblement, entre eux, les choses n’avaient pas changées. Et Rose était dans un état presque critique... Geulimja est posé au sol. Plutôt que de s’enfuir, le petit chat grimpe habilement sur une commode en hauteur, histoire d’être plus en sécurité. Cette bête apprenait vite...! JS quant à lui se laisse tomber à genoux près de Rose, l’attirant sur ses cuisses tout en retirant d’une main légèrement tremblante quelques mèches de cheveux de son beau regard.

La jeune femme est en état de choc et pourtant, elle avait réussi à venir jusqu’ici. C’était un vrai miracle. JS a un haut-le-coeur alors que l’odeur du sang lui prend au nez, mais ce n’était pas le temps de jouer les fines bouches. Avec Jae Hwa, il avait appris. Et une blessure du genre, il en avait déjà soigné une. Visiblement, la balle ne s’y était pas logée, ce qui était une bonne chose pour lui... et pour Rose, surtout. Il retire vivement sa chemise, histoire de la presser contre la blessure en haut du dos de la Japonaise. Puis, il entreprend de déchirer le haut de la jeune femme. Pas le choix. Il fallait aussi faire compresse contre son torse.

« Rose, écoute-moi. Tu dois rester éveillée, tu comprends ? », demande JS tout en essayant de soutenir le regard de son amie. « Je vais t’aider. Je vais te soigner. Mais toi, tu dois impérativement rester lucide. »

Sinon, il ne savait trop comment il allait faire pour la maintenir en vie. Le jeune homme relève le nez vers la pièce. Visiblement, elle était même venue dans la bonne salle... Mais pas moyen de savoir s’il aurait la même chance qu’avec Jae Hwa. Il attrape le sac de Rose, y fouille un peu et en sort finalement l’instrument parfait : un briquet.

« On va te recoudre. Mais première chose... », commence Jae Seong, son regard se posant derrière lui, sur une porte grande ouverte qui était dans son dos et donc, extrêmement dangereuse. « Est-ce que ton assaillant t’a suivit ? »

C’était quand même la moindre des choses à savoir. Parce que si c’était le cas, soigner Rose ne servirait strictement à rien... et lui aussi y laisserait la peau. Il avait beau avoir deux rasoirs droits sur lui, jouer à Sweeney Todd contre une arme à feu ne lui ferait pas le plus grand des biens.

Hors Jeu:
 

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Sam 10 Mai - 23:43

Tout ce qu'elle voulait... C'était manger. Se sustanter. Elle en avait marre de passer sa vie à fuir toute source de repos pour etre sure de ne pas rencontrer des gens qui lui voudraient du mal... En fait, elle commencait à en avoir marre de tout sur cette ile. Elle se souvenait avoir dit à un jeune japonais rencontré que la confiance et le moral était la clé de la survie ici... et elle était toujours certaine d'avoir raison...Et c'est bien pour ca qu'elle avait la sensation que la partie arrivait à la fin pour elle... Elle n'avait plus envie de rien...Meme la vengeance n'était plus une raison suffisante de se battre...

C'était une nouvelle sensation que de laisser la dépression nous envahir...Une chose qu'elle n'avait pas connu jusqu'alors.
En soit, la plaie de la jeune femme n'était pas si terrible. Dans "la vraie vie" elle aurait très bien pu s'en sortir en allant à l'hopital le plus proche. Après tout, elle en avait l'expérience pour avoir travaillé comme bénévole dans l'un des hopitaux les plus fréquentés par la mafia coréenne de tout le pays. Mais la... c'était différent. Ses talents mesurés pour recoudre les plaies étaient inutiles sur elle meme étant donné qu'elle était blessée à l'un de ses bras. Elle n'avait pas non plus le loisir de se faire un garot le temps de trouver mieux parce qu'elle savait bien que cela n'arriverait pas.
En fait, elle ne savait meme pas ce qui lui avait prit de marcher jusqu'ici parce que ca ne servirait pas à grand chose. Elle aurait du se rapprocher de la mer, l'eau salé l'aurait fait terriblement souffrir mais ca aurait au moins ralenti les bactéries qui prenaient joyeusement place dans la plaie laissée par le coup de feu.

Mais elle ne s'attendait pas à trouver quelqu'un ici...Encore moins quelqu'un qui ne lui voudrait pas de mal... de toute facon elle n'aurait pas eu la force de se battre... Mais Jae Seong était différent. Elle savait qu'il était quelqu'un de bien, quelqu'un de beaucoup trop gentil pour aller affronter l'idée de mettre à mort quelqu'un...
Enfin...Elle osait espérer qu'il le ferait pour elle si elle ne trouvait pas de solution... Elle préférait mourir rapidement que d'agoniser pendant des heures comme la plupart des victimes le faisaient.

Elle ne sait pas trop comment, mais des bras se referment sur elle, lui évitant de s'écraser lamentablement sur le sol... Elle ferme les yeux, secouée par de violentes nausées... C'était horrible, pourtant elle avait la sensation d'etre sécurisée, au moins...Bientot, la douleur finirait par se calmer et elle pourrait se laisser voguer....non. Non, ne pas fermer les yeux. Ca reviendrait à signer son arret de mort. Jae Seong avait totalement raison. Elle avait besoin de se reprendre. Allons, elle avait survécu à la morsure infligée par un des lions du cirque quand elle avait six ans.... Et elle n'avait jamais cessé de dompter pour ca...alors il fallait qu'elle soit forte.
« Rose, écoute-moi. Tu dois rester éveillée, tu comprends ? », demande JS tout en essayant de soutenir le regard de son amie. « Je vais t’aider. Je vais te soigner. Mais toi, tu dois impérativement rester lucide. »
Jae Seong lui cachait t'il des compétences particulières en médecine ? Normal en meme temps...Ils ne s'étaient parlés qu'une fois, et pas très longtemps...Mais étrangement, elle avait envie de croire qu'il pouvait la sauver....Elle avait la sensation qu'en effet, elle n'avait rien a perdre.

Elle hocha difficilement la tete, se mordant la lèvre pour ne pas crier.
« On va te recoudre. Mais première chose... », commence Jae Seong, son regard se posant derrière lui, sur une porte grande ouverte qui était dans son dos et donc, extrêmement dangereuse. « Est-ce que ton assaillant t’a suivit ? »
Elle hocha négativement la tete.
"Non...non je l'ai semé"
Elle ne savait pas encore comment est ce qu'elle avait fait, mais elle avait bel et bien semé l'homme qui avait tenté de la tuer, alors qu'elle était blessée... Sans aucun doute était t'il grand, fort mais pas très intelligent... A son plus grand désespoir, elle n'avait pas pu voir qui s'était.
- Je pense qu'il a été plus surpris...qu'autre chose...
La jeune femme s'aida de Jae Seong pour aller s'asseoir sur le fauteuil destiné à recoudre les vrais patients... Elle... et bien....Ils feraient de son mieux... Elle ne pouvait cependant pas s'empecher d'etre inquiète, bien qu'elle lui fasse confiance.
- Tu as déjà recousu des plaies comme celles ci ?

Elle était à deux doigts de succomber, l'air était de plus en plus lourd et la douleur de plus en plus intense... Elle pourrait tomber à tous moments...
- Parles moi... Dis moi des choses pour que je ne perdes pas connaissance.
Elle s'appuya contre le fauteuil, respirant à fond... Ca allait faire mal, elle le savait, après tout, ils étaient loin d'avoir de l'anesthésiant... Alors ce serait difficile pour elle de ne pas perdre connaissance, complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Lun 19 Mai - 2:35


JS a peur, pendant un court instant, que ce soit trop tard. Que l’esprit de Rose ait déjà commencé à vagabonder là où la douleur serait plus facile à soutenir et qu’il ne saurait jamais la ramener à lui. Mais non... Parce qu’elle réagit à ce qu’il dit. Certes, faiblement... mais c’était déjà mieux que rien. Le jeune homme en a un petit soupir soulagé. Il savait qu’il aurait été plus sage de lui tourner le dos, mais c’était impossible. Parce que cette aide, c’est tout ce qui le raccrochait à ce qu’il restait de son humanité. Et peu importe ce que Jae Hwa en pensait, cette fois. De toute façon, l’homme aurait beau se plaindre, il était sûr qu’il aurait fini par l’aider si JS avait insisté. Alors peu importe quoi, il fonce. Et première bonne nouvelle : Rose a semé le type qui la poursuivait. Enfin, ou la nana... mais pour l’heure, le sexe de son assaillant ne comptait guère parce que de toute façon, JS ne ferait confiance à personne d’autre que Jae Hwa. Quiconque s’approcherait pendant la manoeuvre serait considéré comme un ennemi. Sans procès.

Elle lui parle de surprise, ce qui pourrait éventuellement pardonner le presque meurtrier, mais JS ne veut rien entendre, son visage restant grave et fermé à cette éventualité. Ici, on ne pouvait jamais savoir et il valait souvent mieux ne pas tâter le terrain pour essayer de découvrir si oui ou non ça avait été un accident. Parce que les chances que ça le soit étaient très minces.

« Peu importe. Maintenant, si tu vois ce type, tu te sauves en quatrième vitesse. », murmure Jae Seong tout en poussant un petit soupir. « Les amis sont rares, ici. »

Mais sur cette phrase, il a un sourire doux pour la jeune femme. Parce que oui, lui était bel et bien un de ces amis très rares. Elle aurait probablement pu tomber mieux, mais visiblement, elle s’en contentait bien ! Rose est rapidement assise là où il voulait qu’elle soit, ce qui est un miracle en soit. Puis, elle lui pose une question très pertinente. Pas assez idiot pour penser que toutes les blessures par balle étaient pareilles, il tourne la tête sur le côté et prend une longue inspiration. L’odeur ferrique du sang lui saute au nez malgré ses précautions. Le jeune homme ferme les yeux, tentant de garder son calme. Non, il ne s’habituerait jamais au sang, au meurtre, à la douleur... Mais il en revient finalement à la jeune femme pour se pencher sur la plaie, l’observant de près avec tout le sang froid dont il était capable. L’os semblait un peu endommagé, mais rien qui ne guérirait pas par lui-même. Il ne jurait pas qu’elle n’aurait plus jamais mal après la restructure naturelle mais... ça irait.

Il l’invite à se pencher un peu vers l’avant tout en observant derrière... et en voyant le sang, puis lorsqu’il dégage le reste du vêtement déchiré, le trou, il a un soupir de soulagement.

« Exactement comme ça, non. Mais la balle est ressortie. », assure JS tout en ayant un sourire pour Rose. « C’est un très bonne nouvelle. Ça ira. »

Une nouvelle demande lui est faite et Jae Seong se redresse après s’être assuré que Rose était bien assise et ne tomberait pas.

« Non. C’est toi qui va me dire des choses. Je te répondrai. Ce que tu veux. », assure le geek, sachant qu’elle devait se concentrer sur ce qu’elle disait pour rester le plus lucide possible. Il était si facile de s’endormir sur le ronronnement de la voix d’autrui... « Parle-moi des tigres. De ce que tu as fait depuis qu’on s’est revu. Est-ce que tu as rencontré quelqu’un d’intéressant ? »

Tout en posant ses questions, Jae Seong commence à fouiller l’endroit, priant pour trouver une aiguille et du fil. Rien de qualité ni entièrement aseptisé... Mais ils allaient faire avec. Il avait un briquet sur lui, il lui semblait. Ça suffirait pour l’aiguille. Et avec un peu de chance, il trouverait de l’alcool à friction, comme pour Jae Hwa...

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Mar 10 Juin - 21:12

Ce n'était pas faute d'avoir envie de se laisser envelopper par les ténèbres et de plonger dans un sommeil réparateur. Sauf que Jae Seong le lui avait bien fait comprendre, si elle fermait les yeux, elle risquait de ne plus jamais les rouvrir. Aussi, il fallait qu'elle reste lucide, pour ne pas réduire tous les efforts de son ami à néant.
Surtout qu'elle n'aurait jamais pensé (et elle en avait honte) que ce jeune homme si chétif qu'elle avait trouvé dans la piscine la dernière fois, prendrait le risque d'aller contre l'avis de Jae Hwa, mais aussi contre le danger que représentait une éventuelle attaque de son poursuivant, meme si la jeune femme en doutait sérieusement, pour tout dire.

Elle se rappelait exactement de la voix de la personne, quand celui ci était entré dans le restaurant, et qu'elle avait fait tomber une conserve sur le sol. C'était de la pure surprise. Elle ne pouvait pas dire si il y avait de la peur, mais en tout cas, le fait qu'elle n'aie été touchée qu'une seule fois, et dans le bras, prouvait que l'attaque était maladroite et mal calculée... Elle doutait vraiment qu'il se soit évertué à la suivre ici...
Mais JS ne semblait pas pour autant rassuré... mais il avait raison. On ne pouvait pas faire confiance à grand monde sur cette ile....
« Peu importe. Maintenant, si tu vois ce type, tu te sauves en quatrième vitesse.», murmure Jae Seong tout en poussant un petit soupir. « Les amis sont rares, ici. »
Elle hocha la tête, totalement d'accord. Oui ils étaient rares, mais il en existaient quelques uns d'exceptionnels, tels que lui, près a tout risquer pour venir en aide à leurs amis.

« Heureusement que toi, tu es la... merci... »
Elle le laissa l'aider à se redresser, malgré la douleur, alors qu'elle aurait tout donné pour rester allongée par terre. Mais heureusement, ils étaient dans un hopital, juste à coté d'une salle de suture... Ils étaient dans une situation idéale par apport à certaines personnes qui se seraient fait blesser de l'autre coté de l'ile.
Même si de toute façon, les conditions d'hygiène dans un hopital abandonné n'avaient strictement rien d'iddylique.
Après s'etre installée, la jeune femme demanda à son compagnon si il avait déjà géré une blessure telle que celle ci ? Parce qu'elle avait totalement confiance en lui, bien évidemment, mais si il ne savait pas recoudre la plaie ni la traiter, il faudrait qu'elle lui donnent quelques indications qu'il n'était pas sur d’être en état de donner.
Heureusement, après quelques secondes, il lui dit ce qu'elle voulait entendre.
« Exactement comme ça, non. Mais la balle est ressortie. », assure JS tout en ayant un sourire pour Rose. « C’est un très bonne nouvelle. Ça ira. »

Elle soupira de soulagement, se sentant beaucoup moins nauséeuse tout à coup... ca allait bien se passer. Elle lui faisait en plus totalement confiance pour la soigner. Ce serait douloureux mais au moins, elle y survivrait.
« C'est vrai, je n'avais envie de mourir aussi betement... Surtout après tout ce qu'il s'est passé. »
Tout ca pour quelques morceaux de pain rassis finalement... Mais elle avait vu ce que la faim pouvait faire faire... On ne l'y reprendrait pas à deux fois.
« Je te fais confiance... vas y ! »
Elle détourna les yeux tandis qu'il cherchait de quoi la soigner, sentant ses forces la quitter à nouveau, elle lui demanda de lui parler, pour qu'elle ne perde pas pieds. Ce à quoi elle répondit : « Non. C’est toi qui va me dire des choses. Je te répondrai. Ce que tu veux. » Finalement c'était peut etre mieux comme ca, il avait raison... Si elle parlait, elle avait moins de chances de sentir ses forces la quitter impitoyablement. « Parle-moi des tigres. De ce que tu as fait depuis qu’on s’est revu. Est-ce que tu as rencontré quelqu’un d’intéressant ? »

« Les tigres... j'en ai trois... Ils ont tous les trois mon age puisqu'ils sont nés la meme année... Mes parents m'ont toujours mis au contact des animaux... On a créé un lien très puissant, nous tous... Il y a Leon, Karui, et Hide... c'est tous les trois des très braves bêtes... J'ai hâte... en fait, de passer mes journées entières avec eux, et avec les autres animaux du cirque. En fait, je pense que je vais arrenter mes études, quand je rentrerais à la maison... Oui, c'est ce que je veux faire... et toi... toi tu vas faire quoi ? »

Elle grimaça de douleur quand elle sentit l'aiguille traverser sa peau après que le jeune homme aie désinfecté la blessure...
« Pour ce qui est des personnes que j'ai rencontré... je voyage plus ou moins avec Hwang Da Som.... Mais on est souvent séparées... et j'avoue que je ne sais pas si elle aurait fait la meme chose que toi dans cette situation... »
Elle se mordit la lèvre pour ne pas crier, tant elle avait mal...
« Tu es encore... avec Jae Hwa ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Ven 20 Juin - 14:50


JS a un petit sourire pour la belle Japonaise alors que cette dernière le remercie déjà. Mais il valait mieux qu’elle garde ses forces. Rien n’était joué encore. Pourtant, Jae Seong abordait le problème avec une étonnante assurance. En mai, il n’était vraiment pas comme ça. Comme quoi, peu importe à quel point on pouvait diaboliser le volontaire, il avait vraiment eu une bonne influence sur Jae Seong, qui était plus prêt que jamais à survivre sur cette île. La jeune femme convient qu’elle ne veut pas mourir, pas maintenant et tout en continuant à fouiller dans la pièce le plus rapidement possible, le jeune homme ne peut qu’acquiescer.

« Tu vas pas mourir. », assure-t-il tout en se posant à plat ventre au sol pour fouiller sous les étagères. Il tend le bras en apercevant une bouteille sous une d’entre elle. « Le pire est passé, en vrai et la situation est idéale compte tenu de ton état. »

Un miaulement se fait entendre alors que son chat s’agite soudainement en hauteur. Le petit chat noir bondit de son perchoi. Visiblement, Limja n’avait plus si peur de Rose. Il va d’ailleurs sentir ses jambes avec une grande précaution. Bouteille en mains, JS va rapidement fermer la porte de la salle, histoire que Limja ne s’enfuit pas, puis en profite pour glisser une chaise sous la poignée histoire que personne ne puisse entrer de l’extérieur. Il porte finalement son attention sur la bouteille qu’il tient à la main.

« De la vodka. Bah, ça va faire l’affaire du coup. », fait-il remarqué, un peu surpris quand même de trouver ça ici. C’était juste un fond mais ça serait suffisant ou du moins, il allait devoir faire avec. « Et comme tu vois, moi j’ai un chat. C’est Jae Hwa qui me l’a rapporté. Enfin... ouais, on peut dire ça comme ça. Geulimja que je l’ai appelé. »

JS pose la vodka sur un meuble puis retourne chercher... exactement là où il l’avait laissé la dernière fois : une aiguille et du fil. Il fait couler un peu d’alcool sur les deux, histoire de prévenir l’infection puis s’approche de Rose. Et c’est peut-être un peu fourbe mais il en profite qu’elle soit intéressée par ce qu’elle racontait pour verser l’alcool sur sa plaie. Il en fait de même pour son dos, ignorant les éventuelles protestations de la jeune femme. Il s’était fait une volonté d’acier au fil du temps. Il avait changé, oui. Merci Jae Hwa. JS n’en est pas moins attentif aux paroles de Rose, bien que sa concentration soit plutôt portée sur ses blessures. Et tout en passant le fil dans le chas de l’aiguille, il acquiesce à ce qu’elle venait de lui dire.

« Hide, ça me fait penser au guitariste là. Les autres aussi, ce sont des noms de musiciens ? En tout cas, je savais pas qu’un tigre ça vivait si longtemps, c’est vraiment cool. », assure-t-il tout en commençant à nouer le fils histoire qu’il n’en ressorte pas. « Tu fais bien d’arrêter les études... C’est beaucoup trop dangereux. Faudrait peut-être voir si c’est possible de les reprendre à 22 ans, genre. »

L’âge limite pour le BR étant 21 ans... Jae Seong se penche sur la plaie et, sans nécessairement y mettre de gant mais tout en prenant soin de très bien faire son boulot et surtout, en essayant de chasser l’odeur ferrique de ses narines, il entreprend de recoudre la peau fine. Pas sa tâche favorite, mais parfois il faut ce qu’il faut...

« Moi je sais pas. J’étais juste au lycée donc j’ai même pas mon diplôme en poche. », explique-t-il en soupirant un peu. Ça ne l’emballait pas comme éventualité mais... « Mais certaines choses me font croire que c’est pas quelque chose qui devrait m’inquiéter... »

Il n’avait que murmuré ces paroles, la mine un peu sombre et un peu triste aussi. Il acquiesce lentement pour cette Dasom qu’il connaissait de nom parce que Jae Hwa en avait parlé un jour comme faisant partie de la classe originelle. Que du très vague, parce que lui-même ne faisait pas partie de cette classe mais était seulement arrivé avec elle.

« Elle est sympa ? », demande-t-il, curieux. « On m’a dit qu’elle avait un peu l’air hargneuse... »

Puis, Rose lui parle de Jae Hwa et malgré la tâche ingrate qu’il accomplissait présentement, un sourire vient éclairer le visage de Jae Seong.

« Oui, oui. Bien sûr. », assure-t-il comme si ça coulait de source. Son attitude envers Jae Hwa était très différente que la première fois où ils s’étaient rencontré. « On a vécu des trucs de ouf depuis mais ça va super bien. Il est parti faire un peu d’exploration là, alors je suis resté derrière. J’espère qu’il va pas trop s’inquiéter en voyant que je suis plus au point de rencontre... Mais si ça se trouve, je vais revenir avant lui. Ça se passe vraiment bien, Rose. J’ai presque fini cette blessure-là. »

Il essayait de l’encourager un peu parce qu’il savait bien que ça devait être particulièrement pénible !

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Ven 4 Juil - 18:31

Même si elle n'avait pas remarqué cette nouvelle assurance et ce nouveau calme stoïque, la jeune femme n'aurait de toute façon pas douté des capacités de Jae Seong à la sauver dans une circonstance critique. C'est toujours la que le meilleur (comme le pire) des hommes ressort et si il y a bien une chose que la jeune fêlé savait, c'était que Jae Seong était intelligent.
« Tu vas pas mourir. » Elle hocha légèrement de la tête, alors qu'elle le regardait chercher des ustensiles. Elle voulait bien le croire, même si la douleur tout de suite ne l'aidait pas à avoir les idées claires.
« Le pire est passé, en vrai et la situation est idéale compte tenu de ton état. »

Le miaulement qu'elle entend soudainement la fait sursauter, mais elle se calme rapidement en voyant un adorable chat noir monter sur la table de suture, s'approchant d'elle précautionneusement en la reniflant. Aujourd'hui, elle devait sentir le sang bien évidemment, et la rosée, étant donné qu'elle avait dormit dans une clairière à même le sol.
Avec le temps, elle s'était habituée à tout ça. Quelqu'un qui n'aurait jamais vécu comme eux dirait que leur niveau d'hygiène frisait celui des animaux, alors qu'eux trouvaient toujours une solution pour rester digne. Les torrents dans la montage et la forêt étaient la solution favorite de la jeune fille.

-Je ne savais pas que tu avais un chat... Comment il s'appelle ?
Peut être que c'était un chat errant qu'il avait recueilli. Ce ne serait pas étonnant.
« De la vodka. Bah, ça va faire l’affaire du coup. » Elle hocha la tête. C'était avec cette bouteille qu'elle avait suturé la l'aie de l'ancienne meilleure amie de sa sœur, elle s'en souvenait. Elle aussi était décédée... Une bien malheureuse histoire quand on sait qu'elle était sans aucun doute la plus forte d'entre eux...
« Et comme tu vois, moi j’ai un chat. C’est Jae Hwa qui me l’a rapporté. Enfin... ouais, on peut dire ça comme ça. Geulimja que je l’ai appelé. »
-C'est Jae Hwa qui....? Tu pourrais peut être me donner plus de détails parce que ça ne ressemble pas vraiment à la personne que tu m'as décrit y'a pas si longtemps...
Peut être que Jae Song avait eu autant d'influence sur Jae Hwa que Jae Hwa en avait eu sur lui finalement...
Elle poussa un léger gémissement quand il verra l'alcool sur sa blessure, et manqua de perdre pied quand il fit de même dans son dos. Elle sera les dents comme elle pouvait, cependant, et tint bon, impressionnée par le sérieux de son compagnon. Il avait réellement changé.

Elle suivit donc son conseil et lui parla de sa vie au cirque, en particulier des animaux, et des tigres.
« Hide, ça me fait penser au guitariste là. Les autres aussi, ce sont des noms de musiciens ? En tout cas, je savais pas qu’un tigre ça vivait si longtemps, c’est vraiment cool. » Les tigres vivaient longtemps... Mais les siens commençaient à se faire vieux. Elle doutait malheureusement qu'elle puisse les dompter une fois qu'elle serait rentrée... Mais y penser la rendait trop triste, alors elle prefera parler d'autre chose.
-Tu m'as démasquée... Elle rougit. Mon père était un grand fan de rock... Et il m'a donné un peu la passion... Donc j'ai gardé leurs noms de naissance...
Elle rit doucement.
-J'étais pas vraiment... Une fille bien sous tout rapport si on peut dire. On aurait pas dit... Au lycée en tout cas, parce que je jouais un rôle, mais je trainais avec des musiciens dans les quartiers chauds. J'aimais bien cette vie la.
« Tu fais bien d’arrêter les études... C’est beaucoup trop dangereux. Faudrait peut-être voir si c’est possible de les reprendre à 22 ans, genre. »

Elle haussa les épaules. Pour les autres oui, pourquoi pas. Mais elle n'avait pas l'intention d'aller au delà de la dernière année de lycée, de toute façon. Elle allait reprendre le cirque et.... Elle essaierait de tout oublier.
« Moi je sais pas. J’étais juste au lycée donc j’ai même pas mon diplôme en poche. » La jeune femme grimaça, à la fois à cause de la douleur mais aussi à cause de la mine de son interlocuteur. « Mais certaines choses me font croire que c’est pas quelque chose qui devrait m’inquiéter... »
-Comment ça ? Demanda t'elle, inquiète. Pensait t'il qu'il n'avait aucune chance de s'en sortir ? Pourtant il avait tellement changé et tellement mûri !
-Ne dis pas de bêtises... D'accord ? Elle se mordit la lèvre...

Elle lui dit qu'elle voyageait depuis un longtemps moment avec Dasom. Pour le moment parce qu'elle envisageait de plus en plus de rejoindre un mouvement de rébellion grandissant... Ce qu'elle ne savait pas, c'est si son amie voudrait les rejoindre aussi. Elle avait justement voulu lui en parler aujourd'hui, en revenant de sa recherche de denrées...
« Elle est sympa ? », demande-t-il, curieux. « On m’a dit qu’elle avait un peu l’air hargneuse... »
-Elle....l'est. Un peu. Mais elle est surtout jeune et paumée. Elle ne sait plus quoi faire, et elle a un bon fond, mais finalement elle a simplement peur. Tu vois ce que je veux dire ?

Elle lui demanda alors si ça se passait bien avec son compagnon, Jae Hwa. Mais elle devait deviner qu'avec ce chat, ça ne devait pas aller trop mal.
« Oui, oui. Bien sûr. » Son assurance l'amusa un peu. « On a vécu des trucs de ouf depuis mais ça va super bien. Il est parti faire un peu d’exploration là, alors je suis resté derrière. J’espère qu’il va pas trop s’inquiéter en voyant que je suis plus au point de rencontre... Mais si ça se trouve, je vais revenir avant lui. Ça se passe vraiment bien, Rose. J’ai presque fini cette blessure-là. »
Elle hocha la tête : "Je n'en doutais pas..." C'était très douloureux encore, mais elle commençait à s'y habituer...c'était plutôt des petites piqures diffuses, comme quand elle était allée se faire tatouer, il y a un an.
"On dirait bien que votre relation à changé depuis la dernière fois... Se pourrait t'il que le Volontaire ne soit pas si monstrueux que tout le monde le pense ?"

Demanda t'elle en lui jetant un œil en coin.
-On dirait même à s'y méprendre qu'il y a anguille sous roche... Elle rit doucement, amusée, par son idée sur la relation entre Jae Seong et le Volontaire. Tu peux m'en parler, tu sais.... Je serais la dernière personne à juger, crois moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Mer 16 Juil - 6:26


Jae Seong a un petit sourire pour la jeune femme, masquant ainsi sa propre inquiétude alors qu’elle lui pose une question à laquelle il avait déjà répondu. Mais il ne laisse rien transparaître pour ne pas la stresser davantage. Elle devait être déjà assez effrayée ainsi. Il aurait été ridicule d’en rajouter à son état. Il tend plutôt une main, venant brièvement caresser une de ses joues trop pâle, signe qu’elle avait perdu du sang. Elle était livide... Il aurait préféré ne jamais voir la si belle Rose dans cet état. Il caresse doucement sa joue pour attirer son attention, répétant doucement le nom de son félin apprivoisé.

« Geulimja. », murmure-t-il. « Comme les ombres de cette île. »

Puisque c’était là le mot coréen pour « ombre ». En tout cas, Rose ne s’absentait clairement pas longtemps. Elle avait de la suite dans les idées et se rappelait visiblement aussi bien leur première rencontre que lui-même. Le jeune homme se mordille la lèvre inférieure, peut-être un peu nerveux malgré tout d’aborder le sujet. Il se faisait juger là-dessus et il le savait très bien... Il n’avait pas envie de voir ce beau regard s’assombrir pour lui. Mais il n’allait pas mentir non plus et de fait, Jae Seong répond à la question.

« Kim Jae Hwa. Le volontaire, toujours le même, oui. », convient-il en soupirant un peu, s’intéressant à nouveau à la bouteille de vodka. « Les choses ont changé. Il y a de la confiance et de l’affection. Du respect, aussi. Dans les deux sens. Ça a... vraiment tout changé, oui. »

Mais c’était difficile d’expliquer davantage parce que pour autant qu’il se souvienne, Rose et Jae Hwa ne s’étaient jamais rencontrés. Ou peut-être que si, sans savoir qui était l’autre. Quoi qu’il en soit, elle avait un minimum de renseignement et si elle voulait poser des questions plus précises, il lui répondrait sans tenter de camoufler quoi que ce soit. Parce qu’il n’y avait rien de quoi il pouvait avoir honte. Pendant ce temps, JS essaie d’ignorer les plaintes de Rose. Absolument pas par ennui ou par désintérêt mais au contraire, parce que s’il ne faisait pas des efforts en ce sens, il allait être paralysé devant la douleur de la jeune femme ! Elle souffrait bien assez sans qu’il n’y mette son grain de sel. Alors JS tentait seulement de la réconforter comme il le pouvait même si c’était présentement bien mince, il en avait conscience.

L’aiguille et le fil sont désinfecté en même temps que Rose lui confesse sa passion pour la musique rock, passion qui lui venait de son père. Ça fait rigoler JS, qui devait admettre que c’était là un beau souvenir. L’odeur d’alcool empli à présent la pièce, se mêlant à celle ferrique du sang, mais il l’ignore, se perdant lui aussi un peu dans leur conversation sans non plus perdre de vue son objectif. Puis, Rose lui fait une confession sur elle-même.. et il ne peut masquer sa surprise !

« C’est pas l’image que j’ai de toi. », convient finalement le Coréen. « Mais ça la terni pas non plus. C’est amusant, comme si je découvrais une nouvelle Rose. De toute façon, je suis sûr que t’as le caractère pour vivre ce mode de vie sans en ressortir brisée. J’admire ça. J’aurais aimé que ce soit mon cas avant de quitter la maison pour venir ici. »

Il met le point final à la première blessure au moment où la jeune femme semble un peu s’inquiéter qu’il se soit laisser aller à des pensées négatives. JS a un sourire, surtout pour la rassurer. Puis, il se penche sur la blessure histoire de vérifier que tout va bien. Il fait un noeud dans le fil avec maintes précautions et revient l’arroser de vodka pour être sûr qu’il n’y aura pas d’infection. Puis, d’une main sur l’épaule de Rose, il invite la Japonaise à se pencher vers l’avant pour qu’il puisse s’occuper de la seconde blessure. Il ne répond pas quant à ses raisons de douter quitter cette île un jour, mais c’est entièrement volontaire. Il préfère s’intéresser à cette Da Som, que Rose semblait beaucoup apprécier.

« Les amis sont précieux sur cette île, tu fais bien d’en trouver. », assure JS, ne doutant pas une seconde que ce soit possible malgré ce contexte qui incitait à la trahison.  Et blagueur, il ajoute : « Je suppose que vous vous êtes bien trouvées, entre amazones ! »

Il a un rire bref avant d’acquiescer néanmoins, même si dans cette position Rose ne pouvait pas le voir.

« Oui, je comprends. C’est facile d’être paumé ici. On peut clairement pas le lui reprocher. Je trouve ça cool de ta part de l’aider comme tu peux. Vraiment. »

En tout cas, Rose s’intéressait quand même un peu au sujet Jae Hwa et JS doit admettre que ce n’était pas banal. Il a un petit regard pour Limja, qui observait toujours la scène avec curiosité tout en restant à distance, avant d’en revenir à la blessure. Il observe un moment... hésite.. puis prend une profonde inspiration avant de commencer à la réparer du mieux qu’il le peut. À chaque fois que l’aiguille traversait l’épiderme de la jeune femme, il avait un petit frisson. Non vraiment... il ne s’y ferait jamais. Au moins Rose lui faisait confiance et ça l’aide à garder son calme et à faire son devoir correctement. C’était important, même si ça pouvait sembler idiot. Parce que dans le fond, elle n’avait pas le choix d’avoir confiance en ses aptitudes. C’était sa dernière chance.

Il y a un moment de silence qui ponctue les paroles de Rose mais quand il le réalise, Jae Seong recommence à parler histoire de ne pas laisser de blanc entre eux. C’était la meilleure façon pour que la jeune femme s’évanouisse et il voulait vraiment l’éviter !

« Jae Hwa est pas un fou, comme je le pensais. Il a des valeurs très extrémistes qu’on partage pas, mais on sait vivre comme ça. Il est pro-gouvernement... Mais me force pas à l’être. Et il tue pas par pur plaisir, ça je peux te le jurer. Sa cause ne laisse pas indifférent. Elle dégoûte. Mais au moins il prend pas plaisir à prendre des vies. Il joue le jeu... à l’envers. C’est un peu complexe à expliquer... », murmure lentement JS, ayant un peu honte de ce sujet très précis parce qu’il se faisait complice d’un homme qui faisait durer le plus longtemps possible ce jeu macabre. « C’est un soldat, un militaire et ça paraît dans sa façon d’aborder les choses. On a un peu changé au contact de l’autre tout en restant nous-mêmes. »

Il rougit un peu tout en faisant un nouveau point. Anguille sous roche ? Il hausse les épaules.

« Il me plaît... », convient finalement JS, l'avouant pour la première fois. « Il le sait mais le sujet est en suspend entre nous, présentement. Il se passe rien. Vraiment. »

Parce que bon... plusieurs pensaient bêtement que le truc du volontaire c’était les minets et qu’il couchait pour avoir sa protection. C’était teeeellement con !!

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Jeu 24 Juil - 20:51

Elle avait effectivement perdu énormément de sang, elle pouvait le sentir jusque dans le moindre mouvement qu'elle effectuait, chacun d'eux lui faisaient terriblement tourner la tête. Mais elle faisait entièrement confiance à Jae Seong pour la remettre sur pied, alors son cœur s'était calmé et elle respirait plus
tranquillement. En plus de ça, un jeune chaton s'était glissé sur elle en ronronnant fortement. Elle avait apprit qu'il s'agissait du chat de son compagnon. Elle lui demanda si il lui avait donné un nom et lequel.
« Geulimja. », murmure-t-il. « Comme les ombres de cette île. »
Plutôt approprié. A part les autres participants du Battle Royale, les seules ombres mouvant dans les buissons de l'île n'étaient rien d'autre que des animaux. Jusqu'à aujourd'hui cependant elle n'avait jamais rencontré d'animals aussi adorables que ce chat, mais plutôt des sangliers ou des corbeaux.

-Enchantée, Geulimja.
Elle prit la peine d'essuyer sa paume couverte de sang avant de caresser le beau félin qui ronronna de plus belle, semblant l'avoir déjà adoptée.
La jeune femme alors évoqua son étonnement quant au changement de ton du bleu quand il évoquait son compagnon de voyage. Compagnon qui avait apparemment fait un peu plus que le garder en vie puisqu'il lui avait trouvé un animal de compagnie. Ça cachait quelque chose, elle n'était pas dupe !
« Kim Jae Hwa. Le volontaire, toujours le même, oui. », convient-il en soupirant un peu, s’intéressant à nouveau à la bouteille de vodka. « Les choses ont changé. Il y a de la confiance et de l’affection. Du respect, aussi. Dans les deux sens. Ça a... vraiment tout changé, oui. »

La jeune femme sourit doucement, même si elle s'en doutait déjà, elle était heureuse d'entendre que son ami vivait correctement. De plus, avec quelqu'un comme Jae Hwa, il serait en sécurité. Peut être qu'il avait plus de chances que les autres de rentrer chez lui.
Comme elle avait bien senti le fard qu'avait piqué son ami, elle décida de lui faire une confidence sur elle même, et sur son passé légèrement tumultueux avant qu'elle n'atterrisse ici.
« C’est pas l’image que j’ai de toi. » convient finalement le Coréen. « Mais ça la terni pas non plus. C’est amusant, comme si je découvrais une nouvelle Rose. De toute façon, je suis sûr que t’as le caractère pour vivre ce mode de vie sans en ressortir brisée. J’admire ça. J’aurais aimé que ce soit mon cas avant de quitter la maison pour venir ici. »
-C'est pas faux. Et mine de rien, ça n'a rien de vraiment exceptionnel. Ça permet de vivre selon nos convictions et non pas celles des autres.... Tu vois ce que je veux dire ? Ça donne du courage.... Sans ça je n'aurais peut être pas survécu aussi longtemps.

C'était même certain. Après tout, elle avait appris tout ce qu'elle savait dans la rue, à part le domptage des félins ... Mais on ne peut pas dire que ça lui était très utile ici...
Elle fronce les sourcils en grinçant des dents quand il verse soudainement la vodka sur sa blessure refermée. Pour tenir le coup alors qu'il s'attaquait à la deuxième et qu'elle était déjà sur le point de se mettre à bondir tânt c'était douloureux. Il n'y avait que sa fierté et son manque de force qui l'empêchait de le faire.

« Les amis sont précieux sur cette île, tu fais bien d’en trouver. », assure JS, ne doutant pas une seconde que ce soit possible malgré ce contexte qui incitait à la trahison. Et blagueur, il ajoute : « Je suppose que vous vous êtes bien trouvées, entre amazones ! »
Elle rit doucement. Elle ne s'imaginait pas comme une amazone à vrai dire.
-J'imagine que je devrais être flattée !
Amusée, elle en avait presque oublié la douleur pendant un instant. Da Som était bien plus une guerrière qu'elle, elle était toujours prête à s'attaquer à quelqu'un pour la sortir d'affaire...mais elle était aussi très imprévisible, perdue psychiquement. Elle n'était pas certaine que l'équilibre psychologique de la jeune femme n'en aie pas pris un coup.

« Jae Hwa est pas un fou, comme je le pensais. Il a des valeurs très extrémistes qu’on partage pas, mais on sait vivre comme ça. Il est pro-gouvernement... Mais me force pas à l’être. Et il tue pas par pur plaisir, ça je peux te le jurer. Sa cause ne laisse pas indifférent. Elle dégoûte. Mais au moins il prend pas plaisir à prendre des vies. Il joue le jeu... à l’envers. C’est un peu complexe à expliquer... », murmure lentement JS, ayant un peu honte de ce sujet très précis parce qu’il se faisait complice d’un homme qui faisait durer le plus longtemps possible ce jeu macabre. « C’est un soldat, un militaire et ça paraît dans sa façon d’aborder les choses. On a un peu changé au contact de l’autre tout en restant nous-mêmes. »

La jeune femme hocha la tête. Elle partageait l'avis du jeune homme. Elle estimait que les soldats n'étaient pas les plus fous d'entre eux. Mais ils avaient souvent étés élevés dans la vénération du gouvernement. Cela leur semblait normal de se battre pour lui. C'était une simple question de point de vue différent. La jeune femme n'avait aucun aprioris envers Jae Hwa. Elle n'imaginait pas qu'il soit beaucoup plus cruels que bien des civils qui avaient pris le goût de tuer ici... Surtout quand il était influencé par quelqu'un d'aussi merveilleux que Jae Hwa.
- Aussi étrange que ça puisse te paraître, je te crois... Je ne pense pas qu'ils soient beaucoup plus cruels ou coupables que nous. Ils sont simplement entraînés à penser comme ça depuis leur naissance, n'est ce pas ?
Il hocha la tête comme pour confirmer ce qu'elle pensait.
-Tu ne peux qu'avoir une superbe influence sur lui.

Puis elle n'hésita pas longtemps avant de lui dire ce qu'elle pensait sur leur relation, à savoir qu'il ne pouvait qu'y avoir anguille sous roche.

« Il me plaît... », convient finalement JS, l'avouant pour la première fois. « Il le sait mais le sujet est en suspend entre nous, présentement. Il se passe rien. Vraiment. »
-Je le savais ! Elle rit doucement et se tourna vers lui comme elle pouvait. C'est génial, Jae Seong... Ça ne peut qu'être bénéfique pour vous deux....mais tu crois qu'il ressent quelque chose pour toi lui aussi ? Ça me semble évident vu cet adorable cadeau qu'il t'a fait.

Elle grimaça de nouveau en sentant le dernier point se refermer. Heureusement, c'était sans aucun doute terminé ou presque.
-Comment tu as su....enfin...que tu l'appréciais ? Y'a du avoir un truc qui t'a fixé non ?
Elle tourna la tête vers son épaule, qui était déjà un peu moins enflée et couverte de sang. Ça s'annonçait bien, elle n'avait qu'à le laisser lui bander sa blessure et ça irait beaucoup mieux.
-C'est très net...tu as déjà pensé à faire des études de médecine ?
Elle sourit doucement.
-Ça te sera sûrement utile ici... C'est un vrai don du ciel.

Elle lui montra du doigt l'endroit ou elle avait vu les bandages un peu plus tôt, et se redressa correctement.
-Est ce que tu sais comment ça se présente, combien il reste de personnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Jeu 7 Aoû - 0:13


Sans le savoir, Geulimja apporte son aide à JS pendant l’opération délicate qu’il effectuait, changeant un peu les idées de Rose alors que cette dernière se concentre sur lui pour câliner un peu. La petite boule de poil ronronne. C’était rare que Limja se laisse approcher de la sorte, mais que JS soit dans la pièce et près de cette femme devait aider à ce que le petit chat se sente plus en confiance. Entre les caresses faites au petit animal, Rose lui parle un peu de ce caractère fort qui lui donnait le courage de se battre dans cette île de fou. Lui savait qu’il serait mort s’il n’avait pas rencontré Jae Hwa dès ses débuts, du coup il n’avait pas grand chose pour se vanter. Il acquiesce, comprenant bien, mais ne répond donc pas, peut-être un peu honteux et un peu mal à l’aise de sa propre condition. Oh, maintenant c’était un peu différent. Il n’était plus un boulet au pied de Jae Hwa et avait même pris une vie pour sauver celle de l’homme. Sauf que bon, parfois il avait cette impression qui persistait qui n’était pas agréable. Il était heureux pour Rose qu’elle puisse s’en sortir seule. Et ça ne l’étonnait pas venant d’elle.

Puis, elle réagit à ce commentaire qu’il avait fait à propos des amazones. JS a un rire bref pour faire écho à celui de son amie, acquiesçant brièvement tout en ayant un petit « hm hm » aux lèvres.

« C’était un compliment, oui ! »

Puis, Rose lui fait en quelques sortes le plus beau qu’elle pouvait et Jae Seong a un sourire calme tout en l’écoutant à satiété, ne l’interrompant pas même pour tout l’or du monde alors qu’elle lui explique en quelques mots qu’il y a des circonstances atténuantes dans le cas de Jae Hwa. Que ce soit vrai ou simplement pour lui faire plaisir, JS s’en fiche. Ça fait vraiment, vraiment beaucoup de bien et il a même un long soupir de soulagement. C’était bête, mais c’était comme si on lui avait enlevé un gros poids des épaules. Rose avait vraiment un bon fond. Et s’il pouvait lui être utile, comme présentement, alors il était vraiment heureux.

« Merci, Rose. C’est vraiment important pour moi. », assure JS, ne s’en cachant pas même s’il prend un ton peut-être légèrement plus bourru pour ne pas se mettre à pleurer non plus ! Adieu la fierté virile dans ce cas-là...! « Mais ouais. C’est son éducation. Et malgré tout, ça reste un homme bien. »

Puis, il pique forcément un fard énorme à propos de ses sentiments pour Jae Hwa, surtout que Rose semble trouver ça fantastique et ne se soucis pas du tout qu’il soit homosexuel. C’était bien une première dans sa vie ! Enfin, non. Une seconde. Parce que Jae Hwa non plus, n’en avait pas fait de cas. Mais ça restait extrêmement rare et dans son lycée, la rumeur courrait déjà et c’était l’enfer sans même qu’il n’y ait eu confirmation. En tout cas, JS prend la peine de finir le dernier point. Puis, tout en posant l’aiguille dans la petite trousse, il a un petit sourire mal à l’aise, mais quand même amusé !

« Je sais pas pour lui. On en a vraiment pas reparlé. Il est un peu lent sur ces trucs. », explique Jae Seong tout en haussant les épaules. Forcément, il y pensait beaucoup mais pour le moment, ça ne le perturbait pas non plus. « Et pour Limja, c’est pas vraiment un cadeau. Il a pas eu le choix, je voulais vraiment le garder ! »

Il a un rire bref tout en observant son adorable petit chat qui explorait un peu la pièce. Finalement, le jeune homme verse ce qui reste d’alcool sur la blessure. La bouteille avait été juste. Mais au moins, c’était terminé. Ne restait plus qu’à faire un bandage et pour ça, il devait trouver ... quelque chose. D’ailleurs, il commence ses fouilles sur le champ.

« Bouge pas, je cherche de quoi te faire un bandage. », assure JS tout en ouvrant avec précaution un placard. Ici, on ne savait jamais ce qu’on pouvait trouver dans les placards... Mais heureusement, rien de morbide ne se cache dans celui-là. Quant à savoir qu’il avait des sentiments pour Jae Hwa, le jeune homme hésite un peu. Il se retourne vers Rose, demandant : « Est-ce que tu as déjà été amoureuse ? »

Il comprenait si elle répondait par la négative. Lui non plus ne l’avait jamais été avant d’arriver sur cette île. Ils étaient encore jeunes, après tout.

« Quand je le regarde, j’ai parfois le coeur en chute libre. Je m’inquiète pour lui et quand il part seul pour faire un peu de patrouille, je suis toujours fou de joie de le voir revenir sain et sauf. Nos deux caractères sont vraiment terribles. Ça fait de vrais orages parfois, mais les moments après l’orage sont toujours les plus beaux. Et puis... il m’attire physiquement, aussi, c’est indéniable. », énumère lentement JS, un peu songeur pour le coup. Il n’avait jamais essayé de mettre des mots sur ses sentiments. C’était un peu spécial. « C’est bizarre et c’est pas arrivé d’un coup. Mais c’est cool. Ça me fait me sentir bien, en fait. »

Puis, Rose complimente encore et décidément, JS n’allait plus pouvoir quitter cette pièce, sa tête allait trop enfler pour passer par le cadre de porte !! Il a un rire bref, acquiesçant à propos des bandages et se dirigeant donc où Rose lui montrait. Il fouille un peu pour trouver des trucs pas de la dernière génération mais ça ferait l’affaire pour le moment. Une épingle de sûreté qui traîne par là suffira à les maintenir. Il avait un peu peur de les déchirer en les nouant, vu leur état. Revenant près de la jeune femme, il entreprend de bander ses plaie, passant sous un de ses bras pour fixer correctement le tout. Il ne pouvait pas faire mieux là. Ici, pas de compresses et pas d’adhésifs !

« Merci. En fait j’y ai pensé après avoir recousu Jae Hwa la première fois parce qu’il m’a dit la même chose, en gros. Mais c’était la première fois. », admet Jae Seong. « Avant j’aurais jamais cru être capable de pas m’évanouir en voyant ce genre de blessure, tu vois le topo. Mais ça me plaît bien finalement. C’est un truc que j’aurais trouvé sympa. Sauf que si je sors d’ici c’est pas pour retourner sur les bancs d’école après le lycée... »

Oui bon, c’était très peu optimiste mais voilà... Il s’éloigne, observant son boulot de loin avant d’avoir un petit soupir satisfait. Attrapant une bouteille d’eau dans son sac, JS se lave rapidement les mains pour en retirer le sang. Rose lui pose une question tactique et JS se doit d’être franc, toutefois.

« J’en sais vraiment rien, sincèrement. J’aimerais pouvoir t’aider mais... il y a beaucoup de vagues, elles sont fréquentes et nombreuses. Mais, je sais qu’il y a beaucoup de morts aussi. Bien plus que l’organisation n’espérait. Donc il n’y a pas encore surpopulation. J’essayais de tenir un décompte à un moment, mais ça ne sert à rien. Je ne peux pas avoir de chiffres précis sauf en allant zieuter chaque vague à son arrivée et vu le carnage que c’est généralement, je préfère éviter. », explique-t-il tout en grimaçant. « La meilleure façon de s’en sortir c’est de monter une grande équipe de la même couleur mais je n’ai vu personne se déplacer par plus que groupes de quatre et souvent... »

Il y a un moment de silence... et finalement, JS admet :

« Souvent Jae Hwa n’a pas besoin de risquer sa vie pour en tuer quatre à la fois. Alors les vrais psychopathes ? Ça doit être un jeu d’enfant. »

Le jeune homme s’appuie contre une table d’opération tout en prenant son chat dans ses bras, songeur. C’était quand même un vrai foutoir, ici.

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Lun 15 Sep - 17:29

Tous venaient au meme niveau sur cette ile, caractère fort ou non. Ils étaient tous des enfants perdus, arrachés à leur vie et à leur famille, emmenée à l'abattoir, sans vraiment avoir de chances de revenir...Après tout, qui sait si une équipe revenait vraiment à la fin ? En vérité, avec toutes ces vagues de jeunes paumés, on ne savait pas si un jour cela prendrait fin. Plus on tuait, plus on créait de nouvelles occasions d'etre tués à son tour. La jeune femme voulait éviter de finir dans cet horrible engrenage. Alors on pouvait plus dire que son caractère de battante l'avait aidé à s'en sortir sans faire trop de dégat, surtout.
Elle était encore elle meme. Ce qui n'était pas le cas de toute les personnes sur cette ile. Beaucoup avaient succombé à une folie qui les rendait extremement puissants, tout en sachant que rien ne pourrait les sauver.

En tout cas, elle savait parfaitement que l'on ne pouvait pas ranger les gens dans des cases sous prétexte qu'ils avaient fait tels ou tels choix, car meme les meilleurs pouvaient succomber et tuer, parfois ils n'avaient tout simplement pas le choix. Il n'était plus dans la société. C'était la loi de la jungle, qu'on soit bon, ou non.
Et être trop naïf pourrait être fatal, ici.
Elle n'avait pas d'apprioris sur Jae Hwa, ainsi...Bien qu'elle n'irait pas pour autant le provoquer. Et en même temps, c'était bien pour JS que la réputation de son ami le précède...Ainsi, cela éliminait une bonne partie de la concurrence, pour le coup.

« Merci, Rose. C’est vraiment important pour moi. » La jeune femme lui fait un clin d'oeuil. Après tout, c'est ce qu'elle pensait.
« Mais ouais. C’est son éducation. Et malgré tout, ça reste un homme bien. »
-Je te crois. Je crois qu'on a tous un bon fond de toute facon. La faute, c'est a ces hommes qui nous prennent pour des jouets.
Après tout, c'était eux qui avaient créé Battle Royale, eux qui obligeaient des très jeunes hommes à se former à l'art de tuer, tout cela pour leur plaisir morbide. Qu'est ce que ce jeu pouvait bien prouver d'autre que l'humain est le loup de l'homme ?
Elle ne pouvait qu'imaginer, que loin de la, ils devaient bien s'en servir pour leurs interets propres. Et ne pouvait que frissonner à cette idée.


Quand le jeune homme lui avoue les sentiments qu'il a pour Jae Hwa, la jeune femme prend très bien la nouvelle... Déjà car elle avait été élévée dans une famille très moderne, avec une ouverture d'esprit rare... Et que finalement, autour d'elle, elle avait rencontré des gens avec des gouts et des couleurs différents, et que jamais personne n'en avait fait tout un plat.
Mais aussi et surtout, elle sait que ce dont l'ile a le plus besoin, c'est d'un peu d'affection et d'amour. Après tout, pourquoi la moindre petite étincelle ne ferait pas bruler le feu de la paix ? Il fallait il pensait, meme si ca relèverait du miracle !
« Je sais pas pour lui. On en a vraiment pas reparlé. Il est un peu lent sur ces trucs. » Ca ne l'étonne pas plus que ca. Elle avait une image assez nette du type d'homme dont ils étaient entrain de parler. « Et pour Limja, c’est pas vraiment un cadeau. Il a pas eu le choix, je voulais vraiment le garder ! »
-C'est bien, tu as bien fait. C'est peut etre un signe du destin. Elle rit doucement. Après tout, je n'ai pas vu un seul animal domestique vivant depuis que je suis arrivée... Il est résistant. Il vous portera peut etre bonheur qui...aie...sait.
Elle grimaca en le sentant verser le reste d'alcool. Elle se sentait mieux maintenant. Moins fiévreuse, et ca tirait, mais elle avait moins mal.

« Bouge pas, je cherche de quoi te faire un bandage. » Elle hocha la tete, continuant à lui poser des questions sur sa relation avec le Volontaire. « Est-ce que tu as déjà été amoureuse ? »
Elle eut un petit sourire en coin.
Contrairement à pas mal de jeunes filles de son age, la belle japonaise n'avait jamais l'air malheureuse en évoquant ses relations passées. Pourtant, elle n'en avait pas été avare. Elle avait beaucoup donné et recu d'amour, et ca s'était terminé naturellement. Il y avait eut quelques personnes et cela restait bon enfant, comme des béguins et des flirts d'adolescents, d'aussi loin qu'elle se souvienne...Elle ne pourrait peut etre pas l'aider pour une relation aussi compliquée.

« Quand je le regarde, j’ai parfois le coeur en chute libre. Je m’inquiète pour lui et quand il part seul pour faire un peu de patrouille, je suis toujours fou de joie de le voir revenir sain et sauf. Nos deux caractères sont vraiment terribles. Ça fait de vrais orages parfois, mais les moments après l’orage sont toujours les plus beaux. Et puis... il m’attire physiquement, aussi, c’est indéniable. » La jeune femme l'écoute avec un air de médecin sur le visage. « C’est bizarre et c’est pas arrivé d’un coup. Mais c’est cool. Ça me fait me sentir bien, en fait. »

Elle rit doucement.
« Mon vieux, si on parle bien d'amour, je crois que tu es en plein dedans. En vérité, ton cœur palpite comme celui d'une jouvencelle ! » Elle le taquinait, bien sur. Mais c'était trop drole de le voir rougir, elle ne pouvait pas s'en empecher. « Faut pas que ca te fasse peur, si ca te fait du bien, c'est le plus important. »
Elle posa sa main sur son bras, le tenant contre elle.
« Pour répondre à ta question... oui, j'ai été amoureuse, deux ou trois fois... Parfois, on est pas sur... Mais je n'en ai que des bons souvenirs, vraiment. Et quand on est aimé en retour, c'est encore meilleur... »
Sous entendu qu'elle aimerait vraiment que la prochaine fois qu'ils se voient, il lui annonce qu'il savait maintenant que son compagnon l'aimait en retour.

Elle lui montra en attendant l'endroit ou elle avait trouvé le rouleau de bandages, la dernière fois. Heureusement, il était toujours la, et elle ne pouvait qu'admirer ce qu'il savait faire. Ses mouvements étaient vraiment assurés et tranquilles. On voyait qu'il maitrisait. Malgré sa petite expérience d'aide soignante, elle n'aurait pas pu faire ca, elle.
« Merci. En fait j’y ai pensé après avoir recousu Jae Hwa la première fois parce qu’il m’a dit la même chose, en gros. Mais c’était la première fois. », admet Jae Seong. « Avant j’aurais jamais cru être capable de pas m’évanouir en voyant ce genre de blessure, tu vois le topo. Mais ça me plaît bien finalement. C’est un truc que j’aurais trouvé sympa. Sauf que si je sors d’ici c’est pas pour retourner sur les bancs d’école après le lycée... »
Elle grimaca et hocha légèrement la tete. Elle était évidemment d'accord sur ce point, étant donné qu'elle n'avait meme pas l'intention de finir le lycée... plus vite elle pourrait quitter ce pays pour les USA, mieux ce serait !
« Qui sait, les circonstances feront peut etre que c'est ce pourquoi tu es fais. En tout cas, tu te débrouilles comme un chef, merci beaucoup. Sans toi, je me serais surement vidée de mon sang... »

Alors, elle lui demanda si il savait comment se déroulaient les combats... Vivant généralement au fond de la foret, elle n'avait pas énormément de retours sur ce qu'il se passait sur l'ile actuellement.
« J’en sais vraiment rien, sincèrement. J’aimerais pouvoir t’aider mais... il y a beaucoup de vagues, elles sont fréquentes et nombreuses. Mais, je sais qu’il y a beaucoup de morts aussi. Bien plus que l’organisation n’espérait. Donc il n’y a pas encore surpopulation. J’essayais de tenir un décompte à un moment, mais ça ne sert à rien. Je ne peux pas avoir de chiffres précis sauf en allant zieuter chaque vague à son arrivée et vu le carnage que c’est généralement, je préfère éviter. », explique-t-il tout en grimaçant. « La meilleure façon de s’en sortir c’est de monter une grande équipe de la même couleur mais je n’ai vu personne se déplacer par plus que groupes de quatre et souvent... »
La jeune femme grimaca, se préparant bien évidemment à la suite...Qui anéantirait sans aucun doute ses espoirs.
« Souvent Jae Hwa n’a pas besoin de risquer sa vie pour en tuer quatre à la fois. Alors les vrais psychopathes ? Ça doit être un jeu d’enfant. »
Elle déglutit légèrement, serrant son bras contre elle.
« J'ai espéré...Mais je me doutais bien que ce ne serait pas si facile. »
Elle leva la tete vers lui.
« En vérité, j'ai rencontré quelques personnes qui voudraient former une alliance... Et je me suis dit qu'il y avait des chances, pour qu'ensemble on soit plus fort...Mais on ne peut pas savoir ce qui se cache derrière un buisson, comme tu dis....Nous déplacer à plusieurs nous rend vulnérables... je ne sais pas quoi en penser. »
Elle lui sourit légèrement.
« Je supposes que JaeHwa et toi, vous ne cherchez pas de personnes de votre couleur, pas vrai ?... Je ne sais pas quoi faire et ca m'obsède. »
Elle se mit à jouer avec une vieille pince.

« Je me demandes si les organisateurs sauraient faire quelque chose, si on se rebellait tous contre eux... »

L'idée d'une rébellion l'inspirait beaucoup à vrai dire. On pouvait le voir dans son regard....Après quoi elle se reprit.
« Tu dois retrouver JaeHwa tout de suite, ou tu as bien le temps de manger ce que j'ai pu voler avec moi ? C'est la moindre des choses, tout de meme... »
Et dieu sait combien la nourriture était rare, dans cet enfer...Presque aussi rare qu'une main tendue vers vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 18 ans.
Amour : J'ai des sentiments pour le volontaire et je suis en paix avec moi-même à ce sujet.

Nombre de victimes : 1
Coupons : 583
Contenu du Sac : .
Une 3DS + quelques jeux
Un ordinateur portable
Un hoodie
Une clé usb
Un iPhone à moitié démonté
Un carnet empli de formules mathématiques + un stylo
Une paire d'écouteurs
Deux bouteilles d'eau (1L5)
Une carte de l'île
Une boussole
Une lampe torche
Un roman
Un chat
Deux rasoirs droits
Un petit réchaud à gaz
Un fouet
Un sac de couchage
Une bombe poivre + recharge
Deux piles pour montre
Une montre à moitié démontée
Deux colliers BR de joueurs décédés
Une lettre de sa mère + une photo d'eux deux

Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Pseudo : LaMarquise.
Doubles Comptes : Kiriyama Ryuhei

Messages : 6363
Activité RP : 0









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Mer 15 Oct - 6:45


Jae Seong ne se demandait même pas pourquoi il aimait Rose. Elle était belle et douce tout en ayant visiblement l’air très combative. Sinon, elle ne serait plus ici pour en témoigner. Ça lui plaisait, cet étonnant mélange parce qu’il prouvait un esprit sain malgré le contexte qui transformait souvent les élèves en monstres... ou les aidait simplement à développer leur potentiel monstrueux qu’ils avaient déjà avant d’arriver ici. Rose, pour sa part, restait simplement Rose à chaque fois qu’ils se revoyaient et il adorait ça. Elle le montrait encore une fois avec ses bonnes paroles à l’encontre de Jae Hwa et JS ne peut que lui répondre par un sourire touché. C’était vraiment agréable que de discuter avec la jeune femme. Il a même un rire bref et bas à propos de Geulimja, s’approchant justement du petit chat pour le prendre dans ses bras. Il caresse peut-être un peu rudement, à la manière dont les hommes ont de caresser les gros chiens, par exemple ! Mais le chat semble tout à sa joie malgré tout. Il avait clairement été un chat de compagnie, le contraire n’était pas possible et pourtant, l’île était abandonnée trop longtemps pour que ce soit vraiment le cas.

Il acquiesce doucement à propos de sa petite bête, parce que Rose en parlait d’ailleurs. Encore une fois avec des bons mots. Il espérait que Limja leur porterait effectivement bonheur. Ça ne serait pas de refus. Ils en manquaient souvent. Sûrement comme tout le monde ici... Puis, la jeune femme taquine et JS lève les yeux au ciel, même si un petit sourire en coin étire brièvement ses lèvres. Oui bon, il avait sa petite fierté masculine qui hurlait bien fort, là !

« Ah, je ne suis pas si terrible que ça non plus...! », s’exclame-t-il doucement tout en faisant un clin d’oeil à Rose. « Je suis même pas un de ces romantiques qui attendent la lune. Surtout pas. J’aime pas les trucs trop complexes qu’on voit dans les dramas. Encore que je me demande si ici, on peut avoir une relation qui ne soit pas un minimum complexe... »

Puis, il a un sourire doux pour Rose alors qu’elle évoque elle-même ses propres amours, quoique de façon brève. Et elle le fait d’une belle façon, comme si elle finissait sur une pensée pour lui.

« Tu es belle, intelligente et tu as une belle personnalité. », assure finalement JS, complimentant sans mentir, pensant réellement tout ce qu’il disait. « Les hommes qui t’ont laissé filer sont vraiment fous. Tu trouveras le bon. Tu le mérites. »

JS remercie ensuite d’un petit signe de tête lorsqu’elle complimente sur ses talents d’infirmier. Ça faisait toujours plaisir, surtout vu le contexte. Et il aimait bien faire ça. C’était sa façon à lui de se rendre utile alors qu’il n’était vraiment pas un guerrier dans l’âme. Puis, forcément, en étant si réalise à propos du jeu il détruit un peu les espoirs de Rose. Ça paraît dans le visage de la Japonaise et il s’en veut vraiment. Mais certaines vérités n’étaient pas bonnes à cacher et celle-ci en faisait partie. Pour prendre de bonnes décisions, il fallait avoir toutes les cartes en main. Et quand notre vie était en jeu, c’était encore plus délicat.

« Désolé. », murmure-t-il malgré tout, n’aimant pas du tout être oiseau de malheur. Quant à ses craintes quant à voyager en groupe, JS acquiesce mais convient : « Ça reste malgré tout une idée acceptable. Tu devrais peut-être te trouver une personne en qui tu peux vraiment avoir confiance. Qui soit de ta couleur, sinon tu peux toujours craindre la trahison. Après avoir voyagé un moment à deux, tu pourras mieux cerner les problèmes et les avantages d’être un petit groupe et tu pourras savoir si tu préfères augmenter ce nombre, le garder intact ou, au contraire, le diminuer. »

C’était un peu de l’essai-erreur... mais c’était la meilleure chose qu’ils puissent faire pour réellement avoir une idée de ce que ça représentait. Lui savait que sans Jae Hwa, il ne serait plus en vie, alors... Quant à Jae Hwa et lui, il a un petit sourire désolé pour Rose. Pour une fois, il ne considérait pas une belle fille comme un danger potentiel entre lui et Jae Hwa, non !

« Non, désolé. On voyage à deux. Ça fait partie de la tactique de Jae Hwa. C’est... un peu son minimum et son maximum, un compagnon. Sans moi il ne peut être sûr que le jeu va durer. Avec rien que moi, c’est le cas sans trop s’encombrer. Tu vois le genre. », explique-t-il lentement, bien que ce soit évident que ça lui fendait le coeur. « Mais je vais lui faire promettre de ne pas t’attaquer. Je suis sûr que je peux lui demander ça. »

Cette idée de rébellion le crispe toutefois d’un coup. JS déglutit avec difficulté et machinalement, il vient jouer du bout des doigts avec son collier. Se relevant, il se dirige lentement vers une fenêtre, restant malgré tout un peu à l’abris pour ne pas être une cible de choix pour un tireur embusqué. Mieux vaut être prudent.

« Ils feraient exploser nos colliers sans se poser de question si leur vie était menacée, je crois. », fini par convenir Jae Seong en soupirant un peu. « Je t’avoue que ça me ferait envie aussi... mais il ne faut pas oublier que même si c’est affreux, plusieurs personnes ici ont fini par y prendre goût. Donc au-delà des colliers... c’est juste impossible de réunir tout le monde. »

Son regard capte soudainement du mouvement. Et JS réalise qu’il est quand même plutôt très doué parce que voir Jae Hwa dans un tel paysage n’était pas donné à tous. L’homme était petit, rapide et furtif. Pourtant, il l’avait vu et un sourire étire lentement ses lèvres. Se tournant vers Rose, JS convient :

« Je te remercie. Mais je viens de voir Jae Hwa et il semble avoir trouvé des provisions. Tu as besoin de tout ce que tu peux manger pour reprendre des forces, toi. »

Il s’approche de la jeune femme et, se penchant, il dépose un baiser peut-être un peu maladroit dans ses cheveux.

« Soigne-toi bien, Rose. Et prend soin de toi. Sois prudente. Je veux vraiment qu’on se revoit. »

Et sur ce, après un moment d’hésitation parce que ça lui fendait quand même le coeur de la laisser là, il fini par faire quelques pas vers l’arrière, son petit chat dans les bras. Il a un sourire, puis un dernier signe de la main pour la jeune femme avant de tourner les talons pour de bon, le coeur battant. Il aurait vraiment aimé qu’elle l’accompagne... tout en sachant que c’était impossible. Ça lui brisait vraiment le coeur.

Hors Jeu:
 

_________________


Just gonna stand there and watch me burn.

But that's alright because I love the way it hurts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faction Bleue


avatar
Âge : 17 ans
Amour : Ca se mange ?

Coupons : 27
Contenu du Sac : parfum
carnet
ipod
téléphone portable
gourmette
trousse de crayons
briquet
un harpon en bois
barres de chocolat
bombe de laque
paquet de cigarettes

Avatar : Anna Tsuchiya
Pseudo : Ezeckiel
Doubles Comptes : .


Messages : 117
Activité RP : 1









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   Jeu 23 Oct - 15:12


Et pourtant, c'était clairement un exploit pour elle d'avoir réussi à rester telle qu'elle était. Car avec ce qu'elle avait du supporter, la mort du seul lien qui la reliait à sa sœur, les blessures, les maladies, le manque de sommeil, tout cela manquait de la rendre folle à chaque nouveau coup qu'elle se prenait. En fait, si le jeune homme n'avait pas été là et qu'elle avait tout de meme trouvé un moyen de s'en sortir, ca aurait peut être eu raison de sa fragile santé mentale.
Il faut dire qu'après des mois sur cette ile, souvent seule, elle avait vu et vécu des choses qui avaient menacé de lui faire perdre toute fois en l'humanité. Heureusement, elle était tombé sur lui, et avait compris qu'elle n'était pas totalement seule, qu'elle pouvait toujours compter au moins sur une personne. Jae Seong.
Jae Seong ne s'était pas posé de question, il l'avait prise sous son aile et l'avait soignée, alors qu'elle aurait très bien avoir pu perdre pieds, et aurait pu se jeter sur lui pour le tuer.
Seulement, il lui avait fait confiance et ca, ca n'avait pas de prix pour elle.

Il parlèrent simplement de sa relation avec Jae Hwa. Que ce soit avec un Volontaire ou qui que ce soit d'autre, la jeune femme pensait que les amours naissantes ne pouvaient qu’être un frein à la folie et la violence qui régnaient sur cette île. Alors elle ne pouvait qu'etre contente d'apprendre ca, et même si elle restait inquiète pour le jeune homme, elle n'avait aucune envie qu'il se fasse avoir, mais elle lui ferait confiance.
« Ah, je ne suis pas si terrible que ça non plus...! », s’exclame-t-il doucement tout en faisant un clin d’oeil à Rose. « Je suis même pas un de ces romantiques qui attendent la lune. Surtout pas. J’aime pas les trucs trop complexes qu’on voit dans les dramas. Encore que je me demande si ici, on peut avoir une relation qui ne soit pas un minimum complexe... »
Elle haussa les épaules.
« C'est vrai qu'ici... c'est pas forcément facile, mais bon... rien n'est impossible, je pense. A vous de voir comment les choses vont évoluer ! »
Le mieux, selon elle, c'était de ne pas forcer les choses. C'était comme ailleurs, de toute facon. Les situations auxquelles ils étaient confrontés pouvait les forcer à précipiter les choses, mais le plus important était de garder un lien avec une vie normale pour que les choses puissent durer.

« Tu es belle, intelligente et tu as une belle personnalité. », assure finalement JS, complimentant sans mentir, pensant réellement tout ce qu’il disait. « Les hommes qui t’ont laissé filer sont vraiment fous. Tu trouveras le bon. Tu le mérites. »
Elle rit légèrement, un peu rougissante, et passa sa main dans ses cheveux, un peu génée.-
-C'est gentil... mais bon, les hommes sont assez effrayé par une fille qui pourrait les rétamer si ils osent la tromper. Elle sourit malicieusement, pas du tout attristée par ce constat, et montrant bien qu'elle avait déjà fait la fête à plusieurs hommes qui l'avaient prise pour une imbécile auparavant.
Ils en vinrent à parler d'autre sujets beaucoup plus sérieux : à savoir l'avancement du jeu. La jeune femme était sure que quelqu'un comme Jae Hwa devant sans aucun doute garder un œil sur le décompte, très sérieusement. Quant à elle, elle ne préférait pas, de peur de découvrir que quelqu'un d'autre qu'elle appréciait avait finit par mourir.
Mais mine de rien, c'était toujours une bonne chose de savoir ou ils en étaient.... Mais l'annonce de son ami n'avait rien pour le rassurer.
« Désolé. » La jeune femme secoue sa tête doucement, pour le rassurer. « Ça reste malgré tout une idée acceptable. Tu devrais peut-être te trouver une personne en qui tu peux vraiment avoir confiance. Qui soit de ta couleur, sinon tu peux toujours craindre la trahison. Après avoir voyagé un moment à deux, tu pourras mieux cerner les problèmes et les avantages d’être un petit groupe et tu pourras savoir si tu préfères augmenter ce nombre, le garder intact ou, au contraire, le diminuer. »

L'idée ne lui semblait pas mauvaise, après tout. Si elle même ne pouvait pas rejoindre tout de suite le groupe de rebelles, ou si celui ci finissait par être décimé, peut être devrait t'elle former un petit groupe de son coté...
Toute seule, elle arrivait à s'en sortir... Mais pour combien de temps ? C'était le plus important. Aujourd'hui, elle était passé à deux doigts d'y rester, et c'était seulement parce qu'elle avait eu quelqu'un avec lui.
« Non, désolé. On voyage à deux. Ça fait partie de la tactique de Jae Hwa. C’est... un peu son minimum et son maximum, un compagnon. Sans moi il ne peut être sûr que le jeu va durer. Avec rien que moi, c’est le cas sans trop s’encombrer. Tu vois le genre. » Elle hocha la tete. Bien sur, elle s'en doutait. C'était déjà étonnant qu'il soient restés ensembles aussi longtemps... Ou pas si étonnant, si ils se comprenaient si bien.
« Mais je vais lui faire promettre de ne pas t’attaquer. Je suis sûr que je peux lui demander ça. »

Elle lui sourit.
-Vraiment ? Ca m'arrangerait. Je me doutes qu'il doit etre redoutable, alors si je peux éviter de me retrouver à l'affronter...
Elle prenait ça à la rigolade, clairement. Mais en toute honnêteté, elle se passerait effectivement de provoquer le courroux du Volontaire.
Elle avait toujours tracé son chemin ici en jouant la carte de la discrétion, et la plupart du temps, elle évitait tout contact avec un combattant potentiellement lourdement armé, ou plus fort que lui, étant donné qu'elle préférait adopter le combat rapproché dans les rares cas ou elle devait se défendre.
La preuve aujourd'hui, si l'homme n'avait pas été armé d'un pistolet, elle aurait peut etre put s'en sortir.

« Ils feraient exploser nos colliers sans se poser de question si leur vie était menacée, je crois. » Elle palit un peu et se toucha le cou, comme pour se rassurer sur la présence de sa tete sur ses épaules. Elle n'osait imaginer ce qu'il pourrait se passer... Mais... Elle ne pouvait imaginer qu'ils soient totalement tous puissants, il devait forcément y avoir une faille quelque part... pas vrai ?  « Je t’avoue que ça me ferait envie aussi... mais il ne faut pas oublier que même si c’est affreux, plusieurs personnes ici ont fini par y prendre goût. Donc au-delà des colliers... c’est juste impossible de réunir tout le monde. »
Elle hocha la tete. Il avait raison, l'idée de fédérer tous les jeunes emprisonnés dans cet enfer n'était qu'idéale... Ils n'y arriveraient sûrement jamais. Cependant, peut être....peut être que si ils arrivaient à réunir assez de personnes, ils pourraient changer quelque chose. « Je te remercie. Mais je viens de voir Jae Hwa et il semble avoir trouvé des provisions. Tu as besoin de tout ce que tu peux manger pour reprendre des forces, toi. »
Elle sourit largement, meme si elle était un peu triste qu'il doivent partir aussi vite.
-Oh... déjà ?
Elle rosit un peu quand il vint l'embrasser sur le front, surprise. C'était la première fois qu'il se montrait aussi proche d'elle physiquement. Il avait réellement changé.
« Soigne-toi bien, Rose. Et prend soin de toi. Sois prudente. Je veux vraiment qu’on se revoit. »
-Merci... ne t'en fais pas, on se reverra, c'est une promesse.
Elle s'assit correctement sur le lit, et après avoir fait une nouvelle caresse au petit chat noir, elle ne le lâcha pas une seconde des yeux jusqu'à ce qu'il soit complètement sorti de la chambre. Elle lui fit un dernier signe et un sourire avant de baisser les yeux sur la nourriture que finalement, elle ne partagerait pas, et elle ferma les yeux, priant pour qu'ils se revoient réellement, et que ca n'avait pas été qu'une promesse pour se rassurer mutuellement.

En attendant, elle allait faire de son mieux pour s'en sortir.

Hors jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: wow, my savior ft. JS   

Revenir en haut Aller en bas
 

wow, my savior ft. JS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Lethal Instinct :: 
 :: Zone 1 :: Hôpital
-